prendre de la came sans être dépendant / PsychoACTIF

prendre de la came sans être dépendant

Publié par ,
24883 vues, 58 réponses
clairette 
Psycho junior
France
100
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 21 Mar 2014
Messages: 337
Oui, il s'est bien rattrapé....
Comme quoi, la came en couple ce n'est pas simple...Lui aussi essaie d'arreter, mais il n'a pas la meme motivation, moi bébé je ne peux pas l'ignorer, je le sens dans mon ventre, il se rappelle à  moi (assez souvent d'ailleurs lol), c'est la meilleure des motivations...Lui essaie de ne plus rien prendre pour me soutenir, amsi voilà  de temps en temps il se fait un exxtra, ce que je conçois, d'ailleurs je ne peux pas lui interdire non plus (en plus ce serait pire! ) Enfin il s'est rendu compte de sa boulette, et a a ssuré derrière...
Je sais pas si j'aurai tenu toute la soirée, car pas trop le moral hier et en plus super mal (donc en effet , j'y ai bien pensé pour me soulager du mal de dents!)
LE truc c'est que sa frangine a tapé toute sa grosssesse et son fils se porte comme un charme, donc il pense qu'une fois ce ne serait pas si grave...Et comme ça ça lui permet de taper son truc sans culpabiliser vis à  vis de moi! hélas, heureusement pour elle sa soeur a eu bcp de chance, merci Lalu pour ton témoignage, je le lui ferait lire, qu'il voit que malheureusement des fois ça se passe très mal...Et merci , car si un jour l'occas' se représente, ton témoignage m'a fichu la trouille, donc encore une bonne motivation!
en fait c'est terrible, car déjà  moi vis à  vis de la came je craque assez facilement (sauf depuis que je suis enceinte, ça donne une de ces forces!), mais lui c'est pire...Il m'a déjà  dit plusieurs fois que meme s'il arretait ca ne serait que temporaire, car il ne se voit pas sans came toute sa vie, il ne pourrait jamais etre complètement heureux sans, ça me fiche les boules...Car, même si je ne suis pas sûre d'y arriver sur le long terme, pour ma part, j'ai vraiment envie d'une autre vie, même après ma grossesse, plus envie d'etre en chien, de claquer toutes mes thunes là  dedans, de me bousiller l'organisme, de passer des heures à  aller pécho un truc.....J'aimerai un petit plaisir festif de temps en temps, dans l'idéal, mais ça je n'y crois pas -et là  je reviens au sujet initial, pardon du coup du HS- , quand on a été dépendant, je pense que c'est quasi impossible que ça devienne un petit plaisir occasionnel, en topus cas pas sur du long terme. A long terme, soit on arrete, soit on remet la gueule dedans ça me parait inévitable....Je rejoins @lex là  dessus....
Peut etre que certains y arrivent....
Ou alors, arriver à  jongler entre TSO et conso occasionnelle, mais en ce cas on ne peux pas dire alors qu'on est pas dépendant, on peut juste dire qu'on a sacrément ralenti sa conso....
Et arreter les TSO ensuite ça parait compliqué, tant qu'on consomme encore du produit occasionnellement, baisser les TSO me parait impossible...
J'aimerai tellement que l'héro se soit fini, puis ave du temps arreter la métha, et qu'une autre vie commence....Ca me parait utopique ceci dit, mais voilà , c'est moj rêve, depuis quelques temps j'ai vraiment envie de ça, peut etre parce que ça fait 6 mois que je ne consomme plus, et que ça m'a ouvert des perspectives....Le truc c'est qu'avec mon mari on a toujours été sur la meme longueur d'onde la dessus, mais là  ce n'est plus le cas, lui voudrait arriver à  vivre avec son TSO et consommer de temps en temps....Moi je sais que si je fais ça je remet la gueule dedans et vraiment envie d'une vie sans héro....Et au fond il sait très bien aussi que sur du long terme ce n'est pas jouable...Pendant 3 mois il n'a rien consommé du tout et depuis qu'il se fait des "extras" son discours a déjà  changé, il voulait une vie sans prod' et là  il me dit que ce n'est pas possible, qu'il ne peut pas l'envisager..J'ai d'ailleurs remarqué (meme s'il ne tape pas devant moi, mais il me le dit après c'est un contrat moral qu'on a passé ensemble), que ses extras se sont un peu rapprochés....Là  il est chez un pote et je me doute qu'il va taper....
Bref, désolée fallait que j'en parle, et merci à  tous pour vos encouragements, ça m'a aidé, ça me ferait trop chier de craquer maintenant, j'ai fait trop d'efforts, pas envie de les ruiner, et pas envie de faire du mal à  ma fille, surtout en fin de grossesse....
J'espère que l'héroine ne me séparera pas de son papa, que j'aime plus que tout au monde...
l'héroine, c'est la meilleure des cames je trouve, mais la plus vicieuse et la plus dangereuse aussi.....
donc quand on a été dépendant, taper de temps en temps sans finir par le redevenir, je n'y crois pas du tout.........
a moins de se réveiller à  temps et de tout stopper.....
Mais tellement facile à  dire...Et si dur à  faire.....

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1842
Blogs
salut Clairette, je comprends bien ta PEUR, elle est légitime et qui ne l'a pas éprouvé face à  la came? Tant qu'on l'aime et qu'elle a cet ascendant psychologique aussi puissant, c'est clair c'est impossible de s'en extraire...

Ce que je remarque avec les années qui passent c'est tout le monde finit un jour par en avoir marre... bon il faut du temps quand même mais passé 35-40 pas mal arretent définitivement et passent à  autre chose.

On croit que ça durera toujours mais non car apres qq années ben on se lasse, le corps fatigue, à  terme la came fait plus la meme chose voire devient parfois grave dysphorique, l'usure, le manque, la dépendance, la fatigue, les thunes, la fissure.... on le gere, on fait avec et puis y a la phase suivante, ras le bol. Et là  ca vient du for intérieur.

Moi j'en arrive à  ce stade en ce moment je peux plus, je suis rincé, à  bout, sur les rotules...   La question de l'arrêt et de son impossibilité bien sur qu'on a un moment l'impression qu'on arrêtera jamais ! mais à  mesure que le temps passe, ce qu'on l'obtient de la came c'est de moins en moins pour toujours + à  mettre sur la table : + de santé, + de manque, + de thunes...

en Fevrier, j'aimais encore trop ça, et je me demandais souvent comment je ferai pour me passer d'un tel bonheur quotidien pour lequel j'ai été volontaire pour baiser toute mon épargne et cramé plus de 20000e en moins de deux piges pour me payer des centaines de boules jour apres jour ... et j'avais déjà  été accro plusieurs années et j'avais décroché.... mais reprendre des années âpres m'a permis de revivre une putain de lune de miel qui a fissuré complètement il y a quelques semaines.

J'ai déjà  connu par le passé ce moment tres particulier ou la came se retourne contre moi, il y a quelques années et j'ai failli me mettre une balle (je refusais les TSO, j'enchainé les sevrages inutiles etc...) et je sais que c'est un signal important !

y a trois mois de ça, mon shoot du matin n'avait pas de prix, c'était encore assez cool à  vivre et pourtant..... depuis deux mois, l'édifice a commencé à  doucement fissuré et craqueluré jusqu'à  imploser  : et là  ou j'en suis rendu aujourdhui je pense que je ne peux plus taper, c'est hallucinant - je suis devenu un peu genre ALLERGIQUE TOTAL hier j'ai même jeté la moitié de la came que j'avais pecho vendredi tant j'étais écœuré et surtout en bad trip total.... impression de devenir taré! 

mon médecin appelle ça le "burn out du consommateur" un classique selon lui provoqué par l'usure progressive à  force de se shooter on se fatigue, on se deregle, on s'abreuve d'impuretés tout cela concourre à  terme à  un conditionnement négatif qui met des années à  se mettre en place surtout si à  cela tu ajoutes les efforts à  faire pour transiter et faire le passage retour à  la substitution ou on est un peu malade à  chaque fois!!
Reputation de ce post
 
c'est exactement ça......

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

clairette 
Psycho junior
France
100
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 21 Mar 2014
Messages: 337
Désolée j'ai approuvé et encore oublié de signer.
Je suis totalement d'accord avec ton ressenti, c'est exactement le mien en ce moment....
Après est ce que ça suffira à  ne pas me faire replonger, telle est la question!
le mot "burn out" est très bien choisi je trouve...

