Gerer sa consommation / PsychoACTIF

Gerer sa consommation

Publié par ,
10353 vues, 26 réponses
Yakko 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 27 Dec 2013
Messages: 66
Bonjour à  tous je me présente j ai 22 ans vient de Nancy et aurai besoin de quelque info . Grâce à  plusieurs usagers de longues date d heroine je commence a bien connaître  cette drogue qui pour moi ma toujours attirer quand j étais plus jeune je voulais absolument goûter à  cette drogue pourquoi je ne ces pas sans doute peut êtres beaucoup d immaturité mais aussi d intrigue autour de se produit bref malgré les différentes mise en garde de plusieurs héroïnoman ou ex héroïnoman de longue date au moins 10 ans de conso ( je préfère demander a des anciens plutôt qu a des jeunes qui me diront si tkt ces super cool la râbla ) je me suis lancer en février et j ai pris ma première trace avec 3 amis ex consommateurs ( cetais un extra pour eux ) je n est pas spécialement accrocher mais l un de ma dit que c'était de la merde cette came qu il m en ferai goûter une bonne pour virement que je voye se que sa fait 2 semaine plus tard je reprend donc une trace toujours avec ces 3 lascars lol et la le kiff une monter de chaleur et j étais tellement détendu donc j ai vraiment aimer puis on m en n'a proposer a une soirée le mois suivant ou j ai refuser car je n étais pas spécialement en confiance avec les mecs autour de moi non pas que j avais peur d eux loin de la mais je ne les sentai pas et il venait d y avoir une embrouille donc ambiance un peu lourde bref j ai refuser plusieurs fois après jusqu'a mi août ou j ai repris une bonne trace la pareil le kiff j accroche grave . J ai refuser plusieurs fois après par ( peur ) de tomber dépendants avec des prises pas assez espacer et je veux pas finir comme beaucoup de mais connaissance qui on beaucoup perdu dans leurs vie à  cause de cette drogue je me permet donc juste de temps en temps un extra . Ma question est la suivante malgré que j espace au Max les prises genre une fois tous les 2 mois est encore est ce que mon cerveau peut accrocher violemment au produit et je deviens accro au produit avec tous se qui s en sui ( crise de manque etc ... ) ou il y a vraiment aucun risque ( mise à  part une od mais ces pas ma question ) que je devienne accro si je continu comme sa a consommé éxtrement occasionnellement ?                                   Merci pour vaut réponse et désolé si j ai commis de petites ou énorme faute d orthographe j'ai toujours étais nul dans ce domaine .

Hors ligne

 

seba59 
Banni
000
Lieu: Marcq-en-Baroeul
Date d'inscription: 21 Aug 2012
Messages: 959
Blogs
Salut et bienvenue Yakko,

Si tu ne prends pas au moins 3 jours d'affilée et que tu espaces bien tes prises (minimum une semaine), tu n'auras pas de dépendance physique. Le risque c'est de développer une dépendance psychologique et lorsque tu auras un coup dur dans la vie (rupture, licenciement, etc.), de consommer plusieurs semaines d'affilée (et devenir accro physiquement).

Dis-toi bien que personne n'a commencé à  consommer en se disant qu'il/elle allait être accro et devrait consommer tous les jours... C'est l'impression de pouvoir gérer sa consommation qui a piégé les consommateurs d'habitude. Donc sois toujours sur tes gardes si tu te rends compte que tu veux consommer plusieurs jours d'affilée pour quelque raison que ce soit.

Je te souhaite de pouvoir continuer à  consommer de manière récréative.

seba59   rasta
Reputation de ce post
 
Clair, net, concis et efficace! Et tellement vrai! ; )

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

gofix 
Portoxico
Portugal
010
Date d'inscription: 23 Jan 2013
Messages: 629
Salut,

tout a fait d'accord avec Seb.

L'ivrogne et l'enfant disent ce qu'ils ont sur le coeur.

Hors ligne

 

Yakko 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 27 Dec 2013
Messages: 66
Merci beaucoup seba pour ta réponse et tes conseil c'était peu être une question un peu conne mais j'avais absolument besoin d une réponse à  ma question et tu me la donner de façon clair je te remerci et je vais donc faire très attention et rester dans mon optique d une conso récréative et avec des prise très espacer j ai par contre une autre petite question sur la manière de consommer la rabla j ai toujours pris l hero en trace même si je me doute que le Fix procure un flash énorme et beaucoup plus intense je banni la seringue qui a moin d être un surhomme me fera plonger jusqu'au coup dans la drogue déjà  que j ai des problème d alcool et de conso de benzo je ne veut pas une addiction en plus et puis même si j ai souvent entendu dire que c beaucoup plus puissant tampi je préfère passer a coter de sa plutôt que d essayer et aimer je pence vu que j aime en trace je voi pas pourquoi j aimerez pas en fix mais bref par contre je voudrez essayer en chassant le dragon sur une feuille  D alu tout simplement parceque pour moi le jour ou je serai d humeur à  me fer un petit extra dans une fête je pence que je prendrer moin de risque j entend par la que en sniff ou en Fix on peut pas revenir en arrière une foi que ces snifer ou injecter c fini par contre avec l alu je gererai mieu le dosage si j'ai assez j arête de fumer sinn je continu ma question se rapporte donc à  se mode de conso ayant toujours snifer la keush est ce que je doit faire attention j entend par la est ce que la fumette est plus puissant que le snif et je serai peut être surpris de l effet ou est ce que je ne verrai pas trop de différence avec le sniff ? Merci

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1835
Blogs
HelloYakko,

Bienvenue ici, et 100 % d'accord avec Seba, c'est exactement ça... les questions que tu poses sont importantes.

Pour les informations de base, il faut savoir qu'en moyenne il faut 3 semaines de consommation en continue (quotidienne) pour commencer à  dérégler son métabolisme et ressentir des effets de sujétion à  l'arrêt. C'est une moyenne, donc avec les écarts types, ca veut dire que pour certaines personnes, ca s'installe quasi instantanément (quelques jours...) alors que pour d'autres, il faudra vraiment tirer sur la corde pendant plusieurs semaines... nous ne sommes pas égaux face à  la dépendance, c'est un fait.

A moi de donc de transmettre les règles du vieux hippy - qui avait fait un blog génial intitulé un truc genre "taper de l'heroine pendant 30 ans sans jamais s'accrocher" où il expliquait plein de trucs sur l'hero et son fonctionnement, c'était super bien foutu et culotté, il y avait un vrai esprit de liberté dans ses écrits et lui témoignait de comment et pourquoi il fêtait sa 30eme année d'héroïne sans jamais avoir été dépendant... Et du fruit de son vécu, il avait tiré deux règles de base selon lui, à  ne jamais déroger jamais, les deux règles d'or :

1) jamais de came deux soirs de suite [i]et

2) espacer au minimum les prises de 15 jours (le temps que le corps récupère complétement de la prise précédente).[/i]

Le respect de ces règles permet donc de consommer à  l'infini si on le veut, et ce, sans jamais s'accrocher... du moment que l'on consomme pas plus d'un soir tous les 15 jours. Je témoigne en ce sens : dans une ancienne vie, j'ai tapé de la came plusieurs années dans cet état d'esprit et je n'ai eu aucun problème. Mieux encore, l'héroïne m'a permis d'arrêter de me bourrer la gueule comme un sauvage le week-end et pour passer de bonnes soirées, j'y ai gagné au change : plus de gueule de bois, plus de blackout, plus de perte de contrôle et de débordements de burracio - tout en étant désinhibé, en forme, super sociable, happy, sexuellement hyperactif (érection et anorgasmie qui permet de durer des Heures) etc... j'étais pas loin d'avoir trouvé mon graal niveau ivresse défonce plaisir et ma perfect drug- l'effet me correspondait vraiment, j'avais assez peu d'effets secondaires comparés à  la tise (à  part me gratter, et quelques cas rares fois, gerber).

