Pourquoi les bars sont particulièrement ciblés avec le COVID / PsychoACTIF

Pourquoi les bars sont particulièrement ciblés avec le COVID

Publié par ,
470 vues, 2 réponses
prescripteur 
Modérateur
13900
Inscrit le 22 Feb 2008
8004 messages
Blogs
Bonjour, pour info c'est probablement sur cet article que se fonde le gouvernement. (Traduction google translate.) Amicalement

https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/69/wr/mm6936a5.htm


Résumé

Que sait-on déjà du sujet?

Les expositions communautaires et par contact étroit contribuent à la propagation du COVID-19.

Qu'ajoute ce rapport?

Les résultats d'une enquête cas-témoins sur des patients ambulatoires symptomatiques de 11 établissements de santé américains ont révélé qu'un contact étroit avec des personnes atteintes de COVID-19 connu ou se rendant dans des lieux offrant des options de restauration et de boisson sur place était associé à la positivité au COVID-19. Les adultes dont les résultats du test SARS-CoV-2 étaient positifs étaient environ deux fois plus susceptibles d'avoir déclaré avoir mangé au restaurant que ceux dont les résultats du test SARS-CoV-2 étaient négatifs.

Quelles sont les implications pour la pratique de la santé publique?

Manger et boire sur place dans des endroits offrant de telles options pourrait être des facteurs de risque importants associés à l'infection par le SRAS-CoV-2. Les efforts visant à réduire les expositions possibles là où l'utilisation du masque et la distanciation sociale sont difficiles à maintenir, par exemple en mangeant et en buvant, devraient être envisagés pour protéger les clients, les employés et les communautés.

Fin du résumé et début de l'article

Les expositions de la communauté et des contacts étroits continuent à alimenter la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). Le CDC et d'autres autorités de santé publique recommandent des stratégies d'atténuation communautaires pour réduire la transmission du SRAS-CoV-2, le virus qui cause le COVID-19 (1,2). La caractérisation des expositions communautaires peut être difficile à évaluer en cas de transmission généralisée, en particulier de la part de personnes asymptomatiques au sein de communautés intrinsèquement interconnectées. Les expositions potentielles, telles que le contact étroit avec une personne avec COVID-19 confirmé, ont été principalement évaluées parmi les cas de COVID-19, sans groupe de comparaison non COVID-19 (3,4). Pour évaluer les expositions de la communauté et des contacts étroits associées au COVID-19, les expositions rapportées par les cas-patients (154) ont été comparées aux expositions rapportées par les participants témoins (160). Les cas-patients étaient des adultes symptomatiques (personnes âgées de ? 18 ans) présentant une infection par le SRAS-CoV-2 confirmée par des tests de transcription inverse-réaction en chaîne par polymérase (RT-PCR). Les participants témoins étaient des adultes ambulatoires symptomatiques des mêmes établissements de santé qui avaient des résultats négatifs au test SRAS-CoV-2. Un contact étroit avec une personne avec COVID-19 connu a été plus fréquemment rapporté chez les cas-patients (42%) que parmi les participants témoins (14%). Les cas-patients étaient plus susceptibles d'avoir déclaré avoir mangé dans un restaurant (toute zone désignée par le restaurant, y compris les sièges à l'intérieur, à la terrasse et à l'extérieur) au cours des 2 semaines précédant l'apparition de la maladie que les participants témoins (odds ratio ajusté [aOR] = 2,4; intervalle de confiance à 95% [IC] = 1,5 à 3,8). En limitant l'analyse aux participants sans contact étroit connu avec une personne avec un COVID-19 confirmé, les cas-patients étaient plus susceptibles de déclarer manger au restaurant (aOR = 2,8, IC à 95% = 1,9–4,3) ou aller dans un bar / café shop (aOR = 3,9, IC à 95% = 1,5 à 10,1) que les participants témoins. Les expositions et les activités où l'utilisation du masque et la distanciation sociale sont difficiles à maintenir, y compris le fait de se rendre dans des endroits proposant des repas ou des boissons sur place, peuvent être des facteurs de risque importants pour l'acquisition du COVID-19. À mesure que les communautés rouvrent, les efforts visant à réduire les expositions possibles dans les endroits qui offrent des options de restauration et de boisson sur place doivent être envisagés pour protéger les clients, les employés et les communautés.

Cette enquête a inclus des adultes âgés de 18 ans et plus qui ont subi un premier test de dépistage de l'infection par le SRAS-CoV-2 dans un centre de dépistage ambulatoire ou de soins de santé de l'un des 11 sites d'efficacité du vaccin antigrippal (IVY) * du 1er au 29 juillet , 2020 (5). Un cas de COVID-19 a été confirmé par des tests RT-PCR pour l'ARN du SRAS-CoV-2 à partir d'échantillons respiratoires. Les dosages variaient selon les établissements. Chaque site a généré des listes d'adultes testés au cours de la période d'étude par résultat de laboratoire; les adultes atteints de COVID-19 confirmé en laboratoire ont été sélectionnés par échantillonnage aléatoire comme cas-patients. Pour chaque cas-patient, deux adultes avec des résultats négatifs au test SRAS-CoV-2 RT-PCR ont été sélectionnés au hasard comme participants témoins et appariés par âge, sexe et lieu de l'étude. Après randomisation et appariement, 615 cas-patients potentiels et 1 212 participants témoins ont été identifiés et contactés 14 à 23 jours après la date à laquelle ils ont reçu le test SARS-CoV-2. Des questions de sélection ont été posées pour identifier les adultes éligibles. Les adultes éligibles à l'étude étaient symptomatiques au moment de leur premier test SRAS-CoV-2


Le personnel des CDC a mené des entretiens structurés en anglais ou dans cinq autres langues † par téléphone et a saisi les données dans le logiciel REDCap (6). Parmi 802 adultes contactés et qui ont accepté de participer (295 cas-patients et 507 participants témoins), 332 ont signalé des symptômes au moment du test initial du SRAS-CoV-2 et ont été inclus dans l'étude. Dix-huit entretiens ont été exclus en raison de la non-réponse aux questions sur l'exposition communautaire. L'échantillon analytique final (314) comprenait 154 cas-patients (résultats positifs au test SARS-CoV-2) et 160 participants témoins (résultats négatifs au test SARS-CoV-2). Parmi les non-participants, 470 n'étaient pas admissibles (c.-à-d. N'étaient pas symptomatiques ou avaient subi plusieurs tests) et 163 ont refusé de participer. Cette activité a été examinée par les CDC et les sites participants et menée conformément à la loi fédérale applicable et à la politique des CDC.§

Les données collectées comprenaient des caractéristiques démographiques, des informations sur les conditions médicales chroniques sous-jacentes, les symptômes, la convalescence (auto-évaluation de la santé physique et mentale), un contact étroit (à moins de 6 pieds pendant ? 15 minutes) avec une personne connue avec le COVID-19, des expositions en milieu de travail, comportement de port de masque et activités communautaires ? 14 jours avant l'apparition des symptômes. Les participants ont été interrogés sur le port d'un masque et les activités possibles d'exposition communautaire (p. Ex., Rassemblements avec ?10 ou> 10 personnes dans une maison; faire du shopping; manger au restaurant; aller dans un bureau, un salon, une salle de sport, un bar / café, ou église / rassemblement religieux ou en utilisant les transports en commun) sur une échelle de type Likert en cinq points allant de «jamais» à «plus d'une fois par jour» ou «toujours»; pour l'analyse, les réponses aux activités communautaires ont été dichotomisées comme jamais par rapport à une ou plusieurs fois au cours des 14 jours précédant le début de la maladie. Pour chaque activité rapportée, on a demandé aux participants de quantifier le degré d'adhésion aux recommandations telles que le port d'un masque facial de tout type ou la distanciation sociale entre les autres personnes à cet endroit, avec des options de réponse allant de «aucune» à «presque toutes». Des analyses descriptives et statistiques ont été réalisées pour comparer les cas-patients avec les participants témoins, en évaluant les différences dans les caractéristiques démographiques, les expositions communautaires et les contacts étroits. Bien qu'un effort ait été fait au départ pour apparier les cas-patients aux participants témoins sur la base d'un rapport de 1: 2, tous les participants potentiels n'étaient pas éligibles ou n'ont pas terminé une entrevue, et par conséquent, une analyse inégalée a été réalisée. Des modèles de régression logistique inconditionnelle avec des équations d'estimation généralisées avec une structure de corrélation échangeable corrigeant les estimations d'erreur standard pour le regroupement au niveau du site ont été utilisés pour évaluer les différences dans les expositions communautaires entre les cas-patients et les participants témoins, en ajustant en fonction de l'âge, du sexe, de la race / origine ethnique et de la présence. d'une ou plusieurs conditions médicales chroniques sous-jacentes. Dans chaque modèle, le résultat du test SARS-CoV-2 (c.-à-d. Positif ou négatif) était la variable de résultat, et chaque activité d'exposition communautaire était la variable prédictive. Le premier modèle incluait l'échantillon analytique complet (314). Un deuxième modèle a été limité aux participants qui n'ont pas signalé de contact étroit avec une personne avec COVID-19 (89 cas-patients et 136 témoins-participants). Les analyses statistiques ont été réalisées à l'aide du logiciel SAS (version 9.4; SAS Institute).

Par rapport aux cas-patients, les participants témoins étaient plus susceptibles d'être de race blanche non hispanique (p <0,01), d'avoir un diplôme universitaire ou plus (p <0,01) et de déclarer au moins une condition médicale chronique sous-jacente (p = 0,01) (Table). Dans les 14 jours précédant le début de la maladie, 71% des cas-patients et 74% des participants témoins ont déclaré avoir toujours utilisé des masques en tissu ou d'autres types de masques lorsqu'ils étaient en public. Un contact étroit avec une ou plusieurs personnes atteintes de COVID-19 connu a été signalé par 42% des cas-patients contre 14% des participants témoins (p <0,01), et la plupart (51%) des contacts étroits étaient des membres de la famille.

Environ la moitié de tous les participants ont déclaré faire du shopping et rendre visite à d'autres personnes à l'intérieur d'une maison (en groupes de ?10 personnes) pendant ? 1 jour au cours des 14 jours précédant l'apparition des symptômes. Aucune différence significative n'a été observée dans l'analyse bivariée entre les patients cas et les participants témoins lors des achats; rassemblements avec ?10 personnes dans une maison; aller dans un bureau; aller dans un salon; rassemblements avec plus de 10 personnes dans une maison; aller à un gymnase; utiliser les transports publics; aller dans un bar / café; ou assister à une église / réunion religieuse. Cependant, les cas-patients étaient plus susceptibles d'avoir déclaré avoir mangé dans un restaurant (aOR = 2,4, IC à 95% = 1,5 à 3,8) dans les 2 semaines précédant le début de la maladie que les participants témoins (figure). De plus, lorsque l'analyse a été limitée aux 225 participants qui n'ont pas signalé de contact étroit récent avec une personne atteinte de COVID-19 connue, les cas-patients étaient plus susceptibles que les participants témoins d'avoir déclaré avoir mangé dans un restaurant (aOR = 2,8, IC à 95% = 1,9–4,3) ou aller dans un bar / café (aOR = 3,9, IC à 95% = 1,5–10,1). Parmi 107 participants qui ont déclaré avoir mangé dans un restaurant et 21 participants qui ont déclaré être allés dans un bar / café, les cas-patients étaient moins susceptibles de déclarer avoir observé que presque tous les clients du restaurant adhéraient aux recommandations telles que le port d'un masque ou la distanciation sociale (p = 0,03 et p = 0,01, respectivement).
Coronavirus (COVID-19)
Consultez les dernières informations


Discussion

Discussion

Dans cette enquête, les participants avec et sans COVID-19 ont rapporté des expositions communautaires généralement similaires, à l'exception de se rendre dans des endroits avec des options de restauration et de boisson sur place. Les adultes avec COVID-19 confirmé (cas-patients) étaient environ deux fois plus susceptibles que les participants témoins d'avoir déclaré avoir mangé dans un restaurant dans les 14 jours précédant la maladie. En plus de manger dans un restaurant, les cas-patients étaient plus susceptibles de déclarer s'être rendus dans un bar / café, mais uniquement lorsque l'analyse était limitée aux participants sans contact étroit avec des personnes atteintes de COVID-19 connu avant le début de la maladie. Les rapports d'exposition dans les restaurants ont été liés à la circulation de l'air (7). La direction, la ventilation et l'intensité du flux d'air peuvent affecter la transmission du virus, même si les mesures de distanciation sociale et l'utilisation du masque sont mises en œuvre conformément aux directives actuelles. Les masques ne peuvent pas être portés efficacement en mangeant et en buvant, alors que les achats et de nombreuses autres activités à l'intérieur n'empêchent pas l'utilisation du masque.

