En couple avec un cocainomane / PsychoACTIF

En couple avec un cocainomane

Publié par ,
4684 vues, 50 réponses
Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages
Bonjour

Je suis depuis 1 ans en couple avec un cocainomane je suis contre cette drogue qui me fait peur...
au début de notre relation il m'a tout avoué très rapidement j'étais totalement opposé au fait qu'il  prenne celle-ci

après de nombreuses discussions avec lui j'ai fini par comprendre que cette drogue qui me faisait peur et que je ne connaissais pas pouvais être difficile à arrêter et qu'il me fallait donc être patiente et compréhensive

cela fait maintenant 9 mois...
Et son comportement est de plus en plus instable, il me disait que quand mes enfants viendrai vivre avec nous ça lui donnerait une raison d'arrêter et du coup il y arriverait or mes enfants vivent avec nous depuis maintenant 3 mois et les prises ne cesse pas...

Il m'avait dit aussi ne rien prendre au mois d'août et ça n'a pas été le cas...

il l'a fume et devient distant et froid pendant 2 jours après sa prise
j'essaie de faire comme si de rien n'était et comme si je ne voyais pas ce qui se passait mais le silence est dur à garder donc certaines fois je lui dis que son comportement ne me plaît pas et au cours de nos disputes il essaie de faire en sorte que je m'éloigne

je discute beaucoup avec sa maman qui était elle aussi au courant et à deux il est plus facile de supporter ses prise...

Nous nous inquiétons beaucoup toutes les deux et ne savons plus comment réagir...

c'est copain son consommateur et revendeur ce qui n'arrange pas les choses j'essaie de lui faire comprendre les choses au fur et à mesure mais j'ai cette impression qu'il n'entend rien
il me dit pourtant vouloir arrêter sans y arriver
il passe certaines fois des heures et des heures seul à la fumée
je m'inquiète bien évidemment et quand il rentre et que je n'ai pas réussi à m'endormir il pète les plombs car il ne veut pas que qui que ce soit s'inquiète pour lui il dit que tout vas bien qu'il gère et qu'il ne lui arrivera rien mais je ne peux m'empêcher d'angoisser quand je sais qu'il fait ça

j'ai en plus cette sensation que ma poitrine se resserre comme si j'étais connecté à lui et que je ressentais les mêmes effets que lui

il a 35 ans et consomme depuis maintenant 6 ans

Peut-il réussir à se sortir de cette addiction sans aide médicale ou médicamenteuse ?

ai-je le bon comportement avec lui ?

et que puis-je faire pour que les choses changent ?

merci d'avoir lu mon roman bonne soirée

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
3300
Inscrit le 25 Jan 2019
3816 messages
Blogs
Bonsoir,

Bon et bien déjà bravo d’etre Arrivé ici, c est pas facile comme cap pour un non consommateur.

Le crack est une substance très addictive, semble t il pas physiquement mais clairement psychiquement...

La première chose a savoir c est que c est quasiment mission impossible d’aider une personne qui n’a pas envie d'être aider...

Selon tes dires il a envie d'arrêter. Si c est vraiment le cas il faut impérativement l’encourager à aller consulter, idéalement dans un CsAPa près de chez vous...

Il serait également intéressant, si il en a envie de lui proposer de venir discuter ici, il y a bcp de gens très compétents qui pourrais l’écouter, l’aider, le conseiller etc.

Je pense que lui mettre la pression n’est pas une bonne solution, ça porte rarement les fruits que l’on souhaite...

Essayez de ne pas trop vous monter la tête avec la maman, même si j imagine facilement que c est bcp plus facile à écrire qu à faire...

Et puis garde en tête le bien-être de tes enfants, si ça commence à être limite, tire toi... les enfants ont rien demander.

Tu auras d’autre conseils bien vite .

Ocram
Reputation de ce post
 
Conseils extrêmement pertinents et sages. Stylez

Hors ligne

 

Bootspoppers 
Adhérent en congé longue durée de PA
France
000
Inscrit le 02 Aug 2016
1633 messages
Blogs

Ocram a écrit

Et puis garde en tête le bien-être de tes enfants, si ça commence à être limite, tire toi... les enfants ont rien demander.

Excellent conseil.
Tu peux aller voir un psy poiur t aider aussi.


En congé longue durée de PA. cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne

 

Rick
Modérateur
10512
Inscrit le 18 Sep 2018
4321 messages
Blogs
Thérapie de couples, addictologue, amis, famille etc.

Ou alors tu l'autorise de consommer de temps en temps, dans un certain contexte, comme on le fait déjà pour les médicaments, alcool etc.
Si sa consommation n'est pas problématique..

Les couples c'est des consensus, des secrets, des mensonges..

Dernière modification par Rick (02 octobre 2019 à  03:47)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

En ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages

Ocram a écrit

Bonsoir,

Bon et bien déjà bravo d’etre Arrivé ici, c est pas facile comme cap pour un non consommateur.

Le crack est une substance très addictive, semble t il pas physiquement mais clairement psychiquement...

La première chose a savoir c est que c est quasiment mission impossible d’aider une personne qui n’a pas envie d'être aider...

Selon tes dires il a envie d'arrêter. Si c est vraiment le cas il faut impérativement l’encourager à aller consulter, idéalement dans un CsAPa près de chez vous...

Il serait également intéressant, si il en a envie de lui proposer de venir discuter ici, il y a bcp de gens très compétents qui pourrais l’écouter, l’aider, le conseiller etc.

Je pense que lui mettre la pression n’est pas une bonne solution, ça porte rarement les fruits que l’on souhaite...

Essayez de ne pas trop vous monter la tête avec la maman, même si j imagine facilement que c est bcp plus facile

Ocram

Ocram a écrit

Bonsoir,

Bon et bien déjà bravo d’etre Arrivé ici, c est pas facile comme cap pour un non consommateur.

Le crack est une substance très addictive, semble t il pas physiquement mais clairement psychiquement...

La première chose a savoir c est que c est quasiment mission impossible d’aider une personne qui n’a pas envie d'être aider...

Selon tes dires il a envie d'arrêter. Si c est vraiment le cas il faut impérativement l’encourager à aller consulter, idéalement dans un CsAPa près de chez vous...

Il serait également intéressant, si il en a envie de lui proposer de venir discuter ici, il y a bcp de gens très compétents qui pourrais l’écouter, l’aider, le conseiller etc.

Je pense que lui mettre la pression n’est pas une bonne solution, ça porte rarement les fruits que l’on souhaite...

Essayez de ne pas trop vous monter la tête avec la maman, même si j imagine facilement que c est bcp plus facile à écrire qu à faire...

Et puis garde en tête le bien-être de tes enfants, si ça commence à être limite, tire toi... les enfants ont rien demander.

Tu auras d’autre conseils bien vite .

Ocram

Bonjour, merci pour la réponse, ce qui n'est pas facile c'est d'être amoureuse d'un cocainomane,...
Il veux s'en sortir mais me dit que c'est plus difficile que ce qu'il pensait...
Il ne veux aucune aide, ni médicamenteuse ni médecin car certains de ses amis on été consulter pour ça et son maintenant medicamenté jusqu'à la fin de leurs jours...
Il faut donc que je garde ce fonctionnement, le silence et faire comme si de rien était quand il en prend ? Si je comprend bien ?
En dehors de ses jours de prise c'est un homme formidable et un beaux père merveilleux, c'est la qu'est la complications !

Merci bonne journée

Hors ligne

 

janis 
Modérateur
France
2800
Inscrit le 07 May 2018
1688 messages
Blogs
Bonjour,

Alors tu n'es pas amoureuse d un cocainomane mais d'un homme qui prend de la cocaïne. Ce serait dommage de l y réduire totalement.

Il change quand il en prend? Il devient agressif ? Méchant?

La pression qu il a pour arrêter ne peut que le pousser a en prendre encore.... Comme une femme qui continue de grossir quand on fait pression sur elle pour qu elle maigrisse.

Si il en a vraiment envie, un csapa est la solution mais il peut aussi avoir ses moments de conso rien qu a lui.

Sinon si il devient agressif, prends tes enfants sous le bras et ciao....ils n aurait pas a subir un beau père ingérable.

Bises
Janis

Dernière modification par janis (02 octobre 2019 à  08:41)


J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
3300
Inscrit le 25 Jan 2019
3816 messages
Blogs
Re,

Il n’Y a pas de médication spécifique pour l’addiction à la cocaine ou au crack comme il peut y avoir pour les opiacés...

Il y a bcp de gens qui ont été très sévèrement accro au crack et qui s’en sont sortis, notamment sur le forum, c est pour cela que lui proposer de venir discuter ici serait à mon sens une bonne idée...

Si il a vraiment envie de sortir de cela il faudra très probablement qu’il se fasse aider, je crains que sans ça cela soit très compliqué...

Il connaît le forum?

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages

janis a écrit

Bonjour,

Alors tu n'es pas amoureuse d un cocainomane mais d'un homme qui prend de la cocaïne. Ce serait dommage de l y réduire totalement.

Il change quand il en prend? Il devient agressif ? Méchant?

La pression qu il a pour arrêter ne peut que le pousser a en prendre encore.... Comme une femme qui continue de grossir quand on fait pression sur elle pour qu elle maigrisse.

Si il en a vraiment envie, un csapa est la solution mais il peut aussi avoir ses moments de conso rien qu a lui.

Sinon si il devient agressif, prends tes enfants sous le bras et ciao....ils n aurait pas a subir un beau père ingérable.

Bises
Janis

Bonjour,

Oui c'est vrai un homme qui prend de la cocaïne pardon...
Il n'est pas agressif mais très distant et froid...
Il sait aussi me faire mal avec des mots et comme il vois bien souvent que je ne fuit pas il me dit par exemple qu'il n'est pas amoureux qu'il n'en a rien à foutre de moi etc... Puis quand la descente est fini, pas d'excuses mais il reviens me chercher et essaie de trouver des solutions pour que les choses s'arrange entre nous...
Il a déjà réussi à arrêter 3 semaines mais ses ami(e)s consomme eux aussi et lui vende... Et comme il est bon client on ne veux pas le lâcher...
Tout se passe bien en vacance ou quand nous ne sommes pas à la maison même s'il bois il n'en prend pas...
Mais des que l'on rentre c'est comme une obsession, il part voir les copains/copines et replonge...

Jessai de ne pas lui mettre la pression mais certains jours c'est plus difficile que d'autre...

Merci

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages

Ocram a écrit

Re,

Il n’Y a pas de médication spécifique pour l’addiction à la cocaine ou au crack comme il peut y avoir pour les opiacés...

Il y a bcp de gens qui ont été très sévèrement accro au crack et qui s’en sont sortis, notamment sur le forum, c est pour cela que lui proposer de venir discuter ici serait à mon sens une bonne idée...

Si il a vraiment envie de sortir de cela il faudra très probablement qu’il se fasse aider, je crains que sans ça cela soit très compliqué...

Il connaît le forum?

Bonjour,

je ne sais pas si le connais ce forum mais c'est aussi pour moi quelque chose de compliqué à dire car monsieur est très susceptible...
il dit pouvoir s'en sortir seul...
je pense qu'il n'y aura donc pas au CSAPA....

je n'ose rien dire par peur qu'il se braque et que les choses deviennent encore pire qu'il tombe encore plus dedans

Il y a quelques temps par exemple nous nous sommes séparés pendant une semaine et pendant ce temps il en prenait tous les jours...

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
3300
Inscrit le 25 Jan 2019
3816 messages
Blogs
Re,

Bon et bien il semble y avoir un écart entre ses dires (l’envie d’arreter Ou d’avoir une consommation raisonnée) et ses actes...

Avec ce que tu nous racontes, ça nous dépeint pas le portait de quelqu’un de très motivé... ou alors il est pétrifié de trouille, ça se comprend... pas facile d’admettre qu’on a un problèmes... ça va chercher bcp de choses, aveux de faiblesses, blessure d’ego etc...

Encore une fois, il n y a pas de miracle si il ne veut pas tu vas t’abimer la santé pour rien...

Essaie de lui parler du forum, même si c est difficile j’en conviens...

La violence n’ est pas que physique, elle peut être morale, verbale etc... elle est en revanche jamais acceptable... à toi de voir ce que tu peux supporter. Penses aussi à tes enfants.

Je te souhaite plein de courage.

Ocram

Hors ligne

 

Bootspoppers 
Adhérent en congé longue durée de PA
France
000
Inscrit le 02 Aug 2016
1633 messages
Blogs

Ocram a écrit

La violence n’ est pas que physique, elle peut être morale, verbale etc... elle est en revanche jamais acceptable.

C est très important.
@sarah31 Ne te fait pas avoir.

Dernière modification par Bootspoppers (02 octobre 2019 à  09:19)

Reputation de ce post
 
+1
 
+1

En congé longue durée de PA. cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages

Ocram a écrit

Re,

Bon et bien il semble y avoir un écart entre ses dires (l’envie d’arreter Ou d’avoir une consommation raisonnée) et ses actes...

Avec ce que tu nous racontes, ça nous dépeint pas le portait de quelqu’un de très motivé... ou alors il est pétrifié de trouille, ça se comprend... pas facile d’admettre qu’on a un problèmes... ça va chercher bcp de choses, aveux de faiblesses, blessure d’ego etc...

Encore une fois, il n y a pas de miracle si il ne veut pas tu vas t’abimer la santé pour rien...

Essaie de lui parler du forum, même si c est difficile j’en conviens...

La violence n’ est pas que physique, elle peut être morale, verbale etc... elle est en revanche jamais acceptable... à toi de voir ce que tu peux supporter. Penses aussi à tes enfants.

Je te souhaite plein de courage.

Ocram

Merci beaucoup...
Je pense effectivement que je vais encore laisser quelques temps avant de tout plaquer mais...
Assez difficile à faire...
Je pense qu'il deviens méchant lorsqu'il se sent coincé et qu'il ne sais plus quoi faire donc il m'éloigne pour pouvoir consommer tranquillement et ne pas culpabilisé par la suite...

Petite question qui me viens en tête...
Souvent lorsqu'on en parle... Il me dit ne pas être fier de se qu'il fait... Que quand il le fait ça lui fait du bien mais que des que c'est fait ses remords et sa culpabilité reviens...

C'est ça la descente ?
C'est quand après l'avoir fait on regrette ?

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages

Bootspoppers a écrit

Ocram a écrit

La violence n’ est pas que physique, elle peut être morale, verbale etc... elle est en revanche jamais acceptable.

C est très important.
@sarah31 Ne te fait pas avoir.

Je le sais avant lui jetait avec un homme violent physiquement et psychologiquement...

Pour ça, je gère...
Il n'est comme ça que lorsqu'il veux faire se qu'il a faire tranquillement sans avoir cette impression ou sensation que je scrute ses faits et gestes...

Merci

Hors ligne

 

Meumeuh 
Animateur PsychoACTIF
Jolly Roger
4700
Inscrit le 21 Nov 2017
2114 messages
Blogs

Sarah31 a écrit

C'est ça la descente ?
C'est quand après l'avoir fait on regrette ?

Non c'est pas le fait de regretter

Sarah31 a écrit

Il n'est pas agressif mais très distant et froid...

Quand tu fumes la coke ou plutôt ton freebase, crack ...d'après ce que j'ai lu, s'il est comme ça, c'est juste qu'il essaye de gérer sa / ses descentes, c'est un moment plus ou moins désagréable après ta dernière prise  , donc le mieux  est qu'il arrive à espacer ces sessions ... et aussi qu'il aille voir un adicto en CSAPA mais bon dans l'idéal, faudrait que ça vienne de lui ...

amicalement

MM

Dernière modification par Meumeuh (02 octobre 2019 à  10:11)


Keep Calm & Smoke Crack-Cocaine
➡️ RDR à DISTANCE : SAFE
➡️ Soutenez PsychoActif

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages

Meumeuh a écrit

Sarah31 a écrit

C'est ça la descente ?
C'est quand après l'avoir fait on regrette ?

Non c'est pas le fait de regretter

Sarah31 a écrit

Il n'est pas agressif mais très distant et froid...

Quand tu fumes la coke ou plutôt ton freebase, crack ...d'après ce que j'ai lu, s'il est comme ça, c'est juste qu'il essaye de gérer sa / ses descentes, c'est un moment plus ou moins désagréable après ta dernière prise  , donc le mieux  est qu'il arrive à espacer ces sessions ... et aussi qu'il aille voir un adicto en CSAPA mais bon dans l'idéal, faudrait que ça vienne de lui ...

amicalement

MM

Bonjour,
Merci pour ta réponse.
Je pense ses derniers temps qu'il essaye despacer les prises car il y a quelques temps il était à 3 sessions par semaine et à l'heure actuel ce n'est plus qu'une, 2 au max dans la semaine mais il reste 3 à 4h enfermer à faire ça...
Il ne veux pas consulter donc compliqué...
Même son médecin traitant il ne veux pas aller le voir.

Au mois d'avril il a été essayer l'hypnose pour arrêter mais ça n'a pas fonctionné.
2 jours après la séance d'hypnose il re commençais.

Merci

Hors ligne

 

Heashka
Banni
France
000
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs

Sarah31 a écrit

Bonjour

Je suis depuis 1 ans en couple avec un cocainomane je suis contre cette drogue qui me fait peur...
au début de notre relation il m'a tout avoué très rapidement j'étais totalement opposé au fait qu'il  prenne celle-ci

après de nombreuses discussions avec lui j'ai fini par comprendre que cette drogue qui me faisait peur et que je ne connaissais pas pouvais être difficile à arrêter et qu'il me fallait donc être patiente et compréhensive

cela fait maintenant 9 mois...
Et son comportement est de plus en plus instable, il me disait que quand mes enfants viendrai vivre avec nous ça lui donnerait une raison d'arrêter et du coup il y arriverait or mes enfants vivent avec nous depuis maintenant 3 mois et les prises ne cesse pas...

Il m'avait dit aussi ne rien prendre au mois d'août et ça n'a pas été le cas...

il l'a fume et devient distant et froid pendant 2 jours après sa prise
j'essaie de faire comme si de rien n'était et comme si je ne voyais pas ce qui se passait mais le silence est dur à garder donc certaines fois je lui dis que son comportement ne me plaît pas et au cours de nos disputes il essaie de faire en sorte que je m'éloigne

je discute beaucoup avec sa maman qui était elle aussi au courant et à deux il est plus facile de supporter ses prise...

Nous nous inquiétons beaucoup toutes les deux et ne savons plus comment réagir...

c'est copain son consommateur et revendeur ce qui n'arrange pas les choses j'essaie de lui faire comprendre les choses au fur et à mesure mais j'ai cette impression qu'il n'entend rien
il me dit pourtant vouloir arrêter sans y arriver
il passe certaines fois des heures et des heures seul à la fumée
je m'inquiète bien évidemment et quand il rentre et que je n'ai pas réussi à m'endormir il pète les plombs car il ne veut pas que qui que ce soit s'inquiète pour lui il dit que tout vas bien qu'il gère et qu'il ne lui arrivera rien mais je ne peux m'empêcher d'angoisser quand je sais qu'il fait ça

j'ai en plus cette sensation que ma poitrine se resserre comme si j'étais connecté à lui et que je ressentais les mêmes effets que lui

il a 35 ans et consomme depuis maintenant 6 ans

Peut-il réussir à se sortir de cette addiction sans aide médicale ou médicamenteuse ?

ai-je le bon comportement avec lui ?

et que puis-je faire pour que les choses changent ?

merci d'avoir lu mon roman bonne soirée

En effet après une session cocaïne (ou crack s'il la base et fume) j'en connais beaucoup qui passe 48h d'hibernation / sommeil pour récupérer il ne faut pas s'en angoisser.

Concernant sa consommation en tant que telle (de ce que j'ai lu, problématique) :

- Il faut poser les attentes de chacun de façon claire, les votres comme les siennes.

- L'autre point c'est que dans une addiction forte, le comportement passe de moins en moins par la raison et la cognition et c'est une vrai souffrance qui parfois est hors de contrôle ce n'est pas un mensonge.
Cependant, par rapport à votre passage sur le mois d'Août, si la personne souffrante de cette maladie ne sent pas une pleine confiance et une pleine réceptivité sans jugement, elle peut se protéger (ou même vouloir vous protéger bien sur) en passant par le mensonge.

On peut stabiliser cette désorganisation cérébrale sans médicament oui. Mais il faut bien comprendre que lorsque vous entendez à la télé ou sur internet "dépendance psychologique et non physique" en réalité le système nerveux notamment les réseaux amenant les comportements conditionnés sont bel et bien modifiés.
C'est compliqué à envisager pour l'entourage mais il faut assimiler une connaissance contre-intuitive : les réseaux neuronaux qui font ce que vous êtes, qui vous font vous levez le matin, prendre un café ou vous maquillez pour être jolie, tout ceci sont la conséquence d'une suite de cascade chimique qui est modifié dans l'addiction.

L'agressivité peut être pour lui une réponse à une anxiété ou une pression de son entourage. Imaginer que tout les jours on ramène au centre des conversations le fait que vous ne dormiez pas à la bonne heure, que vous ne faites pas comme tout le monde est que c'est mauvais pour votre cerveau. Il est sûr qu'au bout d'un certain temps naisse une irritabilité et que vous vous protégiez avec colère pour qu'on vous lache un peu.

J'espère ne pas faire trop de hors-sujet mais pour avoir des patients dans cette souffrance, il faut assimiler nombre de facteur subtile et quotidien pour arriver à interagir de manière approprié avec eux.

Edit : en me relisant je me dis que mon post est pas forcément super clair ni concis donc en une phrase : un professionnel des TCC peut aider ton proche s'il le souhaite sans user de médicament (c'est une psychothérapie axé sur l'apprentissage d'un nouveau conditionnement pour reprendre le controle sur sa consommation)

Dernière modification par Heashka (02 octobre 2019 à  15:34)


Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages

Heashka a écrit

Sarah31 a écrit

Bonjour

Je suis depuis 1 ans en couple avec un cocainomane je suis contre cette drogue qui me fait peur...
au début de notre relation il m'a tout avoué très rapidement j'étais totalement opposé au fait qu'il  prenne celle-ci

après de nombreuses discussions avec lui j'ai fini par comprendre que cette drogue qui me faisait peur et que je ne connaissais pas pouvais être difficile à arrêter et qu'il me fallait donc être patiente et compréhensive

cela fait maintenant 9 mois...
Et son comportement est de plus en plus instable, il me disait que quand mes enfants viendrai vivre avec nous ça lui donnerait une raison d'arrêter et du coup il y arriverait or mes enfants vivent avec nous depuis maintenant 3 mois et les prises ne cesse pas...

Il m'avait dit aussi ne rien prendre au mois d'août et ça n'a pas été le cas...

il l'a fume et devient distant et froid pendant 2 jours après sa prise
j'essaie de faire comme si de rien n'était et comme si je ne voyais pas ce qui se passait mais le silence est dur à garder donc certaines fois je lui dis que son comportement ne me plaît pas et au cours de nos disputes il essaie de faire en sorte que je m'éloigne

je discute beaucoup avec sa maman qui était elle aussi au courant et à deux il est plus facile de supporter ses prise...

Nous nous inquiétons beaucoup toutes les deux et ne savons plus comment réagir...

c'est copain son consommateur et revendeur ce qui n'arrange pas les choses j'essaie de lui faire comprendre les choses au fur et à mesure mais j'ai cette impression qu'il n'entend rien
il me dit pourtant vouloir arrêter sans y arriver
il passe certaines fois des heures et des heures seul à la fumée
je m'inquiète bien évidemment et quand il rentre et que je n'ai pas réussi à m'endormir il pète les plombs car il ne veut pas que qui que ce soit s'inquiète pour lui il dit que tout vas bien qu'il gère et qu'il ne lui arrivera rien mais je ne peux m'empêcher d'angoisser quand je sais qu'il fait ça

j'ai en plus cette sensation que ma poitrine se resserre comme si j'étais connecté à lui et que je ressentais les mêmes effets que lui

il a 35 ans et consomme depuis maintenant 6 ans

Peut-il réussir à se sortir de cette addiction sans aide médicale ou médicamenteuse ?

ai-je le bon comportement avec lui ?

et que puis-je faire pour que les choses changent ?

merci d'avoir lu mon roman bonne soirée

En effet après une session cocaïne (ou crack s'il la base et fume) j'en connais beaucoup qui passe 48h d'hibernation / sommeil pour récupérer il ne faut pas s'en angoisser.

Concernant sa consommation en tant que telle (de ce que j'ai lu, problématique) :

- Il faut poser les attentes de chacun de façon claire, les votres comme les siennes.

- L'autre point c'est que dans une addiction forte, le comportement passe de moins en moins par la raison et la cognition et c'est une vrai souffrance qui parfois est hors de contrôle ce n'est pas un mensonge.
Cependant, par rapport à votre passage sur le mois d'Août, si la personne souffrante de cette maladie ne sent pas une pleine confiance et une pleine réceptivité sans jugement, elle peut se protéger (ou même vouloir vous protéger bien sur) en passant par le mensonge.

On peut stabiliser cette désorganisation cérébrale sans médicament oui. Mais il faut bien comprendre que lorsque vous entendez à la télé ou sur internet "dépendance psychologique et non physique" en réalité le système nerveux notamment les réseaux amenant les comportements conditionnés sont bel et bien modifiés.
C'est compliqué à envisager pour l'entourage mais il faut assimiler une connaissance contre-intuitive : les réseaux neuronaux qui font ce que vous êtes, qui vous font vous levez le matin, prendre un café ou vous maquillez pour être jolie, tout ceci sont la conséquence d'une suite de cascade chimique qui est modifié dans l'addiction.

L'agressivité peut être pour lui une réponse à une anxiété ou une pression de son entourage. Imaginer que tout les jours on ramène au centre des conversations le fait que vous ne dormiez pas à la bonne heure, que vous ne faites pas comme tout le monde est que c'est mauvais pour votre cerveau. Il est sûr qu'au bout d'un certain temps naisse une irritabilité et que vous vous protégiez avec colère pour qu'on vous lache un peu.

J'espère ne pas faire trop de hors-sujet mais pour avoir des patients dans cette souffrance, il faut assimiler nombre de facteur subtile et quotidien pour arriver à interagir de manière approprié avec eux.

Edit : en me relisant je me dis que mon post est pas forcément super clair ni concis donc en une phrase : un professionnel des TCC peut aider ton proche s'il le souhaite sans user de médicament (c'est une psychothérapie axé sur l'apprentissage d'un nouveau conditionnement pour reprendre le controle sur sa consommation)

Le texte était assez explicite merci de tes réponses, tu as mis certains mots sur mes questions et ma permi de comprendre certaines choses...

Difficile pour moi vu qu'il y a 1 an de cela je n'avais entendu parler de la cocaïne que via la télé ou les film...

Amicalement

Hors ligne

 

Heashka
Banni
France
000
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs

Sarah31 a écrit

Le texte était assez explicite merci de tes réponses, tu as mis certains mots sur mes questions et ma permi de comprendre certaines choses...

Difficile pour moi vu qu'il y a 1 an de cela je n'avais entendu parler de la cocaïne que via la télé ou les film...

Amicalement

Super, heureux d'avoir pu aider dans ce cas !

J'en profite pour vous informez sur un point à garder en tête si vous êtes amener un jour à être en consultation tous les deux : il n'y a de toute façon aucun traitement médicamenteux ayant l'AMM, en France, à l'heure actuelle, pour l'addiction aux psychostimulants.

C'est justement ma thématique de recherche et il y a bien quelques pistes mais je ne me risquerais pas à les proposer ici et maintenant.

Bref je dis ça car certains généralistes peuvent vous proposez la buprénorphine ou subutex qui est indiqué dans les addictions aux opioïdes. Alors je ne vais pas me mettre à dos collègues et confrères en portant un jugement la dessus ce n'est pas mon intention.
Mais j'aimerais juste que si vous vous retrouvez à faire ce choix, réfléchissiez bien aux avantages et aux inconvénients vis à vis de votre situation car avant de choisir, noter que votre conjoint va passer à un traitement quotidien et si sa consommation était jusque ici cyclique ou ponctuelle même si fréquente, on peut sans le vouloir agraver le problème en le faisant tomber malgré lui dans la polytoxicomanie smile


Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

Augoun Ferray 
Banni
000
Inscrit le 25 Sep 2019
20 messages

Je suis depuis 1 ans en couple avec un cocainomane je suis contre cette drogue qui me fait peur...
au début de notre relation il m'a tout avoué très rapidement j'étais totalement opposé au fait qu'il  prenne celle-ci

Si c'est pas indiscret pourquoi tu t'es mit avec lui si t'était contre une face de sa personnalité ? thinking

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages
Sa personn

Augoun Ferray a écrit

Je suis depuis 1 ans en couple avec un cocainomane je suis contre cette drogue qui me fait peur...
au début de notre relation il m'a tout avoué très rapidement j'étais totalement opposé au fait qu'il  prenne celle-ci

Si c'est pas indiscret pourquoi tu t'es mit avec lui si t'était contre une face de sa personnalité ? thinking

Ça personnalité correspondait à mes attentes, je ne pensais déjà pas au départ qu'il l'a fumais je pensai qu'il l'a sniffais...
Et quand nous nous sommes mis ensemble il m'a assurer qu'il n'était que très peu dedans et qu'il pourrai s'arrêter sans aucun problèmes...
Après 1 mois à essayer d'arrêter il a pris conscience qu'il était plus dedans que ce qu'il pensais et que c'était plus difficile qu'il ne l'aurai cru...

Mis à part le lendemain ou le sur lendemain d'une prise il est totalement l'homme que je recherchais... Je suis tomber amoureuse du vrai lui et non de celui qu'il est quand il est là dedans...