Hors ligne

 

Fabrice 
Psycho junior
France
100
Date d'inscription: 25 Jan 2013
Messages: 306
Blogs
J'ai moi-même ressenti les symptômes d'un burnout en février et directement induit par mon mode de vie dans la toxicomanie.
Bon courage Clairette et Ziggy pour la suite et la possibilité d'une réussite dans l'optique d'un sevrage ou maintien sous tso.

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1842
Blogs
c'est clair moi c'est mort, j'ai refait un extra de merde vendredi soir j'ai tout jeté... il m'a fallu 4 jours pour m'en remettre. En gros la, à  part ce dérapage, j'arrive à  15 jours ou je stabilise à  30 mg et ça commence à  peine à  revenir. Le vent a tourné pour moi, ça marche plus j'y arrive plus, ces hallucinantes variations du taux plasmatique qui passe de 500% en 20 secondes à  -500% 4 heures après, c'est pas humain comme régime. Je remarque aussi que c'est dés que je commence à  faire des arrêts, les reprises sont de plus en plus "crades", déreglantes, flingantes. Aussi c'était plus agréable voir cool d'en avoir H24 mais moi des lors que j'espace, le jour de reprise est franchement abominable et à  l'opposé totale de ce que j'aime dans la came... entre ça, la bac, les 40 ou 80 balles par jour + le temps perdu, la libido déconnante, le repli sur soi etc... bref, tant que ce prix à  payer me convenait ça allait mais là  si c'est pour "fissurer" et ressentir quasiment les memes angoisses qu'en descente de crack, là  c'est bon, je pose les gants directs.... 15 jours de métha et sérieux j'avoue que c'est vraiment pas désagreable de ressentir à  nouveau ce putain de taux plasmatique stable à  mort, là  ca fait depuis à  peine 24 ou 48H que mon 30 de métha tient enfin mieux que juste 24H mais je suis de retour dans un état constant qui est dément... merci au mec qui a découvert cette molécule hallucinante et quasi-miracle (pour moi) et encore, je sais que c'est que le début mais que plus le temps passe sans conso plus la métha est "posante" et "guérissante"

A+ ici

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
200
Lieu: meurthe-et-moselle
Date d'inscription: 24 Feb 2014
Messages: 718
Faut dire Zigg' que 30mg c'est faible (meme tres faible) comme dose de metha. Donc forcément pétet 1 meug de came correcte et retourner a 30mg, ca fait mal.

Ca me rappelle sous sub. J'ai baissé vite a 8mg et ca m'allait. Et j'me souviens, que mes extra de 3-5gr de came du pays (que j'allais chercher moi meme hein) sur 2j voir 3, ben le 1 et le 2eme jour de la reprise de sub, je prenait 16 (en gros les subs que j'avais pas pris pendant l'extra) et j'etais pas en forme, j'passais la journée au lit devant la TV., aprés je repassais a 8mg forcément, et là  encore 3-4j a etre mal ... Bref, chaque extra c'etait 1 semaine a m'en remettre. C'est là  que j'ai arreté de consommé de la came (tant que j'le payais pas trop ca allait, mais là  j'arrivait au point critique) et que j'ai juste pris du sub, que j'suis remonté a 16mg parce que  a l'arret de la came les 8mg m'allaient pu, j'sais pas, donc j'ai remonté. j'ai continué les a/r au pays pour acheter de la came, mais j'vendrais tout pour me faire des sous pi j'ai fini par couper contact avec les "potes" du milieu doucement, a injecter le sub tout les jours, a entrer dans la phase depression. Donc c'etait sub-taf-sub-dodo. Courses les vendredi soir et basta. c'etait ca mes sorties.

Bref, tout ca pour dire que les extra de came, ca va un moment ....mais quand tu le payes + cher que le "benefice" de la defonce qu'elle t'as procurée, c'est signe qu'il faut lacher la came et gardeer sin ttm.

T'facon Zigg, je sent que pour toi ca va se faire naturellement, tu va trop associer la came aux lendemains difficiles, et du coup tu va lacher la came. Tu le dis toi meme, payer le prix, les GAV , les condés partout, tout ca pour douiller une fois de retour sous metha et un week pas folichon non plus .... c'est un signe Zigg, faut lacher la came. Faut faire ton deuil.

Pour moi ca c'est passer pareil, pour les memes raisons. Maintenant la came me fait ni chaud nu froids; j'en ai plus rien a cirer.

Tiens nous au jus de ton evolution, mais je te sens fatigué par tout ca zigg hmm

Courage poto, prends soin de toi, et dis nous ou t'en es. Parfois faut savoir ecouter son corp et interpreter ca comme un signe qu'il faut arreter de se faire mal.

En plus t'as l'air d'etre vraiment top sous metha ! (perso j'trouve ca magique, en 1semaine de metha, j'suis sous dosé là , mais pourtant j'suis mieux que sous sub, LARGEMENT mieux, j'reprends vie sans dec", j'vais pas pourrir le topic a tout t'expliquer, mais j'suis passé d'une depression compléte -avec pensées morbides/suicidaires- a une peche d'enfer la journée, envie de faire pleins de trucs etc ... j'me sens revivre, surtout que pleins de trucs a coté de ca sont positifs, tout se débloque, c'est la joue quoi)

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1842
Blogs

@lex a écrit

, mais j'suis passé d'une depression compléte -avec pensées morbides/suicidaires- a une peche d'enfer la journée, envie de faire pleins de trucs etc ... j'me sens revivre, surtout que pleins de trucs a coté de ca sont positifs, tout se débloque, c'est la joue quoi)[/i]

t'as vu ça !! smile et c'est que le début ! et puis pour des gars comme nous le fait de lacher l'Iv C'est FONDEMENTAL pour retrouver un peu cette impression dont tu parles... bon moi ça m'aura pris pile 15 JOURS sachant que l'extra au 8 ou 9eme jour a bien foutu la merde. Le lendemain, j'étais juste en enfer et à  peu de choses près je me suis senti dans le meme état pendant 2 jours qu'une descente d'acid : je captais plus rien, impression de dériliction absolu, envie de plus me réveiller, vision ultra anxiodépressive de l'univers : bref plus un pete de sérotonine dans le cerveau. Maintenant il serait pas impossible que je sois tombé sur une came au DXmachin ou je sais pas quoi, les effets étaient vraiment pas bons, super anesthésiants, pas la pêche du tout, over piquage de blaire mais vraiment TOOMUCH pas le ptit piquage sympa qu'on aime quoi... alors soit j'avais déjà  trop "décroché" sachant que j'avais même baissé à  20 pendant 5 jours soit c'était de la merde, peu importe maintenant je m'en fous, j'y retourne pas, j'ai repris 30mg et la ca va, la stabilisation est arrivée. J'aurai pu prendre plus, si j'avais su que ce serait aussi long je l'aurai fait, j'espérai juste que le sevrage d'hero allait durer 4 jours donc je me suis dit que j'allais attendre en essayant de pas trop carburer à  la métha...

mais t'as bien raison !!! ca se passe alex ? mortelle hein la métha ?

Reputation de ce post
 
Ouais la metha offre vraiment un confort inégalable!Je revis comparé au sub!@lex

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

virtualfacto
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Fr
Date d'inscription: 26 Mar 2013
Messages: 194
Blogs

@lex a écrit

En plus t'as l'air d'etre vraiment top sous metha ! (perso j'trouve ca magique, en 1semaine de metha, j'suis sous dosé là , mais pourtant j'suis mieux que sous sub, LARGEMENT mieux, j'reprends vie sans dec", j'vais pas pourrir le topic a tout t'expliquer, mais j'suis passé d'une depression compléte -avec pensées morbides/suicidaires- a une peche d'enfer la journée, envie de faire pleins de trucs etc ... j'me sens revivre, surtout que pleins de trucs a coté de ca sont positifs, tout se débloque, c'est la joue quoi)

Et tu penses que tout ca, c'est grâce à  la metha??
T'es dosé à  combien @lex ?

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
200
Lieu: meurthe-et-moselle
Date d'inscription: 24 Feb 2014
Messages: 718
Ben le fait que ziggy soit bien sous metha forcément que c'est du a la metha ! Il le dit lui meme, je cite :

là  ca fait depuis à  peine 24 ou 48H que mon 30 de métha tient enfin mieux que juste 24H mais je suis de retour dans un état constant qui est dément... merci au mec qui a découvert cette molécule hallucinante et quasi-miracle (pour moi) et encore, je sais que c'est que le début mais que plus le temps passe sans conso plus la métha est "posante" et "guérissante"

Aprés pour la parenthése, biensur que ca vient de la metha aussi ! Le sub a un effet déprimant sur moi, et j'en etais arrivé a un point de tres grande depresssion a cause du sub. La metha, en 1 semaine m'as sortie de cet etat lethargique ! En plus de ca, la metha me donne un coup de boost au pix de son effet, donc en journée, et a la fin de son effet elle me pose bien (comme là  en ce moment, l'effet de la metha est fini presque, alors je pique presque du nez). Donc ouais la metha a tout changé, je le sent,c'est l'effet qui fait que. Aprés y'a aussi mon mental qui s'améliore de + en + puisque justement je vois que ca me met bien. Et si j'me sent revivre, c'est bien la metha aussi oui. La metha est pour moi une rennaissance. Par la suite, une fois stabilisé, je mettrais en place mon planning prévu de choses a mettre en place (muscler mon dos,; apprendre a dormir sans medocs grace a un centre de l'insomnie, me défaire totalement du matos -seringues etc-, et j'en passe, la iste est longue).

En parralléle de la metha, j'ai pleins de positif (une nouvelle petite amie avec qui ca se passe au top et ou les sentiments augmentent de jour en jours, un nouveau taf dont j'ai signé le CDI et que je commence dans 4 mois (taf de mes reves au passage), bref, comme je disais dans mon post, la metha a été le déclencheur et tout s'est debloqué d'un coup ! donc ma nouvelle vie commence sur les chapeaus de roues, et meme si j'suis sous dosé, je me sens bien mieux qu'avant, j'ai envie de faire les choses, j'ai repris gout a la vie !

Pour finir je suis a 90Mg de metha. Demain matin je vois la doc remplacante pour passer a 100 pendant 2j, et vendredi monter a 110. J'espére qu'elle va accepter ca sans son accord a partir de 90 les infirmiers peuvents pu augmenter d'eux meme.

Donc pour en finir, oui c'est grace a la metha que j'ai pu passer a une nouvelle phrase de ma vie, une phrase que je vois comme une renaissance, comme un recommencement qui me permet de laisser derriére moi tout c'que j'veux pu dans ma vie, et de vivre que le positif. Et pour le moment ca joue son role. Mais je sais tres bien que par la suite ca va etre a moi de faire les cjoses pour garder cet etat de bien etre. Mais pour le moment je fais rien de plus que boire ma metha le matin.

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1842
Blogs

@lex a écrit

. Mais pour le moment je fais rien de plus que boire ma metha le matin.

Pareil. La meme. En ce moment moi je privilégie Doses fixes à  heures fixes et recherche du steady state absolue et la chaque jour, ca devient mieux en mieux. La je vais pas mentir, ca me rappelle les Antidépresseurs en genre juste 25 fois mieux, chaque jour je me sens de plus en plus serein, clean, sans aucun déreglement, je dors du sommeil du juste, je fais environ 02 à  03H de sport des que je peux sortir marcher, généralement fin de journée, je sors et je marche une quinzaine de km. 2 litres d'eau. 3 repas. 300 mg de magnesium pour aider un peu la machine à  carburer.

Moi c'est 06h55. A la minute près, réglé comme une horloge j'ouvre les yeux presque heureux car je sais qu'un bonheur m'attend. Les deux gélules sont là  sur mon chevet avec le verre d'eau. J'envoie la ration et me rendors quelques minutes, et c'est dément, j'accède au "sommeil du juste". Ensuite la journée peut commencer, j'ai une pèche démente depuis 48 H, ca a mis 15 jours à  se mettre en place, et la premiere semaine c'était horrible j'avais encore bien ce vieux manque de came dans les jambes, dans les idées, dans le cerveau, dans les nerfs dans la tete.... mais là  ca a fondu comme glace au soleil mais vraiment..... de ces 20 mois de came, il reste enfin plus rien, la merde s'est évaporée et j'en remercie le ciel

c'est cool mais vraiment très cool - d'autant plus cool qu'apres tout ces long mois à  me défoncer comme un porc à  la came - j'ai ultra besoin de ça, de stabilité, de repos, d'etre rassurer par une instance extérieure, d'un truc qui fonctionne facile etc....

Moi c'est pas aussi "merveilleux" qu'Alex dans le quotidien, j'ai pas le CDI qui tue ni la femme de ma life pour accompagner tout ça - meme si ca roule quand meme - mais effectivement là  j'actionne chaque jour dix milles choses qui était en suspens parfois depuis des lustres...

impression également d'une genre de ressurection intérieure par rapport à  un état de léthargie lié à  la came et aux grosses variations russes du taux plasmatiques et la pharmacocinétique ultra radicale de l'IV...

15 jours sans IV ? Pour moi c'est "presque demain" - si je fais abstraction du craquage de merde (3 iv's) de vendredi.

la métha ? génie sans borne.

Et oui et cette aide peut durer des années et tant mieux, moi je vais pas m'en priver vu comment elle sert drastiquement mes intéreets et mon bien etre... l'abstinence pure je laisse ça aux lecteurs de l'ancien testament...


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

virtualfacto
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Fr
Date d'inscription: 26 Mar 2013
Messages: 194
Blogs
he ben, les gars, sérieux, ca fait bien plaiz de vous lire (kom souvent d'ailleurs).
Et 'est vrai qu'arriver à  cet état de bien être, de mieux être, grace à  qques ptites gellules, ou une petite fiole, comparé à  ce besoin impérieux de taper, c'est un sacré bonheur.

Pendant un moment, j'ai ressassé l'époque d'avant! avant 1996, pour le sub, avant la substitution, cet état de sprint permanent, comme si on nous avait posé un gilet d'explosifs, avec une minuterie réglée sur 8h.
Tic tac, tic tac, tic tac, allez, dans 8h, si t'as pas trouvé ton taquet, ca va peter, en plein dans ta face!!!

C'est quand même sacrément reposant!
Tu shootais toi, @lex??
bonne soirée les zamis

Hors ligne

 

Lalu 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 May 2014
Messages: 3
Formidable !
Zig, ça fait  plaisir de voir ou tu en es(ou tu crois), quand je relis tes posts d'il y a qq semaines, quel changement radical de propos !
Je suis sur que tu tiens enfin le bon bout et j'abonde dans ton sens à  propos de l'âge, ou plutôt l'expérience.  Ca me parait évident qu'un type, en ayant fait "le tour" de la question depuis des décennies, celui là  forcemment est apte à  faire la part des choses(et plus des anges, ah ah ah...), et à  réfuter l'idée(contemplative) que " je l'ai dans le sang, dans la tête, je ne ma bats plus contre + fort que moi ", c'est pas vrai !!! .
C'est con, mais certain : Il y a des choses qui subliment la drepou, Clairette, ta fille et les autres enfants, d'autres une petite amie, toi, Zig, juste le fait d'être un autre homme, PAS SOUMIS! Quand j'étais à  fond dedans, je jalousais bêtement les pékins qui se levaient le matin avec d'autres soucis que pécho, la thune, la maréchaussée et consorts et qui pouvaient déjà  prévoir un Week, des vacances, ne serait-ce qu'un entretien sans dope.
Ne pas baisser les bras, tout le monde est capable de s'en sortir et surtout, d'avoir une autre approche intellectuelle, lisez Ziggy il y a qq mois ...
Moi, j'estime que j'en suis sorti( jamais je serais 100% clean), mais  j'ai un plan d'attaque :

Je rappelle rapidos, 54 balais, tox depuis 1978, ça fait 4 ans que je me suis stabilisé avec du sub(la méth je trouve trop près du Caballo, si tu manges pas de viande ne te rabats pas sur le  poulet par ex)
Des fois,juste 4 mg en traitement de fond, mais je prends le mois entier à   la pharma, et les 2 premiers jours, je tape30 ou 40 mg, personne ne me croit mais je vous assure que je suis fonsdé. Un tarpé et je pique du naze comme un pro ! Un extra de 3 ou 4 g quand suis payé, tout les mois.
J'estime, sûrement à   tort, que je n'y suis plus, mais tout est relatif, vous, vous le savez ! C'et déjà  énorme de pas y penser 24/24, de pas passer toutes les thunes et d'^tre suffisamment clair pour reconnaître qu'il y a des choses encore très belles.
Clairette, rien que par ton discours, je sais que tu as évolué depuis qq semaines, je sens que maintenant tu es clairvoyante et que tu  SAIS !
Tu sais que ton bonhomme ne te sera d'aucun secours, au contraire.
Tu sais que pour mettre les atouts de ton côté(et de tes enfants),  ça signifie couper les ponts avec tout ce qui touche à  cette merde ou qui la rappelle
Tu sais que ta chienne de vie sera 10 000 fois plus agréable sans ces contraintes, tu sais et sauras de + en 
Ziggy, bravo, tu es la preuve que rien n'est définitivement foutu(bien que dans tes posts, tu disais être heureux et comblé)
Encore une chose, la sexualité .
Il ne faut pas s'en foutre comme je l'ai fait.  Il y a 30 ans, je "tirais comme un lapin"(pas le sida), et la rabla n'était pas un blème, au contraire.
J'ai vite compris que c'est incompatible avec l'usage, c.a.d que je ne bande plus, que ça fait 5 ans que j'ai pas couché ni masturbé  et que je n'ai  pratiquement plus aucune émotion ni sentiment.
Faîtes gaffe, le sexe, la sensualité ce n'est pas à  se mettre sous le bras en  attendant des jours meilleurs
A bientôt(je raconte ma vie, vous savez des trucs que personne n'a jamais entendu, c'est beau l'anonymat)
ENJOY !!!!

Dernière modification par Lalu (08 mai 2014 à  12:28)

Reputation de ce post
 
J'aime bien ta présence et ton franc parler. Heureux que tu sois là . Amarnath

Hors ligne

 

moi 51 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 08 May 2014
Messages: 2
cc à  tous,

je suis nouvelle sur ce site, donc je v vous présenter un peu mon histoire et j'espère trouver du soutien car je n'en ai aucun hmm et je sen que g du plus en plus de mal à  limiter et résister face à  ma consommation.

j'ai connue l’héroïne il y a quelques années, voulant arrêter à  plusieurs reprises g commencé la méta sur "marché noir"car je ne voulais pas être connue. suite à  plusieurs rechute je suis retournée chez mes parents (changement de département) là  où il n'y aurais plus tout sa autours de moi. et en finir avec l'héros définitivement. mais j'ai fait un sevrage kazi à  la dure et rapide avec la métha, depuis 4 mois mais toujours cette envie en tête, le moral a zéro, envie de rien, douleurs permanentes, g de + en + de mal à  résister surtout qu'il y a peu je c'est que je peu en avoir près de chez moi (30min) en voiture. le manque est toujours présents et malheureusement je le comble avec alcool et d'autres produits (amphétamines, shit) dont je ne souhaite pas arrêter, j'en prenais déjà  avant et qui sur moi n'ont pas autant de dépendance et m'aide d'une partie pour ne pas retomber dans l'héros. mais j'ai peur d'augmenter et que sa finisse mal : hier une mauvais mélange et trop de quantité, je suis tomber et perdu conscience quelques seconde, j'ai vraiment eu peur mais repris ce matin, pour être "normale", être bien, faire des choses, seule face à  tous sa, c vraiment dur psychologiquement et j' espère trouver quelqu'un qui saura me comprendre  et encore mieux près du 51.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13800
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7477
Blogs
Ton pb ressemble assez au syndrome prolongé de sevrage
http://www.psychoactif.org/psychowiki/i … de_sevrage
Comme tu le verras dans la référence il y a plusieurs abords du pb mais aucun definitif et fait pour tout le monde.
Toutefois ce qu'on peut dire c'est que tu as peu de chance d'y arriver toute seule et que tu as besoin d'une aide professionnelle (CSAPA, psychologue, médecin..).
Si jamais tu rechutais vers  les opiacés je pense que s'orienter vers un TSO à  la methadone serait une bonne solution, et pourrait deboucher d'ici quelques mois ou années vers une prise minime (5 ou 10 mg par exemple) mais qui stabilise.
Mais peut etre une prise en charge psychologique et "sociale", et un peu d'anxiolytiques (voire peut etre mais à  voir d'antidepresseurs) pourrait te permettre de passer ce cap difficile.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
200
Lieu: meurthe-et-moselle
Date d'inscription: 24 Feb 2014
Messages: 718
@Ziggy :
Putain j'suis content pour toi !

En effet, moi j'ai tout qui tombe d'un coup c'est vraiment top, j'me trouve une nana juste comme je la voulais, j'me trouve un CDI là  ou je voulais (pour ca que j'ai pas hesité a lacher mon taf actuel pour finir l'induction metha).

Mais quelle liberté elle apporte celle mollécule ! Ce coup de boost la journée, ce piquage de zen le soir qui t'endort comme un bébé ... Bref, quand j'prends 120 mg (ma dose de confort apparemment) j'suis juste AU TOP.

Et si j'dois la prendre 2ans, 3 ans, meme 5ans (en gellules a partir de 1an biensur) ben j'le ferais. Pourquoi me priver d'un truc qui me met aussi bien pour AUCUN effet negatif (et qui m'as fait stopper l'IV du jour au lendemain) ? Si ca doit durer X années, ben ca durera X années, moi ca m'derange pas le moins du monde. Et puis ca baissera petit a petit sans m'en rendre compte, et un jour arrivera le jour de l'arret complet.

Mais en attendant, je revis litteralement ! Je suis passé d'un etat de depression (avec pensées morbides) sous sub a m'injecter 16mg minimum/j + de l'havlane a un etat de bien etre, de "normalitude", j'ai ce coup de fouet en journée, envie de faire des choses, de bouger etc ... Ma copine n'en revient meme pas elle meme. Elle me voyait tout les 15j passer a la pharma (sous sub) en mode charclo capuche, barbe de 10j etc.. limite SDF le type t'sais ! Et là  depuis qu'on est ensembles, elle voit que de jours en jours je péte la forme et j'vais de mieux en mieux .. Elle aurait jamais pensée que ca changerait du tout au tout comme ca ! Et moi non plus d'ailleurs. Mais elle, de me voir sortir de cette dépression, j'pense que ca a été le déclic pour qu'elle se mette avec moi. L'attirance etait là  depuis des mois et des mois, et le metha a bien arrangée le truc quand meme. J'etais bien plus sympa a approcher que sous sub lol.

La metha pour un injecteur, c'est vraiment parfait. J'ai pas d'autres mots.

En tout cas j'te souhaite que les extra se fassent de plus en plus rares jusqu'a ne plus exister, et que tu restes sous metha seule jusqu'a baisser et t'en sortir. Quand t'as gouté au bien etre metha, t'as meme pu envie de te mettre minable et de le payer pendant X jours. La stabilité est tellement plus bonne a vivre.

Juste te lever, prendre ta fiole/ta gellule, trainer au lit le temps que ca agisse, et là  tu sort d'un bond du lit, et la machine est en route, c'est partit pour une journée OP.

Comme je disais sur mon post metha, c'est pas top top au CSAPA, mais j'arrive a m'arranger pour etre "dans les clous". Là  j'essaie de glaner un peu de metha a un pote pour eviter de combler mes 100 mg 'officiels' avec du sken (per os, je l'injecte pas). J'aimerais tourner "juste" a 120mg de metha + mes benzo utiles si possible. Compléter avec le sken ca me gave a force. En plus c'est pas facile a prévoir quand l'avaler etc .. Pi meme c'est pas sain je préfére etre full metha qu'en mode bidouille.

Toi ca va, t'as l'air d'etre niquel avec 30mg, c'est cool.

