J'arrête là gélule je reprends le sirop

Publié par ,
3960 vues, 49 réponses
avatar
Toxicmisery1991 homme
Nouveau Psycho
France
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Apr 2020
86 messages
Salut les psycho...
Je suis sous métha depuis quatre dont trois ans en gélules...
Je dis stop a la gélule...elle met une heure quarante cinq exactement a me faire effet et je n'ais pas mon petit coup de fouet qu'il y a avec le sirop...

Alors à partir de lundi mes trois gélules de 40 deviendront deux fioles de 60 ... je suis très enthousiaste à cette idée car j'ai arrêté toute les drogues, je n'ai plus que ma méthadone et je veux et j'ai besoin de sentir l'effet des opioïde...
Alors je pense que le sirop vas pouvoir me fournir quelques heures de high sans la journée... je suis très pressée...
Mais j'ai une question
...
Vous croyez que tout est psychologique et que je vais pas voir la différence après trois ans de gélules...
Je suis persuadé que une heure après avoir pris les fioles je vais avoir ma petite gifle dopioide...
Je serai très très déçu de prendre le risque de pourrir mes dents de devoir avoir une ordonnance tout les quatorze jours et de grossir pour rien ... j'espère que je fais pas une bêtise...mais j'ai besoin de ressentir la petite montée qui me plaît tant... je pense que ce sera le cas ... j'espère que je suis pas en train de faire de la merde ... je vous dis ça lundi soir dans trois jours...
Merci de m'avoir lu

“Louable de surveiller la circulation de drogue dans les HLM, mais ne devrait-on pas également se préoccuper de la consommation de pastis dans les commissariats ?” Guy bedos

Hors ligne

 

avatar
AC024Pam homme
Psycho junior
France
champi vert8champijaune0cxhampi rouge1
Inscrit le 23 Jan 2023
204 messages
hello !!

la méthadone est fillloute
; la dépendance vient vite du moin normalement ,  mais la tolérance (suivant les cas) ces aléatoire je trouve ,ces très progressifs , genre certains ont des effets secondaires type constipations pendant 2 ans d'autre comme moi au bout de 6 moi 1 ans a peine , ces regler , pareil pour la lune de miel ...... 

au bout de 15 ans de substitution il m’arrive de me prendre une tarte avec 40 de plus je suis a 100 mg et pareil fini le reste a part le thc . mais comme toi ou bout de tout ce temps cai récréativement faisable

Donc pour un peu que tu sois sensible a l'alcool , comme il y en a une micro dose puis avec ta métabolisations plus peut etre le faitez que tu as d’autre medocs psychotrope  ce que tu as dans le bide , si tes HS ouiii tu peux te prendre une claque !

quoi qu'il arrive ta situation n'est pas irréversible, tu pourra toujours revenir au gélule wink

ouii ces vrai que cela met longtemps a monter,  je suis aussi au gélules et jai pensé plusieurs fois,  pour les même raisons de revenir au fiole ,
petite astuces , tu met le réveil 2 h avant l’heure ou tu te leve habituellement et tu prend tes gellules et tu reveil Op pas besoin de passer par mille état mental et physique LOL  wink
situpeux ...
et aussi les gellules dans un verres d'eau tièdes , un peu de citron (ou pas) tu Remus a la fourchettes , bon, il reste ces micro particules de gélifiant mais ca potentialiseras ca digestions ....

bien a toi

Dernière modification par AC024Pam (29 septembre 2023 à  15:20)


Spining Back Elbow , Mothaaa facckoa !

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert87champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3153 messages
Blogs

AC024Pam a écrit

et aussi les gellules dans un verres d'eau tièdes , un peu de citron (ou pas) tu Remus a la fourchettes , bon, il reste ces micro particules de gélifiant mais ca potentialiseras ca digestions ....

"ça potentialisera la digestion" ??? Qu'as voulu tu dire par là je comprends pas ?

Sinon t'as raison : pas besoin de se taper des ordonnances 2x plus fréquentes en + de 18 grammes de sucre/120mg de methadone pour avoir un effet "sirop", il suffit juste de diluer ses gélules dans un petit verre d'eau, même pas tiède ça suffit, car la methadone est TRES TRES TRES soluble dans l'eau : plusieurs centaines de mg par millilitre, donc vous inquiétez pas, pas besoin de diluer beaucoup, de mettre d'alcool pour dissoudre, ou autre subterfuge que certains pensent nécessaires pour diluer sa gélule dans la flotte.

D'ailleurs pour les ordonnances : le médecin a tout à fait le droit de faire une ordonnance de metha sirop pour 2x14 jours avec la mention "à délivrer en une seule fois à la pharmacie xxx" pour que tu n'aies qu'à passer qu'une fois tous les 28 jours à la pharmacie, beaucoup de médecins ne sont pas au courant (ou font croire qu'ils ne le sont pas) du fait que ça soit possible mais c'est pourtant le cas tu peux vérifier et demander à des prescripteurs compétents si ils doutent de mes dires.

Aussi, il y a un paramètre à prendre en compte : le sirop tu l'avais au début de ton traitement methadone, donc t'étais en lune de miel methadone, donc forcément que ça te faisait un effet + agréable (+ rapide ça c'est sûr, mais aussi plus agréable car t'étais moins toélrante à la metha que maintenant, si on a une lune de miel avec la metha c'est que c'est un opi + fort que l'héro/la morph/l'oxy etc.. Et donc forcément vu qu'on augmente le niveau on a une lune de miel, mais une fois tolérant à la metha je pense vraiment pas que retourner au sirop te procurera des effets aussi agréables que pednant ta lune de miel au sirop (des effets plus rapides oui, mais pas forcément plus agréables quoi. ) )


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
France
champi vert68champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Dec 2008
11767 messages
Blogs

AC024Pam a écrit

ouii ces vrai que cela met longtemps a monter,  je suis aussi au gélules et jai pensé plusieurs fois,  pour les même raisons de revenir au fiole ,
petite astuces , tu met le réveil 2 h avant l’heure ou tu te leve habituellement et tu prend tes gellules et tu reveil Op pas besoin de passer par mille état mental et physique LOL

Je pratique cela depuis un an et ça a changé mes matins et mes débuts de journée. Réveil automatique entre 5h et 5h30. je me fais un grand bol de café et avale mes gélules avant de me rendormir. Du coup, j'ai la surprise de parfois me réveiller bien plus tard que d'ordinaire et me lève tous les matins déjà en forme.

Les premières années de méthadone, je me levais parfois dans des états lamentables avec quintes de toux et spasmes, malaises fréquents en attendant que la méthadone monte.


Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec ATP-IDF et Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

avatar
AC024Pam homme
Psycho junior
France
champi vert8champijaune0cxhampi rouge1
Inscrit le 23 Jan 2023
204 messages

L'Apoticaire a écrit

AC024Pam a écrit

et aussi les gellules dans un verres d'eau tièdes , un peu de citron (ou pas) tu Remus a la fourchettes , bon, il reste ces micro particules de gélifiant mais ca potentialiseras ca digestions ....

"ça potentialisera la digestion" ??? Qu'as voulu tu dire par là je comprends pas ?

Sinon t'as raison : pas besoin de se taper des ordonnances 2x plus fréquentes en + de 18 grammes de sucre/120mg de methadone pour avoir un effet "sirop", il suffit juste de diluer ses gélules dans un petit verre d'eau, même pas tiède ça suffit, car la methadone est TRES TRES TRES soluble dans l'eau : plusieurs centaines de mg par millilitre, donc vous inquiétez pas, pas besoin de diluer beaucoup, de mettre d'alcool pour dissoudre, ou autre subterfuge que certains pensent nécessaires pour diluer sa gélule dans la flotte.

D'ailleurs pour les ordonnances : le médecin a tout à fait le droit de faire une ordonnance de metha sirop pour 2x14 jours avec la mention "à délivrer en une seule fois à la pharmacie xxx" pour que tu n'aies qu'à passer qu'une fois tous les 28 jours à la pharmacie, beaucoup de médecins ne sont pas au courant (ou font croire qu'ils ne le sont pas) du fait que ça soit possible mais c'est pourtant le cas tu peux vérifier et demander à des prescripteurs compétents si ils doutent de mes dires.

Aussi, il y a un paramètre à prendre en compte : le sirop tu l'avais au début de ton traitement methadone, donc t'étais en lune de miel methadone, donc forcément que ça te faisait un effet + agréable (+ rapide ça c'est sûr, mais aussi plus agréable car t'étais moins toélrante à la metha que maintenant, si on a une lune de miel avec la metha c'est que c'est un opi + fort que l'héro/la morph/l'oxy etc.. Et donc forcément vu qu'on augmente le niveau on a une lune de miel, mais une fois tolérant à la metha je pense vraiment pas que retourner au sirop te procurera des effets aussi agréables que pednant ta lune de miel au sirop (des effets plus rapides oui, mais pas forcément plus agréables quoi. ) )

hello smile

alors je voulais dire la rapidité d'absorption ! comme tu as bien nuancé , sa monte plus vite a la rigeur mais pas d'effets "lune de miel" !!


Spining Back Elbow , Mothaaa facckoa !

Hors ligne

 

avatar
Toxicmisery1991 homme
Nouveau Psycho
France
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Apr 2020
86 messages
Tout d'abord merci de vos réponses...
Actuellement je me sens un peu dérouté par mes prises de méthadone...
Je vais essayer de m'expliquer... hier j'ai pris mes trois gélules et au bout de deux heures je me sentais joyeux et détendu... je sais exactement quand est ce que la méthadone est monté grâce à la cigarette... en gros lorsque j'allume une clope 2 h après l'ingestion des trois gélules, la clope me fait un effet de dingue ( coeur qui bat fort... Vision mouvante sur les côté...grande sensation de relaxation comme si on était en train de me masser le dos ... goût et sensation extrêmement agréable)
En général j'ai le droit a ces sensations tout les matins
Ce que je pige pas c'est que aujourd'hui j'ai pris mes trois gélules et il m'est impossible de suivre mon film Netflix car je lutte pour ne pas m'endormir, alors que j'ai dormi neuf heures la nuit dernière et que j'ai mangé normalement...

Parfois la méthadone ne me fera qu'une légere chatouille...et parfois elle m'envoie des le cosmos...

J'ai rarement vu une substance être a des opposé aussi fort au niveau effet...

Et je suis intimement persuadé que le sirop est euphorisant...
Souvent avec mes gélules je vais avoir des coups d'euphorie parsemé dans la journée...
Mais je pense que le sirop le fera plus fortement...

Alors oui je comprends que cet écrit puisse être inapproprié...la methadone est un traitement un substitut qui pris a une dose correct n'ai pas sensé me faire ça ...
Les médecins disent souvent que la dose parfaite de méthadone chez un patient est lorsque celui ci passe une journée normale en oubliant ou en ne pensant pas à sa méthadone... selon les médecins si la méthadone me fait ça , de l euphorie et de la sédation c'est que mon dosage n'est pas adapté..

Je sais très bien que je suis surdosé, sur mes trois gélules je sais très bien que il'y en a une de trop ...
Deux gélules de quarante me comblerai le manque physique c'est vrai.... mais il faut comprendre que j'essaie d'arrêter toute les drogues qui m'ont pourrit la vie ... telle que la cocaïne et des opiacés et des Xanax
Alors j'ai besoin de me sentir bien avec ma méthadone...
Beaucoup de gens me disent que j'ai arrêter la drogue en priorisant et en utilisant uniquement la méthadone...

Pour mon entourage je me drogue avec mes gélules de méthadone... mais au moins ça n'entrave pas ma vie de tout les jours et je ne suis pas au trente sixième dessous comme avec d'autres produits...
C'est mon droit de pas vouloir être abstinent de la métha... elle m'apporte stabilité relaxation et bien être...
Je ne laisserai personne pas même un médecin se mettre entre moi et mon traitement...gare a celui qui essaie...

Lundi j'aurai le sirop et je suis content car je ne vais plus avoir besoin d'attendre des plombes pour être relaxé...et c'est ce que je veux...

Pourquoi tout le monde et même d'autres usagers me jugent et me disent que je fais tout a l'envers...
Tout le monde me dit de baisser  les gélules de réduire progressivement jusqu' a l'arrêt total ... PURÉE MAIS LAISSEZ MOI VIVRE AVEC MA SUBSTANCE.. je ne fais de mal ni a moi et ni aux autres...mais tout le monde me juge et mengeule alors que eux a table ils vont boire trois verres de vin le midi et un digestif le soir quotidiennement et pour eux c'est normal et c'est étique... mais moi lorsque j'avale mes trois gélules avec mon verre de café, on me considère comme un addict marginal...

Ca me rend malheureux..

“Louable de surveiller la circulation de drogue dans les HLM, mais ne devrait-on pas également se préoccuper de la consommation de pastis dans les commissariats ?” Guy bedos

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert47champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
386 messages

Toxicmisery1991 a écrit

PURÉE MAIS LAISSEZ MOI VIVRE AVEC MA SUBSTANCE.

Salut ! Oui effectivement les gens ont tendance à foutre une pression d'enfer pour nous faire réaliser qu'il faut arrêter la methadone et c'est absolument contre productif.... il faut vraiment que les proches en prennent conscience !!! Pour ton passage au sirop tu verras bien si c'est plus potent pour toi et sincèrement je l'espère !!! À mon sens tu ne prends aucun risque à essayer, au pire si ça le fait pas retour aux gélules et basta (perso je préférais largement les gélules car je ne supportait pas du tout le goût du sirop). En tout cas d'après ce que je lis ce traitement te réussit parfaitement et tu as même pu te détacher des autres produits qui eux apparemment te posaient problème  donc que du bonheur. Tu n'es pas la première personne que j'entends dire que le sirop monte plus vite et dans ton cas (1h45 d'attente avec les gélules) c'est vraiment une option à essayer ! Après je rejoins les copains sur l'effet lune de miel qui est à mon sens difficile voir impossible à retrouver mais qui sait !

Tu nous racontera ? Bonne soirée à toi et à bientôt sur le forum !!!

Hors ligne

 

avatar
cependant
Modo bougeotte
champi vert34champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Mar 2018
3470 messages
Blogs
Salut,

T'as complètement raison à vouloir être tranquille par rapport à l'utilisation que tu fais de ton traitement.

Certains addicto reconnaissent pleinement que l'augmentation des doses de metha ça peut jouer sur le craving de toute une panoplie de produits.
Alors ce que tu décris ce n'est pas du tout un "mesusage" (je déteste ce mot), mais plutôt une utilisation expérimentée par plusieurs personnes et approuvée par certains addictos...

Sinon par rapport gélule/sirop je dois dire que je n'ai jamais utilisé la metha comme TSO, mais toujours en récréatif.
Et je suis d'accord avec toi : la gélule sur moi ça prend des plombes à monter ! Des fois j'ai fait comme décrit ici : j'ouvre la gélule en la mélangeant avec de l'alcool et je gobe. Ça monte plus vite !
Après la différence par rapport à d'autres médocs LP où je ne ressens ni de montée ni pratiquement d'effet récréatif, avec la metha, une fois qu'elle est monté je sens bien l'effet défonce !!

Dernière modification par cependant (02 octobre 2023 à  18:25)


fugu kuwanu hito niwa iwaji

Hors ligne

 

avatar
Toxicmisery1991 homme
Nouveau Psycho
France
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Apr 2020
86 messages
Nom de dieu...
Alors le verdict...
J'ai pris mes deux fioles de 60 a huit heures...
J'ai eu envie de degeuler toute la matinée là c'est passé...
Pour ce qui est de l'effet du sirop, ya pas a tortiller du cul l'effet est non seulement plus rapide mais également plus fort...
Avec la gélule au bout de deux heures je sentais une monté et maximum trente minutes après c'était fini , j'étais sur le plateau...
Le sirop monté bien plus vite et l'effet de rush est encore actuellement présent...
Truc complètement dingue, la gélule me stoné dans le sens où elle me donnait sommeil et me fatigué...
Le sirop me fout une putain d'énergie de tout les diables... je marche dans la rue avec rapidité sans éprouver aucune fatigue ou même coup de chaleur...
Ça me booste vraiment...c'est palpable...
J'ai l'impression que avec le sirop j'ai des effets totalement différent de la gélule...
J'ai l'impression de pas avoir pris la même substance...
En tout cas je confirme que le sirop me plaît...et je sais très bien que les effets que j'aime seront éphémères ...dans quelques semaines ce sera sûrement moins impressionnant que aujourd'hui...

Néanmoins pour le négatif , j'ai vraiment une foutue envie de degeuler...et normalement a midi j'ai la dalle de ouf et la j'ai mangé trois pâte et un yaourt.. je n'ai aucun appétit... je pensais pas qu'il y aurait autant de différence entre les deux formes...
Une chose est sur mon choix est fait..je reste avec mon sirop...

Après c'est le tout premier jour...il faut pas se faire une idée sur juste un jour...
On verra demain...

“Louable de surveiller la circulation de drogue dans les HLM, mais ne devrait-on pas également se préoccuper de la consommation de pastis dans les commissariats ?” Guy bedos

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
France
champi vert68champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Dec 2008
11767 messages
Blogs

Toxicmisery1991 a écrit

Tout le monde me dit de baisser  les gélules de réduire progressivement jusqu' a l'arrêt total ... PURÉE MAIS LAISSEZ MOI VIVRE AVEC MA SUBSTANCE..

Non, pas tout le monde. Je soutiens ce que tu écris totalement. Cela commence a se diffuser chez les jeunes addictologues qu'un TSO trouve toute son utilité une fois le dosage personnel atteint  et que l'idée de diminution ou pire, d'arrêt du TSO est trop souvent l'erreur fatale.

J'en ai parlé avec mon addictologue  qui m'a dit que suite aux sevrages de méthadone ou de subutex, une grande partie de ses patients partaient en sucette (le plus grand nombre boit jusqu'au coma éthylique) et que jusqu'à 10 ans après un sevrage de TSO, il y avait un grand intérêt médical à remettre la personne sous TSO (à plus faible dosage).

Fil


Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec ATP-IDF et Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

avatar
Alexandre11 homme
Héroïonaute
France
champi vert10champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Feb 2018
217 messages
Personnellement je compte baisser ma methadone étant actuellement à 80, les effets secondaires étant trop importants (j'avais fait un topic là dessus mais en gros mon système endocrinien est parti en sucette)

Par contre je compte rester à un dosage très faible, peut-être 5 ou 10 indéfiniment, je pense profondément que l'avantage de la methadone est un atout et il serait dommage de s'en passer.

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert87champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3153 messages
Blogs

AC024Pam a écrit

hello smile

alors je voulais dire la rapidité d'absorption ! comme tu as bien nuancé , sa monte plus vite a la rigeur mais pas d'effets "lune de miel" !!

Bien le bonjour cher collègue :)

Sujet intéressant que tu évoques là : je me suis demandé moult fois si le gélifiant ou d'autres excipients de la metha gélule pouvaient modifier l'absorption significativement comparé à par exemple avaler une gélule avec de la methadone chlorhydrate pure, si on faisait le test ? Qu'est ce que ça changerait ?

Peut être que en mélangeant sa gélule dans un verre d'eau les gélifiants se "désagrègent" et n'agissent plus car trop dilués, donc ça m'étonnerait pas que dissoudre d'abord sa gélule dans un verre fait que l'estomac n'a pas à "extraire" la metha dans son gélifiant.

Ouais je pense que le gélifiant a un effet qui ralentit l'absorption, avec une gélule de metha pure ça va + vite (ou une boisson du coup c'est même encore mieux et ça ne nécessite pas de metha chlorhydrate pure pour faire pourtant un effet qui se déroule pareil qu'elle^^)

Du coup, ne serait ce que pour voir la différence sur une utilisation quotidienne, j'aurais bien envie de diluer mon traitement quotidien quelques heures à l'avance histoire d'être sûr que ça soit dissout, pour voir l'effet, et puis aussi faut parler de la durée :

La gélule est connue chez certains pour faire effet plus longtemps que le sirop (car effet + étalé) par exemple notre cher ami Marco 68 témoigne que le sirop lui tient 24h alors que la gélule 30h, avec un effet de rush + prononcé pour le sirop chez lui aussi, mais à mon avis en la diluant d'abord dans de l'eau ça doit être pareil que sirop.

Toxicmisery1991 a écrit

Alors oui je comprends que cet écrit puisse être inapproprié...la methadone est un traitement un substitut qui pris a une dose correct n'ai pas sensé me faire ça ...
Les médecins disent souvent que la dose parfaite de méthadone chez un patient est lorsque celui ci passe une journée normale en oubliant ou en ne pensant pas à sa méthadone... selon les médecins si la méthadone me fait ça , de l euphorie et de la sédation c'est que mon dosage n'est pas adapté..

L'avis des médecins qui disent qu'une personne qui ressent du bien être, de l'euphorie, des effets dopants, sociabilisants, énergisants, ou au contraire sédatifs, etc.. Est surdosé ou a un usage détourné de la substance BAH C'EST BIEN LEUR AVIS A EUX !

D'autres médecins, surtout ceux de la nouvelle génération qui se sont inspirés des travaux de leurs prédécesseurs pour en partie ne pas faire les mêmes erreurs qu'eux, tendent à ne plus penser comme ça.

Ceux d'avant considéraient la metha comme juste un truc pour couper l'envie d'héroïne, et mener une vie normale, et que donc il faut donner le dosage minimum.

Mais c'est un non-sens.

Car déjà pour beaucoup de consommateurs,
voir je pense une majorité : et bien un effet opioïde euphorisant, stimulant ou sédatif, AD, dopant, sociabilisant ou autre est JUSTEMENT NECESSAIRE pour couper les envies de consos d'opis et mener une vie normale ! Justement !

J'ai même plutôt envie de dire que ça paraît bizarre qu'un produit de SUBSTITUTION ne soit pas là justement pour SUBSTITUER les effets des opioïdes, "substituer" ça veut dire "jouer le rôle qu'avait le produit/service originel".

Ca veut pas dire "faire ce qu'il faut pour que la personne pète pas un câble sans son produit/service originel", ça veut dire "Mettre (qqch., qqn) à la place de qqch., qqn d'autre, pour faire jouer le même rôle.", et vous aurez remarqué à la syntaxe que la définition vient d'un dico (Le Robert), j'ai pas sorti ça de je sais pas où comme les médecins qui affirment que la metha n'est pas là pour faire un effet opioïde décent :

/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-01-a-222752.png

Des études (suisses notamment je crois) ont reporté que les usagers les plus satisfaits de leur traitement étaient autour de 100mg/jour voir un peu +, alors qu'au contraire ceux qui sont à juste quelques dizaines de mg de moins avec un passé de conso similaire semblent présenter pas mal de signes de PAWS/sous dosage/cravings/remplacement par tout et n'importe quoi à cause du sous dosage : clopes à gogo, voir cafés+clope toute la journée alors que d'habitude non, achats compulsifs, alcool, conso démesurée de cannabis+tabac, nécessité de médoc anxio et AD tels benzos et prozac, de thérapies, etc... Et évidemment les opioïdes, la coke, les autres prods...

Alors que de l'autre coté : ceux qui prennent un dosage adapté de metha n'ont généralement pas/bien moins besoin d'AD ISRS et tapent moins dans les benzos, car la metha leur apporte tout simplement un effet AD et anxiolytique une fois dosée comme il faut, pareil pour l'alcool : quand on est satisfait de sa metha on a généralement moins envie de taper dans l'alcool que lorsqu'on est sous dosés, ça c'est un mystère pour personne même si c'est des GÉNÉRALITÉS, on est tous différents, etc... Et que certains sont dégoutés par l'alcool ou simplement ne compensent pas là dessus (tout comme ce que je dis sur les gens en dessous de 80-100, comme quoi ils doivent compenser par autre chose, etc... C'est des GÉNÉRALITÉS, y a plein de gens à quelques dizaines de mg de metha qui voient la vie en rose et c'est très bien pour eux, mais pour une bonne partie des gens ayant eu un passé avec les opis paliers III ils ne se sentent souvent à l'aise et stabilisés qu'autour de 100mg de metha ou +.)

Bref ne "culpabilise" pas, et surtout ne crois pas que tu as un usage si détourné que ça du produit, si il t'améliore ta qualité de vie c'est ce qui compte, si il te fait te sentir bien : c'est fait pour ! (puis aussi y a vachement une histoire de "vocabulaire", genre ce que les médecins appellent "mener une vie normale sans penser à la methadone" ça peut pour certains dire d'en prendre une dose qui comble leurs besoins quels qu'ils soient sans qu'ils pensent à en reprendre pour réajuster tout ça, et selon le niveau d'humeur/de dépression bah on peut en arriver à un certain dosage pour juste "mener sa vie tranquille", je reviendais plus bas sur la methadone hauts dosage justifiée chez les gens ayant des comorbidités psychiatriques, point crucial.

Bon après dans certaines des documentations sur la metha destinées aux professionnels il est effectivement parfois question que l'usager ne ressente PAS d'euphorie :
/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-01-a-225208.png

/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-01-a-225220.png

Voyez avec sa dose de metha le gentil usager tout sage est censé être PIIIIILE POIL 2 pixels en dessous de la case "euphorie" (ils ont même pas mis la 1ère lettre du mot "euphorie", c'est évidemment une faute bénigne mais ça fait presque "lapsus", comme si il fallait pas prononcer/écrire ce mot^^)

Bref, la metha orale en monoprise est censée éviter que notre graphique d'humeur ressemble à ça quand on a une conso pluriquotidienne, d'opis à courte durée d'action, et souvent par des voie d'administration + rapides qu'oral (sniff, injecter, fum) donc ça crée des méga changements pas bons pour la stabilité mentale :
/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-01-a-225300.png

Donc la courbe de metha qui ne va jamais dans le manque fait plus envie, en tout cas à moi oui.

Mais du coup vu que la courbe est "plate" et ne remonte pas plusieurs fois dans la journée comme avec une conso d'héro pluriquotidienne par une ROA rapide, et du coup pour garder cette stabilité d'action tout en ayant des effets intéressants la solution semble toute trouvée : de la metha, mais à hauts dosages, comme ça bah on commence fort le matin, et puis la journée ça baisse, mais pas trop, et ça met pas en manque (sauf si tu fais exprès pour mieux sentir la prochaine dose, mais je trouve ça marche pas trop vaut mieux diminuer les doses pas bouger la fréquence quand on veut baisser la tolérance je trouve)

Après même sur des documents destinés aux addictos on précise qu'à l'initiation, après avoir atteint le pallier de 70mg, que l'on peut rajouter 10mg en + tous les 4 à 10 jours, sans limite de chiffre, ce qui voudrait dire que même à + de 100 on est pas forcément dans l'abus :
/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-01-a-232234.png

Il est aussi marqué ici, que la quasi totalité des signes de manque physique disparaissent à 40mg (point n°4) :
/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-01-a-232314.png

Ce qui voudrait dire que le reste est là pour s'occuper du manque psy (le + dur à combler et de très loin) d'où parfois des doses supérieures à 100 nécessaires pour que l'usager puisse passer une journée agréable alors qu'avec moins ça l'aurait fatalement moins fait...

Mais du coup voilà : faut combler le manque psy, et chez certains usagers le besoin d'effets typiques opioïdes est aussi important voir plus pour vivre sa vie normalement que combler le manque physique.

Après même si les symptômes physiques sont généralement stoppés à 40mg, il ne paraît pas si judicieux de se limiter à ce dosage :
/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-02-a-204623.png

Voir même qu'il faut simplement adapter le dosage en fonction des besoins de l'usager même si il est haut :
/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-02-a-204950.png

Dans ce diapo ils parlent aussi des comorbidités psy, on voit bien que le dosage moyen chez ceux ayant des comorbidités psy est + de 1,5x plus élevé :
/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-02-a-205241.png

Le poids influe aussi beaucoup, j'ai aucune idée de combien de kilos tu fais mais je mets cette diapo quand même :
/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-02-a-205449.png

La génétique a aussi son influence : certains éliminent trop rapidement la molécule et ont fatalement besoin de + de mg : élimination hépatique élevée, on y apprend un truc intéressant : c'est que du moment que les risques de dépression respi/les risques cardiaques sont écartés, il n'y a pas de raison de s'arrêter à 100mg si le patient a besoin/envie de + :
/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-02-a-205602.png

Bon après on a notre classique interaction metha/alcool, on y redis que les patients étant aux dosages les + bas ont + de craving d'opioïdes et d'alcool et des symptômes psychopathologiques supérieurs (en d'autres termes + simples : des problèmes mentaux) :
/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-02-a-210051.png

/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-02-a-210044.png

/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-02-a-210036.png

Sinon y a ces 2 diapos qui parle de métabolisation :
/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-02-a-2108241.png

/forum/uploads/images/1696/capture-decran-2023-10-02-a-210840.png

Pour télécharger ce diapo destinés originellement aux pros incroyablement utile pour comprendre des trucs sur la prescription de metha, c'est ici : prescrire-de-la-metha-pour-les-nuls.pdf

Dernière modification par L'Apoticaire (03 octobre 2023 à  23:43)

Reputation de ce post
 
Recommandé de lire ce pdf. Grosse aide ! Fil
 
réponse très aboutie: merci de,partager tes recherches et ton expérience! Plotch
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (meumeuh)
 
Très instructif. Y091792K
 
Post 'achement intéressant! Keep up the good work ^^ /MT

J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

avatar
Mathio homme
Polytoxico pépouze
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 19 Feb 2018
355 messages
Blogs

Vous croyez que tout est psychologique et que je vais pas voir la différence après trois ans de gélules...

Helao,

A titre perso, les flacons me provoquaient un vrai “plaisir” opiacés (est ce dû au sucre et l’alcool contenus dedans? A l’absorbtion différents?).

L’effet pouvait me faire tenir deux jours complet voir trois sans que le manque pointé son nez.
Je dois avouer qu’avant de faire de la merde avec les flacons, ils m’ont manqués…).

J’ai constaté, quand je suis passé à la gélule, que l’effet n’avait rien à voir. Genre vraiment.
Pas de manque physique… Mais sur le mental rien à voir (pareil je pense que c t l’effet placébo… peut être)

Et je trouve que l’effet de là gélule est plus court et le craving arrive beaucoup plus vite…
Exp perso…

Donc si c ok avec ton addicto, tu verra ? Tu redoute?

Rage-Cou

Biyou

drogue-peace

Dernière modification par Mathio (03 octobre 2023 à  00:33)


Il y a tellement de choses qu'on voudrait avoir faites hier et si peu qu'on a envie de faire aujourd'hui.
Parfois, souvent, un somme niaque.

Hors ligne

 

avatar
Marco 68 homme
PsychoHead
Italy
champi vert20champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Jan 2019
1868 messages

L\'Apoticaire a écrit

par exemple notre cher ami Marco 68 témoigne que le sirop lui tient 24h alors que la gélule 30h, avec un effet de rush + prononcé pour le sirop chez lui aussi, mais à mon avis en la diluant d'abord dans de l'eau ça doit être pareil que

Ciao Apothicaire
Toujours treees intéressant tes interventions, je vais essayer de diluer le gélules dans un verre d'eau et je vous dirai


La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert87champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3153 messages
Blogs

Marco 68 a écrit

L\'Apoticaire a écrit

par exemple notre cher ami Marco 68 témoigne que le sirop lui tient 24h alors que la gélule 30h, avec un effet de rush + prononcé pour le sirop chez lui aussi, mais à mon avis en la diluant d'abord dans de l'eau ça doit être pareil que

Ciao Apothicaire
Toujours treees intéressant tes interventions, je vais essayer de diluer le gélules dans un verre d'eau et je vous dirai

Merci bien.

Oulah big_smile ! Ne te rappelles tu plus de cet épisode où, suite à un post de ma part évoquant des effets + rapides/rush en liquide qu'en gélule, tu avais essayé de diluer tes gélules dans un fond de rhum (qui dissout plus rapidement la metha, pas "mieux", juste + rapide, et qui accélère le métabolisme du coup) ?
Et que tu m'as raconté que ça avait juste failli te faire gerber et que ça avait rien changé par rapport à la gélule que ça te faisait toujours pas l'effet du sirop ?

Sinon perso j'ai fais cette chose là : diluer mes 120mg dans un verre d'eau 18h à l'avance en remuant beaucoup dès le début pour que ça se dissolve et "imbibe" un max les gélifiants, bah appart un goût qui fait grimacer + avoir la chair de poule même avec du sirop de grenadine+++ et de l'acide citrique qui aident bien au goût, et eeeeeeffectivement une montée qui arrive en 1h au lieu de 2h et qui fait un pic à 2h30 au lieu de 4h-4h30 bah il me semble pas avoir ressenti des différences trop flagrantes.

Après ce n'est qu'une expérience isolée, et puis j'avais pris ça après une nuit blanche alors que 95% du temps je la prend au réveil ça a du changer, puis selon le set and setting ça peut + ou - bien marcher et/ou faire flaisir de prendre des opis, donc je baisse pas les bras dans l'espoir de faire mieux niveau effets de rush que la metha gélule, après si au bout de 20 ou 30 essais dans plein de contextes/états différents ça change rien là j'abandonnerais l'idée.

Mais pour éviter de s'abîmer trop les dents j'ai une astuce, la même que celle qu'utilisent les Jeunes zymbabwweens qui se défoncent au brooncleer (codé/alcool/DPH++) : se verser le liquide direct dans la gorge grâce à une éprouvette en plastique pour éviter le contact du sirop avec les dents, comme ils le font dans cette vidéo à 00:01 et à 04:32 :


On salue évidemment l'idée, que les adeptes US/européens du lean n'ont pas suivie : à la place eux ils rajoutent eeencore + de sucre qu'il n'y en a déjà 3x trop pour la santé, ce qui diffère en terme d'efficacité sur la santé des dents.
(On citera tout de même "On pense pas au succès, on transfère le lean dans des éprouvettes" à 3:22 Dans le titre 669 de Lyonzon feat le collectif 667)

Perso j'ai essayé avec la metha gélule diluée dans une éprouvette d'eau+grenadine, mais faut avoir un peu la technique pour pas avaler de travers/être trop dégouté, mais pour mon cas ça va, j'suis habitué à gober des pilules par 20/paras/trucs amers sans soucis, mais ça sera pas facile pour tous je pense...

Dernière modification par L'Apoticaire (04 octobre 2023 à  04:19)


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

Acid Test homme
PsychoAddict
champi vert19champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Sep 2014
3012 messages
Blogs
Pourr répondre à l'Apo entre autres et vu que je ne suis pas arrivé à quoter son post , je vais faire sans !



Comme je l'ai raconté un bon nombre de fois'dans mes posts, durant  les presque  34 années  depuis le début de mes prises d'opiacés ,  devenu dépendant en quelques mois la première année et avec un parcours assez typique de poly usager de drogues ( pour ne pas dire polytoxicomane ) pendant longtemps , puis uniquement utilisation d'opiacés depuis plus de 8 ans au moment où j'ai arrêté le hashish à haute dose après 29 ans de conso .
j'avais arrêté totalement la coke pendant 15 ans après des années de cessions de shoot de coke plus ou moins régulières mais toujours espacées de plus ou moins de temps ,  très rarement plus  de 2 jours de suite mais j'en ai repris en très petite quantité ( ça va de 0,1 â 0,3 g en générale en une nuit ) depuis 2018 , de temps en temps meme si c'est plutôt rare .
Étant passé par conso d'heroine pendant  des années , entrecoupées d'une cure sans TSO dans le but d'abstinence, avec de multiples rechutes au cours de ces 34 années , 7 à 8 ans sous methadone sirop avec départ 120mg , du subutex pendant un an à un an et demi avant ça , de la morphine en TMO ( traintement de maintenance plutôt que substitution à'proprement parler ,meme si c'est aussi une substitution )  , puis Oxy ensuite avec ds années ou je mélangeais occasionnellement ou en permanence, selon les années ,  mes traitements avec des prises d'hero quotidiennes .

Pour en revenir principalement au sujet du post , à'l'époque ( en 2000 ) où j'ai commencé la metha sirop , les gelules n'existaient pas ( et meme au moment où j'ai arrêté d'ailleurs ,vers 2007-2008 ) et je n'ai jamais pris de metha en gelule.
Comme ceux qui me lisent doivent le savoir, je fais'partie de ceux qui détestent la metha et qui n'ont jamais ressenti de cotés positifs quelle que soit la dose mais que des effets négatifs hormis le fait de ne pas etre en manque.
J'ai toujours vécu la metha comme une " punition pour junkies " par rapport aux effets extrémements agréables de la bonne hero !

Pour moi , la metha durait hyper longtemps ( du fait de sa demie vie longue ) ,sachant que je ne suis pas un metaboliseur rapide , du coup une seule prise journalière me suffisait .
Je suppose que comme la plupart des opiacés la durée de l'effet doit dépédre de la dose,prise par rapport à notre tolérance ( je dis je suppose car ça fait longtemps que je n'en prend plus et  je me souviens moins bien de certains aspects de la prise de metha avec le temps.
Mais je me souviens qu'en gros l'effet durait plus de 36h avant que je ne commence à ressentir le manque .
Une fois , au bout d'au moins 5 ans de prise quotidienne , alors que je ne faisais plus aucun extra d'hero depuis la fin de la première année de traitement metha ( je ne fumais plus que du hashish à haute dose à coté en plus de quelques clopes mais aucune prise d'Autre drogue ou  medoc à cote ,y compris pas d'alcool ).
Et ce jour là , j'en avais tellement ras le bol de subir cet effet ressenti comme une punition que j'ai eu un craving d'herôpas possible ! .
Etre  accro à un opioïde , sans ressentir le moindre effet positif d'un opiacé mais que des effets secondaires désagréables, impression de camisole chimique , je suais comme un porc en permanence ( à tel point que la nana dont  j'allais finir  par  me séparer à l'époque , gueulait car je trempais de sueur  le matelas et les draps toutes les nuits !) , perte de libido , aucun effet antidépresseur contrairement à l'hero et à l'oxy qui ont un effet antidépresseur trés puissant et aussi contrairement  à certains qui disent  ressentir un effet antidépresseur avec la methadone .
Aucun des effets  déstressants , ni anesthsiant au niveau des émotions pour pouvoir supporter les problèmes lorsqu'on a une sensibilité a fleur de peau trés  dévellopée , pas d'effet appaisant et relaxant comme l'hero mais juste l'impression d'un effet opioïde bien bourrin de chez bourrin  ,sans la moindre finesse et qui assomme simplement lorsqu'on prend la dose mais sans donner de plaisir ( ce qui est le but de la metha à la base , empêcher le manque sans donner le plaisir et les effets agréables des opiacés ;  d'où le ressenti comme une punition !) .

J'en avais donc tellement ras le bol de tout ça et essayant de diminuer les doses sur plusieurs années , dans le but d'arreter totalement ( mais je n'en voyais pas la fin et me sentais  epuisé, exténué en permanence , psychologiquement et physiquement !) , que j'ai eu cette envie d'hero mais je n'avais plus de plans à l'epoque , ne voyait personne du milieu et n'avais envie de galérer à'chercher un plan sans le début de la moindre piste !
Avant le passage à la metha , j'avais pris du subu pendant 12 à 18 mois peut etre , j'étais au dosage maximum je crois et rapidement , je me suis mis à la sniffer , comme lorsqu'après avoir fait ma cure de désintox vers 1993 ( et avoir tenu 5 ans sans redevenir dépendant aux opiacés ) ,  je continuais les sessions de shoots de coke et à défaut de prendre de l'hero pour les redescentes comme je le faisais avant la cure , je prenais par moment du subu sniffé pour alléger la descente de ces sessions de shoots de coke !
Descentes interminables que je détestais , tout autant que l'effet  plateau , vu que je n'aimais que le flash du shoot de coke !
Beaucoup de peine et de stress pour très peu de temps de plaisir mais les flashs étaient vraiment intenses , surtout ceux des deux premiers shoots de chaque session  !

Et donc ce jour là , j'attendu plus de 40h après ma dernière prise de metha et n'ayant pas d'hero, j'ai sniffé du subu !
Une des plus grosses conneries de ma vie , que j'ai regretté amèrement  !
Au bout de 10 mn peut etre ,  je me suis retrouvé en situation de manque précipité ( je ne savais pas ce que c'était à l'époque ) , à vivre l'enfer sur terre .
Seul chez moi, j'étais à peine en état pour arriver à me trainer de la chambre à la salle de bain , j'ai commencé à me vider de partout pendant des heures et à agoniser !
Je ne savais pas quoi faire et je me suis dit , bon il faut que je tienne jusqu'à ce que ça passe ...
Au bout de plusieurs heures, n'en pouvant plus j'ai repris de la methadone par dessus, en plusieurs fois , en augmentant les doses a chaque fois jusqu'à ce que ça passe et que la methadone reprenne le dessus !
La bataille des Titans entre le subu et la metha, pour reprendre le controle de mes recepteurs opioîdes !

Donc meme au bout de 40h après ma dernière prise de metha , elle était encore active dans mon corps, suffisamment pour générer cette crise de manque précipité.
Mais je me souviens que je pouvais passer facilement plus de 36h , sans ressentir de manque avec la methadone sirop, ça durait vraiment très longtemps.
Et en générale d'après mes souvenirs , ça mettait en gros  1h  à agir aprés la prise.
Je me souviens du gout dégueulasse , ultra sucré et alcoolisé de la methadone sirop,que je ne pouvais plus supporter .
Dans d'autres pays, ils ont pour certains de la methadone liquide pure , non mélangée a un sirop ou quoi que ce soit , sachant que d'après ce que j'avais lu , il me semble qu'il existe deux types de méthadone différente ( et je ne parle pas du LAAM) mais j'ai oublié les dénominations .

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert87champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3153 messages
Blogs

Acid Test a écrit

Pourr répondre à l'Apo entre autres et vu que je ne suis pas arrivé à quoter son post , je vais faire sans !

Merci de ton témoignage, mais en quoi ça a un rapport avec tout le reste du topic ? Ou en quoi c'est une réponse à, entre autres, mon post ? (c'est pas de la provoc, desolé si c'est pris comme ça c'est pas le but, j'ai juste pas compris en quoi raconter ton expérience ici et en réponse à mon post était particulièrement approprié, désolé si dit comme ça ça "paraît pas gentil" de dire que je comprends pas pourquoi tu donnes ton témoignage, mais j'ai juste du mal à comprendre pourquoi tu viens raconter ça ici.)

Après j'imagine que si t'avais pu quote certaines parties de mon message t'aurais pu mieux "cibler" ta réponse, avec tant de mots ça peut devenir dur de quote facilement, je comprends.

Mais c'est sûr que d'être accroc à un opioïde sans ressentir d'effets intéressants tout en se tapant un max d'effets secondaires avec c'est effectivement complètement déprimant et je comprends que tu aies cet avis si effectivement la metha ne te fait pas d'effets sympas peu importe le dosage.

C'est peut être (sans doutes à mon avis) lié au fait que tu métabolises pas rapidement, la plupart des gens qui métabolisent lentement apprécieront pas forcément un opi en oral qui met du temps à se métaboliser comme la metha (pas comme la morphine ou oxy, qui même en oral font effet direct beaucoup + rapidement que la metha), et à l'inverse : j'ai l'impression que ceux qui aiment le + les effets de la metha sont ceux ayant un métabolisme qui leur permet de profiter + d'effets sympas avec.

Après aussi les TSO classiques metha et sub ne conviennent pas à tout le monde, c'est comme ça, genre moi le sub je trouve ça ABSOLUMENT NUL, genre même quand j'avais jamais été dépendant aux opis et que j'en avais pas pris depuis des mois et des mois bah le subu peu importe le dosage ça me faisait que des effets secondaires : gerbe++ même pour un opi, deshydratation, maux de tête, constipation, pour aucun ou presque effets opis ou même juste récréatifs/euphorisants/planants, on accroche pas tous à tous les opis c'est comme ça... Pareil pour la morph, surtout IV, je préfère la metha, même quand j'étais pas dépendant aux opis j'aimais la metha + que la morph, et peu importe la ROA, la moprh ça me gratte trop, effets pas assez stimulants à mon goût sans non plus être si bien que ça comme sédatif, peu d'effets "dopamine" ressentis alors qu'avec la metha c'est tout l'inverse des points négatifs de la morph que je viens de citer, question de goûts (et juste pour préciser : même à l'époque où j'avais consommé 10x plus de morphine que de metha j'avais le même avis dès mes premières prises de metha, que j'ai testé bien après la morph, j'ai pas eu ma lune de miel de paliers 3 à la metha très loin de là, et sur le forum je suis pas le seul à trouver que la metha c'est moins nul que ce que beaucoup décrivent.)

C'est pour ça que théoriquement c'est possible d'avoir du sken en TSO, mais y a bien assez de gens qui apprécient ça et même que la metha a fait revivre (ce sont les mots employés dans beaucoup de témoignages que j'ai lu.)
Certains comme Marvin Rouge disent même qu'ils ont un meilleur rush en injectant 80 ou 120mg de metha en IV qu'en injectant une 6,5cc pleine de sken (400mg en gros) ou de l'héro analysée à + de 70-80%, et il a pas dit ça sans réfléchir.

Dernière modification par L'Apoticaire (04 octobre 2023 à  21:47)


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

avatar
marvin rouge homme
PsychoAddict
champi vert43champijaune4cxhampi rouge1
Inscrit le 05 Jun 2012
2565 messages
Le rush de la metha eclate a pleine couture le sken, et même pas mal de came

Dommage que ce soit si délétère pour les veines, parce que ça marche

Qd jle fait j'envoi plus que ce l'apo a cité (entre 160 et 240), a ces dosages la, ça n'a rien a voir avc le pauvre rush histaminique du sken
Celui de la metha est vraiment sympa

Une comparaison qui tient la route
Pou bcp on sait qu'entre une trace de c, et un iv, ce n'est pas comparable
Je trouve que la metha est comparable, en iv fortement dose, le truc rush a mort, ça me coupe presque la respirations parfois tellement le taks monte fort..

Mais l'impact pour le corps est trop chère payé

Dernière modification par marvin rouge (05 octobre 2023 à  09:49)


Tête de bite ambulante, et fier de l'être

Hors ligne

 

avatar
Morning Glory femme
Modératrice (en stand by)
champi vert36champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 10 Oct 2017
4365 messages
Blogs

L\'Apoticaire a écrit

Merci de ton témoignage, mais en quoi ça a un rapport avec tout le reste du topic ? Ou en quoi c'est une réponse à, entre autres, mon post ? (c'est pas de la provoc, desolé si c'est pris comme ça c'est pas le but, j'ai juste pas compris en quoi raconter ton expérience ici et en réponse à mon post était particulièrement approprié, désolé si dit comme ça ça "paraît pas gentil" de dire que je comprends pas pourquoi tu donnes ton témoignage, mais j'ai juste du mal à comprendre pourquoi tu viens raconter ça ici.)

Après j'imagine que si t'avais pu quote certaines parties de mon message t'aurais pu mieux "cibler" ta réponse, avec tant de mots ça peut devenir dur de quote facilement, je comprends.

Mais c'est sûr que d'être accroc à un opioïde sans ressentir d'effets intéressants tout en se tapant un max d'effets secondaires avec c'est effectivement complètement déprimant et je comprends que tu aies cet avis si effectivement la metha ne te fait pas d'effets sympas peu importe le dosage.

Je pense que le témoignage d'Acid est intéressant dans la mesure où il ne faudrait pas que des lectriceurs non averti-e-s pensent que juste en augmentant les doses de metha, iels vont forcément se retrouver avec de meilleurs effets. Je suis un peu dans le même cas qu'Acid Test (même si heureusement à priori en moins hard core), je trouve la metha seule, sans adjonction d'un autre opi type morphinique, n'a aucun intérêt sur moi autre que maintenir éloigné le manque, ce qui est juste VITAL hein je vais pas cracher dessus, claiiiirement pas, mais je ne trouve aucun autre effet positif et malheureusement je pense qu'augmenter les doses au point où j'en suis n'arrangera rien bien au contraire. Donc ton propre témoignage et apport de ce PDF est super enrichissant, mais effectivement pas applicable à tout le monde, c'est pourquoi je trouve le rappel de l'expérience d'Acid Test pas si peu pertinent.

PS: je pense être metaboliseuse relativement rapide (je suis obligée de prendre mes ~25-30mg en deux fois sinon c'est la guerre) et je fais malgré tout partie des gens chez qui la metha n'est pas satisfaisante.

Dernière modification par Morning Glory (06 octobre 2023 à  10:01)


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert103champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11501 messages
Blogs

Donc meme au bout de 40h après ma dernière prise de metha , elle était encore active dans mon corps, suffisamment pour générer cette crise de manque précipité.

Oui il faut en principe attendre 72 heures ou plus.
Ta precision sur la duree de venue du manque (18 mn) m'est utile car ce que je recommande en general pour la transition Metha Subu est de prendre une fraction de cp de sub (moins de 1 mg mais pas besoin d'etre hyper precis). Donc si le manque arrive il vient rapidement (ce dont tu temoignes) et une heure apres s'il n'y a rien de special on peut donc recommencer pour finir par la dose prevue en plusieurs prises.
Amicalement


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
kaneda homme
speedball
champi vert10champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Sep 2021
541 messages

prescripteur a écrit

J'ai aussi, par le passé pris du subutex après 2 mois de came de Rotter + 14 jours de metha (il y a 20 ans, à l'époque je ne prenais aucun TSO) et bien je peux te confirmer que le manque arrive en 5/10 minutes maximum, et tu le sens bien venir, et tu sens que ça vas taper sévère...

Et il a bien mis 2 jours à partir, à coup de metha sirop et de came (pourit la came, pas celle de Rotter...)

C'est la pire crise de manque que j'ai jamais eu de ma vie, j'ai cru que j'allais claqué... c'était interminable... Très mauvais souvenir, ça m'a marqué à vie.

kaneda.

Hors ligne

 

y091792k homme
en Fauteuil , RETRAITÉ jusqu'à la Fin .
France
champi vert0champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Aug 2008
703 messages
[Bonsoir à vous tous.. Ça fait longtemps mais j'ai pris un coup de Vieux +65.. mais je vous lis très souvent.
Je suis sous Methadone depuis 20 ans à 100 mg,
Mon problème c'est que j'ai des soucis de Constipation suite à ça et pourtant depuis le temps.. Je devrais y être habitué.. ?
Vous êtes comment avec ce truc qui ne peut que vous Pourrir la vie quand ça commence et moi ça me fait Flipper... Merci pour vos réponses.. ?

la mort ne viendra pas me prendre de mon vivant....
Fumier ....JE suis Toujours Vivant ....!    PAPILLON  .

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
France
champi vert68champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Dec 2008
11767 messages
Blogs

y091792k a écrit

Mon problème c'est que j'ai des soucis de Constipation suite à ça et pourtant depuis le temps.. Je devrais y être habitué.. ?
Vous êtes comment avec ce truc qui ne peut que vous Pourrir la vie quand ça commence et moi ça me fait Flipper... Merci pour vos réponses.. ?

Ce problème ne t'es pas propre, il concerne tous les consommateurs d'opiacés. On se ressemble sur pas mal de points (âge et dosage en premier) et je vis avec ce souci comme toi. Il y a des parades + ou - efficaces tout en évitant la prise quotidienne de médicaments laxatifs (macrogol).

Déjà, il te fait te fixer un régime alimentaire riche en fibres et suivre une discipline de vie stricte.
Une astuce quand cela n'est pas passé un jour, le lendemain, tu commences ta journée par une cuillère à soupe d'huile d'olive. À chaque fois que je le fais, dans l'heure qui suit, c'est évacué. Sinon, une à deux fois par semaine, je prends une dose de macrogol le soir avec un grand verre d'eau et profite du réveil du système digestif le matin, réveil bien efficace si café + un stick de weed et le réflexe de contractions intestinales se déclenche.

Voilà ma pauvre contribution à ton souci qui ne t'es pas particulier.

Amicalement

Fil


Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec ATP-IDF et Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

avatar
Toxicmisery1991 homme
Nouveau Psycho
France
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Apr 2020
86 messages
Bon voilà cinq jours que je suis au sirop 120 mg a la place de la gélule...
Je vous déteste les psycho lol vous m'aviez dit que ça allait monter plus vite mais que honnêtement je ne retrouverai jamais les débuts lune de miel de la métha...
Et je vous déteste car vous aviez entièrement raison...
Ça monte plus vite j'ai un coup de booste ça c'est sûr et par moment dans la journée je sens un bourdonnement dans les oreilles et j'ai une sensation de bien-être...
Mais franchement je suis loin d'avoir retrouvé mon bien être... j'espérais quelques choses de semblable à la lune de miel...mais non ça ne reviendra jamais...
Je resterai en sirop car c'est plus " brutal" et agréable que la gélule...mais je me suis bien fourvoyé en imaginant que le sirop allait me faire un gros effet d opiacés...
C'est fade c'est fade tout ça ...
En tout cas je suis pas en manque je me sens mieux que avec la gélule mais je dois garder les pieds sur terre, car ma quête de la défonce au TSO reviens a essayé de se bourrer la gueule avec un seul verre de bière...donc a part augmenter les doses ( ce qui me niquerai ma stabilité actuelle) je vais me contenter des quelques dizaines de minutes a droite a gauche ou la méthadone me procure un peu de bien etre...

Je suis frustré... les deux premiers jours étaient vraiment satisfaisant ( sans casser trois pattes a un canard) mais la aujourd'hui le cinquième jour, je me sens un peu couillon et naïf d'avoir cru que ça allait être un miracle merveilleux

“Louable de surveiller la circulation de drogue dans les HLM, mais ne devrait-on pas également se préoccuper de la consommation de pastis dans les commissariats ?” Guy bedos

Hors ligne

 

avatar
Marco 68 homme
PsychoHead
Italy
champi vert20champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Jan 2019
1868 messages
Woow quelle memoire Apothicaire!!!

Ciao à tous
La solution de Fil , cuillère d'huile d'olive  est à essayer, j'suis sur que marche.
Acid Test, ça dépend à quelle heure écris, peut être un petit peu répétitif , mais nous on l'adore ainsi et on ne veut pas qu'il change.. biz

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

y091792k homme
en Fauteuil , RETRAITÉ jusqu'à la Fin .
France
champi vert0champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Aug 2008
703 messages
MERCI @i FIL
Je vais essayer cette fameuse cuillère à soupe d'huile d'olive et effectivement je prends du Macrogol, peut être même un  peu trop..
Je vais donc essayer cette façon.. Je vous en dirai mon ressenti dans qques temps.
Bon week-end à tous. drogue-peace

la mort ne viendra pas me prendre de mon vivant....
Fumier ....JE suis Toujours Vivant ....!    PAPILLON  .

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert103champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11501 messages
Blogs
Ne pas oublier non plus les pruneaux dont la toxicité est nulle. 2 à 3 pruneux tous les jours par exemple. Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert87champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3153 messages
Blogs

Toxicmisery1991 a écrit

En tout cas je suis pas en manque je me sens mieux que avec la gélule mais je dois garder les pieds sur terre, car ma quête de la défonce au TSO reviens a essayé de se bourrer la gueule avec un seul verre de bière...donc a part augmenter les doses ( ce qui me niquerai ma stabilité actuelle) je vais me contenter des quelques dizaines de minutes a droite a gauche ou la méthadone me procure un peu de bien etre...

Une comparaison que je trouverais plus adaptée serait de dire que ça serait comme essayer d'avoir un flash, mais sans injecter/fumer, en restant aux ROA classiques, parce qu'en terme de quantités d'effets d'effets t'en as beaucoup (pas comme si c'était 1 seul verre du coup) mais ils sont tellement dilués sur 24h et en les prenant par voie orale + le fait que ça se métabolise lentement, ouais c'est sûr que c'est étalé et que t'auras pas de rush comme les ROA sniff/fum/IV/plug/IM/SC.

Mais par exemple en injection ou en la fumant sur de l'aluminium mélangée à de la caféine (une fois purifiée avec de l'alcool non-dénaturé comme la méthode pour l'IV et séchée) les effets sont décrits par beaucoup comme provoquant un flash très similaire à celui de la came du moment qu'on met la dose (et selon comment on cuisine la metha à l'alcool vous aurez besoin de BEAUCOUP : j'ai essayé d'extraire 150mg de metha gélule avec des 40mg uniquement pour la fumer sur l'alu, j'ai laissé 24h dans l'alcool en mélangeant avec application au moins 12 fois réparties sur 24h, bah à l'extraction j'ai récupéré que 38mg de poudre après séchage !! + environ 10-15% qui restait sur l'assiette mais c'est vraiment des traces quoi...
Imaginez le peu que vous récupérez quand vous infusez votre metha dans l'alcool juste 30 minutes ! Donc normal que certains trouvent que les IV soient moins biens et ne "tapent pas si fort" c'est juste que ça extrait vraiment mal à l'alcool surtout en laissant juste 20-30min comme font beaucoup, mais en mettant la dose beaucoup trouvent ça aussi bien que la came voir mieux comme le disait Marvin.

Et l'avalanche de dopamine quand on shoot à peine 80 ou 120 de metha comparé à la même dose par voie orale que je trouve déjà bien mais c'est un niveau d'effets tout autre (et en + comme j'ai dis une bonne partie ne finit pas dans la seringue hein : quand tu avales tes restes d'injection ou les ré-injectes ça fait encore bien de l'effet, ça rend l'écart d'efficacité récréative entre les 2 juste incommensurable) je peux t'assurer que c'est plus de quantité d'effets qu'un verre de bière ou même que plusieurs, et niveau qualité c'est du niveau de la came selon des gens qui ont essayé, et pas que 2-3, et souvent les plus déçus sont ceux n'ayant testé que quelques fois, comme beaucoup d'autres pratiques opiacées on accroche TRES SOUVENT pas lors des toutes premières prises, on a souvent du nocebo ou des attentes qui modifient les effets, donc les effets de la metha sont qualis (du moins autant ou pas loin que les autres opis type came, morph...) et quantitatifs ! C'est juste qu'avec la métabolisation et la voie orale ça fait pas comme les sniff/shoot/alus de came/morph, qui eux sont concentrés dans le temps.

Après comme l'ont souligné certains, même la metha IV à dosages élevés ou en oral avec métabolisation rapide peut ne pas plaire autant ou presque que les autres opis à tout le monde, si c'est votre cas, bah normalement vous savez que mes propos sur la metha en tant que prod provoquant ces effets ne s'appliquent pas pour vous, et l'inverse dans le cas contraire.

Disons que pour rester sur l'alcool ça serait comme essayer d'avoir l'effet d'une cuite ou d'un shot, mais en ayant à disposition uniquement des alcools à quelques petits % d'alcool, trop dilués, je trouve que ça représente beaucoup mieux la problématique.

Dernière modification par L'Apoticaire (08 octobre 2023 à  00:00)


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

Acid Test homme
PsychoAddict
champi vert19champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Sep 2014
3012 messages
Blogs

marvin rouge a écrit

Le rush de la metha eclate a pleine couture le sken, et même pas mal de came

Dommage que ce soit si délétère pour les veines, parce que ça marche

Qd jle fait j'envoi plus que ce l'apo a cité (entre 160 et 240), a ces dosages la, ça n'a rien a voir avc le pauvre rush histaminique du sken
Celui de la metha est vraiment sympa

Une comparaison qui tient la route
Pou bcp on sait qu'entre une trace de c, et un iv, ce n'est pas comparable
Je trouve que la metha est comparable, en iv fortement dose, le truc rush a mort, ça me coupe presque la respirations parfois tellement le taks monte fort..

Mais l'impact pour le corps est trop chère payé

Je n'ai jamais essayé la metha en shoot ( et ça ne me tente pas ) , donc je ne peux pas juger de l'effet du rush par rapport à l'effet d'un shoot de bonne heroine .
Par contre , tu parles seulement de l'effet de Rush , donc en montée mais tu ne parles pas de l'effet plateau , qui est quand meme la majeure partie de la durée de l'effet .
Considères tu l'effet plateau de la metha shootée , supérieur à l'effet plateau d'une bonne heroine ?

Est   il le meme que l'effet plateau de la metha en sirop prise par voie orale par exemple ( ce que je tendrais à supposer mais je préfère demander ).

Simple question par curiosité pour connaître ton avis puisqu'encore une fois je ne connais pas la metha en shoot .

Hors ligne

 

randobag homme
Psycho junior
France
champi vert13champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 06 Feb 2021
240 messages

prescripteur a écrit

Donc meme au bout de 40h après ma dernière prise de metha , elle était encore active dans mon corps, suffisamment pour générer cette crise de manque précipité.

Oui il faut en principe attendre 72 heures ou plus.
Ta precision sur la duree de venue du manque (18 mn) m'est utile car ce que je recommande en general pour la transition Metha Subu est de prendre une fraction de cp de sub (moins de 1 mg mais pas besoin d'etre hyper precis). Donc si le manque arrive il vient rapidement (ce dont tu temoignes) et une heure apres s'il n'y a rien de special on peut donc recommencer pour finir par la dose prevue en plusieurs prises.
Amicalement

Hello,
J'ai lu aussi des études américaines récentes sur l'introduction du sub par microdosage (dite micro-induction) durant quelques jours en prise concomitante avec la métha (ou autres opiacés) avant de passer au sub seul. Ce micro dosage permettrait de prévenir le sevrage précipité.
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34954746/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8595358/

Reputation de ce post
 
Merci de l'info (Prescripteur)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Différence méthadone sirop et gélule
par Alexandre11, dernier post 06 févier 2024 par Kalei
  23
logo Psychoactif
[ Forum ] Passage métha sirop / gélule
par manouch desouche, dernier post 20 août 2010 par Mad Professor
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Passage à  la gélule - Methadone Sirop ou Gélule quelle diférence ?
par Lutine, dernier post 23 mars 2016 par Lutine
  8
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Gélule de méthadone

Pied de page des forums