Tout ça pour dire qu'il ne faut pas forcément dramatiser la consommation d'héroïne. Forcément, si tu vas en parler avec des types qui se sont mis dedans à  mort, il y a peu de chances qu'ils arrivent à  faire la part des choses et à  avouer que cela puisse se passer différemment pour d'autres personnes. Pourtant ils ne sont pas le centre du monde et, il faut être clair, tout le monde ne devient pas dépendant. Alors ils te raconteront leur histoire, leur vécu qui a dévié pour eux dans la dépendance totale. En fait c'est même une minorité d'individus qui deviennent ensuite toxicomanes. Car les gens qui se mettent dans le rouge avec le came, ne le font jamais par hasard (même si ils prétendent souvent le contraire) il faut quand même avoir quelques raisons (conscientes ou inconscientes) pour sacrifier toute sa vie à  un produit et généralement, ceux qui choisissent cette voie y trouvent un certain avantage au moins à  court terme (arrêter de penser, mode de vie, etc..). Surtout que dans un parcours de toxicomanie, il y a souvent des milliers d'occasions d'en rester là  et il faut parfois vraiment en vouloir pour continuer !!!

ET malgré des années de gestion sans aucun soucis, j'ai moi aussi fini par déraper la dedans, ca a été mon chemin aussi. Alors je suis obligé de te mettre aussi en garde, car y a pas à  chier c'est quand même pas non plus difficile de se mette dedans. Certes il faut certainement une petite fragilité au départ mais il y a pas besoin d'avoir été victime d'inceste pour réagir favorablement à  l'hero. Une simple tempérament dépressif peut suffire à  expliquer un recours à  la dépendance... donc claro, il faut vraiment se méfier de la dépendance PSY qui forcément, se met en place d'abord, de manière totalement insidieuse... Ca prend la forme d'envie, progressivement l'expérience de l'héroïne prend de plus en plus de place dans la tête : on y pense souvent, on en parle souvent, des envies de revivre ça se manifestent de plus en plus souvent... Ca commence tout doucement puis les pensées sont de plus en plus orientées sur cette thématique, ça revient sur le tapis encore et encore : c'est là  qu'il faudrait se dire "STOP, je passe à  autre chose, l'expérience est close". Et beaucoup de gens y arrivent. La plupart de mes potes ne sont pas vraiment allé plus loin et aucun d'eux n'a jamais eu de dépendances avec l'hero, pourtant on en aura tapé des trais et des traits...

Mais dans un groupe de pote, il y a toujours un , qui, comme moi et bien d'autres, ne va pas vouloir s'arrêter la. On vient à  peine de découvrir ça, et faudrait déjà  renoncer alors qu'on sait à  peine ce que c'est ? C'est tout nouveau et j'en veux encore ! Et nous voila en route doucement mais surement pour l'accoutumance physique, meme si elle ne vient pas "si vite" elle vient quand même - ça prend un peu plus de temps qu'on ne l'imagine - mais le temps passe toujours trop vite - et ça vient fatalement.

C'est marrant car quand je te lis Yakko, je me vois en miroir - plus de dix piges en arrière... Pareil que toi, j'avais une attirance et de la curiosité - et forcément il y a eu une occasion et j'ai gouté une première fois, j'ai pas trouvé ça top. C'est la fois d'après ou j'ai vraiment bien kiffé. Et de la marron, il y en avait souvent autour de moi , de plus en plus même je dirais, il y a eu comme un effet de mode à  cette époque ou presque tout le monde tapait !!! Moi la plupart du temps, je refusais... meme si tres rarement, je me laissais séduire et porter par le courant, toujours en soirée, toujours dans un cadre festif : et à  chaque fois, excellent !!! Voila.

Et franchement, si à  ce moment là , on m'avait dit que cette expérience allait vraiment changer ma vie, et si on m'avait dit que je serais où j'en suis maintenant (+10ans de came, plusieurs shoot quotidien, traitement metha....), cela ne m'aurait pas paru une seconde crédible...

Le truc, c'est que la came, une fois que tu la connais, elle ne disparait pas pour autant. Elle reste tapi dans un coin et elle est pas pressé, elle a tout son temps... et meme si j'ai cru pouvoir gérer ce produit et avoir réussi à  le faire pendant de longues années sans le moindre pépin, exactement comme dit Seba, j'ai eu un pépin dans la vie et là  je connaissais cette solution et c'est là  que j'ai commencé à  me tourner vers la consommation... et du jour ou j'ai rompu les 2 règles du vieux, j'en suis jamais vraiment revenu...

Dernière modification par ziggy (27 décembre 2013 à  19:04)

Reputation de ce post
 
Top du conseil - Fil

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

y091792k 
en Fauteuil et bientôt en RETRAITE d'ici 2 mois
France
000
Lieu: De la banlieue Sud
Date d'inscription: 20 Aug 2008
Messages: 649
Complètement ok avec vous tous et Ziggy forcément , dans le sens où effectivement si on a un côté dépressif ou une tendance à  la conso voir addicto +++ , c est qques parts déjà  programmé dès notre naissance et lors d un coup dur , un pb qui nous  affecte etc.. ça devient la facilité , l aide à  ne plus penser et à  être super bien et chacun de nous ici present ya llaissé des plumes à  plus ou moins importantes ....moi , defoncé il y a longtemps j ai eu un grave accident de caisse , tétra pendant 6 mois puis la vie a repris et je me suis retrouvé debout avec une jambe et une main paralysées à  gauche , marchant avec une canne et tres vite le gout de l hero est revenue plus que jamais et reshoots etc...je suis vieux maintenant et en fauteuil pour mon confort , sous metha. Depuis des annees (10) , et franchement quand je peus me faire un extra , je l aime , je l apprecie et donc je m envoie un bon truc....!
la memoire est terrible et je sais que temps que je vivrai j en aurai tj envie malgré une bone ose de metha. 60-80 mg ....c moi qui gère lol !!!
alors , jeune @Yakko , excuse mais j ai 2 gosses de ton âge , fais gaffe au produit et à  dame H .   As tu connu le morceau des Stones "sister morphine " vieux rock destroy excellent sur un rythme langoureux  racontant bien le delire , il te faut faire attention sans non plus flipper car de temps en temps ça n a jamais fait du mal , mais cool sur les prises ...quand à  la methode , sniff , shooté ou fumé à  toi de voir ce qui te tente mais , de temps en temps , je me repete mais on le dit tous , espacer les consos !    Amicalement , et Prudence Yakko , et bienvenue sur le forum .
y091792k.

la mort ne viendra pas me prendre de mon vivant....
Fumier ....JE suis Toujours Vivant ....!    PAPILLON  .

Hors ligne

 

Yakko 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 27 Dec 2013
Messages: 66
Merci à  vous tous au moin j ai des réponse clair et précise se que je n avais absolument pas avec mais connaissance a par des ces dangereux t'es jeune fait pas comme nous etc certain qui n'y avait jamais toucher et que j en déduis que maintenant il y connaisse rien me sortais des " tu va être accro des la 1ère prise ) lol mais sa ne m aider pas trop la au moin maintenant grâce a vous je vient d apprendre pas mal de chose je vais donc respecter scrupuleusement les 2 règles de base que tu ma enseigner ziggy et donc continuer dans cette optique de m amuser tous en faisant attention je pence vraiment y arriver car bientôt 1 ans après ma 1 ere prise j ai réussi à  refuser plusieurs fois mal grès que se soit un produit que j apprécie beaucoup . Je vous remercie encor une fois pour avoir pris de votre temp pour me répondre me fair connaître plusieurs chose et me mettre en garde sa m évitera de faire n importe quoi . Sur ce je vous souhaite une bonne soirée à  vous 3 .

Hors ligne

 

seba59 
Banni
000
Lieu: Marcq-en-Baroeul
Date d'inscription: 21 Aug 2012
Messages: 959
Blogs
Merci Yakko, on est là  pour ça.

Encore un petit conseil, ne te fais pas tout un monde du shoot. C'est devenu très rare de trouver une came qui ne soit pas destinée aux fumeurs sur alu, ce qui implique de la coupe particulière pour qu'elle coule bien sur l'alu (paracétamol, caféine,...). Il faudrait vraiment que tu tombes sur une came exceptionnelle pour arriver aux états décrits dans les films et les livres (le fameux "flash") suite à  une injection. Moi, je te conseillerais plutôt de chasser le dragon pour avoir un effet maximal sans les dangers du shoot. Mais ce n'est que mon avis...

seba59     rasta

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

Yakko 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 27 Dec 2013
Messages: 66
Oui merci seba je pence faire sa la prochaine fois d ayeur pour l alu il faut bien juste mettre un peu d hero sur la feuille chauffer en dessou fer couler la goutte et aspirer la fumer par une paille pas besoin de faire quoi que se soit avant comme la coke par exemple qu il faut baser la avec l hero j ai aucune manip à  fer avec je la met tel quel sur l alu ?

Hors ligne

 

Yakko 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 27 Dec 2013
Messages: 66
Car pour moi il me semble qu'il n y a rien n'a fer a ma connaissance et après avoir vu une fois mais je préfère demander quand même

Hors ligne

 

roulmapoule 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 11 Jun 2013
Messages: 215
Slt, nan y'a rien à  faire pour la fumer. C'est le jour où t'es mal dans ta peau et que tu t'en sers d'anti depresseur qui y'a risque. Un plan pres de chez toi, de la thunes à  craquer ou que tu vas chercher cent g au pays et que t'en prends tout les jours pendant un mois que tu commence à  devenir accroc physiquement pas en tapant 5 fois dans l'année t'inkiete. Donc reste en à  des prises occasionnelles sinon tu sais ce qu'il t'attend. Bonne nuit salut

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1835
Blogs
Et oui,

Bien d'accord avec Roulmapoule, Yok &09 Seba...

Sinon pour ceux qui te disent que ça accroche en "une fois", c'est évidemment du grand n'importe quoi.

Par contre, puisque tu sembles vouloir continuer à  consommer à  l'occase, je vais te donner un conseil que l'on m'avait donné et qui me semble essentielle pour vivre ça sainement et s'éviter bien des complications futures: "ritualise" au maximum ta façon de consommer de manière à  créer des gardes-fous. Je m'explique : il s'agit d'encercler la consommation d'un  rituel (par ex. ça peut être de ne consommer uniquement seulement qu'avec certaines personnes dans un certain contexte et si les conditions du rituel ne sont pas réunis, pas de conso). Le but est justement de trouver des conditions qui font que cela soit rare et pas forcément régulier. Par exemple, j'ai un pote qui a ritualisé son délire avec l'hero ainsi : depuis 15 ans (et après un épisode d'addiction) la came c'est uniquement le jour de l'an et encore, uniquement si un tel ou un tel est présent avec lui sinon il le fait pas et reportera la conso à  l'année suivante....  pour d'autres personnes, ce sera aussi lors de contextes particuliers (réunion de  plusieurs personnes pour des évènements un peu rares comme un festival, ou un concert). Pareil, j'ai un pote qui tape de la came qu'en teuf pour accompagner une descente d'acide, et il ne le fera jamais autrement. Un autre lui son délire avec l'hero, c'est associé avec les eurocks de Belfort donc une fois par an, il se fait ce délire là ...

Car ce qui est dangereux et à  éviter absolument, c'est de commencer à  associer l'héroïne (et ses bénéfices immédiat sur la façon de ressentir les choses) aux choses du quotidien et cela arrive quand on consomme seul et un peu n'importe quand donc en dehors d'un cadre festif comme par exemple gommer l'ennui de 2 heures de transport ou de moments chiants au boulot, ou telle réunion de personnes etc... 

Concernant les deux règles du vieux, il faudrait aussi en mettre une troisième : ne jamais régulariser les consommations

l'erreur serait justement de consommer tous les 15 jours, en attendant que ça dans l'impatience la plus totale!!! Dans ce contexte, la dépendance psychologique va être dynamisée par l'attente, par le côté répété et prévisible de l'action. Et tôt ou tard, on finit forcément par faire un petit écart à  la règle, et on consomme deux weekend de suite. Une fois qu'on a commencé à  mordre dedans, même si cela n'enclenche pas immédiatement d'autres écarts à  la règle, cela se répétera peut être une autre fois quelques semaines après, puis encore une petite autre fois... puis une autre petite... puis c'est tous les mois une fois... puis voila doucement mais surement, la conso c'est maintenant tous les weekend... Pareil concernant la règle 1 qui nous dit "jamais deux soirs de suite" mais cela arrive parfois qu'en tapant le vendredi, il en reste encore un peu le lendemain... puis doucement sans qu'on fasse trop attention, on finit par consommer du vendredi au dimanche toutes les semaines.

Et puis comme ça devient de plus en plus central et que c'est si chiant d'attendre en ne pensant qu'à  ça, de temps en temps, on va voir le dealer le jeudi soir histoire de préparer ça bien pour le week, et au passage tant qu'à  faire correctement les choses, on goute la came... et puis au fur et à  mesure, on prend l'habitude de garder un petit trait pour s'aider à  démarrer la semaine de bonne humeur le lundi matin... Et voila comment une conso d'une fois tous les 15 jours devient doucement une consommation qui a lieu chaque semaine du jeudi au lundi matin, puis à  force de répéter, les premiers symptômes se font sentir et la conso se prolonge alors du mercredi soir au mardi matin... et voila comment sans même y avoir pensé, la came est devenu le quotidien et voila d'un tour de manivelle, on se retrouve sans meme l'avoir vraiment décider à  taper 7/7 et bientôt 24/24...

Dernière modification par ziggy (28 décembre 2013 à  05:18)

Reputation de ce post
 
Thème de la chronicité et dépendance bien expiqué - Fab

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

La lie
Banni
Jolly Roger
000
Lieu: Dans de beaux draps....
Date d'inscription: 01 Aug 2012
Messages: 1945
Blogs

seba59 a écrit

Dis-toi bien que personne n'a commencé à  consommer en se disant qu'il/elle allait être accro et devrait consommer tous les jours... C'est l'impression de pouvoir gérer sa consommation qui a piégé les consommateurs d'habitude. Donc sois toujours sur tes gardes si tu te rends compte que tu veux consommer plusieurs jours d'affilée pour quelque raison que ce soit.

Bordel de farfadet purulent !  Et bien oui , sans déconner , çà  c'est frappé du sceau du bon sens !

edit :
        Pour yokko , (mais aussi pour certain-e-s habitué-e-s du fofo wink ... )
     Aérez vos textes , revenez parfois à  la ligne ( à  défaut de la sniffer ...) , franchement merci pour nous lecteur (Hannibal ? )

Dernière modification par La lie (28 décembre 2013 à  06:10)


Par delà les miens et les balles ...

Hors ligne

 

Disturb 
Anim' à  la retraite
000
Date d'inscription: 21 Aug 2013
Messages: 1363

ziggy a écrit

Et oui,

Bien d'accord avec Roulmapoule, Yok &09 Seba...

Sinon pour ceux qui te disent que ça accroche en "une fois", c'est évidemment du grand n'importe quoi.

Salut Zig' ,

pour nuancer ton propos , j'ai envie de te répondre que tu as quand meme quasiment dis que " si " ! ( dans ta réponse précedente... )

  Le coté psycho du truc, dans le sens où , je te cite :

"Le truc, c'est que la came, une fois que tu la connais, elle ne disparait pas pour autant. Elle reste tapi dans un coin et elle est pas pressé, elle a tout son temps... "

  Donc bien évidemment que l'on devient  PAS  accro au sens " junkyique " du terme dès les premières prises ,  n'empêche que personne ne peut oublier cette sensation, meme les gens comme toi qui n'ont pas forcément aimé ...

  La frontiere du terme " accroche " est vraiment très très fine dans ce cas précis...
dstrb

EDIT : JE RAJOUTE LES TERMES MANQUANT POUVANT PRETER A CONFUSION

Dernière modification par Disturb (29 décembre 2013 à  12:39)


Tout ce qui monte doit redescendre...

Hors ligne

 

Yakko 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 27 Dec 2013
Messages: 66
Ok merci à  vous tous grâce à  vous j ai eu les réponse à  mais questions . Je vais donc vrement fair attention et continuer dans mon optique de conso recretatif merci et bonne journée à  vous je repasserai sur le forum des que j aurai une question car j ai bien appri avec vous .                                                    PS: la lie  je poste avec mon iPod mon pc est en repa ducou j ai un gros souci ces que justement avec mon iPod je n arrive pas a passer des lignes pour pouvoir fair des paragraphes et donc aérer mon texte donc désolé à  vous .

Hors ligne

 

Fabrice 
Psycho junior
France
100
Date d'inscription: 25 Jan 2013
Messages: 306
Blogs

Donc bien évidemment que l'on devient accro au sens " junkyique " du terme dès les premières prises , n'empêche que personne ne peut oublier cette sensation, meme les gens comme toi qui n'ont pas forcément aimé ...

  La frontiere du terme " accroche " est vraiment très très fine dans ce cas précis... disturb

Je ne suis pas sûr de cela Disturb, on sait voir les zones stimulées dans le cerveau et le fonctionnement biochimique des neurones mais la traduction des phénomènes sur le psychisme est méconnue

Yakko,
j'ai consommé  1 an avant d'être accros: 4 fois le 1er trimestre, 1 fois chaque weekend au cours du second pour achever l'année à   4,5 jours de consommation chaque semaine.

Avant de tomber accros il faut quand même pas mal consommer en quantité ca laisse le temps de se poser des question, s'inquiéter, réfléchir aux conséquences et s'informer.
Les symptômes de manque physique ne sont pas complets au début au sens ou tu n'as pas toute la panoplie du manque.
Puis la douleur monte crecendo, la dépendance se renforce avec les prises qutodiennes.

Reputation de ce post
 
et oui, l'IRM permet de voir précisement l'activité neuronale et les conséquence

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1835
Blogs

Disturb a écrit

Donc bien évidemment que l'on devient accro au sens " junkyique " du terme dès les premières prises ,[/b]

C'est bien gentil de "nuancer" mon propos mais quitte à  le faire, fais le bien, parce que là , tu le nuances pas mais tu le contredis carrément en affirmant coute que coute que c'est une évidence que l'on accroche à  l'hero des les premiers prises pour dvenir junky ??? La j'ai les yeux qui piquent !!

désolé je peux pas laisser passer ici une connerie aussi grosse, surtout que là , je suppose que tu t'en rends pas compte mais tu donnes raison à  un des arguments premiers des diabolisateurs les plus féroces : le dernier humain qui a osé me dire ça (et y croyant) était un vieux stups bourrés "euhh l'hero c'est de la merde !!! ten prends une fois et t'es malade toute ta vie !!!".... pffff...

La il ne s'agit pas d'une légénde urbaine mais carrément d'une légende toute courte, qui a d'ailleurs disparu depuis un bout de temps.... une triste rengaine qui a été repris pendant un siècle de mensonge, d'aliénation et de diabolisation et qui avait pour seul but de dissuader les curieux...

et aussi tu me vois franchement étonné de lire un des membres de l'équipe psychoactif se lancer ici dans de telles affirmations... Il faudra qu'on en reparle, alors qu'on essaie au quotidien de faire un combat de tous les instants pour lutter contre les clichés et la diabolisation, alors si des membres de l'équipe viennent saboter le boulot...

d'ailleurs même les pires diabolisateurs eux ont arrêté de dire ça sur l'hero tellement c'est ridicule et surtout FAUX, car comme l'a souligné Fabrice, on sait mesurer précisément ce genre de choses donc les militants antidrogue ont préféré garder ce type d'argument de prévention pour le crack (ridicule encore...) tant ce n'était plus crédible pour l'hero.

Sans aucun savoir en neurobio et avec le peu de témoignages disponibles Burroughs luttait fermement contre les politiques morales et hygiénistes qui laissaient croire qu'on prenait le risque de rester accrocher en essayant la came. Pour combatte ces préjugés, il écrivait déjà  en 1950 " cela prend au moins 3 mois à  se shooter deux fois par jour avant de ressentir la moindre sujétion. Et tu ne peux pas vraiment savoir ce qu'est le manque avant d'avoir accrocher plusieurs fois. Il m'a fallu 6 mois la première fois pour contracter mon premier syndrome de sevrage, et encore, les symptômes étaient modérés. Je pense pouvoir affirmer qu'il faut au moins une bonne année et plusieurs centaines d'injection pour vraiment devenir accro".

source : http://books.google.fr/books?id=2CvEs2x … mp;f=false

Alors oui bien évidemment que si tu formulais les choses autrement je serai prêt à  discuter de ce qu'on met derrière les mots car bien évidemment, il faut bien une première fois pour qu'il y ait une seconde puis une troisième prise, etc... donc c'est bien éventuellement à  partir de cette première prise qu'un cycle de consommation peut éventuellement se mettre en place. Encore que souvent les premières prises ne sont vraiment pas concluantes, cela a été mon cas et celui aussi de l'auteur de thread.

Donc on peut bien sûr discuter de l'influence des premiers moments pour la suite mais clairement si je me réfère à  mon expérience, j'ai du me défoncer au moins 40-50 fois avec l'hero avant de commencer à  ressentir une légère gêne de 48h à  l'arrêt.

Et pour vraiment savoir ce qu'est le manque, il m'aura fallu consommé occasionnellement plus de 4 ans puis réaliser plusieurs cycles d'intoxication complet avec période de consommation quotidienne - arrêt - reprise et ce, au moins 3 ou 4 fois sur plusieurs long mois d'excès avant d'avoir commencer à  comprendre ce qu'on appelle "une crise" de manque. Jusque là , il s'agissait de petits symptômes grippaux largement endurables et n'excédant jamais 72H.

Donc pour fabriquer ma toxicomanie, je peux en témoigner, et pour devenir accro en terme JUNKYIQUE il n'aura pas fallu une prise mais une répétition de plusieurs centaines sur quasi une demi décennie.

Donc de là  à  dire et soutenir mordicus que l'on devient "accro" je te cite en terme "junkyique" dès les premières prises c' est franchement la plus grosse connerie que l'on puisse dire - si encore tu avais ramené ce propos à  ta propre expérience, pourquoi pas - car on sait que des gens "accrochent très vite" mais ce genre de propos, souvent relayés par les personnes les plus ignares sur la question, ne savent généralement pas ce dont il en retourne.

Fabrice a cordialement répondu en mettant lui aussi en avant son expérience et je suis sur que d'autres voire la plupart des forumeurs qui tâtent de la came ne sont pas transformés en junky en une prise.

Dernière modification par ziggy (29 décembre 2013 à  12:16)


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1835
Blogs

Disturb a écrit

j'ai envie de te répondre que tu as quand meme quasiment dis que " si " ! ( dans ta réponse précedente... )

  Le coté psycho du truc, dans le sens où , je te cite :

"Le truc, c'est que la came, une fois que tu la connais, elle ne disparait pas pour autant. Elle reste tapi dans un coin et elle est pas pressé, elle a tout son temps... "

Attention aussi là  et pour expliquer ce qui aurait été mal compris: car quand je parle de ça, "connaitre la came", et bien je ne pense pas que l'on puisse connaitre l'héroïne en une seule prise, ni même en deux ou trois... Comme avec tout produit psychoactif, il faut au minimum répéter l'expérience un certains nombre de fois avant de commencer à  avoir des repères et à  pouvoir anticiper, maitriser - faire des associations et vraiment prendre du plaisir.

Pour moi, les premières fois avec la came n'ont pas été les meilleures, en tout cas, pas la première fois ça c'est sur, j'ai même détesté.

Peut être que pour ceux qui testent en injection la première fois, cela change tout. Mais moi c'était du sniff et avant de vraiment commencer à  kiffer la came, il m'aura fallu en prendre au moins 5 ou 6 fois avant que le plaisir ne se précise... et que je commence à  comprendre les bénéfices de l'effet.

Il m'aura fallu répéter le truc encore une bonne quinzaine de fois avant que je commence à  "y penser de plus en plus souvent", à  en vouloir pour tel ou tel concert, et j'identifie le début de ma dépendance psychologique à  cet endroit.

Donc j'insiste mais une dépendance n'a rien d'automatique, elle se fabrique, elle se construit au fur et à  mesure.

Si ce qu'affirme Disturb avait une quelconque part de vérité, je connais dans mon entourage déjà  plus d'une centaines de personnes qui font déjà  exception à  cette affirmation (des gens qui tapouillent et grattent des traits en soirée)...

et j'imagine que d'autres forumeurs vont réagir à  une telle affirmation !

Dernière modification par ziggy (29 décembre 2013 à  12:00)


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

Disturb 
Anim' à  la retraite
000
Date d'inscription: 21 Aug 2013
Messages: 1363
mais non y'a eu erreur Ziggy !

je n'ai pas écrit le " pas " pensant qu'il était sous entendu , d'autant plus qu'il y a un " Mais n'empeche " derriere !!!!

la phrase ( j'aurais du me relire une fois de plus ) était celle ci :
"
Donc bien évidemment que l'on devient PAS accro au sens " junkyique " du terme dès les premières prises , MAIS n'empêche que personne ne peut oublier cette sensation "

  Evidemment que je n'aurais pas tenu des propos si ridicules , je suis le premier à  gueuler quand j'en vois !!!

  Je voulais cependant insister effectivement sur l'importance de la premiere prise , qui pour moi est décisive et peu " accrocher psychologiquement " , c'est vers cette direction que je voulais aller.

  Mais je suis bien placé pour savoir qu'on est pas accro dès une prise roll

  Désolé de t'avoir enervé , mais en meme temps , si t'as compris le truc " à  l'envers " , c'est normal...Mais j'aurais du me relire hmm

Tout ce qui monte doit redescendre...

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1835
Blogs

Disturb a écrit

mais non y'a eu erreur Ziggy !

je n'ai pas écrit le " pas " pensant qu'il était sous entendu , d'autant plus qu'il y a un " Mais n'empeche " derriere !!!!

la phrase ( j'aurais du me relire une fois de plus ) était celle ci :
"
Donc bien évidemment que l'on devient PAS accro au sens " junkyique " du terme dès les premières prises , MAIS n'empêche que personne ne peut oublier cette sensation "

  Evidemment que je n'aurais pas tenu des propos si ridicules , je suis le premier à  gueuler quand j'en vois !!!

  Je voulais cependant insister effectivement sur l'importance de la premiere prise , qui pour moi est décisive et peu " accrocher psychologiquement " , c'est vers cette direction que je voulais aller.

  Mais je suis bien placé pour savoir qu'on est pas accro dès une prise roll

  Désolé de t'avoir enervé , mais en meme temps , si t'as compris le truc " à  l'envers " , c'est normal...Mais j'aurais du me relire hmm

Ok avec le PAS dans la phrase, ca sonne plus juste... ça m'étonnait aussi mais bon ce qui est écrit est écrit... donc bon ben edit ton post alors ... sinon juste pour info, ta phrase sans le PAS n'a rien de sous-entendu et dit exactement le contraire de ce que tu as voulu dire. Faute de frappe plutôt, non?


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1835
Blogs

Disturb a écrit

, mais en meme temps , si t'as compris le truc " à  l'envers " , c'est normal...Mais j'aurais du me relire hmm

je vois difficilement comment j'aurai pu le comprendre autrement et je crois ne pas avoir été le seul à  ne pas avoir compris que "évidemment que l'on devient accro en terme junkyique des les premières prises" signifie son contraire. Si tu oublies la négation, forcément ta phrase devient une affirmation...

dossier classé smile ce qui aura permis de remettre un coup de pied au cul à  ce mythe puant qui a été soutenu officiellement pendant presque un siecle quand meme... et meme dans les annees 80 encore... c'est la neurobio, qui merci encore, aura balayé d'un travers de mains cette légende lamentable et mensongere !


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

Disturb 
Anim' à  la retraite
000
Date d'inscription: 21 Aug 2013
Messages: 1363
oui c'est un oubli , mais qui ne m'a pas choqué à  la relecture avant de poster , tout ça était tellement évident ( le sens réel , là  où on se rejoint tous les deux ( et les autres ) , c'est à  dire que l'on ne devient PAS accro physiquement avec une ligne  ) que meme en me relisant , je ne captais pas que la phrase pouvait etre comprise dans le sens inverse...

surtout avec le " n'empeche " qui justement venait appuyer le fait qu'effectivement j'étais d'accord avec toi sur ce fait MAIS qu'en poussant un peu la reflexion ...etc ...etc...etc...

  Vraiment , car je me suis relu avant de poster , je le voyait ce putain de mot roll  ( je suis à  mon tour surpris que tu ai pu penser que je croyais vraiment à  ça d'ailleurs wink Mais t'as grave eu raison de me reprende Zig' car on ne peut pas laisser passer ce genre de sous entendus !!!  )

   bon bref...
  DONC NON LES GENS ON NE DEVIENT PAS DIRECTEMENT UN JUNKY EN PRENANT UNE LIGNE D'HEROINE !

( histoire que tout soit vraiment clair cool )

Tout ce qui monte doit redescendre...

Hors ligne

 

Ricoson 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Lieu: Haut de la scène
Date d'inscription: 28 Jun 2012
Messages: 1819
Blogs
Bonjour.

Pour relancer un peu, après la faute de frappe de Disturb dans ses négations de négations. smile

JE me posais cette question de la gestion de sa consommation d’héroïne. Pour ma part, j'ai repris après 23 ans d'abstinences, et je n'ai une fois de plus pas pu gérer longtemps ma consommation.
JE pense retrouver l'abstinence sans souffrir du décrochage d'ici peu, et je me demandais au fond de mes réflexions si ce fameux "souvenir encré" m'interdirait de recommencer, quoiqu'il en soit et malgré tout ?

En tout cas, il aurait mieux valu consommer pendant ces 23 ans en gérant les choses sans partir en vrille que d'avoir attendu si longtemps pour refaire exactement la même chose.

Mais bon, c'est une idée comme cela et je crois que je saurai m'en tenir a l’écart si ca ne le faisait pas, au niveau de la gestion. Pour le moment, je n'en ai aucune envie, mais la Méthadone me l'a complètement fait oublier. Je m'étais même jurer au début du traitement de ne plus jamais penser a l’héroïne.

J'y penses et j'oublie drapeau-blanc

Rico.

Soyons réalistes, exigeons l'impossible !!

La majorité des imbéciles reste invincible et satisfaite en toute circonstance. La terreur provoquée par leur tyrannie se dissipe simplement par leur divertissement et leur inconséquence.

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1835
Blogs
Salutation Rico,

J'entend bien ta réflexion et je ne sais pas si le fait d'avoir finalement "remis les couverts" justifie pour remettre en cause tes 23 piges d'abstinence !

En tout cas pour moi ce que je veux dire par là , c'est que OUI ça ne vaut pas le coup d'arrêter si c'est pour reprendre... quelques semaines ou mois après.

Par contre dès lors qu'une tentative d'arrêt permet de rester clean une certaine durée qui dépasse le court-terme, il n'y a rien à  regretter, loin de là , la tentative devient alors un succès... donc ton arrêt de l'époque a forcément été un succès puisqu'il t'a permis de vivre des années et des années loin des souffrances et des galères inhérentes à  un état de dépendance... meme si il est possible de vivre bien et de gérer sa dépendance, ça signifie quand même de devoir "gérer", d'accepter un tas de contraintes, de vivre des moments pas drôles malgré tout... et d'avoir ce soucis en plus du reste.

Ton expérience doit au contraire nous rappeler à  tous que rien n'est jamais acquis et qu'on peut tres bien ce casser la gueule en reconsommant malgré des années et des décennies clean...

ça pose aussi la question de la "gestion" pour des ex-dépendants. Utopie ? Reve ? Mythe ? Car je suppose que tu n'avais pas pour projet de te raccrocher, et malgré l'expérience et des années "sans"...

Moi ce n'est pas 23 ans dans le clean, à  peine 2 ans, et encore... et je pensais avoir acquis suffisamment de sagesse et avoir appris de mon expérience passée pour pouvoir gérer une consommation occasionnelle, rare et festive comme j'avais su le faire pendant des années avant d'accrocher. Apres des mois et des mois cleans à  0 mg, je pensais avoir résilié mon contrat de dépendance avec la molécule et pouvoir revivre le truc en appliquant les règles d'or du hippy... et de nouveau, ça a marché quelques semaines !

Et puis... il y a un petit écart, un seul, une fois... ou j'ai prolongé l'extra sur 3-4 jours, et là , j'étais déjà ... bien malade. J'ai tenu le coup et j'aurai du vraiment en rester là  mais la machine était lancée. C'est allé plus vite que moi, quelques gros cravings , un autre petit dérapage, des cravings encore plus gros, un peu de metha pour arrondir, d'autres cravings, encore un extra, malade le lundi matin au boulot avec l'impossibilité de pas etre "au top", un peu de metha encore pour tenir, puis voila... c'était fait : opiacé 7/7,  du lundi au vendredi metha, le weekend conso. Depuis ce jour, je n'ai toujours pas vraiment pu refaire marche arrière... J'ai accepté cet état de fait - je gère mon truc sans en faire tout un fromage, 0 % de culpabilité, donc ca va bien mais si justement j'arrive à  vivre ça en étant bien, c'est aussi parce que j'ai su vraiment mettre fin une première fois à  un chapitre de dépendance grace à  la métha. Donc je ne regrette vraiment pas d'avoir pu vivre presque deux ans sans consommation - j'ai beaucoup appris aussi pendant cette période clean.

Mais à  partir de combien de temps passé clean, cela vaut il le coup d'avoir arrêter ? Où mettre le curseur ? Je crois que c'est à  chacun de définir ses propres repères. En tout cas, si cela permet de souffler, de se refaire, de se reconstruire loin de la conso, de dédramatiser la dépendance et de se prouver qu'il n y a rien d'irréversible la dedans et que oui c'est possible de revenir à  un état d'abstinence après avoir été longtemps dépendant, alors forcément .... c'est positif.

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1835
Blogs

Ricoson a écrit

Bonjour.


JE pense retrouver l'abstinence sans souffrir du décrochage d'ici peu, et je me demandais au fond de mes réflexions si ce fameux "souvenir encré" m'interdirait de recommencer, quoiqu'il en soit et malgré tout ?

Rico.

En tout cas Rico, vraiment encore bravo pour ton parcours et ta trajectoire substitutive qui est un vrai succès et je te reconfirme bien que vu comme tu es parti (et tout ce que tu nous en dis), il n'y aura pour toi vraiment aucun soucis pour finir ton TSO... j'en reste intimement persuadé !

Car dans une certaine mesure, tu es déjà  totalement installé dans l'abstinence et tu es à  95% déjà  sevré....

Et ça se voit bien, sur le plan psychologique, tu ne sembles vraiment pas souffrir du manque d'ivresse lié au fait de ne plus jamais "se mettre la tête" : tu ne penses plus du tout à  l'héroïne, tu n'as pas envie de consommer... et ça, c'est le plus important. Psychologiquement encore, tu ne sembles pas non plus souffrir de la diminution du voile émotionnel, car pour certains diminuer fait ressortir tous un tas de choses jusque là  enfouies sous le doux voile opioïde... C'est pour cela aussi que certains disent galérer en diminuant et se sentir moins bien et/ou avoir envie de reprendre la conso... C'est aussi pour ça que pas mal de médecins ont fini par conclure que l'abstinence totale n'était pas forcément utile ni même possible pour certains usagers... Il y a aussi ceux qui brulent les étapes et ne prennent pas le temps de laisser le temps adoucir les choses naturellement. Certaines personnes, quand elles vont trop vite, retrouvent des gros cravings à  la sortie en diminuant et en arrêtant la méthadone. C'est souvent des personnes à  qui il est déconseillé de faire le sevrage pour différentes raisons et souvent parce que la dépendance psychologique est encore bien active en eux, ce que révèle la diminution. Et ça m'est arrivé un paquet de fois (de 16mg de sub à  0 en deux mois, tout allait bien jusqu'au stop 0 et là  fissure maximale : mais j'étais pas prêt et j'avais bâclé le travail comme un sagouin).

Mais toi visiblement, tu es en pleine forme et en pleine santé avec juste 5 mg. Si tu as pu arriver si bas en conservant ton confort, c'est que tu pourras aller jusqu'au bout, car au fond, vu le dosage, ton bien être est plus lié à  toi qu'au produit. 

Et comme tu as fait les choses bien dans l'ordre et surtout le temps, qui est le maitre mot, et ben c'est payant. Tout cela est le résultat d'un travail que tu as fait et que la méthadone a certainement facilité - et le résultat est que cela a permis de te donner le temps, le temps pour oublier, le temps pour passer à  autre chose...

et si aujourd'hui tu ne penses plus à  la défonce, ce n'est pas parce que tu consommes 5 mg de méthadone mais bien parce que tu as avancé., non ?

Alors oui bien sur, il reste un peu d'opiacé dans ton organisme et même si c'est peu, cela contribue à  un équilibre qu'il ne faut surtout pas menacer. 5 mg c'est peu mais c'est suffisant pour se taper un sevrage. Pas une crise de manque bien sûr, mais un gros mois de merde suivi d'un autre pas terrible et d'encore un troisième mois pour se remettre, retrouver un sommeil correct et des intestins opérationnels. smile king of t(h)rône !!!

Par contre, en conservant cette équilibre jusqu'au bout, en le micro-diminuant par petit paliers, dans quelques semaines, tu seras exactement dans le même état qu'actuellement mais.... sans méthadone.

Pour cela il suffit de pas sous-estimer les 5 mg en envoyant tout balader du jour au lendemain, ni sur-estimer la dose en imaginant que ce n'est que le produit qui te maintiens en forme.

Pour aplatir 5 mg sans déreguler quoi que ce soit, il faut prendre quelques semaines, 3 ou 4 mois , ce qui semble être un bon timing pour remonter à  la surface sans qu'il ne se passe quoi que ce soit....

Et pour réussir cela, il faut naviguer avec un baromètre : ton corps. Si tu ressens des "symptômes", c'est que ça va trop vite. Il faut donc attendre à  la dose du dessus encore quelques temps, ou faire un demi-pallier, ou faire du 1 jour sur 2 etc... il y a pas mal de solutions. Il est aussi possible, avec des fioles et un compte goutte, de diminuer par 1/10eme de millilitre...

Le tout est de rien sentir et de ne pas sauter de marche, c'est à  dire... aller jusqu'à  0 !!!

En tout cas, je radote mais après avoir essayé toutes les cures possibles et inimaginables, la seule qui a le mieux marché a été celle-ci : c'est à  la fois la cure la plus douce que j'ai faite, la plus neutre et surtout la plus efficace mais aussi la plus longue en durée. C'est le seul défaut : on en voit pas le bout et il ne faut pas écouter ses pulsions qui donnent souvent envie de tout envoyer chier, par lassitude.

Moi c'était avec les gélules et je suis passé de 5 à  4,3,2 puis 1. Et très franchement entre l'état de confort dans lequel je vivais à  5 mg et celui que j'ai acquis en diminuant jusqu'au 0, je n'ai fait aucune différence...

Mais au fond c'est logique car si on pars de l'idée qu'à  5 mg, on est quand même presque quasiment partiellement déjà  décroché, en prenant des mois pour écraser cet état, encore heureux qu'on ressente rien...

Personnellement, et après cette grande parenthèse par rapport au thread, pour en revenir à  la question de la gestion, je pense que la grande erreur que j'ai faite après cette cure efficace, c'est d'avoir eu l'illusion de croire que j'avais changé et qu'avec l'expérience et le temps, j'allais pouvoir reprendre occasionnellement... ben pieds dans le tapis, ou croche-pied.. à  voir..

Dernière modification par ziggy (29 décembre 2013 à  16:51)


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

Ricoson 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Lieu: Haut de la scène
Date d'inscription: 28 Jun 2012
Messages: 1819
Blogs
Tu as raison. Quand j'ai remis les couverts, ce n'était pas prévu du tout.
Je n'avais pas du tout acquis la première fois l’expérience que j'en ais retenu cette fois.

Quand je parlais d'extras, ce serait dans vraiment longtemps. Il faudrait que j'en ais envie a minima.
D'un autre coté, les années passent et on verra cela plus tard. Les illusions sont trompeuses et l’expérience acquise n'est pas une garantie.

Sinon, je suis a 4mg depuis une dizaine de jours, alors, a vrai dire, c'est pas d'actualité. Je vais pas prendre de risque. Ca suffit comme ca smile

Soyons réalistes, exigeons l'impossible !!

La majorité des imbéciles reste invincible et satisfaite en toute circonstance. La terreur provoquée par leur tyrannie se dissipe simplement par leur divertissement et leur inconséquence.

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1835
Blogs
4 mg  Rico ??? Si si, senor...

Et ben bordel, tu approches, tu approches... donc ça y est , 4mg, yeeess - tu es en train de poser l'avion, et la piste est en vue smile Quelque part, à  m'imaginer là  où tu en es, après tout ces mois de steady-state, bien en forme, ta sérotonine à  balle, tes endorphines parfaitement régulées, c'est clair qu'à  y songer j'aimerai vraiment en être rendu là , comme toi... sans avoir à  tout refaire surtout le début, arrêter le shoot, rattendre le steady state, recréer de nouvelles habitudes à  partir de cette sensation de vide stimulée par la privation de hits... c'est beau de rêver smile

Tout ça me rappelle des bons souvenirs. Je sais que c'est rare de lire dire d'un sevrage que cela rappelle des bons souvenirs mais vraiment ma fin de diminution methadone reste pour moi une période super importante et couronné de succès et donc un bon souvenir. C'est sûr qu'après 20 échecs, je ne pouvais que me sentir bien de voir que j'avais trouvé la bonne vitesse de croisière, aussi arrivé à  ce stade je n'avais plus aucun doute sur l'issue de cette démarche, si ce n'est une petite crainte concernant le passage de PEU à  PAS.

Il est vrai que nous sommes tous différents et que certains voient dans l'abstinence une genre de "nécessité morale" ou autre connerie... qui n'est d'ailleurs même pas une motivation en soi, plus une injonction castratrice comme diraient nos chers psys, dont l'effet boomerang est toujours garantie...

Par contre, une vraie motivation, pour moi, outre le fait d'en finir et de me prouver que c'était possible, c'était quand même celle de retrouver un fonctionnement émotionnel "brut", pour le meilleur comme pour le pire... et il est vrai que si faire une diminution quand tout va de travers peut rapidement exacerber le mal-être, il existe aussi un plaisir à  retrouver des émotions non-filtrées par le prisme d'un principe actif opiacé, et quand tout va plutôt bien - ça peut même être assez agréable et ça casse de la monotonie qui peut s’installer.

Enfin je dis ça, mais au fond cela concerne plutôt le passage de doses plus psychoactives (20-30 mg) à  de plus faibles doses (5-10 mg). Pour moi, si la croisière de diminution est bien menée, et que la période y est propice, j'ai souvenir d'avoir retrouvé pas mal de plaisir à  fonctionner à  nu, sans psychoaction, notamment sur le rire et tout un tas de petits ressentis, plus nets, plus précis... le see aussi… mais bon, c'est hélas valable dans les deux sens, c'est pour ça que dans une période sombre de la vie, la diminution peut souvent rendre une palette d'emotion plus saillante et donner l'impression que le quotidien est insupportable..

Bonne nouvelle en tout cas, en tout cas, même si faire un planning n'a pas de sens et qu'il faut être extrêmement prudent sur les dernières marches, ca te laisse la possibilité d'en finir avec cette médication pour début mars (si tu appliques 1 mg par quinzaine), pour fin avril (si tu préfères te faire un petit pallier mensuel) voire pour le début de l'année prochaine si tu préfères encore te faire 1 mg par trimestre (ce qui semble long mais pas forcement idiot).
Au fait, as-tu ressenti quoi que ce soit en passant de 5 stabilisé à  ton 4 actuel ?

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Toute l'info sur le coronavirus, les drogues et les traitements TSO
    20 mars 2020Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 4jCommentaire de Sufenta (20 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du confinement ?
    Il y a 1hCommentaire de bloodistory (129 réponses)
     Appel à témoignage 
    Acces à la méthadone et buprénorphine et matériel de RDR en temps...
    Il y a 2jCommentaire de ial (38 réponses)
     Forum UP ! 
    Freeze tor avec Tails
    Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Dimenhydrinate - Dosage Diménhydrinate
    Il y a 12hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Interaction & Mélange - Prise LSD j'aurais besoin de réponses d'experts svp
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Zyklon46 dans [LSD 25...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Culture - 18 jours et zéro pousse de mon grow Kit B+
    Il y a 4mnCommentaire de Monstermunch68 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - Kit contaminé?
    Il y a 9mn
    1
    Commentaire de Psykoz dans [Psilocybe - Champigno...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Tramadol
    Il y a 22mnCommentaire de plotchiplocth dans [Opiacés et opioïdes...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à mars 2020
    Il y a 39mn
    12
    Commentaire de Katharsis dans [Anonymat et sécurité...]
    (364 réponses)
     Forum 
    Légalité - Vol commercial en France avec kratom
    Il y a 51mn
    2
    Commentaire de Tonyie dans [Kratom...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Internet - Tutoriel GPG et notions de cryptographie
    Il y a 1h
    10
    Commentaire de Banni dans [Anonymat et sécurité...]
    (137 réponses)
     Forum 
    Répression - Légalité sur l'envoi ou possession de graines
    Il y a 1hCommentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Chaos, confusion, savon
    Il y a 8hCommentaire de Nils1984 dans le blog de Nils1984
    (12 commentaires)
     Blog 
    Aquarium
    Il y a 12hNouveau blog de Courtecuisse dans [Expérimental]
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 13h
    8
    Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
    (241 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
    Dernier quizzZ à 03:51
     PsychoWIKI 
    Le sevrage des produits psychoactifs
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Pomme, aperrin92, rmns, Drix, hiiigh.life49, Ainelle, speedy76, Green Leaf Cannabis, Chalio, KatalinaU, Nostradamus nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du confinement ?
    par Ivri, le 29 Mar 2020
    Bonjour, je vous remercie d'avoir accepté mon inscription sur psychoactif. La raison qui me mène ici concerne la situation actuelle, et ses terribles inconvénients pour des milliers de gens, voire bien plus, qui se retrouvent brutalement privés d'herbe ou de hasch - comme c'est mon cas. Je pr...[Lire la suite]
     Naloxone disponible (Nalscue ET Prenoxad) en RDR à distance
    par Cheshire Cat, le 29 Mar 2020
    Bonjour à toutes et à tous, Je fais suite à une conversation de ce début d'après-midi avec la directrice de Safe concernant la disponibilité des spécialités Nalscue (pulvérisateur nasal unidose) et Prenoxad (solution injectable pour IM). Je poste donc après que nous nous soyons mis d'acc...[Lire la suite]
     Des retours de consommateurs ayant souffert d'HPPD?
    par Sunshine Maker, le 29 Mar 2020
    Bonjour les psychos :) J'espère que le confinement se passe pour le mieux chez vous ! Voila suite a de grosses consommations de LSD j'ai développé de l'HPPD depuis maintenant 3 ans environ. J'entend par là que j'ai des visuels résiduels de LSD (très reconnaissables) spécialement lorsque j...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Toujours au top vos posts ! Amicalement. M. rouge dans [forum] Besoin de conseils lean (préparation, overdose)
    (Il y a 57mn)
    Tout à fait !! (Prescripteur) dans [forum] Besoin de conseils lean (préparation, overdose)
    (Il y a 2h)
    45 mn entre chaque taquet, c'est ce qu'il faut faire dans [forum] Cocaine très pure mais quasi absence de flash
    (Il y a 3h)
    ajh.. si c'était la gentillesse qui animait les commercants... bises dans [blog] Le stéribox
    (Il y a 7h)

    Pied de page des forums