@moi 51, pourquoi tu repasse pas sous metha ou sub dans ton nouveau departement ? et faire les choses bien pour arreter ensuite (c'est a dire baisser tres progressivement, etc)


@virtual : Oui j'injectais la came sur la fin (car j'ai commencer a vraiment injecter aprés mon 1er taquet de coke). Par contre, la came j'injectais QUE quand elle etait vraiment tres tres bonne. Sinon en traces -l'hero- et la coke toujours en IV. Aprés j'ai tout stoppé et j'me suis contenté du sub (en IV aussi, a 16-20mg en moyenne, 32mg sur la fin avant de passer a la metha). En fait j'ai été decus du shoot de came. Je m'attendais a mieux, mais j'etais déjà  bien accroché au prod, donc le taquet a p'tet eu un effet moindre. Et meme avec de la tres bonne came, je m'envoyais 0.3 a 0.5 pour avoir une bonne montée avec un flash. Sinon comme je disais, je tracais, ca m'allait tres bien. Je préfére 1000000000 fois le flash de la coke. Donc moi l'iv c'etait surtout la C. Aprés quand j'ai gardé que le sub, ben j'ai gardé le geste et j'l'ai injecté aussi. Mais là  depuis que j'suis sous metha (2semaines) pas un seul taquet (pourtant j'ai pleins de sken actisken havlane a portée de main)


Pour finir encore un p'tit mot a Zigg, tiens bon mon pote, la metha est pile ce qu'il te faut en ce moment je pense. Cette stabilité, j'ai presque envie de dire "des vacances". Ca peut que te faire du bien. Tiens moi au courant stp de c'que ca donne, par MP ou si on s'croise sur un topic, n'importe.

Dernière modification par @lex (08 mai 2014 à  23:08)

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
11400
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 9504
Blogs

ziggy a écrit

La je vais pas mentir, ca me rappelle les Antidépresseurs en genre juste 25 fois mieux

mais là  ca a fondu comme glace au soleil mais vraiment..... de ces 20 mois de came, il reste enfin plus rien, la merde s'est évaporée et j'en remercie le ciel

c'est cool mais vraiment très cool - d'autant plus cool qu'apres tout ces long mois à  me défoncer comme un porc à  la came - j'ai ultra besoin de ça, de stabilité, de repos, d'etre rassurer par une instance extérieure, d'un truc qui fonctionne facile etc....

impression également d'une genre de ressurection intérieure par rapport à  un état de léthargie lié à  la came et aux grosses variations russes du taux plasmatiques et la pharmacocinétique ultra radicale de l'IV...

la métha ? génie sans borne.

Et oui et cette aide peut durer des années et tant mieux, moi je vais pas m'en priver vu comment elle sert drastiquement mes intéreets et mon bien etre... l'abstinence pure je laisse ça aux lecteurs de l'ancien testament...

Ziggy, tu touches combien de Bouchara par mois ? tongue super

@ moi 51 : lorsque tu lis les mots des amis "heureux" d'avoir rencontré leur TSO, tu as le début de la réponse. Suis les conseils de "Prescripteur" car seul, c'est pas tenable à  la longue. La tranquillité d'un traitement méthadone est un peu en contradiction avec le marché noir. Tentes un rendez-vous dans un csapa, ils ont l'habitude et tu pourras y trouver le soutien nécessaire en ce moment pour toi, parce que les douleurs permanentes, l'envie de rien sauf de came, le moral à  zéro, j'ai connu aussi, avant l'arrivée des TSO dans les années 90 et c'est dur à  vivre. Te prives pas de cet outil qui existe encore : le csapa. On y respecte l'anonymat et les soignants sont au niveau.

Amicalement

Fil

Reputation de ce post
 
Une etude dit que 80% des UD de metha au noir prennent un dosage torp haut. @lex

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

moi 51 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 08 May 2014
Messages: 2
cc à  vous wink merci pour vos réponses,

je n'y v pas pour d raisons professionnelles (plus ou moins en lien), je viens seulement de me retrouver à  ce niveau là , actuellement toujours en remplacement, il faudrait que je change de physique et d’identité hmm pourtant je c que ça m'aiderais.... je c mm pas comment j'arrive encore à  le cacher aux personnes qui m'entourent même s'ils voient bien que j'ai changé par rapport à  celle qu'ils ont connue quelques années auparavant.

pour ma part j'ai toujours refusé de me piquer même si l'envie était présente, mais à  côté de sa malheureusement je comblais différemment hmm et j'avais ces médicaments en parallèles (anxio, antidéprésseurs, hypnotique), ixprim 4/j mais si ce n'était pas suffisant, skenan en trace hmm  mais à  l'heure qu'il est il me reste une gel que je garde o k ou. sachant que c pas la meilleur solution, j'écaye de ne prendre que l'ixprim mais ça ne comble pas toutes les douleurs. et pour les autres médoc sur le moral c'est comme si : seul, ils ne servent à  rien et la dose ne peut pas être augmentée.

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
200
Lieu: meurthe-et-moselle
Date d'inscription: 24 Feb 2014
Messages: 718
zPour compléter mon étoile, c'est dans ta lancée du "la metha en centre c'est + efficace que tout seul au black".

C'est totalement vrai, et au CSAPA la moyenne se sent bien a 60-80mg. Il est tres rare d'arriver a 90+ et dans ces cas là  un test est fait avant de poursuivre.

Au black, enormément d'UD sont plus a 120mg de metha facilement, par eux meme. Parce que tout seul quelque part tu recherches a etre bien de suite etc ... Du coup t'as pas l'induction qui permet au corps de s'impregner de la metha et de la rendre 100% active.  Et là  en 10j visiblement, tu peux prendre la dose de confort (qui se trouve donc entre 60 et 80mg en moyenne. 60mg etant LA moyenne officielle, c'est considéré comme les 8mg de sub un peu, normalement ca soulage la plupat du monde. 90-120 de metha, c'est + comme 16mg, pour ceux qui prennent le max quoi. Au dessus, c'est assez rare (meme si ca existe), et de ce que j'en ai lu/vu/entendu, ceux a 160 par exemple, tombent a 120 hyper rapidemment. APrés on est pas tous egaux, y'en a pour qui 160 est reelement necessaire pour pas etre en chien juste. La metha ne déroge pas a la régle, y'a des gens plus sensibles et d'autres beaucoup moins

Bref, fonce dans un centre dés que que tu pourras. Déjà  tu payera pu, ensuite ca sera encadré et pour finir ce serra surement plus sain comme environnement.

Hors ligne

 

YourLatestTrick 
Adhérent PsychoACTIF
France
200
Lieu: On Every Street
Date d'inscription: 21 Oct 2013
Messages: 1322
Hello !
Quand je vois les louanges faites à  la métha, j'en viens à  me demander : pourquoi n'est elle pas davantage prescrite en première intention (je crois que je ne me trompe pas sur ce point là ) ? Je comprend les risques d'OD, là  ou avec le subutex, on est plutôt à  l'abri. Je comprend donc la période d'induction, qui peut paraitre disproportionnée ; mais les risques sont réels, et quelqu'un (le médecin prescripteur) doit en assumer les conséquences.
Mais si l'UD est bien encadré, d’où vient la réticence ? (le problème serait le même avec un autre agoniste comme la morphine)
Est-ce le manque de moyens humains/matériels pour effectivement encadrer les usagers pendant la phase d'induction ? Ou y a t'il des réticences par rapport au fait qu'un TSO agoniste pur n'empêche pas de taper quoi que ce soit par dessus ?

Voilà , ce sont peut-être des questions un peu naïves, mais je me les pose quand même smile .

Dernière modification par YourLatestTrick (09 mai 2014 à  22:49)


Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
200
Lieu: meurthe-et-moselle
Date d'inscription: 24 Feb 2014
Messages: 718
Parce que la metha est a la base un traitement de "derniére chance" et a gardé cette image a la con. Parce que grand nombre d'UD sont persuadés qu'il est plus dur de décro de la metha ,etc..

Mais pour un injecteur, prescrire du subutex c'est cautionner son mesusage car il faut pas se leurrer. Ou alors faut filer du suboxone (mais le mec refusera).

Alors moi non plus je comprends pas que la metha ne soit pas le premier TSO proposé a un injecteur d'opiacés. Parce que pour un injecteur, j'pense ne pas me tromper en disant qu'ils vont TOUS passer sous metha aprés des années a avoir injecté le sub et s'etre grillés les veines. Donc autant griller l'etape autodestruction et passer direct a l'etape confort nettement supérieur au sub (ca c'est un fait) que la metha offre ? Quitte a ce que l'UD se fasse quelques IV en début de ttm pour compenser ou parce qu'il arrive pas a lacher le geste direct, mais arrivé au dosage de confort y'a fort a parier que le mec choisisse la stabilité et lache sa pompe de lui meme.

