Fractionner ou pas son buvard de LSD ou son cachet d'ecsta

Publié par ,
3099 vues, 13 réponses
avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert77champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17340 messages
Blogs
Bonsoir,

le dogme de la RDR dit qu'il faudrait fractionner son carton de LSD ou son cachet d'ecstasy, par peur d'avoir une trop grosse dose d'un coup. (ne sachant pas ce qu'il y a dedans).

Mais d'autres PUD disent que fractionner ne leur fait pas le même effet, voire que ca leur gâche l'effet, n'ayant pas la montée ni le plateau attendus.

Et vous, fractionner vous vos cartons de LSD ou cachet d'ecstasy ? Pourquoi ?
Avez vous l'expérience d'un fractionnement qui vous ne vous a pas convenu ?

Avez vous trouver d'autres méthodes pour éviter les trop grosses doses ?

Merci de vos témoignages
Pierre

Hors ligne

 

avatar
Kalei homme
Psycho junior
France
champi vert23champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Jan 2024
437 messages
Blogs
Salut.
Je ne prends plus ce genre de drogues depuis longtemps mais je peut témoigner des comportements des collègues .
Notamment pour les ecstas. Au vu de la charge de mdma de nos jours, en Conso occasionnel le fractionnement avec des bon ecstas est indispensable .
Sans ça la defonce serait trop forte . Je les ai souvent entendus dire “heureusement qu’on a pris que un quart” etc. Et au vu de leur états ou de leur pupilles je pense qu’il disent vrai. Donc par sécurité quand ils ne connaissent pas le cachet le fractionnement est devenu une habitude à laquelle ils ne dérogent pas .
Et j’ai jamais entendu dire que ça changeait quelque chose à leur defonce .
De même pour moi à l’époque où j’enquillai les ecstas. Prendre une moitié si le taz etait fort ne m’a jamais gâché une defonce. Fractionner ne change rien. Ça diminue juste la dose. Donc plus un cachet est dosé plus fractionner est utile et permet plusieurs montées, à chaque quart ou demi avalé.
Je ne comprend pas d’ailleurs qu’on puisse trouver que fractionner change la defonce , à part par effet psychologique .
Ça peut juste gâcher si la dose prise est insuffisante mais c’est le dosage pris qui est en cause , pas le fractionnement en soit .
Bonne soirée

Pas le groupe du même nom, mais ce gars là : LORN
Un exemple pour pas se tromper d’artiste
https://youtu.be/UEBIsUsvheA?si=YasIce7Yq7YWaIGJ

Hors ligne

 

avatar
Sreconnor femme
Principe actif
France
champi vert16champijaune2cxhampi rouge0
Inscrit le 02 Apr 2024
273 messages
Blogs
Salut!

Question très intéressante.
Je consomme depuis plusieurs années de la md, de manière bcp trop régulière (chaque semaine ou presque..)

Et même si j’ai une grosse tolérance au produit j’ai toujours fractionné, une habitude que j’ai gardé de mes débuts de conso.

C’est assez paradoxale car je suis pas du tout RDR dans cette conso et je vais en prendre facile 3,4 dans une soirée mais le 1er je le coupe toujours en deux et je prend le second 1h après

Sûrement aussi car mon corps rejette la molécule mtn et je vomis à chaque montée ( ça m’empêche pas de consommer pour autant malheureusement, j’ai juste l’habitude mtn..)

Édit : Mais par contre quand je sens au tout début de la montée que ça va pas être assez fort je prend direct la seconde moitié sans attendre 1h

Dernière modification par Sreconnor (19 juin 2024 à  08:30)


La philo c’est comme le développement personnel en beaucoup plus prétentieux.
Les plus puissantes drogues c’est toi qui les sécrète buddy

Hors ligne

 

avatar
Chest_Shire homme
P'tit con xP
France
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 11 Oct 2018
73 messages
Salut salut,

Je viens apporter ma pierre à l'édifice concernant le LSD. J'ai débuté en fractionnant systématiquement les quelques maigres buvards pas très costauds que j'avais eu et c'était très cool comme manière de découvrir le produit.

Ensuite j'ai commencé à chopper les mêmes buvards d'une source sûre du darknet, testés, analysés et tout. Là comme je connaissais le dosage je me disait que je pouvais en taper un entier, pour voir. Quelques temps plus tard, la tolérance descendu, me viens l'idée de pousser un peu plus loin l'expérience psyché. Je prend des perches en tapant un et demi, puis deux, puis trois tabs dosés à 150µg. Je me suis aussi pris quelques roustes et fait quelques frayeurs avec des montés trop fortes, dissolution de l'égo vécu comme un petit bad, etc.

Aujourd'hui j'ai compris où étais mon dosage de coeur, assez psyché mais pas dans cet entre deux ou tout est trop fort et se mélange et peut basculer dans le petit bad. Il est quelque part entre 150 et 200 et si possible sans redrop, parce que c'est avant tout les redrops qui ont causés ces petits bads.

En effet, j'avais crû comprendre que le redrop ne faisait que rallonger les effets si on le faisait trop tard. Du coup je commençais à monter (ou plutôt à ressentir un début d'effet) et comme je me disais que ça allait être trop léger, j'en reprenais. Sauf que c'est là mon erreur, car oui même si d'habitude le LSD monte vite chez moi (métabolisme rapide) bas il peut quand même prendre son temps (genre deux heure pour avoir tous les effets). Hors c'est en faisait un redrop trop rapproché, sans avoir vu la gamme d'effet total du tabs, que je me prenais des grosses tartes psychédéliques de toutes les couleurs.

Passez une bonne journée et restez hydratés smile

Hors ligne

 

avatar
Cub3000 homme
Plantigrade psychonaute
champi vert58champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 06 Feb 2019
925 messages
Blogs
C'est complètement dose-dépendant.

Quand je ne connais pas le dosage d'un taz ou d'un carton je fractionne systématiquement, généralement en deux pour les taz (je suis assez caisse et je tolère bien la MDMA et les amphétamines en général), en quatre pour les trips (là par contre je suis assez réceptif, les gros dosages ne me conviennent pas donc je commence toujours piano).

Si je connais les dosages (ce qui n'est pas si fréquent, ni une science exacte même avec les RC-LSD réputés plus fiables y'a des surprises), je m'adapte en fonction:

Un para de MD a priori pas coupée par exemple, jusqu'à 150 voire 200mg je le prends entier, au delà (ou, pour les taz, si on m'annonce un gros dosage ou si on me prévient que c'est fort), je divise en deux.

Pour les trips la dose maximum pour moi sans fractionner, c'est 100ug (et encore, uniquement si j'ai envie d'une perche conséquente). Plus haut, je coupe en deux jusqu'à 150ug (ma dose de confort avec le LSD étant 75ug) et en 4 au delà, quitte à redropper en cours de trip.

Ca m'est arrivé d'avoir recours à la dilution volumétrique pour fractionner les doses de LSD, mais c'est surtout efficace lorsqu'on est sûr de son dosage et pas franchement pratique à trimballer en soirée, généralement je préfère simplement prédécouper mes buvards.

Dernière modification par Cub3000 (19 juin 2024 à  15:44)


...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

avatar
aidee femme
parachutiste
France
champi vert24champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Nov 2022
92 messages
Blogs
Bonjour !

Côté ecsta/taz :
J'avais pris l'habitude de fractionner en deux mes taz voire de n'en prendre qu'une moitié sur une soirée pendant longtemps. J'ai eu une période où je les prenais direct en entier quand je savais que le dosage n'était pas "énorme" (pas léger non plus, mais j'ai eu affaire à des taz analysés et dosés autour des 200-250mg de MD...ceux-là à part une seule fois, clairement je les coupais en deux). Une copine les prenais toujours en quartiers ou moitiés étalés dans le temps, j'ai essayé de faire ça une fois avec elle et bof je n'aimais pas le côté me sentir défoncée en continu dans le temps et pas de pic "intense", et + envie de redrop des petits bouts par petits bouts je trouve, alors qu'au final le effets ne seront pas plus forts mais juste prolongés dans le temps. A titre perso, aujourd'hui je les prends en entier quand le dosage est autour de 110-130 et éventuellement jusque 150-160mg max (bien que 150-160, il m'arrive de ne prendre que la moitié). Je prends des demi si j'ai envie que les effets soient légers ou de pas trop être défoncée, ou si j'ai un truc le lendemain, éventuellement, mais je ne fractionne pas ou rarement ma prise avec un redrop ou quoi. Je prends ma dose et basta, en général je préfère faire ainsi.

Côté LSD :
J'ai démarré avec le L avec un gros dosage et personne pour me recommander de diviser ma prise, certes j'étais responsable de moi-même et je m'étais un peu renseignée de mon côté mais peut-être pas assez à ce moment-là, mais je me suis retrouvée avec des personnes qui connaissaient déjà la molécule et me disaient un peu "rooh vas-y, prends la dose entière, sinon c'est du pipi de chat". Je ne regrette pas non plus, j'ai plutôt bien géré le trip. Mais un test avec un demi-buvard avant ça, n'aurait pas été de refus je pense. J'ai fait un trip plus tard avec juste un demi buvard pour faire tester à un pote et l'accompagner et j'ai bien aimé, c'étais plus léger, plus gérable, et moins de temps de redescente mais j'ai quand même adoré les grosses perches que j'ai pu avoir dans ma vie.
Les fois où j'ai fait des trip avec demi buvard puis redrop plus tard de l'autre moitié, ça n'a pas vraiment relancé, mais plutôt prolongé le trip dans le temps, alors au final je préfère ne faire avec qu'une seule prise que ce soit demi ou entier, mais en une seule fois.

Mais c'est propre à chacun : je sais que pour les ecsta, certains ont un réflexe vomitif en prenant un taz entier au pic de la montée des effets, et le LSD la montée peut parfois être intense, donc je comprends les deux cas.
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Aidee [ɑjdi:]

Hors ligne

 

avatar
LeNovicePsyco homme
TOUT EXISTE ET TOUT PEUT DISPARAÎTRE
France
champi vert10champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 01 Feb 2023
167 messages

pierre a écrit

Bonsoir,

le dogme de la RDR dit qu'il faudrait fractionner son carton de LSD ou son cachet d'ecstasy, par peur d'avoir une trop grosse dose d'un coup. (ne sachant pas ce qu'il y a dedans).

Mais d'autres PUD disent que fractionner ne leur fait pas le même effet, voire que ca leur gâche l'effet, n'ayant pas la montée ni le plateau attendus.

Et vous, fractionner vous vos cartons de LSD ou cachet d'ecstasy ? Pourquoi ?
Avez vous l'expérience d'un fractionnement qui vous ne vous a pas convenu ?

Avez vous trouver d'autres méthodes pour éviter les trop grosses doses ?

Merci de vos témoignages
Pierre

Salut très intéressant !


Personnellement mes taz je l’es est toujours avaler d’un coup car je trouvais que une moitié ou fractionner gâcher un peu le plaisir.


Bien sûr j’ai eu de grosse surprise mais avec la tolérance et répétition je gober des fois 400mg d’un coup donc bon …


En ce qui concerne le LSD j’ai fais l’erreur un jour de prendre la moitié d’un buvard censé être à 250 qui c’est avéré en être autre chose que du LSD du coup sacrée trip j’ai kiffer mais au final un pote trauma …
(Hallu cauchemar et délirente)


Par la suite j’ai toujours fait analyser mes buvard et je l’es prenais entièrement pour avoir le Max de défonce malgré que j’ai eu de grosse surprise une fois j’avais un buvard à 250 que j’ai gober avec beaucoup d’expérience avant et ça c’est avéré être plus doser que ça aurait dû l’être.


Niveau taz j’ai jamais pu géré ma conso, c’était pas du tout RDR gober je ne sais combien de taz, surdoses, snifer du taz, le fumer ……



Mais sinon pour les gens qui doivent suivre une vois RDR je dirais que fractionner n’es pas si bête, ensuite si ont connais bien le produit et qu’on est sûr ont peut ce faire plaisir !

Hors ligne

 

avatar
hemoglobyne homme
Nouveau Psycho
France
champi vert3champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 11 Dec 2022
161 messages
Blogs
Hello à tous, c'est intéressant on a tous une manière différente, personnellement, j'ai quasiment toujours couper en deux mes taz, soit c'était car c'était une nouvelle fournée soit car je voulais que le trip dure + longtemps car je penses être sensible à l'ecsta car un demi ou un entier ça monte aussi vite et aussi fort...

Pour les carton de lsd, j'ai jamais fractionné, je prenais toujours 1 carton, si je coupe c'était pour prendre 1 et demie lol... donc pas pour être rdr

Mais pour élargir la question même avec la weed j'en m'étais toujours moins aux premier joint quand c'était une nouvelle variété, de même pour le hasch

Hemo

Hors ligne

 

linec13 femme
Adhérent PsychoACTIF
France
champi vert10champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Oct 2015
463 messages
Blogs
Hello, je fais analyser mes produits avant conso, donc ça me permet de savoir si les taz sont forts ou pas et d’ajuster ma dose

A kiss makes my whole day, anal makes my hole weak

Hors ligne

 

avatar
Mini Ravioli femme
Nouveau membre
France
champi vert4champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 30 Aug 2023
17 messages
Hello !

Niveau ecstasy :
Pour ma part je fractionne quand je ne connais pas le produit ou selon l'état de défonce envisagé.
Par exemple si j'ai des taz que je ne connais pas, je prends d'abord quart par quart, quitte à redrop. Je ne trouve pas que ça gâche le trip, au contraire ça peut même être agréable de vivre 3 petites montées. J'avais pris 3 quarts à un festival à 1h d'intervalle, et ça montait crescendo, au bout du 3ème c'était Disneyland dans ma tête devant Hilight Tribe ! Ca reste un de mes meilleurs moments sous mdma.
Après quand je connais bien le produit je juge si je veux prendre moitié par moitié ou un taz entier directement. Si je ne veux pas être trop perchée pour diverses raisons, je ne prends qu'une moitié pour la soirée et souvent ça me suffit en fait.

Mais bon perso je trouve ça dur en fait de corréler les effets ressentis à la dose prise, il suffit que je gobe en étant fatiguée ou en ayant trop mangé et le résultat devient aléatoire. Dans de bonnes conditions et selon mon état d'esprit il m'est arrivée d'aller plus loin avec un quart ou une moitié qu'avec un taz entier !

Niveau LSD :
Idem je jauge l'intensité du buvard en ne prenant qu'une moitié. Sachant que je suis assez sensible à cette substance, je suis capable de prendre 50ug et une fois le plateau atteint je vaporise du cannabis, souvent ça me déclenche des hallus et ça reste gérable. Les buvards entiers je les conserve pour des moments plus sécurisés ou c'est pas trop grave si je pars en cacahuète.

Et enfin la dernière fois j'ai tenté le mélange MD et LSD, du coup j'ai d'abord pris une moitié de taz que je connaissais bien, et plus tard une moitié de buvard. Et c'était déjà franchement pas mal !
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne

 

avatar
psychedex homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 30 Apr 2022
40 messages
Salut!

Pour l’ecsta, je prends toujours par quarts.
Je sais que j’ai des redescentes difficiles et que je surdose (hallus etc) quand je prends plus de deux quarts dans ma soiree. En général je prends au même dealer mais ça s’est appliqué pour moi sur tous les taz que j’ai toujours pris : donc en soirée/teuf -> un quart vers 1h, le deuxième vers 4h, le reste ça sera pour une autre soirée.

Pour le LSD c’est déjà plus délicat… un changement de dosage peut être super brutal (cf un trip que j’avais fais sur une moitié de buvard, on m’avait dit qu’entier il était à 300 alors que c’était facilement du 400, je me suis retrouvé complètement perdu rempli d’hallucination visuelles à ne pas savoir où j’étais et mon pote me protégeait des voitures… bref tt une expérience). En général je me base donc sur ce que le dealer dit comme dosage et j’adapte en conséquence suivant ce que je veux… (ça sera rarement plus fort que ce que le dealer t’annonce et il faut juste espérer qu’une moitié de buvard = une moitié de dose).

Après le mieux sur le LSD c’est tjr en gouttes, je diluais dans un volume connu et je pesais pour que tout le monde ait exactement la dose qu’il voulait dans son verre.

Hors ligne

 

avatar
Humainchelou femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Jul 2024
2 messages
Salut !

Pour ma part, les taz je commence toujours par 1 quart. C’est souvent les taz qui sont archi dosés, donc perso je commence avec 1 quart et quelques heures plus tard je juge. Toute façon en général en une soirée je prend rarement 1 entier, 3 quart maximum. En tout cas je dépasse jamais une moitié en une prise.

En ce qui concerne le LSD c’est encore plus compliqué lol a moins de tester ton produit, faut se fier à la personne qui te le vend. Moi je dis il faut être encore plus prudent avec le L parce que ça peut vite partir en couilles les grosses doses. Comme tu dis c’est bien de le mettre dans une bouteille comme ça tu prend petit à petit et tu vois.

Conclusion faut toujours être prudent avec la drogue !

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert77champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17340 messages
Blogs
Merci pour vos expériences. Est ce que d'autres personnes ont des expériences avec le LSD ou la MDMA ?

Hors ligne

 

Autocrine homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Nov 2022
9 messages
Pour les tazs on m'a toujours conseillé de commencer par 1/4 étant donné qu'on ne connaît pas la dose, quitte à redrop plus tard
Et puis au moins ça permet de tenir plus longtemps dans la soirée avec moins de cachetons si jamais

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Alerte cachet MDMA + 2CB surdosé !!!
par Synthesis, dernier post 24 novembre 2023 par Synthesis
  0
logo Psychoactif
[ Forum ] Analyse de drogue - Analyse de buvard d'etizolam
par TheRedEyeGuy, dernier post 11 janvier 2018 par TheRedEyeGuy
  8
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] LSD, effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Ecstasy-MDMA, la première fois
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
9901 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums