Psychoactif
Revue de presse Cannabis thérapeutique du 5 août 2022 / Les Blogs de PsychoACTIF

Revue de presse Cannabis thérapeutique du 5 août 2022

Catégorie : Actualités
05 août 2022 à  15:42

IACM-Bulletin du 05 Août 2022



IACM: Conférence sur les cannabinoïdes 2022 en octobre en Suisse.

Les 20 et 21 octobre, la principale conférence internationale sur les utilisations médicales du cannabis et des cannabinoïdes se tiendra au Centre des congrès de Bâle, en Suisse. Ne manquez pas cette occasion de rencontrer les principaux chercheurs dans ce domaine, d’apprendre de leur expérience, d’échanger avec d’autres et d’obtenir des informations de première main et les plus récentes ! Cette année, nous organisons la conférence en coopération avec la Société suisse pour le cannabis en médecine. En Suisse, l’usage médical du cannabis a été récemment légalisé.
« Des controverses aux idées » – In Memoriam du Prof. Daniela Parolaro
Site web de la conférence
Programme
Appel à résumés (date limite : 31 août)
Sponsors
Inscription
Hébergement
La langue de la conférence est l’anglais. Il y aura une traduction simultanée en allemand et en français. La conférence sur les cannabinoïdes 2022 est dédiée au Dr Daniela Parolaro, décédée en mars 2022. Pendant de nombreuses années, le Dr Parolaro a été membre du conseil d’administration de l’IACM et a été présidente de l’IACM de 2013 à 2015.

Science/Homme: De nombreux patients souffrant de maladies rénales utilisent le cannabis pour contrôler leurs symptômes.

Selon une enquête menée au Canada auprès de 320 patients souffrant de maladies rénales, 50% d’entre eux avaient déjà consommé du cannabis à des fins récréatives et pour contrôler leurs symptômes. Seule une minorité pensait que leur médecin était au courant de leur consommation de cannabis. En ce qui concerne la forme de consommation, 88 % ont fumé du cannabis, 43 % ont utilisé des huiles et 58 % des comestibles.
Les raisons les plus courantes de la consommation antérieure de cannabis étaient les loisirs (53%), le soulagement de la douleur (39%) et l’amélioration du sommeil (35%). Seuls 34 % des anciens consommateurs de cannabis pensaient que leurs médecins étaient au courant de leur consommation de cannabis. Plus de 50 % des répondants seraient probablement ou certainement prêts à essayer le cannabis pour contrôler leurs symptômes. Les auteurs ont conclu que « de nombreux patients atteints de maladies rénales utilisent du cannabis et qu’il y a un intérêt à essayer le cannabis pour le contrôle des symptômes. »
Collister D, Herrington G, Delgado L, Whitlock R, Tennankore K, Tangri N, Goupil R, Fredette AN, Davison SN, Wald R, Walsh M. Patient views regarding cannabis use in chronic kidney disease and kidney failure : a survey study. Nephrol Dial Transplant. 2022:gfac226.

Science/Homme: La légalisation du cannabis au Canada n’a pas influencé le risque de psychose et de schizophrénie.

La légalisation du cannabis au Canada en en octobre 2018 n’a pas été associée à des changements significatifs en matière de psychose ou de schizophrénie induite par le cannabis dans les provinces canadiennes de l’Alberta et de l’Ontario. C’est le résultat de recherches menées par des enquêteurs canadiens et britanniques. Ils ont regroupé les présentations aux urgences de l’Alberta et de l’Ontario d’avril 2015 à décembre 2019 et se sont concentrés sur la psychose induite par le cannabis (5 832 cas) et la schizophrénie et les affections connexes (211 661 cas), ainsi que sur deux séries de comparaison de psychose induite par les amphétamines (10 829 cas) et de psychose induite par l’alcool (1 884 cas).
Les présentations de psychose induite par le cannabis ont doublé entre avril 2015 et décembre 2019. Cependant, dans les quatre modèles statistiques appliqués par les enquêteurs, il n’y avait aucune preuve d’effets significatifs de fonction d’étape associés à la légalisation du cannabis sur les chiffres hebdomadaires des urgences après la légalisation de la psychose induite par le cannabis, de la schizophrénie, de la psychose induite par l’alcool et de la psychose induite par les amphétamines. Les auteurs ont conclu que « la mise en œuvre du cadre de légalisation du cannabis au Canada n’a pas été associée à des preuves de changements significatifs dans les présentations de psychose induite par le cannabis ou de schizophrénie aux urgences. »
Callaghan RC, Sanches M, Murray RM, Konefal S, Maloney-Hall B, Kish SJ. Associations Between Canada’s Cannabis Legalization and Emergency Department Presentations for Transient Cannabis-Induced Psychosis and Schizophrenia Conditions: Ontario and Alberta, 2015-2019. Can J Psychiatry. 2022;67(8):616-625.

En bref

IACM: l’ancien président de l’IACM, Raphael Mechoulam, revient sur 65 ans de recherche.

« Après une enfance traumatisante en EURope pendant la Seconde Guerre mondiale, j’ai trouvé que la recherche scientifique en Israël était un plaisir au-delà de mes attentes. (…) En regardant les 91 années de ma longue vie, je conclus que j’ai eu de la chance, beaucoup de chance, tant sur le plan personnel que scientifique. »
Mechoulam R. Annu Rev Pharmacol Toxicol. 2022 Jul 18 [sous presse]
The Scientist – a documentary
Europe: Un groupe de membres du Parlement EURopéen œuvre pour la légalisation du cannabis.
Des membres du Parlement EURopéen issus de différents groupes politiques et de différents États membres de l’UE se sont réunis pour créer un groupe d’intérêt de députés EURopéens qui soutiennent des politiques fondées sur les droits de l’homme en matière d’usage personnel du cannabis. Dans une lettre ouverte adressée aux 705 députés du Parlement EURopéen, encourageant les députés à rejoindre le groupe, 5 députés EURopéens se félicitent des récents développements en matière de légalisation du cannabis en Allemagne, à Malte et au Luxembourg.
Businescann du 19 juillet 2022
Indonésie: La Cour constitutionnelle rejette la demande de légalisation de l’usage médical du cannabis.
La Cour constitutionnelle indonésienne a rejeté le 20 juillet une révision judiciaire de la loi sur les stupéfiants du pays qui aurait ouvert la voie à la légalisation du cannabis à usage médical. Trois mères d’enfants atteints de paralysie cérébrale, soutenues par des organisations de la société civile, avaient déposé en 2020 une demande de révision judiciaire de la stricte loi indonésienne sur les stupéfiants, en faveur de l’utilisation du cannabis pour traiter les symptômes. Les juges ont déclaré que les recherches étaient insuffisantes pour justifier une décision en faveur des plaignants, mais ont exhorté le gouvernement à mener « immédiatement » des recherches sur l’usage thérapeutique des stupéfiants.
Reuters du 20 juillet 2022
USA: Trump demande la peine de mort pour les trafiquants de drogue condamnés.
L’ancien président Donald Trump s’est prononcé le 26 juillet en faveur de l’imposition de la peine de mort pour punir les trafiquants de drogue condamnés, dans le cadre d’un discours où il a présenté une série de mesures drastiques pour endiguer la criminalité.
The Hill du 26 juillet 2022
Zimbabwe: Le pays autorise l’usage médical du cannabis.
Le Zimbabwe autorise pour la première fois la vente de produits à base de cannabis dans le cadre de médicaments complémentaires donnés aux patients. L’Autorité de contrôle des médicaments du Zimbabwe a invité tous les producteurs, fabricants, importateurs, exportateurs et pharmaciens de détail agréés de cannabis et de chanvre à demander l’autorisation de vendre ces produits.
Bloomberg du 26 juillet 2022
Science/Animal: La biodisponibilité orale du CBD chez les chevaux est de 8 %.
Les enquêteurs ont découvert que la biodisponibilité du CBD après une prise orale chez les chevaux est de 7,9% et que la concentration maximale dans le sang était atteinte après 2,5 heures.
M. H. Gluck Equine Research Center, Département des sciences vétérinaires, Université du Kentucky, Lexington, États-Unis.
Turner SE, et al. Am J Vet Res. 2022;83(9):ajvr.22.02.0028.
Science/Animal: Le CBD et le CBG montrent des effets anti-inflammatoires.
Dans un modèle animal d’inflammation des poumons, le CBD (cannabidiol) et le CBG (cannabigérol) ont tous deux montré des effets anti-inflammatoires. « Nos observations suggèrent que ces cannabinoïdes non psychoactifs pourraient avoir des effets bénéfiques dans le traitement des maladies caractérisées par une inflammation des voies respiratoires. »
Sackler Institute of Pulmonary Pharmacology, Institute of Pharmaceutical Science, King’s College London, Royaume-Uni.
Robaina Cabrera CL, et al. Pulm Pharmacol Ther. 2021;69:102047.
Science/Animal: Le CBD montre des effets de type antidépresseur.
Dans une étude sur des rats âgés, le CBD, à des doses de 3 à 30 mg par kilogramme de poids corporel, a montré des effets semblables à ceux des antidépresseurs, en fonction de la dose.
IUNICS, Université des Iles Baléares, Palma, Espagne.
Hernández-Hernández E, et al. Front Pharmacol. 2022;13:891842.
Science/Animal: Le CBD améliore le fonctionnement de la glande thyroïde.
Le CBD (cannabidiol) a amélioré la fonction de la thyroïde chez les rats en modulant les récepteurs de la vitamine D.
Trivedi Global, Inc, Henderson, États-Unis.
Trivedi MK, et al. J Food Sci Technol. 2022;59(8):3237-3244.
Science/Cellules: Le CBD induit la mort cellulaire programmée des cellules cancéreuses du poumon.
Dans une étude avec des cellules adénocarcinomiques des poumons, le CBD a induit une mort cellulaire programmée et cela a impliqué l’activation du récepteur PPAR-gamma.
Département des sciences biologiques, Collège des sciences naturelles, Université nationale de Kangwon, Chuncheon, Corée.
Park YJ, et al. Pharmaceuticals (Basel). 2022;15(7):836.
Science/Cellules: Un dérivé de l’anandamide pourrait être efficace dans le neuroblastome.
Une nouvelle recherche a utilisé un dérivé synthétique de l’endocannabinoïde anandamide pour induire la mort cellulaire dans les cellules de neuroblastome, une certaine forme de cancer du cerveau.
Laboratoire de recherche en hématologie oncologique pédiatrique, Centre de recherche sur le cancer, Centre médical Chaim Sheba, Tel-Hashomer, Israël.
Golan H, et al. Biomedicines. 2022;10(7):1552.
Science: Le CBD peut être converti en THC, ce qui peut entraîner une mauvaise identification du THC.
Des scientifiques ont démontré que lors de l’analyse de produits contenant du CBD par chromatographie en phase gazeuse/spectrométrie de masse, une partie du CBD peut être convertie en THC par la chaleur, ce qui peut entraîner une mauvaise identification.
Institut national de recherche sur les sciences policières, 6-3-1 Kashiwanoha, Kashiwa, Japon.
Tsujikawa K, et al. Forensic Sci Int. 2022;337:111366.
Science/Animal: Les endocannabinoïdes peuvent améliorer l’inflammation des voies respiratoires allergiques.
Dans une étude sur des cobayes, l’inhibition de la dégradation des endocannabinoïdes par des inhibiteurs de la FAAH (inhibiteurs de l’amide hydrolase des acides gras) a entraîné une réduction de l’inflammation allergique des voies respiratoires.
Université Hacettepe, faculté de pharmacie, département de pharmacologie, Ankara, Turquie.
Abohalaka R, et al. Life Sci. 2022;306:120808.
Science/Homme: Etude des effets du cannabis et de l’alcool seuls ou en combinaison.
Dans une étude portant sur 28 consommateurs de cannabis en bonne santé ayant des antécédents récents de consommation excessive d’alcool, qui ont reçu un placebo, de l’alcool seul, du cannabis seul ou de l’alcool et du cannabis sur 4 séances,  » le cannabis a semblé affecter l’humeur et l’expérience subjective, avec un impact minimal sur les performances cognitives. L’alcool semble altérer les performances cognitives et psychomotrices, avec un impact minimal sur l’humeur et l’expérience subjective. Les effets aigus de l’alcool et du cannabis combinés étaient tout au plus additifs. »
Institut de recherche sur les politiques en santé mentale, Centre de toxicomanie et de santé mentale, Toronto, Ontario, Canada.
Wickens CM, et al. Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry. 2022;118:110570.
Science/Homme: La consommation de cannabis peut augmenter le risque d’arythmies cardiaques.
L’analyse de 1485 participants d’une étude sur l’athérosclérose a montré, que la consommation de cannabis « peut être associée à une plus grande charge d’arythmies. »
Institut de santé globale de Barcelone (ISGlobal), Barcelone, Espagne.
Harding BN, et al. Am J Cardiol. 2022;177:48-52.
Science/Homme: La palmitoyléthanolamine pourrait être utile dans le traitement du long Covid.
Selon une analyse rétrospective des données de 33 patients atteints du syndrome de Covid long l’administration de palmitoyléthanolamine (600 mg 2 fois par jour) pendant environ 3 mois peut être bénéfique dans la réduction des symptômes.
GCA-Centro Spoke AO Cannizzaro, Catane, IRCCS Centro Neurolesi Bonino Pulejo, Messine, Italie.
Raciti L, et al. Med Sci (Basel). 2022;10(3):37.
Science/Animal: Les endocannabinoïdes peuvent réduire l’auto-administration de nicotine.
Un bloqueur de la dégradation de l’anandamide a réduit l’auto-administration de nicotine chez les rats.
École de pharmacie, unité de pharmacologie, université de Camerino, Italie.
Lunerti V, et al. EUR J Pharmacol. 2022;928:175088.
Science/Animal: Les nausées induites par la chimiothérapie sont atténuées par l’activation du récepteur CB1.
Dans une étude sur des rats, qui ont reçu l’agent chimiothérapeutique cyclophosphamide, le cannabis a montré des propriétés antiémétiques dues à l’activation du récepteur cannabinoïde 1.
Département des stupéfiants, de l’ergogénie et des poisons, Centre national de recherche, Le Caire, Égypte.
Elgohary R, et al Fundam Clin Pharmacol. 2022 Jul 21. [sous presse].
Science/Homme: Les hommes infertiles, qui consomment du cannabis, peuvent avoir une morphologie réduite des spermatozoïdes.
Une analyse des données de 2074 hommes EURopéens blancs issus de couples ayant des problèmes de fertilité a montré, que ceux qui « consomment du cannabis ont un risque plus élevé d’avoir des niveaux de testostérone plus faibles et une morphologie du sperme altérée par rapport aux non-consommateurs. »
Université Vita-Salute San Raffaele, Italie.
Belladelli F, et al. Andrologie. 2022 Jul 22. [sous presse].
Science/Animal: Le THC et le CBD ont des effets différents sur la fonction immunitaire dans l’inflammation.
Dans un modèle murin d’inflammation intestinale, le THC et le CBD ont exercé des effets différents sur la fonction immunitaire des macrophages. « Chaque traitement a eu un effet unique sur la composition des cytokines ».
Laboratoire d’immunothérapie et de transplantation de moelle osseuse, Centre médical Hadassah, Faculté de médecine de l’Université hébraïque de Jérusalem, Israël.
Yekhtin Z, et al. Biomedicines. 2022;10(8):1793.
Science/Cellules: L’anandamide pourrait sensibiliser les bactéries résistantes aux antibiotiques.
Dans une étude sur le staphylocoque doré multirésistant (SARM), l’anandamide a sensibilisé les bactéries aux antibiotiques. L’anandamide a augmenté la concentration intracellulaire de la pénicilline.
Laboratoire de recherche sur les biofilms, Institut des sciences biomédicales et buccales, Faculté de médecine dentaire, École médicale Hadassah, Université hébraïque de Jérusalem, Israël.
Sionov RV, et al. Int J Mol Sci. 2022;23(14):7798.
Science/Animal: Une supplémentation en CBD s’est avérée sûre chez les chevaux.
L’administration de 150 mg de CBD était « sûre et n’a pas entraîné de changements dans la mentalité, la démarche ou d’autres paramètres de santé, et aucun signe clinique indésirable n’a été observé pendant 56 jours d’administration orale. »
Programme d’études sur la santé équine, États-Unis.
St Blanc MP, et al. J Equine Vet Sci. 2022:104085.
Science/Homme: Aucun résultat définitif sur l’utilité de la CBD dans les symptômes de Covid-19, pour l’instant.
Selon une revue, il n’y a « pas assez de preuves pour soutenir ou réfuter le CBD en tant que médicament polyvalent pour traiter l’inflammation et les autres symptômes du COVID-19. Des essais cliniques sont nécessaires pour tester son efficacité et ses effets indésirables. »
Département de psychiatrie, Université Ludwig Maximilians de Munich, Munchen, Allemagne.
Holst M, et al. Cannabis Cannabinoid Res. 2022 Jul 26. [sous presse].
Science/Cellules: Le condensat de fumée de cannabis induit des dommages aux cellules épithéliales de la bouche humaine.
Dans une étude avec des cellules épithéliales gingivales, le condensat de fumée de cannabis a provoqué des dommages cellulaires par la mort cellulaire programmée et le stress oxydatif.
Groupe de Recherche en Écologie Buccale, Faculté de Médecine Dentaire, Université Laval, Québec, Canada.
Tazi N, et al. Arch Oral Biol. 2022;141:105498.
Science/Cellules: Les extraits de cannabis peuvent favoriser la cicatrisation des plaies dans la bouche.
Les extraits de chanvre et le CBD pourraient favoriser la cicatrisation des plaies dans la bouche. Les auteurs notent que leur recherche « est la première à montrer que l’exposition à court terme à l’extrait de chanvre et au CBD a favorisé la cicatrisation des fibroblastes gingivaux, démontrant que l’extrait de chanvre et le CBD ont des avantages potentiels dans le traitement des inflammations et des ulcères buccaux. »
Département de technologie pharmaceutique, Faculté des sciences pharmaceutiques et Centre d’excellence pour l’innovation en chimie, Université Naresuan, Phitsanulok, Thaïlande.
Kongkadee K, et al. Arch Oral Biol. 2022;140:105464.
Science/Cellules: La cannflavine A montre des effets anticancéreux synergiques avec les agents chimiothérapeutiques dans le cancer de la vessie.
Une nouvelle recherche montre que « des composés de Cannabis sativa autres que les cannabinoïdes, comme le flavonoïde cannflavine A, peuvent être cytotoxiques pour les cellules de carcinome transitionnel de la vessie humaine et que ce composé peut exercer des effets synergiques lorsqu’il est associé à d’autres agents », à savoir la gemcitabine, le cisplatine et les cannabinoïdes.
Faculté de médecine, département de pharmacologie, Université Dalhousie, Halifax, Canada.
Tomko AM, et al. J Cannabis Res. 2022;4(1):41.
Science/Homme: Un nombre croissant de vétérans américains présentent un trouble de la consommation de cannabis.
En 2005, les pourcentages d’anciens combattants « diagnostiqués avec un trouble de l’usage du cannabis dans les groupes d’âge <35, 35-64 et ≥65 ans étaient respectivement de 1,70%, 1,59% et 0,03% ; en 2019, ces pourcentages avaient augmenté à 4,84%, 2,86% et 0,74%, respectivement. »
Département d’épidémiologie, Université Columbia, New York, États-Unis.
Hasin DS, et al. Am J Psychiatry. 2022:appiajp22010034.
Science/Cellules: Les cannabinoïdes pourraient être utiles dans le traitement de la leucémie.
Un cannabinoïde synthétique (JWH-018), qui active les deux récepteurs cannabinoïdes, « peut avoir un effet thérapeutique sur la pathogenèse de la leucémie » et en particulier sur les cellules souches leucémiques et les cellules souches hématopoïétiques.
Département d’oncologie fondamentale, Institut des sciences de la santé de l’université d’Ege, Izmir, Turquie.
Salcin H, et al. Cannabis Cannabinoid Res. 2022 Jul 14. [sous presse].
Science/Animal: Le CBG atténue l’hypersensibilité causée par la neuropathie induite par la chimiothérapie.
Dans une étude sur des souris, le CBG (cannabigérol) a atténué « l’hypersensibilité mécanique évoquée par la neuropathie périphérique induite par le cisplatine ».
Département de pharmacologie, Collège de médecine de la Penn State University, Hershey, États-Unis.
Sepulveda DE, et al. EUR J Pain. 2022 Jul 28. [sous presse].
Science/Animal: L’activation du récepteur CB2 réduit l’anxiété et la dépression.
Dans une étude sur des souris, un cannabinoïde synthétique (GW842166x), qui active le récepteur CB2, a réduit l’anxiété et la dépression.
Département de pharmacologie et de toxicologie, Medical College of Wisconsin, Milwaukee, États-Unis.
Liu X, et al. Biomedicines. 2022 Jul 22. [sous presse].
Science/Homme: La consommation de cannabis n’augmente pas la créativité réelle mais biaise les évaluations de la créativité.
Suite à une étude avec des patients en bonne santé, les scientifiques ont écrit : « Nous trouvons un soutien pour notre prédiction que la consommation de cannabis facilite la jovialité, ce qui se traduit par des évaluations plus favorables de la créativité de ses propres idées et de celles des autres. Cependant, notre prédiction selon laquelle la consommation de cannabis facilite la créativité par la jovialité n’a pas été confirmée. Nos résultats suggèrent que la consommation de cannabis peut biaiser positivement les évaluations de la créativité mais n’a pas d’impact sur la créativité. »
McIntire School of Commerce, États-Unis.
Heng YT, et al. J Appl Psychol. 2022 Jul 28. [sous presse].
Science/Animal: Les cannabinoïdes peuvent agir en synergie avec l’ibuprofène contre la douleur.
Dans une étude sur des rats, la combinaison de l’ibuprofène et du cannabinoïde synthétique WIN 55,212-2 les chercheurs ont trouvé des effets synergiques contre la douleur et ce « synergisme est principalement médié par la participation du récepteur CB2. »
Centro Universitario de Investigaciones Biomédicas, Universidad de Colima, México.
Díaz-Reval MI, et al. Pharmaceuticals (Basel). 2022 Jul 23;15(8):910.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Science/Homme:
Selon une enquête, la consommation du cannabis est associée à une meilleure qualité de vie chez les patients souffrant de douleurs.
Science/Homme: Le cannabis améliore la qualité de vie des patients atteints d’un cancer du cerveau, selon une étude clinique.
Science/Homme: De faibles doses de THC peuvent améliorer les effets analgésiques des opioïdes selon une étude expérimentale sur la douleur.
Science/Homme: Une découverte archéologique de graines de cannabis dans un cimetière suggère l’utilisation médicale du cannabis en Chine il y a 2000 ans.
Science/Homme: Un extrait de cannabis a amélioré le sommeil chez les patients souffrant d’insomnie chronique dans une étude de contrôle.
Science/Homme: Le cannabis améliore la douleur chez les patients atteints d’un cancer avancé dans une étude contrôlée.

Il y a deux ans

Science/Israël:
Les anciens Israélites ont peut-être consommé du cannabis dans le cadre d’un rituel religieux il y a 3000 ans
Science/Homme: Une étude ne trouve aucune preuve que la consommation de cannabis augmente le risque d’AVC
Science/Homme: Les données scientifiques disponibles ne supportent pas l’hypothèse selon laquelle la consommation de cannabis peut augmenter l’accident du travail
Science/Homme: La consommation de cannabis est associée à une réduction des symptômes chez les patients souffrant de trouble de stress post-traumatique
Science/Homme: Selon une étude ouverte le cannabis peut être utile dans le traitement de la fibromyalgie
Science/Homme: Le cannabis en plus des médicaments standard améliore encore les performances motrices des patients atteints de sclérose en plaques



Commentaires

Un énorme merci pour ce condensé de recherche passionnante sur l'état de l'art en matière de cannabinoïdes.



Science/Homme: La consommation de cannabis peut augmenter le risque d’arythmies cardiaques.
L’analyse de 1485 participants d’une étude sur l’athérosclérose a montré, que la consommation de cannabis « peut être associée à une plus grande charge d’arythmies. »
Institut de santé globale de Barcelone (ISGlobal), Barcelone, Espagne.
Harding BN, et al. Am J Cardiol. 2022;177:48-52.

Ça, c'est un petit quote spécial pour MrNo.

Ce qui n'enlève en rien mon impression qu'il faut arrêter le délire prohibitionniste et considérer toutes les utilisations possibles de cette classe de composés pharmaceutiques, immédiatement. Et que la dépénalisation ou légalisation (j'avoue mon ignorance en matière de politique et des problématiques à ce niveau) de l'usage récréatif doit suivre de près.

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS