Plugger du Dicodin / PsychoACTIF

Plugger du Dicodin

Publié par ,
16626 vues, 24 réponses
OMA 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Aug 2015
Messages: 13
Bonjour à  tous !

Je suis accro au Skenan,  acheté dans la rue, et récemment, pour des douleurs (Mon médecin n'est pas au courant de mon addiction.), ont m'a prescrit du Dicodin. Problème : je n'en ai pas beaucoup (Pas de renouvellement d'ordonnance), et la dose doit etre d'au moins 600mg d'un coup, oral, pour calmer légèrement la douleur. Je me demndais alors si, pris  en plug, la dose devait être moindre ?

Je ne veux pas faire de bêtise, savez vous si la préparation est la même pour que le Skenan ? (Eau froide/tiede, filtre toupie pour les excipients etc..)

Cela pourrait m'être bien utile.. Merci beaucoup pour les futures réponses ! smile

Hors ligne


pierre
Administrateur
11800
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 13800
Blogs
La dihydrocodéine est très soluble dans l'eau :
Usually supplied as a tartrate for medical use, one gram of dihydrocodeine tartrate dissolves in 4.5ml (cc) of H2O (https://drugs-forum.com/forum/showthread.php?t=21653)


Mais :

Sa biodisponibilité par voie orale est limitée du fait d'un effet d'un premier passage hépatique : les réactions de biotransformation sont semblables à  celles de la codéine (déméthylation, oxydation et surtout conjugaison) aboutissant à  des produits inactifs. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Dihydrocod%C3%A9ine)


DOnc la dose doit etre moindre, voire beaucoup moindre. Mais je ne saurais pas te dire de combien.

Hors ligne


guygeorges 
Psycho junior
300
Date d'inscription: 12 Mar 2015
Messages: 344
Je ne connais pas le dicodin, mais pourquoi pense tu que le filtre toupie est nécessaire pour les exipients dans le cas d'un plug?

Hors ligne


OMA 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Aug 2015
Messages: 13
La biodisponibilité est comparable à  celle de la morphine donc ? (Oral faible, anal légèrement mieux ?)

J'ai toujours filtré en cas de plug, simple precaution.. C'est inutile ?

Hors ligne


Syam 
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
500
Lieu: அருணாச்சல
Date d'inscription: 26 May 2015
Messages: 3328
Note importante : les images ci-dessous ne doivent pas prêter à  confusion : la DHC ne DOIT PAS être injectée dans les veines ou ailleurs, bref pas d'aiguille sous peine de risques graves (choc anaphylactique) on parle seulement ici du PLUG.

Selon les forums anglophones, la biodisponibilité du DHC oral est de 20%, on ne sait pas à  combien on est en plug, mais sans doute considérablement plus. Voyons ce qu'il en est avec le Dicodin (tartrate de dihydrocodéine LP) :
/forum/uploads/images/1466/1466077405.jpg


Les risques de réaction histaminique pour une consommation non orale sont dit-on comparables à  ceux de la codéine. Néanmoins le plug de DHC est cité assez souvent sans que des problèmes de réaction forte soient associés. La prudence reste de mise : une faible dose (60mg de tartrate équivaut à  40mg de DHC) et quelques précautions, de quoi survivre en cas de choc anaphylactique :
/forum/uploads/images/1466/1466077678.jpg


Voici le comprimé écrasé puis dans la cup :
/forum/uploads/images/1466/1466077706.jpg

/forum/uploads/images/1466/1466077760.jpg


Je rajoute d'abord 5ml d'eau stérile pour injection :
/forum/uploads/images/1466/1466077820.jpg


Il ne se passe rien tant que je ne chauffe pas, j'ai donc chauffé jusqu'à  voir les produits se dissoudre (pas besoin d'ébullition) :
/forum/uploads/images/1466/1466077905.jpg


Ce qui se produit alors est une sorte de gel, il me faut rajouter de l'eau (environ 10ml de plus) sinon c'est une gelée :
/forum/uploads/images/1466/1466078127.jpg


Le liquide restant assez gélatineux, ni le coton ni le filtre toupie (immédiatement bouché) ne seront utilisables, il n'y a donc pas d'autre choix que de d'injecter les excipients... Ce qui en plug ne semble pas trop inquiétant :
/forum/uploads/images/1466/1466079274.jpg


Vous n'aurez pas les photos de la suite bande de coquins.

Par prudence j'ai pas tout injecté (un premier test d'allergie avant) puis comme tout se passe bien j'ai injecté la suite. Ca équivaut environ à  80 mg de codé en oral, mais partant du principe que la biodisponibilité peut être jusqu'à  5 fois supérieure, il me semble qu'il ne fallait pas dépasser cette dose pour un premier essai.

On ne peut pas dire qu'il y ait un rush hallucinant. Je suppose que cette forme gélatineuse du produit injecté le rend plus ou moins "L.P." même par ce mode d'administration, à  moins que seule la vitesse de métabolisation (similaire à  celle de la codé) ralentisse le rush.
Hypothèses :
1. peut-être qu'on peut augmenter la rapidité du produit en utilisant un acide (le comprimé étant prévu pour se libérer dans l'estomac)?
2. peut-être qu'on peut utiliser plus d'eau pour avoir une solution moins gélatineuse et un effet plus rapide?
EDIT : la seconde hypothèse est confirmée par Mazette et par la suite du trip : l'effet LP pourrait très certainement être supprimé par une plus grande quantité d'eau et la biodisponibilité améliorée elle aussi.

Si on envisage des doses plus importantes, cela risque d'être encore plus gélatineux donc difficile pour un plug. Sur les forums anglo-saxons ils n'ont pas cette forme, les anglais ont (avaient?) même accès à  de la DHC à  libération immédiate sans ordonnance. Je n'ai donc rien trouvé sur ce problème "gélatineux".

L'effet est comparable à  celui de la codéine, avec une euphorie qui ne fait pas piquer du nez mais réveille au contraire. Je trouve que l'effet est plus stimulant qu'avec la codéine et l'euphorie très propre (pas cotonneuse quoi).

EDIT :
- Plus de 24h après, l'effet est toujours là  et encore très marqué! En fait le pic de l'effet (comme un rush) a été à  retardement 10h plus tard et depuis ça fait toujours pas mal d'effet.
- Je considère donc que la biodisponibilité doit être supérieure (vraiment supérieure) et que mon plug n'était pas assez dilué, ce qui a maintenu l'effet gélatine qui doit sans doute être responsable de l'effet "LP".
- Peut-être même que l'effet LP a été aggravé en l'absence de digestion (?). Du coup au niveau dosage j'envisage si j'arrive à  supprimer cet effet libération prolongée en diluant dans davantage d'eau, qu'un demi comprimé suffirait (c'est tellement plus potent par ce mode d'administration).
- Sans doute aussi (?) que par nature la DHC dure plus que la codé.
- Concernant les risques histaminiques je ne peux évidemment rien promettre sur l'innocuité de ce mode d'administration, mais de fait je n'ai constaté aucune réaction, pas de grattouilles, rien.

Dernière modification par Syam (17 juin 2016 à  16:10)

Reputation de ce post
 
Toujours intéressants tes petits "reportages" / Maz
 
Très complet, j'ai appris des choses, merci ! -Amaranthe
 
Une image de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (fi
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11800
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905
Je plussoie la pertinence de ton évaluation du côté euphorisant d'un opi... mais, entre le set and setting et des dosages qui peuvent faire varier le ressenti, je crois qu'il faut attendre un peu plus d'expérimentations pour écarter des biais éventuels dans ton analyse.
Sois prudent, il me semble que dernièrement tu espaces davantage tes prises, en même temps rien de certain... je ne flique pas ce que tu t'envoies, je te rassure. big_smile Il est aussi probable que cette euphorie disparaisse à  bas dosages, sans tolérance réelle ni dépendance, mais par un phénomène de tolérance acquise.
Comme tu te montres très prudent et très pertinent pour conseiller sur ce forum et que je sais qu'il est parfois plus facile d'avoir du recul sur la situation d'autrui que sur soi-même, j'espère que tu ne trouveras pas ma remarque paternaliste ou déplacée ou portant un jugement sur ta situation.
Enjoy !

Dernière modification par Mister No (16 juin 2016 à  14:27)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Mazette 
Psycho sénior
France
000
Date d'inscription: 27 Feb 2016
Messages: 648
Pour le plug, on m'a conseillé les seringues d'une contenance plus importante. 2 ou 5 ml, ça n'était pas très clair , mais j'ai augmenté la contenance et effectivement j'y ai ressenti un plus.
Reputation de ce post
 
Merci donc mon hypothèse n°2 à  privilégier. /Syam

Hors ligne


Syam 
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
500
Lieu: அருணாச்சல
Date d'inscription: 26 May 2015
Messages: 3328
Non Mister No, ta remarque a toute sa place. Techniquement je suis obligé de toutes façons de prendre des opiacés par moment pour des raisons médicales (douleurs pénalisantes sur lesquelles le paracétamol comme le cannabis sont sans aucune efficacité). A tout prendre je préfèrerais m'en passer pour éviter tout risque de tolérance. Mais deux prises uniques par semaine ne semblent pas constituer une menace trop importante de la développer*. Comme tu vois je suis resté sur un dosage thérapeutique un jour ou j'en avais besoin (et à  vue de nez ça semble pas tellement plus fort que si j'avais pris en para), en profitant juste pour répondre aux questions de ce fil de discussion -- que je me posais aussi. C'est pas très pratique si on a aussi un traitement, c'est évident qu'il faut être d'autant plus prudent sur les consos récréatives. En fait même en cas de douleurs en général je me limite à  2 prises uniques par semaine de codé faiblement dosée, en gros disons que je préfère encore avoir mal que risquer de développer une tolérance à  ces produits "enchanteurs".

Après quoi aussi prudent et équilibré qu'on soit (ou qu'on croit être), tu as parfaitement raison avec ton rappel : personne n'est à  l'abri. Dans mon expérience jusqu'ici la codéine ne cause aucun craving, le fait de la limiter à  un usage médical aide sans doute (comprendre que je profite du high bien entendu mais que je l'ai jamais consommée à  but récréatif). La montée, même en plug, semble vraiment très lente. Le snif d'H, pas de craving non plus. Par contre je suis convaincu que chasser est redoutablement addictif, soyons clair : ça monte si vite qu'on associe tout de suite la simple vue du papier d'alu à  un gout de revenez-y notable, plus les souvenirs du gout et de l'odeur (pourtant assez dégueux) qui reviennent facilement en mémoire entourés de souvenirs agréables. C'est pas une torture mais c'est pas du tout anodin. En parler et prévenir est certainement pertinent Mr No comme toutes tes interventions ici (à  mon avis) wink

* Ceci dit j'ai pas de réponse très claire là -dessus, j'ai trouvé juste des indices sur les forums anglo-saxons de gens qui disent que pour être sûr de ne développer aucune tolérance, il faut se limiter à  une seule prise par semaine. Idéalement c'est donc ce que je souhaiterais.