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages

Heashka a écrit

Sarah31 a écrit

Le texte était assez explicite merci de tes réponses, tu as mis certains mots sur mes questions et ma permi de comprendre certaines choses...

Difficile pour moi vu qu'il y a 1 an de cela je n'avais entendu parler de la cocaïne que via la télé ou les film...

Amicalement

Super, heureux d'avoir pu aider dans ce cas !

J'en profite pour vous informez sur un point à garder en tête si vous êtes amener un jour à être en consultation tous les deux : il n'y a de toute façon aucun traitement médicamenteux ayant l'AMM, en France, à l'heure actuelle, pour l'addiction aux psychostimulants.

C'est justement ma thématique de recherche et il y a bien quelques pistes mais je ne me risquerais pas à les proposer ici et maintenant.

Bref je dis ça car certains généralistes peuvent vous proposez la buprénorphine ou subutex qui est indiqué dans les addictions aux opioïdes. Alors je ne vais pas me mettre à dos collègues et confrères en portant un jugement la dessus ce n'est pas mon intention.
Mais j'aimerais juste que si vous vous retrouvez à faire ce choix, réfléchissiez bien aux avantages et aux inconvénients vis à vis de votre situation car avant de choisir, noter que votre conjoint va passer à un traitement quotidien et si sa consommation était jusque ici cyclique ou ponctuelle même si fréquente, on peut sans le vouloir agraver le problème en le faisant tomber malgré lui dans la polytoxicomanie smile

De toutes façon... Ça ne risque pas d'arriver car il est totalement contre le fait d'être médicament...
Il ne prendra jamais un traitement quotidien...

Hors ligne

 

Augoun Ferray 
Banni
000
Inscrit le 25 Sep 2019
20 messages
La modération est une bonne chose dans un couple pourtant je crois.

Hors ligne

 

Heashka
Banni
France
000
Inscrit le 26 Aug 2019
429 messages
Blogs

Sarah31 a écrit

Ça ne risque pas d'arriver car il est totalement contre le fait d'être médicament...
Il ne prendra jamais un traitement quotidien...

D'acc pas de soucis smile

En revanche vous pouvez lui conseiller certains compléments alimentaires ça peut améliorer beaucoup de symptomes touchant à l'affect et au comportement.

J'ai vu des patients en consultation qui voyez leur irritabilité, agressivité et manque de raisonnement diminuer par une prise en charge nutritionnelle :

- L-Tyrosine 500mg une fois par jour que j'achète chez Solgar personnellement
- 1 pillule d'extraits en Polyphénols contre le stress oxydatif et la mort neuronale dû au consommation intensive (idem une fois par jour)
- Ou encore certaines préparations perso j'utilise "cognisciences" qui a l'avantage d'avoir du levo-phénylalanine et du lévo-glutamine avec du ginko biloba de mémoire qui a montré dans la littérature scientifique une capacité neuroprotectrice et renforcant sur la cognition (les psychostimulants sont neurotoxique pas uniquement en sous-cortical les fonctions exécutives sont aussi atteintes)

Ca ne coute pas grand chose et je ne suis pas dans le cadre de prescription merci-1 ce petit conseil fait parfois clairement la différence ! Votre conjoint peut voir ses périodes de manque ou de mal-être moins violente et récupérer cognitivement.

Pour le coté médical et le pourquoi c'est utile, que je conseille ça :

Un peu comme dans l'alcoolisme, les psychostimulants (donc la cocaine dans votre situation) sur-consomme cérébralement certains nutriments et neuromédiateurs comme la dopamine.
Hors on peut se retrouver en carence agravant le tableau nosographique de votre conjoint (dans l'alcoolisme c'est la vitamine B1 ou thiamine qui finit par manquer amenant l'encaphalite de Gayet-Wernicke jusqu'à la destruction pure et simple du diencéphale et pour finir l'amnésie irréversible).

Pour compenser cette sur-consommation que l'alimentation ne peut parfois pas suivre, les compléments (certains en particulier) sont particulièrement bien venu.

La Tyrosine est justement le précurseur de la dopamine. Votre conjoint étant en carence de ce neurotransmetteur, vous offrez au corps ce qui lui manque super

Dernière modification par Heashka (02 octobre 2019 à  19:36)


Je cours entre l'hôpital, le laboratoire et les services neuropsychiatriques quand je ne suis pas en conférence à la faculté de médecine pour écouter l'actualité sur l'addictologie.

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages
Petite question...
Peut être bête mais je la pose quand même... Peut être pourrez vous me guider...

Hier soir il a fait une séance, je le sais car je suis tomber sur tout le matos sans le vouloir...
Et pourtant en sachant qu'il n'a rien ranger il me ment en me racontant un pipo sur sa soirée (je suis rentrer chez moi hier soir sachant pertinemment ce qu'il allait faire vu qu'il voyais une de ses amies qui est son fournisseur régulier et que quand il l'a vois ça fini toujours de la même manière)
Comment réagir ?
Es que je fait comme si je n'avais rien vu et que je ne savai pas où es que je lui dit clairement d'arrêter de me prendre pour une conne qui ne vois rien et que je sais se qu'il a fait hier soir ?

La 2ieme solutions est peut être drastique mais j'ai l'impression d'être une grosse conne à ses yeux pour qu'il me mente tout en se doutant que je le sais ou en tout les cas que je vais le savoir rapidement...

Merci

Hors ligne

 

Rick
Modérateur
10512
Inscrit le 18 Sep 2018
4321 messages
Blogs

Sarah31 a écrit

je lui dit clairement d'arrêter de me prendre pour une conne qui ne vois rien et que je sais se qu'il a fait hier soir ?

ça peut être une idée.


En fait sarah, pour moi ce qui compte, c'est la manière.


Concentre toi bien sur le concept des [ r e p r o c h e s ] :

plus tu lui dit "gangna c'est mal de consommer, tu me mens, t'es nul, c'est pas le couple que je voulais gnagnagna" plus il va s'enfoncer dans son mal être, diminution de l'estime de soi. Et il fera 10 pas en arrière. Cependant si il a vraiment l'intention d'arrêter , et que tu lui dis que t'es prête à l'accompagner dans ce combat, que tu es prête à le soutenir dans les moments difficiles aussi, que tu ne vas pas le rejeter au moindre craquage alors t'auras les bases d'une relation d'honnêteté avec lui sur ses consos


si tu souhaites vraiment qu'il se prenne en mains, qu'il aille mieux, il faut le SOUTENIR, être son ALLIEE pas son ennemi. Si il se cache et te ment c'est parce qu'il te craint, pas toi, mais peut être tes mots, ton jugement.

Si il est bien dans sa peau et qu'il se sent soutenus, il arrivera même à être sobre si il le désire. Cependant , le désire t il ? ou souhaite t il consommer de temps en temps?

tu devrais vraiment l'inviter à venir ici, il y a plein d'anciens et d'usagers tout court. De coke ou du reste donc on pourra discuter entre nous... voir il peut venir ici avec un compte à usage unique, on peut en parler ensemble

parce que ça se trouve, il n'a absolument pas l'intention d'arrêter et tout ce que tu fais c'est te mettre dans ses pattes quand il consomme, qu'il jouit de sa liberté individuelle et qu'il fait au final quelques efforts pour ton couple ... mais il n'a pas l'intention de choisir entre toi et le produit mais de concilier les deux

c'est étonnant qu'il se cache si mal, est ce une forme d'appel à l'aide?

Dernière modification par Rick (03 octobre 2019 à  09:25)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

En ligne

 

Meumeuh 
Animateur PsychoACTIF
Jolly Roger
4700
Inscrit le 21 Nov 2017
2114 messages
Blogs

Rick a écrit

c'est étonnant qu'il se cache si mal, est ce une forme d'appel à l'aide?

En effet , ça peut être une forme d'appel à l'aide....Quand je me suis mis dans l'H j'avais mon appart. Et ma petite amie as voulue venir vivre chez moi, donc quand j'ai eu ce PB d'addiction à l'hero ,je laisser au début des pailles sur ma table de chevet mais bon comme on taper de la c ensemble c 'était pas suffisant donc j'ai laisser traîné des pochons avec un peu de marron...

Sarah31 a écrit

Comment réagir ?

En le soutenant, et d'éviter de lui faire des reproches .... Car il as peut être envie d'arrêter ou de faire un break et de consommer mais genre 1fois par mois par ex. ( Perso je me fais un kiff  tous les 2mois en moyenne , mais c'est venue avec le temps ... )

MM

Dernière modification par Meumeuh (03 octobre 2019 à  14:58)


Keep Calm & Smoke Crack-Cocaine
➡️ RDR à DISTANCE : SAFE
➡️ Soutenez PsychoActif

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages

Meumeuh a écrit

Rick a écrit

c'est étonnant qu'il se cache si mal, est ce une forme d'appel à l'aide?

En effet , ça peut être une forme d'appel à l'aide....Quand je me suis mis dans l'H j'avais mon appart. Et ma petite amie as voulue venir vivre chez moi, donc quand j'ai eu ce PB d'addiction à l'hero ,je laisser au début des pailles sur ma table de chevet mais bon comme on taper de la c ensemble c 'était pas suffisant donc j'ai laisser traîné des pochons avec un peu de marron...

Sarah31 a écrit

Comment réagir ?

En le soutenant, et d'éviter de lui faire des reproches .... Car il as peut être envie d'arrêter ou de faire un break et de consommer mais genre 1fois par mois par ex. ( Perso je me fais un kiff  tous les 2mois en moyenne , mais c'est venue avec le temps ... )

MM

Merci pour la réponse, je pense effectivement que c'est un appel à l'aide, mais comment aider quelqu'un qui refuse depuis quelques temps toutes conversations concernant son addiction ou toutes aides extérieur ?!?

En ce qui concerne le fait de lui dire que je suis la pour le soutenir, je ne fait que lui dire souvent... En lui disant aussi que je serai toujours là présente s'il veux se confier ou une épaule sur laquelle s'appuyer...

Il se renferme et ne parle pas de se qui ce passe dans sa tête ( sa carapace) donc sa compliqué un peu les choses...

La dernière fois qu'il en a parler il me disai consommer car quand il consomme il est quelqu'un d'autre et que sur le coup ça lui fait du bien... Il m'a aussi dit faire cela car il a un jardin secret et qu'il ne peux en tout les cas pas m'en parler pour le moment...

Enfin... Comment aider quelqu'un qui effectivement envoi des appelles à l'aide mais qui des qu'on essai de l'aider s'enfuit en courant ?!???

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages

Meumeuh a écrit

Rick a écrit

c'est étonnant qu'il se cache si mal, est ce une forme d'appel à l'aide?

En effet , ça peut être une forme d'appel à l'aide....Quand je me suis mis dans l'H j'avais mon appart. Et ma petite amie as voulue venir vivre chez moi, donc quand j'ai eu ce PB d'addiction à l'hero ,je laisser au début des pailles sur ma table de chevet mais bon comme on taper de la c ensemble c 'était pas suffisant donc j'ai laisser traîné des pochons avec un peu de marron...

Sarah31 a écrit

Comment réagir ?

En le soutenant, et d'éviter de lui faire des reproches .... Car il as peut être envie d'arrêter ou de faire un break et de consommer mais genre 1fois par mois par ex. ( Perso je me fais un kiff  tous les 2mois en moyenne , mais c'est venue avec le temps ... )

MM

En faisant donc comme si je ne voyais rien et en ne parlant plus de sa conso ou de son addiction il s'arrêtera donc par lui même ?!?

Dur dur quand même d'encaisser tout ça je l'avoue... Mais... Je vais tester et on verra si sa change la donne...
Merci pour ta reponse en tout cas.

Hors ligne

 

Meumeuh 
Animateur PsychoACTIF
Jolly Roger
4700
Inscrit le 21 Nov 2017
2114 messages
Blogs

Sarah31 a écrit

mais comment aider quelqu'un qui refuse depuis quelques temps toutes conversations concernant son addiction ou toutes aides extérieur ?!?

Malheureusement rien , tant qu'il ne le décidera pas...

