Mayday / PsychoACTIF

Mayday

Publié par mindwindow, 14 novembre 2017 à  22:02
2439 vues, 14 réponses
mindwindow 
Jeune cassé
France
000
Lieu: Partout
Date d'inscription: 15 Nov 2016
Messages: 65

Bonsoir tout le monde,

Bon, c'est un peu la merde là.

J'étais suivi en CSAPA, au début je pensais que ça se passerait bien, mais ça c'était avant les RDV avec le "médecin". L'infirmière et la psy était très compétentes, voir même rassurantes, je ressortais soulagé et détendu avec elles.
Mais pour le médecin, mon addiction et le grave manque psychologique qui en résulte ne serait qu'une sorte de "caprice" ou une simple faiblesse logique
Selon lui il suffit d'attendre que ça passe, il refuse de me prescrire autre chose que des benzos, et encore il est contre les benzé aussi au premier abord.
Comme je le disais dans un post récent, ces seuls conseils sont de faire un truc qui me change les idées lors des pics de manque (les soirs surtout) sauf qu'il ne comprends pas que ça ne fonctionne pas. Je suis pas con, j'ai bien essayé de remplacer ça par la musique, la cuisine et tout ce que j'aime par dessus-tout, mais ça m'empeche pas de passer mes journées à penser au manque, à penser à la codé, et mes soirées à morfler de ouf et à me retenir méchamment de pas taper si j'en ai chez moi (ma mêre à des migraines mais je peux pas lui bouffer tous ces cachetons quoi), et surtout ne plus rien savourer comme avant

J'ai donc commencé à chercher au marché noir, mais y'a rien, et je veux vraiment pas me mettre à prendre autre chose que ça, j'aimerais juste pouvoir consommer quelque fois par semaine et éventuellement arrêter petit à petit comme je l'avais commencé avant ce putain de 14 juillet.

En attendant il n'y a pas d'autre CSAPA dans ma ville donc je peux oublier la oie légale, sachant également que mon médecin n'est pas du tout ouvert d'esprit. Je me sens bloqué, j'ai pas choisi d'arreter, j'ai pas choisi d'en chier je m'accomodais trop bien de la codé. J'ai recommencé la beuh de manière abusive, et je bois beaucoup plus qu'avant. J'ai que 20 ans putain, ça me gave d'en être là, après j'assumes, j'ai consommé et dévellopé une addiction, mais voilà quoi.

Bon courage aux autres qui galèrent, et bravo à ceux qui s'en sortent surtout ! Si vous avez des idées, des conseils ou quoi, ça ne pourra que m'aider..


Merci coeur

Hors ligne


gaspard99 
Psycho junior
France
700
Date d'inscription: 12 Sep 2017
Messages: 480

Salut,

Tu ne peut pas aller voir d'autres medecins dans ta ville?
Tu vas bien en trouver un qui va te prescrire de la buprénorphine!
Je suis un peu "surpris" par le discourt que tiens le medecin de ton csapa, pas de TSO, bizarre comme façon de voir les choses. Tu n'est peut etre pas assé addict pour lui !
Le marché noir c galère tu dépend d'une "source" qui n'est pas fiable, pour la reussite de ton tritement il te faut une régularité dans les posologies, oublie ça a mon avis.
Je suis sur qu'en cherchant un peu (si tu habites une ville) de trouver un toubib qui te prescrive un TSO.
Bon courage.

Gas.

Hors ligne


Daniel 
Banni
France
001
Date d'inscription: 10 Jun 2017
Messages: 14

Salut à toi

c'est donc un opiacé ton problème si j'ai bien compris

si les blouses blanches (qui ont toujours l'orgueil de se prendre pour D.ieu) ne te comprennent pas alors je te conseille d'étudier ton addiction à fond et là tu verras que tu pourrais trouver des produits naturels(qui restent dangereux sur le long terme) tel qu'un certain arbre d'Indonésie (K.....m) dont les alcaloïdes tapent exactement sur les mêmes récepteurs du cerveau que les opiacés sans pour autant défoncer aussi fort que de l'héro ou de la morphine.

Je trouve même à MON gout PERSONNEL que cela se rapproche fortement de la codéine.

à partir de là tu as deux choix :

      . soit tu continue avec cet arbre et alors tu y laisseras des neurones à long terme (la codé c'est plutôt court terme).

