TDAH avec surdose de Ritaline

Publié par ,
2135 vues, 6 réponses
avatar
Hakai homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Nov 2023
5 messages
Salut,

J'ai 43, diagnostiqué TDAH à mes 40 ans et sous ritaline depuis, mais j'ai un souci, c'est que je suis aussi ancien toxicomane (crystal meth, mdma, coke).

Pour résumer j'ai été toxico quasiment 1 an en 2009/2010 (court mais vraiment intense, car pas seulement le weekend et pas qu'un gramme).

Avant mon "baptême" aux drogues dures, j'étais en dépression sous effexor donc un truc costaud.

Tout à commencer donc en Aout 2009, comme j'étais super con à ce moment là (suite à une séparation), j'ai dit à une nana qui me faisait tourner en bourrique, que j'allais prendre de la coke en mode "non mais je suis trop triste de pas te voir, pour la peine je vais me détruire" (j'avais dit que j'étais super con à ce moment là ahaha).

Bref, je stoppe donc net l'effexor pour me mettre à la coke.

D'ailleurs ne stoppez pas d'un coup ce genre de traitement, pour les curieux voici les effets :

Sensation de déconnexion du cerveau entrainant des bourdonnement dans les oreilles, en gros j'avais plusieurs fois dans la journée comme une sorte de choque électrique dans le corps puis un bourdonnement semblable en tout point au bruit que faisaient les vieilles TV cathodique quand on les éteignait. C'est passé au bout de 2 ou 3 semaines je pense.

Donc je commence la coke (d'ailleurs au départ je savais pas comment faire donc je me suis tapé des diagonales de CD dès le début, autant vous dire que mon premier gramme a été pris en genre 4 ou 5 lignes max... super con).

L'avantage si je puis dire c'est qu'étant TDAH (mais je le savais pas à ce moment là) la coke me faisait pas grand chose (pas à cause de sa qualité, car le pote qui ma mis dans cette merde était vraiment perché pour un habitué).

Du coup, de fil en aiguille, je me retrouve à consommer de la cristal meth (je précise crystal, car la methamphetamine que j'achetais était vraiment incroyable et en cristaux quand je l'achetais).

Puis je variais parfois avec la MDMA. Jusqu'au jour où j'ai fait une overdose (surdose de MDAM + CRISTAL METH), ce soir là impossible de pisser, impossible de chier, ni dormir, bref une torture puis pendant 1 semaine (pile poil) j'avais l'impression de ne plus être moi même, pas de bad trip du tout mais l'impression de ne pas être dans le bon corps, d'avoir les souvenirs de mon hôte mais pas du tout d'émotion, genre par exemple si je regardais ou me souvenais d'un truc qui me donnait chaud au coeur, bah j'avais rien. En gros j'étais dans le corps d'un inconnu dont j'avais accès à tous les souvenirs.

Malgré tout je suis content de cette OD car j'ai arrêté net la came (j'ai cette chance de pas avoir d'addiction réelle, sauf à la nicotine).

Mais revenons à nous moutons (désolé je dois remettre tout dans le contexte et c'est mon premier post donc ça permet aussi de vous présenter un peu mon historique).

Pourquoi je vous parle de tout ça avant de parler du sujet principal, tout simplement car depuis plus de 2 ans je suis donc sous ritaline via mon psy et le souci c'est que j'en prends beaucoup trop parfois.

Au départ le psy testait des dosages et j'ai commencé par la ritaline à dispersion rapide, celle qui agit vraiment très rapidement, le souci c'est que ne sachant pas quel effet devait faire la ritaline, j'ai rapidement dit au psy que je ne ressentais rien, donc il a augmenté jusqu'au jour où j'ai vraiment senti exactement la même montée que la MDMA mais en plus "soft" malgré tout.

Et comme beaucoup doivent le savoir, quand on a été toxico un jour, on l'est à vie (même sobre) et il suffit de peu pour nous redonner goût à des sensations passées.

J'ai donc pris mon pied tous les jours mais peu à peu j'ai eu l'apparition de phénomènes limites de descente et l'apparition de tics oculaires et de raclement de gorge que je n'avais pas avant.

J'en ai parlé au psy, il a diminué en me mettant cette fois en dispersion longue.

Mais voilà, le mal était fait, je voulais retrouver la sensation de HIGH.

Du coup j'ai augmenté les doses passant de 40mg officielle à 60mg officielle, mais officieusement je monte plus haut.

Du coup en ce moment je me tape parfois des doses allant jusqu'a 200mg (mon medecin m'ayant prescrit 60mg) surtout les jours où je vais à la salle de sport, car ça booste de malade.

Je procède comme suit : 60 ou 80mg à jeun le matin avant le sport, puis 40mg juste après et parfois j'ajoute quelques heures après 20 ou 40mg une ou deux fois et vers 16h j'arrête sinon je ne dors plus.

Mais la conséquence est que ça me donne aussi parfois envie de prendre de l'alcool pour me sentir encore mieux (car je sais que l'alcool booste les effets).

Autre souci, la ritaline coupant la fin, si je ne prends pas de petit dej, je reste donc à jeun toute la journée, imaginez donc le délire. Impossible de bouffer, sauf genre des bananes, par contre pas de souci pour boire, au contraire je prends mes proteines avec mon shaker sans souci.

Une fois le effets estompés je bouffe enfin mais pas toujours, parfois je vapote du HHCPO pour m'aider à dormir et forcement ça me donne aussi parfois la dalle, donc ça rattrape un peu le jeune forcé.

Je voulais donc savoir s'il y avait des TDAH ici et si eux aussi font cette erreur de surdoser pour se sentir vraiment bien, voire "normal" en fait.

En effet je suis de nature assez antipathique, gros troll, très cynique, arrogant (surtout sans mon traitement) et quand je suis "high" avec la ritaline, je suis encore plus speed (donc effet contraire à ce qui est justement recherché) mais aussi très gentil, très sociable et bienveillant, genre je me tape souvent des trips à nettoyer tout mon appart et faire à manger à ma femme et fille en mode "je m'occupe de tout, ne bougez pas", comportement que je devrais avoir tous les jours sans traitement je pense. Je dis pas que je fous rien en tant normal et que je suis imbuvable sans ritaline, mais disons qu'avec la ritaline j'ai pas de flemme, je suis ultra focus et je prends plaisir à faire des choses que je n'aime pas d'habitude.

Si vous êtes comme moi, j'aimerais beaucoup vos témoignages sur votre rapport avec la ritaline et si vous prenez d'autres trucs pendant, après ou avant le traitement.

Si vous avez stoppez les excès, j'aimerais savoir comment avez-vous fait pour vous sentir aussi bien mais sans abus ni ajout d'autres substances.

Voilà, j'espère avoir été clair (j'ai bu à jeun une grosse gorgée de Rhum en plus de ma ritaline, donc je suis peut être un peu confus).

PS: en deux ans je n'ai bu que 2 ou 3 fois de l'alcool peu après une prise de ritaline et c'est d'ailleurs très récent).

Merci à vous, j'ai hâte de vous lire et participer à d'autres sujets.

TDAH - Ritaline 60mg (officiellement) - 30 mg Fluoxetine (Officiellement) - Fumeur occasionnel de "THC" légal - Alcool en soirée seulement.

Hors ligne

 

Yam055 femme
Nouveau Psycho
Suisse
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 06 Jul 2023
104 messages
Hello, perso avec la Ritaline je passais 120mg par jour et j’en prenais aussi le soir donc je ne dormais pas. (Puis je mangeais pas aussi). Depuis mon arrêt forcé car j’ai jamais pu m’arrêter de moi même je ne vis plus. Ne vais plus en cours, ne prends plus soin de moi et ne fait rien de ces journées si ce n’est trouver réponses à ces questions. On va sûrement me rendre de la Ritaline en décembre mais si je surdose, encore une fois,c’est fini pour moi.

Aucune signature

Hors ligne

 

avatar
ectatrip homme
PsychoHead
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2018
1005 messages
Blogs

Hakai a écrit

Si vous êtes comme moi, j'aimerais beaucoup vos témoignages sur votre rapport avec la ritaline et si vous prenez d'autres trucs pendant, après ou avant le traitement.
Si vous avez stoppez les excès, j'aimerais savoir comment avez-vous fait pour vous sentir aussi bien mais sans abus ni ajout d'autres substances.

Voilà, j'espère avoir été clair (j'ai bu à jeun une grosse gorgée de Rhum en plus de ma ritaline, donc je suis peut être un peu confus).

Merci à vous, j'ai hâte de vous lire et participer à d'autres sujets.

Salut Hakai,

Cannabis à 14 ans, polytoxicomane à 16 ans (stimulants type cocaïne, amphétamines, puis tout ce que l'on peut trouver en teuf), et ce jusqu'à aujourd'hui, 23 ans.
J'ai vécu 10 mois de ma vie quand j'avais 18 ans, dans une dépendance au speed (amphétamine), 1g/jour, en plus de tout les autres produits, notamment la MDMA que je pouvais utiliser sur plus de une semaine. J'avais un AD en plus.

À la fin, je devais prendre 5/6 taz + du speed + alcool par weekend en teuf jusqu'au jour où j'ai fais une overdose (psychose amphétaminique, que j'ai détaillé : https://www.psychoactif.org/forum/2020/ … ilarm#divx

L'origine de cette overdose vient de la dose que je mettais mise (2g en 10h) mais c'est surtout la conséquence de + 10 mois de conso quotidienne.

J'ai continué de consommer ensuite, crack/kétamine/amphet, malgré l'apparition de troubles qui était endormi en moi comme notamment le TDAH et mes traitements (150mg Venlafaxine, comme toi, j'ai mis 6 mois à m'en sevrer, tu le dis très bien les fameux brainzap).

Après avoir vu une psychiatre spécialisé sur le TDAH, mon TDAH a été diagnostiqué en 2020. Ce diagnostic m'a permis de comprendre d'où venait mes conduites à risques, mon appétence pour les stimulants, la façon dont je fonctionne, enfin une réponse concrète.

On m'a proposé un nouveau traitement (mon traitement changeait casi tout les 3 mois), stable et adapté : le methylphénidate.

72mg Concerta LP matin
400mg Quetiapine LP soir
5mg Temesta soir
6mg Lexomil si besoin


J'ai tenu 5 mois sobre de toutes drogues, en prenant mon traitement. J'étais en intérim parfait, je faisais +55h semaine, j'ai juste déplacer ma dépendance/maladie sur le travail. Puis luxation de l'épaule, arrêt maladie + semaines, pendant la crise du COVID.

Résultats, dépression. Retour chez les parents, j'ai commencé à détourner le Concerta LP qui ne peut que ce prendre en plug pour du récréatif, donc j'apprends comment faire un plug, je m'équipe au CAARUD, j'ai envoyé 28cp de 54mg + 28cp de 18mg sur 24h.
Plus de traitement, faut attendre. J'ai commencé à m'intéresser sur les NPS et là, en l'espace de 6 mois, j'ai goûté à l'injection, essayé +30 molécules, 8 overdoses, des syndrome sérotoninergique, des états délirants (j'explique sa sur mon blog).

Ma psy a été mise au courant de ma descente en enfer me supprime le methylphénidate. Je fais une cure (qui n'a pas abouti), je revois ma psy qui me prescrit cette fois ci de la Ritaline LP 70mg/jour mais je l'injecte. 5cp de 30mg + 3cp de 40mg en injection sur une journée j'allais pas bien loin.

Depuis, on est resté sur du Concerta LP, j'évite la cocaïne en combo car c'est inutile déjà puis c'est trop risqué.
Le methylphénidate avec l'alcool le transforme en ethylphenidate dans ton métabolisme, ce n'est pas anodin.

Il est 7h42, déjà +1200mg en plug de Concerta aujourd'hui.

Voilà, mais dans ton cas, la dépendance au methylphénidate est psychique, tu pourrais repasser sur tes doses thérapeutiques ou pas actuellement ?


Le problème, c'est pas le produit, c'est ce qu'on en fait avec.

Hors ligne

 

CéBlc femme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Oct 2023
54 messages
hello Hakai, et les autres :)
Bon, vu ton questionnement, je décide de partager mon expérience ...
Mais bon, autant te le dire a l'avance ça ne va pas t'aider

Dans les grandes lignes, j'ai développé une dépendance a la C 6/7 mois, mais les derniers mois plutôt sévère, puis décision d'arrêt donc psychologues + psychiatre.

Diag : trouble border + troubles addictifs .

Mise sous Ritaline d'abord 10mg 2fois/jour je les prenaient comme des bonbons, oral/snif ... Puis essai de Medikinet 40mg en une fois, pas d'effets...
Et là je suis a 80mg de Ritaline/jour sur le papier en tout cas..

Le problème c'est que j'en prend beaucoup plus, et qu'il m'en faut beaucoup plus pour me sortir du lit en gros.

Donc je te dis honnêtement, je sais même pas combien j'en prend / jour
Le premier 40mg je le prend oral et le reste en sniff; la rien que aujourd'hui je pense avoir sniffer 4 cachets en plus, soit 200mg en tout.

Je le supporte hyper bien, et c'est bien le problème !
Puis mon côté addicto me pousse a toujours en vouloir plus, je ne m'arrête que quand je me sens trop énervée et fatiguée, parceque oui, j'arrive a être fatiguée même en snif tardif, d'ailleurs, d'autres dans ce cas ?

Alors, franchement, mis a part l'arrêt total pour autre traitement ... ?

A ce propos, je pense en ce moment au nootropiques et compte bien creuser la question en tout cas en ce qui me concerne; je ferais un post sans doute
Est ce que dans ton cas ça pourrait le faire ?

Courage ...

Hors ligne

 

avatar
Hakai homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Nov 2023
5 messages

Yam055 a écrit

Hello, perso avec la Ritaline je passais 120mg par jour et j’en prenais aussi le soir donc je ne dormais pas. (Puis je mangeais pas aussi). Depuis mon arrêt forcé car j’ai jamais pu m’arrêter de moi même je ne vis plus. Ne vais plus en cours, ne prends plus soin de moi et ne fait rien de ces journées si ce n’est trouver réponses à ces questions. On va sûrement me rendre de la Ritaline en décembre mais si je surdose, encore une fois,c’est fini pour moi.

Ah oui toi t'es encore "pire" que moi.
Courage à toi, mais tu devrais vraiment baisser, car 120 c'est chaud (même si je l'ai souvent fait avant de tout stopper).

Merci pour ton témoignage.


TDAH - Ritaline 60mg (officiellement) - 30 mg Fluoxetine (Officiellement) - Fumeur occasionnel de "THC" légal - Alcool en soirée seulement.

Hors ligne

 

avatar
Hakai homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Nov 2023
5 messages

ectatrip a écrit

ethylphenidate

WAAAAA

Purée mec, force à toi, j'ai pas encore lu ton article (je vais le faire après) mais clairement toi tu as dépassé les limites de ton corps.

Merci pour ton témoignage. D'ailleurs pour info j'avais stoppé totalement la ritaline pendant plusieurs mois mais j'en reprends depuis peu et juste avant mes entrainement de powerlifting...(car j'ai plus de pre workout).

Résultat je retombe dans mes travers en buvant du (très bon) scotch pour éviter la descente. La bonne nouvelle c'est que je n'ai plus de RDV avec mon psychiatre donc quand j'en aurais plus (de ritaline), donc j'en prendrais plus, ça va aller mieux.

En tout cas je vois que ça semble fréquent que des toxico ou ex toxico fassent de la "merde" (soyons honnêtes) avec la ritaline.

Ca me rassure dans le sens où je ne suis pas seul, mais je vois que dans vos cas ça va loin donc ça calme :)

Allez je vais lire ton témoignage :) Je réagirais peut être directement dessus.


TDAH - Ritaline 60mg (officiellement) - 30 mg Fluoxetine (Officiellement) - Fumeur occasionnel de "THC" légal - Alcool en soirée seulement.

Hors ligne

 

avatar
Hakai homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Nov 2023
5 messages

CéBlc a écrit

nootropiques

Nootropiques? kesako Car y'a rien sur le site quand je clique le lien.


TDAH - Ritaline 60mg (officiellement) - 30 mg Fluoxetine (Officiellement) - Fumeur occasionnel de "THC" légal - Alcool en soirée seulement.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Gérer sa consommation - Alcool Ritaline et tdah
par Lespoirfaitvivre69, dernier post 01 décembre 2023 par Nonono
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Substitut aux stimulants - Début de traitement ritaline pour TDAH et conso cocaïne
par Volta, dernier post 01 avril 2024 par Neurons_in_hostage
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] TDAH - TDAH Ritaline
par Leslade, dernier post 23 octobre 2019 par Cusco
  10
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Baclofène dans le traitement de la dépendance à l'alcool
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Amphétamine-Méthamphétamine, effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Auto-évaluer votre consommation d'alcool
17214 personnes ont déja passé ce quizzz !
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
9898 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums