Dépénalisation : Information - Désinformation

Publié par ,
6349 vues, 3 réponses
avatar
filousky homme
Modérateur
Inscrit le 14 Dec 2008
11530 messages
Ou, comment on entend de "grosses conneries" dans des bouches sensées ne pas déformer les chiffres. Je pense à  quelques bons amis connus dans la R;D.R. et qui m'on tenu des discours limite "réac" à  propos du Portugal. Que ceux qui pourraient se reconnaître ne m'en veulent pas, je les aime bien.


Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec ATP-IDF et Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

avatar
spartiate homme
jeune de la vieillerie
Inscrit le 07 Apr 2012
578 messages
Ca fait super sérieux de prendre ses sources d'information via les bruits de couloir!!! boulet

un jour un directeur d'ARS départemental a dit à  propos de la file active du Caarud de son département:
"votre file active ne va pas exploser, j'ai mes sources , les RG qui infiltrent les teufs déclarent qu'il y a de moins en moins de produits à  circuler!"

la bonne blague!! les RG sont grillés en "deux-deux", tu vois la foule s'écarter comme la mer s'est ouverte devant Moise!!! mur

" Si un État est gouverné par la raison, la pauvreté et la misère sont honteuses ; si ce n’est pas la raison qui gouverne, les richesses et les honneurs sont honteux. "
Confucius

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
Inscrit le 15 Sep 2006
16690 messages
Il me semble que je vois bien de quel "ami" de la RDR tu parles....

De toute manière quand on parle de la politique des drogues, la plupart des politiques s'appuient sur des bruits de couloirs, des préjugés, ou carrément de fausses déclaration.
Il n'est pas possible dans notre pays d'avoir un débat éclairé sur la question. La Morale passe avant tout le reste.

Hors ligne

 

avatar
seba59 homme
Banni
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Salut,

Je pense que, comme les activistes US, il vaut mieux parler de "régulation" ou "adaptation de la réglementation" en matière de stupéfiants, même si le résultat est pareil, cela évite le terme de "dépénalisation". Ce dernier fait croire à  l'homme de la rue, que l'usage et le deal de drogue(s) sont autorisés et pense dès lors qu'il s'agit de la levée de l'interdit voire une incitation à  la consommation...
En Belgique, par exemple, la législation parle de la "plus basse priorité en matière de poursuite pénale", ce qui signifie que les dossiers d'usage de drogues douces (cannabis) sont actés mais il n'y a plus de poursuites sous 3 grammes. Ce qui permet aux autorités de dire que le cannabis est toujours interdit (surtout aux mineurs) et de poursuivre le deal et/ou l'usage "problématique" (si il y a perturbation de l'ordre public, conduite sous cannabis). C'est un peu hypocrite, mais ça marche, apparemment.
Quand, dans le cadre de la dépénalisation éventuelle de l'usage de cannabis, on entend un toxicologue répéter que "le cannabis tue" parce que fumé avec du tabac, on se dit qu'il se base sur des souvenirs lointains de sa jeunesse. Ce type avait l'air d'ignorer qu'il existe des vaporisateurs ou des space cakes et que plusieurs états ont autorisé le cannabis thérapeutique. Bel exemple de désinformation/information biaisée aussi.

Amicalement,
seba59

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Portugal et dépénalisation
par Amarnath, dernier post 07 août 2015 par Amarnath
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Drogue info - L'ONU et la dépénalisation de la drogue
par Tomboy, dernier post 26 avril 2014 par @lex
  5
logo Psychoactif
[ Forum ] Légalisation - Comment ne plus dire non a la dépénalisation ?
par Snoop', dernier post 02 juillet 2016 par Amaranthe
  3

Pied de page des forums