Iboga , efficace jusqu'à  quel point et avec quels risques ? / PsychoACTIF

Iboga , efficace jusqu'à  quel point et avec quels risques ?

Publié par ,
12131 vues, 7 réponses
Acid Test 
PsychoAddict
6900
Inscrit le 28 Sep 2014
2517 messages
Ayant appris qu'un ami ( la quarantaine , 3 enfants ) que je n'ai pas vu depuis longtemps , a des soucis avec l'heroine et sachant que sa femme  m'a posé des questions sur  l'Iboga , dont on lui a parlé , avec des scéances en Afrique ( gratuites d'apres elle !)  et qu'elle semble voir cela comme une solution " miracle"  ( ce dont je doute clairement !) , je me renseigne sur ce produit et sur les gens qui en ont pris, ayant un  parcours ( plutot long ) dans les opiacés et à  qui cela à  réussi !
Je connais bien les opiacés mais moi j'ai choisi l'autre chemin et la décro progressive , étant dépendant de très longue date mais lui apparemment ça ne fait que 2 ans !
Du coup , plutot que de lui conseiller de partir dans la substitution ( sachant que de toute façon il y est déjà  puisqu'il prend du Subu ) et vu que sa femme m'a parlé de ça, je me renseigne !

Je tombe ainsi sur le  témoignage " cure d'Iboga en Serbie " et alors que je n'avais pas vu les 2 dernieres pages de posts , j'allais écrire dans ce topic,à  la fin de la premiere page :
" il y a plusieurs choses qui me paraissent étranges quand meme et j'aimerais donc bien savoir où la personne en est apres tout ce temps ! "

Puis j'ai vu les deux autres pages et le commentaire de Pierre qui a confirmé mon pressentiment !

Ce qui m'a fait tiquer , c'est le fait qu'on lui ait prescrit des medocs pour un an et pire , du suboxone !
Quel interet de faire une cure à  l'Iboga si c'est pour qu'il vous mettent sous sub à  la sortie de chez eux ?

Pour moi , l'Iboga/ Ibogaine , est une drogue initiatique qui lors d'une cure de quelques jours ou d'un jour ou deux , permet d'arreter de prendre de l'heroine ou d'autres opiacés , sans souffrir comme un chien ( du au coté antagoniste des recepteurs opiacés ?) pendant des semaines et a priori sans subir les symptomes post sevrage ni de craving , du au coté initiatique de la plante mais clairement dans cette cure en Serbie ,j'ai du mal à  faire le lien !!

Y'a t'il parmi vous des gens avec un long ou assez long parcours de dépendance aux opiacés et / ou ayant eu un traitement de substitution ( metha / subu ) sur plusieurs années , qui a expérimenté l'Iboga et qui a réussi à  arreter totalement juste apres sans prendre de traitement de substitution ,ni de médicaments psychotropes ?

Quels risques y'a t'il et quelle réelle efficacité ?

Au niveau des risques , j'ai entendu parler d'accidents et ensuite , lorsque je lis le témoignage dont je parle au dessus , c'est de tomber entre les mains de gens peu scrupuleux qui profitent de la misere et de souffrancer des gens pour faire du fric , tout en retardant leurs chances de pouvoir réellement s'en sortir , faute de leur administrer les soins nécessaires !

Aussi , j'ai lu que les gens s'en servaient pour décrocher de  drogues tres différentes d'apres certains posts mais il est clair que la décro de l'héroine n'est pas la meme que celle de la coke , ni de celle du cannabis ...etc
Alors je fini par me demander si cette plante n'est tout simplement pas un sorte d'hallucinogene de plus finalement et que les gens s'en servent comme drogue initiatique pour faire décrocher les gens mais sans qu'elle n'ait de proprientés particulieres adaptée à  la décro d'opiacés !

Bien qu'apparemment elle bloque les recepteurs opiacés en tant qu'antagoniste mais en quoi empeche t'elle de retomber dedans deux jours apres la cure pour des gens completement accros physiquement ?
D'ailleurs , ça ne semble pas etre le cas de tout le monde et j'ai  entendu parler d'accidents comme je le disais plus haut  !

Dernière modification par pleasurepulse (18 juillet 2015 à  14:53)

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
6932
Inscrit le 12 Mar 2015
1095 messages
Blogs

Aussi , j'ai lu que les gens s'en servaient pour décrocher de  drogues tres différentes d'apres certains posts mais il est clair que la décro de l'héroine n'est pas la meme que celle de la coke , ni de celle du cannabis ...etc

C'est pas exactement la même entre héro et coke, mais le comportement "addictif" en globalité est suspecté d'être provoqué par les mêmes mécanismes d'adaptation. C'est pour ça qu'on fait un parallèle entre addictions aux produits, et addiction aux jeux d'argent, à  la boulimie, au sport...

Alors je fini par me demander si cette plante n'est tout simplement pas un sorte d'hallucinogene de plus finalement et que les gens s'en servent comme drogue initiatique pour faire décrocher les gens mais sans qu'elle n'ait de proprientés particulieres adaptée à  la décro d'opiacés !

L'iboga est dites pharmacologiquement "sâle" : C'est à  dire qu'elle joue sur beaucoup de cibles (récepteurs) différentes et ducoup c'est difficile de savoir quels effets sont responsables des bénéfices reportés au niveau des addictions, car c'est un produit extrêmement complexe. Pour rajouter a cette complexité, l'ibogaïne est métabolisée en nor-ibogaine, substance qui reste extrêmement longtemps dans le corps, et qui a des effets différents de l'ibogaïne.

Bien qu'apparemment elle bloque les recepteurs opiacés en tant qu'antagoniste mais en quoi empeche t'elle de retomber dedans deux jours apres la cure pour des gens completement accros physiquement ?

Elle agit sur les trois types de récepteurs opiacés (mu, delta, kappa) mais de façon faible (action sur les récepteurs kappa utile contre l'addiction?) et l'effet antagoniste sur les récepteurs mu ne serai pas la cause des effets antiaddictifs de l'iboga. Joue sur les récepteurs sigma (qui sont suspectés d'avoir une forte importance dans les comportements addictifs/la dépression). Elle agit aussi sur les récepteurs sérotoninergiques (responsables en partie des effets hallucinogènes à  haute dose?) un peu comme les champignons. Elle agit comme antagoniste des récepteurs NDMA, je t'en ai déjà  parlé, comme la mémantine, le DXM ou la kétamine. Ca doit être à  cause de cet effet que les symptomes de sevrage opiacé sont brusquement coupés ou fortement diminués après une flood dose (grosse dose d'ibogaine de l'ordre du gramme). Elle agit aussi en stimulant des facteurs de croissance neuronaux du cerveau, ce qui pourrai aussi avoir un effet antiaddictif!

Pour plus de détails, j'ai peur de dire des conneries car l'action de la plante est extrêmement complexe et pas encore comprise en détail, tu peux aller lire par là  :
- https://www.erowid.org/chemicals/ibogai … cle3.shtml pour plus de détails sur la pharmaco
- http://eboka.info/ Un forum dédié à  l'iboga

(j'ai d'autres sources d'info que je pourrai retrouver, dont des review scientifiques détaillées)

Pour simplifier, l'iboga apparait comme une substance UNIQUE de par ses actions. Une unique et forte dose peut avoir un fort impact sur l'addiction d'une personne par plusieurs voies : Déjà  le trip psychédélique en lui même qui permet a la personne d'avoir un grand recul sur sa vie et les actions qui l'ont conduis à  avoir des comportements néfastes. Mais l'iboga ne s'arrête pas là  pour aider le toxicomane : Les métabolites actifs (dont la nor-ibogaine) qui restent plusieurs semaines voir plusieurs mois dans le corps aident le tox à  arrêter ses comportements destructeurs et à  prendre de bonnes habitudes.

Je t'encourage à  lire les reports d'expériences disponibles sur le net. Pour certaines personnes, ça ne suffit pas à  stopper l'addiction, ou ils ont besoin de plusieurs flood doses. Il y a aussi eut des accidents, déjà  consommer un opiacé juste avant une flood dose peut être léthal (l'ibogaine potentialisant fortement les opiacés, surement de par son action sur les récepteurs NMDA, même mécanisme dont je t'ai parlé avec le DXM/mémantine) ce qui a tué plusieurs personnes ayant caché leur consommation de dernière minute. On suspecte aussi une toxicité au niveau de neurones spécifiques d'une zone du cerveau ayant une importance au niveau cardiaque me semble t-il me rappeler.

Personnellement j'ai testé la prise d'iboga à  faibles doses (une autre manière d'utiliser la plante), et l'effet antiaddictif n'étais pas très présent même si j'ai ressenti un effet antidépresseur certain (et stimulant) de même qu'un effet fort intéressant sur mes rèves (rèves HD garantis haha).