Sarah31 a écrit

En faisant donc comme si je ne voyais rien et en ne parlant plus de sa conso ou de son addiction il s'arrêtera donc par lui même ?!?

Humm pas vraiment,
juste lui faire comprendre  une bonne et seule fois, que s'il veut consulter
dans ce cas-là tu seras là pour le soutenir  , mais bon je pense qu'il a un peu être un blocage, il doit sûrement culpabiliser et comme  disait Rick  ( plus haut je crois) que son estime de soi en doit prendre un coup...

Mais s'il essaye d'espacer un peu ses sessions c'est pour moi plutôt bon signe... amha.

amicalement

MM


Keep Calm & Smoke Crack-Cocaine
➡️ RDR à DISTANCE : SAFE
➡️ Soutenez PsychoActif

Hors ligne

 

Sarah31 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 01 Oct 2019
22 messages

Meumeuh a écrit

Sarah31 a écrit

mais comment aider quelqu'un qui refuse depuis quelques temps toutes conversations concernant son addiction ou toutes aides extérieur ?!?

Malheureusement rien , tant qu'il ne le décidera pas...

Sarah31 a écrit

En faisant donc comme si je ne voyais rien et en ne parlant plus de sa conso ou de son addiction il s'arrêtera donc par lui même ?!?

Humm pas vraiment,
juste lui faire comprendre  une bonne et seule fois, que s'il veut consulter
dans ce cas-là tu seras là pour le soutenir  , mais bon je pense qu'il a un peu être un blocage, il doit sûrement culpabiliser et comme  disait Rick  ( plus haut je crois) que son estime de soi en doit prendre un coup...

Mais s'il essaye d'espacer un peu ses sessions c'est pour moi plutôt bon signe... amha.

amicalement

MM

Je pense qu'il veux réellement changer...
Hier soir j'ai laisser un petit mot, à un endroit bien précis au cas où il ferai une session (impossible de ne pas le voir) dans un cœur j'avais marqué l'amour est fait de beaucoup de compréhension et de compromis...
Ce matin à mon réveil en dessous ce mot était noter si seulement quelques chose pouvais me changé...
Je lui ai donc répondu, il ne tiens qu'à toi de prendre cette décision, moi je suis juste la pour te soutenir sans te juger.

( sa maman lui a envoyé un message hier soir en lui disant que s'il n'arrivais pas à nous parler à nous il pouvais se dirigé vers des forums de personne qui sont encore dedans ou qui s'en sont sorti...)

Peut être que ça portera ses fruits... Je l'espère !

Merci de toutes vos réponses en tout cas...

Amicalement
Sarah

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 3jCommentaire de NiVuNiConnu (7 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 24hCommentaire de pierre (25 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Clean depuis 4mois et demi, semaine difficile ou j'y ai pensé
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Toxicobartos dans [Cocaïne-Crack...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Mais Ou Sont Les Aliens...
    Il y a 2mn
    1
    Commentaire de supermario64 dans [DMT, changa et ayahua...]
    (13 réponses)
     Forum 
    C: 35/g ?
    Il y a 26mnCommentaire de Toxicobartos dans [Cocaïne-Crack...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Ingérer - Vaporiser vs ingérer
    Il y a 48mn
    1
    Commentaire de Acid Test dans [Cannabis...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Ne dort plus depuis pres de 3 semaine
    Il y a 49mnCommentaire de Carambar dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Répression - Amende douanière cannabis
    Il y a 51mnCommentaire de Kums dans [Cannabis...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Batch étrange sgt-151
    Il y a 1hCommentaire de GabyRC dans [Cannabinoïdes de synt...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Social - Envie de discuter ?
    Il y a 1hCommentaire de MangerDesPommes dans [Au coin du comptoir.....]
    (40 réponses)
     Blog 
    Naruto Uzumaweed
    Il y a 2hNouveau blog de Rick dans [Photos-Dessins]
     Blog 
    Mon set up extra IV
    Il y a 6h
    1
    Commentaire de Acid Test dans le blog de Zazou2A
    (3 commentaires)
     Blog 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    Il y a 9h
    8
    Commentaire de Sufenta dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (17 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 21:09
     PsychoWIKI 
    3-MMC, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    mikeone, Scarlord, pharmaci1.2.0 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Présentation nouvelle pipe SAFE
    par Zazou2A, le 08 Apr 2021
    Yop, Pour les pipes à crack « classique » Il existe un modele coudé, et un droit Mais là tu nous parle de nouvelles Pipes développer par Safe, Lloigor avait fait un retour dessus très interessant d’ailleurs; qui sont bcp plus universel, elle permette la vaporisation et peuvent donc se...[Lire la suite]
      J'hallucine avec la loi française
    par Xoko, le 09 Apr 2021
    Bonjour à tous Tout d'abord je me présente, je suis espagnol arrivé en France il y a peu de temps, en Espagne je commandais périodiquement des truffes magiques dans un magasin néerlandais en toute tranquillité d'esprit puisqu'en Espagne la possession de drogue pour consommation personnelle n'e...[Lire la suite]
     Arrêt de la Dépakine grâce au CBD
    par Critical_Momo, le 07 Apr 2021
    Bon aller j'ai un peut de temps du coup je me motive à vous parler de tous sa, car cela fait un moment que j'y pense et que j'aimerais avoir vos avis sur cette situation. Alors en faite ma copine est épileptique et après avoir essayer de nombreux traitement le seul qui fonctionne vraiment chez...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Vraiment excellente;Sam dans [forum] Déclic grâce à une femme
    (Il y a 6mn)
    Voilà thanks^^ Appréhension à la base (suis anxieuse) puis traitement médic ~MG dans [forum] Mais Ou Sont Les Aliens...
    (Il y a 31mn)
    Très bien expliqué, merci! dans [forum] J'hallucine avec la loi française
    (Il y a 2h)
    Merci à toi, je donnerai des news :) Oax' dans [forum] ISRS inefficaces : Qu'est ce qu'un régulateur d"humeur ?
    (Il y a 2h)
    post de qualité j'approuve ! dans [forum] Vaporiser vs ingérer
    (Il y a 2h)

    Pied de page des forums