Bref, la metha fait peur a bon nombre d'UD car encore trop relayé au point de "TSO de drogué qui s'en sortira jamais" "TSO de la derniére chance" etc ...

Perso, toutes les personnes qui sont  sous TSO que j'connais on commencés sous sub (facile d'accés chez un doc, ca aussi ca joue, et c'est 28j pas 14 comme la metha) pour passer sous metha aprés l'echec total du sub (tous injecteurs et quelques "sniffeurs"). Il en reste seulement 3 sous sub actuelement : mon pote qui vit a 2 rues de chez moi et son jumeaux qui le prennent sous la langue et en sont a 3-4mg /jour et qui baissent pépére sans extra, sans soucis, vraiment pour eux c'est parfait, et le 3eme se le shoot et a chaque fois que j'le vois il me dit qu'il veux passer sous metha mais qu'il a trop la flemme d'y aller tou les jours lol!

Les faits sonts là . Donc y'a plusieurs facteurs a prendre en compte :

Le sub tu l'as du jour au lendemain au dosage que tu veux et au mois chez n'importe quel doc ou presque. Facile d'accés, 1 mois de prescription, tu peux continuer a sniffer.tanker.

La metha confort supérieur mais induction emmerdante bien que necessaire, long a passer a la semaine puis a 14j (delivrance a la semaine a la pharma), mauvaise image a cause des legendes urbaines.

Bref, d'un coté t'a un produit que n'importe qui peut choper meme snas etre toxo facilement, et de l'autre, t'as un prod dur d'accés et qui pends beaucoup de temps a mettre en place correctement afin d'etre pépére;

Donc ca explique en grande partie que la grande majorité des TSO francais c'est du sub, et que les "methadonneux" sont une minorité.

Limite il faudrait faite des campagnes d'informations auprés des UD mais aussi des medecins de ville (qui dirigeraient leurs patients injecteurs vers un CSAPA pour la metha.

La metha serait prescriptible par un generaliste, ou au moins pas un addicto, ca aiderait graaaaandement aussi !! j'sais pas c'qu'on attends pour le faire d'ailleurs, comme en belgique....

En tout cas meme si j'ai un début de réponse a tes questions, je trouve ca TRES dommage que la metha ne soit pas donnée plus tot a pas mal d'UD qui vont comme moi passer par X années de shoors de subs avant de passer sous metha pour sa santé et son confort. Au final c'est drole, on prends le sub pour la flexibilité et donc le confort, mais vu l'effet a tres long terme (deprimant, veines defoncées, abcés, mains gonflées et j'en passe) , la metha devient une solution bien plus confortable.

Mais c'est qu'au bout d'une semaine de metha qu'on se sent revivre, qu'on voit le benefice enorme que c'est.

Voilà , faudrait fraire changer pas mal de choses pour que la metha soit + prescrite en 1er TSO pour un certain type d'UD qui finiront de toutes facons par un passer un jour aprés y avoir laissé des plumes ..... alors que ca pourrait etre evité. ca minimiserait les effets sanitaires horribles que cause l'IV de sub au passage (en passant par la metha direct).

Hors ligne

 

virtualfacto
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Fr
Date d'inscription: 26 Mar 2013
Messages: 194
Blogs
Salut @lex,

je suis entièrement d'accord avec toi!
Dommage que l'on se brule les veines avec le sub, quand on sait parfaitement qu'un injecteur de came injectera son sub. C'est fatal.
Par contre, il faut bien admettre, que meme si le système peut encore être bien amélioré, depuis 10 ans, le fait d'avoir le sub dispo aussi facilement, et dans une certaine mesure la metha aussi, c'est quand même un sacré confort.
Et même si on a pas mal de pays bien en avance par rapport à  nous, la majorité est bien à  la traine.
Quand je vois ici au maroc, que la metha est dispo en centre uniquement, dans 3 pour tout le pays!!
BHD, c'est du temgesic en 0.4, si t'as les moyens de payer le medecin toutes les semaines.
Je me tape 900km et 12h de train tous les 15 jours pour aller refaire le plein, mais bon, c'est déjà  cool d'en avoir ici, il ya 3 ans, il n'y avait rien.
Après j'imagine que quand le sub est sorti, on n'imaginait pas qu'il allait être détourné, surtout à  ce point.Je ne sais pas quel age tu as, si tu as connu avant le sub, quand il avait rien, qu'un veille boite de neo, c'était quand même pire.
ciao!

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
200
Lieu: meurthe-et-moselle
Date d'inscription: 24 Feb 2014
Messages: 718
A la base le temgesic (juste avant que le sub sorte en tant que TSO) c'etait des ampoules injectables. Je trouve ca complétement débile, de ne pas faire une bupré injectable en ampoule pour reduire les risques liés a l'injections de cachetons. Ils ont la "recette", y'a rien a inventer, juste a faire ca aux dosages 8-6-4-2-0.4 et basta.

Sinon non je suis jeune, j'ai pas connu l'avant substitution. par contre je connais bien la substit' a l'arrache a la codéine car pas de thunes pour la came lol.

Et en effet, au Maroc c'est pas top la situation, j'avais déjà  vu ca. T'es courageux de te taper tout ces trajets, vache. On peut pas dire que t'es pas motivé !!!

je file dodo suis HS là , j'editerais si j'ai zappé des trucs. nenuit.

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1842
Blogs

YourLatestTrick a écrit

Hello !
Quand je vois les louanges faites à  la métha, j'en viens à  me demander : pourquoi n'est elle pas davantage prescrite en première intention (je crois que je ne me trompe pas sur ce point là ) ? Je comprend les risques d'OD, là  ou avec le subutex, on est plutôt à  l'abri. Je comprend donc la période d'induction, qui peut paraitre disproportionnée ; mais les risques sont réels, et quelqu'un (le médecin prescripteur) doit en assumer les conséquences.  Mais si l'UD est bien encadré, d’où vient la réticence ? (le problème serait le même avec un autre agoniste comme la morphine). Est-ce le manque de moyens humains/matériels pour effectivement encadrer les usagers pendant la phase d'induction ? Ou y a t'il des réticences par rapport au fait qu'un TSO agoniste pur n'empêche pas de taper quoi que ce soit par dessus ? Voilà , ce sont peut-être des questions un peu naïves, mais je me les pose quand même smile .

Ton post est intéressant et il soulève pas mal de questions intéressantes et montre encore le poids des légendes et des représentations sociales qui entourent les substituts et leurs prescriptions... je vais tenter d'éclairer ta lanterne par rapport à  ce que j'ai entendu dire sur ces questions qui se posent depuis longtemps, tu n'es pas le premier à  t'interroger ainsi sur ce découpage institutionnel entre les deux molécules.

En dehors des idées reçues sur les différents TSO (on en parlera un peu après), je ne suis pas certain qu'il y ait réellement une question de "première intention" avec le subutex mais que plutôt c'est le dispositif qui conduit les usagers a d'abord consulter un généraliste (facile d'accès, protocole simplifié) et donc se faire prescrire du subutex faute de choix - et à  ne consulter que les CAST-CSST bien longtemps après, si cette cure n'a pas bien fonctionné... ou parfois jamais.

En plus, globalement, à  l'échelle nationale il y a peu de centres méthadones, ils sont parfois assez éloignés de certains usagers (+80km), et ces centres sont parfois aussi saturés et sous l'eau (trop d'usagers), sans parler qu'il y a parfois des listes d'attente pour y être pris en charge, et puis avouons le, les CAST sont souvent un peu à  haut seuil d'exigence et nécessite un engagement et une motivation vraiment supérieure à  celui d'aller tranquillement frapper à  la porte du médecin de famille une fois par mois.

En CSST, c'est aussi le parcours du combattant pour y être pris en charge : si certains centres facilitent l'accès au traitement, la plupart NON. Il faut déjà  prendre contact. Passer Voir un travailleur social. Voir un educ spé ou un psy. (1 mois d'attente déjà ). Ensuite une première consultation avec un médecin est mise en place (3 semaines d'attente). Et puis on va définir un traitement, une induction. Il faut revenir à  telle date pour démarrer (généralement sous 15 jours). De la commence la mise en place du traitement, qui est laborieuse, revenir tous les jours voire plusieurs fois par jour pour induire.... Beaucoup de contraintes qui vont s'assouplir progressivement mais la prescription de méthadone reste un cadre beaucoup plus strict que celui du subutex: checkpiss, 14 jours maxi, statut stupéfiant de la molécule (et tous les problèmes de malade en cas de tests salivaires etc... ).

A côté de ça, obtenir ses 16mg/jour de subutex en moins de 30 minutes (pharmacie inclus) pour une durée 28 jours semble le paradis sur Terre.... d'autant plus que souvent les usagers décident d'aller consulter pour prendre un TSO quand ils commencent à  plus rien à  avoir et être vraiment malade et pas avant - c'est souvent un peu dans l'urgence qu'on prend conscience qu'on a besoin d'aide (face au manque initalement déjà ...)

ca m'est arrivé un paquet de fois de tomber en rade de came et de ne plus pouvoir assumer un sevrage aussi brutal et dans ce genre de situations, en France, la seule personne qui peut venir en aide c'est le généraliste. Les centres sont incapables de travailler de cette manière puisque eux sont dans des logiques de prise de temps, de recul, de non immédiateté, et ont même théorisé le fait de ne pas prendre en charge un usager en crise. Pour eux, la mise en route d'un traitement doit se travailler, se réfléchir, s'élaborer.

Du coup avec eux et leurs bons vieux délais de deux mois, si t'as préparé le truc ben t'as largement le temps d'aller te cloitrer 5 jours dans un trou et de repasser 100% clean et te retaper doucement... le jour ou tu arrives à  ton RDV métha, ca fait déjà   60 jours que tu prends plus d'opiacés ! Mortel les gars.... ils seraient d'ailleurs capables de remettre le mec sous métha, juste à  titre de la prévention de la rechute potentielle. smile

Donc vraiment je crois sincèrement dans cette affaire ce qu'il faut voir c'est que si la méthadone est prescrite à  environ seulement 10% des patients toxicomanes contre 90% des personnes sous subutex, c'est AVANT TOUT pour une simple et unique raison institutionnelle : le partage des TSO entre la médecine générale et la médecine spécialisé. De ce fait, on peux presque dire que l'arme du généraliste c'est le subutex (et ses 28 jours à  la cool) et que celle du CAST, c'est la méthadone.

Apres il y a aussi les représentations sociales qui jouet un peu contre la méthadone, même encore de nos jours, hélas.

Il y a toujours cette image qui tend à  laisser croire que le subutex serait le "petit substitut" - celui de la personne dépendante depuis peu longtemps ou encore de produits légers (dérivés codéines) ou qui sniffait de la petite came de rue et ne se pensait pas trop crochée alors qu'en opposition la méthadone serait "le substitut LOURD et abrasif" destiné aux cas de toxicomanie grave, de longues années d'errance dans le produit, de la pratique intraveineuse et donc "le traitement de la dernière chance"..... blablalba...

Une autre lamentable idée reçue joue aussi dans ce sens : beaucoup de gens (et de médecins parfois) pensent et affirment avec un certain panache que le subutex serait moins intoxiquant, qu'il présenterait une dépendance physiologique différente de la méthadone et que le subutex "serait" plus facile à  arrêter qe la méthadone (le verbe au CONDITIONNEL est CRUCIAL) puisque dans la réalité, cette hypothèse ne se vérifie souvent pas du tout chez les usagers. J'ai tenté 7 fois de me sevrer du subutex (état vraiment de cauchemar) et je n'ai jamais réussi à  tenir jusqu'au bout tellement c'était long et j'ai toujours recraqué sur qqs mg de soutien avant rétablissement d'où réaddiction immédiate.... Le premier sevrage de méthadone qu'il m'a été permis de réaliser, je l'ai claqué haut la main sans aucune difficulté aucune (mais vraiment!) et je suis resté abstinent d'opiacé pendant 18 mois derriere, un record pour moi...

pour conclure on peux dire que la méthadone est souvent prescrite : en première intention !! d'où dépend du professionnel que tu rencontres. Si tu vas en CSAPA, on peux te proposer les deux substitutions en premières intentions selon le profil et plus souvent c'est la métha qu'ils préfèrent.

Dans mon centre, il y a des personnes sous métha qui n'ont rien de personnes mises dans la case "derniere chance", il y a plein de personnes qui ont perdu le contrôle d'un antalgique, il y a des toxs, des jeunes, des anciens, des Iv, des fumeurs etc... tout le monde en fait...

Dernière modification par ziggy (15 mai 2014 à  08:03)


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13800
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7477
Blogs
A priori la possibilité de primoprescription de Mathadone par des généralistes (pas tous, il faudra qu'ils aient une convention avec un CSAPA) est en route (2014 ou 2015).Cela resoudrait pas mal de problèmes.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

borofan 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 May 2014
Messages: 25
J'ai fait une pause de 15 jours comme tu me l'as conseillé ziggy.
La dépendance physique (très légère) est passée en 36h, le système digestif en 3-4 jours (ça ralentit bien le transit la morphine même en conso le week-end), et la dépendance psychologique (surtout le craving) en 10-12 jours. Possible que ma tolérance ait diminué de 1/3.

Je peux tester quoi justement comme médicament pour essayer d'annuler les effets secondaires de la morphine sur la digestion ?

Ils ne pourraient pas commercialiser un antagoniste qui ne traverse pas la BBB comme le lopéramide ?
Par exemple :
http://en.wikipedia.org/wiki/Alvimopan
http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/jm00041a003


@lex a écrit

Le sub a un effet déprimant sur moi, et j'en etais arrivé a un point de tres grande depresssion a cause du sub.

c'est pour ça que je préfère le sub : trop d'effets secondaires en sniff (1 trace toutes les 2 heures) pour ne pas diminuer puis arrêter. Je dirais que ça rend dipolaire le sub : une trace te booste, puis 1 heure après elle te casse. Et le lendemain c'est le contraire, c'est aléatoire et assez angoissant de ne pas savoir si tu seras boosté/en forme/ ou cassé.

La métha j'en prenais 4 fois par jour et c'était vraiment à  5mg près (j'étais à  80-->40mg) pour être "un peu en manque" ou "bien" ou "envie de faire une sieste en somnolant". J'étais pas mal sous métha mais j'avais  pas 100% de mon QI loin de là , je faisais pas mal de siestes et voila c'était chaud pour bosser, et si j'essayais de diminuer les doses c'était encore pire.

Et pour la métha je ne sais pas je ne suis jamais descendu à  des doses très basses, mais le sub c'est super chaud à  gérer, ça ne fait pas du tout les mêmes effets à  16mg ou à  2mg par jour, la demi-vie est multipliée par 8 selon la dose, et à  2mg par jour chaque trace me faisait somnoler 15 minutes. Vu que c'était impossible à  gérer, ça m'a poussé à  arrêter.

Dernière modification par borofan (16 mai 2014 à  22:22)

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1842
Blogs
salut boro,
bien pour les 15 jours : c'est une très bonne expérience que de ressentir le "devenir" de ces sensations de manque physique comme tu le décris très bien, qui sont vouées à  disparaitre..... donc  vivre et ressentir un sevrage complet permet de relativiser pas mal de choses...

c'est vrai qu'il suffit de tres peu de produits pour se dérégler a nouveau le cerveau -  ca paisse des sueurs froides aux diarrhées puis ca se calme un peu, les jours qui suivent ca reste vraiment extrêmement présent dans l'idéation pendant une bonne dizaines de jours... et puis les choses se remettent bien.

15j. C'est le temps d'un sevrage opiacé classique ni plus ni moins.

bref en tapant une soirée tous les 15 jours, le risque de dépendance physique est de 0/.

La difficulté est de gérer sa tète et de ne jamais faire le moindre écart à  la regle fixée avec l'epeureur :!


etrange tes descriptions sur les substituts et comment tu les vis, peut etre n'as tu jamais vrament tenté un protocole de soins , bien fait je vveux dire... Parce qu'effectivement si prendre du subutex revient à  te faire des énormes toutes les 2H, ou si la méthadone tu t'habitues a en prendre 4 fois par jour(???) pas étonnant quz x

Dernière modification par ziggy (25 mai 2014 à  01:24)


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

Caïn 
Psycho sénior
510
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1923
Blogs
Pour ma part, j'estime avoir réussi l'exploit pendant des années de la conso occasionnelle. Le truc c'est que la conso se faisait en bande de quatre/cinq si bien que le meug il faisait pas deux jours. Et on attendait le week-end d'après.
Après j'ai réussi autre chose, une dépendance basse. En gros une conso limitée, des breaks longs durant les vacances et plus court entre les plans (de quelques jours, voire une ou deux semaines). Malheureusement cette conso, elle tient pas dans le temps. La volonté s'émousse et ce n'est pas un pote qui fait le plan pour tous mais toi pour toi-même. Du coup, tu as le contact, un bon feeling avec le dealer et ça devient injouable, même si le mec ne pousse pas à  la conso, tu sais que dans l'heure qui suit ton envie tu as ta boulette. Et tu es salarié, tu as une carte de retrait, trop dur de résister. Je suis déjà  assez satisfait d'avoir tenu si longtemps en conso modérée (i g par semaine voire dix jours). Mais tu sais même pas pourquoi mais un jour au lieu de te faire un min-trait comme d'ahb', tu t'envoies une poutre à  11 h du mat. Et là  tu te dis que tu ferais mieux t'appeler ton toubib. Et tu te retrouves en traitement (suboxone 2 mg)...
Comme dit Ziggy, l'histoire est toujours la même. Mais je dirais qu'elle est aussi différente à  chaque fois. J'ai même deux potes qui sont restés consos occasionnels... Comme quoi...

Dernière modification par Caïn (27 novembre 2015 à  14:45)


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

Joss82160 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Apr 2017
Messages: 6
Salut ben moi j'ai 30 , dix douze dans la came , j ai pas de tso depuis le debut j ai fait plusieurs sevrage a la dure , smurf dans le lit , la grippe de ta vie , la caca dans tes sous vetements tout quoi....Puis j ai tentes les demenagement mais j ai toujours l'impression qu'on me teste , car toujours au bout de un deux mois sur ce nouvel endroit je trouve un dealer , je n'ai pas d'appui je veux dire personne qui m'aide a combattre mes envies autement dit mon addiction , c'est ca aussi de bouger bcp on peu pas connaitre du monde vraiment , on survole des connaisances , tres dur d'y resister car finalement l'hero est une bone amie qui me laisse pas tomber mais qui eme met mal , un peu comme un couple qui s'aime d un amour destructeur... Souvent avant quand j en voulait j'allais faire les magasins ou autre, m acheter des vynile des fringues , mais ca a marcher un petit temps , je n'arrive pas a m'en defaire serais je toxo a vie ? J ai passer des periodes de un ou deux ans sans taper , mais j'arrive rarement meme jamais a dire non , des fois je me degoute mais ca va , les gout a rien , l'envie de rien on connait tous ca , mais des fois c'est ultra stressant et pesant , alors un petit dragon remet tout bien....Les cercle d'aller au travail avec ca pareil , il t'en faut pour aller travailler , donc un jour y en a pas tu te met off puis deux puis trois puis tu finis vires , je pense que bcp connaissent , des fois je maudit le jour ou j'ai pris ca, puis des jours je vis avec plutot bien , ces rechutes de moral ca plombe grave...Passer son Rsa dans de la merde coupe a 85 pourcents qui te dure dix jours , ou ta paye qui fait 20 jours c'est toujours dur , de voir tout ce que l'on fait pour ca....Passer un mois dans un taf que l'on deteste avec des gens qu on deteste juste pour aimer que cela...Et comme dit plus  haut j ai fait les demenagements , meme de pays et cela revient toujours....

Dernière modification par Joss82160 (14 avril 2017 à  19:47)

Hors ligne

 

Caïn 
Psycho sénior
510
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1923
Blogs
Franchement Joss, si l'on en juge par tes messages, tu es pile poil dans le profil auquel un tso amènerait une aide réelle, sans bien sûr résoudre tous tes problèmes mais bon...

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Pendant le confinement, formez vous gratuitement sur les addictions
    Il y a 4jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Toute l'info sur le coronavirus, les drogues et les traitements TSO
    20 mars 2020Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 5jCommentaire de Sam96 (28 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du confinement ?
    Il y a 7hCommentaire de ZombyWoof (208 réponses)
     Appel à témoignage 
    Acces à la méthadone et buprénorphine et matériel de RDR en temps...
    Il y a 14hCommentaire de Association SAFE (40 réponses)
     Forum UP ! 
    Effets secondaires - Tramadol et Pregabaline
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Rester perché ? - Le buvard que j'aurai jamais du prendre
    Il y a 32mn
    2
    Commentaire de Martien dans [LSD 25...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - Contaminé ?
    Il y a 36mnCommentaire de Daane-El dans [Psilocybe - Champigno...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Culture - Température & psilos
    Il y a 44mnCommentaire de Daane-El dans [Psilocybe - Champigno...]
    (17 réponses)
     Forum 
    Etude - Cristallisation est benzo
    Il y a 46mnNouvelle discussion de Ac37 dans [Benzodiazépines...]
     Forum 
    Drogue info - Acheter du DXM pure sur des sites chinois
    Il y a 53mnCommentaire de TheRealSlimShady dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (1 réponse)
     Forum 
    3-MMC et "Cocktails maison"
    Il y a 56mnCommentaire de Daane-El dans [Cathinones et RC stim...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Empire Market
    Il y a 1hCommentaire de Teddyappt dans [Anonymat et sécurité...]
    (3 réponses)
     Forum 
    3-mmc et probleme d'injection
    Il y a 1hCommentaire de Daane-El dans [Cathinones et RC stim...]
    (7 réponses)
     Blog 
    Bad trip cannabis
    Il y a moins d'1mnNouveau blog de Gretchen dans [Trip Report]
     Blog 
    Eh ben par ouskejcommence ??
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de Rick dans le blog de nofutureorriding85
    (12 commentaires)
     Blog 
    Codéine à volonté !!!
    Il y a 5hCommentaire de Kinkazma dans le blog de Kinkazma
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 04:49
     PsychoWIKI 
    Le sevrage des produits psychoactifs
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    hakean, Geckola, palguy, Lam, Toxicobartos, Shiro nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Market sur le deep web : RDR / Eviter les arnaques / les scams / les vendeurs peu scrupuleux
    par Desperadoss, le 03 Apr 2020
    Bonjour , j'ai eu le feux vert ( nottament pour les liens), alors je vous propose ici un tuto pour éviter au maximum les mauvaises expériences qui peuvent arriver à cause d'une commande du Deep Web. Ce tuto est pour les personnes possédant déja leurs cryptomonaies ! Pour ceux que n'en pas enco...[Lire la suite]
     TR : Dépucelage DMT
    par bilon, le 11 Feb 2020
    Salut, Il va falloir mettre des mots sur tout ça pfiou, je pense ça va me prendre du temps à rédiger, j'ai pas l'habitude de ce genre d'exercice. Allez je me lance pour mon 1er TR sur PA, voir mon 1er TR tout court. En fait cette expérience a été si bouleversante que j'ai besoin de la part...[Lire la suite]
     Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du confinement ?
    par Gluglustipioo, le 03 Apr 2020
    Salut les ami.e.s ! J'habite à Ivry-sur-Seine. Ici beaucoup de points sont fermés. Le seul où j'ai pu me rendre (le plus proche de chez moi d'ailleurs) pratiquait ces prix : Avant le confinement : 7 euros le gramme pour le shit 10 euros le gramme pour la weed Semaine 1 : 10€/g pour le sh...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Salut zomby ça roule en ces tps cpliqué ? A+ Marvin. R dans [forum] Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du confinement ?
    (Il y a 6h)
    Arréte de parler de généralités, parle de toi ! dans [commentaire de blog] Eh ben par ouskejcommence ??
    (Il y a 6h)
    En effet , très bon article ... (MM) dans [forum] Du stoner au cracker, le calvaire des toxicomanes confinés
    (Il y a 7h)
    Top, take care collègue ! dans [blog] 1er trip sous N2O
    (Il y a 9h)

    Pied de page des forums