Appel à témoignage sur le Tramadol au long cours

Publié par ,
21256 vues, 50 réponses
avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert103champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11501 messages
Blogs
Appel à témoignage sur le Tramadol au long cours

Certaines personnes prennent du Tramadol de façon continue pour diverses raisons.Mais on sait peu de choses sur les effets éventuels d'une consommation prolongée de Tramadol, ce qui les laisse dans l'incertitude.
Pour les aider nous aimerions donc des temoignages sur l'utilisation prolongée du Tramadol, combien d'années avec ou sans problèmes etc.. Et des avis, commentaires et conseils si vous en avez

Avez vous dû augmenter les doses ?
Est ce que c’est sûr avis médical ou vous n’en parlez pas à votre médecin ?
Avez vous remarquez des interactions avec d’autres drogues ou médicaments ?
Est ce que vous le prenez en plusieurs fois ? Avec quel ROA ?
Avez vous déjà eu des effets secondaires ? Si oui lesquels ?

Il ne s'agit pas de juger la consommation de Tramadol des uns et des autres mais d'informer les consommateurs pour qu'ils puissent mieux planifier leur consommation.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (29 mai 2023 à  11:27)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Gazaza homme
Briseur de réalité
champi vert9champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 10 May 2023
89 messages
Bonjour,

Je ne sais pas si mon utilisation peut se définir comme au long cours mais je consommes depuis 8 mois pour des douleurs chroniques.

Au début c'était sous prescription mais vu que sa ne se prescrit pas au long cours, je suis passé par le marché parallèle.

J'ai commencé par 100mg en libération prolongée 2 fois par jour si douleurs, j'ai augmenté pour être à 400mg par jour en seulement 2 mois, il y a même des fois ou je suis dépassais les 400mg mais je me suis très vite "recadré" pour ne pas dépasser la dose maximale journalière.

Au jour d'aujourd'hui les 400mg je les sent à peine donc je mélange à un autre médicament et du cannabis pour augmenter ses effets (je ne dirais pas lequel pour ne pas donner des idées mais je pense que vous savez ce que c'est).
Je les consommes en 2 fois 200mg espacé de plus ou moins 8 heures et toujours par voie orale.
L'injection ne m’intéresse pas et il me semble que sa ne marche pas en sniff.

Depuis que je consommes du tramadol je suis beaucoup plus irritable, je m'énerve pour un rien...
J'ai aussi énormément de mal à uriner et j'ai une constipation qui nécessite parfois la prise de laxatif pour aller à la selle.

Si j'aurais des conseils à donner c'est :
- Faites des pauses/switcher avec d'autres anti-douleurs pour ne pas tomber dans l'addiction.
- Si votre médecin vous le prescrit au long cours, demandez lui de changer de molécule, essayez la codéine par exemple.
- Ne dépassez jamais les 400mg.
- Pour la diminution du dosage, utilisez des 50mg pour descendre lentement.
- Ne prenez Jamais le volant si vous avez pris du tramadol même si vous vous sentez sobre, vous ne l'êtes pas.
Je conseillerais même de ne pas prendre le volant le lendemain, on a encore des effets résiduels.
- Évitez les mélanges, le tramadol se mélange avec quasiment rien sans que sa soit risqué voir létal. Par exemple, le 5htp qui paraît anodin ne doit absolument pas être pris avec le tramadol sous peine de déclencher un syndrome sérotoninergique.
- Garder un mode de vie sain et buvez beaucoup d'eau, c'est con mais essentiel pour toute conso de n'importe quel produit au final.
- Si vous en ressentez le besoin, n'hésitez pas à vous rapprocher auprès d'un CSAPA local pour vous faire aider ou simplement pour avoir des conseils à propos de votre consommation.

Voilà, c'est tout pour moi.

Dernière modification par Gazaza (29 mai 2023 à  12:00)

Hors ligne

 

avatar
CPartiEnCouilles homme
Dr. Greenthumb
France
champi vert8champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Mar 2023
162 messages
Blogs
Salut,

Adepte du tramadol quotidiennement pendant une longue période je pose mon témoignage.

J'en ai consommé de façon quotidienne de mes 13/5ans à mes 19 ans. Sur cette période j'ai facilement englouti 1kg de tramadol voir plus. Souvent des abus...de temps en temps le manque.

Avez vous dû augmenter les doses ?

Oui certains moment qui ne duré pas plus de quelques mois, je passé de généralement 450-600mg à 800mg voir plus. 450 étant déjà une grosse  dose. Ce n'est arrivé que trèssssssssss rarement. 4 ou 5 fois sur des périodes de 1 mois ou 2 maximum sur 5 ans et quelques.

Est ce que c’est sûr avis médical ou vous n’en parlez pas à votre médecin ?

Je ne lui en parle pas. Il est beaucoup trop à l'écoute de la santé de ces patients pour que je lui parle d'une addiction. Pas envie que ça finisse dans mon dossier ^^.

Avez vous remarquez des interactions avec d’autres drogues ou médicaments ?

Oui clairement. Le cannabis en premier lieu. Aucune idée pour l'alcool, vu les dosages que je prenais, aucune envie de courir le risque. En deuxième lieu je dirais la gabapentin et le lyrica. Je prenais la gabapentine pour l'épilepsie et au final j'ai découvert que ces effets était plutôt pas mal avec le trama.

Est ce que vous le prenez en plusieurs fois ? Avec quel ROA ?

Ça dépend. En L.P j'essaye d'espacé les prises d'au moins 3 à 4 h une fois dépassé 200mg. Je prend généralement les premiers 200mg en une fois.
En L.I j'espace d'une à deux heures maximum.
Je préfère largement les gobé. J'ai déjà essayé le sniff pour le délire... corde-pour-se-pendre
Je réessayerai la voie nasale le jour où j'aurais un MAD.
Aucune autre ROA testé.

Avez vous déjà eu des effets secondaires ? Si oui lesquels ?

