besoin de conseils pour un arret presque brutal au zolpidem / PsychoACTIF

besoin de conseils pour un arret presque brutal au zolpidem

Publié par ,
13358 vues, 15 réponses
cycyles 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 15 Feb 2017
75 messages
Bonjour à  tous et bon we,
Je reviens poster sur ce forum j'étais venu avant mais les choses ont changé.
Je suis drogué au zolpidem (35 pilules par jour). Je n'ai plus d'argent, donc obligatoirement je ne pourrai plus en avoir. Le problème c'est que je sais qu'il faut la volonté d'arrêter pour réussir à  arreter. Il m'en reste pour 21 jours.
Je viens vers vous pour savoir quelle approche faire pour arreter (pas entièrement il me restera 2cp/jr).
1/ j'ai pensé hôpital, mais lequel sachant que psychiatrique tu en ressors pire que tu y entres (en général et j'habite en Charente c'est pas le meilleur département pour comprendre ce genre d'addiction.). Et honnêtement l'hôpital des que je rentre à  l'intérieur les trois premières heures suivantes je veux foncer vers la sortie. Ya t'il un très bon hôpital en France pour s'occuper de ce genre d'addiction?
2/ mon père n'est pas au courant que je suis addict donc quand je vais commencer à  être en manque je ne sais pas quelle attitude montrer (souffrir en silence (oui mais jusqu'à  quand?)?)
3/ya t'il des moyens drastiques pour éviter les douleurs du sevrage (dépression intense, mal de crâne, mal partout en fait), je ne sais pas moi je serai capable d'accepter un coma artificiel le temps que le sevrage physique passe.
4/ et enfin retour à  la réalité, si je survis au sevrage physique, le sevrage psychologique est le plus dur paraît il, le retour à  la réalité, tout ca.......
5/ quand mon père va apprendre que je suis ruiné financièrement et drogué, je ne sais pas ce qui va m'arriver. comment lui annoncer tout ça?
Alors je me connais je sais  que je vais très fortement pensé au suicide, à  devenir une véritable loque..... Je vous demande conseil, exist' il un moyen d'éviter toute cette souffrance.
(Je précise que je suis bipolaire à  forte tendance dépressive sans les médocs).
J'espère que certains ne me jugeront pas et comprendront ma vie. J'espère que certains sauront me conseiller.
Merci de m'avoir lu smile
C.

Hors ligne

 

Sufenta
Modérateur
500
Inscrit le 11 Apr 2015
6206 messages
Salut

Il ne faut pas arrêter net une tel conso, tu es bien à  5 boîtes par. Jours 35 cp?

Il te faudrait consulter un csapa avec lequel tu pourrais discuter de modalités de sevrage mais là  il ne faut surtout pas arrêter complètement, ca peut être mortel, vraiment au sens propre.

Je ne connais pas ton père mais si tu donnes le meilleur de toi meme pour arranger la situation il ne peu que en être fière, enfin à  voir

Amicalement

SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

Aucune chance que quelqu'un te juge sur le forum... C'est pas notre façon de fonctionner.

Pour ce qui est de ton paternel, je t'engage à  l'inviter prendre le café ( ou un petit repas concocté par tes soins ) et de discuter franchement et Tranquillement avec lui.

Cela te permettra de " crever l'abcès " et de cesser de culpabiliser.

Pour décrocher, il est impératif que le sevrage se fasse en douceur.

La baisse doit être progressive et par pallier.

Tu peux commencer de ton propre chef en commencant à  baisser le dosage quotidien.

Essaie de supprimer un comprimé par jour pendant ces deux jours en attendant lundi.

Dans le même temps, il me parait urgent d'aller raconter ton histoire à  ton médecin traitant. Il est à  même de pouvoir t'aider.

Je pense qu'il serait bien de switcher le Stilnox pour le remplacer par une benzodiazepine à  longue demie vie, comme le Valium ( le diazepam ) ou le lysanxia ( le prazepam ).

Une benzodiazepine à  longue demie vie te permettra de mieux réussir à  gérer tes prises par rapport à  la molécule que tu gobes à  l'heure actuelle qui n'a que deux heures de demie vie.

Comme ta consommation est devenu " hors norme ", une hospitalisation sera peut-être nécessaire afin de Revenir à  une dose moins importante.

Une cure de sommeil me semble une bonne idée. Elle te permettra de ne pas souffrir. Et elle me parait bien indiquée puisqu'il s'agit de t'administrer des benzodiazepines en IV.

Le but étant de faire descendre ta tolérance pour que ton médecin traitant puisse prendre le relai et te prescrire un traitement qui ne le mettra pas en porte à  faux vis à  vis de la sécurité sociale ( une posologie " acceptable " ).

En accord avec ton médecin traitant, tu peux tout à  fait suivre un protocole de baisse à  la maison.

Je te conseillerais pour ce faire de voir avec lui pour une injection journalière de Valium à  son cabinet afin de ne pas avoir de stock à  la maison et ne pas être tenté de gober plus que la prescription.

Par la suite, lorsque tu seras stabilisé à  une dose recommandée journalière, il conviendra d'envisager une baisse ou une continuité de ton traitement médical si ton état de santé le nécessite.

Je le répète, il est HORS DE QUESTION d'envisager un sevrage sec. Aux doses que tu consommes actuellement, cela pourrait t'être fatal.

Et la souffrance n'est pas utile.

En ce qui concerne l'argent, ne te fais pas trop de soucis. Le dicton " plaie d'argent n'est pas mortel " est d'actualité.

Si tu galères, je t'engage à  prendre contact avec une assistante sociale qui t'aidera à  gérer ton budget et pourra t'aider financièrement de manière sporadique ( de temps en temps ).

Il est facile de se faire happer par une molécule. Ne t'inquiète pas, tu n'es pas le premier ( ni le dernier ).

Tu en as pris conscience et c'est bien d'avoir l'envie de faire évoluer les choses.

Courage ( et tiens nous au jus ),


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
2800
Inscrit le 07 Sep 2007
5551 messages
edit: Nos posts se sont croisés avec Reck', du coup il a déjà  dit à  peu près tout ce que je raconte dans mon post ^^'
Tant pis, ça peut pas faire de mal d'en rajouter une couche.
____________

En effet c'est une dose plutôt impressionnante surpris
Je crois que c'est le record du forum parmi les consos de Zolpi; tu les prends en IV en per os?
(je demande car en général, les témoignages d'UD au stilnox qui sont à  de très haut dosages l'injectent)

Je plussoie Suf' à  fond, si t'abordes le sujet avec ton père en commençant par "j'ai commencé un sevrage des somnifères auxquels je suis devenu dépendant, je préfère te prévenir car je risque d'être un peu irritable pendant cette période", y'a pire comme contexte pour "avouer" une addiction.
Le papa sait sans doute que les somnifères ça peut être traître...

Et encore comme Suf', sans vouloir te faire flipper, c'est du sérieux là , faut faire ça proprement.

Un psychiatre compétent gérerait surement ça comme un sevrage d'un benzo hypnotique classique à  demi-vie très courte;
et te passerait surement sous Valium (diazepam, benzo anxiolytique & myorelaxant), car il a une demi-vie extrêmement longue, ce qui rend les baisses de dosages moins difficiles.

Ensuite une fois que vous aurez trouvé un dosage correspondant à  350mg de Zolpi, il te fera progressivement descendre
(les comprimés vont jusqu'à  2mg (puis 5 et 10mg), donc tu peux vraiment baisser tous les 3/4j sans trop sentir de différence, si tu les casses en 2, tu peux littéralement diminuer mg par mg)
jusqu'à  l'équivalent des 20mg que tu veux garder à  la fin par jour, et te repasserait à  ce moment sous zolpidem si tu insistes vraiment...

Mais pour descendre jusqu'à  20mg sans trop d'inconfort, si tu veux faire ça bien faut diminuer lentement mais surement sur plusieurs mois.
Une addiction pareille, tu vas pas t'en débarrasser en une semaine.

4/ et enfin retour à  la réalité, si je survis au sevrage physique, le sevrage psychologique est le plus dur paraît il, le retour à  la réalité, tout ca.......

Houla, ça t'auras le temps d'y penser plus tard, pour l'instant faut gérer le manque physique et je vais pas te mentir, ça va pas être marrant.

Bon courage et tiens nous au courant merci-1
MT

Dernière modification par Mammon Tobin (27 mai 2017 à  17:17)

Hors ligne

 

cycyles 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 15 Feb 2017
75 messages
En réalité,
je connais les effets du sevrage j'en avais fait un à  l'époque ou j'en prenais 20/jr. je suis passé à  zéro.
ON souffre pas tellement, au début douleurs estomac/ventre suivi par vertiges, angoisses et viennent les crises de convultions, qui je supposent elle finissent par etre mortelles. et je dois bien avouer que j'hésite à  ne pas laisser le sevrage brutale se faire tout seul. je sais je vais souffrir pleurer quelques jours mais une fois les crises de convulsions atteintes... je serai libéré..
il faut savoir que je suis "sous anesthésie" de stilnox depuis plus de deux ans. j'ai pas envie de vivre dans un monde ou je vais souffrir plusieurs mois le temps du sevrage puis un retour à  la réalité que je sais extrèmement pénible car je serais souvent tenté de rechuter. je me connais.....
Vivre dans la douleur psychologique toute ma vie ou mourir en souffrant quelques jours.... le choix est difficile.
désolé de parler de la mort comme ça..... En plus je connais les hopitaux de ma région, ils vont me mettre sous neuroleptiques et j'en passe.... et j'ai pas vraiment envie de tout ça.

Hors ligne

 

Sufenta
Modérateur
500
Inscrit le 11 Apr 2015
6206 messages
Re

Reck et MT t'ont déjà  donnés les bons conseils mais vraiment ne minimise pas le sevrage des benzo ou z drugs, les crises de convulsions ne vont pas te libérer, de plus cela peut être évité simplement...

Comme l'ont dit mes collègues un switch vers le diazepam te stabilisera sans souffrances et risque vital mais au dosage que tu consommes il serait clairement judicieux de faire cette transition sous surveillance hospitalière...

Tu te sens probablement au pieds du mur et à  te demander si tu vas pouvoir trouver une solution à  cette impasse mais je t'assure qu'avec une bonne prise en charge et un switch bien fait tu seras soulagé et confortable en peu de temps, apres tu pourras diminuer tranquillou mais vraiment va consulter un pro les doses sont trop importants pour arrêter à  l'arrache...

Et ne pense pas que seul la mort est une solution, avec un bon switch, une bonne pec, en peu de temps tu sentiras le bénéfice et la apres stabilisation tu pourras diminuer sans souffrir. Vraiment consult un pro pour les modalités de sevrage qui peuvent se faire dans des bonnes conditions sans neuroleptiques (qui ne sont pas adaptés) afin de gèrer cette situation...

Tu les prends comment les stilnox iv ? Per os ?

Courage il y a des solutions sufenta

Dernière modification par Sufenta (27 mai 2017 à  20:24)


SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

cycyles 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 15 Feb 2017
75 messages
je le prends à  avaler normal.....
bah en deux ans c'est l'escalade avec l'accoutumance....
2/j puis 4/j puis 7 puis 14.... et me voilà  à  35.....
et le soucis c'est que je prends déjà  du prazépam (4/j) pour des troubles d'annxiété sévères... donc mon corps est dejà  habitué aux benzo aussi.

Hors ligne

 

Sufenta
Modérateur
500
Inscrit le 11 Apr 2015
6206 messages
Ce n'est pas grave pour le lysanxia mais il est important de faire un switch bien encadré cela te permettra d'aller mieux et d'envisager une baisse en douceur

Amicalement

SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

bioventis
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 15 Sep 2011
57 messages
Moi j'ai simplement une question.
Comment est-ce possible de se fournir 35 comprimés par jour ?

Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne

 

Terson 
BioHacker
France
000
Inscrit le 25 Jul 2014
806 messages
Blogs
T'es sérieux Bioventis ?

Déjà  que c'est une grosse galère pour chopper 2 comprimés par jour toi c'est carrêment 35 ? En France maintenant que le Zolpis est sous ordonnance sécurisé il est moins prescrit (c'est mon impression par exemple ma mére qui en avait depuis 15 ans sont médecin ne veut plus lui en prescrire) et les pharmaciens sont plus vigilant en plus.


Ah je crois que tu fait référence a l'auteur excuse je suis aller trop vite lol

Dernière modification par Terson (15 juin 2017 à  12:34)


Sautez dans l'urinoir pour y chercher de l'or.
Je suis vivant et vous êtes morts - Philip K. Dick

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11600
Inscrit le 22 Feb 2008
10046 messages
Blogs
Bonjour cycyles,

je plussoie les conseils des uns et des autres

Salut

Il ne faut pas arrêter net une tel conso, tu es bien à  5 boîtes par. Jours 35 cp?

Il te faudrait consulter un csapa avec lequel tu pourrais discuter de modalités de sevrage mais là  il ne faut surtout pas arrêter complètement, ca peut être mortel, vraiment au sens propre.

Les convulsions peuvent etre mortelles !! Donc y aller progressivement et vraiment te faire aider par un ou des soignants.
Amicalement


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

bioventis
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 15 Sep 2011
57 messages

prescripteur a écrit

Les convulsions peuvent etre mortelles !! Donc y aller progressivement et vraiment te faire aider par un ou des soignants.
Amicalement

Salut prescripteur. Effectivement il faut réduire la posologie petit à  petit, mais comment se fournir autant en zolpidem ? Surtout que maintenant c'est assimilé stup.


Haaan, haaan !______________
→ ① L'enfer de la 3M est à lire ici
→ ② Ah oui, ici aussi...

Hors ligne

 

Terson 
BioHacker
France
000
Inscrit le 25 Jul 2014
806 messages
Blogs
Il faut switcher sur une dosé adapté de Valium et diminuer très progressivement bioventis. Enfin je pense Prescripteur confirmera.

Dernière modification par Terson (15 juin 2017 à  17:32)


Sautez dans l'urinoir pour y chercher de l'or.
Je suis vivant et vous êtes morts - Philip K. Dick

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11600
Inscrit le 22 Feb 2008
10046 messages
Blogs
Effectivement on peut remplacer au moins une partie du zolpidem par une vraie BZD (le zolpidem est apparenté aux BZD). Mais je laisserais quand même une part de zolpidem car l'équivalence n'est pas absolue.
Personnellement quand j'ai demandé une dérogation au Médecin Conseil de la Sécu ça a marché à  condition que le caractère degressif soit bien décrit et bien suivi. D'où l'importance d'etre suivi médicalement. C'est le médecin traitant qui demande cette dérogation mais l'appui d'un CSAPA favorise la démarche.
Si ton médecin traitant est réticent, rappele lui que tu as fait des convulsions au dernier sevrage et que tu es dans une démarche de sécurisation !!!!!
Pour les BZD en effet le valium est recommandé, d'autant qu'avec la forme gouttes c'est facile à  doser vers la fin (dans quelques mois) pour les petites doses. Mais il est déconseillé d'associer 2 BZD donc il faut a priori choisir entre le prazepam et le valium. (mais le sevrage n'est pas forcément à  faire, si tu as des angoisses).
Amicalement

http://benzo.org.uk/freman/index.htm

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

franck.pharma 
Psycho junior
000
Inscrit le 08 Sep 2013
211 messages

prescripteur a écrit

Effectivement on peut remplacer au moins une partie du zolpidem par une vraie BZD (le zolpidem est apparenté aux BZD). Mais je laisserais quand même une part de zolpidem car l'équivalence n'est pas absolue.
Personnellement quand j'ai demandé une dérogation au Médecin Conseil de la Sécu ça a marché à  condition que le caractère degressif soit bien décrit et bien suivi. D'où l'importance d'etre suivi médicalement. C'est le médecin traitant qui demande cette dérogation mais l'appui d'un CSAPA favorise la démarche.
Si ton médecin traitant est réticent, rappele lui que tu as fait des convulsions au dernier sevrage et que tu es dans une démarche de sécurisation !!!!!
Pour les BZD en effet le valium est recommandé, d'autant qu'avec la forme gouttes c'est facile à  doser vers la fin (dans quelques mois) pour les petites doses. Mais il est déconseillé d'associer 2 BZD donc il faut a priori choisir entre le prazepam et le valium. (mais le sevrage n'est pas forcément à  faire, si tu as des angoisses).
Amicalement

http://benzo.org.uk/freman/index.htm

Franchement il y a des médecins généralistes qui prendraient le risque de prescrire 35 comprimés par jour, même avec un accord ? Et il existe un pharmacien dans ce pays qui accepterait de délivrer ?

Ce genre de protocole doit se faire sous surveillance médicale permanente, dans un établissement de santé, avec des médecins spécialisés, et une pharmacie interne à  l'établissement.

Ce n'est pas au médecin de quartier et au pharmacien d'officine de gérer ça...

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11600
Inscrit le 22 Feb 2008
10046 messages
Blogs
Quand j'ai demandé une dérogation ce n'était évidemment pas pour 35 cp/j mais comme 1 cp/j est la limite il faut une dérogation dès qu'on dépasse, du moins en principe. Je crois me souvenir que c'était 5 cp/j. (En fait j'ai téléphoné au Médecin de la Sécu mais c'est le médecin traitant qui a fait la démarche, à  ma demande. Je n'ai donc pas suivi le patient par la suite).

Dans le cas présent, avec la prescription de BZD à  doses élevées, je pense qu'on aurait pu baisser rapidement le zolpidem, mais je ne veux pas donner de chiffres précis sans avoir tous les éléments.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

  8
[ Forum ] Aucun effet - ZOLPIDEM 10 mg
par Djadja92, dernier post 02 janvier 2022 à  23:58 par Dan
  9
[ Forum ] Injecter - Zolpidem
par yololoyo, dernier post 21 octobre 2012 à  17:29 par karama
  25
  [ PsychoWIKI ] Zolpidem (Stilnox), effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
14 octobre 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de subst...
Il y a 2jCommentaire de BOLOT (31 réponses)
 Forum 
Variètés d'herbe - Ou trouver de la sativa sur Strasbourg
Il y a moins d'1mnCommentaire de aniima dans [Cannabis...]
(1 réponse)
 Forum 
Addiction - Cocaïne avec volcano
Il y a 2mnCommentaire de meumeuh dans [Cocaïne-Crack...]
(4 réponses)
 Forum 
Je bois tous les soirs j'usqua la mort cérébrale
Il y a 8mnNouvelle discussion de Vonzy dans [Alcool...]
 Forum 
Identification - Pas de psilos ?
Il y a 19mnCommentaire de Noria dans [Psilocybe - Champigno...]
(14 réponses)
 Forum 
Arrêt & Sevrage - Sevrage amphétamines
Il y a 21mnCommentaire de Vonzy dans [Speed-Amphétamines...]
(11 réponses)
 Forum 
Effets secondaires - Eviter les vomissements et les nausées de l'héroine
Il y a 37mnCommentaire de Psychonogeek dans [Heroïne...]
(4 réponses)
 Forum 
Arrêt & Sevrage - Vyvanse: arrêt après 6 ans/santé mentale
Il y a 48mnCommentaire de Vonzy dans [Speed-Amphétamines...]
(3 réponses)
 Forum 
Interaction & Mélange - Codéine + Metamizole dangereux ?
Il y a 3hCommentaire de Kloudlg dans [Codéine et dihydrocod...]
(3 réponses)
 Blog 
Mon addiction avec le cannabis
Il y a 6hCommentaire de zizitaupe_meilleure_bande dans le blog de DeesseduMal
(1 commentaires)
 Blog 
Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
Il y a 1j
9
Commentaire de Zénon dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(18 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 14:06
 PsychoWIKI 
The Beach At Punta Cana City Place
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
par Cub3000, le 22 Nov 2022
Hello...Je pourrais lister tout un tas d'effets positifs sur ma vie de certaines substances que je consomme, mais je vais me limiter au plus notable : Les lysergamides m'ont complètement sorti d'une sorte de rumination d'angoisses existentielles/métaphysiques qui me bouffait littéralement la vi...[Lire la suite]
 Question pour arrêt du Shit
par PrincessCarolyn, le 23 Nov 2022
Coucou ! Je suis à peu près dans la même situation que toi par rapport au shit et en suis à ma 2eme semaine d'arrêt.. Ce qui m'a paru important dans un premier temps c'est de se fixer des objectifs réalistes, et de se laisser le droit de diminuer sa conso petit à petit. Tu peux par exemple t...[Lire la suite]
 Quelle sensation la première fois?
par cependant, le 22 Nov 2022
Salut, juste pour préciser un truc de taille. Sur le forum ni le message 1 ni le 2 ne sont approuvés. On n'est pas là pour donner des conseils, ni imaginer auprès des gens ce qu'une conso pourrait leur faire (tu vas passer une bonne soirée ??!). On ne peut pas savoir...ni deviner. Sans parl...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

tellement bien dit merci Hyrda dans [forum] Et après? Bonne question...
(Il y a 2h)
même sentiment avec arrêt de morphine Hyrda dans [forum] Et après? Bonne question...
(Il y a 2h)
Cool te lire que ça te convient ! dans [forum] Début traitement hospitalier gélule
(Il y a 15h)
appeller ça peut être exténuant, mais ça ecrème les cons dans [forum] Sevrage forcé non désiré, des conseils?
(Il y a 21h)
❤️ dans [commentaire de blog] Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
(Il y a 21h)

Pied de page des forums