[Sevrage] Plus d'énergie

Publié par ,
2387 vues, 16 réponses
Jyre homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Sep 2017
18 messages
Hello,

Après 5 ans de traitement, j'ai arrêté le Sub y a 19 jours (le sevrage était plutôt soft, juste un médicament pour le mal de ventre et de tête).

Le soir juste avant de dormir j'ai encore parfois ce syndrome des jambes sans repos mais ça s'atténue de jour en jour, en revanche j'ai vraiment plus aucunes énergie et de motivation comme si j'avais pris 10 ans d'un coup.

Est-ce que c'est normal, ça peut être dû au sevrage ? 19j c'est trop tôt pour que le corp soit remis entièrement ?

Car a part ça le moral va bien et zero envie de consommer (mais ça fais longtemps que je n'ai plus d'envie de conso).

Hors ligne

 

avatar
CaptainCrox'
"I am an idiot"
Suisse
champi vert13champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 23 May 2022
415 messages
Blogs
Salut

As-tu déjà entendu parler du syndrome de sevrage prolongé/ PAWS ?

Les symptômes décrits continuent après l'arrêt du traitement sur plusieurs semaines / mois.

J'ai lu moins de retour sur le PAWS et la Buprénorphine mais ce que tu subis ressembles à un tel syndrome.

Il y a un article sur le wiki de Psychoactif.

“Never be cruel. Never be cowardly. Remember, hate is always foolish and love is always wise. Always try to be nice, but never fail to be kind.” DW

Hors ligne

 

Jyre homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Sep 2017
18 messages
Merci pour le retour rapide !

Bon ben ça a l'air d'être lié, ça finira bien par partir, juste attendre encore !

(c'est anecdotite mais j'ai oublié de dire que j'avais des crises d'éternuement encore la a l'instant, donc ça bien l'air d'être lié)

Thanks ! smile

Dernière modification par Jyre (28 août 2022 à  14:08)

Hors ligne

 

avatar
Marco 68 homme
PsychoHead
Italy
champi vert20champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Jan 2019
1868 messages
Thiochoclochide, on me donnait pour les jambes sans repos.
Oui  c'est lié, ton sense de fatigue et moral bas est tout à fait normal. Par contre si va durer encore bcp, parles en à ton médecin

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

Jyre homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Sep 2017
18 messages
Le moral est bon, et les jambes sans repos ça s'atténue de jour en jour, j'me suis endormis assez vite hier.

J'ai pas de possibilité d'avoir des medicaments comme ça j'ai emménagé au Canada y a qq mois (j'avais embarqué mon traitement de france) et j'ai pas la CPAM du pays, ça me coute 400$ une consultation donc je prefere éviter !

Hors ligne

 

avatar
CaptainCrox'
"I am an idiot"
Suisse
champi vert13champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 23 May 2022
415 messages
Blogs
Re

Visiblement entre les impatiences des jambes et les éternuements, tu dois être sur la fin des sympa physiques aigus et le PAWS (le PAWS est me semble-t-il considéré comme ayant des causes physiques et psychiques).

Les médecins ne connaissent pas trop ce syndrome mais il ne faut pas hésiter à en parler car sur la durée, cela prit être pénible.

Bon courage.

“Never be cruel. Never be cowardly. Remember, hate is always foolish and love is always wise. Always try to be nice, but never fail to be kind.” DW

Hors ligne

 

Jyre homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Sep 2017
18 messages
Je vais juste être patient. Merci pour vos réponses !

Hors ligne

 

Jyre homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Sep 2017
18 messages
putain c'est l'enfer, les eternuements continue, les jambes le soir aussi, et le moral est a 0. premiere cuite solo depuis des années ...

s'pas possible qu'un sevrage dur autant ? j'ai quelque chose hors du sub là ? Ca fais 1 mois et demi

Hors ligne

 

avatar
MaDPapa
Nouveau Psycho
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Mar 2018
80 messages
Bonjour Jyre.

Ma femme a était pendant 9 ans sous sub 16mg et à arrété moi aujourd'hui je suis à 20mg.

Après son sevrage elle a bien mis 6/8 mois à avoir des "retours de sevrages" PAWS comme d'autre l'appel.

Aujourd'hui, même après des années, ça lui arrive d'avoir n'importe quand mais très rarement les jambes sans repos, transpirations exécives avec chair de poule, nez qui coule etc etc, cela dépend beaucoups de son stress, moral, cela devient de moins en moins fréquant mais étrangement inévitable suivant certaines situations, attention je ne te dis pas cela pour te décourager, bien au contraire!

Tu as fait le plus sec mais pas le plus dure, le plus dure c'est de ne jamais recommencer "l'adiction" dans son coté mauvais, maintenant il faut tenir sur la longueur (beaucoups ne sauterons jamais le sevrage et c'est mon cas, trops de sevrage pour trops de rechutes).
Pour ton sevrage tu as fait ta partie "training" (très dure mais plus ou moins rapide) et maintenant c'est le footing de tout les jours, au plus on s'entraine, au plus c'est facile mais attention aux jours de pluie girl_devil !

Ma femme la fait, d'autres l'ont fait, bon dieu, fait le si tu le peux encore le faire car certains comme moi ne le peuvent plus à cause de problèmes de santé!

Sur ceux, je te souhaite une belle vie et une bonne santé!


Petit message à psychoactif au passage! (Je ne suis pas assez actif sur le forum et je m'en escuse).

DSL pour les fautes, l'horthographe et moi c'est toujours un désastre monumental) drinks punk-headbang

Dernière modification par MaDPapa (18 septembre 2022 à  00:18)


Dieu créa le paradis, l'humain créa l'enfer; du paradis l'homme tombe en enfer et de l'enfer l'homme s’envoie un peu de paradis...

Hors ligne

 

avatar
Psychonogeek homme
Psycho sénior
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Mar 2022
506 messages
bonsoir  c normal que tu  galère comme ça tu a lâché le frein trop vite la ton système nerveux et en sur régime  il s était adapté au effets inhibiteurs de la buprenorphine en boostent c fonctions . maintenant que tu prends plus de bupre tu a tout les effets excitateurs qui sont révélés pour pas vivre cet inconfort le mieux c de diminuer sur des dosages de 1 mg ou même 0.4 c    rien de grave tu a tout ton temps pour décrocher tranquillement . sinon tu risque de glisser vers d'autres conso plus neurotoxiques là l alcool par exemple

Hors ligne

 

avatar
Psychonogeek homme
Psycho sénior
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Mar 2022
506 messages
une dernière chose si tu peux avoir du tramadol ça marche super bien pour le sevrage de la buprenorphine moi ça me avais grave aidé ça redonne des forces et le moral après il faut faire très attention de pas développer une dépendance parceque c vraiment efficace voilà en espérant que ça t aide a retrouver un bon état d équilibre nerveux

Hors ligne

 

Jyre homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Sep 2017
18 messages
Salut,

Merci a vous deux pour vos réponses. 6 a 8 mois ca m'fait peur quand même. sad

J'ai pourtant fais mon sevrage correctement, j'ai pas arrêté (comme j'avais déjà essayé avant) à la dur.

Non là j'baisse depuis 2019 et avant mon arrêt total j'étais seulement à 0.1mg (comprimé de 0.4 coupé en 4).

Mais tous les gens qui stop le sub ce tape un PAWS ou c'est des cas exceptionnel ?

Et là de toute façon même si j'voulais reprendre du sub s'pas possible, trop compliqué d'avoir un rendez-vous au Canada et puis ça serai repousser le sevrage a plus tard finalement.

Faut qu'j'me trouve un substitut autre qu'une drogue; je sais pas.

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
France
champi vert68champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Dec 2008
11767 messages
Blogs

Jyre a écrit

Non là j'baisse depuis 2019 et avant mon arrêt total j'étais seulement à 0.1mg (comprimé de 0.4 coupé en 4).

Au moins tu as mis tous les atouts de ton côté. Le passage de 0,1 mg à 0 ne doit pas être pareil que de 2mg à 0. Côté sevrage physique, c'est passé facile. 

Jyre a écrit

Le soir juste avant de dormir j'ai encore parfois ce syndrome des jambes sans repos mais ça s'atténue de jour en jour, en revanche j'ai vraiment plus aucunes énergie et de motivation comme si j'avais pris 10 ans d'un coup.

C'est ça le PAWS. Un passage dans une profonde dépression. Pas aisé de se réveiller tous le matins avec les jambes dans le coton et la motivation d'une poule devant un renard. Il faut avoir une constitution fort résiliante pour traverser ce passage à vide sans chercher un coup de main dans une autre consommation chimique ou alcoolique.

Jyre a écrit

putain c'est l'enfer, les eternuements continue, les jambes le soir aussi, et le moral est a 0. premiere cuite solo depuis des années ...
s'pas possible qu'un sevrage dur autant ? j'ai quelque chose hors du sub là ? Ca fais 1 mois et demi

Au-dessus, il t'a été indiqué une durée de 6/8 mois, c'est vrai que ça semble ressembler à vider une piscine avec un dé à coudre, mais cela a une fin sauf comorbidité associée à ton ancienne dépendance.
Je l'ai vécu cet état qui dure, mou comme une serpillère, les jambes dans le coton et aucune motivation. J'ai terminé alcoolique. 1 mois et demi, je me rappelle de ce cap comme très dur.

Tout cela s'est passé il y a plus de trente ans. Aujourd'hui, je suis sobre mais avec un TSO méthadone à 100 Mg par jour qui me fait ressentir : ouf, tout va mieux.

L'alcool est tentant aussi dans ce passage, sur moi, ça m'a plombé deux ans de vie avant d'en avoir décroché.
Autre catégorie qui peut bien te casser pendant ce passage difficile : Les stimulants, méthamphétamine en tête et tu es au Canada. Quand tu es au fond d'un trou, une pause à l'air libre, c'est super tentant, sauf que c'est tellement bon venant du fond que ça devient très dur de s'en passer. Je parle pour moi.

Je te souhaite de trouver des pincées de courage car c'est dur ce que tu vis.

Fil

Dernière modification par filousky (18 septembre 2022 à  18:12)


Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec ATP-IDF et Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

Jyre homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Sep 2017
18 messages
Hello,

Je viens juste donner des nouvelles.

Ca fait maintenant 4 mois que j'ai fais mon sevrage et j'ai un peu vrillé mi-septembre et le mois octobre, j'ai commencé à boire tous les soirs jusqu'à me prendre une méga cuite solo de 48h (en enchainant joint sur joint) mi-octobre.

Ca m'a bien calmé car depuis 3 semaines j'ai pas rebu une goutte, ni refumé (alors que j'ai des bières et de la weed dans mes placards).

Au niveau des "restes" du sevrage long, j'ai juste encore des crises d'éternuement mais pas tous les jours, plus rien sinon (les jambes sans repos c'est ENFIN passé ! alléluia).

J'suis toujours juste épuisé mentalement mais j'ai pas d'envie de consommer.
Mais je pense que c'est juste lié au stresse et d'autre facteur comme le fait que j'me suis bcp isolé depuis le sevrage et que j'ai perdu énormément de confiance en moi. (+ le fait que j'sois dans un nouveau pays aussi, que j'ai personne a qui en parler)

En tous cas ça va quand même MIEUX qu'en Septembre.

Hors ligne

 

avatar
Deep_Dimension_Traveler homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Jun 2022
12 messages
Bravo mec !
Cela donne de la force de lire des témoignages comme le tien. Tu as été fort, tu peux être fier de toi.

Hors ligne

 

Jyre homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Sep 2017
18 messages

Deep_Dimension_Traveler a écrit

Bravo mec !
Cela donne de la force de lire des témoignages comme le tien. Tu as été fort, tu peux être fier de toi.

J'allais venir donner des nouvelles justement. Ca doit faire 7 mois maintenant et ça fait plusieurs mois que j'ai plus aucuns effets de sevrage et toujours aucunes envie de reconsommer des opia.

J'en ai profité maintenant que je suis totalement sevré, d'envoyer un message a mon médecin en France qui m'a suivis pendant des années pour lui donner des nouvelles et il m'a répondu ce matin :

"Merci de me donner de tes nouvelles d'autant qu'elles sont bonnes ! Tu sais que c'est toi surtout qu'il faut féliciter car c'est toi qui t'en est sorti . Ca me fait d'autant plus plaisir que tu es je pense le seul à avoir arrêté dans ma patientèle de toute ma carrière ... (qui prend fin au 31 décembre prochain) Ce qui prouve combien c'est difficile . Et bon vent pour ta nouvelle vie . Pour ton 1er hiver au Canada tu as été servi ! Amicalement"

Ca fait franchement plaisir ! Et sérieusement même si c'est dur, si moi j'ai réussi, avec la relation intense que j'avais avec les opiacés et étant en plus hypersensible, vraiment n'importe qui peut y arriver.

Hors ligne

 

Jyre homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Sep 2017
18 messages
Bonsoir !

Juste pour donner des nouvelles après un an de sevrage et SPOILER : tous va bien !

Au niveau physique, j'ai parfois encore les jambes sans repos, mais c'est très rare et je ne sais même pas si c'est dû au sevrage.

Au niveau moral, c'est vraiment passé, plus aucune déprimes, tous vas bien.

Et au niveau consommation/envie, rien, je ne bois même plus (ça m'a aidé de boire les premiers mois.).

Je ne pense pas repasser donner de nouvelles par la suite, je n'en vois plus l'intérêt, je repasserais les prochains jours si des gens on des questions ou autres.

Merci à tous les gens qui m'ont répondu !

Salut smak

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Pied de page des forums