Arrêt brutal de codéine / PsychoACTIF

Arrêt brutal de codéine

Publié par ,
679 vues, 19 réponses
Maxoupicsou2000 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Jan 2020
17 messages
Bonsoir, demain je commence mon sevrage brutal de codéine après 10 mois de consommation quotidienne. Le médecin addictologue m’a prescrit ce qu’il faut pour éviter les mauvaises réactions de mon corps mais je dois avouer que j’ai peur d’arrêter et peur d’affronter les effets secondaires surtout en passant de 300mg de codéine à 0mg par jour. Voilà je vous tiendrai informer de l’évolution et de ma réussite ou non.

Hors ligne

 

Lola1707 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 04 Jun 2017
58 messages
Blogs
Bonjour

Eh bien je te souhaite du courage, 95% des sevrages brutaux aboutissent a un échec..
La diminution progressive jusqu'à l'arrêt est le meilleur moyen, cherche sur le forum il y a bcp de témoignages de personnes ayant tenté cette méthode, dont les miens .. tu te feras un avis

Sevrage sec de methadone, 3 mois après j'ai repris a bas dosage sinon je mettai fin a mes jours ..
Ce genre de sevrage entraîne un état dans lequel je ne veux plus me trouver.. la descente aux enfers ... on a pas besoin de se faire plus de mal qu'on ne l'est déjà ..

Bon courage a toi si tu tente quand même

Bien a toi

Lola

Il y a des cons partout mais j'ai l'impression que ceux de l'année prochaine sont déjà là.

La culture c'est comme la confiture, moins tu en as plus tu l'étales

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
800
Inscrit le 27 Nov 2017
509 messages
J’essaie d’arrêter, en tout cas de diminuer et je suis arrivée « seulement » à 120mg par jour en 4 prises. Je suis revenue à 3 prises donc 90 et j’aimerais bientôt alterner les jours avec 2 et les jours avec 3.
Je le fais seule pour éviter que l’on me bloque mes ordonnances mais évidemment à long terme j’aimerais m’en passer.
J’ai aussi des benzos mais franchement, je crois qu’il n’est pas idéal de se reposer sur ce que ton médecin t’a prescrit.
Il aurait dû mieux t’accompagner dans une diminution
.
Ton corps va être en manque et ce n’est pas que ton moral qui va en prendre un coup. Mais de tête, courbatures, diarrhées, fatigue.

Actuellement j’attends ma prise vers 13h au lieu de 10h comme j’ai l’habitude mais voilà j’ai hâte.
Je ne crois pas qu’arrêter aussi brutalement du jour au lendemain soit réaliste.
D’autant que je suis très très fière quand, à la fin de la journée, j’ai atteint mes objectifs. Je n’ai pas besoin d’être à 0mg pour savoir que j’ai bien combattu cette addiction.
J’arrive à passer des journee avec « juste » deux prises alors que j’arrivais à 4 pour cumuler les effets de redrop.

On sait que l’on perd le contrôle, pour autant’ je pense qu’on peut le reprendre.
Perso je dois par exemple aller marcher et chercher ma voiture garée dans le bourg si je veux mon codoliprane ^^ j’ai laissé mes boites dedans pour ne surtout pas être tentée le soir.

J’en prends un sur le temps du midi, un autre le soir, je dépose ma voiture, je rentre à pied.
C’est difficile le matin’ comme maintenant. Et franchement je n’imagine pas ton mal être si plus jamais tu ne dois y retoucher.

Hors ligne

 

Meumeuh 
Adhérent PA / Intervenant RdR en Milieu festif'
Jolly Roger
3400
Inscrit le 21 Nov 2017
1709 messages
Blogs
Oui oui ! pourquoi pas faire un sevrage dégressif, car cela " ne fait QUE 10mois " tu en consommes tout le jours ?