Parmi les adultes atteints de COVID-19, 42% ont signalé un contact étroit avec une personne atteinte de COVID-19, similaire à ce qui a été rapporté précédemment (4). La plupart des expositions par contact étroit concernaient des membres de la famille, ce qui correspond à la transmission à domicile du SRAS-CoV-2 (8). Moins de personnes (14%) qui ont reçu un résultat de test SARS-CoV-2 négatif ont signalé un contact étroit avec une personne connue avec le COVID-19. Pour aider à ralentir la propagation du SRAS-CoV-2, des précautions doivent être prises pour rester à la maison une fois exposé à une personne atteinte du COVID-19, ** en plus de respecter les recommandations de se laver les mains souvent, de porter des masques et de se distancier social. †† Si un membre de la famille ou un autre contact étroit est malade, des mesures de prévention supplémentaires peuvent être prises pour réduire la transmission, comme le nettoyage et la désinfection de la maison, la réduction des repas et des articles partagés, le port de gants et le port de masques, pour les personnes avec et sans COVID connu. 19.§§

Les conclusions de ce rapport sont soumises à au moins cinq limites. Premièrement, l'échantillon comprenait 314 patients symptomatiques qui ont activement recherché des tests entre le 1er et le 29 juillet 2020 dans 11 établissements de santé. Les adultes symptomatiques dont les résultats des tests SARS-CoV-2 étaient négatifs pourraient avoir été infectés par d'autres virus respiratoires et avoir eu des expositions similaires à des personnes présentant des cas de telles maladies. Les personnes qui n'ont pas répondu ou qui ont refusé de participer pourraient être systématiquement différentes de celles qui ont été interrogées pour cette enquête. Les efforts visant à faire correspondre l'âge et le sexe des patients cas participants et des participants témoins n'ont pas été maintenus parce que les participants ne satisfaisaient pas aux critères d'éligibilité, refusaient de participer ou ne répondaient pas, et cela a été pris en compte dans l'approche analytique. Deuxièmement, des facteurs de confusion non mesurés sont possibles, de sorte que les comportements déclarés pourraient représenter des facteurs, y compris la participation simultanée à des activités où des expositions possibles auraient pu avoir lieu, qui n'ont pas été inclus dans l'analyse ou mesurés dans l'enquête. Il est à noter que la question évaluant les repas au restaurant ne faisait pas de distinction entre les options intérieures et extérieures. De plus, la question de se rendre dans un bar ou un café ne faisait pas de distinction entre les lieux ou les modes de prestation de services, qui pouvaient représenter des expositions différentes. Troisièmement, les adultes de l'étude provenaient de l'un des 11 établissements de santé participants et pourraient ne pas être représentatifs de la population des États-Unis. Quatrièmement, les participants étaient au courant des résultats de leur test SRAS-CoV-2, ce qui aurait pu influencer leurs réponses aux questions sur les expositions communautaires et les contacts étroits. Enfin, le statut du cas ou du témoin peut faire l'objet d'une classification erronée en raison d'une sensibilité ou d'une spécificité imparfaite des tests basés sur la PCR (9,10).

Cette enquête met en évidence les différences dans les expositions communautaires et de contacts étroits entre les adultes qui ont reçu un résultat positif au test SARS-CoV-2 et ceux qui ont reçu un résultat négatif au test SARS-CoV-2. Il est important de continuer à évaluer divers types d'activités et d'expositions à mesure que les communautés, les écoles et les lieux de travail rouvrent. Les expositions et les activités où l'utilisation du masque et la distanciation sociale sont difficiles à maintenir, y compris le fait de se rendre dans des endroits offrant des repas et des boissons sur place, peuvent être des facteurs de risque importants d'infection par le SRAS-CoV-2. La mise en œuvre de pratiques sûres pour réduire les expositions au SRAS-CoV-2 pendant les repas et les boissons sur place doit être envisagée pour protéger les clients, les employés et les communautés¶¶ et ralentir la propagation du COVID-19.

Dernière modification par prescripteur (25 septembre 2020 à  18:53)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

psychic 
Psycho junior
France
400
Inscrit le 27 Jul 2017
456 messages
merci pour l'info
veran a évoqué à l'assemblée un taux de contamination 3 fois supérieur il me semble

quand t'as mal t'as Contramal

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13900
Inscrit le 22 Feb 2008
8004 messages
Blogs
Oui il en a un peu rajouté. Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Actualités
  •  » Pourquoi les bars sont particulièrement ciblés avec le COVID

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 14hCommentaire de Yotna (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 6jCommentaire de La tielle (7 réponses)
     Forum UP ! 
    Ethan Russo, défenseur de l’effet d’entourage
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Aspect douteux 3-HO-PCP ?
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Fumer - Je vous présente toute ma collection de Chillum ici !!!
    Il y a moins d'1mn
    1
    Commentaire de cact88 dans [Cannabis...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Expériences - 1,5g de mdma en une nuit
    Il y a 6mnCommentaire de Akaion dans [MDMA/Ecstasy...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Addiction - Accroc a trop de dogue
    Il y a 34mnCommentaire de Akaion dans [Echanges entre profes...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Comment avez vous choisi vos pseudos ?
    Il y a 1h
    9
    Commentaire de Akaion dans [Utilisation du site P...]
    (273 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Perte de contrôle
    Il y a 1hCommentaire de Akaion dans [Tramadol...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Quelle rc benzo choisir ?
    Il y a 2hCommentaire de rigalan2 dans [Research Chemicals (R...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Problème anpaa refus de prise en charge et prescription baclofène...
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Lycergik dans [Méthadone...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Usage oral/Gobber - Quelle est la dose à ne pas dépasser avec un patch de fentanyl
    Il y a 2hCommentaire de rigalan2 dans [Fentanyl et dérivés...]
    (5 réponses)
     Blog 
    6 mois après l'arrêt d'une conso journalière de MDMA- états des lieux
    Il y a 15hCommentaire de Indica dans le blog de Psycho-trip
    (3 commentaires)
     Blog 
    Je suis.... Noir ce soir
    Il y a 1j
    1
    Commentaire de Alwaysondrugs dans le blog de kris68
    (3 commentaires)
     Blog 
    Mon piège, quelle histoire.
    Il y a 1jCommentaire de Akaion dans le blog de Akaion
    (8 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 00:28
     PsychoWIKI 
    PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    rigalan2, Jérimadeth, Superdupontfanclub nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Problème anpaa refus de prise en charge et prescription baclofène métha
    par Lycergik, le 28 Oct 2020
    Bonjour j'écris ici car je cherche des témoignages, j'étais à toulouse avant et j'ai eu des médecins addictologues, psychiatres en ANPAA et je suis passé en gélules deux fois 80 mg avant mais à chaque baisse de 10 mg la psychiatre me le donnait en deux fois 35 mg + 35g pcq je me sentais mieu...[Lire la suite]
     Shit dur
    par filousky, le 20 Oct 2020
    Biscotte42, c'est pas la première fois que tu écris des choses sur la coupe du shit. As-tu, une fois dans ta vie, essayé de décompacter une plaquette déjà dure de shit de cité moyen ? Si oui et que tu as réussi à obtenir un tas de trichomes en poudre pouvant être mélangée avec un produ...[Lire la suite]
     TR: Grosse claque avec du butane
    par psyloshit_, le 17 Oct 2020
    Hello ! Je vous fais ce petit Tr a chaud car je viens de tester le butane a grosse pour la première fois il y a de ca a peine 2h. Alors déjà faut savoir que j'ai déjà consommer une dizaine de fois du butane mais jamais comme ca, c'est a dire que j'avais des effets leger tel que, bien être ,...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour le témoignage - Yotna dans [forum] TR d'une psychose amphetaminique..
    (Il y a 51mn)
    Pas de demande de plans ! Inadmissible ! Zaz dans [forum] Quelle est la dose à ne pas dépasser avec un patch de fentanyl
    (Il y a 1h)
    Les coprins d'abord ! dans [forum] Psilo nouveau
    (Il y a 8h)
    Merci pour l'info. Akaion dans [forum] mal au dos mais sous subutex , comment faire pour calmer ma douleurs
    (Il y a 9h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Problème anpaa refus de prise en charge et prescription baclofène métha
    (Il y a 9h)

    Pied de page des forums