Appel à témoignage - Le tramadol comme antidépresseur / PsychoACTIF

Appel à témoignage - Le tramadol comme antidépresseur

Publié par ,
471 vues, 9 réponses
Azerbarit 
Psycho junior
France
2260
Inscrit le 15 Apr 2019
286 messages
Blogs
Bonjour à tous,

Une grande majorité de gens sur ce forum doivent connaître ce fabuleux et mystique opioïde au nom assez spécial : le Tramadol.

Analgésique opioïde le plus consommé des français en 2017, au moins 12 millions ont reçus une prescription, il est de plus en plus préscrit off-label (en dehors de son AMM) comme traitement d'attaque de la dépression et des états dépressifs sévères.

En effet, de par sa pharmacologie, un sérotoninergique et noradrénergique, c'est un AD extrêmement efficace à court terme, puisque ses effets apparaissent en quelques heures, contre 2 ou 3 semaines chez les AD classiques.

Passionné convaincu de cette magnifique molécule, je lance un petit sondage, ou plutôt un appel à témoignage dans lequel vous expliquez :

- Si vous avez déjà utiliser du tramadol dans un contexte thérapeutique hors AMM, donc pour lutter contre la dépression, l'anxiété sévère, ou même un coup de blues passagé.
- Le dosage, si nécessaire indiquez votre niveau de tolérance
- Si vous avez développer une dépendance à la suite d'un usage comme antidépresseur
- Si vous avez développer une tolérance ou une tolérance croisée après un usage prolongée de tramadol comme antidépresseur
- Si vous avez expérimenter un syndrome sérotoninergique, soit en surdosant le tramadol, soit en le mélangant à d'autres substances. Si oui, décrivez son intensité (sachant que très fort correpond à un passage en réanimation).
- Si vous avez trouver un réel soulagement dans des états dépressifs ou anxieux
- Enfin, si l'usage en tant qu'antidépresseur à évolué en usage récréatif.

Lorsque ma petite étude sera réalisée, évidement tout sera anonyme, je la publierais sur PA.
Celle-ci inclueras la pharmacologie du tramadol, beaucoup d'autre choses que j'aurais pu trouver sur internet et enfin vos témoignages.

L'étude risque d'être légèrement compliqué à décrypter, surtout la partie pharmacologie, mais je ferais au mieux pour qu'elle soit accessible à tous wink

N'oubliez pas, le savoir est une richesse inestimable.

Merci à tous pour votre participation drogue-peacedrogue-peace

Az

Dernière modification par pierre (20 avril 2021 à  21:57)


La société se détruit en cherchant son plaisir dans la déchéance

Hors ligne

 

Abracabrantesque 
Psycho sénior
France
1300
Inscrit le 13 Jul 2019
550 messages
Salut!

Je suis intéressé par la partie pharmacologie, si tu peux la rendre compréhensible pour tous c'est vraiment cool.

Moi c'est suite à la mise en place d'un traitement anti dépresseur par mon psychiatre, je devais retrouver une activité dans une association conseillée par ma psychiatre. Mais je me sentais totalement incapable d'aller faire une journée labas.

Ma fierté me rendais également incapable de dire que je n'y vais pas alors j'ai cherché sur internet et je suis tombé sur psychoactif.

Il se trouve que ma mère en avais 2 boites d'une ancienne opération et je me suis vite rendu compte à quel point c'était efficace comme anti dépresseur.

J'en ai également trouvé sur le DW comme les 2 boite ça ne ma pas tenu très longtemps.

Je prenais 200mg en lp par jour et pendant un certain temps leffet était vraiment très satisfaisant.
Je pouvais enfin travailler et ressentir du plaisir dans ce que je faisais.

Puis quand les effets on commencé à disparaître 6 mois après, je me suis dit qu'il était temps d'arrêter pour pas rentrer dans l'escalade des dosages et entrer en terrain dangeureux.

Je n'ai malheureusement pas réussi tout seul alors je me suis fait aidé en CSAPA pour un sevrage dégressif en tramadol puis codeine.

Aujourd'hui  j'ai réussi mon sevrage mais je ne peux pas m'empêcher d'en prendre un peu le week-end mais je n'ai aucun symptômes de manque la semaine.

J'espère que ça va tenir comme ça et que je ne vais pas repasser par la case sevrage un jour mais pour l'instant ça va faire 2 mois que je tourne comme ça et ça marche, je ne tire que du positif de cette molécule sans contre coup aujourd'hui et du coup cela ma permis d'avoir de nouveau une vie sociale que je poursuis aujourd'hui sans la substance.

C'est pas facile tous les jours de faire les choses quand on a pas envie ou quand l'angoisse monte mais avant ça ça aurait été tout simplement impossible pour moi.

Hors ligne

 

Morning Glory 
Firespringfox ~
7930
Inscrit le 10 Oct 2017
1797 messages
Blogs
25 à 75mg par jour pour aller bosser. Sans ordonnance je me le suis procuré par moi-même. Les antideps ne fonctionnaient plus sur moi, y avait plus que ça étrangement.  Et oui c'était efficace, surtout au début. J'étais même bieeen pour bosser certains jours haha

Oui tolérance qui a grimpé en un an et demi, et pas rebaissée depuis.
Et au bout de plusieurs semaines j'avais du brainfog à mort, j'arrivais plus à parler par moments avec les collègues, pas shooté du tout, juste le cerveau à l'ouest. Et ça passait lors de pauses genre pendant les vacances ou le sacro-saint confinement lol.

Et oui, carrément une dépendance psy qui commence à être préoccupante, avec usage récréatif sporadique. Aujourd'hui les ADs refonctionnent (je soupçonne sigma1 d'y être pour quelque chose, mais c'est une autre histoire), je ne travaille pas et pourtant wa compliqué d'arrêter.
En fait, au départ c'était vraiment un outil, dont je pouvais me passer sitôt que je ne travaillais pas. Et ça l'était toujours jusqu'en octobre dernier où j'ai vécu une rupture amoureuse super dure à vivre, genre même si c'était pas ma première rupture j'avais jamais senti ça avant je crois bien, cte Déchirure, bref... Et là c'est devenu affectif. Le tramadol (et la morphine) se sont mis à combler le vide qu'il a laissé. En deux semaines des signaux d'alerte m'ont fait arrêter difficilement pendant cinq jours. Au terme de ces cinq jours je ne sens plus de craving, tout va bien à ce niveau je me dis "allez une petite par semaine". J'ai plus réussi à arrêter plus de deux jours de suite, genre 3-4 fois sur 6 mois. Tout le reste du temps me fallait ma mini-dose, incroyable.

Là je me seuvre comme je peux à la naltrexone microdosée (ça me motive on va dire), neuroleptique deux antideps et j'en passe. Bref c'est pas simple, quoi. Pourtant je sens presque plus rien du tout même en forçant un peu sur les doses (200-250mg, une seule fois... le reste du temps je restais au maximum dans du 75-100), c'est plus vraiment récréatif ni même réconfortant, bon le bupropion est un inhibiteur de CYP2D6 aussi donc ça doit jouer, mais même, j'en chie pour maintenir une abstinence. Ca se fait, mais voilà quoi.
Je n'ai eu heureusement que très peu de symptômes physiques. Fatigue, sensation bof, nausées légères, petites douleurs abdominales.

Je m'autorise un extra d'oxy tous les... Bein normalement ça devrait être tous les mois mais c'est plutôt toutes les deux trois semaines en pratique, héhéhé bon... big_smile ....surtout que après chaque extra pendant une semaine je reprends mes minidoses et c'est qu'au terme de cette semaine qu'enfin je réussis à redevenir abstiente. Vouala.


Mais pourquoi dire que ce sera anonyme si tu recceuilles des témoignages comme ça lol? M'enfin moi je m'en fiche, c'est pas un secret^^

Dernière modification par Morning Glory (20 avril 2021 à  19:21)


"If things stop being easy, you're on the right path"

RemAIDES #114 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
4710
Inscrit le 22 Jun 2020
660 messages
Connaissant bien le tramadol comme antidouleur, en ayant comme beaucoup commencé par lui avant de passer sur des palier 3 je suis plutôt réservé à cet usage, parce que je connais justement bien son pouvoir addictif.

C'est en commençant le tramadol pour la douleur que j'ai développé le debut d'une dépendance aux opiacés. Donc je ne sais pas, dans cette indication je me demande si le bénéfice ne sera pas à relativiser devant le developpement d'une dependance et la souffrance à endurer lors de l'arret...

Je trouve que la metha est un super antidepresseur, depuis que j'en prends je rayonne et j'ai un moral d'enfer, par contre à qquun qui n'a pas dépendance majeure aux opi je ne la recommanderai jamais pour ces mêmes raisons.

Et je voudrais ajouter quelque chose aussi sur le tramadol que je n'ai jamais vu sur le forum encore (attention je lis pas tout les sujet tramadol loin de là !) Le tramadol provoque des hypoglycémies assez importantes, je me suis déjà retrouvé à 0,45g/L à midi en ayant peu déjeuné le matin oui mais quand même, donc il faut faire attention ça peut être grave. 

Ayant une prédisposition à l'epilepsie j'ai remarqué (et on le sait il abaisse le seuil epileptogene) que quand j'en prends (parfois quand j'avais fini mon traitement et que je devais attendre la fin du WE) ça me declanche facilement des crises d'épilepsie.

Hors ligne

 

Abracabrantesque 
Psycho sénior
France
1300
Inscrit le 13 Jul 2019
550 messages
Bah moi je me suis toujours dit que pour une douleur physique intense on prescrit un opioide. Pour soulager la douleur, jusque la tout vas bien.

Moi j'ai une souffrance psychique, que je qualifie de tout aussi insupportable qu'une douleur physique. Pourquoi la douleur physique a le droit a un médicament pour la soulager efficacement, tandis que pour la souffrance psychique il n'y a rien de vraiment efficace en AMM.

Pourquoi la souffrance psychique ne pourrais pas être traitée avec des opiacés qui sont très efficaces.

Dernière modification par Abracabrantesque (20 avril 2021 à  19:53)

Hors ligne

 

Morning Glory 
Firespringfox ~
7930
Inscrit le 10 Oct 2017
1797 messages
Blogs
A cause de la dépendance psy amha. Intuitivement, et je peux me tromper, je dirais qu'il y a plus d'accroche pour une anesthésie psy que physique. En tout cas, c'est ce que moi j'ai noté car au départ oui, j'ai connu le tramadol contre de la douleur physique, et j'ai pas accroché même après des mois à 200mg par jour. Par contre en douleur psy wa, ça a pas trainé...

"If things stop being easy, you're on the right path"

RemAIDES #114 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Abracabrantesque 
Psycho sénior
France
1300
Inscrit le 13 Jul 2019
550 messages
Cet argument ne me convainc pas.
C'est logique qu'il y ait une accroche et elle sera d'autant plus forte que le remède est efficace.
On dit pas aux diabétiques "pas d'insuline parceque vous allez y être dependant".
Si la souffrance psychique disparaissait, il n'y aurait plus besoin de remède non plus.

Hors ligne

 

Psychoco92 
Psycho junior
300
Inscrit le 25 Mar 2015
264 messages
Sauf que l’opiode ne soigne pas mais masque la douleur, normal qu’on ne les prescrivent pas à tout va, une fois accro et que l’opioide ne fassent plus d’effet à cause de la tolérance tu te retrouve au même stade qu’avant voir en pire.

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
4710
Inscrit le 22 Jun 2020
660 messages
Et après on arrive dans le cercle visieux, la dépendance que va creer l'opiacé va faire tomber la personne en depression, ou aggraver les choses en tout cas...

Après il faut voir avec des études sérieuses si oui ou non les opiacés sont vraiment efficaces contre la depression, j'imagine que ce genre d'étude a sûrement déjà été fait, et je me demande vraiment si à long terme c'est si efficace que ça... J'en doute.

Pour evaluer correctement il faut pouvoir comparer avant, pendant et surtout après, combien s'en sont sorties veritablement, avec quel types d'effets secondaire, une dependance iatrogène ou pas... Parce que la personne en depression si on lui dit ça va vite marcher mais ensuite vous risquez d'être acro, ou de ne plus pouvoir arreter de prendre ce médicament, pas sûr que ça va lui vendre du rêve...

La douleur nociceptive et la douleur psychique sont 2 choses tellement différentes, que un type de molécule efficacesur un comme les opiacés ne le sera pas forcément sur l'autre même si dans notre langue on utilise le même mot de "douleur" !

Seulement le diabète est une maladie dont on peut mourir sans insuline, donc ça n'a rien à voir !
Et quand l'accroche à l'opiacé est là, même quand on a plus de douleur, crois moi qu'on arrête absolument pas ! Le labo Purdue disait exactement la même chose avec l'Oxycontin, pas besoin de faire un dessin pour dire que aujourd'hui on sait parfaitement que c'est faut. Une fois la personne dependante elle arrête pas même si elle a pris le medicament pour une vraie raison, j'en suis un exemple.

Dernière modification par Biscuit (20 avril 2021 à  20:26)

Hors ligne

 

Azerbarit 
Psycho junior
France
2260
Inscrit le 15 Apr 2019
286 messages
Blogs
Merci pour ces premiers retours wink

Je suis actuellement entrain de rédiger la partie pharmacologie, et j'essaye de faire en sort qu'elle ne soit pas très compliquée. Pas de charabia promis wink

En tout cas merci bcp mes chers amis wink

Az

La société se détruit en cherchant son plaisir dans la déchéance

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 4jCommentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 7jCommentaire de Psyborg (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 4jCommentaire de Quayza (41 réponses)
     Forum UP ! 
    Passage douane France provenance US vs Hollandais
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Shit qui fait vomir ? Shit au medocs ?
    Il y a 28mnCommentaire de JellyFish's Dream dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Santé - Interactions possibles avec le vaccinPfizer?
    Il y a 34mn
    5
    Commentaire de Edennnnn dans [Au coin du comptoir.....]
    (25 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Tramadol respiration lente et oubli de respirer
    Il y a 56mnCommentaire de Azerbarit dans [Opiacés et opioïdes...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Expériences - Retour sur 5F-MDMB-2201 après 2mois d'utilisation
    Il y a 1hNouvelle discussion de Narvalsd dans [Cannabinoïdes de synt...]
     Forum 
    Addiction - Mon histoire d'addiction a la morphine
    Il y a 1hNouvelle discussion de Zopi7.5 dans [Morphine (Skenan, Mos...]
     Forum 
    Effets secondaires - Trouble psychotique 3mmc
    Il y a 1hCommentaire de Azerbarit dans [Cathinones et RC stim...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Dosage - Recherche du bon dosage de NEP et TR
    Il y a 1hCommentaire de fafefifofu dans [Cathinones et RC stim...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Culture - Esque mon kit de culture de champs magique se porte bien
    Il y a 2hCommentaire de MikeO'ryize dans [Psilocybe - Champigno...]
    (6 réponses)
     Blog 
    L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne
    Il y a 10h
    1
    Commentaire de Acid Test dans le blog de L'Apoticaire
    (37 commentaires)
     Blog 
    Qu'est ce que j'écris là ?
    Il y a 11hCommentaire de ness75i dans le blog de ness75i
    (6 commentaires)
     Blog 
    La Poupée au Coeur de Verre
    Il y a 2j
    2
    Commentaire de Morning Glory dans le blog de Morning Glory
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommation de crack : problèmes rencontrés
    Dernier quizzZ à 12:33
     PsychoWIKI 
    Codéine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    LilSoma nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Pour le premier paragraphe dans [forum] Interactions possibles avec le vaccinPfizer?
    (Il y a 2h)
    Bons rappels... dans [forum] Interactions possibles avec le vaccinPfizer?
    (Il y a 10h)
    Ha oui un crystal de coke j'avais jamais vu ça ~MG dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 15h)
    Je suis du même avais x) fdl dans [commentaire de blog] L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne
    (Il y a 15h)
    merci pour le retour ;) ~ Ak' dans [forum] Retour sur le kit MAD : génial
    (Il y a 16h)

    Pied de page des forums