Acidurie 4 hydroxy-butyrique / PsychoACTIF

Acidurie 4 hydroxy-butyrique

Publié par ,
967 vues, 7 réponses
Heiko 
Nouveau membre
France
600
Inscrit le 21 Sep 2021
15 messages
Beaucoup de gens ont entendu parler du syndrome d'auto-brasserie. C'est une maladie qui provoque une fermentation alcoolique des aliments dans l'estomac.

Mais connaissez-vous l'acidurie 4 hydroxy-butyrique ? Il s'agit d'une maladie dans laquelle les enzymes de dégradation du GHB ne sont plus fonctionnelles, ce qui provoque l'accumulation de GHB dans le sang.

...

C'est contagieux ? big_smile
Reputation de ce post
 
Je savais pas ! Bi1 vu ! GuyG
 
quelle horreur /rick
 
Intriguant ! - Johan

Hors ligne

 

Johan89 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 02 Oct 2018
160 messages
Blogs
C'est curieux comme pathologie, si jamais un jour leurs enzymes venaient à métaboliser correctement, ils seraient vulnérables à un sevrage potentiellement mortel ?

Hors ligne

 

Rick
Adhérent PsychoACTIF
2100
Inscrit le 18 Sep 2018
4569 messages
Blogs
imho

les morts du ghb sont plus lié à l'overdose ou aux suicides pendant le sevrage que par la rhabdomyolise et tous les effets délétaires somatiques provoqués pendant le sevrage qui nécessite d'énormes doses quotidiennes pendant une très longue periode

là il serait quasi impossible de ne pas se rendre compte qu'il y a un énorme soucis (pupilles dilatées h24, euphorie permanente, somnolence alors que la personne n'était probablement pas narcoleptique/hypersomniaque) après pour le sevrage même si il se passe mal on sait comment le prendre en charge pour sa partie physique et lorsque le patient devient momentanément psychotique et le personnel en réa est très qualifié

le partie la plus difficile à gérer ça va plutôt être l'après, en psychiatrie

Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Johan89 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 02 Oct 2018
160 messages
Blogs

Rick a écrit

imho

les morts du ghb sont plus lié à l'overdose ou aux suicides pendant le sevrage que par la rhabdomyolise et tous les effets délétaires somatiques provoqués pendant le sevrage qui nécessite d'énormes doses quotidiennes pendant une très longue periode

là il serait quasi impossible de ne pas se rendre compte qu'il y a un énorme soucis (pupilles dilatées h24, euphorie permanente, somnolence alors que la personne n'était probablement pas narcoleptique/hypersomniaque) après pour le sevrage même si il se passe mal on sait comment le prendre en charge pour sa partie physique et lorsque le patient devient momentanément psychotique et le personnel en réa est très qualifié

le partie la plus difficile à gérer ça va plutôt être l'après, en psychiatrie

Vu comme tu en parles on dirait qu'il faut vraiment que les malchances soient alignés pour mourir d'un sevrage aux gabaergiques (ghb / alcool / benzos). Je n'ai aucune idée de la réalité des chiffres, combien de cas de sont reportés annuellement liés à des sevrages mortels à cause des gabaergiques.
L'une des premières recommandations qui est donnée "d'éviter le cold turkey avec de l'alcool / g / benzos" dans les cas de grosses consos, ne serait pas pertinent pour tant de personnes que ça ? Je vais aller voir si l'OFDT a de la Data sur ce type de stats...


Et ouai quoi qu'il en soit, la partie post-sevrage ça doit être de la rame à ne plus en finir, avec ce genre de pathologie, puisque j'imagine que ça se manifeste dès la naissance.

smak

Dernière modification par Johan89 (27 septembre 2021 à  22:40)

Hors ligne

 

Rick
Adhérent PsychoACTIF
2100
Inscrit le 18 Sep 2018
4569 messages
Blogs
C'est pas si évident de mourir du ghb sans mélange.

Par contre avec mélange, c'est une belle faucheuse.

C'est pour cela que ce n'est pas une "drogue du viol" réelle, utilisée par les violeurs dans les faits du monde réel.

parfois quelques uns le font , mais à la base il y avait des soumissions chimiques à hollywood uniquement (car ils imaginaient à tort que le ghb était indetectable alors que les cheveux prouvent le contraire des mois après la prise - et le coté drogue indetectable a fait beaucoup fantasmer - en mode lui c'est un prédateur pro il va jusqu'à prendre une molécule indetectable par voie sanguine ou urinaire wow!)

du coup les violeurs se sont inspirés de la fiction pour transformer la soumission chimique au ghb réelle.

et c'est pour ça qu'on a quelques cas par an.

Dans la pratique, si la personne a bu un verre de bière, elle part faire des convulsions et peut mourir. Si elle a pris des opiacés récréatif ou sous traitement. idem pour les benzodiazépines etc. Seule la tolérance pourra faire survivre les victimes ou les aléas du dosage.

Les benzodiazépines sont beaucoup plus accessibles, le ghb ne provoque presque aucun trouble de la mémoire (je me rappel de tous mes milliers de trips) alors que sous benzo alcool on a des blackouts très communs et je n'ai qu'un vague souvenir de ces soirées. Et pour les interactions elles sont bien moins mortelles; Donc en gros les benzo et l'alcool sont de loins les drogues du viol alors que le ghb c'est fantasmer.

Dernière modification par Rick (27 septembre 2021 à  23:22)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Johan89 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 02 Oct 2018
160 messages
Blogs

Rick a écrit

C'est pas si évident de mourir du ghb sans mélange.

Par contre avec mélange, c'est une belle faucheuse.

C'est pour cela que ce n'est pas une "drogue du viol" réelle, utilisée par les violeurs dans les faits du monde réel.

parfois quelques uns le font , mais à la base il y avait des soumissions chimiques à hollywood uniquement (car ils imaginaient à tort que le ghb était indetectable alors que les cheveux prouvent le contraire des mois après la prise - et le coté drogue indetectable a fait beaucoup fantasmer - en mode lui c'est un prédateur pro il va jusqu'à prendre une molécule indetectable par voie sanguine ou urinaire wow!)

du coup les violeurs se sont inspirés de la fiction pour transformer la soumission chimique au ghb réelle.

et c'est pour ça qu'on a quelques cas par an.

Dans la pratique, si la personne a bu un verre de bière, elle part faire des convulsions et peut mourir. Si elle a pris des opiacés récréatif ou sous traitement. idem pour les benzodiazépines etc. Seule la tolérance pourra faire survivre les victimes ou les aléas du dosage.

Les benzodiazépines sont beaucoup plus accessibles, le ghb ne provoque presque aucun trouble de la mémoire (je me rappel de tous mes milliers de trips) alors que sous benzo alcool on a des blackouts très communs et je n'ai qu'un vague souvenir de ces soirées. Et pour les interactions elles sont bien moins mortelles; Donc en gros les benzo et l'alcool sont de loins les drogues du viol alors que le ghb c'est fantasmer.

On est tout à fait d'accord, je ne crois pas à ces histoires de GHB = drogue du viol, étant moi même consommateur occasionnel de G (même si avec tous les métaux lourd que l'on retrouve en ce moment c'est la dèche), que je consomme sans jamais rien mélanger avec, ou alors tout au plus avec un stim, je n'ai jamais eu de perte de mémoire. A propos des benzos, je n'aime pas ce type de défonce, pour avoir essayé quelques fois je trouves ça absolument pas récréatif, et très inintéressant.

Hors ligne

 

Rick
Adhérent PsychoACTIF
2100
Inscrit le 18 Sep 2018
4569 messages
Blogs
C'est quoi ces histoires de métaux lourds, développe amigo

Johan89 a écrit

Rick a écrit

C'est pas si évident de mourir du ghb sans mélange.

Par contre avec mélange, c'est une belle faucheuse.

C'est pour cela que ce n'est pas une "drogue du viol" réelle, utilisée par les violeurs dans les faits du monde réel.

parfois quelques uns le font , mais à la base il y avait des soumissions chimiques à hollywood uniquement (car ils imaginaient à tort que le ghb était indetectable alors que les cheveux prouvent le contraire des mois après la prise - et le coté drogue indetectable a fait beaucoup fantasmer - en mode lui c'est un prédateur pro il va jusqu'à prendre une molécule indetectable par voie sanguine ou urinaire wow!)

du coup les violeurs se sont inspirés de la fiction pour transformer la soumission chimique au ghb réelle.

et c'est pour ça qu'on a quelques cas par an.

Dans la pratique, si la personne a bu un verre de bière, elle part faire des convulsions et peut mourir. Si elle a pris des opiacés récréatif ou sous traitement. idem pour les benzodiazépines etc. Seule la tolérance pourra faire survivre les victimes ou les aléas du dosage.

Les benzodiazépines sont beaucoup plus accessibles, le ghb ne provoque presque aucun trouble de la mémoire (je me rappel de tous mes milliers de trips) alors que sous benzo alcool on a des blackouts très communs et je n'ai qu'un vague souvenir de ces soirées. Et pour les interactions elles sont bien moins mortelles; Donc en gros les benzo et l'alcool sont de loins les drogues du viol alors que le ghb c'est fantasmer.

On est tout à fait d'accord, je ne crois pas à ces histoires de GHB = drogue du viol, étant moi même consommateur occasionnel de G (même si avec tous les métaux lourd que l'on retrouve en ce moment c'est la dèche), que je consomme sans jamais rien mélanger avec, ou alors tout au plus avec un stim, je n'ai jamais eu de perte de mémoire. A propos des benzos, je n'aime pas ce type de défonce, pour avoir essayé quelques fois je trouves ça absolument pas récréatif, et très inintéressant.

Dernière modification par Rick (28 septembre 2021 à  14:36)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Johan89 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 02 Oct 2018
160 messages
Blogs

Rick a écrit

C'est quoi ces histoires de métaux lourds, développe amigo

Johan89 a écrit


On est tout à fait d'accord, je ne crois pas à ces histoires de GHB = drogue du viol, étant moi même consommateur occasionnel de G (même si avec tous les métaux lourd que l'on retrouve en ce moment c'est la dèche), que je consomme sans jamais rien mélanger avec, ou alors tout au plus avec un stim, je n'ai jamais eu de perte de mémoire. A propos des benzos, je n'aime pas ce type de défonce, pour avoir essayé quelques fois je trouves ça absolument pas récréatif, et très inintéressant.

Je ne sais pas si t'a question est purement rhétorique parce qu'il me semble que tu consommes du G, et que tu en as une bien meilleur connaissance que moi U_THIN, mais pour faire simple quand je tope du GHB, je me démerde un peu comme tout le monde, ca passe par GBL (d'une qualité pas forcément la plus contrôlée) -> nettoyage au charbon et transfo en GHB

https://www.psychoactif.org/forum/2019/ … 794_2.html

Le truc c'est que déja j'ai aucune idée du % d'impureté dans le gbl que j'achète, et ensuite pendant que tu le transforme / nettoie tu peux générer des sels "toxiques" comme le dit snap2 ici: https://www.psychoactif.org/forum/2020/ … 232_1.html je sais pas si on peut qualifier ça de "métaux lourds" c'est en partie à quoi je pensais. Et enfin même quand tu l'as nettoyé au charbon, tu as 0 moyen d'avoir un test qualitatif sur la quantité de substances qui n'est pas du G , restant dans ta solution et qui peuvent très bien être apportées par les réactifs utilisés pour la transfo également sad A moins qu'il en existe un et que je sois passer à côté pendant tout ce temps. Donc en théorie avec tout ce process tu as dégagé un maximum de sels / métaux indésirables mais aucun moyen de savoir combien...

Dans mon cas je pense qu'objectivement y'a pas lieu de s'inquiéter vu ma fréquence de conso, je n'ai pas de tolérance et un soft point tout à fait raisonnable, mais je ne peux m'empêcher de culpabiliser de savoir que ça pourrait être plus propre que ça ne l'est.

Bref, je ne sais pas si ma terminologie de métaux lourds était la bonne mais en espérant que ça ait détaillé ce que je voulais dire.

smak

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire


Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
16:12Discussion sans réponse depuis 24h
 Forum UP ! 
Effets secondaires - Codéine bad trip ??
Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Drogue info - Livre Total synthesis by Strike
Il y a 12hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Culture - Musique que je kiff pour chiller ou pour triper
Il y a 6mn
75
Commentaire de bafajo dans [Au coin du comptoir.....]
(944 réponses)
 Forum 
Cauchemar Tramadol et neuropathie
Il y a 16mnCommentaire de Romano32 dans [Opiacés et opioïdes...]
(2 réponses)
 Forum 
Dosage - Lsd, dois-je garder de quoi redrop pour une premiere fois ?
Il y a 1h
1
Commentaire de Yohanna dans [LSD 25...]
(3 réponses)
 Forum 
Addiction - Peur….besoin de parler
Il y a 6h
4
Commentaire de sky56253 dans [Cocaïne-Crack...]
(36 réponses)
 Forum 
Interaction & Mélange - Loxapac pour tenter de dormir
Il y a 7hNouvelle discussion de Pyronasme dans [MDMA/Ecstasy...]
 Forum 
2-FDCK et plug
Il y a 8hCommentaire de Elric dans [RC dissociatifs...]
(5 réponses)
 Blog 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a moins d'1mn
29
Commentaire de Échec Scolaire dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(76 commentaires)
 Blog 
Le Costume des Porcs
Il y a 17h
2
Commentaire de Psilosophia dans le blog de Psilosophia
(3 commentaires)
 Blog 
Juste envie de montré certaine de mes peintures dans le bon temps !
Il y a 1jCommentaire de GordReno.C17 dans le blog de GordReno.C17
(4 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 09:48
 PsychoWIKI 
Kétamine, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
HCl, Psilocybe386, Regretful nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Je vous aime !!!!
par Jevousaime, le 17 Jun 2022
Voilà, juste pour vous dire que je vous aime, j'aime ce site, j'aime vos conseils !!! Non non j'ai pas pris de MDMA, c'est sincère ! Plus sérieusement, enfin plus mesuré je dirais, heureusement que ce site existe, à part certains zigotos, c'est bourré de positivités, vous vous aidez les uns...[Lire la suite]
 British Columbia: Première province du Canada à decriminaliser la possession de toutes les drogues
par Mammon Tobin, le 01 Jun 2022
... en petites quantités, moins de 2.5g en tout (toutes substance mélangées; dans ces articles ils parlent spécifiquement d’héroïne, de fentanyl, de cocaine, de méthamphétamine, et de MDMA) Salut les aminches, je suis tombé sur cet article qui m'a bien fait plaisir tout à l'heure: htt...[Lire la suite]
 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Édifiant MG ~ dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 3h)
Tout à fait d'accord. kaneda dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 12h)
J aurais pas dit mieux ahah / mikalion dans [forum] lsd, dois-je garder de quoi redrop pour une premiere fois ?
(Il y a 12h)
Ce n'est que le début !! :) ~ MM dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 13h)
Même avis ! g-rusalem dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 14h)

Pied de page des forums