       .soit tu chinoises et tu deviens clean et tu choisis la vie.

je connais pas d'autres produits naturels susceptibles de t'aider pour ce cadre de soucis. Donc n'hésite pas  à faire tes recherches et pousses les le plus loin possible

je suppose que puisque tu as 20 ans et que comme tu le dis tu en as plein le dos alors tu choisiras la vie

dans la rubrique sevrage ils t'expliquent ce qu'est la méthode chinoise

En tout cas que la force soit avec toi

Hors ligne


Daniel 
Banni
France
001
Date d'inscription: 10 Jun 2017
Messages: 14

A Gaspard,

Hier c'était la première fois que je voyais un toubib pour un soucis d'addiction il n'a pu me prescrire qu'un benzo

Il m'a aussi expliquer le parcours pour un patient (régulier ou non) qui veut ETRE pris en charge:

     .1°visite médecin qui va orienter vers une centre d'addictologie
     .2°des visites régulières au centre pour mettre en place un protocole viable
     .3°retour chez le médecin avec le protocole du centre et tous les justificatifs qu'il faut pour pas passer pour un camé qui cherche à s'approvisionner aux frais de l'état
     .4°et là seulement une ordonnance de TSO pourra être délivreé

sur ces quatres étapes pourront t'être prescrit des benzo des anti-douleurs et autres trucs pas trop actifs


ceci est la loi Française régissant la gestion de l'addictologie des citoyens si celle-ci n'est pas illégale.

Alors oui je sais j'en entend déjà :" wouaahhhh Daniel c'est un mytho car moi ceci moi cela" sachez bien messieurs dames que si vos médecins enfreignent cela alors en français on appelle ceux-là des hors la loi et si vous faites confiance, pour vous soigner à des hors-la-loi c'est bien votre problème.

Hors ligne


BoilingBlood 
PsychoHead
2700
Date d'inscription: 02 Feb 2013
Messages: 1281

Bah je vais pas dire que Daniel est un mytho, juste qu'il est mal renseigné et un peu crédule d'avoir cru ce que lui a affirmé un médecin et l'a pris pour argent comptant....
Un médecin de ville peut sans problème prèscrire du sub, et ce sans être hors la loi. C'est juste qu'il ne va pas pouvoir initier un traitement à la métha.
Peut être que ton médecin t'a dit ça parce qu'il ne voulait pas te prescrire de buprénorphine, ou même n'est pas très au fait de ce qui se fait dans ce domaine.
Prends plus de sources la prochaine fois Daniel, surtout si ce que te dit la première personne ne semble pas aller dans le sens de ce qui semble exister au premier abord.
La primo prescription est un sujet souvent abordé ici-même, et souvent avec des professionnels. Si on se fourvoyait tous là dessus depuis si longtemps, on aurait fini par le savoir depuis bien longtemps.

Hors ligne


BoilingBlood 
PsychoHead
2700
Date d'inscription: 02 Feb 2013
Messages: 1281

Daniel a écrit

vous êtes que des sales toxicos de merdes ( et surtout RIEN d'autre arrettez de vous racontez des contes de licornes de fées et de magicien) a qui ça fait chier de savoir que quelqu'un va peut être s'en sortir et que cela vous renvoie à votre propre minabilité de pas pouvoir y arriver.

sur ce ce je vous souhaite la mort la plus toxique et dégueulasse qui soit bandes de pourris
[...]
pour les modos et ceci est une MENACE si un jour je vous croise car j'ai commencer à vous cherchez je serais clean et de nouveau sportif alors que ces eespèces de junkies  bons à rien seront toujours dans leur merde alors et je réitère ceci est une MENACE je les laisserai tous sans la possibilité de pouvoir se droguer par eux même ainsi ils seront a la merci de la vindict des blouses blanches et ils se souviendront de cet épisode lamentable. je ferai cela dans a plus grande des barbarie ils peuvent en etre sur ces gros PD de modo.

en gros à tous les utilisateurs du forum lambda comme moi j’adresse toutes mes excuses merci à toi Gaspard de m'avoir fait voir qui ici sont les Enculés les modo et toute leurs ascendances (ceci est de la spiritualité et je ne m'attend à ce que toi pauvre attardé mental de modo ; de pouvoir comprendre le concept de  l'ascendence et la descendance.

Mouééé... en fait, Daniel.... comment dire? Bah, tes propos parlent très bien pour toi en fait.

Hors ligne


mindwindow 
Jeune cassé
France
000
Lieu: Partout
Date d'inscription: 15 Nov 2016
Messages: 65

Daniel est donc le meilleur spot anti-drogues à ce jour, c'était pas si compliqué à trouver au final

Hors ligne


mindwindow 
Jeune cassé
France
000
Lieu: Partout
Date d'inscription: 15 Nov 2016
Messages: 65

Je sais que personne ne peut vraiment m'aider ou quoi mais le fait d'écrire et de mettre des mots sur ce que j'endure (et que d'autres doivent endurer voir pire) me fait pas de mal.

J'oscille entre le craving e la codé qui est très très trop fort, et quelques prises d'autres trucs quand je suis en dèche (Xan' / Myorelaxant / weed de moins en moins, elle ne correspond pas à l'effet qui me manque, même si j'aime toujours autant cette plante)

Je m'en veux même de me plaindre et de souffrir, j'me dis que d'autres vivent bien pire qu'une envie de se défoncer aux cachettons et que ça ne me tuera pas (directement en tout cas) de ne pas en avoir. Je ne sais pas mais quelque chose me renvoie à ma propre image de drogué, que j'aimerais percevoir comme libre de faire ce qu'il veut, responsable malgré tout, mais je pense que ce que l'on nous martelle sur les tox fais que j'ai vraiment du mal à assumer la réalité de mon addiction dans son ensemble. J'ai même pas pu tout dire à l'addicto que je voyais au csapa (déja par manque de confiance en lui mais aussi par peur du jugement, même si c'est très con) donc peut-être ai-je minimisé les faits, et donc moi-même exclu un tso à ses yeux.

Je suis sous Xanax là, ça soulage relativement mon mal à l'être disons, et ça me permet de mettre des mots nouveaux sur mon problème, mais c'est chimique et ne rêgle rien. J'aurais juste aimé pouvoir finir mon sevrage dégressif personnel à la codé. Enfin.

C'est e manque psychologique, ou le fameux PAWS je crois qui semble pointer le bout de son échine. J'oscille entre des périodes de bien-être et des moments/heures/journées instables ou j'ai envie d'me buter, sans raison. C'est une espece de bipolarité, et pourtant tout va mieux en majorité dans ma vie : Mes projets musicaux marchent, j'ai trouvé du boulot, j'ai des potes, pleins de choses. Mais j'aime la codé, et cest une séparation forcée. J'me trouve totalement ridicule en relisant ces lignes mais je m'en tape aussi. Vous êtes bien sympas si vous avez lu aha, au final je veux pas être plaint ou quoi, juste compris. Et je sais que voir des messages de gens dans mon cas ça m'aide, alors peut-être que ça en aidera d'autres de se sentir moins seul face à ses propres démons.

C'est tout pour mon mélodrame larmoyant enrichi aux benzos, tout est fade mais au moins j'ai mis des mots dessus. Courage encore, à tout le monde

Hors ligne


Terson 
Drug Sorcerer
France
1500
Date d'inscription: 25 Jul 2014
Messages: 447
Blogs

Salut, je pense que le probléme içi c'est que tu as une dépendance psychique très forte a la codo du coup comme tu n'en a plus tu compense par d'autres truc style benzo. Enfin dit moi si je me trompe.

Je trouve que souvent les addictos sous-estiment la dépendance psychologique, "c'est rien ça va aller mieux" une de leurs phrases bateau qu'ils sortent souvent lorsqu'on tente de décrire le mal-être du manque psychique neutral

Selon moi deux voie pour toi :

- Définitivement tourner la page de la Codéine.

- Se bouger et obtenir de la Codéine pour continuer sur le long terme avec.

Mais dans les deux cas ça risque de te demander beaucoup de courage. En tout cas je pense qu'içi on est plus d'un a avoir connus ce genre de phase difficile.

Dernière modification par Terson (21 novembre 2017 à  00:27)

Hors ligne


mindwindow 
Jeune cassé
France
000
Lieu: Partout
Date d'inscription: 15 Nov 2016
Messages: 65

C'est aussi mon auto-diagnostic aha, d'autantque comme beaucoup j'utilisais la codéine comme antidepresseur, pour avancer et ça fonctionnait pas mal. Après je me le caches pas, j'aime les effets opiacés physiques ET mentaux (j'ai eu l'occasion d'avoir du tramadol une fois)

Mais bon, je vais essayer de me trouver un médecin conciliant, qui m'aide à sortir de ce marasme ou je m'englue dans l'envie de me défoncer, et qui plus largement m'obsede
Continuer ou stopper je sais même pas ce que je veux, juste ne plus souffrir inutilement et me sentir perdu.

Haan mais cette phrase résume pourquoi j'ai arrété le CSAPA.. "C'est une période normale à accepter gnégnégné" Doctissimo aurait fait ça plus proprement


merci de ta réponse en tiut cas

Hors ligne


Lilas24 
Nouveau Psycho
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 194

Bonjour,

Il est regrettable que tu sois tombé sur un addicto aussi naze. Je n'en reviens pas qu'il n'ait rien à de proposer de sérieux dans ta situation, alors qu'il existe plusieurs types de suivi qui ne passent pas par un sevrage sauvage avec juste un chouia d'anxiolytique pour tenir un minimum le coup (TSO, sevrage dégressif, sevrage sec avec beaucoup beaucoup d'anxiolytiques pour gérer le manque et des mix entre ces diverses solutions car on peut passer de l'une à l'autre).

Est-ce qu'il y aurait un autre médecin dans le centre ?

Tu pourrais voir aussi si l'hôpital n'a pas un service d'addictologie ou si à tout le moins il n'accepteraient pas de te suivre (je connais quelqu'un qui a tellement été mal reçu au CSPA de sa ville qu'il a pu se faire suivre en psy à l'hôpital, mais je me doute que cela n'est pas possible partout vu la pauvreté ne nos services psy).

Un bon médecin de ville ou un psy pourraient aussi t'aider mais en toute franchise, l'addictologie c'est un peu particulier et peu sont formés à toutes les solutions (il faut d'ailleurs croire que certains addicto ne sont pas formés eux-même). Tu ne pourrais pas aller dans une autre ville pour essayer de trouver un addicto sérieux ?

Ce que tu dis Mind me touche beaucoup je suis devenue dépendante de la codéine pour étouffer des angoisses devenues épouvantables au fil du temps. Si je n'avais pas eu la codéine, j'aurai fini "handicapée sociale", toute seule chez moi à jouer à Destiny en ligne sur ma PS4 des journées entières comme le font beaucoup d'adultes très mal dans leur tête et dans leur peau, finissant par jouer 12 heures par jours avec leurs amis virtuels au lieu de vivre leur vie (j'ai joué 3 mois à ce jeu génial mais quand j'ai vu que les adultes étaient souvent des gens malades, au chômage et profondément dépressifs ou angoissés , j'ai tout arrêté pour ne pas finir addict).

C'est une image, mais l'isolement social dans lequel j'ai fini par m'enfermer doucement (travail- maison, maison-travail, point barre !) parce que tout et tout le monde me faisait souffrir a fini par créer une envie de révolte pour en sortir. J'ai fini par admettre que la codéine étouffait sans rien régler et j'ai donc entamé un sevrage dégressif toute seule, avant d'être suivie en CSAPA en juillet dernier.

J'ai eu la chance de tomber sur une addicto géniale qui a poursuivi mon sevrage dégressif sans me coller la moindre pression (elle me prescrit le codoliprane au dosage que je prends pour 15 jours). Je gère la codéine comme je veux et je peux (point de départ: 24 cachets par jour, aujourd'hui: 4) et elle a réglé la question de mes angoisses. Je souffrais depuis des années d'un trouble anxieux généralisé (j'en savais rien) et j'ai été instinctivement vers la codéine car elle me soulageait. Je prends désormais un antidépresseur efficace qui a mis fin à mes angoisse comme on ferme la lumière et du coup je n'ai plus envie de codéine.

Si je te dis tout cela c'est que j'ai mis près de 10 ans avant d'être prête à me prendre en charge sérieusement. Ta confusion actuelle, je l'ai vécue pendant des années mais la codéine était en vente libre alors je pouvais gober mes cachous en attendant de murir ma décision, ce qui est devenu compliqué. L'addicto a permis de comprendre que je souffrais d'une maladie qui se soigne et rien que pour ça la démarche vaut le coup.

Je suis effarée et en colère que la situation que tu nous a décrit n'ait pas incité l'addicto à t'aider à la fois dans le sevrage et pour le problème de fond. Tu ne dois surtout pas rester seul à ruminer car tu vas t'en rendre malade.

Hors ligne


4lex 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 17 Jun 2017
Messages: 29

Daniel a écrit

à partir de là tu as deux choix :

      . soit tu continue avec cet arbre et alors tu y laisseras des neurones à long terme (la codé c'est plutôt court terme).

D'ou ça sort ça ? roll

On dirait une phrase de grand père à sont petit fils qui joue aux jeux vidéo " nia nia nia c'est pas bien et ça te rends débile".

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8600
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6071

A Mindwindow (comme je suis un enculé de modo je ne répondrai pas aux HS),
Le subutex peut etre prescrit par n'importe quel généraliste , donc il y en a certainement dans ton entourage (même si c'est à quelques km). Tu as probablement interet à consulter une fois ou 2 un CSAPA ou un psychiatre dans la ville la plus proche pour "rassurer" ce généraliste.
A tous, spécialistes et généraliste, je pense que tu as interet à leur expliquer les choses telles que tu nous les décris pour qu'il y ait une relation de confiance. quand

sachant également que mon médecin n'est pas du tout ouvert d'esprit.

il est temps d'en changer à mon avis. Je ne juge pas ce médecin que je ne connais pas mais il est clair que votre relation est mauvaise. Et il est important d'avoir une suffisamment bonne relation avec son médecin traitant, que ce soit pour les opiacés comme pour tous les autres problèmes de santé.
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


mindwindow 
Jeune cassé
France
000
Lieu: Partout
Date d'inscription: 15 Nov 2016
Messages: 65

Ouaip, mon addicto malheureusement m'a totalement dégouté du CSAPA, j'avais pourtant confiance en l'infirmière, et surtout la psy qui était top, mais le doc malgre sa gentillesse me donnait l'impression de n'être que très peu concerné, et surtout de minimiser mon problème, donc bon..
Y'en avait d'autres, mais y'a un autre CSAPA dans ma ville, donc je vais aller les voir, demander à être anonyme et tout raconter, sans cacher ou enjoliver les chses comme j'ai pu l'faire.
Sinon j'ferais le tour des médecins jusqu'a ce qu'un me propose un TSO ou dans l'idéal de terminer sereinement mon servrage dégressif à la codé sous contrôle médical, parce que n'avoir que cela en tête constamment et loucher sur les pharmacies des gens chez qui l'on est c'est vite la bonne merde.

Merci de vos conseils et tout, c'est cool d'être soutenu et de se sentir entouré, même d'inconnus :*

Hors ligne


MIAOU44 
Adhérent PsychoACTIF
1200
Date d'inscription: 14 Nov 2016
Messages: 585
Blogs

Perso ça été ma méthode : rester anonyme et tout exposer sans détour.

Résultat une prise en charge vraiment axée sur ce que je voulais.

J'avais besoin de prescription.

J'ai été cash: je veux une prescription de codeine pour éviter de me tourner vers des méthodes illégales.  Mais si j'ai pas ma codé j'ai peur de péter un câble et de me foutre en l air.

Jamais j'aurai osé exposer les faits et mon ressenti si je n'étais pas restée anonyme.

En tout cas perd pas espoir. Il en existe des médecins biens !!

Bises Mia

Hors ligne


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Expériences - Changer codéine sirop en codéine solide
par Toinou, dernier post 01 juillet 2018 à  15:19 par cependant
  3
[ Forum ] Descente - Description d'une de mes descente à la codéine : codéine magique
par Bootspoppers, dernier post 10 février 2018 à  00:14 par clean
  3
[ Forum ] Camphosulfonate de codeine / codeine base
par Fenouil2, dernier post 15 juin 2017 à  09:52 par Mélatonine2
  11
    [ PsychoWIKI ] Codéine, effets, risques, témoignages
    [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à  la codéine et au tramadol
    [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone) 9981 personnes ont déja passé ce quizzz !
    [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés 7753 personnes ont déja passé ce quizzz !
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    '
    En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
     Psychoactif 
    Les blogs de Psychoactif. Quelle suite ?
    Il y a 5jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Questionniare : votre consommation de GHB/GBL/1.4BD
    17 août 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Des reports sur des consommations moyen long terme, diverses en RC?
    Il y a 6jCommentaire de jason13thh (17 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel est votre budget drogue mensuel?
    Il y a 5jCommentaire de Marge66 (142 réponses)
     Forum 
    Expériences - LSD voyage spirituel
    Il y a 1mnCommentaire de Kroenen dans [LSD 25...](2 réponses)
     Forum 
    Généralités sur le sevrage
    Il y a 3mn
    4
    Commentaire de pierre dans [Decro - Sevrages... e...](40 réponses)
     Forum 
    Addiction - Addiction et désir de s'en sortir
    Il y a 15mnCommentaire de Désemparé dans [Codéine et dihydrocod...](45 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Besoin d'infos DMT
    Il y a 18mn
    2
    Commentaire de Psycholeptique dans [DMT et Ayahuasca...](11 réponses)
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a 32mn
    135
    Commentaire de PSYCHOCRACK dans [Conseils généraux de...](874 réponses)
     Forum 
    Première fois - Acheter des Champi magique a des Dealeurs?
    Il y a 47mnCommentaire de Assoactis dans [Psilocybe - Champigno...](8 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - Contaminé ????
    Il y a 48mnCommentaire de Daane-El dans [Psilocybe - Champigno...](1 réponse)
     Forum 
    Culture - [GROKIT] Moisissures ou mycélium ?
    Il y a 51mn
    2
    Commentaire de Daane-El dans [Psilocybe - Champigno...](35 réponses)
     Blog 
    Les blogs de Psychoactif. Quelle suite ?
    Il y a 7h
    4
    Commentaire de Lilas24 dans le blog de Equipe de PsychoACTIF (31 commentaires)
     Blog 
    Jour 18
    Il y a 8hNouveau blog de Sbsimon62 dans [Présentation]
     Blog 
    Tout à la vape...
    Il y a 10hCommentaire de psychodi dans le blog de psychodi (46 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 18:52
     PsychoWIKI 
    Ecstasy-MDMA, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabidiol (CBD) le point sur la législation
     Nouveaux membres 
    Désemparé, J-Fraktal, pikamoon, Psycho-mecanico, corrosif, amara, Zetsubōsama, GoodDeal, Kenny Lingus nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    SONDAGE
    Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
     

    Résultats | Archives
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     TR : La synesthésie à l'état pur
    par Kroenen, le 22 Oct 2018
    Intro : Bonjour, ceci est mon premier TR (Trip Report) sur une prise de LSD. c'était la 2e fois que j'en prenais, la première fois était tellement mémorable que je garde égoïstement ce précieux souvenir pour moi. Bref avec mon ami -qu'on appellera ici Patate- on décide de se faire une peti...[Lire la suite]
     Comparaison entre les RC dissociatifs - vos avis
    par Alchy, le 22 Oct 2018
    J'avais mis un peu de temps avant de comprendre les dissociatifs mais je dois bien dire que ça a pu me faire voyager très loin. DXM : très déçu à mon premier essai puisque j'espérais y trouver un opiacé. Après 2 ou 3 essais entre 100 et 200mg, je suis passé au stade supérieur, soit autou...[Lire la suite]
     LSA intéractions, dosage, rdr.
    par L'Apoticaire, le 20 Oct 2018
    Les autres morceaux choisis
    Les dernières notations

    Pinaize que c'est beau <3 dans [blog] Jour 18
    (Il y a 1h)
    Merci de ton témoignage dans [forum] Docu Arte: Les étonnantes vertus de la méditation
    (Il y a 3h)
    J'adore ton blog. Merci, tu m'as bien fait marrer ;) -Core à corps dans [commentaire de blog] Tout à la vape...
    (Il y a 4h)
    Merci de ces précisions qui montrent un effet positif net Prescripteur dans [forum] Docu Arte: Les étonnantes vertus de la méditation
    (Il y a 5h)
    merci du retour guérir dans [forum] kratom pour usager de codeine
    (Il y a 6h)

    Pied de page des forums

    Propulsé par FluxBB
    Traduction par FluxBB.fr


    Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



    Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0