Tramadol et éjaculation précoce / libido

Publié par ,
6340 vues, 23 réponses
avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs
Salut à tous, :)

J'ai vu sur beaucoup de topic contre l'éjaculation précoce que le tramadol était une bonne solution.

WARNING : Je parle en tant que personne qui a expérimenté et non en tant que connaisseur.

Effectivement le tramadol empêche l'éjaculation.
Cependant pour moi ça s'accompagnait d'une quasi-absence de libido.
Ainsi les relations sexuelles que j'ai eu sous tramadol étaient beaucoup trop longues et je n'ai pas apprecié.

(pour parler cru, j'ai même débandé en étant dans ma partenaire sans m'en rendre compte)

J'ai l'impression que le tramadol me crée un besoin de rapports physiques mais non sexuelles.

Ducoup en conclusion, si vous êtes éjaculateur précoce, ça peut vous aider, mais n'en prenez pas trop car ça peut bousiller votre libido.

Prenez soin de vous, Bisous.smak

13 / 8 / 10

Hors ligne

 

avatar
LeDoc86 homme
RdR en milieux Festifs & CbdIstepro
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Jul 2020
736 messages
Blogs
salut a toi !

oui je te rejoint sur le faite que au debut c'était trop long ou alors au contraire elle avait le temps de jouir 2 fois alors que moi je commencer a avoir mal au gland ces un mal pour un bien !
mais bizzarement a titre personnelle meme avec 300 de qietapine 90 de metha + valium et lyrica bin jai moin de libido ok mais devant une belle femmes tout reviens et jai eu d'autre molécule plus forte d'autre traitements et on en discuter avec les poto's quand jai une copines sa ya comme en 40 !! mais etant celibatard je me masturbe 10 fois moin .

bisous et force a toi

Le monde tolère mal les carences de ceux qui ont dû grandir avant l'âge
smak Musi-calement

Hors ligne

 

avatar
Psilosophia homme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Apr 2014
871 messages
Blogs
Heureusement que la pénétration n'est pas un acte si ne qua none dans la relation sexuelle de couple. L'éjaculation encore moins.
Reputation de ce post
 
exactement ! pertinent
 
tout à fait

"Vieil océan, aux vagues de cristal ... tu rappelles au souvenir de tes amants, sans qu'on rende toujours compte, les rudes commencements de l'homme, où il fait connaissance avec la douleur, qui ne le quitte plus."

Les Chants de Maldoror Isidor Ducasse

Hors ligne

 

avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs

LeDoc86 a écrit

salut a toi !

oui je te rejoint sur le faite que au debut c'était trop long ou alors au contraire elle avait le temps de jouir 2 fois alors que moi je commencer a avoir mal au gland ces un mal pour un bien !
mais bizzarement a titre personnelle meme avec 300 de qietapine 90 de metha + valium et lyrica bin jai moin de libido ok mais devant une belle femmes tout reviens et jai eu d'autre molécule plus forte d'autre traitements et on en discuter avec les poto's quand jai une copines sa ya comme en 40 !! mais etant celibatard je me masturbe 10 fois moin .

bisous et force a toi

Ah tu es chanceux alors, même en me retrouvant seul et en ayant envie de rapport phyisiques, je me masturbe mais je n'arrive toujours pas a éjaculer.

pour ce qui es des autres drogues je ne m'y connais pas dutout donc je ne vais pas parler.

Mais oui pas de problème d'érection nomplus pour ma part.

Mal au gland carrément ? ah ouai quand même


13 / 8 / 10

Hors ligne

 

avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs

Psilosophia a écrit

Heureusement que la pénétration n'est pas un acte si ne qua none dans la relation sexuelle de couple. L'éjaculation encore moins.

Oui Oui totalement , ne t'inquiète pas ma partenaire n'as pas été laissée juste car je ne n'avais pas trop de libido.
Par contre pour jouer sur les mots, ce n'est pas ma concubine.

Pour reparler cru, le doigtage était parfait sous tramadol car pas lié directement à ma libido mais à celle de ma partenaire

Bisous smak


13 / 8 / 10

Hors ligne

 

Biscuit homme
Psycho sénior
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Jun 2020
857 messages
Il ne faut pas oublier non plus que si le tramadol (et d'autres opiacés) retardent l'ejaculation, une fois que la dépendance s'installe, à l'arrêt ça sera vraiment tout l'inverse qui va se produire.

Et je trouve que de tenir "à l'infini" ou presque, ça fini par devenir fatiguant, voir frustrant (en plus du risque de se "blesser"...)

Dernière modification par Biscuit (14 août 2021 à  19:05)

Hors ligne

 

avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs

Biscuit a écrit

Il ne faut pas oublier non plus que si le tramadol (et d'autres opiacés) retardent l'ejaculation, une fois que la dépendance s'installe, à l'arrêt ça sera vraiment tout l'inverse qui va se produire.

Et je trouve que de tenir "à l'infini" ou presque, ça fini par devenir fatiguant, voir frustrant (en plus du risque de se "blesser"...)

oui c'est vrai, ducoup il ne faudrait pas s'en servir à chaque fois mais occasionnellemnt seulemnt.

Je suis totalement d'accord avec toi, je ne prend pas du tramadol pour durer au lit mais quand j'en prend et que je couche c'est toujours chiant je trouve.

Ma partenaire pensait que c'etait de sa faute si je n'éjaculais pas...

Bref ça peut être une solution mais que temporaire et pas systématiquement.

Bisous smak


13 / 8 / 10

Hors ligne

 

avatar
marvin rouge homme
PsychoAddict
champi vert36champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Jun 2012
2670 messages
Tu n'a qu'à descendre ton dosage de tramadol,(progressivement hein), ou passer ss un tso correctement dose et c'est bon
Perso, si je suis sur dose, c'est mort pour finir ou alors c'est interminable
Si je suis dose normalement, ou sous dose, ya aucun souci

Hors ligne

 

avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs

marvin rouge a écrit

Tu n'a qu'à descendre ton dosage de tramadol,(progressivement hein), ou passer ss un tso correctement dose et c'est bon
Perso, si je suis sur dose, c'est mort pour finir ou alors c'est interminable
Si je suis dose normalement, ou sous dose, ya aucun souci

Ah ok, je ne savais pas qu'a faible dose il n'y avait pas de problèmes.
Par contre je crains que le besoin physiques ne soit pas présent complus.
100mg de tramadol ne me fait quasi aucun effet malheureusement donc une faible dose pour moi serait 150mg je suppose

En tous cas merci pour ta réponses, je vais sans doute tester ça à la prochaine occasion.

Bisous smak


13 / 8 / 10

Hors ligne

 

Biscuit homme
Psycho sénior
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Jun 2020
857 messages

iglou a écrit

oui c'est vrai, ducoup il ne faudrait pas s'en servir à chaque fois mais occasionnellemnt seulemnt.

Je suis totalement d'accord avec toi, je ne prend pas du tramadol pour durer au lit mais quand j'en prend et que je couche c'est toujours chiant je trouve.

Ma partenaire pensait que c'etait de sa faute si je n'éjaculais pas...

Bref ça peut être une solution mais que temporaire et pas systématiquement.

Bisous smak

Exactement si la personne avec qui tu as une relation ne sait pas que ce médicament allonge énormément la durée avant éjaculation elle peut penser que c'est de sa faute, qu'elle n'est pas désirables, que c'est nul ou autre !

J'avais ce problème avec le fentanyl transmuqueux, si j'avais une relation sexuelle dans la période où l'effet était encore important je pouvais être super excité c'était difficile de parvenir à l'ejaculation voir c'était pas possible. Au point de finir parfois avec des "bobo-irritations" sur la verge... Je trouve ça vraiment nul.

Par contre j'ai remarqué que si la prise était suffisament éloignée alors ça allait mieux, mais après le fentanyl à une durée d'action très courte. Pour le tramadol peut être qu'au moment où tu dois prendre ta dose suivante et que les effets sont bien redescendus, ça ira mieux, à voir enfin à tester plutôt.

Les opiacés sont néfastes pour la libido, du moins ils la diminue donc c'est pas des choses qui cohabite le mieix du monde (baisse de libido + acte qui dure +++).

Hors ligne

 

avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs

Biscuit a écrit

Exactement si la personne avec qui tu as une relation ne sait pas que ce médicament allonge énormément la durée avant éjaculation elle peut penser que c'est de sa faute, qu'elle n'est pas désirables, que c'est nul ou autre !

J'avais ce problème avec le fentanyl transmuqueux, si j'avais une relation sexuelle dans la période où l'effet était encore important je pouvais être super excité c'était difficile de parvenir à l'ejaculation voir c'était pas possible. Au point de finir parfois avec des "bobo-irritations" sur la verge... Je trouve ça vraiment nul.

Par contre j'ai remarqué que si la prise était suffisament éloignée alors ça allait mieux, mais après le fentanyl à une durée d'action très courte. Pour le tramadol peut être qu'au moment où tu dois prendre ta dose suivante et que les effets sont bien redescendus, ça ira mieux, à voir enfin à tester plutôt.

Les opiacés sont néfastes pour la libido, du moins ils la diminue donc c'est pas des choses qui cohabite le mieix du monde (baisse de libido + acte qui dure +++).

Je ne connais pas dutout le fentanyl, mais on dirait vraiment le tramadol, ce sont tous deux des opiacés si j'ai bien compris donc leurs similarités me parait logique.

Des blessures carrément... ah oui c'est plus que désagréable, je n'en suis pas arrivé jusque là heureusement.

Ils ont beau etre néfaste pour la libido, lorsque je consomme du tramadol je ressens un besoin de contact physique(pas forcement sexuelle) ducoup pour moi je ne pense pas que ça supprime la libido mais plutot la modifie.

Merci de ton rapport d'expériences et des explications,
Bisous smak


13 / 8 / 10

Hors ligne

 

avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs

Subohm a écrit

Salut,
Une époque où j'étais casé, des soirs j'étais trop long.
Bupré+1g Quétiapine+120mg Tranxène+Parkinane+Lithium+ De quoi dormir.
Dans ces cas là, ma copine me "finissait" comme elle le souhaitait, et c'était tout aussi agréable.
Je ne ressentais pas l'envie absolue de finir en elle.
Si chacun y trouve son compte, tant mieux :)

Hum ok oui je vois, mais tu avais une libido quand même ? car même si tu es en érection defois ta libido peut être peu présente.
Là j'ai l'impression qu'elle se "servait"(verbe un peu trop fort) de toi et tu t'en foutais un peu qu'elle te touche ou non.

Et oui le plus important c'est que chacun se fasse plaisir big_smile

Bisous smak


13 / 8 / 10

Hors ligne

 

avatar
cependant
Modo bougeotte
champi vert34champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Mar 2018
3621 messages
Blogs

Biscuit a écrit

Les opiacés sont néfastes pour la libido, du moins ils la diminue donc c'est pas des choses qui cohabite le mieix du monde (baisse de libido + acte qui dure +++).

Salut,

Perso je ne trouve pas...

Je prends régulièrement des opis (là j'ai un traitement DHC ) et la personne avec qui j'ai des relations en ce moment a un TSO metha avec extra came

J'avoue surtout sous came on s'éclate bien, même si oui certainement parfois ça arrive de ne pas jouir (mais des fois la personne jouit quand même quand elle bien défoncée...mais j'ai un peu plus du mal, mais j'adore les parties de jambes en l'air !
En tout cas ça arrive régulièrement de passer des nuits entières au pieux (et pas que) en se rendant compte que dehors il fait jours wink

Par contre le plus relou avec la came c'est la sécheresse des muqueuses (bouche et vagin), pour la première je trouve que boire de l'eau ça arrange pas tout le temps l'affaire (j'ai l'impression d'avoir la langue en carton), alors qu'un peu de lubrifiant peut bien aider...

Après c'est sur qu'une bonne communication envers la/le partenaire et tenir au courant qu'on consomme des médocs/prods qui peuvent affecter (peu importe comment) la sexualité d'une manière ou d'une autre ça peut m'aider à m'epanouir et ne pas me prendre la tête...

En tout cas, surtout avec des mecs je préfère les opis aux stims (mais ça déjà en général, je ne suis pas objective)

Ah oui et en début de manque je suis hypersensible, je jouis en deux deux et je frissonne au moindre contact (en peu comme sous L parfois)...les partenaires masculins jouissent hyper vite en manque, moi ça me dérangé pas vu qu'il y a plusieurs façons de se faire plaisir...


fugu kuwanu hito niwa iwaji

Hors ligne

 

avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs

Subohm a écrit

Oui j'avais une libido à l'époque.
Je l'ai perdue, puis retrouvée en grand forme il y a peu de temps après diminution de plusieurs médocs :)
Non elle se servait pas spécialement, j'aime beaucoup l'acte.
Des fois on avait un rapport complet avec nos 2 orgasmes en même temps certaines fois.
Je pense que ma libido faisait du yoyo, et aussi que je gobais 1g environ de DXM presque tous les jours donc là c'était compliqué xD
Je préférais quand même qu'elle m'aide à finir si ça n'avait pas été fait, mais des fois ça suffisait pas donc je finissais tout seul, ayant un bras "attribué" à cette fonction wink
Donc y'avais de la libido, mais très variable.

Ah heureux pour toi si tu l'as retrouvé alors smile
En même temps? respect
Tu arrive à finir seul toi ? moi même seul je n'y arrive pas
et ta libido variait avec les prises de médocs ducoup je suppose.


13 / 8 / 10

Hors ligne

 

avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs

cependant a écrit

En tout cas ça arrive régulièrement de passer des nuits entières au pieux (et pas que) en se rendant compte que dehors il fait jours wink

Par contre le plus relou avec la came c'est la sécheresse des muqueuses (bouche et vagin), pour la première je trouve que boire de l'eau ça arrange pas tout le temps l'affaire (j'ai l'impression d'avoir la langue en carton), alors qu'un peu de lubrifiant peut bien aider...

Après c'est sur qu'une bonne communication envers la/le partenaire et tenir au courant qu'on consomme des médocs/prods qui peuvent affecter (peu importe comment) la sexualité d'une manière ou d'une autre ça peut m'aider à m'epanouir et ne pas me prendre la tête...

En tout cas, surtout avec des mecs je préfère les opis aux stims (mais ça déjà en général, je ne suis pas objective)

Ah oui et en début de manque je suis hypersensible, je jouis en deux deux et je frissonne au moindre contact (en peu comme sous L parfois)...les partenaires masculins jouissent hyper vite en manque, moi ça me dérangé pas vu qu'il y a plusieurs façons de se faire plaisir...

C'est vrai que passer la nuit totale est sympa, Mais il ne faut pas être en Bad à mon avis et il faut que la/partenaire soit au courant et assez mature sexuellement parlant pour ne pas le prendre pour soit.(Quand seul un des deux à des problèmes de jouissances)

Ma partenaire n'as jamais eu de problèmes ni pour jouir ni pour lubrifier(lucky bastard) donc je suppose que ça dépend du dosage et de chaques personnes.

le début de manque crée aussi un manque sexuel Ducoup ?

Oui effectivement il y a d'autres moyens de se faire plaisir.
Apres Pour moi je crois que sous Tramadol je suis plus fleurs bleues que déflorer rouge.
J'ai des phases de "dégout" de cul carrément , et dans ces moments là même doigter me gêne, je ne vis plus que pour des calins... Ma pauvre partenaire...
L'alcool en général me re-stimule un peu, mais pas beaucoup sexuellement parlant.

Merci beaucoup de toutes ses infos, j'en parlerait à mes partenaire les prochaines fois.
Tu m'as beaucoup aidé, je te remercie encore une fois

Bisous smak


13 / 8 / 10

Hors ligne

 

avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs

Subohm a écrit

Oui, ma libido est guidée par mon traitement, c'est pénible.
Après ce dont je vous parle est mon passé avec ma dernière relation qui a duré 2 ans et des pointes, on se connaissait presque par coeur.
Avant je me masturbais pas mal, beaucoup beaucoup moins maintenant j'en ressent pas l'envie.
Mais oui ça change chaque jour, globalement c'est plutôt positif

Oh zut, je vous soutiens.
Je ne connais pas cette libido dictée par les traitements mais ça doit etre plutot chiant.
connaitre l'autre a sans doute influé effectivement.
J'espère que ça vas de mieux en mieux.

La masturbation etait une addiction pour vous ? Car j'ai l'impression que ça peut etre considéré comme une addiction.


13 / 8 / 10

Hors ligne

 

avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs

Subohm a écrit

La masturbation oui était addiction jusqu'à mes 22 ans je dirais. J'ai commencé très jeune en plus.
Après à 22 ans j'étais déjà sous AD, benzos, neuros et hypnotiques, depuis cette "addiction" s'est bien calmée.
Même si grâce à la diminution de mon traitement, depuis 2/3 mois j'ai retrouvé une très bonne libido, je me masturbe beaucoup moins qu'avant. Limite c'est devenu rare.

Oui je comprend totalement. Donc des substances ont pu catalyser l'addiction. ou plutot la libido j'ai l'impression.

et donc même si votre libido est revenue, l'addiction elle est bien partie. Je ne sais pas si je dois dire félicitation mais bravo quand meme car une addiction respte une addiction.

J'ai sans doute une addiction à la masturbation. Mais je crois que niveau santée elle n'est pas tres grave.


13 / 8 / 10

Hors ligne

 

avatar
iglou
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2021
52 messages
Blogs

Subohm a écrit

L'addiction à la masturbation n'est en aucun cas grave. C'est même plutôt bon pour le moral.
J'ai jamais vraiment été addict, juste quand j'étais ado, ben comme la majorité des ados, la branlette est une routine limite.
Je me suis défait de plusieurs addictions beaucoup plus grave déjà, et ce sont celles là qui sont le plus importantes.

Oui ok tu as raison.
Apres quand je me masturbe je ne recherche que l'ejac et je ressens peu de chose lors de l'ejac(de moin en moin) comme avec l'alcool ou le tramadol.

Encore une fois felicitation pour tes anciennes addictions super

Bisous smak


13 / 8 / 10

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Expériences - LSD et éjaculation précoce
par lebougquia2detension, dernier post 14 janvier 2022 par Snorky82
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Drogue et ejaculation precoce (laisse moi rire)
par @ristide90, dernier post 27 mai 2020 par MéthylèneDioxyMéthamph
  9
logo Psychoactif   5
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Tramadol, effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol

Pied de page des forums