Mon petit guide sur le LSD / PsychoACTIF

Mon petit guide sur le LSD

Publié par ,
1988 vues, 13 réponses
Rick 
Modérateur
18711
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 1794
Blogs
Bonjour à tous


Avant propos:
Dans ce topic, je vais rassembler quelques informations basiques sur le LSD, ce sont des donnés qui correspondent à mes propres connaissances. Ces dernières peuvent êtres fausses, partiellement erronnées, être des opinions et sont rarement des théories scientifiques qui ont fait consensus suite au croisement de plusieurs études sérieuses etc. Il s'agit donc d'un modeste document, sans prétention mais si il peut vous être utile alors profitez en. Il y a un sommaire qui vous permettra de voir les sujets abordés. Le topic sera mis à jour avec plus de sujets, plus d'informations, de sources, au fil des mois et des années.



Sommaire

Sommaire a écrit

I- Dosage : quantité moyennes, intensité, unité de mesure, comment doser, posologie.

II- Tolérance : elle est rapide à se construire et met du temps à disparaître.

III- Comment arrêter le trip : il est possible de bloquer un trip

IV- Set and setting : différents conseils sur le set and setting pour le LSD. Le nerf de la guerre de tous les trips réussis.

V- Le sitter : un allié, éventuellement très actif, parfois à peine présent

VI - Du premier buvard au dernier : ce qu'on peut mettre dessus, taille, rumeurs.

VII - Les analogues, les autres molécules qui tiennent sur un buvard

VIII - Les autres molécules qui tiennent sur un buvard : DOx , NBOMes

IX - Comment savoir si c'est du LSD? (liste non exhaustive)

X - LSD et toxicité

XI - Le LSD et la réduction des risques  :

XII - Conclusion sur le sujet : Consensus scientifique actuel

XIII - Dosage :

XIV - Prix

XV - Conservation -

XVI - RISQUES

I- Dosage : quantité moyennes, intensité, unité de mesure, comment doser, posologie.

On va considérer qu'une dose de LSD forte est de 100 mcg / µg alias cent microgramme à ne pas confondre avec cent milligramme ce qui est dix fois plus. Dans la communauté d'usager.e.s on considère qu'un buvard contient en général 70-100mcg en étant généreux.

Donc un buvard à 100mcg ou 0,01mg, c'est une dose relativement forte. En général on a de belles hallucinations, pas extrêmement intenses ou envahissantes. Pour un débutant, avec notre apprentissage commun en Réduction Des Risques, on conseille en général de commencer avec un quart, puis une moitié etc. On fait plusieurs sessions, on les espaces de deux semaines lorsqu'on cherche "sa" dose idéale car la tolérance est très rapide

II- Tolérance : elle est rapide à se construire et met du temps à disparaître.

Topic Sur le calculateur de tolerance [label=/sujet/lsd a écrit

LSD[/label]]Si le lundi je prend 100mcg et que le mardi je veux redrop et avoir les mêmes effets, il me faudra 280mcg pour avoir les mêmes effets. Et il faudra attendre 13 jours pour que la tolérance retombe à 0, donc pour ré-avoir un trip aux effets de 100mcg avec 100mcg.

https://www.psychoactif.org/forum/2019/ … .html#divx

Après si vous êtes au cœur de la fête, que c'est votre première fois, vous pouvez par exemple acheter à un dealer safe (très important) quatre buvard par exemple. Prendre un quart, attendre 45mn, ressentir les effets de seuil. Si vous voulez continuez, prenez un demi, attendre 45mn etc. Puis pourquoi pas un, en fonction de la force du "batch" (cuvée, du buvard).

III- Comment arrêter le trip : il est possible de bloquer un trip

Idéalement, prenez un(e) benzodiazépine, vous savez les célèbres "xanax®" ou moins adapté,  "valium®". Cela monte en 30mn et casse complètement le trip. Si vous vous sentez mal, expliquez votre malêtre, faites vous réconforter, accompagner. Si les choses dégènerent de manière incommensurable, aux urgences par exemple, ou en psychiatrie (ex: quand une personne qui faisait une bouffée délirante , schizophrène instable et sans traitement ou autre personne sensible) , on administre des benzodiazépines voir des "neuroleptiques", ces molécules "bloquent" chimiquement le LSD avec une efficacité rédoutable mais leurs effets indésirables complexes, leurs risques, leur sédation très fort et longue rendent ces molécules moins simples à utiliser.. C'est pour ça que certaines personnent ne peuvent pas trip avec du LSD


IV- Set and setting : différents conseils sur le set and setting pour le LSD. Le nerf de la guerre de tous les trips réussis.


-Pour le (mind)Set, soyez bien dans votre peau, dans votre tête. Si vous voulez un trip fun évitez de vous retrouver avec la "communauté du LSD sérieux" avec des cosplays de shaman. Ecoutez vos envies,  écoutez vous. Une fois le (mind)set optimal, même si le setting devient extrêmement médiocre voir terrible, on peut continuer de passer un bon moment.
-Pour le Setting, vous pouvez trip dehors, dedans, en soirée, en teuf, en festival, au carnaval, là aussi écoutez vos envies, faites vous plaisir. Mais évitez de conduire, de trip à coté de personnes "anti drogues" voir de policiers, vous devriez pouvoir crier très fort "VIVE LE LSD" sans que ça choque qui/quoi que ce soit. Donc un environnement idéal, avec des lieux intenses, cosy. Quand on change de lieux (dehors/dedans/lumière du jour ou artificiel), on change d'ambiance sonore, votre environnement va prendre des teintes joyeuses, mélancoliques (coucher de soleil). Retenez qu'un trip psychédélique ce n'est pas forcément la mer à boire, une lutte intense, ça peut être simple, rapide, élégant. L'univers psychédélique c'est parfois du fun, des couleurs mais ça peut être aussi sombre voir noir alors ne soyez pas raciste. Découvrez et apprenez à aimer les éléments grotesques, glauques, étranges. Restez conscient que vous êtes dans un trip, que ça ne va pas durer très longtemps (profitez en!) et non on ne reste pas perché à vie. Au pire, dans de très rares cas, on peut avoir des hallucinoses persistantes (ex: neige visuelle, parquet qui bouge quand on laisse son regard s'abandonner) mais ces phénomènes sont extrêmement rares et disparaissent rapidement.
-N'oubliez pas de prendre soin de vous : nourriture, hydratation, bouchons pour les oreilles si il y a de la musiques, benzodiazépine car ça rassure les usager.e.s de savoir qu'il est possible d'arrêter le trip et c'est un luxe que n'avait pas nos parents/grands parents des 60's en plus on vous a pas farcie la tête de mythes et légendes tel que le LSD au PH acide qui fait des trous dans les dents, les éléphants roses, LSD sur les tempes, les doubleface panoramix dosé 900mcg alors qu'ils sont à 90. Prévoyez des plan de repli, des plans b, c, d, des plans de secours ("choix" du lieu où vivre son trip).

