Interactions entre Coke fumée en base et Clopixol (neuroleptique) / PsychoACTIF

Interactions entre Coke fumée en base et Clopixol (neuroleptique)

Publié par ,
8547 vues, 6 réponses
Psychonaute 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 16 May 2014
Messages: 46
Blogs
Salut tout le monde !

Je voudrais savoir si quelqu'un a des infos concernant la fume de coke en free-base associée à  un
traitement neuroleptique antipsychotique Clopixol qui est, selon ma pharmacienne, un anti-dopaminergique...

J'ai vu sur un site dont je ne me souviens plus (!) que la free-base peut diminuer l'effet antipsychotique
du Clopixol...

Du reste, que pouvez-vous me dire du Clopixol en lui-même ??

Merci pour vos éventuelles réponses !

Hors ligne


kantico 
Banni
Suisse
000
Date d'inscription: 10 May 2014
Messages: 82
salut,

Alors là  mon Cher tu me poses une sacré colle !

Je doute fort que tu puisses trouver (ou que tu trouvasses??) moultes thèses de doctorat la-dessus...
(si qqun peut m'aider sur la concordance des temps, merci, et vite sinon je vais me faire une fixette sur le sujet et je vais en prendre pour un mois).

Quel conseil te donner alors? "Dans le doute abstiens-toi"? ouais c est prudent...abstiens-toi

Ou alors essaie sur ton chien pendant une semaine, tu verras bien...yikes

Tu nous tiens informés hein!

D'autres auront certainement des éléments de réponse demain. Reviens demain alors hein!
(si ça se trouve demain il aura plus besoin de la réponse lol)

bye

Hors ligne


Tomboy
Adhérent PsychoACTIF
000
Lieu: quelque part dans l'espace
Date d'inscription: 13 Apr 2013
Messages: 1006
Blogs
Bon d'après quelques recherches voici ce que j'ai trouvé:
déjà  la cc agit sur le système nerveux central, la cocaïne agit en empêchant le recaptage de la dopamine dans les terminaisons pré-synaptiques.
Ce faisant, elle augmente la présence et donc l’effet de la dopamine dans les synapses du système hédonique du cerveau. Donc il y a forcément des interactions avec les médocs qui jouent aussi sur ces neurotransmetteurs...

j'ai trouvé ceci dans le wiki de psychoactif, tu peux en consulter l'intégralité sur ce lien:http://www.psychoactif.org/psychowiki/index.php?title=Cocaine,_effets,_risques,_t%C3%A9moignages Voici les infos qui en sont extraites:
Cocaïne + antidépresseurs
Avec les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO)(Le Moclobemide, la Passiflore...) : très dangereux, risque de syndrome sérotoninergique danger de mort.
Avec les Les antidépresseurs tricycliques (ATC) (Le Prothiaden, le Laroxyl, le Tofranil…), les effets de la cocaïne seront moins puissants.
Avec les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline (IRSNA)(L’Effexor, l’Ixel le Cymbalta…), certains augmentent les effets (Mianserine), d’autres les diminuent, d’autres ne font rien de particulier (Mirtazapine, Nefazodone, Tianeptine, Trazodone) et d’autres provoquent des effets secondaires très indésirables (Bupropione).
«un témoignage d'un forumeur: Depuis mai 2010, je suis sous traitement AD : Venlafaxine Lp 75mg, à  raison de 150mg/ jours .(générigue d'effexor).... il se trouve que je ne sens plus la C. Je compte 2 flashs en 1 an ! Toujours en IV (dans de bonnes conditions de la RDR), je n'ai pas testé à  + de 0,5g/ shoot ce qui est notre dose habituelle en fait....Au début, je pensais à  1 pbme de qualité du prod. Mais en 1 an, ttes les semaines, ça a eu le temps de changer...Enfin mon mec lui la sent très bien et c'est dur d'être à  côté pleine de frustration" source: Zapeline, Psychoactif

Ensuite, cocaïne basée ou pas, peu importe, ya des risques de palpitations et d'arrêt cardiaque quand elle est mélangée à  des tranquillisants (rohypnol, valium, anxyolitiques).

Au sujet de ton médoc voici ce que j'ai trouvé:j'ai aussi trouvé ça, une molécule similaire à  ton clopixone: Substance combinée avec le flupenthixol (Fluanxol)

Conséquences possibles
Gravité

Prise avec de la Cocaïne:
Diminution du désir obsédant de consommer de la cocaïne

ça diminuerait donc le craving de la CC, bon pour le moment c'est plutôt une bonne nouvelle. Mais attention à  l'OD de CC qui peut arriver si du coup tu ressens moins les effets! attention aux dosages!

A propos de ton médoc voici une partie de la notice:
Contre indications
CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes :
- hypersensibilité au produit ou à  l'un des excipients,
- risque de glaucome par fermeture de l'angle,
- risque de rétention urinaire liée à  des troubles urétroprostatiques,
- insuffisances hépatiques et/ou rénales graves,
- dépression du système nerveux central quelle qu'en soit la cause (par exemple due à  une intoxication à  l'alcool, aux barbituriques ou aux opiacés) dont états comateux,
- en association avec un dopaminergique non antiparkinsonien (cabergoline, pramipexole, quinagolide), (voir rubrique interactions).
DECONSEILLE :
- Grossesse : le maintien d'un bon équilibre psychique maternel est souhaitable tout au long de la grossesse pour éviter toute décompensation. Si une prise en charge médicamenteuse est nécessaire pour assurer cet équilibre, elle doit être instituée ou poursuivie à  dose efficace tout au long de la grossesse. Les données animales n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. Les données cliniques sont insuffisantes pour conclure. Compte tenu de ces données, il est préférable d'éviter d'utiliser le zuclopenthixol au cours de la grossesse quel qu'en soit le terme.
- Allaitement : l'allaitement est déconseillé pendant la durée du traitement.
- La prise concomitante de zuclopenthixol est déconseillée avec l'alcool, la lévodopa et les antiparkinsoniens dopaminergiques (voir rubrique interactions : amantadine, apomorphine, bromocriptine, entacapone, lisuride, pergolide, piribédil, ropinirole, sélégiline).
Effets indésirables Clopixol Action Semi-Prolongee
- Neurologiques :
. Sédation ou somnolence.
. Dyskinésies précoces (torticolis spasmodique, crises oculogyres, trismus...) cédant à  l'administration d'un antiparkinsonien anticholinergique.
. Syndrome extrapyramidal cédant partiellement aux antiparkinsoniens anticholinergiques.
. Dyskinésies tardives qui pourraient être observées, comme avec tous les neuroleptiques, au cours de cures prolongées : les antiparkinsoniens anticholinergiques sont sans action ou peuvent provoquer une aggravation.
. Syndrome malin des neuroleptiques (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi : pâleur, hyperthermie, troubles végétatifs, altération de la conscience, rigidité musculaire, sudation, instabilité artérielle).
- Végétatifs :
. Hypotension orthostatique.
. Effets atropiniques à  type de sécheresse de la bouche, constipation, troubles de l'accommodation, rétention urinaire.
- Endocriniens et métaboliques :
. Impuissance, frigidité.
. Aménorrhée, galactorrhée, gynécomastie, hyperprolactinémie.
. Prise de poids.
- Hépatiques :
Altération modérée et transitoire des fonctions hépatiques. Des cas isolés d'hépatites, avec ou sans ictère, ont été rapportés avec ce produit.

Il peut donc y avoir une dépression du système nerveux central avec la prise concomitante d'opiacés et de barbituriques mais ça n'est pas précisé pour la coke. je continue mes recherches...je vais bien trouver quand même, mince!!

Ce que j'ai retrouvé sur plusieurs sites médicaux c'est que lié à  la prise de psychotropes, quels qu'il soient, ils potentialisent la sédation. Donc à  priori ça diminuerait aussi les effets de la coke. Tu vois une différence quand tu bases? Tu ressens le besoin d'augmenter les doses?

Un autre témoignage qui pourrait t'aider, tu pourrais contacter sheila qui elle aussi prend du clopixone, tu aurais sûrement de meilleures infos sur cette molécule...Je cite:
"salut moi c'est sheila
Je suis usagere de drogues par sniff, IV, IM etc...
J aime toutes les drogues ou presques, depuis toute petite mes parents m ont mis en HP, et depuis je suis clopixol et risperdal, loxapac, zyprexa, vallium, noctran, ils ont voulu me mettre des piqures dans le cul(...)"

d'autres infos en anglais cette fois, je te laisse le soin de traduire:
Clopixol - General Information

A thioxanthene with therapeutic actions similar to the phenothiazine antipsychotics. It is an antagonist at D1 and D2 dopamine receptors. [PubChem]


Pharmacology of Clopixol

Clopixol is a thioxanthene with therapeutic actions similar to the phenothiazine antipsychotics. It is an antagonist at D1 and D2 dopamine receptors.


Additional information about Clopixol

Clopixol Indication: For the management of the manifestations of schizophrenia.
Mechanism Of Action: Clopixol is a typical antipsychotic neuroleptic drug of the thioxanthene group. It mainly acts by antagonism of D1 and D2 dopamine receptors. Clopixol also has high affinity for alpha1-adrenergic and 5-HT2 receptors. It has weaker histamine H1 receptor blocking activity, and even lower affinity for muscarinic cholinergic and alpha2-adrenergic receptors.
Drug Interactions: Not Available
Food Interactions: Not Available
Generic Name: Zuclopenthixol
Synonyms: Clopenthixol; Zuclopenthixolum [latin]; Zuclopentixol [spanish]
Drug Category: Antipsychotic Agents; Dopamine Antagonists
Drug Type: Small Molecule; Approved
Additional information about Clopixol

Clopixol Indication: For the management of the manifestations of schizophrenia.
Mechanism Of Action: Clopixol is a typical antipsychotic neuroleptic drug of the thioxanthene group. It mainly acts by antagonism of D1 and D2 dopamine receptors. Clopixol also has high affinity for alpha1-adrenergic and 5-HT2 receptors. It has weaker histamine H1 receptor blocking activity, and even lower affinity for muscarinic cholinergic and alpha2-adrenergic receptors.
Drug Interactions: Not Available
Food Interactions: Not Available
Generic Name: Zuclopenthixol
Synonyms: Clopenthixol; Zuclopenthixolum [latin]; Zuclopentixol [spanish]
Drug Category: Antipsychotic Agents; Dopamine Antagonists
Drug Type: Small Molecule; Approved
Other Brand Names containing Zuclopenthixol: Clopixol;
Absorption: Not Available
Toxicity (Overdose): Although there have not been any cases of overdosage reported, the symptoms are likely to be somnolence, coma, extrapyramidal symptoms, convulsions, hypotension, shock, or hyper- or hypothermia.
Protein Binding: Approximately 98%.
Biotransformation: The metabolism of zuclopenthixol is mainly by sulphoxidation, side chain N-dealkylation and glucuronic acid conjugation. The metabolites are devoid of pharmacological activity.
Half Life: 20 hours (range 12-28 hours) for the tablet form, 19 days for the depot form.
Dosage Forms of Clopixol: Solution Intramuscular
Tablet Oral
Chemical IUPAC Name: 2-[4-[(3Z)-3-(2-chlorothioxanthen-9-ylidene)propyl]piperazin-1-yl]ethanol
Chemical Formula: C22H25ClN2OS
Zuclopenthixol on Wikipedia: http://en.wikipedia.org/wiki/Zuclopenthixol
Organisms Affected: Humans and other mammals

En gros ils n'indiquent pas d'interaction spécifique avec une quelconque drogue....

Faut que je trouve absolument, ça fait déjà  1 heure que je me tape tous les sites, même ceux en anglais pour trouver, punaise, je vais bien finir par te la trouver ton info!!

Ah voilà  enfin quelque chose d'intéressant par rapport à  tes questions, je vais essayer de te le traduire. Voici le texte original:
How do I cut down or stop taking antipsychotics?
Whether you want to cut down your dose or stop taking a medication, the same rule applies: go slowly. A sudden change in your dose greatly increases the risk that psychotic symptoms will return or become more intense.
The first step is to ask yourself if this is the right time. Are you feeling well? Is the level of stress in your life manageable? Do you feel supported by your family and friends?
If you think you’re ready, talk to your doctor. If your doctor doesn’t agree, find out why. If you are not satisfied with his or her reasons, you may want to see another doctor for a second opinion.
If your doctor does agree, he or she will advise you not to skip doses but to reduce your dose gradually””usually by about 10 per cent at a time””with at least two to three weeks between each reduction. This process of cutting back will take several months. Using a pill cutter or a liquid form of your medication can help you to cut your dose down in small amounts.
If you want to stop taking more than one medication, your doctor will usually suggest that you lower the dose of one drug at a time. 
As you cut down, if you start to feel unwell, let your doctor know. He or she can help you determine whether you are experiencing withdrawal effects or signs that symptoms are returning. You may want to go back up with your dose. Find the dose that works best for you. 
Will antipsychotics interact with other medications?
Antipsychotics may interact with other medications prescribed by your doctor or dentist or purchased at a drug store, and with herbal remedies or street drugs. Make sure you tell your doctor about all drugs you are taking.
Always ask your doctor or pharmacist about potential interactions before taking any medications or herbal remedies, including cold or allergy tablets or cough syrups.
Antacids can interfere with absorption of antipsychotics and decrease their effect. If you are taking antacids, you can avoid this by taking them at least two hours before or one hour after taking your medication.
What if I smoke cigarettes or drink coffee or alcohol while taking antipsychotics?
Smoking cigarettes can increase how quickly some antipsychotics are broken down by the body, meaning that people who smoke heavily may need more medication than those who do not. Drinking coffee has the opposite effect, slowing down the breakdown of antipsychotics. If you change how many cigarettes you smoke or how much coffee you drink, let your doctor know as he or she may need to adjust your dose.
Antipsychotic drugs may increase the effects of alcohol, making you more sleepy, dizzy and lightheaded. Having one or two drinks on occasion should be okay””but remember that one drink may have the effect of two or even three drinks.
Smoking and problems with alcohol are more common among people with schizophrenia than they are in the general population. The reason for this is unclear; what is clear is that smoking reduces life expectancy and alcohol can make it even more challenging to manage the symptoms of schizophrenia. Being open and honest about your smoking and drinking lets your doctor know how you are doing and helps him or her to determine whether your medication needs to be adjusted. Talking to your doctor can also give you a chance to think about whether you want to cut down or stop smoking or drinking.
What if I use street drugs while taking antipsychotics?
Some street drugs, such as marijuana, cocaine and amphetamines, may have effects that feel good in the short term, but they can cause symptoms to return or worsen. Using these drugs increases the risk of psychosis, even in people who do not have schizophrenia or another mental health problem. Street drugs may also interfere with your medication or worsen side-effects.
Will taking antipsychotics affect my ability to drive safely?
Antipsychotic drugs can be sedating, so it’s a good idea not to drive or operate other machinery until you know how the medication affects you.
Will taking antipsychotics affect my sex drive and function?
People who take antipsychotics can experience decreased sex drive or even problems in sexual functioning. Men may have difficulty getting or keeping an erection or ejaculating. Women may be unable to have an orgasm. Let your doctor know if you experience these side-effects. Often an adjustment in dose or change of medication can help.
These drugs can also cause irregular periods and false-positive pregnancy results in women.
Is it safe to take antipsychotics while pregnant or breastfeeding?
Each woman’s situation is unique and should be discussed with her doctor. For any pregnant woman with a history of psychosis, the question of taking antipsychotics during pregnancy usually comes down to a risk-benefit analysis. Psychosis can affect prenatal care and a mother’s ability to parent her newborn child. When treatment with an antipsychotic helps to avoid a relapse or to reduce distress, the benefits of continuing the medication may outweigh the risks.
Antipsychotics are relatively safe to use during pregnancy and while breastfeeding. If used in high doses close to delivery, the baby may be born with temporary breathing difficulties and/or withdrawal symptoms (e.g., restlessness, feeding problems). Antipsychotic medications pass into breast milk and, depending on the dose, may cause drowsiness in the baby. There are ways, however, to minimize and manage the short-term symptoms that may occur. Your doctor can help you to choose the safest type of medication to take during pregnancy and breastfeeding and to find a dose that will provide the maximum benefits with the minimum risk.
If you decide to stop taking medications during pregnancy or while breastfeeding, it is a good idea to see your doctor more often to help you monitor for a return of symptoms.
Is age an issue when taking antipsychotic medications?
The effectiveness and risks of antipsychotic medication can vary depending on the age of the person taking it.

Children, teens and antipsychotic medications 
Antipsychotics can be used to treat children and teens with severe psychiatric disorders such as psychosis, bipolar disorder, Tourette’s syndrome, autism or severe aggression. Most often, psychotherapy also has an important role. Children and teens are more likely than adults to experience side-effects from these medications, especially the second generation (atypical) antipsychotics.
Older adults and antipsychotic medications
As people age into their 60s and older, they become more sensitive to medication and may require a lower dose. Being more sensitive also means that older people are more likely to experience side-effects than when they were younger. They are also more likely to have other medical problems and to be taking other medications, which could interact with antipsychotic drugs. Antipsychotics can increase the risk of falls, especially when taken with other drugs.

Tardive dyskinesia and other movement-related side-effects can develop in older adults who have used antipsychotics over a long period. Women are twice as likely as men to experience these effects.

Antipsychotic medications are sometimes used to calm older adults with psychosis related to dementia. However, use of antipsychotics by older adults has been associated with an increased risk of stroke. Other ways of calming the person should always be tried first, and when antipsychotics are needed, they should only be used until symptoms are relieved.

Copyright © 2009, 2012 Centre for Addiction and Mental Health

voici l'extrait le plus utile pour toi: "Que faire si je prends des drogues de rue tout en prenant des antipsychotiques ?
Certains médicaments de la rue , comme la marijuana , la cocaïne et les amphétamines , peuvent avoir des effets qui se sentent bien dans le court terme , mais ils peuvent causer des symptômes de réapparition ou l'aggravation . L'utilisation de ces médicaments augmente le risque de psychose , même chez les personnes qui n'ont pas la schizophrénie ou d'un autre problème de santé mentale . Les drogues de rue peuvent aussi interférer avec vos médicaments ou des effets secondaires s'aggravent.

Donc en clair c'est pas bon de mélanger les deux. Soient les effets se potentialisent, soient ils s'augmentent. C'est aussi très dangereux de boire de l'alcool avec. Fais attention aux mélanges surtout.

Voilà  j'ai fait de mon mieux et je viens d'épuiser le web en entier pour toi! j'espère que ces quelques infos t'apporteront un éclaircicement sur tes questionnements.
Prends soin de toi surtout.

amicalement,

niglo

PS: une dernier lien qui peut être intéressant sur le lien entre maladies mentales et prises de produits. Si c'est pas trop indiscret pour quelle pathologie tu prends su clopixole? Parce que selon, les effets peuvent changer s'il s'agit de bipolarité ou de schizophrénie...ça sera différent...http://fr.slideshare.net/greenfacts/substances-psychoactivesgreenfacts

PSn °2: c'est encore moi je viens de trouver ça mais ça concerne que la famillle des opiacés par exemple, est ce que tu en consommes aussi?: "Les drogues sédatives apaisent hallucinations, délires et idéations paranoïdes avec une certaine distance, voire une possible modulation des phénomènes délusifs.
Cette distanciation peut entraîner une adhésion partielle aux productions pathologiques vécues comme toxiques."
et aussi ça sur le même site (synergie RVH, article sur les comorbidités psychiatriques): "Les neuroleptiques et les anti-psychotiques de seconde génération, mieux tolérés, sont indispensables. Les posologies sont souvent accrues. La dispensation contrôlée des traitements de substitution facilite l’adhésion aux soins et les prises de psychotropes. Les neuroleptiques d’action prolongée sont utiles. Les prises en charge psychologiques sont essentielles. Le suiviinstitutionnel avec des intervenants multiples, dans un environnement thérapeutique va permettre de structurer ces personnalités dissociées. Les psychothérapies formelles sont parfois difficiles à  mettre en oeuvre."

Je me pose cette question, ton médecin connaît t-il ton activité de consommateur? Parce qu'il pourrait te répondre plus simplement. N'aies pas peur de son jugement, il est payé pour écouter et essayer de comprendre ses patients. Tu ne seras pas jugé normalement et au pire c'est pas bien grave, tu auras au moins des réponses sûres. Tu n'as pas envie d'essayer?ça serait la meilleure solution car internet est bien vide sur le sujet, j'ai tout épluché pendant maintenant près de 2heures!! si je t'assure, j'y ai passé tout ce temps et j'ai rien trouvé de clair sur la CC/clopixol...Tu seras certain au moins des réponses et tu pourras éviter les risques sereinement...A moins que prescripteur te réponde, je lui ai posé la question, on verra bien....

Dernière modification par Niglo (16 mai 2014 à  09:55)

Reputation de ce post
 
j'approuve pour la masse d'infos très pointues et le contact suggéré

"Mieux vaut être une exactitude dans la marge qu'une erreur dans le texte..."

Hors ligne


Tomboy
Adhérent PsychoACTIF
000
Lieu: quelque part dans l'espace
Date d'inscription: 13 Apr 2013
Messages: 1006
Blogs
Prescripteur,
tu n'aurais pas une réponse plus précise à  lui donner s'il te plaît?
merci pour lui
amicalement,

niglo

"Mieux vaut être une exactitude dans la marge qu'une erreur dans le texte..."

Hors ligne


Psychonaute 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 16 May 2014
Messages: 46
Blogs
Hello everybody !

Un grand merci à  toi Niglo ! Tes infos me donnent des pistes de recherche très pointues et un contact : sheila, je vais la joindre en MP !

Pour vous parler un peu de moi, je suis diagnostiqué bipolaire mais j'ai bien remarqué que j'avais des tendances
schyzoides avec halucinations auditives (voix) quand je suis en crise.
Je suis traité avec du Clopixol en injections retard toutes les 3 semaines 300mg, et je ne prends plus le Depakote
250mg qui m'était prescrit matin et soir ( thymorégulateur ), car je ne désire pas prendre trop de médocs, et d'ailleurs j'ai appris sur psychoactif que ce médicament endommageait le foie...

Je suis assez stable depuis quelques mois, après ma dernière hospitalisation en septembre 2013 ( 1mois et demi) et je n'ai pas l'impression que la coke me déstabilise.

Par contre, j'ai l'impression que la Kétamine est un facteur important de déstabilisation...je n'en consomme que très rarement (dernière fois l'été dernier...quelques mois avant l'HP).

J'apprécie tout particulièrement le LSD que je peux consommer tous les jours sur une période d'un mois, le temps de vider la demi-fiole (50gouttes) : la dernière date de décembre 2013. Après cette consommation, période "down" pendant 1 ou 2 mois et après tout rentre dans l'ordre ( Le moral ) !

Sur ce, je vais bosser, voir mes élèves ( je fais du soutien scolaire en auto-entrepreneur) et je vous rejoins plus tard...mais en tous cas encore big up ! ça fait vraiment un grand bien de se sentir épaulé dans ses recherches !!

A bientot !

Hors ligne


Tomboy
Adhérent PsychoACTIF
000
Lieu: quelque part dans l'espace
Date d'inscription: 13 Apr 2013
Messages: 1006
Blogs
De rien, ça m'a occupé et fait penser à  autre chose de faire des recherches pour toi! Tu sais que pour certains chercheurs le LSD serait un bon moyen de guérir la schizophrénie et certaines maladies mentales (cf. le Dr Hoffman inventeur du LSD), ça se trouve ça te fait du bien! va savoir....

"Mieux vaut être une exactitude dans la marge qu'une erreur dans le texte..."

Hors ligne


Psychonaute 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 16 May 2014
Messages: 46
Blogs
Tout à  fait d'accord avec cette idée pour le LSD, en plus j'ai l'impression que ça me fait décrocher de la coke !
O grand bienfaiteur Dr Hoffman, paix à  son Ame !!

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Addiction - Cocaïne + Neuroleptique
par FlatEric, dernier post 20 juin 2019 à  13:13 par Dounia
  1
[ Forum ] Gérer sa consommation - Temps de prise entre chaque base
par Brazabrazilia, dernier post 11 décembre 2015 à  00:54 par Las Vegas PaRano
  4
[ Forum ] Interaction & Mélange - Abilify (neuroleptique) et cocaine
par ClaptonIsAlive, dernier post 26 août 2018 à  22:18 par ClaptonIsAlive
  8
  [ PsychoWIKI ] Comment baser la cocaine avec du bicarbonate de soude
  [ PsychoWIKI ] Méthadone, mélanges de drogues, et interactions
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Particier à l'étude sur les liens entre deepweb et usage de drogue
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 2jCommentaire de Rick (26 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    12 septembre 2019Commentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum UP ! 
    Addiction - Manque psychique
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Trip Report 1ère fois - Salvia X5
    Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Effets - A quoi s’attendre sous exta
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Jesse Pinkman dans [MDMA/Ecstasy...]
     Forum 
    Bonne C en IV, pas d effets...benzos?metha avant?
    Il y a 30mn
    1
    Commentaire de Gribouille78 dans [Cocaïne-Crack...]
    (23 réponses)
     Forum 
    Identification - Psilocybe cyanescens, azurescens ou aucun de cela
    Il y a 37mnNouvelle discussion de Pouletkfc dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    Descente - Bromazepam + CC en IV
    Il y a 40mnNouvelle discussion de Gribouille78 dans [Cocaïne-Crack...]
     Forum 
    Drogue info - Efficacité des Extractions selon les Comprimés
    Il y a 2hCommentaire de MRPHN dans [Codéine et dihydrocod...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Amanite tue-mouche - Un joint d'amanite tue mouche ?!!!?
    Il y a 3hCommentaire de RandallFlag dans [Enthéogènes...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Combo Lsd + Champi ?
    Il y a 4hCommentaire de Nemesia dans [LSD 25...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Medecin conseil convocation
    Il y a 4hCommentaire de RandallFlag dans [TSO - maintenance au...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Tout va bien.
    Il y a 6hCommentaire de Rick dans le blog de LenaÀLaRechercheDuParadis
    (15 commentaires)
     Blog 
    C-liquide
    Il y a 16hNouveau blog de vieucon77 dans [Tranche de vie]
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 16h
    4
    Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
    (173 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Sevrage des benzodiazépines
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Rachelle, Lilith-69 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Flunitrazolam : mon expérience.
    par Dextro, le 11 Oct 2019
    Bonsoir bonsoir, Je fais ce post voyant qu'il y a assez peu d'infos sur le flunitrazolam, notamment sur son équivalence avec les autres benzos. Je rappelle que c'est une benzo très puissante et addictive, qu'il y a très peu de recherche scientifique à son sujet et que les doses vendues ne sont...[Lire la suite]
     Un adieu de plus.
    par Chêne, le 09 Oct 2019
    Tu m'as tué. Votre discussion me fait me remémorer la période où je prenais beaucoup de stims. À chaque arrivée de RC dans ma boîte aux lettres, je me jurais des tas et des tas de choses : pas consommer tout de suite, me limiter à XXXmg par session, pas plus d'une session par semaine etc...[Lire la suite]
     [Topic unique] Petit comparatif des vaporisateurs.
    par RandallFlag, le 06 Oct 2019
    Salut a tous. Je me disais qu'il serait bon de dresser un petit comparatif des vaporisateurs disponibles sur le marché. Et cela en partageant nos expériences, les on dit et les réputations des marques on les laisse au placard et on ne parle chacun que de ceux qu'on a essayé. Le tout dans le...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour l’explication ! Zaz dans [forum] Topalgic IV et questions
    (Il y a 5h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Flunitrazolam : mon expérience.
    (Il y a 10h)
    Joli teint d automne et de balade champêtre. Cusco dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 10h)
    Tout à fait :) /agartha dans [forum] Ma récolte est elle bonne ? (PSYLOCIBE)
    (Il y a 13h)

    Pied de page des forums