Sevrage du Kratom avec Orobupré / PsychoACTIF

Sevrage du Kratom avec Orobupré

Publié par ,
790 vues, 4 réponses
#dépression #kratom #orobupre
rdarta 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 07 Nov 2022
4 messages
Bonjour tout le monde.

Je suis suivi par le CSAPA et je dois reconnaître leur professionnalisme.

Toutefois selon eux personne ne connaît correctement le Kratom en France. Cela fait longtemps que je consulte ce forum, je me suis dit que je pouvais partager et avoir l'avis de mes paires. Le gag est que mon "cas" serait, selon mon addicto, à faire remonter au niveau national.

Histo conso
Ancien héroïnomane (2 ans, il y a 30 ans), puis alcool (20 ans).
Cela fait 3 ans, que j'en prends, c'était suite à du Tramadol (2 ans - 8/jours).
L'an dernier (été 2021) je prenais de la poudre en infusion (veine blanche essentiellement, puis du Kratomade et du Kratom concentré sous forme d'huile ou de poudre (genre 70%). Gros effets dépressogènes qui m'ont amené à des pensées suicidaires. Je pense que j'étais avec ces équivalences à 80g/jour.
Séroplex depuis 3 ans (avec coupures).


Actuellement
Nous sommes en 11/2022. Je suis à 50/60 g/jour (en infusion).
Je pense que le tabac joue un effet boost, car je suis passé de 1 à 2 paquets/jour avec des pointes au-dessus. En parallèle je prends du Séroplex (escitalopram 10mg/jour) et Théralène (quand je suis trop speed en fin soirée).

Substitution
J'ai tenté de me sevrer. Impossible. De plus la double dépendance Kratom/Tabac est tenace (gestuelle, le fait de boire des infusions à longueur de journée, de fumer clopes sur clopes).
Avec mon addicto, nous avons convenu :
- Repasser à 1 paquets de clopes/jour (patch, marcher, piscine)
- Substitution avec de l'Orobupré.

Effets du Kratom sur 3 ans
Je pense avoir fait éclaté une dépression latente. Les pensées sombres reviennent.
Toutefois le Kratom me rappelle le côté eurphorisant/speedant de l'héro.
Cela m'aide à bosser (suis souvent devant mon écran car en télétravail et à mon compte).
A cela s'ajoute des addictions comportementales (Bringe Watching, Réseaux sociaux et le cher XHamster) et également malbouffe.
Je suis cloitré chez moi, car je considère mon appart comme un refuge.
J'ai peur de changer de vie. Du coup, je me dis que cela ne vaut plus le coup.
C'est sombre mais c'est ainsi.
Je vais chez un psy, 1/semaine depuis 3 ans (changement de psy, donc grosse moyenne). J'ai ouvert la boite de Pandore. Il y a du bon, mais la confrontation à la réalité est difficile. Tant est si bien, que j'ai l'impression d'avoir un trouble psy (bipolaire ou assimilé).
Est-ce que le Kratom a provoqué tout ça (il a aidé selon moi) ?
Est-ce que le fait de passer avec l'Orubupré va me permettre de changer (moins de clope, car moins d'infusion ou café) ça ? Et en combien de temps ?
Au fonds de moi, je voudrais un dernier shoot et piquer du nez toute la journée, à l'ancienne....
Le point positif, est que depuis que je suis passé au Kratom, je ne touche plus à une goutte d'alcool (j'en suis devenu dégouté).
Mon addicto me recommande de switcher du Séroplex vers la Quiétapine.
Je lui fais la confiance pour passer à l'Orobupré, dans un premier temps. Je ne sais pas pour la suite. Tout est un peu lié. En arrêtant le Kratom, j'ai peur de la double peine, comme si le Kratom en plus d'agir sur les opiodes agissait aussi sur la dépression (en bien ou en mal, j'en sais fichre rien).



Voilà, vous savez presque tout.
Merci d'avance de votre lecture et avis.

Dernière modification par rdarta (07 novembre 2022 à  17:32)

Hors ligne

 

Psychonogeek 
Psycho sénior
France
1020
Inscrit le 28 Mar 2022
506 messages
salut  pour le sevrage du kratom la buprenorphine va  bien fonctionner le plus difficile va être d ajuster le dosage sinon tu risque de  vomir trip et boyaux et max 20 jours de traitement pour pas devenir dépendant a la bupre. pour le Switch  seroplex   vers quetiapine  je pense pas que ça soit une bonne idée  le mieux serait de  diminuer doucement le seroplex pour l'arrêter je pense pas que ça marche contre la dépression se genre de molécules ISRS  ça chamboule tout dans ton cerveau  pour rien après il te faut des mois voir des années pour retrouver un équilibre neurologique

Hors ligne

 

Zénon
Sociopathe Convaincu
Greece
1021
Inscrit le 20 Oct 2019
190 messages
Salut !

Seroplex et kratom : très mauvais combo — sérotonine, etc.

C’est des extraits que tu prenais ? C’est sûr, avec ça, t’as explosé ta tolérance.

Et puis, 50 grammes de kratom par jour, c’est non seulement énorme, mais en plus ça sert à rien. Avec le kratom, less is definitely more.

Sans passer par la case buprénorphine, voici le meilleur moyen pour un sevrage de kratom :

D’abord, ne plus prendre de kratom pendant trois jours. Rien, que dalle. Je sais, c’est chaud les pruneaux, faut s’accrocher au chandelier. Et quand t’as pas de chandelier, c’est encore plus compliqué. Mais ainsi, tu baisses ta tolérance presque de moitié. Et là, tu vas te retrouver avec 25 grammes environ par jour.

Ensuite, te faut préparer des gélules de 0,5 gramme. Super important, les gélules. En plus d’être pratiques, elles te permettent de changer tes habitudes de consommation. C’est plus long à faire effet et c’est bien moins violent.

Et puis, ne surtout plus prendre du kratom toute la journée, mais en deux prises quotidiennes seulement : 25 gélules le matin et 25 gélules en fin d’après-midi.

Après, t’enlèves une gélule tous les trois jours, en gardant bien un équilibre matinée/soirée. Et tu t’y tiens jusqu’au bout, même en cas d’Apocalypse.

Le plus compliqué, ça va être les insomnies, qui vont te rendre cinglé au bout d’un moment. Contre ça, t’as pas mal de médicaments que tu peux prendre dans les premiers temps, mais qu’il faut vite arrêter pour retrouver un sommeil normal.

En parallèle, énormément de sport. Du sport et encore du sport. Le sport, c’est la panacée.

Je sais, c’est interminable comme désaccoutumance et assez difficile à tenir. Mais j’ai décroché un milliard de fois du kratom, et c’est la technique la plus efficace et la moins douloureuse possible.

Testé & approuvé.

Mais ça, c’est le sevrage, la partie la plus simple. Tu le sais, le plus dur, c’est l’après : ne pas retomber dans l’alcool, reconstruire ta vie, brûler ta carte d’électeur, régime alimentaire sain et varié, jeter ton smartphone, exercices physiques au soleil, trouver une passion, etc.

Et de loin le plus important : pêcher le poulpe au harpon chaque jeudi matin. Jamais le vendredi après-midi, ça porte malheur.

Quant au PAWS qui suit le sevrage, c’est un mal-être qui va débouler par vagues : durant trois jours, tu seras au top. Mais le lendemain, va savoir pourquoi, tu vas te sentir comme un mollusque syphilitique.

Rassure-toi, chaque jour sera de plus en plus facile.

En fait, ce malaise correspond à ton organisme qui s’échine à se remettre à niveau. Et petit à petit, promis, ton cerveau va recouvrer son homéostasie.

Entre-temps, à toi de faire un travail de fond pour réfléchir au pourquoi tu t’es retrouvé dans cette situation.

Sinon, buprénorphine à bas dosage sur une quinzaine de jours en dégressif. Pas plus, sous peine d’en devenir dépendant. Ou bien, maintenance à vie, c’est toi qui vois.

Je t’épargne mon avis sur ce choix difficile. Mais je crois que tu l’as déjà deviné.

Blague à part, quoi que tu décides de faire, bon courage à toi. Sache juste qu’on est des centaines de milliers à être passé par là. Et que nombre d’entre nous sont arrivés à s’en sortir pour de bon.

Oui, c’est possible.

Tout est possible.

Dernière modification par Zénon (08 novembre 2022 à  18:22)


« I don’t believe in psychology. I believe in good moves. » — Bobby Fischer

Hors ligne

 

rdarta 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 07 Nov 2022
4 messages
Merci par ta réponse @Psychonogeek.
C'est que je ressens étrangement :

1) Switch Kratom vers l'Orobupré, nouvelle addiction ?
Mais je me dis qu'au moins c'est contrôlé. Dans le sens ou pour le Kratom, la qualité change selon les fournisseurs. D'ailleurs je me suis réapprovisionné en Veine verte et ça me donne des nausées et vertiges en fin de journée. Puis accentue la dépression. D'ailleurs comment évaluer l'accentuation d'une dépression, est-elle liée au produit, à la thérapie ou la prise de conscience de l'addiction (la balance "bénéfice/conséquence" penchant de plus en plus vers des effets indésirables).

2) Passage à la Quietapine
Je pense que 3 ans (avec coupures) de Séroplex m'ont fait quelque chose. Peut-être aussi la thérapie, car j'ai trouvé beaucoup de choses dans la boite de pandore ces 3 dernières années....
La théorie de mon addicto est que mes troubles psy vont au-delà d'une simple dépression, qu'il se pourrait que je sois bipolaire. Ce qui est effrayant. Quand j'ai vu pour quelles raisons on pouvait prescrire de la Quetiapine, je me suis dit "putain de séquelles de 30 ans de conso - cannabis, héro, morphine, tramadol puis bcp d'alcool...).

Quel rôle du Kratom dans tout ça ?
Ce produit est méconnu, mais on sait qu'il agit sur plusieurs récepteurs.
Mais n'est-ce pas le cas de toutes les substances à partir du moment où l'en abuse ?
Je lis que les usagers sont plus à 20g/jour maxi. Donc je suis conscient que mes pics à 60 voir 80g sont excessifs.

Je vois mon addicto cet après-midi. Je mettrais à jour ce thread.
Si cela peut servir à quelqu'un...

Je mettrai aussi des liens sur des articles scientifiques que j'avais trouvé pour mon addicto du CSAPA. Des cas de sevrage au Kratom avec de la Buprénorphine sont évoqués. Je ne sais pas si on peut mettre des liens dans le forum, je ferais le test en faisant un message à part dans ce thread.

Merci en tout cas.

PS : je viens de lire le message de Zénon, j'y réponds plus tard. Beaucoup de choses vraies....

Dernière modification par rdarta (08 novembre 2022 à  12:39)

Hors ligne

 

rdarta 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 07 Nov 2022
4 messages
Bonjour,

Voici mon retour d'expérience, 1 mois après mon dernier message...
D'abord encore merci pour les répondants et j'espère que ce fil de discussion pourra servir à d'autres. Je rappelle que j'ai mis plus de 5 ans à venir écrire ici.

Substitution
Suite à concertation avec mon addicto (CSAPA), j'ai arrêté le Kratom.
Substitution avec 4mg d'Orobupré/jour. J'avais commencé à 2mg, mais augmentation au bout de 10 jours.
J'ai fait 2,3 sessions à 6 voire 8 mg/jour, ceci au risque d'être en état de manque. Il me reste du Kratom, donc je me suis dit "pas grave, je teste la défonce Orobupré, puis je compense avec du K". Très mauvais réflexe, je sais. Puis inutile dans le fond. Ok je pique du nez en fin de journée, sentiment agréable. Mais bof. Cela commence à faire beaucoup de conneries d'addict. L'héro c'est le passé. Et dans le passé, pas que du bon....

Antidépresseurs
Jeudi, soit demain, se termine plus d'un an de Séroplex (j'étais à 10 mg d'Escitalopram).

Psy
L'accompagnement de mon psychanalyste (qui est médecin) est capital, il me propose 20 EUR en cash/séance + feuille de soins.

Aménagement du changement
Comme le dit @Zénon, important de se faire un programme "changement de vie". Pas évident du tout d'ailleurs. Je note sa boutade sur le fait d'aller à la pèche au poulpe.

Tabac
Je ne ferai aucun commentaire sans la présence de mon avocat. Toutefois, je commence à ressortir ma cigarette électronique (en fait j'en ai 3, et je prends comme alibi qu'aucune ne marche et que c'est la faute du complexe judéo-maçonnique).

Sur mon expérience du Kratom
Sous ses airs "plante cool bobo, comme le Kava", c'est très mal documenté.
Les huiles, les concentrés et autres Kratomade ont un impact réel sur le long terme.
De plus j'ai mélangé cela à du Séroplex. J'ai lu une étude sur cela, provenant des US, trop tard....

Certains diront qu'à petites doses, c'est génial - "the less is the better" ou je ne sais quoi. Ce qui sous-entendrait qu'on peut consommer peu. Faux.

Après 35 ans d'addiction, tout substance est bon à se détacher du "changement de vie" et à conforter dans un état plus ou moins dépressif. J'ai souhaité traiter le mal à l'origine. J'ai bien fait. C'est un long travail.

Etre addict, ne veut pas dire être con
Je m'inquiète de la pensée magique, des influenceurs politiques, des émissions de Cyril Hanouna, des complotistes.
Je m'explique, étant un peu accro à Youtube, je constate comment une addiction peut rendre dans le sens ou par mimétisme on adopte des comportements et raisonnements préfabriqués.
Certains sont accro à la dopamine (notamment via Facebook/Insta, etc) sans s'en rendre compte.
Devenir soi est un vrai sevrage contre la procrastination.
Cela demande aussi de faire des choix de vie et donc de les penser.
La volonté n'est pas "je veux m'arrêter", mais plutôt "je n'ai pas envie de finir lobotomisé".
Les peurs de l'erreur, de l'abandon, du rejet, du manque d'amour.... viennent me dire "reste avec ton produit, cela te rend la vie plus facile". En fait non.


La suite
Je reviendrai dans 1 mois ou plus pour répondre à la question : une vie sans aucune substance, est-elle possible ? Je dirais que oui, mais sans "changement" quasi-impossible. Je pense qu'un jour j'aurais de la sagesse sur tout ça. Genre je serais épicurien avec un grand H et mon père en sera fier.

Dernière modification par rdarta (07 décembre 2022 à  07:31)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ


Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Crach de la base de donnée
Il y a 5jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Ces biais cognitifs qui nous desservent
19 janvier 2023Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Les poussières liées à l'injection : demande de témoignages
Il y a 1jCommentaire de Acid Test (5 réponses)
 Appel à témoignage 
Quelles cocaïnes ne se basent pas au bicarbonate ?
Il y a 12hCommentaire de tony68100 (15 réponses)
 Forum UP ! 
Cessation d’expédition vers la France de certains rc shop majeurs
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Tentatives répétées de sevrage
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Produits de coupe - Infos sur la coupe et pureté de la cocaïne
Il y a moins d'1mn
4
Commentaire de ralph69 dans [Cocaïne-Crack...]
(69 réponses)
 Forum 
Overdose - Combien de temps apres un shoot l'overdose peut survenir ?
Il y a 7mnCommentaire de Acid Test dans [Heroïne...]
(9 réponses)
 Forum 
Drogue info - Intoxication = overdose ?
Il y a 1hNouvelle discussion de PetitRancor dans [Speed-Amphétamines...]
 Forum 
Qualité coke ovule
Il y a 2h
1
Commentaire de Gègémie dans [Cocaïne-Crack...]
(20 réponses)
 Forum 
Actualité - Rêvez-vous de drogues ?
Il y a 2hCommentaire de L'Apoticaire dans [Decro - Sevrages... e...]
(5 réponses)
 Forum 
Perquisition et GAV pour avoir commandé sur le DN en 2020
Il y a 2hNouvelle discussion de D9-D9 dans [Anonymat et sécurité...]
 Forum 
Effets secondaires - Effets secondaires après 10 jours d arrêt besoin d aide
Il y a 2hCommentaire de Garsduso dans [Cocaïne-Crack...]
(6 réponses)
 Forum 
Rdr fabrication mdma
Il y a 3hCommentaire de pierqlex dans [MDMA/Ecstasy...]
(4 réponses)
 Blog 
Ck, coke accoutumance, période longue et régulière... :-(
Il y a 12mnNouveau blog de ralph69 dans [Carnet de bord]
 Blog 
Crach de la base de donnée
Il y a 1j
3
Commentaire de Hilde dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(6 commentaires)
 
  QuizzZ 
Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
Dernier quizzZ à 00:46
 PsychoWIKI 
CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
AmyW, elkroko, lilbouddhiste, OldChnock nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Ces biais cognitifs qui nous desservent
par AnonLect, le 28 Jan 2023
Salut les psychos, Pour compléter le super poste de MG, quelques chaines Youtube qui sont à mon sens une base indispensable pour justement éviter ces biais, et les erreurs de raisonnement en général : Hygiène mentale : : chaine ludique, vidéos d'environ 10-20 min en moyenne, qui apportent l...[Lire la suite]
 Comment je gère l’après conso
par cependant, le 26 Jan 2023
Salut, ça me parle ton rituel d'après conso ! Dans des discussions intéressantes (mais parfois laborieuses) que nous avions eu en tant qu'équipe de PA invitée parmi des « pros » de l'addicto sur la coke, nous mettions en avant exactement cela. Pour certaines personnes, le recours à des dow...[Lire la suite]
 Les poussières liées à l'injection : demande de témoignages
par tranxène50, le 24 Jan 2023
Salut A l'époque j'ai fait bcp de poussière et des très grosse! Quand tu a abitude en faire du reconnaît bien les premiers symptômes quand il arrive. Je commençais à avoir froid puis le mal de tête qui s'installe et c est de pire en pire. commence a tremblé comme un dingue de plus en plus...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Bravo merci! dans [commentaire de blog] Crach de la base de donnée
(Il y a 5h)
TOP dans [commentaire de blog] Crach de la base de donnée
(Il y a 11h)
Merci pour les photos dans [forum] manière moins offensive sur la sphère ORL
(Il y a 1j)
Yeeeeeeeeeees dans [commentaire de blog] Crach de la base de donnée
(Il y a 2j)
Une vidéo de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (filousky) dans [commentaire de blog] Ces biais cognitifs qui nous desservent
(Il y a 2j)

Pied de page des forums