Chlorhydrate de Lopéramide, effets positifs sur les sevrages / PsychoACTIF

Chlorhydrate de Lopéramide, effets positifs sur les sevrages

Publié par ,
8254 vues, 5 réponses
groovie
Adhérent
Angola
200
Inscrit le 13 Feb 2016
5107 messages
Blogs
Salut

Lopéramide ou immodium est un antidiarrehique mais aussi un opioïde (agoniste) caché qui ne traverse pas la barrière hémato-encéphalique. Son usage est courant lors des sevrages mais généralement ce médicament n'est utilisé que pour la diarrhée et pas pour son éventuelle capacité à  combler les symptômes de manques (partiellement).
Les doses utilisées dans le cas que je vais vous présenter dans ce topic n'ont rien en commun avec les doses utilisées normalement pour la diarrhée.

En effet, pour combler le manque on évoque des doses entre 16 et 20mg pour un usage safe, jusqu'à  30-40mg pour certains usagers. En gros ça fait 1 boîte à  1,5-2Boites par jour.

Dans les notices , il est conseillé de ne pas dépasser les 12mg/j et c'est déjà  une dose très importante pour traiter une diarrhée. De plus, les notices mentionnent que la prise de lopéramide ne doit dépasser 48h.
Le soucis c'est que 12Mg ne suffit pas pour combler le manque dans la plupart des cas. Dépasser les doses serait donc un mésusage risqué pour les usagers.

Pour l'instant il n'y a aucune étude sur l'utilisation de lopéramide pour les sevrages chez l'homme, a ma connaissance. Il y a eu des résultats positif chez le singe pour les sevrages de morphine. A ce jour, aucune institution n'a conseillé l'utilisation de cette molécule pour les sevrages, par exemple l'american addiction centers a toujours déconseillé son usage au profit de la buprénorphine.
http://americanaddictioncenters.org/pre … r-opiates/

J'ai découvert cet usage en fouillant le subreddit de "quitting kratom" , qui a un "wiki" qui évoque cette pratique. Mais ce n'est pas du tout le seul endroit sur le web anglosaxon où on peut en entendre parler.
https://erowid.org/experiences/exp.php?ID=105782
Sur le lien plus haut, la personne a effectuer son sevrage d'heroine - oxycodon - suboxone avec de grosses doses de loperamide.

Attention cependant, des doses aussi élevées présentent un risque qu'il ne faut pas négliger. Au dessus de 40mg , l'usage n'est plus safe du tout. L'overdose est possible avec ce médicament. Au dessus de 60mg on peut ressentir de la nausée et cela peut provoquer des vomissements. Il y a aussi des personnes qui ont pris 60mg qui se sont sentis "bien" , voir "euphorique" en plein sevrage. Certains ont même eu un gros soulagement vis a vis des douleurs qui proviennent du manque. Personnellement cela me soulage beaucoup et je me contente de 20mg mais les opioïdes que je consomme sont plutôt doux..



Why Imodium?

As you go through withdrawal, bowel movement returns very quickly. This can lead to severe diarrhea and cramping. Imodium (loperamide hydrochloride) prevents diarrhea. It slows down digestion and the movement of your intestines.  Dehydration due to diarrhea and vomiting is a serious withdrawal risk. In severe cases, it may be cause for hospitalization.

Imodium is an opiate receptor agonist. It can prevent severe diarrhea by continuing to signal opioid receptors in your body to keep working. However, Imodium does not cross the blood-brain barrier into your brain or spinal column, so it doesn’t cause a high or relieve pain. It can help with some physical effects of withdrawal.
How Much Imodium?

The recommended dose for Imodium is about 16 milligrams (mg) a day, or two mg capsules taken eight times a day.
After the first day, you should only take a two mg pill after a loose stool. If you want to use the medication beyond a few days, you should consult your physician.

For opiate withdrawal, some people use large doses of Imodium to help with symptoms. The National Library of Medicine cites a study performed on opiate-dependent monkeys. High doses of Imodium appeared to prevent signs of morphine withdrawal. There are no clinical studies in humans that show large doses of Imodium can eliminate withdrawal symptoms. Studies only address diarrhea and cramping symptoms.

Imodium doses up to 60 mg can cause nausea and vomiting, and there have been some case reports of its ability to cause euphoric effects. However, Imodium overdose is possible. Overdose may lead to:

    hepatic dysfunction
    urinary retention
    a stopped intestine (paralytic ileus)
    depression in breathing and heart rate
    cardiac conduction abnormalities have also been reported

Anecdotal evidence and stories from people going through withdrawal suggest that Imodium is widely used to self-medicate withdrawal symptoms. Users claim that high-doses can treat more than just diarrhea. They state that “megadoses” of Imodium can relieve withdrawal symptoms including pain. However, there is no scientific basis for this claim.

Imodium doesn’t cross into the brain. It doesn’t have a direct affect on pain or other symptoms controlled through the central nervous system, such as sweating, crying, and yawning.

http://www.healthline.com/health/imodiu … al#Dosage4





Avez vous une expérience de sevrage avec ce médicament à  très haute dose? (15à -+60mg)
Cela a t il eu une influence positive ou négative sur votre sevrage?


petit rappel rdr :
- il est impossible d'avoir un usage récréatif avec cette molécule.
- il est possible de mourir d'une overdose avec ce médicament (depression respiratoire, bpm trop faible et divers problemes au coeur, de foie, instestins etc )
- si vous comptez prendre un ou des médicaments pendant l'un de vos sevrages, il est vivement recommandé d'en informer votre médecin.

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne

 

Jacobson 
Psycho sénior
France
200
Inscrit le 10 Feb 2016
512 messages
Blogs
Salut Viégro !

Je me posais là  questions depuis un moment

C'est vrai que les jours de manque Imodium (et non Tiorfan ou autres) est indispensable !!

J'avais lu ,je sais plus où sur internet , qu'un mec arrivé à  détourner le loperamide en le traficotant et pris par une autre voie que oral
Je me suis toujours demandé si vraiment on pouvait avoir un effet " opiacés " avec et est ce qu'il pourrait combler le manque

En tout cas j'attends d'avoir plus d'info c'est une piste intéressante pour un sevrage smile
Par contre si on est pas en manque et qu'on a aucune tolérance aux opiacés j'imagine qu'il faut pas se gober la boîte
Sinon direction l'hosto parce que constipé depuis une semaine mdr !!

A plus ;p

0o0o0

Hors ligne

 

Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
2700
Inscrit le 19 Sep 2015
4221 messages
Bah, écoutes, comme je l'ai déjà  dit, avant l'avênement des TSO, l'imodium faisait partie intégrante de l'ordonnance quand tu allais voir un toubib pour décrocher et je n'ai jamais entendu parler d'aucun usager qui se soit amusé à  augmenter la dose prèscrite pour essayer de soulager les affres du manque...Il doit bien y avoir une raison, vu l'inventivité de certains et de tous temps, pour se défoncer ou même se soulager..

Bref, quand tu sais qu'il existe en France de la codéine en vente libre, au pire, quitte à  prendre un opi pour te soulager autant taper dedans non? Perso, je ne vois vraiment pas l'interet d'aller "s'emmerder" avec le lopéramide (qui à  haute dose aura bien plus d'inconvénients que d'hypothétiques effets sur les douleurs du manque.° Avis perso

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

 

Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
2400
Inscrit le 07 Sep 2007
5357 messages
Je m'étais servi du Loperamide il y a 7/8 ans pour aider lors d'un sevrage "léger"
-j'avais tourné quelques semaines à  l'infusion de cosses de pavot et m'étais retrouvé un peu accroché à  la fin hmm -

Et sur les conseils d'un mec sur Bluelight (me souviens plus du pseudo, mais à  l'époque c'était ZE référence en matière de lopéramide, il avait un thread d'une 50aine de pages (ui ui avec le nombre de posts réglés au max par page) j'avais essayé et avait été agréablement surpris par l'efficacité.
Pas de défonce, mais grosse diminution des effets du manque de base.
Niveau dosages j'ai oublié, je n'ai utilisé cette technique qu'une seule fois... connaissant mon côté prudent/RDR j'ai surement pas du trop forcer.

Le Mega-thread dernière version
http://www.bluelight.org/vb/threads/717 … thread-v-2

Se défoncer au lopé?
http://www.bluelight.org/vb/threads/227 … -Methadone
(RIP Jamshyd , c'était vraiment un bon sad )

@Groovie

En effet, pour combler le manque on évoque des doses entre 16 et 20mg pour un usage safe, jusqu'à  30-40mg pour certains usagers. En gros ça fait 1 boîte à  1,5-2Boites par jour.

Et en France c'est très cher, je me rappelle ma surprise en achetant mes boites, vu qu'aux USA la grosse jarre en plastique remplie de gélules (avec moins d'excipients que les nôtres) ne coûte presque rien... d'où un usage plus répandu là -bas pour les histoire d'addiction.

@Jacob

J'avais lu ,je sais plus où sur internet , qu'un mec arrivé à  détourner le loperamide en le traficotant et pris par une autre voie que oral
Je me suis toujours demandé si vraiment on pouvait avoir un effet " opiacés " avec et est ce qu'il pourrait combler le manque

J'en avais parlé ici y'a quelques années, donc peut-être..? thinking

C'était le gars dont je parlais sur Bluelight, sa façon de détourner le lopé pour se défoncer était...
de se charger à  donf' , mais genre le gars disait qu'en approchant les 90mg
(ne pas faire à  la maison hein)
il détruisait la barrière et obtenait des effets opiacés très satisfaisants; et vu que là -bas ça coûte vraiment quedalle ça fait une défonce pas cher.
En France ça reviendrais tellement cher de prendre un dosage parel yikes

Et puis y'a qu'une poignée de membres qui avaient testé les doses de poids-lourds, donc vu qu'il n'y a pas de données suffisantes pour déterminer la dangeurosité du truc, c'est évidemment une mauvaise idée.
Pour l'IV en effet ça me rappelle aussi vraiment un truc, mais genre thread cuisine super long et compliqué à  faire, pour des effets pas garantis et presque aucun témoignages... y'a pas eu beaucoup de volontaire IIRC.

MT

Dernière modification par Mammon Tobin (28 novembre 2016 à  20:12)

Reputation de ce post
 
Merci pour les compléments d'info. /Syam

Hors ligne

 

Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
2400
Inscrit le 07 Sep 2007
5357 messages

Mascarpone a écrit

Bah, écoutes, comme je l'ai déjà  dit, avant l'avênement des TSO, l'imodium faisait partie intégrante de l'ordonnance quand tu allais voir un toubib pour décrocher et je n'ai jamais entendu parler d'aucun usager qui se soit amusé à  augmenter la dose prèscrite pour essayer de soulager les affres du manque...Il doit bien y avoir une raison, vu l'inventivité de certains et de tous temps, pour se défoncer ou même se soulager..

Bref, quand tu sais qu'il existe en France de la codéine en vente libre, au pire, quitte à  prendre un opi pour te soulager autant taper dedans non? Perso, je ne vois vraiment pas l'interet d'aller "s'emmerder" avec le lopéramide (qui à  haute dose aura bien plus d'inconvénients que d'hypothétiques effets sur les douleurs du manque.° Avis perso

Effectivement, peu d’intérêt en France vu que ça coûte littéralement 100 fois + cher qu'aux States, et qu'il n'ont pas de codéine intéressante en vente libre là -bas...
L'inverse quoi, et je ne m'en plaint pas ^^

Mais purement pour aider avec les crampes d'estomac, il me semble que le lopé est + efficace que la codéine, si on parle de sevrage prévu à  l'avance, pas le "surprise, ton plan est tombé à  l'eaul" , j'aurais peur que la codé ne prolonge potentiellement le manque + que la lopé, ce qui serait un avantage, mais à  vérifier...

MT

Hors ligne

 

groovie
Adhérent
Angola
200
Inscrit le 13 Feb 2016
5107 messages
Blogs

Mascarpone a écrit

Bah, écoutes, comme je l'ai déjà  dit, avant l'avênement des TSO, l'imodium faisait partie intégrante de l'ordonnance quand tu allais voir un toubib pour décrocher et je n'ai jamais entendu parler d'aucun usager qui se soit amusé à  augmenter la dose prèscrite pour essayer de soulager les affres du manque...Il doit bien y avoir une raison, vu l'inventivité de certains et de tous temps, pour se défoncer ou même se soulager..

Bref, quand tu sais qu'il existe en France de la codéine en vente libre, au pire, quitte à  prendre un opi pour te soulager autant taper dedans non? Perso, je ne vois vraiment pas l'interet d'aller "s'emmerder" avec le lopéramide (qui à  haute dose aura bien plus d'inconvénients que d'hypothétiques effets sur les douleurs du manque.° Avis perso

c'est exactement pour ça que cette molécule a été sous estimé ,  les médecins ne voient pas la/le lopéramide comme un opioïde agoniste qui peut soulager le manque  mais comme un anti-diarrheique. Un médicament pour compenser l'un des symptômes du sevrage.  Des usagers qui ont dépassés les dosages préscrits par leur medecin, il y en a eu quelques uns. Et c'est grâce à  leur expérience que cette molécule a tendance à  se populariser de plus en plus dans les protocoles de sevrages. Internet a bien aidé aussi.
Le fait que ce soit un opio qui ne défonce pas, ça n'a pas du aider. A quoi bon augmenter les doses d'un médicament contre la diarrhée qui ne défonce pas et dont on ignore qu'il agit sur les recepteurs des opi? Peu d'usagers sont au courant que cette molécule est active sur les recepteurs opioïdes.


Quand tu sais qu'il existe en France de la codéine en vente libre, au pire, quitte à  prendre un opi pour te soulager autant taper dedans non?

perso je prend 1boite quand je suis en keum et 1-2H plus tard je me sens bien mieux, je ne sais pas si c'est un effet placebo. Pour les effets secondaires, j'en ai bien plus avec la codéine : fatigue , chaleur, body high cotonneux, du mal à  se concentrer vu que je suis high j'ai du mal pour tout ce qui est algebre, memorisation, reflex..et ça ralentit la progression du sevrage un peu comme si on faisait une rechute.

Alors que le/la lopéramide ne me constipe que légèrement à  20-30mg. Après je n'ai jamais tapé dans les 40-60-80mg, il est possible que les effets indésirables prennent le pas sur le reste à  ces dosages.
Par contre je ne sais pas si ça ralentit les sevrages encore plus que la codeine ...ou inversement.

je n'ai jamais entendu parler d'aucun usager qui se soit amusé à  augmenter la dose prèscrite pour essayer de soulager les affres du manque...Il doit bien y avoir une raison, vu l'inventivité de certains et de tous temps, pour se défoncer ou même se soulager..

Combien de français ont ils vraiment fait l'essai d'une grosse dose lopéramide en sevrage d'opiacés? je serais curieux de le savoir. La facilité d'accès à  la codeine doit aussi influencer comme tu l'as très bien remarqué.



voici quelques temoignages , il y en a sur d'autres site.
https://drugs-forum.com/forum/showthread.php?t=172179
https://drugs-forum.com/forum/showthread.php?t=192031
https://drugs-forum.com/forum/showthread.php?t=235512
https://drugs-forum.com/forum/showthread.php?t=279085


D'après tous les témoignages que j'ai lu, cela semble fonctionner. Même pour l'oxy, l'hero.. Il y en a vraiment beaucoup des retours positifs. Mais ces retours ne sont pas francophones alors ça doit expliquer ton observation.

Cela ne soigne pas entièrement le manque d'après eux, mais ça aide. Cela donne un petit plus parfois un gros plus , pas négligeable. 
Maintenant il y a aussi des personnes addict a cette molécule, certaines en sont mortes. Ce n'est pas un produit anodin.

Merci pour ton commentaire mas'


Jacobson a écrit

Salut Viégro !

Je me posais là  questions depuis un moment

C'est vrai que les jours de manque Imodium (et non Tiorfan ou autres) est indispensable !!

J'avais lu ,je sais plus où sur internet , qu'un mec arrivé à  détourner le loperamide en le traficotant et pris par une autre voie que oral
Je me suis toujours demandé si vraiment on pouvait avoir un effet " opiacés " avec et est ce qu'il pourrait combler le manque

En tout cas j'attends d'avoir plus d'info c'est une piste intéressante pour un sevrage smile
Par contre si on est pas en manque et qu'on a aucune tolérance aux opiacés j'imagine qu'il faut pas se gober la boîte
Sinon direction l'hosto parce que constipé depuis une semaine mdr !!

A plus ;p

salut smile
Pas de high avec cette molécule à  ma connaissance et non si on se gobe  une boite on pourra encore faire caca ^^. Mylan par exemple, conseille 16mg/j max, en passant à  20 ça va. Il faut boire, c'est important.  16-20 mg c'est la dose "safe". Mais ça n'a pas beaucoup d'intérêt d'en prendre si on est pas tolérant, ça voudrait dire qu'on est pas en manque j’imagine..
merci pour ton intérêt




Edit , pour réagir à  la réponse de mammon qui a écrit pendant mon post.. :

Mammon a écrit

Et en France c'est très cher, je me rappelle ma surprise en achetant mes boites, vu qu'aux USA la grosse jarre en plastique remplie de gélules (avec moins d'excipients que les nôtres) ne coûte presque rien... d'où un usage plus répandu là -bas pour les histoire d'addiction.

Très bonne remarque nom d'une pipe en bois.
Je me suis fait avoir aussi. Le prix varie  en fonction de la marque.
Demandez à  votre pharmacien quel est la/le lopéramide la moins cher...sinon couic

J'ai fait des énormes économies en changeant de marque voir en passant au générique.

ex: lopéramide cristers = 3,5€la boîte de 12x2mg vs 1€ pour ratiopharm ou du bouchara recordati ... 1,29 sandoz, 1,38 les mylan ... 2,14€les johnson "immodium" voir 3,90€ pour les gélules caps funky

edit : voici je crois les cachetons de loperamide ratiopharm à  1€ , merci partidzero pour la photo
https://www.psychoactif.org/forum/viewt … =1#p250764
https://www.psychoactif.org/forum/uploads/images/1479/1479836257.jpg

Si une boîte de codé vous tient 4jours, ça vous reviendra -cher que la lope. Mais si c'est pas le cas...1€ à  3€ /j , ça reste accessible comme produit je trouve.

le gars disait qu'en approchant les 90mg
(ne pas faire à  la maison hein)
il détruisait la barrière et obtenait des effets opiacés très satisfaisants; et vu que là -bas ça coûte vraiment quedalle ça fait une défonce pas cher.
En France ça reviendrais tellement cher de prendre un dosage parel yikes

Et puis y'a qu'une poignée de membres qui avaient testé les doses de poids-lourds, donc vu qu'il n'y a pas de données suffisantes pour déterminer la dangeurosité du truc, c'est évidemment une mauvaise idée.

Gros gros risques oui...le coeur peut lâcher à  ces doses yikes
La DL50 est de 185mg/kg chez le rat mais on doit être plus sensible que ces petites bestioles ^^ vu que cela a tué pas mal de personnes qui ont pris des dosages gigantesques/ suicides etc

edit le 30/11/2016 :
je ne vois que deux possibilités au cas lopéramide => soit on a un gros placebo soit on a une sorte de "tso" méconnue et sans ordonnance qui nous pendait au nez depuis un moment. Dans les deux cas, ça va bien me faire marrer.


a++

Dernière modification par groovie (30 novembre 2016 à  05:57)

Reputation de ce post
 
Sans prendre parti dans le débat je te remercie de l'enrichir autant! /Syam

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 10hCommentaire de Stelli (10 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 9jCommentaire de La tielle (7 réponses)
     Forum UP ! 
    Aide Monero
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Identification - Aide Identification Psilocybe Cyanescens
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Expériences - Petit TRIP REPORT avec un méga bon speed bordel
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Superdupontfanclub dans [Speed-Amphétamines...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Culture - Conservation du grain colonisé
    Il y a 3mnCommentaire de Fungilover dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Tolerence Tramadol/DXM
    Il y a 3mnCommentaire de guygeorges dans [Tramadol...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Bad trip & Crise de panique - Attention herbe coupée très dangereuse en circulation
    Il y a 9mnCommentaire de Attention dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Kanna ingestion sans mâcher
    Il y a 23mnNouvelle discussion de Amevagabonde dans [Enthéogènes...]
     Forum 
    Question sur la méthadone
    Il y a 26mn
    1
    Commentaire de LolaLou dans [Opiacés et opioïdes...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Taz plus puissant qu’un ecsta
    Il y a 28mnCommentaire de Akaion dans [MDMA/Ecstasy...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Expériences - TR d'une psychose amphetaminique..
    Il y a 32mn
    2
    Commentaire de ectatrip dans [Speed-Amphétamines...]
    (5 réponses)
     Blog 
    Hospitalisation de très longue durée
    Il y a 14hCommentaire de Psyborg dans le blog de Psyborg
    (55 commentaires)
     Blog 
    Happy Birthday Tim !
    Il y a 18hCommentaire de Cub3000 dans le blog de Cub3000
    (7 commentaires)
     Blog 
    Image bonne et mauvaise cocaine prete a baser
    Il y a 2jCommentaire de sud 2 france dans le blog de arlonne
    (10 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 02:41
     PsychoWIKI 
    PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    mools, wastedreamor23, Unmangeurdesteak, frankie, rigalan2 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     TR d'une psychose amphetaminique..
    par ectatrip, le 29 Oct 2020
    Bonjour à tous, Je voudrais vous partager ma 1ère psychose amphetaminique, une grosse surdose ou overdose de speed. J'écris, raconte cette expérience pour rappeler que la RDR existe et ce n'est pas pour rien, il faut appliquer des règles, comme ne pas forcer sur le dosage (notamment avec les a...[Lire la suite]
     Problème anpaa refus de prise en charge et prescription baclofène métha
    par Lycergik, le 28 Oct 2020
    Bonjour j'écris ici car je cherche des témoignages, j'étais à toulouse avant et j'ai eu des médecins addictologues, psychiatres en ANPAA et je suis passé en gélules deux fois 80 mg avant mais à chaque baisse de 10 mg la psychiatre me le donnait en deux fois 35 mg + 35g pcq je me sentais mieu...[Lire la suite]
     Shit dur
    par filousky, le 20 Oct 2020
    Biscotte42, c'est pas la première fois que tu écris des choses sur la coupe du shit. As-tu, une fois dans ta vie, essayé de décompacter une plaquette déjà dure de shit de cité moyen ? Si oui et que tu as réussi à obtenir un tas de trichomes en poudre pouvant être mélangée avec un produ...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    merci pour la petite mise au point nécessaire. Stylez dans [forum] une descente aux enfers a cause de l'héroine
    (Il y a 12h)
    J'approuve totalement (Prescripteur) dans [forum] question sur la méthadone
    (Il y a 20h)
    Ça me semble nécessaire un peu d instructions pour notre jeune forumer Cusco dans [forum] Présentation 2020
    (Il y a 1j)
    Merci pour tes partages et infos toujours intéressants - Oax' dans [forum] Ethan Russo, défenseur de l’effet d’entourage
    (Il y a 2j)

    Pied de page des forums