Après perso , il ya que toi qui peut savoir ,  j'ai jamais vmt conso de la codeine , mais direct ds la rabla puis bupré , métha pr les tso ... bref Bon courage et force à toi

MM

Hors ligne

 

Maxoupicsou2000 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Jan 2020
17 messages
Salut à tous

Lola1707 a écrit

Bonjour

Eh bien je te souhaite du courage, 95% des sevrages brutaux aboutissent a un échec..
La diminution progressive jusqu'à l'arrêt est le meilleur moyen, cherche sur le forum il y a bcp de témoignages de personnes ayant tenté cette méthode, dont les miens .. tu te feras un avis

Sevrage sec de methadone, 3 mois après j'ai repris a bas dosage sinon je mettai fin a mes jours ..
Ce genre de sevrage entraîne un état dans lequel je ne veux plus me trouver.. la descente aux enfers ... on a pas besoin de se faire plus de mal qu'on ne l'est déjà ..

Bon courage a toi si tu tente quand même

Bien a toi

Lola

Alors bonjour du coup mon médecin m’avait prescrit des anxiolytiques pour calmer le manque lors de mon sevrage progressif effectué en juin juillet mais qui m’a mené à finalement doubler ma consommation de codéine. Je commence aujourd’hui mon sevrage brutal et je dois avouer que je ne pense pas être mentalement préparé à ça

Hors ligne

 

Maxoupicsou2000 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Jan 2020
17 messages

Mauddamier a écrit

J’essaie d’arrêter, en tout cas de diminuer et je suis arrivée « seulement » à 120mg par jour en 4 prises. Je suis revenue à 3 prises donc 90 et j’aimerais bientôt alterner les jours avec 2 et les jours avec 3.
Je le fais seule pour éviter que l’on me bloque mes ordonnances mais évidemment à long terme j’aimerais m’en passer.
J’ai aussi des benzos mais franchement, je crois qu’il n’est pas idéal de se reposer sur ce que ton médecin t’a prescrit.
Il aurait dû mieux t’accompagner dans une diminution
.
Ton corps va être en manque et ce n’est pas que ton moral qui va en prendre un coup. Mais de tête, courbatures, diarrhées, fatigue.

Actuellement j’attends ma prise vers 13h au lieu de 10h comme j’ai l’habitude mais voilà j’ai hâte.
Je ne crois pas qu’arrêter aussi brutalement du jour au lendemain soit réaliste.
D’autant que je suis très très fière quand, à la fin de la journée, j’ai atteint mes objectifs. Je n’ai pas besoin d’être à 0mg pour savoir que j’ai bien combattu cette addiction.
J’arrive à passer des journee avec « juste » deux prises alors que j’arrivais à 4 pour cumuler les effets de redrop.

On sait que l’on perd le contrôle, pour autant’ je pense qu’on peut le reprendre.
Perso je dois par exemple aller marcher et chercher ma voiture garée dans le bourg si je veux mon codoliprane ^^ j’ai laissé mes boites dedans pour ne surtout pas être tentée le soir.

J’en prends un sur le temps du midi, un autre le soir, je dépose ma voiture, je rentre à pied.
C’est difficile le matin’ comme maintenant. Et franchement je n’imagine pas ton mal être si plus jamais tu ne dois y retoucher.

Merci beaucoup, j’ai déjà essayé de réduire de un comprimé toutes les 3 semaines mais ça a été horrible pour moi et j’ai malheureusement finit par doubler ma consommation. Le médecin addictologue du chu m’a dit que c’était la meilleure solution et m’a prescrit pleins de trucs pour contrer les symptômes liés au sevrage. Personnellement je ne pense pas pouvoir maintenir ma consommation ni même la diminuer et le sevrage brutal doit être une solution mais je ne suis pas prêt pour le faire j’ai envie de continuer à en prendre surtout pour ce midi je me demande comment je vais faire pour ne pas y penser.

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
800
Inscrit le 27 Nov 2017
509 messages
Honnêtement ce ne sont pas les douleurs qui sont difficiles à gérer. Au pire un peu de sport, une série, manger, prendre une douche, enfin bref, il y a de quoi réussir à faire passer le temps. Mais faire passer le temps jusqu’à ce qu’il soit l’heure !

Du moins, c’est ainsi que moi je fonctionne maintenant. Le matin je vais préparer les repas de mes animaux, les miens, je matte un peu la télé, je fais du sport, je me douche, je m’habille... j’avoue je traîne parce que j’attends 13h. Et la... bah désolée c’est nul et bête mais c’est magique. J’ai la chance d’être bien confortable avec 30mg. Ce qui m’a permis de ne jamais trop déraper.
Je passe laprem dans mon petit cocon et je vais redrop sur les coups de 18h avant de repartir à la maison.

Pour le moment je n’imagine pas bosser sans. Trop de courbatures et surtout mal à la tête. Je ne me sens aucune force sans codeine. Mon corps est tellement lourd et je n’ai envie de rien.

Est ce que je peux te demander ce que le médecin t’a prescrit ?
Dans son genre, le valium crée également cette bulle douce et pleine de chaleur. Cela étant, pour avoir tenté, j’ai la même raideur dans la nuque et douleur dans le crâne. Il n’y a vraiment que la codeine pour pallier les premiers syndromes de manque.
Mais tu vois par exemple en réduisant, je retrouve un effet plus long que lorsque j’en prenais 4 !
C’était un toutes les deux heures. J’avais à peine atteint le pic’ que déjà je redropais... un comprimé ne me suffisait plus et c’était hors de question pour moi d’en prendre deux à la fois.

Je te souhaite de tout mon cœur plein de courage. Ayant vraiment mal dans les oreilles tout de suite, j’ai seulement envie que cette douleur s’atténue un peu. Et je me sens rassurée de savoir que ça va se calmer.
Je n’ai pas ton courage, ta force.
J’espère vraiment que ça fonctionnera pour toi.

Hors ligne

 

Maxoupicsou2000 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Jan 2020
17 messages

Mauddamier a écrit

Honnêtement ce ne sont pas les douleurs qui sont difficiles à gérer. Au pire un peu de sport, une série, manger, prendre une douche, enfin bref, il y a de quoi réussir à faire passer le temps. Mais faire passer le temps jusqu’à ce qu’il soit l’heure !

Du moins, c’est ainsi que moi je fonctionne maintenant. Le matin je vais préparer les repas de mes animaux, les miens, je matte un peu la télé, je fais du sport, je me douche, je m’habille... j’avoue je traîne parce que j’attends 13h. Et la... bah désolée c’est nul et bête mais c’est magique. J’ai la chance d’être bien confortable avec 30mg. Ce qui m’a permis de ne jamais trop déraper.
Je passe laprem dans mon petit cocon et je vais redrop sur les coups de 18h avant de repartir à la maison.

Pour le moment je n’imagine pas bosser sans. Trop de courbatures et surtout mal à la tête. Je ne me sens aucune force sans codeine. Mon corps est tellement lourd et je n’ai envie de rien.

Est ce que je peux te demander ce que le médecin t’a prescrit ?
Dans son genre, le valium crée également cette bulle douce et pleine de chaleur. Cela étant, pour avoir tenté, j’ai la même raideur dans la nuque et douleur dans le crâne. Il n’y a vraiment que la codeine pour pallier les premiers syndromes de manque.
Mais tu vois par exemple en réduisant, je retrouve un effet plus long que lorsque j’en prenais 4 !
C’était un toutes les deux heures. J’avais à peine atteint le pic’ que déjà je redropais... un comprimé ne me suffisait plus et c’était hors de question pour moi d’en prendre deux à la fois.

Je te souhaite de tout mon cœur plein de courage. Ayant vraiment mal dans les oreilles tout de suite, j’ai seulement envie que cette douleur s’atténue un peu. Et je me sens rassurée de savoir que ça va se calmer.
Je n’ai pas ton courage, ta force.
J’espère vraiment que ça fonctionnera pour toi.

Je comprends ce que tu dis, j’ai aussi réussi à stagner avec peu de mg mais je ne sais j’ai craqué un jour et je suis monté à 450mg de codéine par jour. Le médecin addictologue m’a prescrit de l’antarax pour l’angoisse, des anti vomitif et des antidouleurs principalement. Ça ne va pas m’aider psychologiquement mais au moins ça va atténuer mes éventuelles douleurs.
Je suis à 17h depuis la dernière prise donc pas encore de gros manque mais psychologiquement je craque et je m’effondre en larmes. Merci beaucoup !

Hors ligne

 

Kerax 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Aug 2018
1 message
Pensez au Lyrica qui atténue beaucoup l’effet de manque et le syndrome des jambes sans repos.

Dernière modification par Kerax (16 octobre 2020 à  13:25)

Hors ligne

 

sebmada 
Nouveau membre
Madagascar
100
Inscrit le 28 Jul 2016
32 messages
Bonjour ,

Petite question :Que peut apporter de plus du lyrica comparé à du valium par exemple ?

Merci

Hors ligne

 

Carambar 
Nouveau membre
000
Inscrit le 27 Aug 2020
26 messages

sebmada a écrit

Bonjour ,

Petite question :Que peut apporter de plus du lyrica comparé à du valium par exemple ?

Merci

Le Lyrica est classé dans les antiépileptiques, ça marche pour les douleurs neuropathiques et donc c'est réputé efficace sur le syndrome jambes sans repos.

Le Valium c'est une benzodiazépine, essentiellement c'est pour l'anxiété et les angoisses.
Cela dit le Lyrica a aussi une AMM pour l'anxiété à ce qu'il me semble.
Voir les notices qui sont toutes sur le net.

Bonne journée.

Dernière modification par Carambar (16 octobre 2020 à  16:11)

Hors ligne

 

Bambou91 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 17 Mar 2017
57 messages
Salut,

Comme dit par beaucoup un arrêt brutal c est  souvent pas la meilleure façon d arreter.. mais 10 mois de conso c'est pas encore la cata. Par contre perso l l'atarax comme soutien médicamenteux pour un sevrage je trouve ça léger. Dans mes premières années de conso j avais réussi à arrêter avec de l urbanyl et en parlant aussi. Bien sûr ça a été dur, mais rien a voir comparé à un sevrage après 10 ou 15 ans, je sais plus. Ça sera sûrement douloureux mais bien encadrer ça peut marcher. Faut y croire. Apres faut surtout que ça dure dans le temps, et ça c'est une autre histoire.Jte souhaite d y arriver en tout cas car c'est possible à 10 mois, enfin d après mon expérience. Alors bon courage.

Hors ligne

 

Maxoupicsou2000 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Jan 2020
17 messages
Salut alors merci à tous pour vos messages et au bout de 24h sans codeine je ressens déjà des symptômes de sevrage comme les vertiges, l’anxiété les tremblements ou encore la transpiration. Mon médecin m’a averti des effets possibles au bout de 48h j’attends donc de voir samedi soir ou dimanche. J’espère résistez à ces effets mais déjà le seresta et l’atarax m’aident à me détendre. Après les 8 jours de sevrage j’ai rendez-vous avec un psychologue pour être suivi histoire d’aussi régler la dépendance psychologique par la suite qui est essentielle. Bonne soirée à vous .

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
800
Inscrit le 27 Nov 2017
509 messages
Passer les premiers jours tout seul c’est une fois encore, très courageux.
Les vertiges oui, avec les maux de tête c’est ce qui vient en premier chez moi aussi.
Si tu veux poster ici, ou même écrire en mp, nhesite pas.
Si tu tiens à ce que ça fonctionne, ne reste pas tout seul.
Tu as le droit de tout dire, même si ça te semble psychosomatique !
Tu vas trembler, suer. Chaud, froid, fatigue, raideur musculaire.
Je te conseille de prendre une bonne et longue douche avant de simplement te poser tranquillement, écouter de la musique douce, regarder une série qui te plaît.
Je pense aussi qu’en une semaine, t’es symptômes devraient disparaître alors fais toi confiance, garde ton objectif en tête et accroche toi.

Hors ligne

 

Maxoupicsou2000 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Jan 2020
17 messages

Mauddamier a écrit

Passer les premiers jours tout seul c’est une fois encore, très courageux.
Les vertiges oui, avec les maux de tête c’est ce qui vient en premier chez moi aussi.
Si tu veux poster ici, ou même écrire en mp, nhesite pas.
Si tu tiens à ce que ça fonctionne, ne reste pas tout seul.
Tu as le droit de tout dire, même si ça te semble psychosomatique !
Tu vas trembler, suer. Chaud, froid, fatigue, raideur musculaire.
Je te conseille de prendre une bonne et longue douche avant de simplement te poser tranquillement, écouter de la musique douce, regarder une série qui te plaît.
Je pense aussi qu’en une semaine, t’es symptômes devraient disparaître alors fais toi confiance, garde ton objectif en tête et accroche toi.

Bonjour et merci de ta réponse je suis actuellement en train d’angoisser et de ne que penser à la codéine c’est atroce je suis en boucle dessus même lorsque je m’occupe. J’hésite à retourner à la pharmacie pour y récupérer des boites mais ce serai un échec de ma part. C’est dur je suis assez faible face à ce genre de choses et j’appréhende beaucoup les jours à venir. Je vais tout faire pour ne pas craquer mais j’ai peur très peur

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
800
Inscrit le 27 Nov 2017
509 messages
De quoi tu as peur ? Il ne va rien arriver.
Si possible d’aller prendre l’air, marcher une petite demi heure.
Hydrate toi, il faut boire de l’eau.
Tu as peur des jours à venir mais le plus dur c’est ce que tu vis actuellement.
Chaque jour passant, les symptômes de manque vont s’atténuer.
10mois, ce n’est pas 15ans.
Hier, aujourd’hui, demain, déjà lundi tu repartira du bon pied.
C’est un peu naze de ne te donner rdv qu’une fois la pire phase passée.

La journée paraît bien longue jimagine.
Il n’y a rien que tu puisses faire ? Voir des amis... en prenant tes précautions, jouer en ligne, regarder un film.
Au pire, passe à la pharmacie et trouve qqch pour te calmer (cela étant tu as une prescriptions d’anxiolytiques).
Il aurait peut être fallu prévoir des activités, te préparer des repas à l’avance pour t’obliger à manger.
Ça paraît être une éternité mais sois certain que déjà lundi tu y verras plus clair.
Tu prends la bonne décision, même si c’est extrêmement difficile. C’est courageux de décrocher et de prendre les choses en main avant d’être véritablement dépendant.
Tu es dans la dépendance psychologique. Mais c’est certain que de 300 à 0. Tu devais planer toute la journée avec un si haut dosage.
Tu sais, même en allant en chercher maintenant, tu n’auras pas la sensation de chaleur d’avant. Tu veux en gober dix ? Et puis demain ?

Quand je prends un troisième comprimé, je culpabilise tellement. Je me déteste de craquer et je voudrais le recracher.
J’essaie vraiment de me maintenir à deux, et le soir sur les coups de 18h c’est dur parce que je me rends compte que je passais la soirée bien tranquille grâce à la codeine.
Maintenant je m’ennuie ferme et surtout je ne supporte personne.

Ne prends pas tes anxiolytiques en cas de besoin. Je te conseillerais (ce n’est que mon avis et je ne suis pas du tout médecin) de prévoir et d’aider au mieux ta psyché pour que ce soit moins difficile.
Tu sais que tu n’es pas obligé de souffrir autant...
On a l’impression que tu te punis d’être tombé dans l’addiction mais on sait tous comme les opiacés c’est le bonheur en plaquettes.
Si je peux revenir à 1 comprimé seulement vers 13h ça sera géant. Et je me garde cet objectif d’ici la fin de l’année.
Essaie de te dire que ce n’est que quelques jours. Évidemment on se dit que ça ne vaut pas la peine, cette vie sans codeine. La codeine qui nous rend fort, sociable, heureux...
Mais tu as fais le bon choix alors accroche toi. Si tu veux tenir un petit journal de bord. Tu verras que demain sera différent d’aujourd’hui. Déjà le deuxième jour sans codeine, c’est géant.

Hors ligne

 

Maxoupicsou2000 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Jan 2020
17 messages
Bonjour à tous j’étais à 96h sans codeine mais j’ai craqué et j’en ai repris juste parce que mentalement j’avais besoin de ressentir l’effet. C’est horrible et je me sens mal de l’avoir fait mais je me dis que physiquement je n’en n’ai plus besoin. Je regrette que le médecin ne m’ai pas envoyé voir un psy dès vendredi pour accompagner le sevrage physique. Mais bon je vais essayer de ne plus en prendre avant la semaine prochaine pour m’octroyer un moment de plaisir occasionnel. C’est ce que je souhaite du moins. Désolé pour moi et pour vous tous

Hors ligne

 

NEW101 
Nouveau membre
3113
Inscrit le 02 Nov 2017
30 messages
Bonjour Maxoupicsou2000,  juste un conseil , faut jamais se faire de limites et faut comprendre le mécanisme des opiacés,   rien ne viens du ciel,"" rien ne se perd rien ne se crée tout se transforme"" c'est une progression qui se construit,  faire une descente dégressive, enlever un quart de comprimé chaque 3 semaine par exemple, voila que vous allez être vraiment surpris donc faut pas prendre autre chose qui vous  causera plus de complications qu'autre chose,  voila accepter la chose et faire l'effort , essayer puis essayer et encore essayer  voila

pour moi, j'ai passé 15 de subu,  j'ai arrêté y a 50 jours et voila que je prends entre 3 et 3.5 comprimé de codéine  20/400  en diminuant toujours les doses mais a mon rythme, pour info le sub est 100 fois plus compliqué que la codéine .

Bonne continuation

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
800
Inscrit le 27 Nov 2017
509 messages
Oui perso je vais passer d’un dosage de 30mg aux comprimés à 20mg.
Ensuite je me fixerai des horaires bien précis. 13h et 17h.
Ça sera sans aucun plaisir pendant un pompent, disons juste que la codeine soulagera un minimum ces courbatures et les maux de tête.
Ça fait déjà un moment que je ne ressens plus du tout de plaisir avec un quel comprimé, et puisque je me refuse à monter à 60, j’ai choisi l’autre option, qui est d’arrêter.

Ne culpabilise pas autant d’avoir craqué, tu avais les comprimés, tu devais avoir mal partout et la tête qui explose.
Le truc c’est que de toute façon, une fois décide à arrêter, la culpabilité est plus forte que le plaisir, du moins.... on n’arrive plus à profiter de cette détente tant attendue.
Je sais que mes 30mg ne soulagent plus Du tout mes douleurs, je suis devenue carrément habituée. Donc à moins d’augmenter et de partir dans du n’importe quoi, je préfère cesser.

(En passant, je ne fais que partager mon expérience mais comme j’ai des ordonnances pour switcher entre codoliprane et le spifen je te le conseille pour les maux de tête, même pour ce qui est des douleurs musculaires)

Hors ligne

 

sebmada 
Nouveau membre
Madagascar
100
Inscrit le 28 Jul 2016
32 messages
Salut ,

Tu as trébuché , ça arrive à tout le monde pas besoin de culpabiliser.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Prod (seul) pendant le confinement ?
    Il y a 6hCommentaire de Syam (81 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 7jCommentaire de pierre (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 5hCommentaire de Junon (22 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - Témoignage du combo Ghb/coke
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Drogue info - Codeine + xanax + cannabis
    Il y a moins d'1mnCommentaire de KetamaZone6 dans [Codéine et dihydrocod...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Actualité - Quel tarif
    Il y a 30mnCommentaire de Crakers dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage coûte que coûte
    Il y a 44mn
    3
    Commentaire de LolaLou dans [Heroïne...]
    (42 réponses)
     Forum 
    Comment shooter quand réseau veineux HS
    Il y a 44mn
    1
    Commentaire de prescripteur dans [Injection et réductio...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Dosage & posologie - Je suis passé de 90 à 110 mg et je dors ...
    Il y a 46mnNouvelle discussion de Cloud01000 dans [Méthadone...]
     Forum 
    Oxazépam - Addiction au seresta
    Il y a 48mnCommentaire de prescripteur dans [Benzodiazépines...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Un remake de Climax?
    Il y a 48mnCommentaire de janis dans [Au coin du comptoir.....]
    (5 réponses)
     Forum 
    Prix du cannabis - Beuh arnaque
    Il y a 51mnNouvelle discussion de BC dans [Cannabis...]
     Blog 
    Hospitalisation de très longue durée
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de Psyborg dans le blog de Psyborg
    (69 commentaires)
     Blog 
    La meuf qui fait un peu n'imp.
    Il y a 9hCommentaire de deporc dans le blog de cependant
    (1 commentaires)
     Blog 
    [Video] Une Semaine dans l'Obscurité et le Silence, méditation
    Il y a 16h
    1
    Commentaire de TripSitterFR dans le blog de Ledayuum
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 16:47
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    diphylleia, Dragonflyy, dustypig, GrosDodoZepam nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Présentation, 25 ans d'alcool
    par plotchiplocth, le 24 Nov 2020
    Salut à toi et bienvenue sur PA.org. J'ai vu que tu avais aussi mis un petit mot dans la partie présentation, mais je prefere te repondre et t'accueillir ici, le contenu étant nettement plus conséquent et riche. Tout d'abord merci beaucoup pour le partage de ton témoignage détaillé, mis en...[Lire la suite]
     TripReport - Un premier voyage galactique sous Salvia
    par Globuleis, le 13 Nov 2020
    La Salvia est là, coincée et serrée dans la douille du bang. J’ai déjà la tête tournoyante de mes deux précédentes prises d’essai. Du haut de mes 18 ans, et de mon expérience encore fines des psychédéliques, la sauge divinatoire me préoccupait depuis déjà quelques temps, et me ques...[Lire la suite]
     Recuisiner sa 2fdck
    par JellyFish's Dream, le 04 Nov 2020
    Petit suivi de consommation pour ceux que ça peux intéresser. En bas, les cristaux d'origine. En haut, la neige recuisinée. La différence visuelle est vraiment flagrante une fois la trace travaillée. Après une bonne semaine de cons' quotidienne, sur le même batch de pas cuisiné/recuisin...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    je ne l'aurais pas mieux dit dans [forum] Sevrage coûte que coûte
    (Il y a 1h)
    Exactement. Meme expérience. Marco dans [forum] Retour libido après arrêt subutex ?
    (Il y a 2h)
    J'aimerai avoir cette force de caractère que tu expirmes si bien. force à toi dans [forum] Présentation, 25 ans d'alcool
    (Il y a 3h)
    Texte très complet (Prescripteur) dans [forum] Comment shooter quand réseau veineux HS
    (Il y a 6h)
    Formulation parfaite ! Nemesia dans [forum] Présentation, 25 ans d'alcool
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums