Analyse :PSY23437 Speed (amphétamine)

Publié par ,
1384 vues, 10 réponses
avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert113champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
744 messages

Résultats de l'analyse :
Molécule attendue :Speed (amphétamine)
Aspect : Poudre, Jaune pale
Pourcentage : 25.1% équivalent base
Coupe et commentaires Dans cet échantillon, nous avons identifié et quantifié de l'amphétamine à 25.1% équivalent base.
Les résultats quantitatifs sont rendus avec une incertitude de 10%.

Résultat très surprenant pour moi.

1/ En utilisant l'outil de calcul fourni par ATP (ici), je trouve que 25.1% équivalent base correspondent à 34.2% équivalent Sulfate.

Or, EnergyControl a testé ce même échantillon à 17% de Sulfate d'Amphétamine en février dernier :
https://www.psychoactif.org/forum/image … d__pub.jpg

Ca varie carrément du simple au double ! Je ne comprends plus rien...

Le taux d'humidité de l'échantillon ne peut pas expliquer cela :
- Conservé dans une boite de médicament avec absorbeur d'humidité (boite neuve, j'insiste sur ce détail).
- Plusieurs pesées à chaque fois, et pas de variation de poids significative (balance chinoise, mais contrôlée avec poids étalon de bonne qualité à chaque mesure).

Ou alors, mon échantillon a pris l'humidité pendant l'acheminement de ma lettre à EnergyControl. L'échantillon était dans un pochon en papier, lui même dans un mini ziplock. Mais pas sous vide, contrairement à celui que j'ai envoyé à ATP. J'ai quand même du mal à croire qu'il ait pu doubler son poids en humidité... Ca vous parait plausible ?

Est-ce une erreur d'ATP ou d'EnergyControl ? Se peut-il que mon speed se soit transformé avec le temps ?

Si besoin (pour la science lol), je peux repayer EnergyControl pour une 2e analyse de confirmation, afin de comparer en laissant un temps plus court entre les deux analyses, et de mieux garantir l'intégrité de l'échantillon. Mais j'aimerais bien commencer par obtenir une confirmation d'ATP qui est gratuit wink


2/ Par ailleurs, EnergyControl détectait du DPIA et des résidus de synthèse dans cet échantillon. Alors qu'ATP ne détecte aucune molécule active en dehors de l'Amphétamine. Interrogé sur la question, EnergyControl m'indiquait qu'une CGMS avait un seuil de détection de 0.1% pour la plupart des substances. Quel est le seuil de détection pour ATP ?

3/ Autre question : peut-on avoir une analyse complémentaire pour connaître la composition de la majorité de l'échantillon ?

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne

 

avatar
ethanol homme
Psycho junior
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Apr 2020
489 messages
Blogs
hello,

je me permet de up car le sujet est intéressant , ce n'est pas une petite différence.

as tu des nouvelles infos ?

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert72champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17010 messages
Blogs
Bonjour

Je fais remonter à ATP-IDF et je te tiens au courant.
Dans tout les cas tu peux refaire une analyse via ATP.

A bientôt
Pierre

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert113champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
744 messages

Merci Pierre.

Je vais aussi questionner EnergyControl pour connaître leurs hypothèses qui expliqueraient la différence de concentration.

J'espère que c'est ATP qui a raison, 34% c'est quand même mieux que 17% !!!

Après avoir retourné le problème dans tous les sens, la seule explication que je vois c'est que mon échantillon a pris l'humidité durant le transport pour EnergyControl. Si c'est effectivement le cas, j'en déduis qu'il faut vraiment faire très attention à l'étanchéité du contenant pour ne pas fausser les résultats : sachet sous vide, Eppendorf, ou cryotubes, mais surtout pas de caps en papier ni de ziplock !

Pour les substances actives non détectées par ATP, ça doit être une histoire de seuil de détection. Mais ce qui est étonnant, c'est qu'elles changeaient très visiblement l'aspect et l'odeur de l'échantillon (je peux comparer avec la poudre obtenue après lavage à l'acétone). Ca me perturbe que des substances en si faible quantité qu'elles ne sont pas détectées, puissent impacter mon speed à ce point.


Amicalement.

Dernière modification par Pesteux (29 octobre 2023 à  02:47)

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert72champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17010 messages
Blogs

Pesteux a écrit

Merci Pierre.

Je vais aussi questionner EnergyControl pour connaître leurs hypothèses qui expliqueraient la différence de concentration.

J'espère que c'est ATP qui a raison, 34% c'est quand même mieux que 17% !!!

Après avoir retourné le problème dans tous les sens, la seule explication que je vois c'est que mon échantillon a pris l'humidité durant le transport pour EnergyControl. Si c'est effectivement le cas, j'en déduis qu'il faut vraiment faire très attention à l'étanchéité du contenant pour ne pas fausser les résultats : sachet sous vide, Eppendorf, ou cryotubes, mais surtout pas de caps en papier ni de ziplock !

Pour les substances actives non détectées par ATP, ça doit être une histoire de seuil de détection. Mais ce qui est étonnant, c'est qu'elles changeaient très visiblement l'aspect et l'odeur de l'échantillon (je peux comparer avec la poudre obtenue après lavage à l'acétone). Ca me perturbe que des substances en si faible quantité qu'elles ne sont pas détectées, puissent impacter mon speed à ce point.


Amicalement.

ATP-IDF te propose d’envoyer 40mg pour le prochain envoi. Ils sépareront la dose en deux échantillons de 20mg À et B, ils analyserons l’échantillon A et feront analyser l’échantillon B par le labo de Garche.

Dis moi si c’est ok pour toi ?

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert113champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
744 messages
Nickel ! 100% ok.

Comment on fait ? J'envoie un mail à analyse@psychoactif.org ?

Hors ligne

 

everest femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 27 Oct 2023
9 messages
Cela pourrait-il être dû à la méthode de test ? Quelle méthode utilise l’ATP-IDF, GC/MS ou FTIR ?

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert72champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17010 messages
Blogs

Pesteux a écrit

Comment on fait ? J'envoie un mail à analyse@psychoactif.org ?

Tu rempli un nouveau questionnaire de collecte, qui te donne un nouveau numéro d'identification. Tu as l'adresse du questionnaire ?

Dans l'enveloppe, tu mets 40mg, et tu marque en gros que c'est une demande de ré-analyse de l'échantillon PSY23437, vu avec Psychoactif.

Tu m'envoie le nouveau numéro d'identification, et je leur fait passer.

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert113champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
744 messages

Pierre a écrit

Tu rempli un nouveau questionnaire de collecte, qui te donne un nouveau numéro d'identification. Tu as l'adresse du questionnaire ?

Dans l'enveloppe, tu mets 40mg, et tu marque en gros que c'est une demande de ré-analyse de l'échantillon PSY23437, vu avec Psychoactif.

Tu m'envoie le nouveau numéro d'identification, et je leur fait passer.

C'est prêt ! Oui j'avais l'adresse du questionnaire. L'échantillon portera la référence PSY23505, et seras étiqueté comme tu me l'as indiqué. Je poste ça demain première heure en partant aux champis !

Amicalement

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert113champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
744 messages

everest a écrit

Cela pourrait-il être dû à la méthode de test ? Quelle méthode utilise l’ATP-IDF, GC/MS ou FTIR ?

Pardon Everest, j'avais pas vu ta question.

ATP utilise la Chromatographie Liquide à Haute Performance, ou HPLC (son acronyme en anglais). C'est la même chose que CGMS, mais en phase liquide. Tu peux en savoir plus en lisant le billet de Plotchiplocth sur le sujet :
https://www.psychoactif.org/forum/2023/ … .html#divx

Energy Control utilise CGMS, mais la technique utilisée n'explique pas une telle différence de résultat. Est ce que ça pourrait venir du solvant ou du mix de solvant utilisés lors de la procédure ? Je me retiens de trop spéculer sur les causes pour le moment, attendons d'abord les résultats de la réanalyse.

Amicalement

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert113champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
744 messages

Hey les amis !


On a les résultats de l'analyse de confirmation :)

Malheureusement, le problème technique avec l'HPLC semble avoir empêché la double analyse qui était prévue. En tout cas, elle n'est pas mentionnée dans le résultat, je n'en sais pas plus.


Analyse N°PSY23505
Date de collecte : 2023-10-30
Molécule attendue :Speed (Amphétamine)
Aspect : Poudre, Jaune pâle
Pourcentage : 32% équivalent base
Coupe et commentaires Cet échantillon a été analysé par le laboratoire de toxicologie de Garches en dépannage des problèmes techniques de l'HPLC.
Il a été détecté et quantifié de l'Amphétamine, seule, à 32% équivalent base

32% équivalent base, ce qui fait 43.6% équivalent Sulfate.

Pour rappel, la dernière fois, ce speed a été mesuré à 25.1% équivalent base, c'est à dire 34.2% équivalent Sulfate.

Ca parait incohérent en première lecture, mais en fait, compte tenu de la marge d'erreur de 10%, c'est dans les clous.

25.1% équivalent base, +/- 10%, ça fait une concentration dans l'intervalle [22.59% - 27.61%]
32.0% équivalent base, +/- 10%, ça fait une concentration dans l'intervalle [28.80% - 35.20%]

Les deux intervalles se chevauchent, donc le résultat d'ATP est cohérent : mon speed contient entre 27.61% et 28.80% d'Amphétamine base, c'est à dire entre 37.6% et 39.2% d'Amphétamine Sulfate.

Par contre, ça reste incohérent avec les 17% d'Amphétamine Sulfate mesurés par Energy Control. Je vais voir ça avec eux.

A ce stade, ma meilleure hypothèse, c'est que ma poudre est très peu homogène, malgré mon pilage et mon mélange soigneux.

C'est connu que quand une poudre est coupée avec une substance inerte, on a du mal à avoir une concentration homogène en substance active dans tout le produit. C'est d'ailleurs pour ça que quand un produit doit être dosé très précisément, on conseille de faire des dilutions volumétriques dans un liquide, plutôt que de diluer en mélangeant avec une poudre inactive.

Pour mon speed, il a l'air largement coupé, et ça semble fait à la va-vite par des amateurs peu soigneux. Donc ça me parait tout à fait possible que les 10 mg analysés par ATP aient une concentration double des 10 mg analysés par Energy Control. En fait, après réflexion, je trouve ça plus probable que la première idée que j'avais développé plus haut : un doublement du poids de la poudre à cause de l'humidité pendant le transport vers Energy Control.

Perso, ça me fait réaliser que je ne peux pas me dire "j'ai mesuré mon speed à 20%, donc si j'en prends 100mg ça me fait 20mg d'amphet pure". Parce que si l'analyse a sous-estimé la concentration de moitié, en prenant 100mg, je vais peut-être avoir 40mg d'amphet pure, et pas trouver ça cool pour une première fois.

Et ce problème d'homogénéité est important pour tous les usagers de l'analyse à distance. Plus le produit est coupé, moins une concentration mesurée sur 10 mg seulement sera fiable (on envoie 20 mg pour qu'ATP ait de la marge, mais ils n'utilisent que 10 mg).

Puisqu'on a affaire à des produits fabriqués clandestinement, personne ne peut garantir l'homogénéité de la préparation. Et ATP aura beau nous faire les analyses les plus précises possible, rien ne garantit que les 20 mg que j'ai envoyés aujourd'hui auront la même concentration que ceux que j'enverrai demain, même si c'est le même produit.

Donc, même en connaissant une concentration grâce à une analyse, c'est toujours plus prudent de commencer avec une petite dose pour tester un nouveau produit qu'on vient d'acheter.



Pour terminer sur l'homogénéité de mon speed en particulier, j'ai remarqué sur les photos de mon lavage à l'acétone que ma poudre contenait des tout petits morceaux de fibres, comme des petits poils. C'est minuscule, on ne les voit pas facilement à l'oeil nu. Mais sur les photos en gros plan ça parait clair. C'est d'ailleurs un peu dégueu, ça fait un peu l'effet d'un cheveu dans le potage (et puis bon, je suis gentil en comparant à des cheveux, moi ça me fait penser à autre chose^^). Au début, j'ai eu honte, je me suis dit que j'avais fait mon lavage vraiment pas proprement. Mais en fait non, il y en a aussi dans le speed que je n'ai pas lavé : ça ne vient pas de moi, c'est une coupe !

Regardez, sur cette photo, c'est pourtant déjà en gros plan, mais on ne remarque rien à première vue :


/forum/uploads/images/1702/p1150335_a08.jpg

Mais si on zoom dans le carré central, et qu'on augmente un peu le contraste, on voit ce genre de fibre :


/forum/uploads/images/1702/p1150335_zoom_a02.jpg

Je ne sais pas combien ça peut peser, mais si il y a un truc comme ça qui vient se mettre dans les 10 mg qu'on dilue avant de les filtrer pour les analyser avec une HPLC ou une CGMS, ben ça peut représenter une bonne fraction du poids, et carrément diminuer la concentration qu'on mesure !

Et cet exemple est sympa parce qu'il est photogénique, mais dites-vous bien que vous pouvez avoir le même genre problème sans que ça soit visible.

Donc faite gaffe à vous, dosez pas juste à partir d'une analyse, allez-y progressivement !



Amicalement.

Dernière modification par Pesteux (12 décembre 2023 à  21:57)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Pied de page des forums