Dernière modification par Syam (16 juin 2016 à  15:51)


Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11800
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905

en gros disons que je préfère encore avoir mal que risquer de développer une tolérance à  ces produits "enchanteurs"

Je me suis posé la question quand j'ai du prendre de la morphine sur la durée. J'ai compris que j'allais avoir à  nouveau une dépendance, même si c'était ancien et pas le set and setting de l'héro, mais vais as le choix. Il m'a fallu avoir une discipline théra, plus de dosages récréatifs et accepter un bas dosage. Sans soucis car la douleur était bien atténuée aux dosages prescrits.
Mes douleurs neuros ont bien régressé et j'ai pu arrêter la morphine facilement avec des doses dégressives, plus rapidement que préconisé par mon médecin. Mais à  un moment donné, je me suis retrouvé avec toujours un peu de morphine. J'ai bien attendu à  chaque fois plusieurs semaines avant d'en reprendre en récré. Ce qui m'a surpris le plus, c'est de pouvoir en conserver sans taper ou être tenté en dehors de mon rythme de croisière. (max 2/3 fois par mois, sur plusieurs jours, maximum 5, minimum sur un week-end.)
A l'heure actuelle, je me satisfait du cannabis surtout pour les douleurs neuro et le côté décontractant musculaire. Avant, c'était myolastan pour les crises, mais je n'ai jamais vraiment supporté, le seul benzo qui me fait bad. Sinon, j'ai utilisé d'autres benzos aussi en complément à  la place du myolastan qui a été retiré.
Si je ne consommais pas du cannabis, je serais forcé de reprendre des anti-inflamatoires qui m'ont ruiné l'estomac ya bien longtemps, le médoc pour protéger l'estomac, des benzos pour la décontraction musculaire et certainement du tram ou de la morphine, pasque sur la durée, je ne supporte que cette molécule et que je la gère super bien avec un super toubib. Plus de paracétamol non plus... La réussite de ma prise en charge de la douleur est une ruine pour les labos et les pharmaciens. demon1
Tout ça pour dire que dans un cadre thérapeutique, les enjeux, les dosages font que si tu veux arrêter ton traitement, c'est parfois très simple. Tu subis juste une dépendance, pas d'addiction. Surtout si tu as une pathologie qui évolue ou instable qui peut donner des douleurs fortes récurrentes mais limitées dans le temps. Faut pas se priver en cas de douleur, pas laisser la douleur s'installer, sinon, quand le recours au traitement sera obligatoire car c'est devenu intenable, il faudra probablement commencer par un dosage plus élevé.
C'est clairement stipulé sur la notice des boites de morphine, il est possible d'en prendre pour la douleur sans risque malgré une dépendance passée.
Aimer les opis et avoir un traitement pour la douleur, c'est pas incompatible.
J'ai toujours le même médecin, il est super, quand il a compris que je gérais finger in the noze, il me demandait combien de mg de morphine j'avais mal. Besoin de 10, 30 ou plus ? Je sais que je peux avoir toute la morphine que je veux (enfin assez pour m'amuser loooongtemps). Malgré toute attente, je n'en ai jamais abusé. C'est tout bénéf, pasque quand j'en ai réellement besoin, je ne sens pas de réticence ou un regard jugeant comme quand je vois (rarement et en urgence) un doc qui ne me connait pas.
Le plus important, c'est que ça fait pas mal d'années que je n'en ai pas eu besoin... même pas pour du récréatif. Pour les douleurs neuros, le cannabis est bien. J'ai oublié que j'avais un nerf sciatique et que le bougre allait dans la jambe jusqu'au pied. J'ai oublié qu'un pincement d'un nerf de la colonne donne une douleur énorme qui irradie jusque dans le pied.

Dernière modification par Mister No (16 juin 2016 à  16:08)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Syam 
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
500
Lieu: அருணாச்சல
Date d'inscription: 26 May 2015
Messages: 3328
Oui merci pour ces tuyaux Mr No. Tu as soulevé un point qui me permet de rebondir sur pourquoi j'ai préféré le plug même pour raison thérapeutique. Le LP protège peut-être contre l'addiction dans une certaine mesure, mais l'effet immédiat pour moi est préférable car le bien être du "high" modifie l'attitude positivement et finalement durablement.

Ensuite certes je pourrais probablement légitimement utiliser des opiacés plus forts et même plus souvent dans l'optique thérapeutique. Je n'en doute pas, d'autant plus que la DHC est largement insuffisante pour faire passer la douleur (disons que le soulagement général permet de reprendre une activité de travail, mais AVEC la douleur quand même). Seulement ce que je ne souhaite pas tu l'as compris c'est développer une tolérance. J'ai pas forcément raison (si tant est qu'il ait raison ou tort à  ce sujet) mais tel est mon caprice...

Effectivement dans ce traitement j'ai la chance que la douleur soit passagère en fonction des circonstances et inflammations. Donc pas d'usage prolongé.

Pour les antiinflammatoires, je me restreints à  des produits naturels + aspirine car les AINS proposés traitent les symptômes tout en aggravant les causes à  mon avis.

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11800
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905

Le LP protège peut-être contre l'addiction dans une certaine mesure

LP et LI ne posent pas de réels soucis tant que la motivation est de faire taire la douleur. Si c'est fait dans le but d'un paradis opiacé ou toute autre forme récréative, cela peut devenir plus compliqué. A partir du moment où le niveau de douleur justifie le ttt, le rapport avec le médicament change. Cela devient un médicament dont on a la notice et les conditions d'utilisation, c'est plus une drogue au sens "stupéfiant" du terme.

Seulement ce que je ne souhaite pas tu l'as compris c'est développer une tolérance. J'ai pas forcément raison (si tant est qu'il ait raison ou tort à  ce sujet) mais tel est mon caprice...

Tu parles de caprice... ma première ordo de morphine, c'est comme si on m'avait cassé mon jouet. Fallait que j'accepte la dose... que je m'en contente et sur la durée en plus.
Bin, j'avais tellement mal que ça l'a fait très bien.
J'ai récupéré ma tolérance, c'est très rapide, le jouet n'est pas cassé. Je l'ai un peu laissé de côté depuis ces dernières années. J'ai essayé un modèle réduit, le kratom, cela doit faire 4 ans. Et avant cela, bin pas grand chose à  part quelques semaines d'ordo ici ou là . Je crois que j'ai fait le tour des opis, à  la limite à  l'occaze du kratom... pour le reste, je pense que je serai amené tôt ou tard à  prendre de la morphine au quotidien. Cela m'angoisse moins que si on me prescrivait un TTT pour le cholestérol.

Dernière modification par Mister No (16 juin 2016 à  16:23)

Reputation de ce post
 
Point de vue appaisé et appaisant ;) /Syam

Just say no prohibition !

Hors ligne


Syam 
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
500
Lieu: அருணாச்சல
Date d'inscription: 26 May 2015
Messages: 3328
Plus de 24h après le plug, l'effet est toujours là  et encore très marqué. En fait le pic de l'effet (comme un rush) a été à  retardement 10h plus tard (très bonne euphorie opiacée, tendance au rêve éveillé, mais PAS piquage de nez...) et depuis ça fait toujours pas mal d'effet (comme avec la codé : après le rush un long plateau de bien être sans l'euphorie du début). Je considère donc que la biodisponibilité doit être supérieure (vraiment supérieure, selon les calculs elle doit tourner entre 200% et 500% de l'effet oral puisqu'oralement la biodispo ne dépasse pas 20%). Je considère aussi à  priori que mon plug n'était pas assez dilué, ce qui a maintenu l'effet gélatine qui doit sans doute être à  son tour responsable de l'effet "LP". Peut-être même que l'effet LP a été aggravé en l'absence de digestion pour dissoudre cette gélatine (?). Du coup au niveau dosage j'envisage si j'arrive à  supprimer cet effet libération prolongée en diluant dans davantage d'eau, qu'un demi comprimé suffirait amplement pour un très bon trip (c'est tellement plus potent par ce mode d'administration je pense). Sans doute aussi (?) que par nature la DHC dure plus que la codé (et du point de vue analgésique, c'était aussi bien plus efficace que la codé, réveil sans douleur le matin).

En tout cas ce mode d'admin semble à  première vue un bon moyen pour tirer le meilleur parti d'une dose de DHC, restent les risques supposés de réaction histaminique systémique. Cela n'est pas cité dans aucun compte rendu sur les forums anglo-saxons, et pour ma part à  ce dosage je n'ai pas constaté le moindre début d'ombre de grattouille... J'en déduis que le risque doit être faible, mais on n'a pas d'étude pour le confirmer. Peut-être un AH en préventif serait prudent pour qui voudrait essayer un plus haut dosage, ou au moins avoir l'AH sous la main au cas où (comme j'avais fait en prévoyant Bilaska qui devrait être adapté en cas de risque systémique) et d'autre part, je me demande si un protocole simple existerait pour séparer la DHC de cette "gélatine" et des excipients en tous genre que même en plug, on ferait simplement bien d'éviter. Suggestions bienvenues : je ferai volontiers un rapport en images si j'ai une piste sérieuse qui soit pas trop complexe smile

Dernière modification par Syam (18 juin 2016 à  00:59)


Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
800
Date d'inscription: 07 Sep 2007
Messages: 5205
(Plutôt que d'ouvrir un nouveau thread sur la question, et vu que Syam avait déjà  fait un super début d'expérience ici, autant remonter celui-ci comme un bon forumeur merci-1 )

Le Subutex étant assez contraignant, et vu que j'étais à  une toute petite dose
(enfin relativement; 1.2mg en spray/j, par rapport aux doses que je vois habituellement sur ce forum ça me semble plutôt bas)
je suis passé au Dicodin, AKA Dihydrocodéine LP, 120mg/j et je suis heureux d'annoncer que ça me convient paaarfaitement punk2

Mais naturellement, la biodisponibilité rectale étant si impressionnante
(+ de 80%, pour 20% en prise orale)
, et cela faisant longtemps que je ne m'étais rien mis sous la "dent", pis en plus y'a du rab...
Bref, Le plugger de l'impossible© n'allait pas laisser de la misérable wax se mettre en lui et une expérience anale de plus mad

Syam a écrit

Hypothèses :
1. peut-être qu'on peut augmenter la rapidité du produit en utilisant un acide (le comprimé étant prévu pour se libérer dans l'estomac)?
2. peut-être qu'on peut utiliser plus d'eau pour avoir une solution moins gélatineuse et un effet plus rapide?
EDIT : la seconde hypothèse est confirmée par Mazette et par la suite du trip : l'effet LP pourrait très certainement être supprimé par une plus grande quantité d'eau et la biodisponibilité améliorée elle aussi.

Après pas mal de recherches sur nos plates-formes anglophones favorites, et discussions avec certaines grosses pointures internationales du plug (le titre ultime cool ), 2 solutions pour détruire l'ER (extended release)
reviennent souvent.

Utiliser du bicarbonate de sodium (à  très petites doses) permet de réduire les cps en une poudre plus fine que celle-ci
https://www.psychoactif.org/forum/uploads/images/1466/1466077760.jpg
très rapidement, technique de base hein, dans un képa bien fermé, puis écrasement au briquet...

Ensuite, je n'ai pas vu l'intérêt de chauffer donc "roule Pédro", 5ml d'eau, plug réussi, montée immédiate.

Pour la prise orale mais afin de virer l'effet LP, j'ai testé la technique du Coca-Cola, qui aurait le même PH que la flore intestinale, dans laquelle le cp LP se dissout; donc en laissant "tremper" des cachetons de Dicodin broyés (testé sans bicarbonate) dans du coca tiède pendant quelques heures
(de 3 à  5 selon les sources, certains recommandent même de laisser toute la nuit)
en gros c'est comme si l'estomac digérait la wax, cela donnerait donc du DHC à  libération immédiate une fois la boisson tiède et amère ingurgitée.

Testé, et... a refaire, ayant craqué au bout de 4 heures.
C'était peut-être placebo, mais j'ai quand même eu une impression de montée plus rapide thinking
A voir, j'essayerai 6h la prochaine fois (sauf si entre temps je réalise que c'est une technique bidon off keurss).

Il y a d'autres technique que je développerais plus tard, donc: [à  éditer]

Bref, tout ça c'est bien sympa mais je suis surtout très content d'avoir trouvé un traitement de substitution beaucoup plus pratique pour mon cas précis que le subutex et la méthadone.
Ces 2 zopis sont évidemment indispensables à  une bonne panoplie de TSO pour la France, mais pour les addicts de longue date à  petites doses comme moi, ça peut être intéressant.

à  demain
MT

Reputation de ce post
 
Ah super les précisions. Tiens nous au courant! /Syam
 
Une image de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (fi

Hors ligne


Terson 
Cyclopropamine designer
France
600
Date d'inscription: 25 Jul 2014
Messages: 483
Blogs
Très intéressant, moi aussi je suis sous Dicodin. C'est le seul traitement qui m'a apporter une certaine stabilité et pourtant j'ai déjà  été sous Sub et Metha même a des hauts dosages.

Hors ligne


Terson 
Cyclopropamine designer
France
600
Date d'inscription: 25 Jul 2014
Messages: 483
Blogs
Donc je vient d'essayer le plug de dhc.

3 comprimés et demi soit 200 mg écrasé dans un fond de verre , je rajoute de l'eau, du bicarbonate de soude, je mélange.

Je fous le tout dans une pompe 5 ml non sertie et  "j'injecte " doucement.

Même avec le bicarbonate le tout reste assez consistant et surtout au fond du verre il reste un épais mélange solide (la wax ?)

7 min après légére sensation de montée mais 20 min après rien de probant. Donc je crush 4 comprimés dans un verre et prend ça en oral. Et j'ai l'impression de ressentir + que la dose normal en oral donc le plug doit avoir fait un certains effet mais je m'attendais quand même a une montée rapide..... (l'effet en oral ne tarde pas, 10 min seulement sur ventre vide)

Peut-être faut il que je mette + de bicarbonate ? (j'ai dosé par pincées) Est ce normal le dépôt de wax au fond de mon verre ? Contient il du principe actif ?

Merci de m'éclairer Mammon Oh grand maitre pluggeur merci-1


A T+35 min Je sens définitivement + que ce que je devrais sentir avec seulement la dose oral

Hors ligne


Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
800
Date d'inscription: 07 Sep 2007
Messages: 5205
Salut Terson!

Aïe, oui tu n'as pas mis assez d'eau, 5 ML c'était vraiment trop peu pour 3.5 comprimés... lors de mon premier essai "documenté" là -haut, j'avais utilisé 2 cps pour 5ml et déjà  c'était pâteux...
(Dommage je ne peux plus éditer sad j'oublie toujours qu'on n'a pas longtemps pour le faire)

Syam avait mis 15 ML pour 1 seul cachet, là  c'est trop; et 5ml pour 3.5, ça doit effectivement faire des grumeaux de wax... ^^

Pour moi; entre 10 et 15ml (selon le nombre de cps) c'est l'idéal.
(j'avais aussi acheté 2 seringues de gavages à  20ml donc no problemo)
Genre 3.5 cps je mettrais 12.5ml... environ...


au fond du verre il reste un épais mélange solide

Une partie de la DHC a du rester coincée dedans, et avec seulement 5ML c'est, je pense, impossible de diluer suffisamment, même avec le bica.
Quand je fais un plug à  4 cps j'écrase le tout "grossièrement" une première fois dans un bol avec une cuillère, puis j'étale un peu le tas de poudre caillouteux en longueur, je saupoudre le tout de bicarbonate, puis j'écrase à  nouveau (cette fois avec beaucoup plus de facilité, je fais ça quelques minutes) puis blablabla plug...

Montée rapide, encore + efficace qu'en oral (avec bica+citron après avoir laissé reposer, jusqu'à  ce qu'il n'y ai plus de bubulles, bien comme il faut et tout)...
Faut juste pas danser la polka juste après, avec 12/13ml dans le rectum je préfère rester allongé sur le côté un petit moment...

C'est délicat de recommander les dosages en bica, car même sur Bluelight et cie le Dicodin LP en plug c'est pas un sujet abordé très souvent...
En plug, j'ai vu des dosages d'une personne à  l'autre mais qui n'avaient rien à  voir...
D'ailleurs j'ai trouvé un autre français qui plug sont Dicodin, et qui utilise lui-aussi le bicarbonate à  la fois pour plugger, et pour virer l'effet LP, mais il met la dose, genre le double de ce que je met pour le même nombre de comprimés.

En oral là  au moins plusieurs connoisseurs s'accordent à  dire qu'un quart de cuillère à  café pour 4 comprimés c'est suffisant. Vu que je fais une pause sur le plug (la dernière fois commence à  remonter) et que j'en prend pas mal oralement, je bricole à  partir de ce dosage...

C'est à  priori sans risque à  ces doses, vu qu'on peut avaler une cuillère à  café par jour (et sur le long terme) de bicarbonate pour les remontées acides, brûlures d'estomac, troubles digestifs et cie sans soucis, donc je ne me mouille pas trop en recommandant un dosage moindre ^^
Mais en plug c'est une autre histoire hmm

On trouve tellement peu d'infos en ligne, et quand je MP des membres de différents forums qui mentionnent le pratiquer, j'ai tout le temps une réponse différente pour le bica... (=_= )
Sérieux c'est lourd, j'ai pas envie de me faire bobo c'est sûr, mais je me sentirais encore + mal si des gens avaient des problèmes de santé suite à  des dosages que j'ai "recommandé" sur le forum...

Ce que je peux te recommander à  100% pour la prochaine fois c'est de mettre + de serum physiologique, pour moi c'est sûr que tu n'en n'as pas mis suffisamment.
Mais pour le bica, avec tous les trucs différents qu'on m'a sortit, madre de dios...

Si tu trouves des infos de ton côté n'hésite pas à  faire tourner car je patine un peu aussi. ^^'

Enfin, enjoy le fruit de ton pluggage, plug & love comrade. merci-1
Allez, pour les futures générations on va bien réussir à  les craquer ces cachetons, il me reste assez de boites en rab' pour pas mal d'expérimentations ^^

MT

Dernière modification par Mammon Tobin (30 mars 2017 à  05:07)

Reputation de ce post
 
Merci pour toutes ces précisions supplémentaires ! — Wica
 
Merci beaucoup , ça m'aide bien

Hors ligne


Terson 
Cyclopropamine designer
France
600
Date d'inscription: 25 Jul 2014
Messages: 483
Blogs
Déjà  un grand merci pour ton aide.

Je vient d'essayer avec 3 cp  en diluant + et en mettant + de bicarbobate.

Première chose cool il n'y a plus le résidus de wax qu'il y avait lorsque j'ai essayé ce matin. Seulement quelques petites miettes solides autour du verre mais c'est vraiment pas grand chose.

J'ai donc foutus le tout dans 2 pompes de 5 ml que j'ai injecté l'une après l'autre, + le reste du verre j'ai refait une demi injection donc en tout j'ai du mettre une douzaine de ml dans mon rectum.

J’aurais peut-être du + espacer car la ca fait que depuis ce matin que j'ai pris de la DHC... Histoire de mieux la sentir. ( la montée)

Bon bah il y a pas vraiment la montée a l'aquelle je m'attendais, j'arrête la DHC pour ajd et recommence demain matin et si non- concluant bah je pense que j'arrêterais cette pratique.

Dernière modification par Terson (30 mars 2017 à  12:15)

Hors ligne


Terson 
Cyclopropamine designer
France
600
Date d'inscription: 25 Jul 2014
Messages: 483
Blogs
Je vient de ressayer en suivant tes conseils MT.

Grosse dilution , j'ai presque mis un fond de cuillére de bicarbonate....

Et figurez vous que..... Je me suis endormi !!! Oui endormi ! Du coup impossible de savoir il y a bien eu montée.... (j'avais des nuits de sommeils a rattraper)

Je me réveille quelques heures plus tard avec une très légére sensation de bien être, mais truc chelou.

Je vais a la selle et.....chie mon Dicodin plugé sous forme visqueuse... bizzare.

Et c'était bien les 12 ml de plug qui sont ressortie par mon anus nul doute possible neutral


EDIT DU JOUR SUIVANT : Le plug c'est bon mais ca met longtemps a monter pour moi yikes

Dernière modification par Terson (31 mars 2017 à  19:44)

Hors ligne


Terson 
Cyclopropamine designer
France
600
Date d'inscription: 25 Jul 2014
Messages: 483
Blogs
PUTAIN DANGER ATTENTION LA DIHYDROCODEINE EST BIEN PLUS FORTE QUE LA CODEINE

Depuis mon dernier post a 19 h et quelques, j'ai taper une sacrée overdose

J'ai plugé 300 mg et avalé la même quantité en oral a peu prêt. Putain la race que ça m'a mis(dosage stupide mais bon ), je ne tenais vraiment plus debout. C'est de loin ma pire overdose et pourtant j'ai taper de la came , du sken et de l'oy régulièrement.

J'ai passez deux heures sur mon lit paralysé tout bleu , a tenté de respiré , a avoir de gros rêves éveillé, tout sauf agréble

J'ai mal encore du mal a écrire ce post....


Sérieux faites attention avec le Plug dosé bien....

J'écrit ça a chaud je suis choqué

Dernière modification par Terson (31 mars 2017 à  22:42)

Reputation de ce post
 
Pour qu'on voit mieux ton post... /MT

Hors ligne


Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
800
Date d'inscription: 07 Sep 2007
Messages: 5205
Meeeeeerde
Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt mais ma connexion déconne comme c'est pas permis (impossible d'accéder à  mes mp aussi) donc désolé aussi aux autres que j'ai laissé en plan...

Oui en plug la biodispo est de 80%, alors qu'en oral elle est de 20%.. bref le Dicodin en plug est TRÈS DANGEREUX si mal dosé.
Heureusement que t'es toujours parmi nous mec. drapeau-blanc

Je me souviens que tu avais poussé le Valium jusqu'à  350mg en une journée récemment sans le moindre effet, t'as pas réessayé par la suite? Si ça avait été plus rapproché, j'aurais pu penser que la demi-vie de taré du Diazepam aurait pu jouer un rôle, mais après vérification c'était le 12 Octobre de l’Année DERNIÈRE , donc aucun risque que les 2 événements soient liés... ^^' Miles excuses...

Je répète, 80% en plug c'est ÉNORME donc prudence avec la DHC.

Tu es sûr que tu es tiré d'affaire l'ami?
Ca serait pas plus prudent d'appeler un pote pour qu'il vienne de surveiller, et appeler les urgences si tu fais une "rechute"?
Wow ça m'a calmé de lire tes 2 derniers posts à  la suite, prudence les gens, on a déjà  perdu beaucoup d'amis qui avaient déconné avec les dosages, ne soyez pas le prochain...

Mammon, qui est désolé de ne pas pouvoir répondre à  tout le monde pour l'instant sad

Dernière modification par Mammon Tobin (01 avril 2017 à  00:39)

Hors ligne


Terson 
Cyclopropamine designer
France
600
Date d'inscription: 25 Jul 2014
Messages: 483
Blogs
Alors Mammon tu a mis le doigts sur quelque chose en effet car j'avais dans l'organisme 2,5 mg de Xanax au moment des faits et ça a bien du participer a ma détresse respiratoire.

Mais je suis le seul fautif dans cette affaire, le problème pour moi c'est que le Dicodin en plug ne monte vraiment pas vite pourtant j'étais certains de l'avoir bien fait c'était bien liquide et tout j'avais mis 15 ml.

Je me dit "ouais bof c'est light" alors je redrop 300 mg en oral, malheureusement c'est a ce moment la que le plug de Dicodin commence a taper fort. Ça rajouté aux 2,5 mg de Xanax et bim ça m'a couché d'une manière vraiment effrayante.

Enfin si ma connerie permet de rappeler aux autres pluggeurs de Dicodin que c'est pas anodin c'est déjà  bien


En tout cas la je suis totalement tiré d'affaire j'ai repris tout mes esprit, je te remercie d'avoir répondu vite a mon post a une heure tardive. (post que j'ai bien du mettre 20 minutes a rédiger tellement j'étais dans le mal eek )

Dernière modification par Terson (01 avril 2017 à  03:56)

Hors ligne


Serge30003 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 08 Sep 2017
Messages: 74
Bonjour à tous !

Je me permets de remonter ce sujet, maintenant un peu ancien, car je voudrais solliciter un retour de @Mammon Tobin.

Dans l'un de ses messages il évoque en effet l'usage du Coca Cola pour "casser" l'effet LP du DICODIN.
Il devait faire quelques tests je crois, et j'aimerais savoir ce que ca a donné smile

Bien cordialement,

" Donner de l'amour et garder la Foi " (c) Psy

Hors ligne


Craiz 
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Paris
Date d'inscription: 02 Mar 2014
Messages: 95
Bon gros hors sujet des familles : en snif, ca sert à quelque chose ?

Hors ligne


Dreamyn
Psycho junior
France
300
Date d'inscription: 20 Sep 2017
Messages: 287
Blogs
Dsl pour le up de ce vieux thread mais je me posais quelques questions...

Pourquoi ajouter du bicarbonate si on veut acidifier la solution? C'est juste pour réduire les cachet en poudre plus fine, sans agir sur le ph?
C'est l'acide ou le bicar (ou le mélange des deux?) ou la quantité d'eau qui permettent de limiter les grumeaux de wax / facilitent l’absorption?

Merci pour vos réponses?

Hors ligne


Terson 
Cyclopropamine designer
France
600
Date d'inscription: 25 Jul 2014
Messages: 483
Blogs
De toute facon un estomac normal est un millieu plus acide que le coca cola donc bon....

D'un point de vue pratique, le Dicodin bien écraser sans bicarbonate a tendance a flotter a la surface de l'eau dans des sortes de bulles savonneuse et je suppose que c'est de la que vient une partie au moins de l'effet L.P. Le Dicodin étant mélanger a une molécule lipophile ou un truc du genre.


Si vous voulez obtenir une solution 100 % L.I de DHC a partir de Dicodin, vous écrasez le plus finement possible la poudre que vous mettez dans un verre, puis vous rajoutez une cuilliére de bicarbonate avec de l'eau et vous mélangez bien pendant 5 minutes.

Normalement les bords du verre auront quelques grumeaux mais c'est pas grave. Laissez la solution reposer une bonne nuit puis après il devrait rester une solution transparente avec sur le dessus une très fine émulsion. Vous pouvez boire le tout (c'est salé et amère).

Dernière modification par Terson (20 janvier 2018 à  17:11)

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Plug - Dicodin 60mg (Dihydrocodeine) - et diminution des doses.
par NotToTouchTheEarth, dernier post 28 mars 2017 à  23:09 par Terson
  1
[ Forum ] Dihydrocodeine, besoin de conseils
par Solarium, dernier post 07 juin 2018 à  07:38 par Cusco
  8
[ Forum ] Dihydrocodeine LP/LI
par MéthylèneDioxyMéthamph, dernier post 24 juillet 2019 à  01:07 par Cusco
  4



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Etude sur les liens entre le deep web et la consommation de drogues
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    05 août 2019Commentaire de Morning Glory (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 6hCommentaire de Sebdo (80 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin juillet 2019 ?
    04 août 2019Commentaire de Rick (142 réponses)
     Forum UP ! 
    Baclofene et Buprenorphine
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Culture - Avancé de mon growkit supa gro B+ 100%
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Vivel dans [Psilocybe - Champigno...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Sevrage psychologique: comment faire face à l'ennuie
    Il y a 6mnNouvelle discussion de Psychotropeur dans [Decro - Sevrages... e...]
     Forum 
    Interaction & Mélange - Cocaïne et Antidépresseur Prozac
    Il y a 26mnCommentaire de Crakers dans [Cocaïne-Crack...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Descente - Avec quel produit gérer vous vos descente de C
    Il y a 33mnCommentaire de Crakers dans [Cocaïne-Crack...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Feedbacks - RC shops
    Il y a 41mnCommentaire de Mcklz dans [Research Chemicals (R...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Dosage - Dans le placard... On trouve des choses...
    Il y a 43mnNouvelle discussion de Bambiprotecthestorm dans [Fentanyl et dérivés...]
     Forum 
    Descente de speed
    Il y a 56mnCommentaire de Ocram dans [Speed-Amphétamines...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Recette - Cherche recette avec peu de substance
    Il y a 1hCommentaire de Psyché-D-LiK dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Trip report - Deuxième fois sous LSD à 105ug
    Il y a 8h
    1
    Commentaire de eliath dans le blog de eliath
    (2 commentaires)
     Blog 
    Le grand mirage
    Il y a 11h
    2
    Commentaire de Nils1984 dans le blog de Nils1984
    (8 commentaires)
     Blog 
    3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    Il y a 1j
    9
    Commentaire de Ocram dans le blog de Ocram
    (33 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Kétamine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Sebdo, petero, Ice0lator, Cleminou, chmed nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Encyclopédie du PTC
    par rit, le 11 Aug 2019
    Bonsoir psychoactif, Mon premier message sur ce forum que je lis depuis +2 ans maintenant parlera du noïd qui m'a poussé à m'inscrire parmis-vous : le 5f-akb-48. Alors je vais tenter d'être le plus clair et précis possible car je sais que c'est une drogue assez méconnue et qui pourtant explo...[Lire la suite]
     CIHKAL - Le troisième livre perdu.
    par LenaÀLaRechercheDuParadis, le 29 Jul 2019
    C’est un fait peu connu, à plusieurs reprises, Alexander et Ann SCHULGIN ont eu l’opportunité de se rendre en Europe, à l’occasion de colloques et autres rencontres de sommités scientifiques. Notamment en France, où ils y avaient quelques connaissances, universitaires de toutes nationalit...[Lire la suite]
     Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    par Daane-El, le 19 Jul 2019
    Salut, Le fait de pratiquer un test est déjà un changement de comportement en lui même. Je me souviens du 1° test que j'ai acheté: un Marquis et un Ehrlich sur un site de e-commerce comme un autre. C'étais quand j'ai commencé la 3-MMC et que les questions de sa qualité revenaient souvent su...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ça se tient Aknotar, bravo. Cusco dans [forum] Cherche drogue qui boost l'intelligence !
    (Il y a 8h)
    Très très bien Hilde ! Cusco dans [forum] Arret complet de l'Esperal
    (Il y a 9h)
    :) coool !! [[A]] dans [blog] Amsterdam-Paris
    (Il y a 12h)
    Je pense avoir un système nerveux similaire ça fait du bien comme cette pensée dans [forum] Petite détresse, grande envie de m’en sortir
    (Il y a 19h)
    Quel acceuil! Merci pour cette série de posts :)/Agartha dans [forum] Un appel à l'aide pour un accros au crack en détresse
    (Il y a 22h)

    Pied de page des forums