Psychoactif
Semaine de l'enfer : Entre la vie et la mort et l'envie de repos.. / Les Blogs de PsychoACTIF

Semaine de l'enfer : Entre la vie et la mort et l'envie de repos..

Catégorie : Tranche de vie
14 janvier 2022 à  14:20

#enfer-od-surdose-cocaine-heroine-isolement-calme-suicide-paix
Salut salut, vous me connaissez pas beaucoup mais je survole beaucoup, moins ces derniers temps.. Mais là attention PAVE CESAR !!

Mais la grosse semaine, mercredi dernier en attente de colis (2g c et 1 de brun), je suis allez au four a Poitiers, déception bof bof.
Le lendemain, la factrice magique est passée..

Ni une ni deux je me prepare un truc avec un max d'hero et un max de C.
Oubliant toute regle de RDR (injecté en deux fois), j'ai tout injecté en 1 fois, et BIM OD. Pompiers, SAMU, helico, hosto de poitiers.. ce qui n'est jamais arrivé a6/7 ans d'ijection, ais le flicage permanent me fais faire + n'importe quoi.

Jai pas voulu rester la nuit donc on est revenu me chercher et j'ai direct demande mes prods a mes potes qui me les ont pas rendus.

Le lendemain matin, je leur redemande sachant que TOUT n'avait pas été jeté? j'ai réussi a négocier de conso "sous surveillance", autant dire que c'était horrible. Ce qi était déjà le cas le jour de l'OD pck ma copine voulant être présente pour éviter les problèmes, je crois que c'est ce qui ma fait zapper toute les règles de RDR. Mais elle ma sauvé la vie quand même, clairement.

Mais ducoup le soir je me suis refais un bon gros taquet, ue je connais et suis arrivé a ce que je recherche, CaD tremblement, besoin de m’asseoir, oreilles qui bourdonnent et Ca à fait l’effet d'une OD pour ma copine. Mais moi c'était pile poil ce que je voulais (même si de l’extérieur ça fais peur)

2 jours plus tard je suis retourné a Poitiers, pareil déception..

Entre temps j'avais recommandé sur le DW mais elle la calé et a intercepté les 2g de C. On a encore du en jeter une partie mais j'ai quand même pu en en consommer, mais encore une fois sous surveillance ce qui a tendance a me faire faire + n'importe quoi (mais la peur de ma copine est légitime mais à l'effet contraire..) Après négociation on apu fnir sur un derniers taquets en 2 fois, premiere ok, et ensuite perdu la veine et s'en ai suivi 1h de charcutage pour au final ne pouvoir le finir et le jeter

Beaucoup de monde autour de moi ont eu peur et ducoup me "flics" un peu, ce qui à tout l'effet contraire de ce qui est bon, ca nique la RDR par devant et par derrière (sisi AlKpote pour les connaisseur/se) et je fais nimpe, dans la voiture, en cachette etc...

En parallèle de ça, on accélère le CSAPA où on y est aller tout les deux, elle va avoir n suivi de soutien aussi. Moi je vais voir Educ, physiatre (je voyais déjà les deux) et en plus psychologue.

La j'ai une formation de taf qui arrive, je suis pas a la rue, mes conso n'ont pas d’impact sur notre vie de "ménage" niveau financier, sauf que ducoup (et déjà un peu avant cette situation) j'ai l'impression de ne rien pouvoir faire sans me justifier..

Je l'aime mais je n'arrive plus à subir cette situation d'infantilisation constantede macompagne et de mes amis (qui encore une fois ont leur raison, la peur que ca a engendré est humaine), mais moi ça me fais faire les choses en cachette et encore + violemment.

Genre elle accepte que je ne le fasse pas dans la maison, donc je prend la voiture, je fais ça dans des coins de forêt etc etc..

Je sais que je suis dans une situation dans laquelle je me suis rarement retrouvé depuis que j'ai commencé les injections il y a 6/7 ans.

Mais la je mets tout ce que je peux en place.. Des AD alors que j'ai jamais voulu en prendre mais j'avais trop envie de me foutre en l'air.. Ca a fait un peu le taf, je fais des stages en taf, j'essaye d'être agréable a vivre, mais je me sens comme prisonnier et j'en peux plus !!

Et ducoup j'ai envie de m'isoler et qu'on me laisse tranquille faire ce qu je veux et ça se passerais surement mieux.. Mais c'est dur de leur demander ça.. C'est égoiste de ma part, mais je suis paumé et là j'ai besoin qu'on me foute la paix pour essayer de me retrouver et d’arrêter de faire les choses pour les autres !! Pck je suis quelqu'un de très sensible, empathique et très serviable avec mes proches et pas que, mais la j'ai besoin de répis..

Désolé pour le pavé mais j'ai besoin de conseils sad

Reibox drogue-peace

PS: Et dans tout ça j'aimerais vrament que caaille mieux mais je ne me plait vraient pas dans ma nouvelle région, et la conso revient vitesse grand V et les pensées suicidaire ont rarement étés aussi présente (Même si ça va mieux vu que je me gave de fluoxetine, diazepam, lexo (qui dailleurs est nul.. Même après 8 barettes de 6mg je ressens quasi rien face au diazepam.)

Fin bref, je suis sur une pente, plutot glissante, en espérant que y'ai pas un trou de 6 pieds sur cette pente !! J'en ai pas envie mais comme j'arrive pas a réagir j'ai l'impression de tout perdre et ou en vrai ne plus être une personne toxique pour mon entourage, c'est ca le plus dur...

Bisous les psychos.



Commentaires
Salut,

Ta situation ne semble pas simple, bien au contraire... Tout d'abord je ye souhaite donc bien du courage, en esperant que la situation s'arrange.

Je n'ai pas tellement de conseil à donner j'avoue boulet ; simplement, vis à vis de tes proches, leur hatitude semble, comme tu le soulignes d'ailleurs, contre-productive.

N'y a t-il pas moyen que tu leur expliques calmement et fermement que leur atitude n'est pas la bonne, et que, preuve en est ces derniers jours, même contreproductive ?

Tu parles d'égoisme, mais en quoi cela serait egoiste si justement leur atitude provoque des effets contraire à ceux recherchés thinking

Je veux  dire, c'est donc dans leur intérêt comme dans le tiens qu'ils arretent de te fliquer de la sorte apparemment.
Donc pas vraiment "égoiste", mais simplement une meilleurs démarche à adopter pojr arriver à une situation qui covient à tous ?

Puis, pour moi, dans certaines situations, les gens qui taxent les autres "d'égoiste", c'est car la personne, en un sens, ne satisfait pas leur propre égoisme !

Mais d'abord, pourquoi veulent ils absolument t'empêcher de consommer, quels problèmes concrets et objectifs apporte ta conso ? 

Bref en esperant que mon message est pu t'être utile, d'une manière ou d'une autre.

Prend soin de toi surtout, et bon courage dans la stabilistion de ta situation smile

drogue-peace


Dialogue  dialogue et encore dialogue...étant bien conscient, mais ça je crois tu l'est, que tu fais pour TOI et pas pour les autres
Bonne chance


Bon j'ai refais un sacré roman, courage a ceux qui irot jusqu'à la fin, et merci de votre aide smile J'espere que ça ne sera pas trop indigeste, j'ai fais au mieux ! smiley-gen013

AnonLect a écrit

Salut,

Ta situation ne semble pas simple, bien au contraire... Tout d'abord je ye souhaite donc bien du courage, en esperant que la situation s'arrange.

Je n'ai pas tellement de conseil à donner j'avoue boulet ; simplement, vis à vis de tes proches, leur hatitude semble, comme tu le soulignes d'ailleurs, contre-productive.

N'y a t-il pas moyen que tu leur expliques calmement et fermement que leur atitude n'est pas la bonne, et que, preuve en est ces derniers jours, même contreproductive ?

Tu parles d'égoisme, mais en quoi cela serait egoiste si justement leur atitude provoque des effets contraire à ceux recherchés thinking

Je veux  dire, c'est donc dans leur intérêt comme dans le tiens qu'ils arretent de te fliquer de la sorte apparemment.
Donc pas vraiment "égoiste", mais simplement une meilleurs démarche à adopter pojr arriver à une situation qui covient à tous ?

Puis, pour moi, dans certaines situations, les gens qui taxent les autres "d'égoiste", c'est car la personne, en un sens, ne satisfait pas leur propre égoisme !

Mais d'abord, pourquoi veulent ils absolument t'empêcher de consommer, quels problèmes concrets et objectifs apporte ta conso ? 

Bref en esperant que mon message est pu t'être utile, d'une manière ou d'une autre.

Prend soin de toi surtout, et bon courage dans la stabilistion de ta situation smile

drogue-peace

Merci pour ta réponse. On est tous conscient que c'est contre productif, eux comme moi. Je n'ai pas encore discuter avec certaine personnes mais ca devrait arriver dans la semaine.

Jusque la, les conséquences étaient minimes, mais là, ma copine qui ne consomment pas, qui c'est retrouvé avec 6 pompiers/samu dans le salon, mon coeur qui ne battait plus, tout bleu et avec la machine qui disait "plus de pouls, arrêter la machine".

Ce fut vraiment un traumatisme, elle m'a vu mort cliniquement.. Ce qi fait que maintenant c'est vraiment compliqué de faire accepter certaine conso..

Mon entourage ne me traite pas d'egoiste, c'est moi même qui me traite d'egoiste.. Toute les personnes qui m'entourent ne sont pas toxicophobe dutout, au contraire, ielles s'inquietent juste énormément pour moi car ielles ne m'ont jamais connu dans cet état là et moi non plus a vrai dire)..

Et maintenant on habite à la campagne, donc l'anonymat c'est compliqué et j'espere que ca va pas jazzer, car mes amis ont aussi un projet d'écolieu dans la coin, soutenu par la commune etc, et là j'ai fais tut ce que je voulais eviter : de la TRES mauvaise pub (on sait pas vraiment mais c'est ma peur.

En quoi ça les impacts encore ? Il  à déjà 4mois j'ai bu de l'etiz au goulot, ca a failli finir en catastrophe, a même en droit, avec les même personnes..

J'ai jamais craqué comme ça depuis + de 5 ans. Et la ça a jamais été aussi intense..

Personnellement je me sens mal dans notre nouvelle région, problème de couple avant l’emménagement et après évidemment, la ça va largement mieux, jusqu'à ces quelques jour.. On a un coloc aussi avec qui ça se passe moyen mais c'est un ami a nous.. J'arrive pas à m'intégrer bien comme je le souhaiterais..

MAIS, j'ai enfin entamé des antidep pour essayer de soigner ma dépression que je traine depuis + de 10 ans je pense... (Coma ethylique a 12 ans, plusieurs fois à l'hosto pour abus de benzo en CFA, consommation de TOUT ce qui passait en chouille etc, pis à un moment je me suis mis au taquet a donf pendant 1 an, puis j'ai déménager et j'ai réussi à "gérer" un peu cette conso mais sans jamais travailler sur le fond..)

Donc actuellement :

CSAPA avec :
-Educateur+psychiatre

-Psychologue-therapeute-chanlyste

-Suivi de soutien pour ma copine (au CSAPA, ils ont des accompagnateurs), car elle est arrivé a bout de ce qu'elle peut gérer et elle en à déjà tellement fait... Et j'ai vraiment pas envie de la perdre.. Facile a dire mais j'essaye au mieux de me tenir à ce que je dis, pour ne pas que je perde sa confiance..

-Avant dernière séance visio avec ma psy du CSAPA de Lyon qui me suit depuis 4/5 ans

Ensuite :
-Demain stage en mécanique de 1 semaine dans le but de peut etre faire un apprentissage l'année prochaine. 5Ca va etre dur pck j'ai taper 4 jours de codé et 2 jours d'héro là... Donc je vais charger sur la codé aussi pour être "en forme" pour le stage (j'y  tiens beaucoup)

-Je suis sur une piste de technicien de cinéma (décor etc etc). Premier contact aujourd'hui avec une connaissance d'un pote de confiance. On va voir ce que ca donne dans les prochains jours et si ça peut m'être bénéfique et fiable. EN tout cas ça m'intéresse grave.

-Et sinon, maybe faire pas mal de woofing en gardant un pied à terre dans la maison où je suis actuellement mais en pouvant avoir une certaine liberté..



Enfin voilà, je crois que j'ai déjà bien fait le tour. Tout ça pour dire que je mets vraiment plein de chose en place, en tout cas j'essaye.. Mais je n’arrive pas a aller bien et à sortit la tête de l'eau malgré tout ça.

Tout ça pour dire que j'essaye vraiment de pas m'enliser et de mettre plein de démarche en place et qu'e j'en chie, je commence à avoir du mal à tenir le coup.

Ca va un peu mieux depuis que je prend les antidep depuis 2 mois, mais avant ça l'idée d'écrire un testament et de me foutre en l'air dan =s la foulée n'avait JAMAIS pris autant de place

Je suis heureux d'avoir d’emménager car sinon j'aurais continué mon voilage de face intégrale.. Mais là j'ai vraiment envie de travailler la dessus et de sortir de cette dépression de + de 10ans cachées sous des saupoudrage intensif (poudre, goutte, base, injection, benzo etc etc etc).

Donc c'est super violent mais c'est nécessaire pour espérer vivre + de 2 ans
et pouvoir enfin construire quelques choses dont on a envie et déjà parler avec ma magnifique et la plus géniale personne que j'ai jamais rencontré : non consommatrice, à ne pas oublier et a aucun moment elle ne m'a jugé, elle arrive juste à saturation et je n'en peux de la faire souffrir..

Bon je me suis bien étalé là... J'espere que j'ai pas mal répondu, et donné assez d'infos.

Marco 68 a écrit

Dialogue  dialogue et encore dialogue...étant bien conscient, mais ça je crois tu l'est, que tu fais pour TOI et pas pour les autres
Bonne chance

Et pour toi Marco, t'imagine même pas à quel point on communique déjà et qu'on à du mal à faire mieux.

Et je sais qu'il faudrait que je le fasse pour moi, mais je n'arrive pas là. Je n'ai pas de considération pour ma personne (manque de confiance en soi dut au collège, tête de turc mais pas vraiment non plus, 1ere copine qui ma trompé avec 3 de mes meilleurs potes de l'époque, trop de fois entendu dire que j'étais une merde etc etc...)

J'essaye déjà de m'en sortir pour mes parents qui ont toujours été là et à qui j'en ai fais baver et je fais ça aussi pour ma si belle et si géniale compagne ! Et ensuite je le fais pour moi aussi. Ainsi,que pour mes amis qui ne, m'ont jamais tourné le dos... Mais j'ai vraiment peur de tout perdre : amis et copine  (Je fais une vrai différence entre amis et potes hein !!!



Voilà, c'est parti dans tout les sens mais comme vous pouvez le comprendre je suis : stressé, paumé, je me pose bcp trop de question, complexe d'infériorité et gros manque de confiance en moi..


N'hésitez pas si vous avez d'autres questions ou besoin de précision si vous avez eu la foi d'arriver jusque là ! Bon allez je go dodo pck demain reprise travaille dans un stage d'observation mécanique !


De gros bisous les psychow's !

Reibox heart


Salut,

Ne lâche rien, tu sais que t'accrocher à un stage (d'ailleurs c'était comment ?) va t'aider à affronter ce que tu vis en ce moment.

Le travail avec un psy est ultra important à mon avis. Tu as besoin d'aide extérieure.

Si tu n'as pas envie que ta copine te quitte, ce qui agraverait ta situation et peut-être augmenterait ta conso, il faut que tu mettes des choses en place comme
celles que tu as citées.

Bosser te permettra de reprendre une estime de toi. Je sais ça peut paraître idiot surtout si tu fais un job de merde, mais dis-toi que dans ta situation il faut que tu occupes tes pensées.
Et tu remettes ton cerveau en marche lorsque tu vois ton psy.

L'idée est de rebooster ta confiance et arrêter ces pensées envahissantes qui accentuent ton mal être.

C'est bien que tu aies des projets comme le woofing ou une formation, sois juste vigilant que parfois tes envies ne cachent pas une envie de fuite et te mènent à d'autres échecs.

Car tant que tu n'auras pas perçu ce qui te mène à l'échec et à l'autodestruction, tu resteras fragile.

Tu as l'air fort, c'est mon ressenti.

Il faut que tu t'accroches, pour toi et pour ta copine si elle compte pour toi, et pour tout le reste car tu as encore plein d'envies on le ressent donc vas-y.


Déjà si tu arrives à faire un stage/ formation ou même de trouver un job.
Et même faire une activité que tu aimes vraiment et qui te prends du temps régulièrement, aident à ne pas penser qu'à seulement consommer.

Et cela devrait du coup,  mettre un frein à  tes conso, puis essaye de mettre un  cadre avec quelques règles par écrit c'est ce que jai fait dans le passé  ou j'avais une conso débridée , dans l'excès et toussa ... et à  ce jour je m'en tiens toujours à  cette méthode sauf que je n'ai plus besoin de mettre ça dans un carnet de notes , après ca peut m'arriver de faire des erreurs,  comme pour IV le 3MMC j'ai toujours bien gérer , mais depuis quelques mois, je suis parti sur des binjes sur plusieurs jours et de monter à  20g sur 3sem ou 5 a 10g en un week-end.

Donc j'ai du ressortir mon carnet et là ma dernière cde de 10G à été fini en sniff et peu en IV sur une dizaine de jours.
Et je veux et vais revenir un usage seulement les week-ends puis avec des break tous les 2mois etc...


Et pour toi,  le gros problème que je pense voir et on en a un peu discuté c'est la façon dont tu consommes en IV , alors qu avec une consommation rdr et safe cela ne devrait pas avoir d'impact sur ta santé ou du moins réduit au max et sur ta relation avec tes proches...

Je pense qu'un travail en ce sens est une vraie piste, tu as des structures rdr près de chez toi ? Pour de l'AERLI ...etc

Et soit indulgent envers toi

Force à toi et courage

MM

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS