Modafinil et études élitistes / PsychoACTIF

Modafinil et études élitistes

Publié par ,
1557 vues, 17 réponses
le_trigonaliseur_du_5 
Nouveau membre
100
Inscrit le 13 Nov 2021
8 messages
Bonjour,

Je fais ce post pour parler de mon expérience avec le modafinil, psychostimulant qui intéresse pas mal d'étudiants (dont je fais partie). Je sais déjà que beaucoup d'étudiants vont lire mon post, hésitant ou non à acheter ce médicament dans l'optique d'améliorer leur niveau scolaire. Sachez tout d'abord que je ne vais surtout pas vous conseiller d'en prendre, loin de là. Je vais m'efforcer d'être le plus objectif possible, en parlant des effets ressentis, des changements sur ma vie qu'une telle consommation implique et des résultats obtenus en donnant des chiffres.
Finalement, sachez que je ne donnerai aucun lien ni aide pour s'en procurer (même en mp).

Je structure mon message sous forme de parties pour éviter au lecteur une perte de temps dans la recherche d'infos sur le modafinil

Important : lire la synthèse, et non se contenter de la description des effets de la première prise, cette dernière étant insuffisante pour porter un jugement sur le modafinil.

------Découverte de l'existence du modafinil et achat

Vers avril/mai j'apprends l'existence du modafinil, non pas sur Netflix mais sur wikipédia. Je lis beaucoup de doc sur cette molécule et sur sa supposée capacité à "décupler" les capacités cognitives de son consommateur.
Intrigué et curieux, je garde le nom de cette molécule en tête.

Contexte :
J'ai 18 ans, je suis en maths sup. On est fin avril, il reste quelques devoirs surveillés, notamment en physique. Le printemps, par ses douces températures et son ambiance presqu'estivale, me met dans un état ralenti : je suis à la bourre sur tout le chapitre d'optique et sur celui de thermodynamique. Le devoir est dans 3 semaines, je décide d'acheter le modafinil, que je reçois 3 semaines après, la veille du devoir (miraculeux).

Les cours finissent à midi ce jour-là, je rentre donc chez moi, avec l'idée de rattraper les deux chapitres au devoir du lendemain, en un après-midi.

------Profil

Avant d'aborder la description de ma première approche du modafinil, je présente brièvement mon profil scolaire, histoire d'être le plus fidèle possible sur les changements qu'a provoqués le modafinil.

Cette partie a aussi pour but d'aider l'étudiant-lecteur à faire la part des choses et à mieux saisir les effets de cette molécule selon les profils, plutôt que de bêtement s'imaginer devenir le meilleur en tout juste avec une aide chimique.

18 ans, 60kg, naïf à tout psychotrope, aucun trouble psychiatrique avéré
maths sup puis maths spé actuellement

Niveau scolaire : plutôt bon (top10 dans toutes les matières sur une classe de 43 élèves, classe de bon niveau, lycée prestigieux de Paris)

Motivation : très vacillante, souvent faible

Manière de travailler : jamais dans la longueur, procrastination tout au long de l'année, à chaque fois je sauve les meubles grâce aux sursauts de stress la veille des devoirs, ce qui me fait travailler la nuit.

J'ai donc le profil du fainéant qui a eu des facilités pendant toute sa scolarité, qui a un bon niveau mais qui est un parfait procrastinateur. Ne travaillant que très peu, je me fais souvent dépasser par les gros bosseurs de ma classe (à ce moment là en tout cas).



------Première fois avec le modafinil : effets, résultat

Contexte : il est 14h00, je ne connais rien à l'optique, encore moins la thermo, qui sont pourtant les chapitres au programme du devoir surveillé de 3h du lendemain. La motivation est inexistante. La catastrophe est imminente.

Un demi-cachet (100mg 14h00) est pris : je ne sens rien au bout d'une heure, je prends la seconde moitié (100mg 15h00) (grosse erreur).
Quelques minutes après, une chaleur m'envahit, une énergie folle me prend d'assaut : mon cerveau m'impose de travailler la thermodynamique. Je m'y mets, les heures passent et je suis plongé dans mes cours. Je n'avais jamais connu de tels niveaux de motivation, d'énergie et de confiance, les trois sont quasi-infinies.

Prendre mon diner est une corvée, il m'est impossible de ne pas penser à la physique.

Je me couche d'habitude vers 23h, pourtant à minuit j'éprouve encore un besoin absolu de travail, sans percevoir le moindre signe de fatigue.

L'euphorie du travail retombe un peu vers 01h du mat
A 02h00, je finis mon travail sur toute la thermo (exos compris), cela fait environ 10 heures que je travaille dessus.
Je commence alors l'optique et j'ai de plus en plus de mal à rester accroché. Je sens que les limites absolues de mon corps ont été atteintes. Je n'arrive pourtant pas à dormir, je suis fatigué mentalement sans l'être physiquement. Je joue alors à des jeux avec des potes en ligne jusqu'à 05h. Je me sens de plus en plus mal. Je m'allonge sans dormir jusqu'à 07h puis je prends mon petit-déjeuner et je vais en cours.

En grande difficulté pendant cette matinée, je prends 100mg à 09h30 pour tenir le restant de la journée. Probablement à cause de la fatigue, cette troisième prise ne me fait pas autant d'effets que la veille, simplement la sensation de fatigue était atténué.

Il est 13h30, c'est l'heure du fameux devoir de physique. Malgré le fait que je sois éveillé depuis plus de 30 heures, j'enchaine les questions sur la thermo (rappel : je ne sais toujours rien faire en optique).
Je sens que je ne suis pas dans mon état normal, je suis angoissé, irrité et ma tête s'alourdit. Cela m'est désagréable mais je mets ça de côté pour me concentrer sur le devoir.

La soirée se passe sans évènement particulier, je suis épuisé sur tous les plans. Paradoxalement je m'endors vers 01h00 du matin, j'évoque cet effet dans la partie d'après.

La semaine d'après, le classement tombe : j'ai fait 7ème.

------Première fois avec le modafinil : en chiffres

Doses : 100mg aux trois moments suivants : 14h30, 15h30 puis le lendemain à 09h30

Performances :
- Quantité brut de travail : environ 10 heures
- Travail effectué : chapitre de la thermodynamique entièrement rattrapé, beaucoup d'exercices faits
- Objectif non atteint de rattraper l'optique
- Classement au devoir : 7ème

Effets psychologiques (avec leur durée après la première prise) :
- Motivation et confiance décuplées (~7h)
- Euphorie du travail (~11h)

Effets physiologiques :
- Energie physique accrue (~3h)
- Impossibilité de dormir (~18h) pourtant envie de dormir après 11 heures


------Première fois avec le modafinil : bilan provisoire

Ce premier essai au modafinil est concluant. Même si je n'ai pas pu rattraper l'optique, j'ai pu travailler à fond la thermo, ce qui m'a garanti un classement extraordinaire par rapport au retard que j'avais.

Notons d'ailleurs que ce premier essai était en situation "d'urgence", par rapport aux essais suivants que je vais faire pendant les grandes-vacances.

------Prises pendant l'été

Tout au long des vacances d'été, je dois relire et réviser mon cours de première année (sup) pour aborder sereinement la seconde année (spé).

Juillet : 4 prises de 100mg réparties sur chaque dimanche
Les augmentations de motivation et de confiance en moi ont disparu, ce qui ne s'explique pas par l'installation d'une tolérance puisque la dernière (et première) prise a eu lieu en mai.
L'effet boost est présent, mais je n'éprouve pas l'envie de travailler sur des maths ou de la physique. A chaque fois, je suis incapable de me décider. Je reste donc la journée à procrastiner sur internet, regarder des vidéos, tout cela accompagné d'une sensation très désagréable de surplus d'énergie. Une angoisse s'installe et dure toute la journée. Le bilan est le même pour les 4 prises : aucun cours abordés.

Aout : Je veux comprendre pourquoi le modafinil n'a fonctionné qu'une seule fois. A travers de multiples prises tout au long du mois, j'arrive à mieux cerner cette molécule, en variant à chaque fois le contexte dans lequel je prends le médicament.
Je présente la conclusion de mes expérimentations dans la partie suivante.

------Synthèse sur l'utilisation du modafinil

Déjà, n'espérez pas devenir plus intelligent ou plus efficace avec le modafinil. N'attendez pas non plus qu'il fasse votre motivation à votre place, vous irez droit dans le mur.

Dans un premier temps, il faut adopter un point de vue rationnel du modafinil.
Il faut le voir comme un outil et non pas comme un dopant intellectuel.

Je constate que le modafinil n'est finalement qu'un carburant, très similaire pour le corps humain à une pastille d'uranium pour une centrale nucléaire.
Il donne à son consommateur une énergie folle, et c'est tout.
Cette énergie doit être utilisée avec précaution. Elle peut être contre-productive (dans le cas extrême : une explosion de la centrale), car plusieurs fois le modafinil m'a fait souffrir en créant une anxiété extrême ou alors simplement en m'empêchant de travailler ou manger.

Pourtant, manié avec intelligence, le modafinil m'a été utile.
Pour que ça marche, il faut dès le début être motivé, commencer un travail et avoir une discipline en acier.
J'ai finalement compris la chose suivante : ces conditions me sont impossibles à réunir en temps normal sauf en cas de stress avant un devoir sur table.

Cela explique pourquoi ça n'a pas fonctionné pendant les grandes vacances.

Ce que j'en tire :
Utiliser le modafinil le plus rarement possible, toujours avoir à l'oeil l'idée que cette molécule est très récente et donc les effets à long termes sont encore méconnus.
Le modafinil ne fonctionne qu'en cas d'urgence et que ça ne sert à rien de le prendre pendant des vacances ou le week-end. C'est pourquoi je le réserve au période très chargée en révision.

Le modafinil ne rend ni efficace, ni intelligent. Il vous fait juste gagner du temps. Je suis moins efficace avec modafinil que sans, car j'ai tendance à tout relire assez souvent, puisque le surplus de l'énergie me déconcentre et me fait perdre le fil de lecture.

Je conclus ce témoignage par une évidence : il s'agit de moi.
Une personne tentée par le modafinil ne doit pas s'attendre à ressentir les mêmes effets que moi, avec les mêmes inconvénients et avantages, car cette personne est différente de moi.

Plus tôt, j'ai donné une description de mon profil scolaire. Il ne doit en aucun cas servir de garantie si le hasard fait que le lecteur et moi nous ressemblions, car nos métabolismes sont possiblement très différents.


------Annexe

- IMPORTANT : ne faites aucunement confiance au site web modafinil.com qui exhibe les qualités du modafinil. Il s'agit en réalité d'un site internet tenu par un vendeur de modafinil. Ce site qui se veut informatif n'est qu'une publicité déguisée. N'y perdez pas votre temps.

- voir Modiodal pour les études de médecine (intéressant témoignage d'un étudiant en médecine qui a expérimenté le modafinil avec une démarche scientifique et une description des effets dépassant le simpliste "le modafinil c'est génial")


Je reste ouvert en MP à toute question (ou fermé si c'est pour demander des infos pour acheter du modafinil)

Dernière modification par le_trigonaliseur_du_5 (14 novembre 2021 à  12:05)

Reputation de ce post
 
Merci pour ce retour complet MG ~

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
11400
Inscrit le 10 Oct 2017
3522 messages
Blogs
Salut, attention aux généralisations par rapport à ton ressenti personnel dans ta synthèse. Aussi, les MP ne sont accessibles qu'à partir d'un certain nombre de messages et durée d'activité sur le forum. Et pourquoi proposer des questions en mp si elles peuvent en profiter à tout le monde ici?
Sinon c'est très cool et intéressant, merci pour ta contribution !

Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

le_trigonaliseur_du_5 
Nouveau membre
100
Inscrit le 13 Nov 2021
8 messages
J'ai pensé que je généralisais un peu donc par précaution j'ai insisté à la fin sur les différences dans les effets que les autres peuvent avoir.

Je suis évidemment favorable à ce qu'on communique sous le post plutôt que par MP, je précise - au cas où - que les personnes souhaitant me poser des questions par MP peuvent le faire.

Hors ligne

 

Anonyme6525
Invité
Je suis en train de tester l'adrafinil.

La première fois, 300 mg. Je ressens qu'une certaine fatigue mentale (parce que je n'ai pas pris mes cafés habituels ? J'ai juste pris un thé noir le matin). Je me résous à prendre 1 café à 14 h je crois. Pas grand-chose, mais j'ai l'esprit clair, je bosse normalement. J'essaye de prendre un second café 1 ou 2 h plus-tard. Ce coup-là j'ai une espèce de vague d'anxiété et de tension qui me traverse, je n'arrive pas à me concentrer. Je vais aux toilettes essayer de me calmer. Ca marche, je retourne à mon bureau, ça recommence. Je jette l'éponge et prends 5 mg de valium (ce qui tue tout l'intérêt pour moi).

Hier je décide de re-tester, un samedi. Je reprends 300 mg le matin vers 10 h. Je ne fais pas la même erreur avec le café, je bois qu'un thé. Bah j'ai été normalement fatigué de ma semaine, pas du tout de sensation d'éveil ou d'énergie. Je n'ai même pas eu de problème à m'endormir plus tôt que d'habitude, et j'ai passé une bonne nuit.

Du coup je suis assez circonspect. Je suis sûr à 99% de la fiabilité de ma source. Faut-il que je double le dosage ? Est-ce que j'attends un kick comme les amphétamines ou la caféine que le produit ne peux pas me donner ? Est-ce que le fait d'être en "manque" de café (je dois boire de 1 à 3 café max par jour donc je ne suis pas un gros consommateur) lorsque je prends l'adrafinil m'empêche d'avoir une clarté mentale ?

Pour l'instant je suis vraiment pas convaincu, l'effet est plus délétère qu'autre chose pour ma productivité.
 

le_trigonaliseur_du_5 
Nouveau membre
100
Inscrit le 13 Nov 2021
8 messages
J'ajoute quelques détails concrets sur les effets du modafinil.

------Prise de modafinil : détails techniques

Lorsque la situation est propice à la prise d'un demi-comprimé de modafinil :

Performances :
Je m'attends à travailler sans pause pendant environ 10 heures après la première prise.
Le travail est moins efficace qu'en temps normal.
Pendant ces 10 heures, j'accomplis des tâches qui ne demande pas beaucoup d'intuition ou d'intelligence. Apprendre par coeur les polys de cours est plus facile. Ainsi, je révise uniquement la physique car il est impossible de faire des mathématiques (face à un exercice de maths je stagne, je ne réfléchis pas bien)

J'ai constaté sur les forums anglais que les étudiants partageaient mon point de vue : ne garder le modafinil que pour apprendre par coeur ou faire un travail qui ne requiert pas de l'intuition (ex : physique, contre-ex : maths).

Mes classements ne varient pas, avec ou sans modafinil.

Changement sur ma vie :
Depuis 3 mois, je prends du modafinil (100mg) tous les dimanches (sauf toussaint) vers 08h.
Mon sommeil n'est pas impacté en semaine (7 heures de sommeil en moyenne). En revanche, il est de moins bonne qualité entre le dimanche et lundi (probablement à cause de la longue demi-vie du modafinil dans l'organisme).

D'un point de vue comportemental : je suis plus irritable pendant la journée du dimanche, rien à signaler pour les autres jours.

Chaque déjeuner du dimanche, j'ai des nausées. Quand elles sont prononcées, il m'arrive d'utiliser de la prednisolone (je ne recommande pas).

Jamais de migraine.
Je deviens frileux sous modafinil.

Voici une liste exhaustive de ce que j'ai noté.

Hors ligne

 

le_trigonaliseur_du_5 
Nouveau membre
100
Inscrit le 13 Nov 2021
8 messages
Salut guygeorges (???),

Je n'ai jamais fait l'expérience d'amphétamine, mais après avoir lu quelques infos dessus, je pense que l'adrafinil (très semblable au modafinil) en est très loin (et même de la caféine).
Je consomme du café souvent et c'est vrai qu'on peut s'attendre en prenant ce genre de nootropes à un coup de boost aussi intense que celui du café mais en fait, le modafinil/adrafinil agit sur la durée et non sur l'intensité.
J'ai pu lire des témoignages qui comparent le modafinil à la ritaline, et je pense que ce que tu recherches est plus proche de la ritaline que du modafinil/adrafinil.

Hors ligne

 

yukastro 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 05 Jan 2022
10 messages
Blogs

le_trigonaliseur_du_5 a écrit

Salut guygeorges (???),

Je n'ai jamais fait l'expérience d'amphétamine, mais après avoir lu quelques infos dessus, je pense que l'adrafinil (très semblable au modafinil) en est très loin (et même de la caféine).
Je consomme du café souvent et c'est vrai qu'on peut s'attendre en prenant ce genre de nootropes à un coup de boost aussi intense que celui du café mais en fait, le modafinil/adrafinil agit sur la durée et non sur l'intensité.
J'ai pu lire des témoignages qui comparent le modafinil à la ritaline, et je pense que ce que tu recherches est plus proche de la ritaline que du modafinil/adrafinil.

pour prendre des deux je vois clairement la différence avec le modafinil. dans le modafinil y a un sentiment de bien être de la motivation puis ça dure plus longtemps. j'arrive clairement à me concentrer longtemps et finir des taches joyeusement sous modafinil alors que la ritaline m'aide plus à canaliser mes pensées. je ne sais pas si c'est clair

Hors ligne

 

1337 
1337
Italy
224
Inscrit le 02 Oct 2021
47 messages
"Niveau scolaire : plutôt bon (top10 dans toutes les matières sur une classe de 43 élèves, classe de bon niveau, lycée prestigieux de Paris)"

L'utilité de consommer un tel produit quand tu arrives à t'en sortir, juste pour ton égo, par compétition ? Je pense que ça reste un produit qui doit être utilisé à un usage détourné pour les personnes en réelle difficulté, pas dans le top 10...

Hors ligne

 

Anonyme6525
Invité

1337 a écrit

"Niveau scolaire : plutôt bon (top10 dans toutes les matières sur une classe de 43 élèves, classe de bon niveau, lycée prestigieux de Paris)"

L'utilité de consommer un tel produit quand tu arrives à t'en sortir, juste pour ton égo, par compétition ? Je pense que ça reste un produit qui doit être utilisé à un usage détourné pour les personnes en réelle difficulté, pas dans le top 10...

Optimiser le maximum de ce que tu peux produire par exemple. Tes considérations moralistes, elles me font doucement rire. Surtout si le produit crée peu ou pas d'effets secondaires. Bon moi perso j'ai réessayé récemment, il faudrait que je boive zéro caféine avec parce que le combo me stresse trop, je fais des bonds chaque fois qu'une porte claque. J'augmente plus mon efficacité en me mettant en conditions (méditation, sport, mettre son portable en mode avion, prévoir une plage de travail sans interruptions) qu'en dropant du modafinil.

Reputation de ce post
 
Grave... +1000 pour la première partie.
 

prescripteur 
Modérateur
9700
Inscrit le 22 Feb 2008
9655 messages
Blogs

Optimiser le maximum de ce que tu peux produire par exemple. Tes considérations moralistes, elles me font doucement rire.

Pour moi ce n'est pas seulement moraliste, c'est un probleme d'efficacité et d'utilité.

L'utilité de consommer un tel produit quand tu arrives à t'en sortir, juste pour ton égo, par compétition ? Je pense que ça reste un produit qui doit être utilisé à un usage détourné pour les personnes en réelle difficulté, pas dans le top 10...

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (23 janvier 2022 à  15:39)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

1337 
1337
Italy
224
Inscrit le 02 Oct 2021
47 messages

Anonyme6525 a écrit

1337 a écrit

"Niveau scolaire : plutôt bon (top10 dans toutes les matières sur une classe de 43 élèves, classe de bon niveau, lycée prestigieux de Paris)"

L'utilité de consommer un tel produit quand tu arrives à t'en sortir, juste pour ton égo, par compétition ? Je pense que ça reste un produit qui doit être utilisé à un usage détourné pour les personnes en réelle difficulté, pas dans le top 10...

Optimiser le maximum de ce que tu peux produire par exemple. Tes considérations moralistes, elles me font doucement rire. Surtout si le produit crée peu ou pas d'effets secondaires. Bon moi perso j'ai réessayé récemment, il faudrait que je boive zéro caféine avec parce que le combo me stresse trop, je fais des bonds chaque fois qu'une porte claque. J'augmente plus mon efficacité en me mettant en conditions (méditation, sport, mettre son portable en mode avion, prévoir une plage de travail sans interruptions) qu'en dropant du modafinil.

Je ne vois pas l’interêt de consommer un tel produit si un tel niveau est atteint, il peut se contenter de cela et avant de passer au Modafinil il y a plein d’autre solution, pour moi c’est en cas de derniers recours, c’est un médicament pas un bonbon donc vu son niveau il est capable en se déchirant de monter dans le classement c’est tout ce que je voulais exprimer dans mon message.

Édit : « Peu ou pas d’effets secondaires » vous devriez vous renseigner un peu plus sur le Modafinil car niveau effet secondaire il y en a pas mal tout de même c’est pas parce que dans les effets secondaires c’est pas écrit : Risque de mort subite.
Que directement il y a peu d’effets secondaires, le Modafinil a ses effets secondaires qui dans un contexte scolaire peut être très handicapant.

Dernière modification par 1337 (23 janvier 2022 à  14:33)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
9700
Inscrit le 22 Feb 2008
9655 messages
Blogs
Bonjour, à l'appui de la theorie de 1337 (traduction google)

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16140369/

Pharmacol Biochem Comportement

. 2005 septembre;82(1):133-9.
doi: 10.1016/j.pbb.2005.07.019. Epub 2005 Sep 2.
Les effets cognitifs du modafinil chez les étudiants volontaires peuvent dépendre du QI
Delia C Randall   1 , John M Shneerson , Sandra E Dossier
Affiliations

    PMID : 16140369 DOI: 10.1016/j.pbb.2005.07.019

Résumé

Les résultats de deux études antérieures sur les effets du modafinil, un agent sélectif favorisant l'éveil, chez des étudiants universitaires en bonne santé ont été combinés dans une analyse rétrospective. Cela a permis de déterminer si les effets du modafinil dépendaient du QI et si la plus grande taille de l'échantillon (n = 89) révélerait plus d'avantages cognitifs. Une batterie de tests cognitifs a été réalisée 2 à 3 h après l'administration. Dans l'ensemble de l'échantillon, le modafinil (200 mg) a significativement réduit le nombre de cibles manquées dans un test d'attention soutenue (RVIP). Cependant, fait intéressant, plusieurs interactions entre le modafinil et le QI ont émergé. Le modafinil (100 et 200 mg) a significativement amélioré la sensibilité de la cible dans le test RVIP, mais uniquement dans le groupe de QI « inférieur » (moyenne+/-sem=106+/-0,6), pas dans le groupe de QI « supérieur » (moyenne+/ -sem=115,5+/-0,5). De plus, il y avait des interactions modafinil x QI significatives dans deux autres tests. Le modafinil a considérablement réduit la vitesse de réponse dans la dénomination des points en couleur et dans le dessin de l'horloge, mais uniquement dans le groupe à QI « inférieur ». Ainsi, les bénéfices cognitifs du modafinil semblent particulièrement marqués dans les tests de vigilance et de rapidité, dans lesquels la somnolence serait un facteur important. De plus, les résultats indiquent qu'un QI élevé peut limiter la détection des effets positifs du modafinil.

Dernière modification par prescripteur (23 janvier 2022 à  16:12)

Reputation de ce post
 
Intéressant!
 
Merci beaucoup l’ami ! - 1337
 
Utile, merci - J

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
9700
Inscrit le 22 Feb 2008
9655 messages
Blogs
ou encore. Amicalement

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15006466/



Essai clinique
Pharmacol Biochem Comportement

. 2004Mar;77(3):547-55.
doi: 10.1016/j.pbb.2003.12.016.
Les propriétés d'amélioration cognitive du modafinil sont limitées chez les volontaires d'âge moyen non privés de sommeil
Delia C Randall   1 ,  Nicola L Fleck ,  John M Shneerson ,  Sandra E File
Affiliations

    PMID : 15006466 DOI: 10.1016/j.pbb.2003.12.016

Résumé

Le modafinil est un agent sélectif favorisant l'éveil dont il a été démontré qu'il améliore les performances cognitives dans des conditions de privation de sommeil, mais qui a des effets équivoques chez les jeunes volontaires normaux. Dans une étude de conception en groupes parallèles en double aveugle, 45 volontaires d'âge moyen non privés de sommeil (20 hommes et 25 femmes, âgés de 50 à 67 ans) ont été répartis au hasard pour recevoir deux gélules contenant un placebo, 100 ou 200 mg de modafinil, et 3 h plus tard, ils ont complété des échelles visuelles analogiques de 100 mm de l'humeur et des symptômes corporels, avant et après une batterie complète de tests cognitifs [stylo et papier et la batterie automatisée de tests neuropsychologiques de Cambridge (CANTAB)]. Il n'y a eu aucun changement significatif associé au traitement dans les évaluations de l'humeur ou des symptômes corporels et aucun effet significatif sur la plupart des tests cognitifs utilisés dans cette étude. Le groupe traité avec le modafinil (200 mg) était significativement plus rapide dans une simple dénomination de couleur des points et également significativement meilleur dans un test de capacité de construction (Clock Drawing Test) par rapport au groupe placebo. Cependant, les sujets du groupe 200 mg ont également commis beaucoup plus d'erreurs totales dans la tâche Intra/Extradimensional Set Shift (ID/ED) que les deux autres groupes. Ainsi, cette étude a trouvé des preuves limitées des propriétés d'amélioration cognitive du modafinil chez des volontaires sains d'âge moyen.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12672167/


https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16842170/


Curr Pharm Des

. 2006;12(20):2457-71.
doi : 10.2174 / 138161206777698819.
Effets du modafinil sur les performances cognitives et la vigilance pendant la privation de sommeil
Nancy J Wesensten   1
Affiliations

    PMID : 16842170 DEUX: 10.2174 / 138161206777698819

Résumé

Les effets de maintien/restauration de la performance et de la vigilance du modafinil pendant la privation de sommeil chez des adultes normaux et en bonne santé ont été examinés. Les résultats indiquent que le modafinil est efficace pour maintenir/restaurer la performance objective et la vigilance pendant la privation de sommeil avec peu d'effets indésirables. Aux doses appropriées, le modafinil restaure les performances et la vigilance à des niveaux non privés de sommeil. Le modafinil altère également le sommeil de récupération après la privation de sommeil, mais d'après les quelques études disponibles traitant de ce problème, il n'est pas clair si ces troubles du sommeil se traduisent par des troubles des performances après le sommeil. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si le modafinil restaure les performances sur des tâches cognitives simples uniquement ou si le modafinil restaure en outre les fonctions exécutives (par exemple, la pensée abstraite, le raisonnement critique, la planification, la prise de décision, la conscience de la situation et le jugement efficace) qui sont essentielles dans la plupart des cas modernes. paramètres opérationnels. De plus, des études sont nécessaires pour déterminer si l'utilisation du modafinil pendant la privation de sommeil est préférable à celle d'autres stimulants contrôlés disponibles (comme la dextroamphétamine) ou des stimulants non contrôlés (comme la caféine). De telles études seraient composées de comparaisons directes et directes entre divers stimulants à travers une gamme de dosages.

Dernière modification par prescripteur (23 janvier 2022 à  16:23)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Jérimadeth 
Adhérent PsychoACTIF
2500
Inscrit le 27 Oct 2020
129 messages
Blogs
Salut, merci pour ce report très détaillé ! Merci également à 1337 & Prescripteur pour les précisions sur les effets secondaires potentiels.

D'expérience, je rajouterais : ancien utilisateur d'amphétamines, en contexte pro (mais c'est équivalent au contexte scolaire, dans les deux cas il faut parvenir a produire/à un résultat dans un temps imparti), j'ai pu constater que quand il y a recours à une béquille type Modafinil ou amphet, il y a aussi un retour de bâton (quand il y a un high, y'a forcément un down)... avec tout ce que ça comporte de risques (sommeil, effondrement, dépressivité, inégalité d'humeur, sous-nutrition etc.) ; ça accroche plus ou moins rapidement et bientôt on ne peut plus s'en passer quand on bosse, à force de trop associer contexte de travail et prise...

C'est comme dans FullMetal Alchemist : Le principe de l'échange équivalent : pour toute chose reçue, il faut en abandonner une autre de même valeur en retour.
Un peu rabat-joie mon message, mais il est utile de le rappeler je pense...

Par ailleurs, "études élitistes", ça légitime plus le recours au Modafinil la mention "élitistes" ? (on vise ici la charge de travail en prépa, j'entends bien, mais bon...)...il n'y a pas de situation plus légitime qu'une autre dans l'usage que l'on fait des drogues en général, que ce soit pour planer total ou à des fins plus productives... établir une hiérarchie dans les situations de prise équivaut à établir une hiérarchie chez les UD, hiérarchies qui, quelles qu'elles soient touchant aux usages, contextes et usagers, n'ont pas lieu d'être selon moi...

Amicalement, J

Hors ligne

 

1337 
1337
Italy
224
Inscrit le 02 Oct 2021
47 messages

Jérimadeth a écrit

Salut, merci pour ce report très détaillé ! Merci également à 1337 & Prescripteur pour les précisions sur les effets secondaires potentiels.

D'expérience, je rajouterais : ancien utilisateur d'amphétamines, en contexte pro (mais c'est équivalent au contexte scolaire, dans les deux cas il faut parvenir a produire/à un résultat dans un temps imparti), j'ai pu constater que quand il y a recours à une béquille type Modafinil ou amphet, il y a aussi un retour de bâton (quand il y a un high, y'a forcément un down)... avec tout ce que ça comporte de risques (sommeil, effondrement, dépressivité, inégalité d'humeur, sous-nutrition etc.) ; ça accroche plus ou moins rapidement et bientôt on ne peut plus s'en passer quand on bosse, à force de trop associer contexte de travail et prise...

C'est comme dans FullMetal Alchemist : Le principe de l'échange équivalent : pour toute chose reçue, il faut en abandonner une autre de même valeur en retour.
Un peu rabat-joie mon message, mais il est utile de le rappeler je pense...

Par ailleurs, "études élitistes", ça légitime plus le recours au Modafinil la mention "élitistes" ? (on vise ici la charge de travail en prépa, j'entends bien, mais bon...)...il n'y a pas de situation plus légitime qu'une autre dans l'usage que l'on fait des drogues en général, que ce soit pour planer total ou à des fins plus productives... établir une hiérarchie dans les situations de prise équivaut à établir une hiérarchie chez les UD, hiérarchies qui, quelles qu'elles soient touchant aux usages, contextes et usagers, n'ont pas lieu d'être selon moi...

Amicalement, J

Salut à toi Jérimadeth !

Tu as raison, j’avais déjà pu imager cela dans mes précédentes prises de paroles. En fait déjà je suis d’accord avec toi pour l’emploi du terme : béquille car c’est vraiment une béquille enfaite c’est normal pour le « down » en fait le corps il fonctionne avec une réserve c’est à dire qu’on peut le pousser jusqu’à ces retranchements mais le Modafinil je le rappelle est une molécule qui va donner le sentiment de ne plus être fatigué mais attention la fatigue physique est présente juste vous n’allez pas la ressentir comme si vous étiez sous blanche et que vous vous croyez le plus fort. Sous Modafinil tout ce qu’on fait c’est repousser la recharge de notre batterie, on fait que repousser le délai donc c’est cool pour une journée chargée, de toute façon je suis un gros consommateur de Moda tout de même donc je sais de quoi je parle j’ai lu des thèses entières portant la dessus et donc comme je le dis souvent, un jour ou l’autre ton corps il te dit : Ok, ok vas y fais genre tu n’es pas fatigué, ignore moi mais un jour ou l’autre il va falloir te calmer car je te rattraperais.

Voilà pourquoi il faut espacer les prises au maximum et que ce soit occasionnel.

Pour le côté élitiste je pense c’était maladroit venant de l’auteur, je pense il voulait dire que la charge de travail est importante mais des personnes travaillant dans le bâtiment vont travailler plus de temps que ceux à l’université pourtant on ne les considère pas comme des élites donc c’est débile de rajouter le mot élitiste à la limite : Étude exigeante ou autre mais pas élitiste

Hors ligne

 

Anonyme6525
Invité

1337 a écrit

Je ne vois pas l’interêt de consommer un tel produit si un tel niveau est atteint, il peut se contenter de cela et avant de passer au Modafinil il y a plein d’autre solution, pour moi c’est en cas de derniers recours, c’est un médicament pas un bonbon donc vu son niveau il est capable en se déchirant de monter dans le classement c’est tout ce que je voulais exprimer dans mon message.

C'est ton point de vue. Déjà optimiser son corps par la chimie ça ne veut pas dire que tu négliges les autres aspects (sommeil, alimentation, sport), donc que toi tu l'utilise qu'en dernier recours j'ai envie de te dire grand bien te fasse. Pour le "c'est un médicament c'est pas un bonbon", certes. Mais y'a une bonne quantité d'articles qui prouvent que ce composé est moins dangereux, addictifs, déstabilisant que les amphétamines par exemples. Si une personne veut se donner un coup de boost mental, avant de passer aux amphétamines, ça mérite peut-être qu'elle essaye le modafinil pour voir si ça lui convient.

Édit : « Peu ou pas d’effets secondaires » vous devriez vous renseigner un peu plus sur le Modafinil car niveau effet secondaire il y en a pas mal tout de même c’est pas parce que dans les effets secondaires c’est pas écrit : Risque de mort subite.
Que directement il y a peu d’effets secondaires, le Modafinil a ses effets secondaires qui dans un contexte scolaire peut être très handicapant.

Ca dépends à quoi tu compares. Des stimulants, tel que la caféine ou les amphétamines. Je trouve que l'absence d'augmentation d'une tolérance, l'absence de propriétés addictives comme les amphétamines, ça en fait une molécule très intéressante. Bien-sûr qu'il y a des effets secondaires. À voir si le ratio bénéfice/effet secondaire vaut le coup.

Reputation de ce post
 
Je suis plutôt d’accord avec vous. -1337
 

le_trigonaliseur_du_5 
Nouveau membre
100
Inscrit le 13 Nov 2021
8 messages
Je pense qu'il ne faut pas si vite faire de conclusion quant à mes motivations d'en prendre. Les études qui parlent des cas extrêmes où le modafinil rend clairement plus attentif sont intéressantes, mais je ne trouve sûrement pas que cette substance m'aide à me concentrer. Je l'utilise uniquement pour décupler mes capacités de travail, en termes de durée surtout.

Je ne me sens pas meilleur ou quoi, je veux simplement briser les limites qui me forcent à m'arrêter au bout de 4 heures de travail, sinon quoi je sature et perds toute motivation.

Bien à vous

Hors ligne

 

le_trigonaliseur_du_5 
Nouveau membre
100
Inscrit le 13 Nov 2021
8 messages

Anonyme6525 a écrit

1337 a écrit

"Niveau scolaire : plutôt bon (top10 dans toutes les matières sur une classe de 43 élèves, classe de bon niveau, lycée prestigieux de Paris)"

L'utilité de consommer un tel produit quand tu arrives à t'en sortir, juste pour ton égo, par compétition ? Je pense que ça reste un produit qui doit être utilisé à un usage détourné pour les personnes en réelle difficulté, pas dans le top 10...

Optimiser le maximum de ce que tu peux produire par exemple. Tes considérations moralistes, elles me font doucement rire. Surtout si le produit crée peu ou pas d'effets secondaires. Bon moi perso j'ai réessayé récemment, il faudrait que je boive zéro caféine avec parce que le combo me stresse trop, je fais des bonds chaque fois qu'une porte claque. J'augmente plus mon efficacité en me mettant en conditions (méditation, sport, mettre son portable en mode avion, prévoir une plage de travail sans interruptions) qu'en dropant du modafinil.

Effectivement, il faut se passer de la dimension morale et éthique du problème. Que dois-je voir en fin de compte ? Je ne dois me fier qu'aux résultats d'une telle expérimentation et d'éventuelles dégâts que cela a pu faire à mon corps. Finalement, évaluer le ratio de ces deux quantités et voir qu'il est largement supérieur à 1, en d'autres mots : il s'agit d'un succès.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Modafinil - A 48 ans, reprise de mes études
par Logan, dernier post 04 mai 2019 à  17:49 par Rick
  6
[ Forum ] Modafinil - Modiodal pour les études de médecine
par psychiatre13, dernier post 15 décembre 2019 à  19:30 par TObi
  14
[ Forum ] Substitut à  la rilatine, concentration et études
par Zozos, dernier post 23 janvier 2018 à  14:55 par liloumoultipass
  5
  [ PsychoWIKI ] Modafinil, effets, risques, témoignages

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
Il y a 6jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Légalité - Kratom sur vol États-Unis - France?
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Vaporiser - DMT Et Expérience De Mort Imminente
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Aucun effet - Premiere fois truffe hallucinogene (Valhalla)
Il y a moins d'1mnCommentaire de Régular Psyché dans [Psilocybe - Champigno...]
(1 réponse)
 Forum 
Effets secondaires - Coke et machoire qui se crispe
Il y a 1hCommentaire de akita dans [Cocaïne-Crack...]
(7 réponses)
 Forum 
Effets secondaires
Il y a 2hCommentaire de Régular Psyché dans [Benzodiazépines...]
(1 réponse)
 Forum 
Interaction & Mélange - Abilify/tramadol font-ils mauvais ménage ?
Il y a 6hCommentaire de Baudrillard dans [Tramadol...]
(6 réponses)
 Forum 
Règles - Supprimer mon compte
Il y a 6hCommentaire de hugmesatan dans [Utilisation du site P...]
(3 réponses)
 Forum 
Première fois en festival (cherche conseil)
Il y a 7hCommentaire de kokie301 dans [Research Chemicals (R...]
(1 réponse)
 Forum 
Clorazépate - Beaucoup (trop ?) de Tranxène
Il y a 7h
1
Commentaire de Anagram dans [Benzodiazépines...]
(7 réponses)
 Forum 
Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à aujourd'hui.
Il y a 8h
40
Commentaire de Serrah dans [Anonymat et sécurité...]
(1471 réponses)
 Blog 
Je suis tellement mal...
Il y a 1h
4
Commentaire de xxxzzzaaa dans le blog de GordReno.C17
(11 commentaires)
 Blog 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a 7h
36
Commentaire de Agartha dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(106 commentaires)
 Blog 
Mon angoisse du moment : weed + visite médicale, je peux tout perdre
Il y a 16hCommentaire de cependant dans le blog de Todash
(7 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 03:12
 PsychoWIKI 
Kétamine, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Deep_Dimension_Traveler, Rapsodie, Ric hochet nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Je vous aime !!!!
par Jevousaime, le 17 Jun 2022
Voilà, juste pour vous dire que je vous aime, j'aime ce site, j'aime vos conseils !!! Non non j'ai pas pris de MDMA, c'est sincère ! Plus sérieusement, enfin plus mesuré je dirais, heureusement que ce site existe, à part certains zigotos, c'est bourré de positivités, vous vous aidez les uns...[Lire la suite]
 British Columbia: Première province du Canada à decriminaliser la possession de toutes les drogues
par Mammon Tobin, le 01 Jun 2022
... en petites quantités, moins de 2.5g en tout (toutes substance mélangées; dans ces articles ils parlent spécifiquement d’héroïne, de fentanyl, de cocaine, de méthamphétamine, et de MDMA) Salut les aminches, je suis tombé sur cet article qui m'a bien fait plaisir tout à l'heure: htt...[Lire la suite]
 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Hyper instructif sur les taz et MDMA dans [forum] Taz, md.. quelques questions
(Il y a 40mn)
je pussoi pour les decharge sur le gaba on est bcp (le doc) dans [forum] Beaucoup (trop ?) de Tranxène
(Il y a 7h)
Complet d'accord sur "coke mais pas les sous" et sur l'ensemble l'ami - Serrah dans [forum] NEP - Un stimulant prometteur, warning cardiotoxicité
(Il y a 8h)
Merci de ton message c’est chic. Ocram dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 9h)
J’allais répondre mais tu l’a fait bien mieux que ce que j’aurai fait.Ocram dans [forum] Cocaéthylène
(Il y a 10h)

Pied de page des forums