J'espère vraiment que cette plante va être étudiée en détail, la recherche essaye en ce moment de trouver des analogues de cette plante avec moins d'effets secondaires pour autant d'efficacité. Si tu est intéressé, je t'encourage a faire tes recherches et lire les témoignages qui sont vraiment passionnants, tu te rendra compte que l'iboga sort vraiment du lot par rapport a tous les autres types de substances.

Dernière modification par guygeorges (19 juillet 2015 à  12:34)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
6900
Inscrit le 28 Sep 2014
2517 messages
Merci pour ta réponse .
J'avais vu le film de l'écossais David Graham Scott et j'avoue que j'étais un peu perplexe !
Ça a l'air assez violent quand meme et j'avoue que ça fait des années que je ne touche plus aux hallucinogenes !
Alors avec mes problemes de tachycardie et de nervosité , meme si je n'ai pas de pathologie grave , vu que j'ai choisi d'éviter tous stimulants excitants depuis 10 ans , je me suis dit qu'il valait peut etre miex éviter , en tout cas avant d'en savoir vraiment plus car il y a semble t'il des accidents par arret du coeur !
D'unautre coté, il a l'air de dire que c'est plutot à  cause de bradycardie que de tachycardie mais je me menfie quand meme ! lol



http://www.vice.com/read/can-a-psychede … iction-234

Dernière modification par pleasurepulse (19 juillet 2015 à  13:17)

Hors ligne

 

Leaf 
Psycho sénior
000
Inscrit le 31 May 2014
844 messages
Blogs
Yo

Perso moi je connais une personne que j'ai connu à  Londres, une camarade de galère, qui avait une addiction très lourde à  l'héro en iv pendant une dizaine d'années, et qui, je ne pas comment, a réussi à  trouver un genre de chaman avec qui elle a passé une semaine je crois, avec donc l'utilisation de l'Ibogaïne. Apparemment c'était très ritualisé, et c'est pas à  faire n'importe comment. Ca doit faire un an et des poussières, et cette fille n'a toujours pas retouché à  la came, et de ce que j'en sais, elle ne s'est pas rabattu sur d'autres drogues, elle a un boulot (alors qu'elle était vraiment dans une sale situation à  l'époque, prostitution occasionnelle, pas de domicile attitré & vraiment plein d'emmerdes de tous les côtés) et vit bien. J'ai pas plus de détails que ça, il faudrait que j'essaie de la recontacter pour obtenir un récit plus fourni de l'histoire, mais en tout cas parmi tous les gens que j'ai connu dans ce milieu-là , c'est bien le cas le plus miraculeux. C'est la raison pour laquelle je pense qu'il faudrait porter une grande attention à  l'Iboga, pour que ceux qui se sentent prêts à  lâcher la came mais qui ont du mal (psychologiquement surtout) puissent avoir cette substance comme option.

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
6932
Inscrit le 12 Mar 2015
1095 messages
Blogs

Alors avec mes problemes de tachycardie et de nervosité , meme si je n'ai pas de pathologie grave , vu que j'ai choisi d'éviter tous stimulants excitants depuis 10 ans , je me suis dit qu'il valait peut etre miex éviter , en tout cas avant d'en savoir vraiment plus car il y a semble t'il des accidents par arret du coeur ! - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/t1513 … ml#p190180

Je pense qu'un bilan cardiaque avant la prise d'une grosse dose est un pré-requis indispensable. Et parfois il y a quand même eut décès, c'est vraiment pas une substance à  prendre sur un coup de tête tout seul dans son coin (comme l'ayahuasca). J'avais lu qu'il y a 1 chance sur 300 de mourir pendant la prise, ce qui est extrêmement élevé comparé à  d'autres produits, mais déjà  je sais pas si ce chiffre est fiable, et la plupart des morts sont du aux mélanges que font les gens. (prendre un opiacé juste avant ou après la prise d'iboga)

Très intéressant Leaf! Ca serai en effet très intéressant que tu puisse avoir de ses nouvelles! Mais les histoires "miraculeuses" abondent au niveau de l'iboga.

Ce qui m'a fait tiquer , c'est le fait qu'on lui ait prescrit des medocs pour un an et pire , du suboxone !
Quel interet de faire une cure à  l'Iboga si c'est pour qu'il vous mettent sous sub à  la sortie de chez eux ? - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/post. … stlUQ.dpuf

Pour répondre à  ça, apparemment l'iboga est super efficace, mais contre la demie-vie extrêmement longue des produits de substitution et lorsque que le mec est à  haut dosage, elle ne peut en un coup annihiler l'addiction physique (alors que ça a l'air d'être le cas pour l'héroine et les opiacés avec une courte demi-vie). Si tu te tape une flood dose à  haut dosage de métha par exemple, ton manque va être éliminé à  95% pendant une semaine, puis il va revenir... J'ai lu ducoup qu'il est recommandé de réduire le dosage du TSO au minimum avant de sauter le pas! Certains passent même provisoirement au kratom puis passent par le trip à  l'iboga.

Dernière modification par guygeorges (19 juillet 2015 à  14:09)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
6900
Inscrit le 28 Sep 2014
2517 messages
Pourtant le scottish là  ,ce n'est pas de la methadone qu'il décrochait justement ?

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
6932
Inscrit le 12 Mar 2015
1095 messages
Blogs

pleasurepulse a écrit

Pourtant le scottish là  ,ce n'est pas de la methadone qu'il décrochait justement ?

Tu te doute bien que tout est question de dosage, de durée de la dépendance, et aussi de l'organisme de la personne. Je te disais juste ce que j'ai lu, qu'il est préférable de diminuer au maximum son dosage de TSO, voir même de passer quelques temps sous kratom avant de faire le grand saut. Mais surement qu'il y a des reports de gens ayant décrochés de la méthadone directement.


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Syam 
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
600
Inscrit le 26 May 2015
3356 messages
L'iboga ca semble vraiment du sérieux pour mettre fin à  une addiction. Si on veut y mettre fin de cette façon.

Donc ton intuition par rapport à  sa femme à  mon avis est juste : il faut peut-être la calmer et lui faire comprendre que l'iboga est une bonne solution pour une personne qui a eu l'idée elle-même et a choisi cette solution elle-même, mais que ce n'est PAS mais alors PAS DU TOUT le produit miracle qui permettrait à  une femme de forcer son mari à  arrêter... Mais genre pas du tout du tout quoi wink

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

  •  » Forums 
  • » Enthéogènes
  •  » Iboga
  •  » Iboga , efficace jusqu'à  quel point et avec quels risques ?

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 9jCommentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 2jCommentaire de Morning Glory (33 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 4jCommentaire de krakra (42 réponses)
     Forum UP ! 
    Culture - Musique que je kiff pour chiller ou pour triper
    06:26Discussion sans réponse depuis 24h
     Forum UP ! 
    Première fois - 5-MeO-DMT (HCL)
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Aspect, gout & odeur - "Hach Hokief" , du popo bien chimique
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Mode de consommation - Fréquences de consommation et danger lié
    Il y a 5mnCommentaire de Morning Glory dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a 4h
    286
    Commentaire de Akaion dans [Conseils généraux de...]
    (1993 réponses)
     Forum 
    Je veux m’en sortir
    Il y a 4hCommentaire de Babypunk dans [Cocaïne-Crack...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Cannabidiol - 0,2% thc =Washing
    Il y a 6hCommentaire de TripSitterFR dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Expériences - 4MMC... WOW quelle tuerie
    Il y a 7hCommentaire de cakkiche dans [Cathinones et RC stim...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Fumer - ## conseil pour fumer le crack ##
    Il y a 7hNouvelle discussion de Hassipee dans [Cocaïne-Crack...]
     Blog 
    Le premier jour sans cigarette de toute ma vie adulte
    Il y a 6h
    1
    Commentaire de TripSitterFR dans le blog de Hilde
    (68 commentaires)
     Blog 
    La Poupée au Coeur de Verre
    Il y a 9h
    3
    Commentaire de Morning Glory dans le blog de Morning Glory
    (8 commentaires)
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 10h
    24
    Commentaire de Sufenta dans le blog de Papaseul
    (317 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 03:32
     PsychoWIKI 
    Codéine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Mlbmlb62, Galatis, bupre66, Antoine8gl nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour ton encouragement bisou dans [commentaire de blog] Le premier jour sans cigarette de toute ma vie adulte
    (Il y a 11mn)
    :) dans [forum] Hello les gars jsuis nouveau
    (Il y a 9h)
    Tu m'as tué /Cub3000 dans [forum] Dépersonnalisation avec le LSD
    (Il y a 10h)
    +1000 c'est hyper important, on ne le dira jamais assez. dans [forum] Trip report
    (Il y a 12h)
    c'est ton bad mon loulou, pas une généralité ;) /Cub3000 dans [forum] Dépersonnalisation avec le LSD
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums