Je sais plus quoi faire.

Publié par ,
1352 vues, 3 réponses
Jeresteanonyme femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Jul 2022
2 messages
Bonjour à tous, j'écris enfin après avoir hésité longtemps.

Ça va être long je pense.

Alors, j'ai 28ans et, pour des raisons encore douloureuses et qui ne regarde que moi, j'ai commencé à consommer de la cocaïne il y a bientôt 4ans. Le soucis, c'est que si j'avais dû payer ma consommation ça aurait pu le faire, mais suite à un drame familial j'ai été vivre chez ma mère quelque mois, et j'ai découvert qu'elle jouait le rôle de la nounou pour la cocaïne et du bedo. J'ai d'abord été choquée, déçue, pour à peine quelque centaine d'euros par mois, puis bon, c'était sa décision.. sur ce, je me suis mise à y goûter, seule, parce que j'étais seule et désespérée à ce moment là.
J'ai volé le gars pour qui elle gardait ça, (oui oui je suis pas fière) j'étais arrivé à environ 1g par jour en peu de temps. Seule, toujours seule quand je consommait, (bon un weekend tout les 4-5mois entre amis et avc mon conjoint mais rarement) en plus du bedo, mais ce sujet n'est pas un soucis j'ai toujours très bien géré ma consommation de pétard.
Avec du recul, évidemment que ma consommation n'avait rien d'agréable, était vicieuse et sournoise. Après quelque mois je suis retournée vivre chez moi, prêt de mon fiancé, qui lui consomme vraiment très très peu et très très rarement. Seulement voilà, j'y pensais sans arrêt, j'avais un très bon salaire mais pourtant toujours dans le rouge quand j'ai du me l'a payer moi même. Essayez d'imaginer le quotidien d'une menteuse qui consomme seule, ne se couche plus avec Monsieur pendant des semaines, des mois, parce que jamais fatiguée, 1g pour Maxi deux jours.
Ca a duré longtemps. A me cacher, personne n'a jamais su mes soucis avec la cocaïne, toujours pas aujourd'hui. J'étais arrivé à en prendre sur mon lieu de travail, ou à chaque moment opportun quand j'avais quelques minutes seule.
Il y a un an maintenant, mes traces devenaient sincèrement douloureuses. Je sais pas pourquoi j'ai continué c'est aberrant. ?
Mon nez coulé à flot les nuits, j'avais terriblement mal au crâne, au sinus, aux oreilles. Et un jour, ça a été une douleur tellement ingérable, j'ai cessé d'en prendre quelques jours, puis une fois les coulements de nez atténués (attention pas très classe) j'ai voulu observé mon nez avec une lumière tellement ça sifflait a chaque respiration.
Et la, le choc/déclic. J'ai un gros trou entre les deux narines, vraiment c'est moche, et c'était douloureux. J'ai ressenti une honte indescriptible. J'ai pleuré, longtemps...
Puis j'ai décidé de ne plus jamais en acheter, ça fait maintenant seulement 4mois. C'est tout frais. Ça a été très difficile mentalement, mais aucune douleur physique, a part une énorme énorme fatigue qui a un peu duré, logique.. et une grosse irritabilité,  donc je m'aperçois que l'addiction était que dans ma tête, pas physique.
Tout ça toute seule car j'en ai parlé à personne j'assume pas du tout. J'espérais que ça se reparerai tout seul (oui oui jsuis naïve), mais il en est rien. Le trou ne se referme pas, bon, il ne s'agrandit pas non plus. J'ai plus mal au crâne, je me mouche vraiment beaucoup, chaque jours. Et en faite ce trou est très sale, rempli de croûte quotidiennement. Parfois me moucher me provoque des étourdissements, vertiges.
J'ai finis par admettre a mon fiancé, que j'avais ce problème de perforation, mais sans lui expliquer mes soucis de consommation. J'ai supposé que sûrement le peu de weekend où on a prit ensemble, je devais mal sniffer et la garder trop longtemps dans le nez. (J'ai honte de tout ces mensonges) bref, au moins il comprends un peu mieux mon état de santé actuel.
J'ai beau avoir un médecin traitant superbe depuis des années, je n'arrive pas à évoquer ce sujet, en faite je suis vraiment envahi de honte c'est dur à supporter. Je pense qu'il va me falloir une chirurgie/intervention et j'assume pas du tout. Je sais pas vers qui me tourner. Je veux plus rester comme ça.
J'aimerais savoir si quelqu'un ici aurait déjà connu cette situation? Aurait des conseils? Sans jugement svp. C'est déjà délicat de poser des mots sur mes maux.
Pensez vous qu'il est possible de vivre avec cette cloison nasale perforée, et qu'un jour ces croûtes répétitives cesseront? Où il faut vraiment que je me fasse soigner?

Et enfin, je sais, et j'admets, que je suis fragile. J'évite beaucoup d'événements depuis que j'ai décidé d'arrêter, parce que je sais, je suis sûre de ne pas savoir dire non. Et ça c'est pareil j'aimerais que ça change. Je me dis que je suis pas addict, sinon j'aurais pas réussi à arrêter, et parfois je suis certaine d'être addict vous comprenez?
Surtout, si mon chéri part en weekend, et que je suis seule, c'est très difficile de ne pas se laisser tenter, je sais que je peux baisser les bras quand je me retrouve complètement seule. Ça a été le cas il y a quelques semaines, et pour être honnête, j'ai réécris a mon dealer et dieu merci il était pas dispo, j'ai pas cherche plus loin. J'ai les larmes aux yeux en écrivant tout ça. Moi qui, il y a quatre ans, n'y avait jamais touché.

Sinon je consomme toujours le petard mais très raisonnablement et plus tout les jours.

J'espère être à peu prêt claire, et obtenir de l'aide de votre part.


Très bonne journée

Hors ligne

 

avatar
Morning Glory femme
Ex modo
champi vert29champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 10 Oct 2017
4371 messages
Blogs

J'ai beau avoir un médecin traitant superbe depuis des années, je n'arrive pas à évoquer ce sujet, en faite je suis vraiment envahi de honte c'est dur à supporter. Je pense qu'il va me falloir une chirurgie/intervention et j'assume pas du tout. Je sais pas vers qui me tourner. Je veux plus rester comme ça.

Salut,
Ouai je te conseille d'aller voir un addictologue voire un CSAPA plutôt qu'un généraliste qui lui est moins formé à ça. Tu auras plus de chances de tomber sur quelqu'un d'ouvert d'esprit AMHA.
Et il n'y a pas de honte à avoir. Tu as eu un problème d'addiction, c'est neuropsychologique, pas moral comme problème. Ca c'est la société qui te le fais croire mais ça ne fait pas sens.

Bon courage à toi, porte toi bien et bravo pour avoir réussi à arrêter, 4 mois c'est déjà fort, et clairement dans ton cas cette consommation commençait à te poser de vrais problèmes, donc...


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

Jeresteanonyme femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Jul 2022
2 messages
Merci beaucoup c'est gentil.
J'ai eu un suivi au CSAPA à l'adolescence, ça remonte déjà beaucoup.
J'y ai donc repensé mais je l'avais pas fait toujours par honte.
Je vais prendre rendez vous.

Hors ligne

 

avatar
Marco 68 homme
PsychoHead
Italy
champi vert20champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Jan 2019
1941 messages
Ciao mais pour ton problème de narines je crois il faut que tu vois un ORL car j'ai un pote qui a ton même problème et ils l'ont opéré et maintenant est ok

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Au fond du trou,ne sais plus quoi faire.
par Wh0797, dernier post 22 septembre 2019 par DramaDol
  3
logo Psychoactif
[ Forum ] Je sais pas quoi mettre comme titre désolé
par zolpidem<3, dernier post 07 mars 2022 par DpackN
  2
logo Psychoactif
[ Forum ] Addiction - Je ne sais plus où j'en suis
par 21st century schizoid man, dernier post 21 septembre 2017 par el_addicto
  3

Pied de page des forums