V- Le sitter : un allié, éventuellement très actif, parfois à peine présent

Wonderland a écrit

Petit rappel : pour dire que tous les settings que tu cites ne sont pas faits pour tout le monde et que chacun devrait savoir plus ou moins ce qui lui conviendrait. Et qu'à la limite pour un festosh/teuf le sitter devrait rester avec la personne histoire qu'elle se retrouve pas seule et perdue au milieu (...) je ne suis pas sûre qu'un festosh/teuf ou truc du genre soit vraiment l'idéal pour tout le monde. Les musiques qu'on gère pas, les lumières qu'on gère pas, les gens qu'on ne connait pas, la foule etc peut être destabilisant pour un novice (ou pas). Moi par exemple je ne pourrais jamais le faire dans un endroit type teuf

voici mes conseils pour vivre bien son trip, avec un bon sitter avec lequel vous aurez une discussion lors de l'organisation du trip.. Il y a de très mauvais sitter mais c'est relativement rare, il suffit d'être à l'écoute pour apporter du positif.

Qu'on attende de lui d'être discret comme votre ombre ou très dirigiste, il peut tout changer et transformer la merde en or.

Trouvez vous un sitter rassurant, chouette, si possible sobre mais si vous souhaitez tripper à plusieurs ce rôle peut être attribué à la personne à qui ça correspond le mieux. La plus apte, pas forcément la plus expérimenté. Les principaux attributs nécessaires, les plus utiles : la patience (reste toujours positif, à l'écoute, endurance importante) , est informé pour rester dans une relation de confiance,  l'humour, la douceur/gentillesse, l'absence de mépris, une communication simple et sans sous entendu pour diminuer tout risque de paranoïa, pas de tensions sexuelles si vous faites un trip sans "cul", perce les abcès,  prêt à écouter si quelqu'un a envie de vider son sac, une personne rassurante, est capable de "deviner" les envies, de guider le trip (lieux, actions, "programmes") , de leader, peut mener les volontaires à faire des "expérimentations" ou toutes expériences amusantes ou enrichissantes à vivre pour découvrir le monde sous LSD. Si vous souhaitez un trip plus spécifique, qu'il y a une demande particulière, par exemple une expérience spirituelle, haut dosage, deuil, psychothérapie, trip musical, mélanges/interactions médicamenteuses et surveillance uniquement de la "santé"/paramètres vitaux. Aussi n'oubliez pas qu'en teuf, en public, lorsqu'il y a de la musique, beaucoup de monde etc. Vous n'êtes pas OBLIGE de rester entre vous, au contraire vous pouvez faire le choix de vivre chacun de son coté. Pour certain c'est la meilleure manière de vivre son trip, avec éventuellement quelques moments où l'on retrouve ses amis. Il y aussi, évidemment, ceux qui préfèrent trip SEUL pour un trip récréationnel, spirituel ou autre.



VI - Du premier buvard au dernier : ce qu'on peut mettre dessus, taille, rumeurs.

Pour information, le célèbre chimiste qui a inventé la molécule , le Pr Albert Hofmann, avait consommé 250mcg pour son premier trip soit une dose forte. Pourquoi? Car il considérait que c'était une dose trop faible pour être "dangereuse" , "perceptible". A L'époque, il n'existait pas encore de drogue aussi forte, encore à ce jour le LSD reste parmi l'une des molécules les plus puissante, c'est à dire qu'il faut une masse relativement faible pour avoir un trip. C'est d'ailleurs pourquoi, on peut faire tenir une dose sur un buvard de taille classique, qui est [b]je crois
de 1/4inchx1/4inch (pouce) pour les USA et 1cm² pour l’Europe - à vérifier - et l'on peut donc mettre environ un maximum de 5 milligrammes de poudre sur un buvard. Ce qui élimine la plupart des molécules. Car il faut là aussi des psychédéliques ou des substances qui ressemblent au niveau des effets, de la durée du plateau. Donc beaucoup de molécules sont incompatibles avec les buvards qui restent le support emblématique du LSD, au hasard la mescaline (qui n'est jamais ou presque synthétique) , le 2CB, le 4ACODMT et bon nombre d'autres tryptamines.
Le LSD liquide existe bel et bien mais à MON avis, il est plus probable de tomber sur une autre molécule sous forme liquide. Après une dose de LSD sur un nounours ou autre bonbons, ça peut être chouette quand on a des bons plans.


VII - Les analogues, les autres molécules qui tiennent sur un buvard

Au final, il y a surtout les "analogues" de LSD qui tiennent sur un buvard qui pour rappel ne peuvent contenir que quelques milligrammes. Il existe des lysergamides très proche du LSD, le 1PLSD est réputé pour être similaire tant au niveau des effets que pour les dosages. Le 1BLSD aussi est ressentis de la même manière mais L'ALD-52 peut avoir quelques variantes, les nuances sont souvent dû aux dosages et à la spécificité de votre trip, de votre expérience car chaque fois que vous droppez les choses sont différentes. Mais certaines molécules ont quelques nuances, que les usager.e.s les plus expérimenté.e.s reconnaîtront. Effectuer un test en double aveugle (avec un dosage Safe) peut être drôle si la perspective ne vous effraie pas.  Il y a des molécules proches au point d'être ressentis de manières similaires et d'autres qui sont différentes, l'ETH-LAD, l'AL-LAD. Donc il est possible que vous préféreriez, systématiquement, l'une de ces molécules au LSD ou au contraire que vous restiez à votre "premier amour".  Mais il y a des molécules parfois plus débutantes-attractives, plus faciles à prendre en main, si c'est cela qui vous intéresse. Parfois, choisir une autre molécule permet de respecter la loi dans certain pays, de ne pas être positif aux tests urinaires.

Parfois nommé LSD 25 , le numéro ne correspond pas à grand chose, il est inutile, il n'y a qu'une seule molécule de LSD : "Hoffman synthesized the
twenty-fifth compound in a series of lysergic acid
derivatives, it was named “lysergsäure-diethylamid-25”
(German) or “lysergic acid diethylamide-25” (English)"


VIII - Les autres molécules qui tiennent sur un buvard : DOx , NBOMes

avec les DOx (remplacer le x par une lettre tel que DOM, DOC, DOI, qui peuvent être dosé à 1mg pour un trip donc ça peut tenir sur un buvard).

Et la série des NBOME.
Sachant que les NBOMEs sont acides et que le LSD n'a pas de goût, l'expression "si c'est acide, recrachez" est devenue célèbre (bitter=spitter).  Donc si vous voulez être sûr que c'est du LSD, il faut que le buvard soit fluorescent (si ce n'est pas le cas, ça ne peut pas être du LSD? si ça réagis, ça peut en être, comme autre chose) , qu'il n'ait pas de goût. Si le buvard vous semble épais, très gros, c'est surement un format spécial pour pouvoir mettre un autre produit. Un fabricant de LSD prendra toujours des buvards classiques, pour "montrer" que c'est du LSD. En général, un buvard contient entre 50-70 mcg ou µg, c'est une moyenne, une fourchette. Il arrive que des buvards soient bien moins dosés, bien plus dosés mais en général c'est dans cette fourchette. Les buvards sont produits massivement, sur le marché noir, la grande partie des buvards est, d'après mon opinion personnel, issus de "gros dealers", qui balancent de grandes quantités de LSD sur le marché. Je ne crois pas en la théorie de petits fabricants, passionés, amoureux de la molécule, qui font des buvards sur mesure, parfois à 250, 500, 800 mcg etc. Car balancé sur le marché, comparé "au buvard de d'habitude" il vas y avoir des usagers qui consomment "comme d'habitude" et s'exposeraient à de très gros surdosages. De plus, cela va être compliqué pour le grossiste de vendre le buvard plus cher et de justifier pourquoi ses buvards sont si concentrés, avec tous les problèmes que ça va provoquer. Enfin il y a aussi la goutte. L'avantage de présenter sa drogue sous forme liquide, c'est que la plupart des drogues psychédéliques sont absorbables par voie orale, on peut mettre n'importe quoi dans "une goutte". Donc il est très facile de diluer des NPS / RC psychédéliques, et de vendre des "gouttes", d'en mettre sur de la gelatine, des sucres, des bonbons. Et la goutte a pour réputation d'être parfois puissante. Méfiez vous des gouttes, faites des analyses.

IX - Comment savoir si c'est du LSD? (liste non exhaustive)
- Chormatographie, gratuite, anonyme, légalement - SINTES PSYCHOACTIF :
voir ma signature, et ce topic , en gros le principe c'est que vous contactez l'équipe de psychoactif en envoyant un mail à modos@psychoactif.org. Vous remplissez un questionnaire, où vous mettrez les données que vous souhaitez. L'équipe envoie le questionnaire à sintes. Sintes accepte ou refuse l'échantillon, si sintes accepte, il vous envoie les modalités d'envoie. Vous envoyez en suivant les indication. Quelques semaines plus tard, une chromatographie sera effectuée par un pharmacologue, et il vous donnera les résultat par mail. L'équipe sert de relais tout du long entre vous et sintes. Vous restez anonyme, c'est complètement gratuit. Cela ne vous coûtera que 50mg/un buvard, une lettre, une enveloppe, un timbre. Sinon il y a des analyses payantes, comme energy control , pour 50€ l'analyse. Et votre courrier pourra être intercepté contrairement à une analyse SINTES.


- Utilisez un test colorimetrique (ehrlich c'est violer bon ça peut être un analogue mais ces molécules sont proches du lsd cela ne va pas être la grande catastrophe, marquis, mandelin etc. choisissez le meilleur kit en fonction du produit, ici du lsd suspecté/recherché , je peux parler de ces kits car sont les noms des scientifiques qui ont inventés les protocoles de testing. Il y a une chaîne youtube, l'ancienne chaîne bunk police qui montre la plupart des tests, avec la plupart des produits, [youtube]https://www.youtube.com/channel/UCakDIzm9uhs8KspKSK3zMOQ[/youtube] - attention chaîne en danger, ils réuploadent plus de 1300 vidéos sur vimeo suite à des youtube strike vu qu'ils parlent/ montrent des drogues- et utilisez la fonction "rechercher" youtube et le nom de la molécule)



- fluorescence (ne confirme pas que c'est du lsd, mais du lsd doit briller)
- Test urinaire
- Autre
- Faire un débriefing du trip, si ça colle pas du tout avec du lsd (ex: plateau de 20H au lieu de 4H)
https://erowid.org/chemicals/lsd/images/duration_chart_lsd.gif
- Kit de test divers (je ne pourrais pas nommer de produits commerciaux
- Vidéo d'information



X - LSD et toxicité

Est ce qu'il y a une dose léthale de LSD? est ce qu'il y a une dose léthale 50 de LSD?
Est ce que le LSD peut tuer par lui même ?

On va considérer qu'une dose de LSD "standard" est de 100 mcg / µg soit 0,01mg , je prends un chiffre rond, même si ça reste une dose importante surtout pour un débutant.

LSD Oral Dosages exprimé en µg/ug/mcg/microgrammes à ne pas confondre avec milligrammes ; 10ug c'est 0,01mg.
Seuil         10-20 ug
Light    20 - 75 ug
Common    50 - 150 ug
Strong    150 - 400 ug
Heavy    400 et +

Cette source indique une dose de 0,2mg à 1mg par kilogramme , sachant qu'un trip correspond à 0,1mg. Donc si on prend la dose basse, 0,2mg/kg, d'après cette source il faut donc 10mg minimum pour décéder du LSD d'après cette source soit 100 buvards de 100µg.

Range of Toxicity:

A)  TOXICITY: Typical recreational doses of the tartrate salt
       form are in the range of 25 to 250 mcg. Minimal lethal
       doses in humans range from 0.2 to 1 mg/kg
; however,
       deaths are usually due to trauma that is secondary to
       hallucinations/altered perceptions rather than due to the
       direct actions of the drug.

Source: https://toxnet.nlm.nih.gov/cgi-bin/sis/ … DOCNO+3920

Est ce que cette source est correcte? est ce qu'il faut 20mg à 100mg de LSD pour une personne de 100kgs pour mourir? 20 000µg/mcg à 100 000µg/mcg soit 200 à 1000 buvards. Est ce que certaines périraient, d'autres non, d'où l'intérêt de la dose létale 50. Car si même avec le dosage le plus élevé, 1mg/kg, il y a une personne sur 1 000 000 en bonne santé qui succombe, ce n'est pas très pertinent.

B) Le LSD a tué B.Gatlin :

Dr. Gary Walter a fait l'autopsie de Balyee Gatlin, décédé avec du LSD dans son système. David Nichols : "ce n'est pas logique ou raisonnable de penser que le LSD a tué B.Gatlin, qu'elle est la première après 30 millions d'usager.e.s"
Dr. Charles Grob : " physiologiquement le LSD n'est pas toxique, mais psychologiquement le produit est risqué. La mort peut arriver suite à un accident, un suicide. Les symptômes de B.Gatlin ne correspondait pas aux effets du LSD, malgré le fait qu'elle ait consommé des buvards. A la fête où elle est décédée, il y avait beaucoup de NBOMEs dont une variante très puissante (25I-NBOMe) et ces derniers sont capables de tuer à de tout petits dosages , avec 2 à 4 buvards à peine.



XI - Le LSD et la réduction des risques  :

C'est pourquoi sur psychoactif nous parlons, sur presque chaque topic sur le LSD, des NBOMES. Car entre une molécule qui peut éventuellement vous tuer avec 200/1000 buvards de 100mcg et 2 à 4 buvards de NBOME. Et on rappel aussi que mélanger plusieurs molécules avec le LSD est très dangereux pour les risques de bad trip, en particulier le Cannabis.

Pourquoi le 25I-NBOMe existe chez les dealers ? La molécule est une Phenethylamine moins cher que le LSD au gramme ou à la dose, les effets sont relativement proche. En clair, un dealer malhonnête vous fait prendre plus de risque avec cette molécule, juste pour se remplir les fouilles, gagner plus d'argent par trip vendu.

Rappel des dosages 25I-NBOMe :
Erowid/psychoactif : la dose seuil pour les humains est à 50-250 µg, avec une dose légère à 200-600 µg, une dose commune à 500-800 µg et une forte dose à 700-1500 µg.

Psychonautwiki : Seuil 50 - 200 µg
Léger 200 - 500 µg
Commun 500 - 700 µg
Fort 700 - 1000 µg
Lourd : potentiellement mortel, pas d'indication.

Alors méfiez vous de cette molécule car niveau risques, on est dans une autre catégorie. Si vous dépassez les 200, les 500. Faites analyser votre produit si votre buvard a un goût, qu'il ne réagit pas à la fluorescence, que votre dealer vous demande de ne pas l'avaler (le LSD par voie orale, avalé, est probablement la meilleure voie à mon humble avis et ça permet de détruire certaines molécules qui ne supportent pas le fait d'être digéré contrairement au LSD.) Alors que s'injecter du LSD, même si la biodisponibilité est de 100% contrairement aux 71% de la voie orale/per os, ça fait effet plus vite (15sec-1mn) que les env. 30mn de la voie orale ou 5-20mn de la voie intranasal qui est plus rapide. Mais si vous prenez un NBOMe, en IV, le risque de décès est très élevé, le corps supporte beaucoup moins bien ce produit et il y a beaucoup plus d'effets indésirables ce qui génère forcément des effets mentaux désagréables.


XII - Conclusion sur le sujet : Consensus scientifique actuel
La dose mortelle n'a pas été déterminée chez l'homme mais on pense que la dose létale se situerait entre 13 000 et 20 000 mcg / µg soit 0,13 à 0,2 grammes ou entre 13 et 20mg. Donc entre 13 000 et 20 000 mcg/ug. Si on part du principe que les buvards font 100mcg/ug  , cela fait 130/200 buvards. Avec des buvards de rue, cela peut monter jusqu'à 400 buvards, soit 4 planches de 100 entières. D'où le peu de décès.

 
 infos inutiles, faits divers glauques ou grotesques sur la mort et le LSD 



XIII - Dosage :

attention aux dosages,  ne vous trompez pas d'unité de mesure. Si vous avez de véritable LSD en poudre ou sous forme liquide, utilisez un dosage volumétrique. Allez y petit à petit pour les dosages. Mais soyez conscient qu'il y a des usagers qui rapportent mal supporter les faibles dosages sensibles, car ça produit un trip "mi figue, mi raisin" où l'on décolle sans décoller ce qui peut être frustrant ou désagréable.

XIV - Prix

J'ignore combien coûte le gramme de LSD, chez un grossiste. Le prix doit être assez faible au buvard pour des doses aussi importantes (10cts à 3€?). Au détail, on peut vendre un buvard bien dosé entre 3 et 10€. Au délà, c'est considéré comme un peu cher. Si les buvards sont bien dosés, même pour un usager expérimenté, qui a tendance à consommer de grosses doses, si il n'a pas de tolérance (très important) alors deux buvards ne devraient jamais le laisser sur sa faim.
Pour les débutants, en général je conseil de trouver un bon plan et une fois qu'on est certain que c'est du LSD, je pense qu'il y a des méthodes d'achats propice à la RDR. Par exemple, acheter au moins une dizaine de buvard permet de mener des essais, de trouver le bon dosage et bien entendu de faire plusieurs sessions. Alors que changer de "batch", de "fournée" , c'est changer de dosages car en général sur une planche (100 buvards) , les doses entre les buvards de la même planches sont quasiment similaires.

le gramme de L coûtant ~10 000e

Un trip à 100µg peut s'acheter au détail  5€/buvard, jusqu'à 10€
1000000µg=  1g ça me fait 50 000€. Là avec ton prix ça me fait 1€ le buvard de 100mcg, ce qui est un dosage honorable vu que dans la rue la moyenne est à 50-70 à l'échelle internationale et ils ont marqué qu'en général on est entre 30-100mcg. J'espère qu'un jour, il y aura une quasi-standardisation des buvards à 100mcg , un peu comme quand ils ont vendu des millions de buvards de 1P-LSD à 100mcg. Qui étaient réputés plus fort que le buvard "classique" de rue, ce qui confirme les informations d'erowid (30-100 / 70-100 µg)


XIV - Interactions médicamenteuses, mélanges de produits, combinaisons :

- Le plus risqué physiquement : le tramadol pour cause de syndrome sérotoninergique , ensuite les stimulants cocaïne et amphétamine

- Le plus risqué mentalement : le cannabis. Certain vont tolérer, d'autres pas du tout, au point d'être très mal.
Chez beaucoup d'usagers, le mélange peut être agréable, provoquer synergie etc. Mais chez beaucoup d'autres, le mélange des deux vous rend fragile à toutes sortes de pensées négatives, amplifie par exemple la paranoïa. En général, cela n'améliore pas le trip surtout chez les débutants; Personnellement je déconseille absolument pour les débutants, surtout avant "la montée et l'atteinte du plateau". Si pour vous c'est obligatoire, faites le en descente. Ne vous forcez pas, n'utilisez pas le cannabis pour "booster" le LSD

Parfois on a du mal à fumer, à boire (odeur de l'alcool)




XV - Conservation -

comme la plupart des molécules, le LSD aime le froid, le sec, l'absence d'UV. Dans un tube d'aspirine au congélateur est un bon moyen pour une conservation de très longue durée (+20ans - changer le tube d'aspirine et ses billes absorbeuses d'humidité  ou placer des sachets de gel silica neufs) voir mettre sous vide. Sortir et rentrer très souvent les buvards peut conduire à des phénomènes de "décongélation", avec de l'humidité, qui dégrade la molécule. Donc prévoir deux stockage, un très longue durée et l'autre pour des durées plus courtes, des buvards qui seront consommer.

Si c'est sous forme liquide, j'imagine que le frigo c'est le top. Du frais, du noir. Peut être changer de solvant (eau=> alcool pur) pour la conservation longue durée.

XVI - RISQUES
Liste non exhaustive, evidemment.

- "Resté perché" : peu importe le psychédélique, cela reste un légende urbaine tenace comme quoi une molécule pourrait "bloquer" une personne "au hasard" dans un trip, des délires, une forme de psychoses etc.

VICE [label=/sujet/mdma a écrit

MDMA[/label]]par Matthieu Beigbeder
|
13 January 2016, 7:00am

Peut-on rester perché à vie après une prise d’ecstasy ?
Entretient avec Pr M.Bailly, pédopsychiatre et professeur de psychiatrie au CHU Saint-Marguerite à Marseille

L'autre jour, j'ai croisé un mec bizarre tenant des propos incohérents, qui disait être perché depuis 10 ans après avoir pris un seul cacheton d'ecstasy. C'est aussi une grande légende urbaine. Est-ce possible, selon vous ?
Le problème ici, c'est la causalité. Est-ce que l'ecstasy, en soi, est capable d'induire de tels troubles ? La réponse est vraisemblablement : non. C'est-à-dire que ça va agir probablement comme un facteur précipitant. Ces effets-là dépendent beaucoup de la personnalité de la personne avant la prise d'ecstasy.

En gros, si on a des prédispositions, ça peut facilement arriver, c'est ça ?
C'est ça. Au fond, les effets ressentis ne dépendent pas tant de la dose ni même de la fréquence de la prise, mais on peut très bien développer un état démentiel à la suite d'une seule prise d'ecstasy. J'ai eu des patients comme ça, des jeunes devenus complètement déments à la suite d'une seule prise d'ecstasy. Après, vous pouvez en prendre plusieurs fois sans rien avoir de particulier, et puis à la fois numéro « X », c'est la bonne... On a des grandes interrogations sur la nature des facteurs agissant pour moduler les effets, ; on pense qu'il y a vraisemblablement des facteurs de vulnérabilité génétique et de personnalité qui jouent.

https://www.vice.com/fr/article/dpmk4w/ … cstasy-909

-Bouffée délirante : une personne sans troubles chronique peut subir une bouffée délirantes par de nombreuses manières, les psychédéliques en font partie. En général, un patient pris en charge est traité dans une unité psychiatrique avec des benzodiazépines et/ou des neuroleptiques. On peut mettre plusieurs jours/semaines/mois pour s'en remettre mais on ne reste jamais "perché" avec du LSD.

- Bad trip (anxiété voir angoisse), attaque de panique ; d'où l'intérêt d'avoir des benzodiazépines. Le Bad trip est un terme général qui peut englober des troubles plus graves comme la bouffée délirante, ce n'est pas un terme scientifique.

- Après le trip : le produit est totalement éliminé après 5 à 7 demi-vies (15-21h). Cependant, on peut continuer à ressentir des troubles tel que la déréalisation, dépersonnalisation, ce qui nécessite un suivie avec un psychiatre par ex. Ce type de risque est plus élevé pour les personnes "sensibles" ou "fragiles" est si l'on est bien pris en charge, les symptomes peuvent être bien traités.
En revanche, les hallucinations persistantes HPPDs ont un caractère plus aléatoires, parfois cela va être l'un de nombreux symptomes d'un trip qui s'est mal passé. Parfois cela va être le seul symptome. Voici la liste de nos sujets sur les HPPDs : https://www.psychoactif.org/sujet/hppd Ce phénomène est encore mal connu mais il fait partie des troubles psychiatriques reconnues par le DSM-V. Plus les hallucinations persistent dans le temps, plus le phénomène est rare. Il s'agirait d'un phénomène temporaire, beaucoup plus courant que ce que l'on l'imagine. Il apparaitrait surtout avec la MDMA mais serait commun à tous les psychédéliques (à vérifier), la plupart des usagers ne s'en plaignent pas car le phénomène disparait en quelques heures, quelques jours parfois. Et plus rarement en une semaine. Ainsi, ceux qui ont des hallucinoses au delà de plusieurs semaines sont si peu nombreux que le phénomène est encore méconnus par les soignants donc il est difficile d'être pris en charge vu la rareté du phénomène. Cependant, des essais ont été menés et certains médicaments agiraient positivement sur les visuels, des drogues aggravaraient les effets etc.

- Schizophrénie : consommer du LSD ne "créer" par une des formes de la pathologie. Cependant pour une personne déjà schizophrène, cela peut avoir un impact négatif sur sa maladie. Pour une personne fragile, qui avait des antécédents psychiatriques dans sa famille, il est plus probable d'avoir un accident en consommant cette molécule que pour le reste de la population. Il est possible que prendre un psychédélique ou du cannabis peut être un "élément déclencheur" et révéler une pathologie en "dormance". Pour le dire d'une autre manière, une personne qui ne sera jamais schizophrène ne le deviendra  jamais à cause d'un joint ou d'un buvard, par exemple la journaliste scientifique Isabelle V. qui écrit pour ma-schizophrenie.com indique :

De nombreuses études se sont penchées sur les liens entre la consommation de marijuana et l’apparition de la maladie. Ce rôle de catalyseur n’existerait que pour des jeunes prédisposés à développer une schizophrénie.

Un usager l'évoque dans un TR sur erowid :

Ben Straight a écrit

c'est juste pour vous faire savoir que même si j'aurais probablement eu la schizophrénie de toute façon si je n'avais pas pris l'acide, cet acide l'a probablement fait sortir, et si vous pensez que de quelque façon que vous soyez suspect de maladie mentale, vous devriez évitez probablement cette drogue et peut-être même les champignons et le pot. J'espère que mon récit de cette expérience aidera quelqu'un, et je ne dis pas que je ne fais jamais d'acide, mais sachez que c'est un médicament très puissant et que vous devez connaître vos limites.

Enfin le site conclût dans une page nommé LSD The facts! - Information about the Health Effects of LSD- par Lamont Granquist and others
1992

LSD may produce a schizophrenic break in someone already suscpetible to
schizophrenia, again due to the psychological trauma of an extraordinarly
bad trip.  This, however, is a case of "if it didn't happen on LSD, it
would've happened at some point".

The frequency of the above three chronic effects is less than 2:1000 which
is about the same as the *normal* frequency of schizophrenia in the
population.  Conclusion:  normal people that drop LSD remain normal people,
people with schizophrenic tendencies or other psychological disorders get
more fucked up.  And I bet the guy who was distributing that pamphlet on the
evils of LSD probably had a schizophrenic break which is why he was so
damn concerned with it changing your personality...

- Psychoses : Dans le même sens, erowid evoque le fait que le LSD peut "déclencher" un trouble déjà existant : "Precipitation of Psychosis. LSD may have the ability to trigger psychotic symptoms in those predisposed to psychosis."




Topic en construction smile
je vais rajouter quelques chapitres et des sources scientifiques pertinentes (sujets terre à terre ; ex : le micro dosing => avis d'usagers + etudes => plutôt pertinent ou non?)

Dernière modification par Rick (12 mai 2019 à  10:35)

Reputation de ce post
 
trop utile!
 
Ca va servir à beaucoup, débutant ou pas merci ! /coach
 
plus qu'utile à la vue d'échanges sur le forum dédié
 
Simple mais assez complet pour les novices xP
 
Rick, doctorant en LSD rdr, vous offre son savoir ;) Tu assures! Marla
 
devrait etre lue avant premiere prise je prend considération!!
 
Génial !! / Wonderland
 
Extrêmement bien construit & très utile !
 
Super !!! je vais pouvoir combler mes lacunes - MM

EN VACANCES *yaay*
SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes + modos@psychoactif.org
Pour adhérer: www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

En ligne


janis 
Adhérent PsychoACTIF
France
9100
Date d'inscription: 07 May 2018
Messages: 846
Blogs
Rick superbe topic! très très utile!! merci!!

Janis

J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne


marvin rouge 
Psycho sénior
1010
Lieu: nowhere
Date d'inscription: 05 Jun 2012
Messages: 645
Bravo pr le topic Rick et bravo pr ton taff au sein de l'équipe

Si tu souhaites (et seulement si tu le souhaite)
Je peux te donner qq ref (  pas de  scan jsuis  à l'hôpital)) autres que les habituelle s erowid,  tihkal..

La jsuis à l'hôpital donc je ne peux pas le faire, mais si tu le souhaites je te ferais ça à ma sortie

Bne journée

Amicalement/cordialement

Rhodium forever !
falling, floating, flying..
Si le passé te rappelle, ne décroche pas!il n'a rien de neuf à te dire.
L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voix bien qu'avec le coeur ! St Ex

Hors ligne


Rick 
Modérateur
18711
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 1794
Blogs
Merci pour les champignonneurs et merci janis/marvin, j'ai l'intention de continuer de développer le topic mais cette fois uniquement avec des sources scientifiques car pour le reste j'ai dit ce que j'aurais dit pour un débutant, le reste alourdirai.

marvin rouge a écrit

Je peux te donner qq ref (  pas de  scan jsuis  à l'hôpital)) autres que les habituelle s erowid,  tihkal..

Avec un immense plaisir, c'est vrai que si on peut sortir des sentiers battus et des auteurs célèbres : tant mieux. Donc j'accepte avec enthousiasme. Personnellement je vais commencer par replacer les études que j'avais déjà utilisé, par exemple celles sur le microdosing (limites? (in)intérêt?) un chapitre que je n'ai pas mis etc. J'attends tes scans avec impatiente. Et soigne toi bien (à moins que tu y travailles)

Dernière modification par Rick (12 mai 2019 à  10:25)


EN VACANCES *yaay*
SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes + modos@psychoactif.org
Pour adhérer: www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

En ligne


marvin rouge 
Psycho sénior
1010
Lieu: nowhere
Date d'inscription: 05 Jun 2012
Messages: 645
Je suis en pleine cure, donc pas accès à mes documents
C'est ma substance fétiche, dc j'ai amassé de la documentations depuis tant d'années.

Mais des que je sors je te fais ça
C pas pr rien que je dis que je connais la substance.

Je vais me lancer ds la culture de claviceps
Et j'ai réussi à amasser un peu de tartrate d'ergotamine... :-)

Bne journée Rick

Dernière modification par marvin rouge (12 mai 2019 à  12:23)


Rhodium forever !
falling, floating, flying..
Si le passé te rappelle, ne décroche pas!il n'a rien de neuf à te dire.
L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voix bien qu'avec le coeur ! St Ex

Hors ligne


Marla Singer 
AmazonQueen
8100
Lieu: en transit
Date d'inscription: 25 Oct 2014
Messages: 463
Blogs
Post pas méga constructif (de tt facon je suis pas calée sur les hallucinogènes).

Mais merci! Vraiment, le travail fourni est dingue et ça sert vraiment...
Et le forum regorge de pepites : suite a ce sujet, j'ai fait qques recherches et suis tombée sur un vieux topic de 2014 qui recense les coupes dans la coke et comment se faire une idée duvtype de coupe sans testing (ça ne remplace pas une analyse, mais utile pr se faire une idée).

Bref, on trouve vraiment des posts hyper qualitatifs, utiles voir necessaires.
Il n'y a qu'ici que je trouve ce genre d'infos (je nai fréquenté que PA et je ne lis pas assez bien l'anglais pour me taper des reddit ou autre en anglais).
Du coup un grand merci a ceux qui reunissent synthétisent et partagent ce type de posts informatifs / ressources doc.
C'est genial.

Je sais que Pierre met souvent ce genre de post en morceaux choisis.
Sinon les retrouve t on sur les Wiki?
J'ai limite envie de me faire un dossier qui reunit ce genre de topics, surtt pr mes prods de prédilection ET pour decouvrir tout les ptis nouveaux (RC...) histoire de me faire un peu ma drug culture 2.0


Merci detee là et de vous investir ainsi, c'est pas perdu, vous nous permettez d'apprendre....

#BloodyProfDeChimie <3
Reputation de ce post
 
Très instructif /Weed

Ces propos n'engagent que moi (et mes multiples personnalités) fume_une_joint

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
10600
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6858
Attention quelques erreurs sur les conversions de dose.

1 gramme = 1000 mg et 1 mg= 1000 microgrammes.

Par exemple

XII - Conclusion sur le sujet : Consensus scientifique actuel
La dose mortelle n'a pas été déterminée chez l'homme mais on pense que la dose létale se situerait entre 13 000 et 20 000 mcg / µg soit 0,13 à 0,2 grammes ou entre 13 et 20mg. Donc entre 13 000 et 20 000 mcg/ug. Si on part du principe que les buvards font 100mcg/ug  , cela fait 130/200 buvards. Avec des buvards de rue, cela peut monter jusqu'à 400 buvards, soit 4 planches de 100 entières. D'où le peu de décès.

Non 20 mg (20 000 microgrammes) = 0,02 grammes et non 0,2 g (200 milligrammes)

Pour les anglophones

https://erowid.org/chemicals/lsd/lsd_death.shtml

Put simply, LSD does not cause death at recreational or therapeutic doses (less than 500 ug / 0.5 mg). An increase in news articles in 2012/2013 suggesting deaths related to LSD are almost all related to 25I-NBOMe and 25C-NBOMe, two new chemicals, available on blotter, but completely different from LSD. While there are substantial reasons why users should be cautious about LSD use (see LSD Health), death is not a major risk.

Less than a handful of human deaths have been tied in the medical literature to the pharmacological effects of LSD, and none of these deaths have been unquestionably attributable to LSD's actions. The clearest case was documented by Fysh et al. in 1985; however, they fail to explain the circumstances of the death, only discussing the toxicological assessment, casting some doubt that the only explanation for the death was LSD.

Estimates of lethal doses of LSD are much higher than 20 mg (20,000 ug) administered orally, more than 200 times a normal moderate dose of LSD (100 ug). The administration of this amount would require the ingestion of more than 200-400 units of street blotter, which typically contain about 50-100 ug of LSD (as of mid 2017). LSD has been used by tens of millions of people over the last 50 years and has been administered to tens of thousands of patients in psychotherapeutic settings (mostly prior to 1960).

Some suicides have been tied to the use of LSD, though it is difficult to positively link an individual's choice to take their own life with their past use of LSD. In general, LSD is not reported to substantially increase the risk of suicide and those who do commit suicide after taking LSD are likely to have suffered from pre-existing suicidal tendencies.

Some deaths have been associated with inebriated or combative behavior while under the influence of LSD, including falling or jumping from a height or dying after being beaten by police.

Because the numbers of fatalities associated with LSD are so low, it is difficult to determine the risk of death associated with LSD. Erowid estimates that the risk of death from taking LSD is probably less than one death per million LSD use sessions, with risk of death higher among those predisposed to suicide and among those without a sober sitter present to help avoid accidents or fights.

In his 2001 book "Illegal Drugs: A Compete Guide to Their History, Chemistry, Use and Abuse", Dr Paul Gahlinger states "LSD is not toxic in the biological sense.". A 2008 review of the scientific literature titled "The Pharmacology of Lysergic Acid Diethylamide: A Review", by Passie et al. gives the number of pharmacological fatalities from LSD as zero: "There have been no documented human deaths from an LSD overdose."

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (13 mai 2019 à  08:59)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Marla Singer 
AmazonQueen
8100
Lieu: en transit
Date d'inscription: 25 Oct 2014
Messages: 463
Blogs

prescripteur a écrit

Attention quelques erreurs sur les conversions de dose.

1 gramme = 1000 mg et 1 mg= 1000 microgrammes.

Ok merci, Rick pourra corriger du coup.
C'est vrai que les conversions posent souvent problème ya moyen de vite s'emeler les pinceaux.

Ça a bcp fait debat sur le topic du fameux «TR à 1g de LSD»...
C'est d'ailleurs une confusion dans les zeros ou entre les unités de mesure ( gramme > milligrammes > microgrammes) qui a fait penser à un forumeur qu'il avait pris trankilou 1g de lsd...

Perso pour les conversions, je suis obligée de m'en remettre au bon vieux tableau, sinon c'est mort...
J'ai pas la bosse des maths...

En tout cas merci pour cette precision, j'y vois plus clair du coup...

Me suis amusé à faire un tableau de conversion, bon il est pas parfait, mais peut etre que ca aidera les perdus des maths comme moi à visualiser le truc....

conversions microgrammes


Donc au final, pour faire 1 gramme de LSD il faut 1 MILLION de microgrammes...
Ça laisse reveur...

1gramme = 1.000.000 microgrammes.
Bon courage a celui qui ira prendre ça...
Ou RIP, plutot... thinking

lol

Dernière modification par Marla Singer (13 mai 2019 à  11:49)


Ces propos n'engagent que moi (et mes multiples personnalités) fume_une_joint

Hors ligne


marvin rouge 
Psycho sénior
1010
Lieu: nowhere
Date d'inscription: 05 Jun 2012
Messages: 645
Tt à fait marla

Avec un gramme tu fais 6660 (j'arrondi..) à 150 Microns
Et 10000 trips à 100 mic

Rhodium forever !
falling, floating, flying..
Si le passé te rappelle, ne décroche pas!il n'a rien de neuf à te dire.
L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voix bien qu'avec le coeur ! St Ex

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
10600
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6858
Le probleme c'est que 1 g c'est ça.

/forum/uploads/images/1557/un-ouvert-dun-gramme-de-cocaine-bm1hw3.jpg


Vouloir faire un million de doses "à l'oeil" est évidemment impossible.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Marla Singer 
AmazonQueen
8100
Lieu: en transit
Date d'inscription: 25 Oct 2014
Messages: 463
Blogs
C'est quoi le produit sur la photo Prescripteur?
Jamais vu de lsd sous cette forme...

Cest un lsd RC ou quelque chose de produit en labo par des pros?

Et du coup comme il suffit de microgrammes pour tripper, comment ils font avec cette forme de poudre?

C'est genre comme le fentanyl, tu prends un grain en trop tu risques la surdose?

Ces propos n'engagent que moi (et mes multiples personnalités) fume_une_joint

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
10600
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6858
En fait c'est UN GRAMME de coke, trouvé sur google images pour illustrer la notion d'un gramme. Mon but était de montrer à quoi ressemble 1g de poudre et pas le produit. Je ne crois pas que quelqu'un se soit jamais amuser à photographier 1 g de LSD.
Mais j'aurais du le préciser. drogue-peacedrogue-peace
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Marla Singer 
AmazonQueen
8100
Lieu: en transit
Date d'inscription: 25 Oct 2014
Messages: 463
Blogs
Ah ok! Excuse boulet

Bon du coup je suis pas encore trop depassée sur la tête qu'on les produits...
M'enfin faut pas aller sur le terrain des RC hallucinogènes sinon je patauge carrement....

Une dillution liquide c'est plus pratique / prudent qd il faut etre précis a ce point (un peu comme pour les noids par ex...).

Ces propos n'engagent que moi (et mes multiples personnalités) fume_une_joint

Hors ligne


Rick 
Modérateur
18711
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 1794
Blogs
Si le produit est dense, masse importante, un gramme ça peut être encore plus petit qu'une poudre aérée

EN VACANCES *yaay*
SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes + modos@psychoactif.org
Pour adhérer: www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

En ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Aucun effet - Aucun effet avec le LSD : Ai-je un problème avec le LSD ?
par Quentinldf, dernier post 24 juin 2019 à  16:32 par ZVMV
  28
[ Forum ] Expériences - TR - Petit voyage solitaire
par Venuez, dernier post 31 janvier 2019 à  19:59 par Venuez
  2
[ Forum ] Petit effets indésirables surprise
par choctote, dernier post 30 août 2017 à  13:52 par Cobe
  2
  [ PsychoWIKI ] Les Lysergamides
  [ PsychoWIKI ] LSD, effets, risques, témoignages



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Etude sur les liens entre le deep web et la consommation de drogues
    Il y a 5jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 2jCommentaire de sud 2 france (4 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 12hCommentaire de Psychotropeur (41 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 6jCommentaire de Djyms (114 réponses)
     Forum UP ! 
    Effets secondaires - Rash instantané mais pas à chaque fois
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Expériences - Mon (horrible) expérience avec le tramadol 2
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Quel dosage pour de la buprénorphine en récréatif , sans toléranc...
    Il y a moins d'1mnCommentaire de VforN dans [TSO - maintenance au...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Traitement Tranxene Loxapac et Abilify
    Il y a 3mnCommentaire de Abracabrantesque dans [Médicaments psychotro...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Tramblement et spasmes
    Il y a 4mnCommentaire de Vivel dans [Cannabis...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Cactus et Mescaline - Rempotage et premier conseil de culture
    Il y a 13mnCommentaire de ikb6 dans [Enthéogènes...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Effets - Protoxyde D'azote
    Il y a 18mnCommentaire de NomaYoRHa dans [Poppers, solvants et...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Culture - Kit champignon ne pousse pas
    Il y a 29mnCommentaire de Hedex dans [Psilocybe - Champigno...]
    (36 réponses)
     Forum 
    Market - État des markets
    Il y a 41mnCommentaire de Haupayy dans [Anonymat et sécurité...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Xeroquel, plus d'effets, plus de sommeil
    Il y a 55mn
    1
    Commentaire de Drim dans [Neuroleptiques...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Les rouges contre la blanche
    Il y a 52mnNouveau blog de ismael77 dans [Tranche de vie]
     Blog 
    Avis crack/ plutôt en pipe ou en bouteille ?
    Il y a 2hCommentaire de Ketanosaure de l’amour dans le blog de Ketanosaure de l’amour
    (2 commentaires)
     Blog 
    3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    Il y a 3h
    9
    Commentaire de LenaÀLaRechercheDuParadis dans le blog de Ocram
    (27 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Orobupré
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    LadyDay, OursR4, MarqueeMoon, D4V3 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    par Daane-El, le 19 Jul 2019
    Salut, Le fait de pratiquer un test est déjà un changement de comportement en lui même. Je me souviens du 1° test que j'ai acheté: un Marquis et un Ehrlich sur un site de e-commerce comme un autre. C'étais quand j'ai commencé la 3-MMC et que les questions de sa qualité revenaient souvent su...[Lire la suite]
     Tutorial pour dilution volumétrique (avec photos)
    par Mecrupulent, le 15 Jul 2019
    Avant-propos : J'ai proposé ce tuto à l'équipe de PA pour savoir s'il pouvait avoir une place dans le Psychowiki. Pierre m'a répondu que ça pouvait être intéressant, après soumission à la communauté pour corrections et améliorations. Je poste donc ceci pour avoir votre avis et vos idées...[Lire la suite]
     TR: Peganum Harmala + psylocibine
    par Gaspich, le 19 Jul 2019
    Bonjour, je viens vous faire part aujourd’hui d’un trip très particulier s’était déroulé avant hier. Le contexte global d’abord. J’ai une expérience assez importante avec les champis, j’ai du en prendre une trentaine de fois environ, jamais à forte dose. J’ai eu une expérience...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Je plussoie, Randall dans [commentaire de blog] 3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    (Il y a 31mn)
    Je n'avais pas vu, intéressant ! CUSCO dans [forum] Kétamine et dépression, une expérience suisse!
    (Il y a 4h)
    Patiemment saura cette cathinone t'attendre, afin de te dévorer... Lena ! dans [blog] 3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    (Il y a 12h)
    Merci ... that's the point (C'est le But ) - MM dans [commentaire de blog] Les effets de l'héroïne auprès de nos familles
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums