Ecrivez ou dessinez pour le prochain Fanzine Psychoactif

Catégorie : Actualités
23 février 2024 à  22:22

Bonjour,

comme chaque année, nous allons sortir un fanzine au mois de juin pour les journées de la Fédération Addiction. (voir les anciens fanzines)

Nous (l'équipe de modo) avons commencé à écrire des articles. Par exemple, sur le mélange "méthadone et cannabis", sur le MAD, ou sur la stigmatisation....

Mais comme Psychoactif n'existerait pas sans sa communauté, nous avons aussi (très) envie de vous faire participer, et de publier vos textes et dessins/photos.

Alors si vous avez envie de témoigner d'une expérience, ou de faire un texte plus politique, n'hésitez pas à nous envoyez vos créations à webmaster@psychoactif.org. (ou les mettre ci-dessous). De même pour proposer votre travail graphique.

Les textes et dessins seront bien sur soumis à la validation de l'équipe avant publication.

Et comme les écrits sur la plateforme Psychoactif, les textes et dessins des fanzines sont soumis à la licence libre Creative Commun 3.0 NC SA. Il n'y a pas de rémunération pour ses travaux, juste la joie d'être publié dans le fanzine de Psychoactif.

La deadline impérative est le 31 mars !

A vos stylos ! Lancez vous ! Surprenez nous ! Vous le faites déjà tous les jours sur PA !

L'équipe de Psychoactif

Reputation de ce commentaire
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (plotchiplocth)



Commentaires
Bonjour les modos !
j'aimerais proposer les sujets suivants (au choix) pour le prochain fanzine (quelle date de remise max ? ) :

1/ La kétamine stigmatisée par les médias via les papiers sortis autour de la mort de Matthiew Perry (acteur de "Friends")
abstract : comment les médias influencent l'opinion (médias ayant des intérêt communs très certains avec la pharmacopée officielle et, à l'occasion les marchands d'armes) en matière de drogues, comment une drogue en passe de devenir un soin et de faire concurrence aux labos sur les AD - car elle n'est rentable pour eux à développer - devient, dans la vague actuelle prohibitionniste, la nouvelle bête noire. je dispose du rapport d'autopsie de l'acteur lequel remet les choses à leur juste place.


2/ mon enquête sur la filtration sur le forum reddit et ailleurs
le sterifit+ c'est top mais les filtres à 0.1microns c'est mieux, papier scientifique sur la taille des virus et des bactéries inférieures à 0.22 microns mais surtout comment l'autoclave est possiblement une solution géniale pour stériliser les poudres incertaines (après filtration des plus grosses particules).

3/un papier cinéma sur l'addiction affective et sexuelle, aucune drogue en jeu mais de gros risques aussi à travers l'étude de "à la recherche de Monsieur Goodbar (film des années 70 avec Diane Keaton ).

4/ un papier cinéma sur "breaking bad" et le mythe d'Abel et Cain au travers des rapports entre White et Pinkman.
abstract : les artisan contre les industriels, les pacifistes contre les tueurs, la drogue artisanale et la drogue des cartels.

5/ un billet d'humeur sur le "workalccolisme" et ses ravages,
abstract : addiction extrêmement répandue et encouragée par l'entreprise privée comme publique. la aussi réduction des risques et grosses dégringolades avec des gens à la rue car mis en invalidité dès la retraite, ou virés ou pire....

choisissez ce que vous voulez de toute façon j'ai pour projet de tous les faire pour mon blog ou pour les rubriques des forums concernés.(si la charte du site le permet of course). Bien à vous tous.


#2
pierre
Web-Administrateur
26 février 2024 à  22:15

Mara75 a écrit

Bonjour les modos !
j'aimerais proposer les sujets suivants (au choix) pour le prochain fanzine (quelle date de remise max ? ) :

Bonjour Mara,

Merci de toutes tes propositions et de ton intéret ! ca fait beaucoup ! Mais je te propose de trier ce qui nous intéresse le plus :
- un billet d'humeur sur le "workalccolisme" et ses ravages, : non, on veut des drogues ! Et en plus, nous ne sommes vraiment pas fan du concept d'addiction... (la reprise en main du biopouvoir sur les drogues)
- un papier cinéma sur l'addiction affective et sexuelle : non, pour la meme raison !
- un papier cinéma sur "breaking bad" et le mythe d'Abel et Cain : pourquoi pas, ca succite mon intéret ! Il faut que ca soit court.
- mon enquête sur la filtration sur le forum reddit et ailleurs : OUI !
- La kétamine stigmatisée par les médias via les papiers sortis autour de la mort de Matthiew Perry (acteur de "Friends"). OUI, mais en parlant aussi de ton expérience, comment tu t'es renseigné, ... et ce que tu raconte sur ton blog.

La deadline de chez deadline est 30 mars !

Bonne soirée

Pierre


Perfect! Je ferai Mathiew Perry ou la filtration.... Longueur max ? Vous comptez en signes ou en mots. Bonne nuit !


#4
pierre
Web-Administrateur
27 février 2024 à  09:45
12000 signes MAX


Cest tres suffisant pour expliquer. Ce sera plus court. Pour votre chemin de fer compter 6000/6500 signes. Si photo je suppose quil faut une photo libres de droits ou creative common....


#6
Pesteux
Adhérent Vert-Beuh
27 février 2024 à  13:34

Nickel Mara punk2

Je sais pas comment tu fais pour prévoir aussi facilement le nombre de signe d'un texte. J'suis trop jaloux big_smile Chapeau bas !



pierre a écrit

la reprise en main du biopouvoir sur les drogues

J'adore cette formule. Super bien trouvé !


Bonjour, est ce qu'il est possible de récupérer ce fanzine ( et les anciens) pour les mettre à disposition dans un CAARUD ? Ça pourrait être un bon moyen de continuer à promouvoir la rdr dans la structure...


#8
Unposcaille
Laying down with golden brown
27 février 2024 à  16:28
Bonjour les modérateurs (ça fait longtemps !)
Je viens d'être acceptée pour un autre fanzine, en fait je me lance dans l'écriture de textes "journaux" ou de longs poèmes accompagnés de photos où je parle beaucoup d'opiacés, de substances, de la vie en marge (je suis queer et handi à côté), je pensais rassembler mes expériences des dernières semaines de manque et des institutions et / ou une lettre à mes parents sous forme de poème ou de prose, y'a un engagement (vis à vis de la stigmatisation, institutionnalisation, déshumanisation) mais je me demandais si ces textes vous intéressaient ? J'ai aussi des textes positifs ou doux amers que j'ai encore publié nulle part. Merci à vous !

PS : y'a des photos glitch art ou déformées de moi ou de transports car c'est des thèmes récurrents, ça me dérange pas qu'elles soient publiées, elles ont rien d'extra mais voilà, je les mets pour accompagner l' aspect en décalage


#9
pierre
Web-Administrateur
27 février 2024 à  18:39

Mara75 a écrit

Si photo je suppose quil faut une photo libres de droits ou creative common....

Oui !


La Moustache a écrit

Bonjour, est ce qu'il est possible de récupérer ce fanzine ( et les anciens) pour les mettre à disposition dans un CAARUD ? Ça pourrait être un bon moyen de continuer à promouvoir la rdr dans la structure...

Oui c'est possible, mais nous les vendons. Il faut que nous rentrions dans nous sous. Car les fanzines sont financé sur nos fonds propres.

Unposcaille a écrit

je pensais rassembler mes expériences des dernières semaines de manque et des institutions et / ou une lettre à mes parents sous forme de poème ou de prose, y'a un engagement (vis à vis de la stigmatisation, institutionnalisation, déshumanisation) mais je me demandais si ces textes vous intéressaient ? J'ai aussi des textes positifs ou doux amers que j'ai encore publié nulle part.

Difficile à dire.  Franchement, nous ne sommes pas fan des poèmes. Nous souhaitons des textes plus politiques. Des expériences de la violence des instituions envers les PUD nous interessent.


[


La Moustache a écrit

Bonjour, est ce qu'il est possible de récupérer ce fanzine ( et les anciens) pour les mettre à disposition dans un CAARUD ? Ça pourrait être un bon moyen de continuer à promouvoir la rdr dans la structure...

Oui c'est possible, mais nous les vendons. Il faut que nous rentrions dans nous sous. Car les fanzines sont financé sur nos fonds propres.

Ça se comprend, en effet...
Histoire que j'en discute avec le reste de l'équipe, ce serait autour de combien le fanzine?


#11
Unposcaille
Laying down with golden brown
27 février 2024 à  22:33

a écrit

Difficile à dire.  Franchement, nous ne sommes pas fan des poèmes. Nous souhaitons des textes plus politiques. Des expériences de la violence des instituions envers les PUD nous interessent.

C'est pour ça que je demande, j'ai envie d'écrire sur des violences que j'ai vécu et je voulais être sure de cibler le bon format ! J'ai parlé des poèmes en premier car généralement ça ne passe pas, c'est trop subjectif puis en temps limité ou dans un zine destiné à être politique c'est pas forcément la meilleure forme !

je voudrais aussi expérimenter de nouvelles choses, y'a un truc sur lequel j'ai envie d'écrire c'est comment personnellement j'ai vécu comme une romantisation par la littérature de l'opium etc., même par mes parents et dans l'art vs ce que j'ai vécu en tant que consommatrice d'opiacés de la part de la société, et faire un texte engagé sur la figure de l'artiste maudit/cassé/addict (on m'a dit pendant un repas que faire une overdose ça faisait partie de "la construction de mon art" (non c'est traumatisant). Je sais pas si cest clair mais en gros je voudrais faire un texte engagé pour parler pour parler de la dualité entre : la violence médicale que j'ai subit et de l'errance parce que "j'avais pas le bon profil" ainsi que des violences familiales et amicales qu'on m'a expliqué comme normales etc., comparé au mythe de l'artiste "maudit/incompris" (en musique ou en littérature, rien que cette semaine j'ai trouvé 4 références à lhéroine chez lorde, doe maar, the stranglers, billy idol... sans parler des overdoses) que j'ai vu encensé par ces mêmes personnes qui culpabilisent les addicts voire ont des discours plus que deshumanisants, et comment ça m'a affecté et que je m'y attendais car c'est systématique. Même de la part d'usagers d'autres drogues.

Si jamais c'est trop spécifique je peux faire un texte juste sur comment je me suis sentie infantilisée et considérée comme un être dénué de raison en raison de mes consos et comment j'ai caché tout ça pour me protéger (ce serait intégré dans le même texte sinon) et du crachat au visage que j'ai reçu de la part des institutions censées me soignées j'ai laaaarge de quoi écrire dessus. Sans parler (si) du refus de soin, des années de galère en plus parce qu'un soignant avait des préjugés sur l'héro, l'institutionnalisation sans soins addicto systématique et de la partie sur les discours, le côté systématique des oppressions liées aux préjugés sur les opiacés et comment ça m'a plus nui que la drogue elle même à mon sens etc. Par contre j'ai rencontré une addicto en or aujourd'hui donc j'aimerais aussi en parler parce que ce genre de personnes dans un parcours de soins ça sauve.


#12
Stelli
Modératrice - Dinosaure de PA
28 février 2024 à  03:05

Unposcaille a écrit

Si jamais c'est trop spécifique je peux faire un texte juste sur comment je me suis sentie infantilisée et considérée comme un être dénué de raison en raison de mes consos et comment j'ai caché tout ça pour me protéger (ce serait intégré dans le même texte sinon) et du crachat au visage que j'ai reçu de la part des institutions censées me soignées j'ai laaaarge de quoi écrire dessus. Sans parler (si) du refus de soin, des années de galère en plus parce qu'un soignant avait des préjugés sur l'héro, l'institutionnalisation sans soins addicto systématique et de la partie sur les discours, le côté systématique des oppressions liées aux préjugés sur les opiacés et comment ça m'a plus nui que la drogue elle même à mon sens etc. Par contre j'ai rencontré une addicto en or aujourd'hui donc j'aimerais aussi en parler parce que ce genre de personnes dans un parcours de soins ça sauve.

pierre a écrit

confirmera (ou pas), mais je pense que c’est ce qui serait le plus adapté au fanzine, dans ce que tu proposes.


Pesteux a écrit

pierre a écrit

la reprise en main du biopouvoir sur les drogues

J'adore cette formule. Super bien trouvé!

Justement Pierre j'aimerais savoir ce que tu entends par là, sans polémique aucune j'aimerais que tu m'expliques le concept.


#14
Pesteux
Adhérent Vert-Beuh
28 février 2024 à  18:12

Mara75 a écrit

Justement Pierre j'aimerais savoir ce que tu entends par là, sans polémique aucune j'aimerais que tu m'expliques le concept.

Je ne peux pas répondre à sa place.

Mais moi, ce que j'entends dans le terme "biopouvoir", c'est une condensation de biologie et de pouvoir.

A mes oreilles, ça évoque l'ordre médical, en tant que pouvoir de contrôle social.

Et en même temps, cette folie moderne de réduire tout ce que nous vivons à du biologique.

Tel que je l'entends, le biopouvoir, ça n'est pas la médecine, ça n'est pas le serment d'Hippocrate, s'en est la négation même.

Et je trouve ça bien pratique ce terme. Ca me semble très évocateur, ce qui évite de longs développements.

J'aime bien parce que ça fait écho à ma critique de la domination de la société par les catégories du voir. A ma colère contre ce déni du réel. Contre ce refus obstiné d'admettre qu'une fois qu'on a énuméré toutes les causes biologiques d'une souffrance ou d'un manque, il y a toujours un reste indicible, qui fait partie du domaine de l'invisible. Et que je nomme "la subjectivité", ou encore "la dimension psychique", ou encore "le réel" (bon je suis pas hyper rigoureux là, mais c'est pour aller vite).

Tel que je le conçois, pour les PUD, la reprise en main du biopouvoir sur les drogues, ça passe par l'affirmation de notre vécu subjectif et de nos désirs politiques, sans se laisser réduire à une somme de constantes médicales ou à des statistiques épidémiologiques. Il faut se défendre face à cette utilisation de la médecine et de son imaginaire contre nous, contre notre vécu subjectif ! C'est en nous que ça se passe, c'est nous les experts de notre propre vécu !!


Amicalement.


Bonjour,

Je serai vraiment intéressé de participer à ce projet !
Illustrateur/dessinateur, graphisme basique (mise en page, utilisation des logiciels) et je suis en arrêt longue durée donc cela m'occuperait.

Je n'ai pas d'idée particulière pour envoyer une création originale pour l'instant mais j'y réfléchirai, par contre me greffer sur le texte de quelqu'un pourrait être sympa comme collaboration.
N'hésitez pas à me solliciter au besoin


#16
pierre
Web-Administrateur
29 février 2024 à  09:32

elonnx a écrit

Bonjour,
Je serai vraiment intéressé de participer à ce projet !
Illustrateur/dessinateur, graphisme basique (mise en page, utilisation des logiciels) et je suis en arrêt longue durée donc cela m'occuperait.
N'hésitez pas à me solliciter au besoin

Super, car nous manquons d’illustration.vas y lance toi !

Mara75 a écrit

Justement Pierre j'aimerais savoir ce que tu entends par là, sans polémique aucune j'aimerais que tu m'expliques le concept.

Mara,
Pour le biopouvoir, voir ce début d’explication. La rdr sanitaire est un exemple de biopouvoir et de bio politique : comment contrôler les corps et les hommes et femmes qui sont dans les marges.
https://www.lemonde.fr/idees/article/20 … _3232.html


Unposcaille a écrit

Si jamais c'est trop spécifique je peux faire un texte juste sur comment je me suis sentie infantilisée et considérée comme un être dénué d

Oui mais évitons ou en tout cas atténuons la figure du médecin Sauveur, qui ne fait en realité que son boulot.



Great toute ses propositions !
Pierre

Reputation de ce commentaire
 
Merci de la nuance- un poiscaille
 
Merci des précisions. Mara


#17
Unposcaille
Laying down with golden brown
29 février 2024 à  20:51
Ah poura figure du médecin sauveur ce n'était pas le but, au contraire je voulais en parler pour montrer comment un traitement que j'aurais eu normalement avant pour disons une entorse m'a touché dans ce milieu parce que autant elle fait son travail, autant ça montre à quel point les maltraitances sont courantes pour qu'une personne qui prenne la peine de fasse son travail paraisse immédiatement "incroyable". Je pense que plus que finir sur une bonne note ça permettra d'accentuer les violences même minimes répétées. Mais assez de commentaire, ça va pas s'écrire tout seul. J'adore les idées de tout le monde en tous cas hihi


J'aimerais bien écrire un papier qui porterait sur les notions de dépendance et de liberté, inspiré de Spinoza et Marx que je connais bien, mais je ne sais pas si j'aurais le temps ce mois ci, étant donné que je suis bien occupé par pas mal de choses..

Est-ce que ça vous intéresserait ? Pour un numéro futur peut-être ?

EDIT : j'ai commencé je vais beaucoup plus vite que ce que j'aurais imaginé haha, peut-être que je pourrais le soumettre à l'équipe d'ici le 31 mars !


#19
pierre
Web-Administrateur
01 mars 2024 à  11:40

joel92 a écrit

J'aimerais bien écrire un papier qui porterait sur les notions de dépendance et de liberté, inspiré de Spinoza et Marx que je connais bien, mais je ne sais pas si j'aurais le temps ce mois ci, étant donné que je suis bien occupé par pas mal de choses..

Il faut voir. Le concepts de dépendance et liberté, est toujours tourné vers la perte de liberté que provoquerait la dépendance, dans une stigmatisation de la dépendance.

Hors la dépendance peut etre libératrice, et permettre de gagner de la liberté !


C'est à peu près le propos que je développe ^^


#21
pierre
Web-Administrateur
01 mars 2024 à  18:31

joel92 a écrit

C'est à peu près le propos que je développe ^^

Alors welcome !


#22
Pesteux
Adhérent Vert-Beuh
08 mars 2024 à  05:07

Joel92 a écrit

J'aimerais bien écrire un papier qui porterait sur les notions de dépendance et de liberté, inspiré de Spinoza et Marx que je connais bien

Salut ! Spinoza et Marx ? Tu t'inspires de Lordon ? En tout cas, ça va m’intéresser de lire ton truc, je suis curieux.


Spinoza a écrit

les hommes se trompent en ce qu’ils se croient libres ; et cette opinion consiste en cela seul qu’ils ont conscience de leurs actions et sont ignorants des causes par où ils sont déterminés ; ce qui constitue donc leur idée de la liberté, c’est qu’ils ne connaissent aucune cause de leurs actions. Pour ce qu’ils disent en effet : que les actions humaines dépendent de la volonté, ce sont des mots auxquels ne correspond aucune idée. Car tous ignorent ce que peut être la volonté et comment elle peut mouvoir le Corps.

J'aime bien ce déterminisme et cette critique radicale de la volonté.

Perso, j'aime bien distinguer le libre arbitre, auquel je ne crois pas, de la liberté, que je définis comme le droit de me laisser guider par ce qui me détermine.

Amicalement.


Hey !

Alors je ne vais pas te mentir c'est via Lordon que j'ai découvert Spinoza, dans un chapitre qu'il a écrit dans un bouquin nommé "Pierre Bourdieu, l'insurrection en héritage", j'ai ensuite entamé la lecture de l'éthique par moi même, sans conseils, donc par la partie 1, la plus complexe, certains recommandent de commencer par la partie 3 puis de revenir sur les deux premières ensuite. J'ai aussi lu le traité théologico-politique et le traité politique.

J'ai développé une relation d'amour-haine envers Spinoza, autant des fois je l'adore, autant il peut dire des choses horribles (lire les derniers chapitres du traité politique pour comprendre), misogyne, etc..

Puis j'ai fini par prendre mes distances avec Lordon, pour lequel je voues à présent une haine assez viscérale. Il se dit à aujourd'hui néo-léniniste, son livre "figure du communisme" ne présente pas d'horizons plus joyeux que le léninisme, or c'est plus que Spinoziste de prendre en compte les erreurs du passé pour éviter de les reproduire.

Je pense sincèrement que Lordon utilise certains aspects de Spinoza que je juges délétère, tout ça pour se faire passer pour le plus malin, en mode petit gourou, il mobilise des citations hors-contexte comme si c'était des vérités objectives en dernière analyse. Alors que l'intérêt (surtout de l'éhtique), c'est le développement du propos, de toujours articuler les éléments ensemble...

Après il y a eu d'autres auteurs qui ont articulé la pensée de ces deux auteurs, Althusser, Toni Negri...

Il y a beaucoup de choses qui les rapprochent, et d'autres qui les séparent.

Je peux te filer des liens de vidéos cools sur Spinoza, j'en ai vu un paquet avant de trouver ce que je voulais..


a écrit

Hors la dépendance peut etre libératrice, et permettre de gagner de la liberté !

Mon leitmotiv : "et si la seule réelle liberté consistait dans le choix de nos dépendances ?".
Je suis presque sûr d'avoir lu une phrase en ce sens dans un bouquin de philo mais je n'ai jamais retrouvé lequel ... Auriez vous une idée ?


pierre a écrit

Mara75 a écrit

je pensais rassembler mes expériences des dernières semaines de manque et des institutions et / ou une lettre à mes parents sous forme de poème ou de prose, y'a un engagement (vis à vis de la stigmatisation, institutionnalisation, déshumanisation) mais je me demandais si ces textes vous intéressaient ? J'ai aussi des textes positifs ou doux amers que j'ai encore publié nulle part.

Difficile à dire.  Franchement, nous ne sommes pas fan des poèmes. Nous souhaitons des textes plus politiques. Des expériences de la violence des instituions envers les PUD nous interessent.

Bon, le thread, ici, est pour nos futures Fanzines, mais rien n'est gravé dans le marbre.

Il y a les Réseaux Sociaux comme Instagram, par exemple, que l'on réfléchit  à développer par ex quelques textes, et /ou témoignages ..... est une des pistes ....


#26
pierre
Web-Administrateur
13 mars 2024 à  22:04
Je vais me mettre au fanzine dans les semaines qui viennent. Pour ceux qui ont deja envoyé des textes, je ne les ai pas encore lu. Donc patience.


#27
Mara75
Nouveau membre
29 mars 2024 à  11:34
mon article est prêt je l'envoie à qui ?  toi Pierre ?


#28
pierre
Web-Administrateur
29 mars 2024 à  13:34

Mara75 a écrit

mon article est prêt je l'envoie à qui ?  toi Pierre ?

Oui, merci.
J'ai juste regarder sans lire. Mais il y a des images d'Apothicom qui ne sont pas libre de droit. Donc il faut trouver autre chose.

Pierre


Bonjour Pierre, désolée de ma réponse tardive j'étais en off.
Apothicom est une asso à but non lucratif dans le domaine de la RDR donc je ne pense pas, à condition de les citer (ce que je fais), qu'ils nous fassent des ennuis. De plus, c'est une capture d'écran effectuée à partir de la vidéo Utube publique, diffusée sur leur chaîne, sur laquelle je renvoie via les liens en bas de mon article. Donc selon moi, aucun problème de droit à l'image. C'est un peu comme si tu citais dans un blog des propos ou des images empruntées sur le web Tant qu'on les cite et qu'on els source c'est ok. ce serait un labo privé ce serait différent. Sinon j'ai pris des photos de filtres mais c'est bien moins intéressant.


Mara75 a écrit

Apothicom est une asso à but non lucratif dans le domaine de la RDR donc je ne pense pas, à condition de les citer (ce que je fais), qu'ils nous fassent des ennuis

Salut Mara,

J'espère que tu vas bien.

Alors non Apothicom n'est pas une asso à but non lucratif loin de là !

Tu confond sûrement avec Savoir + Risquer- qui est le FRPA d'apothicom.

Et en trousse IV qui sont distribuées en pharmacie et en caarud il y le kit Exper' (1 et 2ml) d'ailleurs à ce jour,suite à un décret elle ont remplacées la Steribox depuis plusieurs mois,il n'y a que celles-là, et je n'ai plus la date en tête pour la réintroduction de celles d'apothicom...

Pareil pour les filtres antibacteriens 0.22mc il n'y a pas que le Stérifilt+ et il vas bien pour certains produits mais pour d'autres c'est un des pires (par ex lorsque il y a énormément d'excipients ) il y a aussi les Toupies(3 modèles )le filtre universel que l'on trouve dans les kit exper'

Tu as le psychowiki sur les filtres 
https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … 3%A9nients

Et meme une vidéo de PA sur le steri+



Amicalement


#31
pierre
Web-Administrateur
02 avril 2024 à  10:28
Apothicom Distribution est une société avec un capital  :
https://societeinfo.com/app/recherche/societe/501839971

Nous ne pouvons pas reprendre ni leur texte si leur image, en oubliant tout les autres outils, comme le filtre toupie, qui ont été créé avant, ou comme le Kit Exper.


Bon ben je vois que mon article passe à côté de bcp de choses... J'ai parlé de ce que je connaissais et ce sur quoi j'avais enquêté, à savoir : les différents niveaux de filtration et donc de sécurité par rapport aux champignons, virus et bactéries.
Peut-être faut-il que des gens qui utilisent ces filtres depuis plus longtemps que moi présentent un panorama exhaustif des filtres existants avec leurs avantages et leurs inconvénients ce qui ferait un bon dossier complet.
Désolée pour l'illustration mais je ne me fournis que chez eux (apothicom) donc ma photo présente leurs filtres.


Ma

meumeuh a écrit

Mara75 a écrit

Apothicom est une asso à but non lucratif dans le domaine de la RDR donc je ne pense pas, à condition de les citer (ce que je fais), qu'ils nous fassent des ennuis

Salut Mara,

J'espère que tu vas bien.

Alors non Apothicom n'est pas une asso à but non lucratif loin de là !

Tu confond sûrement avec Savoir + Risquer- qui est le FRPA d'apothicom.

Et en trousse IV qui sont distribuées en pharmacie et en caarud il y le kit Exper' (1 et 2ml) d'ailleurs à ce jour,suite à un décret elle ont remplacées la Steribox depuis plusieurs mois,il n'y a que celles-là, et je n'ai plus la date en tête pour la réintroduction de celles d'apothicom...

Pareil pour les filtres antibacteriens 0.22mc il n'y a pas que le Stérifilt+ et il vas bien pour certains produits mais pour d'autres c'est un des pires (par ex lorsque il y a énormément d'excipients ) il y a aussi les Toupies(3 modèles )le filtre universel que l'on trouve dans les kit exper'

Tu as le psychowiki sur les filtres 
https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … 3%A9nients

Et meme une vidéo de PA sur le steri+



Amicalement

Mais du coup sil y a déjà tout ca sur psychowiki pourquoi avoir choisi de republier la même chose dans le fanzine ?


Salut à toute l'équipe

Ce que je peux proposer ce sont certains de mes visuels les plus psychés, en rapport direct avec le L.S.D ou la Kéta...

Tenez moi au courant si cela vous intéresse, je serais + que ravi de participer à ce fanzine

bonne nuit camarades/camaradesses :)


#35
Unposcaille
Laying down with golden brown
04 avril 2024 à  15:45
Merci pour le travail, hâte de lire !


#36
pierre
Web-Administrateur
04 avril 2024 à  17:10

Mara75 a écrit

Mais du coup sil y a déjà tout ca sur psychowiki pourquoi avoir choisi de republier la même chose dans le fanzine ?

Ce qui nous intéressait, c'est surtout le témoignage en JE que tu avais l'air de proposer, notamment ta recherche sur le filtre 0,1µm.

Nils1984 a écrit

Ce que je peux proposer ce sont certains de mes visuels les plus psychés, en rapport direct avec le L.S.D ou la Kéta...

OUI ! Notamment sur la kéta, car Mara75 va faire un article sur la kéta en thérapie.


Et Merci à tout ceux qui ont proposé un articles et que nous n'avons pas intégré. Nous nous rendons compte que c'est difficile de faire savoir ce que nous voulons, et donc de s'atteler à cette commandes.

Nous aurons beaucoup d'illustrations cette fois ci. C'est tres chouette, ca rend le fanzine moins aride !


ah ben Nils1984 tu me sauves car je n'avais aucune image libre de droit en correspondance avec mes visions.

pour Pierre : tu peux mettre mon pseudo psychoactif en signature j'ai pas encore choisi de pseudo pour ce prochain livre. Peut-être que ce sera le même...

Pour le papier sur les filtres à 0.1 et 0.01 je referai le papier après avoir -enfin - commencé ma cure maison sinon c'st prématuré et trop livresque.  ce sera pour le prochain fanzine comme ça tu auras du stock d'avance.


@ Pierre

Salut, je te poste ici deux visuels qui ont été créé sous acide et sous kéta, tu es libre d'en faire ce que tu en veux, j'ai résilié le contrat avec mon éditeur...

/forum/uploads/images/1712/capture4.webp

/forum/uploads/images/1712/capture7.webp

Tu me diras ce que tu en penses, en quel cas j'ai beaucoup d'autres visuels bien perchés ^^

Bonne soirée :)


#39
pierre
Web-Administrateur
05 avril 2024 à  18:17

Nils1984 a écrit

Tu me diras ce que tu en penses, en quel cas j'ai beaucoup d'autres visuels bien perchés ^^

J'aime vraiment le 2eme ! ET le premier est pas mal aussi. Ca va etre top dans le fanzine.
Est ce que tu les aurais en plus haute définition ?


pierre a écrit

Nils1984 a écrit

Tu me diras ce que tu en penses, en quel cas j'ai beaucoup d'autres visuels bien perchés ^^

J'aime vraiment le 2eme ! ET le premier est pas mal aussi. Ca va etre top dans le fanzine.
Est ce que tu les aurais en plus haute définition ?

Tu peux aller sur l'un de mes posts où il est possible d’agrandir les images, la def. y est meilleure, mais les formats de mes visuels sont trop massifs, je n'arrive même pas à les poster sur Facebook... Bref voici le lien : https://www.psychoactif.org/blogs/code_ … html#b7707

big_smiledrinks


pierre a écrit

Nils1984 a écrit

Tu me diras ce que tu en penses, en quel cas j'ai beaucoup d'autres visuels bien perchés ^^

J'aime vraiment le 2eme ! ET le premier est pas mal aussi. Ca va etre top dans le fanzine.
Est ce que tu les aurais en plus haute définition ?

Mara75 a écrit

pareil le deuxième illustre bien ce que j'ai vu aussi sous kétamine. Merci Nils très belle illustration !


Mara75 a écrit

pierre a écrit


J'aime vraiment le 2eme ! ET le premier est pas mal aussi. Ca va etre top dans le fanzine.
Est ce que tu les aurais en plus haute définition ?

Mara75 a écrit

pareil le deuxième illustre bien ce que j'ai vu aussi sous kétamine. Merci Nils très belle illustration !

Merci à toi et à Pierre, je suis content de léguer ces visuels en bénévole, pour faire avancer notre cause... vape


Bonjour à toutes et tous,

Je vais remonter un peu plus haut dans le fil de ce post pour expliquer le biopouvoir :

Mara75 a écrit

Mara75 a écrit      Justement Pierre j'aimerais savoir ce que tu entends par là, sans polémique aucune j'aimerais que tu m'expliques le concept.  Je ne peux pas répondre à sa place.  Mais moi, ce que j'entends dans le terme "biopouvoir", c'est une condensation de biologie et de pouvoir.  A mes oreilles, ça évoque l'ordre médical, en tant que pouvoir de contrôle social.  Et en même temps, cette folie moderne de réduire tout ce que nous vivons à du biologique.  Tel que je l'entends, le biopouvoir, ça n'est pas la médecine, ça n'est pas le serment d'Hippocrate, s'en est la négation même.  Et je trouve ça bien pratique ce terme. Ca me semble très évocateur, ce qui évite de longs développements.

Alors, chère Mara, tu as une bonne intuition et ce que tu écris n'est pas faux, néanmoins, le concept est tellement important qu'il faut le préciser davantage et surtout rendre à César ce qui est à Foucault (qui n'était pas animateur d'émissions de TV) lol

Je précise préalablement ne pas intervenir pour faire mon singe savant, mais vraiment par amour sincère et profond de l’œuvre de Foucault qui est pour moi le plus grand philosophe français du XXe siècle (bien plus que ce cabotin cryptocommuniste de Sartre par exemple) gerbe

Donc, Michel Foucault, touche à tout de génie : agrégé de philosophie, anthropologue et linguiste, mais surtout historien improvisé, vénéré par certains des plus grands historiens de sa génération (Paul Veyne par exemple) se voit propulsé professeur au Collège de France à un peu plus que 40 ans, au début des années 1970.
Son premier cours "La volonté de savoir" est en fait le premier volet d'une trilogie sur l'Histoire de la sexualité.

Comme à son habitude, Foucault coupe court au "bon sens" et aux idées reçues : non notre société contemporaine ne réprime pas et n'a pas réprimé la sexualité. Celle-ci s'épanouit partout, et notamment dans la psychanalyse, alors pièce maîtresse d'une pensée conceptuelle dominée par Lacan et ses clowns (ou clones ?) La sexualité est discursive et surtout, elle est une des manifestations par lesquelles le pouvoir investit la vie.
Ce dernier point est essentiel pour comprendre le concept de biopolitique qu'il étend rapidement à celui de  "bio-pouvoir" (il l'écrit avec tiret au début de son développement conceptuel).

Ainsi, dans le chapitre V de l'Histoire de la sexualité intitulé "Droit de mort et pouvoir sur la vie" : la volonté de savoir (je vous recommande l'édition Gallimard Tel n°248), on peut lire sous la plume proprement sublime de Foucault :
[...] le droit de vie et de mort, sous cette forme moderne, relative et limitée, comme sous sa forme ancienne et absolue, est un droit dissymétrique. Le souverain n'y exerce son droit sur la vie qu'en faisant jouer son droit de tuer, ou en le retenant ; il ne marque son pouvoir sur la vie que par la mort qu'il est en mesure d'exiger. Le droit qui se formule comme « de vie et de mort » est en fait le droit de faire mourir ou de laisser vivre. [...]

Le principe : pouvoir tuer pour pouvoir vivre, qui soutenait la tactique des combats, est devenu principe de stratégie entre États ; mais l'existence en question n'est plus celle, juridique, de la souveraineté, c'est celle, biologique, d'une population.

[...]
Ceux qui meurent sur l'échafaud sont devenus de plus en plus rares, à l'inverse de ceux qui meurent dans les guerres. Mais c'est pour les mêmes raisons que ceux-ci sont devenus plus nombreux et ceux-là plus rares. Dès lors que le pouvoir s'est donné pour fonction de gérer la vie, ce n'est pas la naissance de sentiments humanitaires, c'est la raison d'être du pouvoir et la logique de son exercice qui ont rendu de plus en plus difficile l'application de la peine de mort. Comment un pouvoir peut-il exercer dans la mise à mort ses plus hautes prérogatives, si son rôle majeur est d'assurer, de soutenir, de renforcer, de multiplier la vie et de la mettre en ordre ? Pour un tel pouvoir l'exécution capitale est à la fois la limite, le scandale et la contradiction. De là le fait qu'on n'a pu la maintenir qu'en invoquant moins l'énormité du crime lui-même que la monstruosité du criminel, son incorrigibilité, et la sauvegarde de la société. On tue légitimement ceux qui sont pour les autres une sorte de danger biologique.
[...]
On pourrait dire qu'au vieux droit de faire mourir ou de laisser vivre s'est substitué un pouvoir de faire vivre ou de rejeter dans la mort.
[...]
Concrètement, ce pouvoir sur la vie s'est développé depuis le XVIIe siècle sous deux formes principales ; elles ne sont pas antithétiques ; elles constituent plutôt deux pôles de développement reliés par tout un faisceau intermédiaire de relations. L'un des pôles, le premier, semble-t-il, à s'être formé, a été centré sur le corps comme machine : son dressage, la majoration de ses aptitudes, l'extorsion de ses forces, la croissance parallèle de son utilité et de sa docilité, son intégration à des systèmes de contrôle efficaces et économiques, tout cela a été assuré par des procédures de pouvoir qui caractérisent les disciplines : anatomo-politique du corps humain. Le second, qui s'est formé un peu plus tard, vers le milieu du XVIIIe siècle, est centré sur le corps-espèce, sur le corps traversé par la mécanique du vivant et servant de support aux processus biologiques : la prolifération, les naissances et la mortalité, le niveau de santé, la durée de vie, la longévité avec toutes les conditions qui peuvent les faire varier ; leur prise en charge s'opère par toute une série d'interventions et de contrôles régulateurs : une bio-politique de la population. [...]
La vieille puissance de la mort où se symbolisait le pouvoir souverain est maintenant recouverte soigneusement par l'administration des corps et la gestion calculatrice de la vie. Développement rapide au cours de l'âge classique des disciplines diverses – écoles, collèges, casernes, ateliers ; apparition aussi, dans le champ des pratiques politiques et des observations économiques, des problèmes de natalité, de longévité, de santé publique, d'habitat, de migration ; explosion, donc, de techniques diverses et nombreuses pour obtenir l'assujettissement des corps et le contrôle des populations. S'ouvre ainsi l'ère d'un « bio-pouvoir ». [...]

Autre conséquence de ce développement du bio-pouvoir, c'est l'importance croissante prise par le jeu de la norme aux dépens du système juridique de la loi. La loi ne peut pas ne pas être armée, et son arme, par excellence, c'est la mort ; à ceux qui la transgressent, elle répond, au moins à titre d'ultime recours, par cette menace absolue. La loi se réfère toujours au glaive. Mais un pouvoir qui a pour tâche de prendre la vie en charge aura besoin de mécanismes continus, régulateurs et correctifs. Il ne s'agit plus de faire jouer la mort dans le champ de la souveraineté, mais de distribuer le vivant dans un domaine de valeur et d'utilité. [...]

Voilà, je pense que je n'ai pas besoin d'en rajouter pour évoquer la puissance conceptuelle de Foucault et le génie prémonitoire que représente le développement des concepts de biopouvoir et de biopolitique. Pour le reste, Foucault a été un des premiers gays assumés parmi les intellos de ce niveau,  et hélàs mort du sida en 1984. Sympathique malgré sa voix nasillarde et sa coiffure de Fantomas ! C'était un grand homme qui mériterait le Panthéon bien plus que d'autres...
Bref, sniff, vous l'avez compris, Foucault forever super


  Amitiés les psychopotos,
               salut

Reputation de ce commentaire
 
Fan de Foucault aussi ! Pierre
 
Wow !! Nils
 
Merci, ça donne envie de le lire. PTX


Ma timide contribution à ce post :

The panopticon (comprenne qui pourra ^^)

https://www.youtube-nocookie.com/watch?v=IvrxFQy71Hw
 


#45
zuzu
Nouveau Psycho
09 avril 2024 à  20:55

a écrit

Foucault coupe court au "bon sens" et aux idées reçues

Un petit hommage à Foucault

https://www.youtube-nocookie.com/watch?v=VjsHyppHiZM
 

Reputation de ce commentaire
 
Vidéo intéressante. PTX.

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - flux rss Flux RSS