Opioïdes : l’Agence du médicament réduit la durée de prescription du Tramadol / PsychoACTIF

Opioïdes : l’Agence du médicament réduit la durée de prescription du Tramadol

Publié par ,
466 vues, 5 réponses
Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
6000
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4210
Le Tramadol, antidouleur de la classe des opioïdes, placé sous surveillance en France
A partir du 15 avril, sa durée maximale de prescription sera réduite de douze à trois mois pour éviter un risque de dépendance, selon l’Agence nationale du médicament.


A partir du 15 avril, les patients traités avec du Tramadol devront faire renouveler leur ordonnance tous les trois mois, contre douze mois jusque-là. Publiée mercredi 15 janvier, cette décision de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a pour objectif de limiter les risques de dépendance et de surdosage liés à une consommation non maîtrisée de cet antalgique à base d’opiacés.

Commercialisé sous différentes marques comme le Topalgic, sous forme de génériques, il peut être associé à du paracétamol (Ixprim, Zaldiar) ou à un anti-inflammatoire (Skudexum). Ce médicament est de loin l’opioïde le plus prescrit en France : en 2017, 6,8 millions de Français en ont consommé au moins une fois dans l’année.

Très addictif
L’ampleur du problème est sans comparaison avec ce qui se passe aux Etats-Unis, où la surconsommation d’antalgiques opioïdes a causé près de 218 000 décès en moins de vingt ans. Mais les autorités s’inquiètent de la forte hausse des hospitalisations liées à un mauvais usage de ces médicaments – elles ont presque triplé entre 2000 et 2017 – et des décès par overdose – au moins 200 par an.

« Les médecins connaissent mal la molécule et les patients ne reconnaissent pas toujours les signes de dépendance », déplore Nathalie Richard, directrice adjointe des médicaments antalgiques et stupéfiants à l’ANSM. « Nous souhaitons débanaliser la prescription du Tramadol, notamment à la sortie de l’hôpital, où l’on donne souvent des ordonnances pré-imprimées aux patients », poursuit-elle.

Les médecins le prescrivent pour soulager des douleurs importantes – après une intervention chirurgicale, par exemple –, mais la durée de prescription doit être la plus courte possible, car le Tramadol se révèle très addictif.

Source: https://www.lemonde.fr/societe/article/ … _3224.html

Le Tramadol est le premier antalgique impliqué dans les décès liés à la prise d’antalgiques, devant la morphine (enquête DTA données 2017), et le deuxième le plus fréquemment retrouvé sur les ordonnances falsifiées présentées en pharmacie, derrière la codéine (enquête OSIAP données 2018). Il expose en outre à un risque de convulsions.

"Le Tramadol n’est pas le plus puissant des opioïdes, mais les risques de dépendance sont les mêmes quel que soit l’opioïde (dont la codéine)", assure Nathalie Richard auprès l’AFP. En même temps, poursuit-elle, il faut continuer à traiter la douleur et l’on a toujours un rapport bénéfice/risque favorable pour le Tramadol, sous réserve d’un bon usage. Le Tramadol comme la codéine sont des opioïdes faibles, sur ordonnance depuis juillet 2017. La morphine, l’oxycodone et le fentanyl sont des opioïdes forts, classés comme stupéfiants, délivrés sur ordonnances sécurisées.

En dehors des usagers de drogue, les personnes qui prennent des opioïdes faibles sont plutôt des femmes, d’âge médian de 62 ans.

Source: https://www.lci.fr/bien-etre/opioides-l … 42878.html

Dernière modification par Mascarpone (17 janvier 2020 à  07:11)

Reputation de ce post
 
très intéressant merci Hyrda

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
8701
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6491
Ce qui est assez effrayant, c'est que nous savons désormais que des légistes font remonter des states plus que douteuses puisque ces même médecins ont permis d'incriminer le cannabis en l'implquant dans un nombre importants de décès directs par overdoses.
Quand aux experts toxicologues, certains ont déjà démontré leur corruption au service de l'industrie pharma, je n'ai pas regardé le line up, mais méfiance.
Je suis surpris par les chiffres concernant le fentanyl... boucoup surpris...

https://ansm.sante.fr/var/ansm_site/sto … 33ef7c.pdf

/forum/uploads/images/1579/capture.jpg

Dernière modification par Mister No (17 janvier 2020 à  08:08)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
6000
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4210
Le "nomadisme médical", dernière tentation des patients accros au Tramadol

Alors que la prescription de cet opioïde vient d'être encadrée par l'ANSM, certains patients n'hésitent pas à multiplier les consultations pour se procurer le médicament.
Il est de loin l'opioïde le plus prescrit en France : le Tramadol, un antalgique utilisé pour traiter les douleurs modérées à sévères, ne pourra bientôt plus être délivré que pour une période maximum de trois mois, au lieu d'un an auparavant. Cette décision, publiée par l'Agence du médicament (ANSM) mercredi, a notamment pour objectif de limiter les risques du mauvais usage du Tramadol.

"Ce médicament, qui fait partie de la famille des opioïdes, peut engendrer une forte dépendance, mais aussi provoquer la mort par dépression respiratoire en cas de surdose", rappelle à L'Express Nathalie Richard, directrice adjointe des médicaments antalgiques et stupéfiants à l'ANSM. "Désormais, pour renouveler son ordonnance, un patient devra retourner chez un médecin, qui évaluera ou non son besoin de Tramadol. Cela pourra ainsi éviter les risques de surconsommation, et lui permettre d'être guidé vers des soins adaptés si besoin", souligne-t-elle.

Mais face à ce nouvel encadrement, certains patients déjà dépendants peuvent être tentés de multiplier les consultations médicales et leurs visites en pharmacie, afin de se procurer des doses de Tramadol. Ce processus porte même un nom : le nomadisme médical. "Il ne concerne que certains patients minoritaires", tient à préciser Nathalie Richard. "Mais il existe. C'est également pour cela qu'un certain nombre de pratiques réglementaires sont mises en place".

"Réel risque de dépendance"

"Le Tramadol est un médicament très efficace dans certains cas, mais il faut s'en méfier", détaille à L'Express Nicolas Authier, pharmacologue et directeur de l'Observatoire Français des médicaments antalgiques (OFMA). Le traitement, censé être de courte durée, agit notamment sur les mêmes récepteurs que la morphine, appelée "les récepteurs opiacés". "Il existe donc un risque réel de dépendance et de surdose", explique le médecin. 

Mais le Tramadol a une deuxième fonction : il agit également sur les systèmes de la sérotonine et de la noradrénaline, impliqués dans la gestion des humeurs. "Certains patients l'utilisent donc pour son effet anxiolytique, ce qui augmente là aussi le risque de dépendance, ainsi qu'un éventail d'autres effets indésirables, comme les crises d'épilepsie", précise Nicolas Authier.

"Au lieu des 4 comprimés quotidiens, il en prenait 18"

Chez certains patients, ce risque de dépendance rapide et intense peut donc entraîner des comportements à risque. Le directeur de l'OFAM prend ainsi l'exemple de l'un de ses patients, victime d'un accident de moto "il y a plus de dix ans". "Soulagé pendant un temps au Tramadol, il n'a jamais arrêté d'en prendre. Il avait trouvé dans le médicament un autre intérêt que celui de soigner la douleur : cela soignait ses angoisses", raconte le médecin. Le patient développe alors une tolérance au produit, qui l'oblige à pratiquer un nomadisme médical et pharmaceutique toujours plus important. 

"Il lui en fallait toujours plus. Il consommait jusqu'à 18 comprimés par jour, au lieu de 4 habituellement. Il a vite dû faire le tour d'autres médecins, et d'autres pharmacies, puis d'Internet, pour se procurer une dose journalière assez importante". Finalement identifié par la sécurité sociale, le patient du Dr Authier se retrouve dans l'obligation de consulter à nouveau, afin de trouver un traitement adapté à ses maux. 

"Ce genre de comportement est dangereux à plusieurs niveaux", appuie Nathalie Richard. "Le patient risque un surdosage mortel, mais accumule également chez lui des quantités importantes de médicaments que n'importe qui peut consommer", souligne-t-elle. "C'est aussi pour cela que nous avons décidé de limiter la durée de la prescription : pour inciter un meilleur usage des patients qui se trouvent dépendants, et sensibiliser les médecins prescripteurs". 

Responsabilité des médecins et des pharmaciens

"Le premier risque de devenir accro à un médicament antalgique, c'est d'obtenir une ordonnance. La responsabilité du médecin est donc extrêmement importante", abonde Nicolas Authier. "Il doit surveiller le passé du patient, sa vulnérabilité psychique, son anxiété chronique, s'il y a eu des antécédents toxicologiques... C'est ainsi qu'il pourra éventuellement repérer un patient 'nomade'".

Une forte responsabilité pèse également sur les pharmaciens, en contact direct avec le patient demandeur. "Pour les repérer, nous pouvons compter sur le dossier pharmaceutique du malade, auquel nous avons accès grâce à sa carte vitale", explique à L'Express Gilles Bonnefond, président de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO). "S'il y a eu multiprescription, nous pouvons refuser au patient une délivrance de Tramadol", assure-t-il. Selon Pierre Beguerie, président de la section officine du Conseil de l'ordre des pharmaciens, plus de 38 millions de Français ont déjà ouvert ce dossier pharmaceutique.

Malgré cet ensemble de mesures, "il est impossible de réduire totalement ce type de comportement", nuance néanmoins Nathalie Richard, qui assure "travailler avec tous les professionnels de santé et l'Assurance maladie pour réduire les risques d'abus et de détournement". Entre 2000 et 2017, le nombre d'hospitalisations liées à la consommation des médicaments opioïdes a presque triplé, selon un rapport de l'ANSM rendu public en février 2019. Le nombre de décès lié à ce type de médicament a, lui, bondi de 146% entre 2000 et 2015, responsable "d'au moins quatre décès par semaine", ajoute le document.

Sources: https://www.lexpress.fr/actualite/socie … 15183.html

Dernière modification par Mascarpone (18 janvier 2020 à  09:40)


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


Morning Glory 
Fille arc-en-ciel
4700
Lieu: AuRA
Date d'inscription: 10 Oct 2017
Messages: 890
Blogs
Ca me gonfle toutes ces mesures infantilisantes... La codo, le kratom, maintenant ça. A force jvais vraiment descendre dans la rue chercher de l'héro à 15%................
Merci pour l'info.

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
6000
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4210

Morning Glory a écrit

A force jvais vraiment descendre dans la rue chercher de l'héro à 15%

lol Le pire, c'est que c'est un peu ce qui s'est passé aux USA...

Comme quoi, plus cons que nos dirigeants, tu meures...

Plus sérieusement, ils ont voulu diaboliser une molécule qui marchait bien et ne posait que trés peu de problèmes depuis des décénies, j'ai nommé, la codéine. Résultat : les toubibs se mettent à prescrire à tour de bras du tramadol (ben oui, ils n'avaient plus que ça avant les paliers 3 et après le paracétamol et les ains). Et ça, je le vois tous les jours au taf...Exit la codéine, vive le tramadol big_smile

Sauf que, ça commence à poser des problèmes (plus que la codéine)...Et chez des gens qui ne sont pas toxicomanes à la base...Bientôt il sera préférable de souffrir que de risquer une addiction, on y va direct vers ce raisonnement totalement débile!
Vive un monde à la Orwell! Un esprit "sain" dans un corps sain! Cet hygiènisme forcené finira par nous tuer vivants. La souffrance est rédemptrice big_smile Il faut souffrir pour être beau et...Sains big_smile

Monde de merde qu'ils sont en train de nous imposer peu à peu...Et tout le monde est content corde-pour-se-pendre

Amicalement


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
8701
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6491
Ça change quoi dans la pratique de limiter la prescription de 1 an à 3 mois ? Ça va rendre nécessaire plus de consultations...
Perso quand j'ai besoin, c'est codéine ou morphine à petit dosage. Tant que je le peux, j'évite les molécules qui ne viennent pas de la plante, c'est juste un constat.
Je peux même concevoir une hemi synthèse, c'est pas par principe que je souhaite que les alcaloïdes du pavot, c'est juste par expérience de vie.
Intérieurement je ne vis pas en opposition chimie des plantes chimie des hommes, mais je trouve que le cannabis et l'opium sont devenus sous utilisés.
Pour la chiasse ou la toux on devrait pouvoir avoir encore des prescriptions d'opium.
L'op n'est plus prescrit. Pas certain que ce soit plus additif que le tram et sortie de l'imagerie des fumeries, je suis persuadé que sa mise au rebut dépend plus de facteurs économiques que d'une raison scientifique.
Le risque à terme c'est que certaines molécules synthétiques soient retirées comme le dextropro car si un nouveau best seller se profile, le tramadol pourrait disparaître aussi. Et tant pis pour ceux que ça aide.

Dernière modification par Mister No (19 janvier 2020 à  07:34)


Just say no prohibition !

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Tramadol - récepteurs opioides
par UDilisateur, dernier post 25 avril 2017 à  08:51 par UDilisateur
  4
[ Forum ] Prescription de tramadol paracetamol
par Lola1707, dernier post 26 juillet 2017 à  11:43 par Lola1707
  2
[ Forum ] TRAMADOL - Interdit de prescription ?
par Vortex, dernier post 29 novembre 2018 à  09:41 par Shaolin
  2
  [ PsychoWIKI ] Tramadol, effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
51068 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Témoignage : problème d'accès à la méthadone dans les CSAPA
    Il y a 6hCommentaire de MaDPapa (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    Il y a 7jCommentaire de LeChatNerveuxDepressif (1 réponse)
     Forum UP ! 
    Culture - Premieres poussés des Champignon Hallucinogene
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Effets secondaires - Vision altérer
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Lussyfer dans [Cannabis...]
     Forum 
    Questions lsd trip perso introspection
    Il y a 1mn
    1
    Commentaire de Intervenant Nuit... dans [LSD 25...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Drogues au volant - Sécurité routière & stupéfiants : Pour des tests de dépistage comp...
    Il y a 48mn
    8
    Commentaire de Mister No dans [Actualités...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Usage récréatif - Pourquoi le Sub est moins récréatif que le Skenan ?
    Il y a 51mnCommentaire de Dodozepam dans [Buprénorphine (Subute...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Boire tous les jours peut accélérer le vieillissement du cerveau d...
    Il y a 1hCommentaire de Mister No dans [Alcool...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à mars 2020
    Il y a 1h
    3
    Commentaire de kilko69 dans [Anonymat et sécurité...]
    (251 réponses)
     Forum 
    Comment vaporiser de la fleur de cbd ?
    Il y a 2hCommentaire de Mister No dans [Cannabis thérapeutiqu...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Injecter - 3MMC - Résistance au produit ?
    Il y a 2hNouvelle discussion de Mixtere57 dans [Cathinones et RC stim...]
     Blog 
    Vivre avec une maladie mentale
    Il y a 9h
    1
    Commentaire de Rick dans le blog de Escape
    (1 commentaires)
     Blog 
    Nunavik, territoire des revendeurs d’alcool
    Il y a 1j
    1
    Commentaire de Mascarpone dans le blog de hyrda
    (4 commentaires)
     Blog 
    Botanique - Les plantes psychoactives
    Il y a 2jCommentaire de PSYCHOCRACK dans le blog de Heashka
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer votre dépendance au cannabis
    Dernier quizzZ à 10:40
     PsychoWIKI 
    Les vaporisateurs de cannabis
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Smormer, oppo, Louis Quatorze, x6Lord6Belial6x, Ohavu, Régular Psyché, LuigiBabee nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Le CBD une révélation pour échapper à l’alcool
    par Solomun, le 22 Feb 2020
    Bonjour à tous, Je poste pour la première fois ici car je viens de faire la rencontre du CBD, la weed légale. Cela a été une révélation pour moi. Je vous explique juste mon parcours non sobre depuis un an, ça fait bien une bonne année que je n’ai pas été sobre une seule journée....[Lire la suite]
     MDPEP (Methylenedioxy-PV8)
    par ff4life, le 18 Feb 2020
    Yo les psychos, ça faisait un bail que j'avais pas contribué au forum, j'espère que tout le monde va bien ________________________________________________ J'ai très récemment eu l'occasion d'expérimenter la MD-PV8, également dénommée MD-PEP par les sites de vente en ligne, mais à tort, p...[Lire la suite]
     4-ACO-DMT: expérience de mort imminente
    par Psychotropeur, le 14 Jun 2019
    Bonjour a tous! J'ai décidé de vous partagé mon expérience avec la 4-ACO-DMT, qui fut mon plus grand voyage psychédélique. Tous a commencé avant hier. Je n'avais jamais consommer de grandes doses de psychédéliques, et je n'avais pas forcément prévu de le faire, étant TRES sensible a ces...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Très bonne mise en perspective de PA dans [commentaire de blog] Vivre avec une maladie mentale
    (Il y a 57mn)
    +1. Cusco dans [forum] Je viens d'en prendre
    (Il y a 7h)
    J allais lui expliquer. Très bonne réponse Cusco dans [forum] Je viens d'en prendre
    (Il y a 7h)
    Complètement d'accord ! dans [forum] questions lsd trip perso introspection
    (Il y a 8h)
    Pour la qualité de la réponse - rick dans [forum] Je viens d'en prendre
    (Il y a 8h)

    Pied de page des forums