Eh bien tout les effets secondairesque je vais décrire sont apparus au-delà de 500mg voir même 400 pour avoir une marge : rétention urinaire, vision quasi-double, convulsions, crise d'épilepsie, perte de conscience/connaissance, un quasi-delire lors d'un réveil par l'un de mes proches suite à une perte de connaissance, mal de crâne léger, vomissement et pour finir une perte d'équilibre.

Je crois n'avoir rien oublié thinking

Bien à toi.

Hors ligne

 

avatar
AC024Pam homme
Psycho junior
France
champi vert8champijaune0cxhampi rouge1
Inscrit le 23 Jan 2023
204 messages
Alors si ca peut aider la sciences j'ai déjà pour une rage de dents consommer 10 cachets de 100mg de Tramadol LP  voir meme 14 je crois mais 10 SUR , j'ignorais les risques au dela de 400 enfin du moin je pensai que pas que cetait lié a son coté séroto .
Bref j'était sous metha et benzo aussi et tout ces bien passé .
ATTENTION ⚠  J'était ignorant meme du sydrom seroto je connaissais pas pourtant jen est mélanger des substances qui l'inhibe .

voila TOUT EST PERSONNEL sur ce témoignage.

Spining Back Elbow , Mothaaa facckoa !

Hors ligne

 

Jostorm homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Apr 2023
12 messages
Bonjour ! Moi ca fait 8 mois de conso quotidienne.  Au départ j'étais à 200-/300 ensuite 2 semaines après environ 300/500 mg par jour pendant quelques mois. J'ai eu récemment une période de plus grosse déprime où jai un peu explosé ma tolérance j'étais à 800 parfois 1000 (jai jamais dépassé) mais ca n'a duré qu'une dizaine de jours. Là je suis revenu à 400mg et je m'y tiens, même si jai un peu envie de plus, je me contente.
J'ai très très peu d'effets secondaires voire aucun de dérangeant (d'où la grande difficulté à arrêter ce médoc, je n'y vois que du feu, apaisement et stimulation simultanée, j'achète à l'étranger ca me coûte environ 40€ par mois et ca me permet d'aller travailler et bien car jai même des félicitations ! Bref....^^). Jai la vision qui se floute un peu cest tout.
Une fois alors que je prenais en moyenne 400mg par jour en 2 prises, j'ai fait une crise émotionnelle (rupture amoureuse etc..) et jai avalé compulsivement 600mg d'un coup en L.I bien sûr. J'ai senti les meme effets qu'avec 250/300mg.... . Une fois récemment jai réitéré calmement cette fois, une prise de 700 et pareil, j'étais bien sans être complètement défoncé, je pouvais même jouer du piano sans trop de soucis. Parfois des plus petites doses peuvent me faire plus d'effet, allez comprendre....
Ptit message RDR : ATTENTION ce n'est que moi, ne jamais tenter ces doses !!

Au niveau des autres ROA jai essayé plug (outch lol) et sublingual (degeu). Presque aucun effet je pense que jai gâché mes gellules. La molécule active doit être metabolisée par le 1er passage hépatique cest donc per os ou rien avec le tramadol.
Sinon oui j'avoue que ca me rend malade qd j'en prends "trop" À JEUN, donc j'évite. Et là cest nausées et récemment un vomissement mais un seul en 8 mois.

Dernière modification par Jostorm (30 mai 2023 à  12:57)

Hors ligne

 

avatar
Bruno67 homme
Nouveau Psycho
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 17 Jul 2022
112 messages
Bonjour ,

je  prend du tramadol depuis de longues années , (je n'ai jamais dépassé les 400mg /jour)  pour contrer les effets secondaires de mon traitement à base d'antipsychotique et ad. Je ressens très peu d'effets récréatif ou thérapeutique .  Bonne continuation .

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert103champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11501 messages
Blogs
Bonjour, qu'as tu mis en place (ou de quoi bénéficie tu ) pour stabiliser ta prise de tramadol ? Es tu tenté parfois tenté d'augmenter ? Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Xxx_High of Life_xxX homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 May 2023
14 messages
Je prenais du tramadol mais le problème est qu’il agit comme une drogue en te mettant bien puis mal assez vite je suis passé sous venlafaxine a 75mg qui a un effet proche du tramadol mais qui est à demiz vie longue (18h) donc moins de descente comme antu dépresseur je te conseille ça c’est moins risqué et tu pourras en avoir avec ton médecin ça peut monter a 150mg mais après risque d’insomnie etc mieux vaut rester a 75mg ou 37,5 si c’est trop fort pour toi.
peace:

Hors ligne

 

avatar
Mynight femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Mar 2021
21 messages
Je viens de voir cet appel à témoin.

Je suis je pense, bien placée pour témoigner, je prends du Tramadol depuis 8 ans en continu.
Je suis en sevrage actuellement.
J'ai été fortement addict et je n'en ai pas encore fini.
J'ai vécu plusieurs effets / effets secondaires.

Mon histoire avec le Tramadol est très longue, beaucoup de détails à donner, je voudrais le faire tranquillement, lorsque j'en aurai le temps.
Je reviens donc dès que possible pour vous raconter mon témoignage au sujet du Tramadol, qui a été à la fois mon meilleur ami, et mon pire ennemi.

À tout à l'heure et belle semaine à tous.♡ Myna

°•If you can't handle me at my worst, then U sure as hell don't deserve me at my best.•°

Hors ligne

 

Xxx_High of Life_xxX homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 May 2023
14 messages
Bon courage à toi pour ton sevrage mais oublie pas qu’un anti-depresseur comme la venlafaxine qui agis sur les récepteurs opiacés mu et kappa peu de gens le savent peut grandement t’aider.Tu auras moins de manque vu que la demie vie est de 18h grâce à la libération prolongée.super

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert72champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17010 messages
Blogs
Bonjour Merci pour vos témoignages.

Ce qui est frappant (choquant), notamment dans les premiers témoignages, c'est l’absence de parole sur la dépendance au tramadol à son médecin ! Et surtout l'obligation d'aller s'approvisionner au marché noir.

Je suppose que vous etes du coup assez seul face à votre dépendance ?

Mais que fait la médecine : à vouloir etre hygiéniste, elle passe à coté de ce qui sort de la "normalité" (au sens de l'Autorisation de Mise sur le marché...)

Bon courage
Pierre

Hors ligne

 

avatar
GordReno.C17 homme
Mr.Pacman
France
champi vert33champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 May 2022
223 messages
Blogs

prescripteur a écrit

Es tu tenté parfois tenté d'augmenter ?

Coucou !

Ah moi c'est tout le temps j'ai tout le temps envie d'augmenter les doses, donc le soir ou vers 1h00 je prend d'un coup 200mg, dans les moments comme cela j'arrive plus à réfléchir c'est comme si tout était paralysé pour que je puisse ouvrir la boite et prendre les pilules

en 4 mois j'ai augmenter de 200mg puis de nouveau 200mg, et j'ai encore augmenter vers septembre 2022 c'était 1G, la j'était à un point ou j'avais un peux peur de mourir, j'avais même de la pitié pour moi, c'est bizarre cette sensation, car j'était vraiment triste pour moi, pour ma personne !

Mais depuis je fait des sevrage très progressif sans arrêt je passe de 400mg à 700mg puis je baisse de 50mg toute les deux semaines ou plus si je suis pas prêt
Mes troubles psy ce sont aggravé depuis un moment, j'ai souvent des épisode de dépression extrême de type mélancolie, et c'est très dangereux

Toute fois je remercie mon médecin ! car ce médoc ma beaucoup aidé pour les douleurs physique qui a force aggravé d'ailleurs encore une fois mes troubles psy, c'était le genre de douleurs moyenne qui reste sans arrêt pondant plusieurs mois.. c'était la merde avant de prendre le Tramadol

Je remercie donc mon médecin, pour mon addiction c'est purement de ma "faute" lol c'est logique

du coup je fait gaffe mais souvent tout de même je prend 200mg de manière compulsif, j'avoue que je suis très impulsif comme personne en plus

Je tiens à dire que mon médecin sait tout sur mon addiction je lui cache rien il sait que mes troubles ce sont aggravé, il m'aide à chercher un psychiatre mais ont trouve pas car ils sont tous pris et c'est pas une blague, partout les psy sont surbooké c'est vraiment dur pour moi, car j'aimerait avoir une thérapie comportemental et pas forcement en rapport avec la médication

Dernière modification par GordReno.C17 (09 juin 2023 à  07:40)


Je pars jamais sans prendre mes bonbons pétillant - un vrai Pacman !

Hors ligne

 

ALPRAZOLAMAN homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Sep 2015
18 messages
Bonjour,
Je prend du tramadol depuis plusieurs années (5/6).

Au début c'était pour faire une rotation avec la codéine, je n'étais donc pas naïf aux opiacés.

Au premières prises, j'ai pu arrêter totalement la codéine quelques semaines, mais elle est revenue au galop et maintenant ben je prend mes deux (youpi..)

Les premières prises étaient du 100mg LP. Peu d'effets négatifs sauf que ça m'a permis d'avoir quelque semaines (2mois et demi environ) de pause de codé. Quelques nausées (parfois fortes) , un peu de constipation mais rien de foufou sauf pour quelques fois.

J'ai également du sereseta sans quoi je ne dors plus.

Je n'en ai jamais parlé à mon médecin en dehors de celui de Csapa, déjà que quand je demandai des boîtes de prontalgine il râlait.

Dans un mois je dois prendre la décision d'être sous TSO ou continuer mais je n'arrive plus à baisser.

Bonne journée à toutes et à tous.

Je suis allé en CSAPA il y a un an lorsque j'en était à 200mg de trama /jour. Aujourd'hui j'en suis à 75/100mg jour en coupant les cachets qui ne sont plus en LP.
Ces cachets ne me font plus rien mis à part m'aider à supporter mes journées et ne pas abuser de la codéine.

Édit : je n'y ai pas pensé plus tôt mais le trama avant de dormir me fait faire des cauchemars de malade, souvent à moitié lucide la nuit.

Dernière modification par ALPRAZOLAMAN (08 juin 2023 à  06:55)

Hors ligne

 

avatar
GordReno.C17 homme
Mr.Pacman
France
champi vert33champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 May 2022
223 messages
Blogs
Les médecins de villes sont très différends des médecins de villages campagnes etc..

Je trouve que les médecins de campagnes sont plus doux plus soft et écoute bien si tu souffre il t'aide, en tout cas c'est mon expérience avec les médecins de villes et de campagnes, j'ai réussie à les voir évoluer et changer, mais je trouve les médecins de campagnes toujours plus reposé lol après ça dépend de qui bien sûr !

Dernière modification par GordReno.C17 (08 juin 2023 à  08:07)


Je pars jamais sans prendre mes bonbons pétillant - un vrai Pacman !

Hors ligne

 

avatar
CPartiEnCouilles homme
Dr. Greenthumb
France
champi vert8champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Mar 2023
162 messages
Blogs

pierre a écrit

Bonjour Merci pour vos témoignages.

Ce qui est frappant (choquant), notamment dans les premiers témoignages, c'est l’absence de parole sur la dépendance au tramadol à son médecin ! Et surtout l'obligation d'aller s'approvisionner au marché noir.

Je suppose que vous etes du coup assez seul face à votre dépendance ?

Mais que fait la médecine : à vouloir etre hygiéniste, elle passe à coté de ce qui sort de la "normalité" (au sens de l'Autorisation de Mise sur le marché...)

Bon courage
Pierre

Salut,

La question est importante effectivement et j'aurais dû y pensé lors de mon premier message. Du coup si la chose est possible, pourrait-on déplacé ce post dans mon premier message pour garder quelque chose d'organiser ? Merci d'avance si c'est faisable.

Bref ^^,

Pour le marché noir je ne peux malheureusement pas répondre, je n'en ai acheté qu'une seul fois pour une raison qui sera décrite un peu plus tard. Obtenant toujours mon tramadol, à l'époque, de manière disons non conventionnelle. Mais bon après tout, qu'est-ce qui est conventionnelle dans l'illégalité.
Même si en soi on pourrait quand même assimilé les moyens que j'avais pour du marché noir mais ça dépend du point de vue qu'on a.


Pour ma consommation, et la dépendance engendrée, je l'ai toujours affronté seul. J'ai failli être cramé plusieurs fois pendant certaines périodes où je n'avais pas de tramadol pour x ou y raisons.
Mais il y a très clairement une fois où j'aurais dû demander de l'aide, malheureusement à ce moment, encore mineur, tout aurait été suivis puis transmis à mon médecin etc etc...

La semaine que j'ai passé je risque pas de l'oublié. Je saurais même pas décrire le pire entre la chiasse intensive, les crampes à l'estomac qui ne te donne aucun envie de manger, la bile bien acide que je vomissait et qui a finis par me faire saigné de la gorge, la bronchite qui a suivi par la suite à cause de toute le sang qui m'empêchait de respirer convenablement, le manque de sommeil pendant plusieurs jours à cause de toutes les douleurs et des reveils en sueurs... et je pourrais continué pendant encore deux-trois lignes sans problèmes .

J'avais décidé de faire un sevrage à sec, j'ai vite découvert l'enfer que ça serait. Et j'ai vite abandonné. Au final, tellement dans le mal pour ne serait-ce que bouger allé en acheté, j'en ai volé et une fois que je suis allé mieux, je suis parti acheté une boîte à une connaissance puis je suis reparti à mes vieux moyens pour en avoir.
Je vous dis même pas la honte que j'avais d'avoir foiré à ce point, ça m'a mit très mal psychologiquement pendant un gros 5-6 mois. Même aujourd'hui ça m'arrive d'y pensé.
Ça a pris un mois pour me remettre de la bronchite, ma gorge en très mauvaise état et plein de sang à cause des vomissements répétitifs, accentuer par la bronchite, mon médecin m'avait mis sous une tonne de médicaments. Au faite, je dis que je m'en suis remis mais pas totalement, à cause de ça si aujourd'hui je force trop les joints, bang ou autres ça recommence très vite à saigné. Mais de moins en moins avec le temps.
J'avais 16 ans pendant cette tentative de sevrage.

Mon sevrage total, je l'ai fait de manière dégressif, là encore tout seul. Je venais d'avoir 18 ans donc j'aurais pu allé demandé de l'aide anonynement mais j'en ai décidé autrement.

J'ai mis presque deux ans,  après des dosages foireux et aléatoires, quelques crises et abus, je suis heureux de dire qu'aujourd'hui je suis capable de passé des jours/semaines/mois sans tramadol et d'être capable dans consommé sans abus.
Mon sevrage d'ailleurs ne s'est pas fait que de manière utilisatrices d'ailleurs, j'ai fait dû faire un énorme travail sur moi-même, que ce soit ma relation au tramadol, aux drogues en général mais également sur ma vie en elle-même. À préciser que je ne considère pas encore ce travail sur moi-meme finit, même si j'arrive quasiment à la fin.
J'aurais clairement pu et peut encore demandé de l'aide, et peut-être que je le ferais mais pour l'instant je considère que je peux me débrouiller seul. Je l'espère en tout cas. Malgré que la tentation d'en reconsommé abusivement n'est jamais parti.

J'espére que c'est un témoignage assez précis, j'ai épargné pas mal de détails pour pas que ce soit trop confus, trop long etc...  Que ce soit le post-sevrage ou autres.

Post assez long pour une question assez courte mais que je trouve assez importante.

Bien à toi.

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne

 

avatar
DreamwithinaDream homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Nov 2020
48 messages
Salut je prend du tramadol régulièrement depuis 10 ans a cause de crise de rage de dents qui arrivaient en boucle parfois pendant 3 semaines j'etais a 8 cachet par jours.
mais uniquement 3 semaines environs 2 fois par ans

10 ans âpres j'en consomme quand mes douleurs dentaires reviennent c'est très rare par contre j'ai désormais un effet négatif que je n'ai jamais eu pendant les 10 premières années : ça me constipe pendant 3 a 4 jours et je suis obliger de prendre des médicaments(laxatifs) pour résoudre le problème et c'est très gênant , je préfère désormais prendre du paracétamol ou de la codéine et ou avoir mal plutôt que prendre du tramadol et être constipé.
l'effet me manque parfois mais les effets négatifs m'ont forcé a stopper.

Hors ligne

 

avatar
psyr homme
Nouveau Psycho
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 19 Nov 2022
93 messages
Petite anecdote sur un potentiel lien entre des douleurs chroniques et le tram'tram'.
Un doc m'en a prescrit pour un lumbago hardcore puis pour lombalgie chronique (t'sais la mythique barre dans le dos, qui te fait sentir lourd et génère une espèce d'électricité qui redescend par les jambes et les psoas. Une douleur sourde, permanente et très pesante).
J'en ai consommé quotidiennement pendant un an et demi, à raison de 2x50mg plus un redrop de 50mg dans la journée. Sur la fin j'ai fait quelques journées à 200mg (tolérance oblige). Plus pour le côté séroto qu'antalgique.
En parallèle je consommais de la came et un peu d'oxy.
Il y a un mois et demi je décide de faire une pause dans les opis. Le sevrage d'oxy et d'héro se déroule .. comme il se doit, mais ça passe. 2 semaines après environ, je m'attaque au tramadol. Je le fais en dégressif rapide, une semaine à 100mg, une 2e à 50mg  et je stoppe. Sevrage vraiment doux, peut être parce que je consommais de la tous jours.
Et quelques jours après zéro opi, je me réveille sans douleur au dos !
C'est un soulagement de ouf, le plaisir de retrouver une mobilité et un tonus que je pensais ne jamais récupérer. Ça a duré 4 ou 5 jours et puis j'ai forcé dans un festival où j'étais bénévole, tant sur le boulot que sur la défonce.
Mon dos s'est remis à râler parce que je ne l'ai vraiment pas ménagé, j'ai repris du tram' pour une descente un peu trop violente (ké, 3 et alcool) et soulager la douleur. Depuis, je re-consomme 100mg/jour. Et la 'barre dans le dos' est omniprésente.

A la fin du mois je compte réitérer l'expérience. J'aurais une dizaine de jours pour moi, sans boulot ni contrainte. Je veux restopper le tram' et voir comment mon dos réagit, pour voir si les douleurs sont liées ou non à la prise du produit.

Dernière modification par psyr (12 juin 2023 à  15:51)


Je m'en tire bien, pas vrai ?

Hors ligne

 

JOkeR06300 homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Jun 2023
4 messages
Ouais c’est pas mal moi chui au tercian et méthadone avec valium et baclofen obliger tous ça pour calmer le manque

Hors ligne

 

JOkeR06300 homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Jun 2023
4 messages
Oui les douleurs peuvent fortement être due à cause d prod

Hors ligne

 

ToxiTDHpI femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Jun 2023
1 message
Bonjour,
ca fait plus de 10ans que je prend du tramadol donc je connais un peu le produit!
Au départ c'était seulement pour les douleurs aux dents et c'est devenu, récréatif, mais aussi comme aide au sevrage de l'hero(fumée/prisée).
J'ai commencé le tramadol parce qu'aucun antidouleur ne fonctionnait pour moi, le paracetamol m'as bousillé l'estomac et ca marchait plus, je supporte mal la codéine,etc..j'avais pas essayé les autres AD, type neuropathique etc..
Donc au debut ,super, plus mal aux chicos, un miracle, avec 200mg/jours tous les 4a6h! Par contre quand j'arrétais au bout d'une semaine j'étais un peu soupe au lait, voir casse couille bien tendu mais pas besoin de sevrage.
Un peu de récreatif de temps en temps env 300mg a 600mg d'un coup, mais c'était trop précieux pour arréter la douleurs des dents donc seulement de temps en temps.
Ensuite je me suis mis a l'hero,d'abords les weekend, ensuite la semaine et pour finir il fallait que je crame1g de came le matin pour sortir de mon lit et ètre productif.Donc au bout de 6mois je me suis dis que je devrais peut etre arréter, donc premiere fois à la dur! pas meta,pas de sub,pas de tramadol...et après ètre sevré, paf j'y retourne!
(là tu te dis il est con le mec!)
Le deuxieme sevrage je me suis un peu aidé, donc j'ai alterné 2jours sub 2jours tramadol, et après il ne me restait que du tramadol donc au final j'ai du me sevré du tramadol, et d'un coup parceque j'avais mal calculé mon coup, mais j'ai réussis a me casser le poignet(pas exprès evidament!)
J'ai donc trafiqué l'ordonnance et du 50mg c'est passé a du 150mg(ca fesait 600mg/jours, le pharmacien m'as regardé un peu de travers mais c'est passé!)
Sauf qu'au final, bin pour arréter le tramadol c'est(je trouve) plus dur que l'hero, parce qu'avec les désagrements physique de l'hero et bin il y a les gros drop de morale(c.a.d des gros coups de déprime, voir des pensées suicidaires, mais pas possible de passer a l'act parceque j'ai des gamins)(ça va vous inquiétez pas ils n'ont rien vu de tout ça et mème si j'étais dans l'hero j'ai pas vendu ma télé, ou mon cul, ou mes potes pour 1g)
Au final je garde le tramadol pour la douleur, de temps en temps en mode défonce, mais seulement quand le morale vas pas, histoire de pas abuser de l'alcool (bourré je suis super con, je me fais honte a moi même et aux gens qui m'accompagnent).
Pour conclure c'est un super medicament, pour les douleurs physiques et mentales, cependant il est risqué au niveau de l'accoutumance, qui arrive relativement vite(ca depend des gens evidemment) pour éviter ça ,faire des pauses toutes les semaines voir 2 semaines mais éviter d'y être dependant, j'ai lu le témoignage de personnes qui ne se sont jamais "droguées" mais étaient dependantes du tramadol et allaient jusqu'a piquer des ordonnanciers aux medecins pour continuer a en prendre, et je comprends qu'ils aient pas la force de se sevrer parce que c'est super dur,  les addicto proposent des traitements a long termes de buprémorphine, mais perso quitte a prendre des medocs autant en prendre des "bons"!!!

Hors ligne

 

NZ homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Jun 2023
1 message
J’ai pris du tramadol (topalgic à l’époque) 400mg par jour, en LP 2x200mg, pendant environ 1 an sur prescription médicale pour des problèmes aux lombaires. Ce médoc était essentiel car même au repos allongé, les douleurs étaient trop présentes. Le tramadol a donc contribué à me remettre debout pour marcher au même titre que la rééducation. En plus du traitement de fond j’avais aussi des cachets dosés à 25mg pour l’appoint en cas de douleurs aigües

Avez vous dû augmenter les doses ?
D’entrée, j’ai eu la dose maximale recommandée. J’ai rarement dépassé cette dose sauf avec les cachets en LI, ça fait 500mg par jour au max du max. Je n’ai pas ressenti le besoin d’en prendre toujours plus.
Cependant, je potentialise beaucoup les effets avec alcool et herbe.

Est ce que c’est sûr avis médical ou vous n’en parlez pas à votre médecin ?
Ca fait 12 ans que je prends du tramadol. 1 an intensément, une autre année régulièrement et depuis 10 ans le médecin m’en prescrit mais au compte goutte. Mon médecin est très chatouilleux sur ces sujets et aujourd’hui je dois insister rien que pour avoir une boite de tramadol 50.
Le paradoxe c’est que la dépendance qui a résulté de la prise quotidienne prescrite n’a jamais été prise en charge par mon médecin… Je me suis débrouillé tout seul avec le manque.
Aujourd’hui, je prends les cachets quand les douleurs sont handicapantes ce qui est heureusement beaucoup moins fréquent mais ce passé d’addiction me procure un effet récréatif que je dois contrôler car c’est trèèèèèèèèèès plaisant…
Ok j’avoue, certains week end il m’arrive aussi de prendre une bonne dose même si la douleur est gérable…mais ces prises récréatives sont moins fréquentes qu'avant (grâce à du self control qui demande volonté et efforts)

Avez vous remarqué des interactions avec d’autres drogues ou médicaments ?
Comme je potentialise les effets avec l’alcool et le cannabis, la réponse est oui. Les effets psychotropes sont donc augmentés mais je ne suis pas pour autant « défoncé ». Calme, reposé, au ralenti parfois mais pas défoncé.

Est ce que vous le prenez en plusieurs fois ? Avec quel ROA ?
J’aime que l’action soit progressive. Un premier cachet (50mg par exemple) permet d’évaluer son effet sur la douleur du jour, j’ajuste ensuite avec d’autres doses au besoin… mais 50mg ne font quasiment aucun effet, il faut au minimum 100mg pour commencer à faire taire la douleur.
Je prends les comprimés par voie orale. En cas de grosses douleurs sans avoir accès à la boîte de médocs, il est déjà arrivé en rentrant chez moi de vite piler 2 cachets de 50mg pour une action immédiate.
L’idéal reste quand même le LP même s'il faut attendre parfois 4h pour les premiers effets. 150mg LP me mettent… bien. Les autres 150mg 8h plus tard m’apaisent réellement.

Avez vous déjà eu des effets secondaires ? Si oui lesquels ?
Plein !
Pour chaque prise supérieure à 100mg il y a l’effet détente musculaire, une sorte de coton ambiant, bref du bien être en général.
Des démangeaisons apparaissent… mais pas désagréables. C’est au contraire comme si ça réveillait des nerfs et des sensations.
La respiration lente m’a déjà foutu les jetons un petit peu. Mais ça se présente principalement quand la dose est maxi avec l’alcool et la fumette en open bar (et ptet un lamaline ou un ixprim en plus, faut être honnête)
La transpiration nocturne est proportionnelle à la dose prise. Les insomnies aussi.
L’hyperactivité est aussi un des effet que je ressens souvent. La douleur s’efface, un bien être s’installe et comme je ne sors pas de chez moi dans ces cas là, je m’active en intérieur. Souvent, je range.
En prise journalière à dose max, c’était des sautes d’humeur, des états anxieux (plus que la normale disons), un vague sentiment de déprime parfois. Tout ça dans du coton… c’est assez étrange mais ça semble normal quand on le vit, ça devient notre état normal.
Quand j’ai été confronté au sevrage que j’ai géré seul, ça a été un malaise constant, je ne supportais plus rien ni personne. Irritabilité, mauvaise humeur, j’étais agressif, méchant et déprimé, ça a duré de longs mois.

En conclusion le tramadol  est une substance essentielle mais sournoise. Chaque personne semble développer sa propre relation à ce médoc. Je l’adore mais je m’en méfie car je suis très heureux de ne plus en être complètement dépendant.

Hors ligne

 

Xx77000 homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Jun 2023
1 message
Salut ,

Je peux te donner mon avis perso sur le tramadol car J'en ai consommé pas mal de fois a des fins récréatif.

Déjà ce qui est sur c'est que je n'y toucherai plus jamais .

Beaucoup d'es chez moi tel que :
Addiction

Difficulté à aller uriner. grosse envie mais rien ne sort .

Sommeil chaotique ,nuit blanche a répétition ou somnolence.

Problème d'érection ,libido engourdie .

D'ailleur j'ai eu la mauvaise idée de reprendre une ordo en changeant la date et je me suis fait toper par le pharmacien .

Du coup une plainte a été déposé contre moi au flic ..... Affaire a suivre ....

Hors ligne

 

Xxx_High of Life_xxX homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 May 2023
14 messages
J’en ai pris une fois j’ai fais une OD genre respiration qui sifflait lèvres bleu presque impossible de respirer je perdais connaisance et je me réveillais 1minute après puis ensuite j’étais hyper contracté au niveau des muscles tachycardie à 160bpm difficulté respiratoire convulsions j’ai passé 3 jour sous vallium aux urgences donc bad pour moi et niveau effet c’était pas ouf j’étais juste ultra endormi je captais rien et je voyais en double.Je pense que à long terme c’est pas ouf t’as de l’anxiété de la dépression t’es pas bien si t’en a pas j’ai eu aussi des problèmes sexuels tu bande plus et tu ressens plus rien tu dors pas la nuit je pense c’est pas un bon bail di t’es dépendant prend un Antidépresseur genre venlafaxine ou paroxetine le temps d’arrêter.

Hors ligne

 

Elios femme
Nouveau membre
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 23 May 2022
6 messages
Bonjour !
je n'ai jamais pris de tramadol de manière régulière,
mais seulement exceptionnellement lors d'un voyage au Mexique ,
j'ai pourtant connu le sken en IV et L'H a grosse dose mais au Mexique et étant dans un processus de diminution de metha ,
j'avais 4 mg de metha par jour et n'ayant plus d'anxiolytique pour le soir ,

Je me suis rendu dans une pharmacie au Mexique et là ,j'ai vraiment halluciné ,
ils font la promotion, la pub,
la propagande du tramadol avec des affiches,des flyers ect ..

Je demande a la "Pharmacienne" qui en fait,
n'en était pas vraiment une ,
car elles ne connaissent aucunes molécules ni génériques de quoi que que soit .
Ce sont en réalité de simples vendeuses,
à la solde du lobby pharmaceutique en vigueur ..

Ils vendent sans ordos Tramadol et des amphetamines par ex ou des génériques du survector ou autres qui sont littéralement interdit en frances depuis de longues années ,

ce sont des coupes faim comme dans requiem for a dream ou des médocs super addictifs et dangereux .

Et donc je lui demande un anxiolitique et elle me propose du tramadol a la place ,
jme dis bon pourquoi pas si elle me le vend,
c'est que ça va au pire me faire dormir ...
(Ben voyons )

Cette nuit là , jai cru mourrir,
alors que je n'avais pris que 150 ou 200 et que la dose max recommandé est de 400 mg ,
si je ne me trompe pas ?

Grosse décharge électrique dans le cerveau ,hallucinations et encore des décharges dans le corps et le cerveau ,
incapable de lever un bras ou devoir quasiment ramper dans les toilettes et me dire qu'il fallait que je vommise pour pas crever ,
mais j'arrivais pas.

Ça a duré quatre heures ,
c'était super long avec grosse tachycardie heureusement j'avais du tercian pour apaiser un minimum le truc ,
Je l'ai ai balancé direct le lendemain a la poubelle.

Soit j'y suis allergique ,
car ça faisait un début de syndrome sérotoninergique alors que même avec des T a outrance plus jeune ,
jamais de ma vie ,
j'ai ressenti un tel mal être et sensations physique atroce ,
en faisant des recherches dessus plus tard ,
jai vu qu'il y avait davantage D'OD avec le tramadol qu'avec la morphine ou L'H.

J'imagine qu'il faut vraiment faire gaffe à a ce medoc et surtout ne pas le donner à n'importe qui même si ce sont des "habitués" des opiacés ou autres substances,

pour moi ,
c'est la pire chose que j'ai pris en terme de douleur et de risque, d'angoisses, tachycardie, début de convulsions, décharge intense dans le cerveau avec si peu,
ça ma vraiment choké,
j'ai cru que j'allais y rester pire qu'avec de la C par ex ..

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert103champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11501 messages
Blogs

Cette nuit là , jai cru mourrir,
alors que je n'avais pris que 150 ou 200 et que la dose max recommandé est de 400 mg ,
si je ne me trompe pas ?

Bonjour c'est 400 mg par jour soit envion 100 mg par prise. Amicalement


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Gqmbow homme
Psycho junior
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Apr 2020
235 messages
Bonjour j'apporte un bref témoignage même si ma consommation a était sur seulement 4/5 semaines, j'ai débuter vers début juin, pour terminer avant hier il me semble, uniquement les 50mg donc LI, au début comme toute les fois ou j'en avais, entre 100/150mg me suffisais amplement en fin de journée/soirée, mais petit a petit je prenez entre 350/500mg par jours, tout les jours non stop, j'ai photocopier une ordonnance qu'on m'avais fait pour mon opération des dents de sagesses, j'ai gober 10 ou 12 boites en 4/5 semaines au total ( 2 boites par ordo ) j'ai arreter car meme en dépassant les 300/400mg en une prise je les prenez pas habitude et plus par plaisir mais surtout quasiment plus aucun effets... et je sais pas si c'était des convulsions, mais de temps a autre mais uniquement quand j'était entrain de parler, ma mâchoire parter en couille, sa a du m'arriver meme pas une dizaine de fois, et qu'un seul "coup" après basta, sa m'arriver plus pendant plusieurs jours et rebelotte, d'un coup en parlant la machoire qui part en couilles

Donc j'ai arreter et a part peut etre de la fatigue je n'est pas de symptomes de sevrage a proprement parler, peut etre de la constipation je sais plus si les sevrages d'opia c'est la constipation ou la chiasse :x

PS : j'ai oublier de préciser mais depuis plusieurs années et je consomme du tramadol occasionnelement, sa a toujours était a but récréatif car je kiffer ces effets, mais c'est la premiere fois que j'en ai pris aussi longtemps et aussi abusivement, et j'me souviens qu'au début que j'ai connu ce truc, un simple 37,5 me metter tellement bien, alors que maintenant meme en n'en prenant pas pendant plusieurs mois, a la prochaine prise il me faudra 100/150mg pour etre bien, et loin d'etre aussi bien qu'a mes début malheureusement... sad

Dernière modification par Gqmbow (09 juillet 2023 à  17:28)

Hors ligne

 

avatar
JWUUUP homme
Nouveau membre
Solomon Islands
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 19 May 2022
5 messages
Bonjour à tous.

J’ai consommé du tramadol quotidiennement pendant plusieurs années. Je dirais que quasiment tous les autres opioides / opiacés me procurent des effets beaucoup plus agréables mais je me suis tourné vers le tramadol car je trouvais la durée d’action bien plus longue que d’autres opioïdes, ça convenait mieux à ma situation et à la raison pour laquelle j’en prenais, et financièrement c’était une des molécules les moins chères vu que je me fournissais au marché noir. Mon médecin n’en savait rien, ni personne d’ailleurs.

Au début 50mg me donnaient envie de vomir, sueurs froides etc. Si j’en prenais trop tard dans la journée, c’était une insomnie (une insomnie étrangement agréable), difficulté à uriner et constipation mais moindre qu’avec d’autres molécules (codéine, morphine et + haut notamment).

La tolérance augmente assez rapidement et de fil en aiguille je me retrouve à prendre 400mg d’un coup, parfois avec redrop de 100mg dans la journée. Les difficultés à uriner s’estompent même en augmentant les doses (bizarre), la constipation reste mais est assez facilement gérable. Niveau sommeil, il n’y a plus d’insomnies au bout d’un certain temps.

Par contre les “vrais” effets sur ta vie sont là sans même que tu t’en rendes compte. On s’enerve facilement, on pense que cette molécule va nous aider à aller de l’avant en rendant les choses plus faciles mais c’est tout le contraire (pour moi en tout cas), au final tu ne fais rien. D’ailleurs même avec l’accoutumance / tolérance, j’avais plus ou moins constamment une légère nausée, je sautais des repas et même si je ne l’ai jamais fait, j’aurais pu passer la journée sans manger ni boire à cause de ça. Avec le tramadol, j’étais constamment sous son effet et 24h après la dernière prise je commençais déjà à ressentir les effets du manque.

Je n’avais envie de rien faire (projets futurs, sorties etc…). En fait, je ne pouvais rien faire sans tramadol mais je finissais par ne rien faire à cause du tramadol…c’est un cercle vicieux (le principe d’une addiction j’imagine hahaha)

Au final ça fait plusieurs semaines que j’ai arrêté cette consommation et je me sens de nouveau moi-même, c’est assez étrange de dire ça comme ça mais c’est comme ça que je le ressens.

La première semaine d’arrêt est (très) compliquée. Je prenais seulement un Doliprane en fin d’après midi pour les douleurs et 1 ou 2 benzo le soir pour réussir à dormir un peu. Je prends d’ailleurs toujours actuellement un benzo le soir pour dormir, mais je n’y trouve aucun effet récréatif.

Pour finir, je pense que le tramadol est vraiment une molécule étrange, peut-être un peu à part, je ne sais pas. Ses effets ne sont pas les plus agréables, et de loin, mais son potentiel d’addiction est tout de même très prononcé. (pour ma part)

J’espère avoir pu modestement participer à en éclairer certains sur le sujet. Désolé si j’ai fait quelques généralités, il s’agit uniquement de mon expérience et elle peut différer de celle des autres et de la vôtre. Faites gaffe à vous wink

永远

Hors ligne

 

petitpikmoon femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Apr 2023
2 messages
[b] Coucou!
Actuellement j’aimerais aller sur le marché noir( j’ai achetée un vpn pour la sécurité mais il faut que je me renseigne bien car j’aimerais acheter de la came dessus sans qu’on puisse me retrouver et tuer toute ma famille .Pour le Tramadol ça fait plusieurs mois j’étais à 300mg par jour malheureusement comme c mon médecin qui m’en prescrivais car j’inventais des douleurs.. à chaque fois que j’en prenais je me sentais bien petites gratouilles, envie de faire plein de choses mais j’avais des soucis de colères avec.. et puis ça a commencer à être infernal le matin dès que je me lève je suis au plus mal ducoup j’en reprenais ect.. ça fait 2 jours que je n’est plus rien, tant pis pour moi mais j’ai commencer à avoir un sevrage de fou horrible alors j’ai pris genre 130 mg de codéine et là grosse allergie de plus c’était 3g de para que j’ai prise d’un coup mais ça m’a quand même calmée, alors je me defonce au xanax à part tomber comme une mouche pas d’effet récréatif malheureusement . Mon médecin m’a prescrit du subutex 4 mg ou un truc du genre pour aider mon sevrage mais pas facile sueur froide du mal à tenir en place diarrhée et j’en passe ma tension est assez haute aussi, alors j’ai voulu me procurer de l’héroïne car en général le gramme n’est pas trop chère mais impossible d’en trouver ils vendent tjr sois de shit beuh ou coke et la coke je préfère pas essayer j’ai peur de plus m’en sortir si j’en touche même si j’en prend occasionnellement je veux pas prendre le risque d’être très dépendante et d’en prendre après tout les jours et puis c’est pas donner c’est la drogue des riches quoi.. je suis censée voir un addictologue mais j’en ai vraiment pas envie car la drogue est le seul moyen de m’en sortir je suis en dépression depuis plusieurs année … sorry pour le pavé, j’avoue que j’avais besoin de m’exprimer un peu sur tout ça.

Hors ligne

 

avatar
opiumparis homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Feb 2022
35 messages
Pour ma part j’ai pris du Tramadol 200mg jour pendant 8 ans, je n’ai jamais eu d’effets problématique à part le fait d’être dépendant.
Je dirai même que c’est un subutex like, dans le sens ou avec ca j’ai entrepris énormément de choses dans ma vie, sans en faire l’apologie j’ai toujours aimé cette molécule qui m’a inspiré boosté, assez mystérieuse cette molécule.
Après j’ai découvert la codéine beaucoup moins stable niveau Up and Down, mais impossible de revenir au tram , car la codé est plus une Hero like maintenant.
Bises

après avoir connu l’opium, on ne peut plus prendre la terre au sérieux

Hors ligne

 

Evan
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge1
Inscrit le 08 Mar 2023
37 messages

ALPRAZOLAMAN a écrit

Bonjour,
Je prend du tramadol depuis plusieurs années (5/6).

Au début c'était pour faire une rotation avec la codéine, je n'étais donc pas naïf aux opiacés.

Au premières prises, j'ai pu arrêter totalement la codéine quelques semaines, mais elle est revenue au galop et maintenant ben je prend mes deux (youpi..)

Les premières prises étaient du 100mg LP. Peu d'effets négatifs sauf que ça m'a permis d'avoir quelque semaines (2mois et demi environ) de pause de codé. Quelques nausées (parfois fortes) , un peu de constipation mais rien de foufou sauf pour quelques fois.

J'ai également du sereseta sans quoi je ne dors plus.

Je n'en ai jamais parlé à mon médecin en dehors de celui de Csapa, déjà que quand je demandai des boîtes de prontalgine il râlait.

Dans un mois je dois prendre la décision d'être sous TSO ou continuer mais je n'arrive plus à baisser.

Bonne journée à toutes et à tous.

Je suis allé en CSAPA il y a un an lorsque j'en était à 200mg de trama /jour. Aujourd'hui j'en suis à 75/100mg jour en coupant les cachets qui ne sont plus en LP.
Ces cachets ne me font plus rien mis à part m'aider à supporter mes journées et ne pas abuser de la codéine.

Édit : je n'y ai pas pensé plus tôt mais le trama avant de dormir me fait faire des cauchemars de malade, souvent à moitié lucide la nuit.

Sens tu des effet avec 75mg ?

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Appel à témoignage - Le tramadol comme antidépresseur
par anonyme 710, dernier post 21 avril 2021 par anonyme 710
  9
logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Sevrage en cours après 5 ans sous Tramadol pour pathologie douloureuse
par JaneCryl, dernier post 19 juillet 2021 par JaneCryl
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Obtention du tramadol et appel de médécin
par fostilo, dernier post 11 avril 2019 par hyrda
  15
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Tramadol, effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol

Pied de page des forums