Le patriarcat des alcooliques anonymes [Opinion, NYT] / PsychoACTIF

Le patriarcat des alcooliques anonymes [Opinion, NYT]

Publié par ,
2433 vues, 3 réponses
Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
1300
Inscrit le 04 Feb 2019
1030 messages
Blogs
Je transcris ici la traduction Google d'un article récent du New York Times

Le Patriarcat des Alcooliques Anonymes
Les femmes qui boivent trop ont besoin d'aide. Mais nous n'avons pas besoin de renoncer à notre pouvoir.

Par Holly Whitaker - Mme Whitaker est l'auteur de «Quitte comme une femme».
27 décembre 2019

************************************************************

Je suis devenue sobre en 2013. Il m'a fallu environ six mois pour passer de jeter quelques bouteilles de vin ou des pintes de whisky bon marché par nuit à l'abstinence totale.

Je ne suis pas allée aux Alcooliques anonymes. Je ne suis pas allée à 90 réunions en 90 jours. Je n'avais pas de sponsor. Je n'ai pas travaillé les étapes. Le plus important: je n'étais pas obligée d'énumérer mes défauts de caractère et de travailler à les éliminer, ni à accepter l'idée qu'un ego démesuré et un manque d'humilité étaient les causes de mon besoin de m'engourdir avec de l'alcool.

Mon évitement du statu quo en refusant d'utiliser le programme a effrayé mes proches, leur signalant que je ne prenais pas mon rétablissement au sérieux. Je n'ai pas été surprise. la participation à A.A. n'est pas le seul moyen efficace d'arrêter de boire, mais nous avons été formés pour croire que réfuter ou même remettre en question cette idée signifie que vous êtes dans le déni.

La vérité est que A.A. peut être le fondement de la reprise mondiale, mais il n'a pas été fait avec tout le monde à l'esprit. C'est un cadre créé dans les années 1930 par des hommes blancs protestants de la classe moyenne supérieure pour aider des gens comme eux à surmonter la dépendance. Ses fondateurs croyaient que la racine de l'alcoolisme était un ego gigantesque résultant d'un sentiment légitime d'autorité incontestée.

A.A. était un miracle pour ces hommes qui, jusque-là, n'avaient presque nulle part vers qui demander de l'aide. Il était radical en ce sens qu'il était gratuit et qu'il était alimenté par une éthique de service. Mais il est né d'une organisation chrétienne fondamentaliste, le Groupe d'Oxford, et en conséquence, il est soutenu par le même système de croyances qui affirme qu'Ève est issue de la côte d'Adam.

Les valeurs ancrées dans sa fondation continuent de façonner le fonctionnement de l'organisation, et il y a encore trop d'échos à mon goût de la façon dont les femmes devraient se blâmer, suivre les instructions et s'aligner dans une société patriarcale.

Les participants sont censés accepter les principes de A.A. sans aucun doute, et il existe un refrain commun selon lequel le programme "fonctionne si vous le faites". En d'autres termes: ne posez pas de questions, et tout échec est de votre faute. Les 12 étapes comprennent des choses comme admettre l'impuissance, remettre sa volonté à Dieu, cataloguer les défauts de caractère, demander à Dieu de supprimer ces défauts et réparer les fautes.

Ce programme, conçu pour briser le privilège des hommes blancs, avait du sens pour les membres originaux: il leur rappelait qu'ils n'étaient pas Dieu et les encourageait à s'humilier, à admettre leurs faiblesses, à se taire et à écouter. Peut-être étaient-ils des messages indispensables en ce qui concerne le public cible de l'émission. (Gardez à l'esprit que c'était juste 10 ans après le suffrage des femmes, à l'apogée du mouvement eugénique et 30 ans avant le démantèlement de Jim Crow.)

Mais les femmes d’aujourd’hui n’ont pas besoin d’être décomposées ni de se taire. Nous avons besoin du contraire. Je crains que tout programme qui nous dise de renoncer au pouvoir que nous n’avons jamais eu menace de nous rendre plus malades.

Je connais beaucoup de femmes en rétablissement, dans ma vie réelle et dans les cercles sociaux des médias sociaux, et grâce au programme de rétablissement que je dirige. Elles ne se défoncent pas parce qu'elle sont submergées de pouvoir, ou à cause d'une incapacité pathologique à suivre les règles ou à s'humilier, ou parce que leurs egos surdimensionnés mènent le spectacle, comme le suggérerait le message de A.A. Bien au contraire: elles boivent parce qu’elles ont si peu de pouvoir, parce qu’elles n’ont jamais fait que suivre les règles et s’humilier, parce que leurs egos ont été écrasés sous un système qui réduit leur valeur à la soumission, à la sympathie et au silence.

Lorsque je suis entrée en rétablissement, je n'avais pas besoin de faire un inventaire de recherche pour cataloguer tous mes défauts de personnalité. Ils m'avaient été restitués toute ma vie par presque tout le monde autour de moi. J'étais très consciente des parties de moi qui étaient erronées, indisciplinées et désordonnées - ces choses qui me rendaient peu aimable, ou pire, peu féminine. Autant que je m'en souvienne, j'avais demandé à Dieu de retirer ces parties. J'ai bu pour ressentir un sentiment de plénitude qui avait été conditionné par moi par la société, pour lutter contre une impuissance qui était mon droit d'aînesse en tant que femme.

Se soumettre aux règles de A.A. était la dernière chose dont j'avais besoin. Au lieu de cela, j'ai puisé dans une combinaison d'approches existantes de récupération. Je me suis concentrée sur le développement de la confiance en soi, de l’agence, de la compassion, de l’autogestion et de la récupération de l’agence que j’avais abandonnée.

L'antidote à mon problème d'alcool était d'apprendre qu'il était sûr de me faire confiance, de développer un sentiment de confiance et de rejeter l'humilité que les femmes sont conditionnées à embrasser. J'ai également tourné un regard critique sur la société qui m'a rendu malade en premier lieu.

En d'autres termes, l'antidote à mon problème d'alcoolisme ressemblait beaucoup au féminisme.

Certes, A.A. travaille pour de nombreuses personnes, y compris de nombreuses femmes, et a sauvé des millions de vies. Je ne veux pas le voir démonté ou décourager quiconque de l'essayer - je veux simplement que plus de gens reconnaissent que ce n'est pas pour tous. Il existe de nombreuses autres options basées sur des preuves disponibles actuellement - des traitements médicalement assistés à la thérapie cognitivo-comportementale en passant par l'utilisation émergente de psychédéliques, notamment la psilocybine. Pour la plupart des gens que je connais qui ont réussi à se rétablir, ce n'est pas seulement un, mais une combinaison de traitements qui fonctionne finalement.

Les femmes sont la population démographique à la croissance la plus rapide qui devient dépendante de l'alcool, ce qui signifie que nous sommes sur le point d'être une majorité de participants aux programmes de récupération. Il ne fait aucun doute que nous avons besoin d’aide. Mais nous n'avons pas besoin de renoncer à notre pouvoir.

Reputation de ce post
 
Yes ~MG

Faut pas chercher midi à quatorze heures -
"19 heures c'est un peu tôt"

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
5400
Inscrit le 13 Mar 2019
1914 messages
Blogs

Hors ligne

 

Psilosophia 
Esthète du Néant
France
3310
Inscrit le 13 Apr 2014
654 messages
Blogs
J'avoue que je vois pas bien le rapport entre le fait d'être une femme et l'inefficacité globale des pratiques thérapeutiques des AA; en tout cas l'article ne présente pas vraiment d'argument spécialement convaincant qui permettrait de faire le distingo. D'un côté le Times n'est pas réputé comme spécialement brillant et objectif sur ses analyses sociales, bien souvent teintées d'idéologies mal diluées.

Merci du partage cependant !

"Vieil océan, aux vagues de cristal ... tu rappelles au souvenir de tes amants, sans qu'on rende toujours compte, les rudes commencements de l'homme, où il fait connaissance avec la douleur, qui ne le quitte plus."

Les Chants de Maldoror Isidor Ducasse

Hors ligne

 

Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
1300
Inscrit le 04 Feb 2019
1030 messages
Blogs

Psilosophia a écrit

J'avoue que je vois pas bien le rapport entre le fait d'être une femme et l'inefficacité globale des pratiques thérapeutiques des AA; en tout cas l'article ne présente pas vraiment d'argument spécialement convaincant qui permettrait de faire le distingo.

Serait-ce de la mauvaise foi de ta part? L'auteur consacre plusieurs paragraphes à expliquer cela, de façon laborieuse même!

Elle rappelle à quels profils masculins s'adresse la méthode des AA et souligne que les profils type des femmes qui ont un problème d'alcool est très différent, voire à l'opposé, et explique comment ce type de thérapie peut engendrer des effets pervers.

Psilosophia a écrit

D'un côté le Times n'est pas réputé comme spécialement brillant et objectif sur ses analyses sociales, bien souvent teintées d'idéologies mal diluées.

Une attaque ad hominem sur attribution d'intentions ne me semble pas convaincante;  encore moins recevable qu'il s'agit ici d'une tribune, pas d'un analyse journalistique.

Aucun journal n'est objectif; tous racontent ce que leurs actionnaires veulent bien laisser s'écrire, rarement par idéologie en vérité, plutôt par intérêt bien senti. Il faut savoir piocher dans tous ces articles orientés ce qui peut alimenter notre réflexion, et ne pas se contenter de lire la presse, les essayistes disposant souvent de davantage de liberté d'expression, à moins d'être eux-mêmes vendus, ce qui arrive.


Faut pas chercher midi à quatorze heures -
"19 heures c'est un peu tôt"

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Alcool
  •  » Le patriarcat des alcooliques anonymes [Opinion, NYT]

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 6jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 4jCommentaire de Dans un coin d'ombre (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 19hCommentaire de filousky (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    23 novembre 2021Commentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum 
    Corticoïdes et sevrage benzos
    Il y a moins d'1mnCommentaire de eXo dans [Médicaments psychotro...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Lyrica / problèmes d'érection post sevrage
    Il y a 17mnNouvelle discussion de eXo dans [Médicaments psychotro...]
     Forum 
    Trazodone 50 novo
    Il y a 37mnCommentaire de Befree dans [Antidepresseurs...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Expériences - 4F-MPH (4Fluoro-Methylphenidate) la grosse discussion
    Il y a 2h
    4
    Commentaire de Supra05130 dans [Cathinones et RC stim...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Expériences - Dosage des noids
    Il y a 3hCommentaire de Mazérakam dans [Cannabinoïdes de synt...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Utiliser Desloratadine pour les grattements due au Opioïd
    Il y a 4hNouvelle discussion de Harry Cover dans [Delirogènes (Antihist...]
     Forum 
    Effets - Veine tempe (visage) très visible et bat très fort apres cocaine
    Il y a 4hCommentaire de Humain honnête dans [Cocaïne-Crack...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Drogues et épilepsie
    Il y a 5hCommentaire de Rom35 dans [Conseils généraux de...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Prise de LSD carnet de bord
    Il y a 12hNouveau blog de Veteran_of_Psychic_war dans [Carnet de bord]
     Blog 
    Cure sevrage
    Il y a 16h
    2
    Commentaire de guygeorges dans le blog de Papaseul
    (53 commentaires)
     Blog 
    Nouvelle approche nécessaire quant aux drogues
    Il y a 16hCommentaire de endgel dans le blog de sud 2 france
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur l'histoire de la réduction des risques
    Dernier quizzZ à 02:51
     PsychoWIKI 
    Tramadol, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Supra05130, Kiev, FloG68 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous comment !
    par WeedSensei, le 08 Dec 2021
    Bonjour à toutes et à tous J'ai lu avec grand interêt toute cette discussion sur la vaporisation. Pour ma part, je peux vous partager mon expérience avec la vapo, l'alternative au tabac (damiana) , et conclure sur ce que je pense de tout cela. Je me suis interessé à la vapo au moment des...[Lire la suite]
     Voie oral info ?
    par MecRandom, le 03 Dec 2021
    Yop, Merci de ton message ! Je vais faire un petit retour maintenant que j’ai repris pleinement mes esprits mdrr. Donc voilà que hier matin je m’enfile à 9h20 220 mg d’un shit de rue acheter en septembre. Je ne l’avais pas fini parce que à fumer je le trouvais bof bof (et j’arrête...[Lire la suite]
     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    eh beh ! jolie ptite perche ^^>JFD dans [forum] Salvia x10 trip de «pensé »
    (Il y a 6h)
    Intéressant. MG ~ dans [forum] P’tite question les gars ..
    (Il y a 6h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous comment !
    (Il y a 9h)
    Je me reconnais dans tes propos. MR dans [forum] éviter la dépendance MDMA
    (Il y a 14h)
    Merci pr ton témoignage niveau NAC ! GuyG dans [commentaire de blog] Cure sevrage
    (Il y a 17h)

    Pied de page des forums