ARRET DU CANNABIS confessions / PsychoACTIF

ARRET DU CANNABIS confessions

Publié par ,
9289 vues, 56 réponses
Mirror 
Lunatik
France
200
Date d'inscription: 17 Feb 2018
Messages: 45

Lecoq a écrit

Bonjour Mirror,

Bon si tu veux pratiquer cette méthode, voici comment procéder :

Repère les chaînons "Stimuli-Pensée originelle".

Dés que tu repères ce chaînon, laisse la pensée originelle s'évanouir sans enchaîner
et concentre toi sur ta respiration.

Je sais pas comment te remercier mais ma parole si t'exister pas faudrait t'inventer.

Je viens d'essayer et ça ma permise de repousser mon 1er bedo de 45min environ.

Et le fait est que mes proches sache tout m'a libérer. smiley-gen013

Mon bedo le plus important c'est celui qui me pose dès que je rentre chez moi, j'essaie parfois de le repousser mais une fois que c'est roulé tu peu être sûre que c'est parti pour une session non-stop, defois j'essaie de fumer une clope entre deux mais à un certain moment j'en vois plus l'intérêt. gerbe

Lecoq a écrit

Au début cela demande un effort à ta conscience introspective.

Je suis une personne très intro, je peux dire que tout va bien alors que tout va mal à l'intérieur par exemple, je trompe mon interlocuteur à coup de sourire et ça fonctionne, apparence calme voir trop calme, voix douce mais c'est la ou est le danger. demon1

Je pense que cette méthode est faite pour moi wink enfin j'espère. super

Il m'es arriver d'avoir eu un problème de santé avec opération à la clé, sans vouloir rentrée dans les détails avec mon employeur qui pensé que c'etais du cinéma, au final quand je lui est dit la vérité sur la nature de mon opération, il était choqué et à passé bien quelques minutes à s'excuser. merci-1

Enfin je m'étale un peu.

Lecoq a écrit

Prend cela comme un jeu, ça finit par être marrant d'essayer de programmer son mental

Intéressant je pratiquée cette technique sans savoir, quand j'avais un boulot chiant et ça marchait super bien.

Merci encore, bonne soirée.

Mirror.

Dernière modification par Mirror (16 juin 2018 à  21:11)


Je suis responsable
                    de ce que je dis,
              Je ne suis pas responsable
                            de ce que tu comprend .♡

Hors ligne


Lecoq 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341
Rebonjour Mirror,


En agissant sur la pensée originelle du traques et élimines la maladie avant qu'elle n'apparaisse.

Attendre la fin du conditionnement "Stimuli-Pensée originelle-Envie-Craving" pour agir, c'est laisser sa conscience se faire submerger par la charge émotionnelle due à la souffrance générée par ses frustrations.

Ca ne marche pas !

Epuisée, la conscience finit par jetter l'éponge et la souffrance devient un  stimuli puissant du conditionnement et c'est la rechute. 

/forum/uploads/images/1529/1529230442.jpg





une fois que c'est roulé tu peu être sûre que c'est parti pour une session non-stop

Si elle te convient, alors continue avec cette méthode. Repousse petit à petit l'heure de ta première consommation. Et lorsque tu as commencé à consommer, ne relâche pas, continue.

La technique est très simple, la méthode l'est beaucoup moins.

Sa difficulté réside dans la constance de l'action.

La tension ressentie à l'apparition de la pensée originelle, puis le relâchement pendant la phase de concentration est la manifestation physique de la reconnexion de tes neurones.


/forum/uploads/images/1529/1529230545.jpg




Au début, la conscience introspective peut-être amenée à devoir effectuer des dizaines, voir des centaines de fois par jour des reconnexions neuronales.

Cela exige une continuité dans l'effort, surtout durant les plages horaires habituelles de tes consommations.


ça ma permise de repousser mon 1er bedo de 45min environ.

Le succès dépend de la résistance et de la persévérance de ta conscience introspective.

Elle doit avoir un oeil braqué sur le compteur de souffrance.

Celui-ci ne doit pas s'emballer. l'aiguille doit tendre vers le bas. En aucun cas, elle doit augmenter.

45 minutes d'un coup me paraissent beaucoup mais seule toi peut le juger.

Dés que la moindre petite once de souffrance commence ne serait-ce qu'à pointer le bout du nez, agit !
Soit par la concentration, soit en acceptant le fait de consommer.

Tu dois suivre et observer l'évolution naturelle de la reconnexion de ton système neuronal.

Tu ne dois pas le forcer mais l'accompagner avec douceur, avec patience, avec compréhension,
avec gentillesse et ménagement, avec tendresse, avec finesse, avec la même compassion qu'on doit avoir à l'égard d'un enfant à qui on apprend quelque chose.


/forum/uploads/images/1529/1529230734.jpg




Sinon, la souffrance va s'accumuler petit à petit, devenir un stimuli puissant et c'est la rechute.

Pas une rechute parce que tes consommations vont repartir de plus belle non, j'entends plutôt un abandon mental et une conscience épuisée émotionnellement.


Je pense que cette méthode est faite pour moi wink enfin j'espère. super

Cette méthode fonctionne à merveille.

Je te le garantis, c'est une certitude absolue.

C'est simple et facile, sauf si ton stimuli principal est du à la souffrance généré par un traumatisme enfoui vécu ou imaginé.

Dans ce cas ce sera plus long et plus laborieux car, ne connaissant pas la nature du stimuli, ta conscience introspective perd du temps dans la détection de la pensée originelle qui apparait alors toujours avec une grande intensité.

Ce temps perdu (quelques millisecondes) ne permet pas à ta conscience de créer cette dynamique qui permet au nouveau conditionnement d'éliminer définitivement la pensée originelle.

Dans certains cas minoritaires, la souffrance intérieure est trop grande et  la conscience introspective n'est pas suffisamment forte, elle se laisse submergée par la puissance de la pensée originelle.

Il est alors préférable, dans un premier temps, d'axer son effort sur la recherche du traumatisme intérieur.

Une psychothérapie ou une recherche personnelle doit permettre de résoudre ce problème.

Mais si tu as pu, sans la moindre souffrance (cette condition est essentielle) reculer de 45mns, je ne crois pas que c'est ton cas et donc tu es bien partie pour parfaire le travail sans difficulté majeure.


L'arrêt de la consommation ne signifie pas l'arrêt de la méthode, bien au contraire.

Il faut redoubler d'attention.

Pour t'aider alors, tu disposeras d'une conscience introspective forte et entraînée, rompue aux techniques
de combat et de guérilla intérieure, aux embuscades, aux replis tactiques et aux contre-attaques :

Bref, tu auras à ta disposition une guerrière puissante, un allié indispensable.


Et tu devras l'adapter à ton nouvel état d'abstinente en repérant et en détruisant les chaînes suivantes :


"Stimuli-Pensée originelle-Anxiété",
"Stimuli-Pensée originelle-Angoisse"
"Stimuli-Pensée originelle-Peur"
"Stimuli-Pensée originelle-Insatisfaction"
"Stimuli-Pensée originelle-Mal être"
"Stimuli-Pensée originelle-Irritabilité"
"Stimuli-Pensée originelle-Colère"
"Stimuli-Pensée originelle-Agressivité"
"Stimuli-Pensée originelle-Parano"
"Stimuli-Pensée originelle-Sentiment de solitude"
"Stimuli-Pensée originelle-Idées noires"
"Stimuli-Pensée originelle-Repli sur soi"
"Stimuli-Pensée originelle-Déprime"
"Stimuli-Pensée originelle-Lassitude"
"Stimuli-Pensée originelle-Abattement"
"Stimuli-Pensée originelle-Blocage"
"Stimuli-Pensée originelle-Crainte"
"Stimuli-Pensée originelle-Découragement"
"Stimuli-Pensée originelle-Frustration"
"Stimuli-Pensée originelle-Humeur noire"
"Stimuli-Pensée originelle-Impatience"
"Stimuli-Pensée originelle-Haine"
"Stimuli-Pensée originelle-Indifférence"
"Stimuli-Pensée originelle-Instabilité"
"Stimuli-Pensée originelle-Irritation"
"Stimuli-Pensée originelle-Mécontentement"
"Stimuli-Pensée originelle-Méfiance"
"Stimuli-Pensée originelle-Mélancolie"
"Stimuli-Pensée originelle-Morosité"
"Stimuli-Pensée originelle-Pessimisme"
"Stimuli-Pensée originelle-Rancoeur"
"Stimuli-Pensée originelle-Ressentiment"
"Stimuli-Pensée originelle-Sceptisisme"
"Stimuli-Pensée originelle-Réticence"
"Stimuli-Pensée originelle-Tension"
"Stimuli-Pensée originelle-Tristesse"
"Stimuli-Pensée originelle-Trouble"

"Stimuli-Pensée originelle-Doute" (le plus important)


Tu auras peut-être aussi à être confrontée à l'ennui. L'ennui est aussi une construction illusoire et impermanente de ton mental. L'ennui est le signal produit par un mental dispersé. Concentre-toi sur ce que tu veux et tu t'ennuieras plus.

Bref, pour traquer et éliminer les chaînes "Stimuli-Pensée originelle-Souffrance".

Quand tu auras arrêté de consommer, cette méthode doit devenir pour toi un art de vivre, une philosophie.

Elle doit t'apporter un sens à la vie par l'appréhension de la dualité, ego et conscience.


Je sais pas comment te remercier

En réduisant puis en éliminant ta souffrance. Aider les autres à réduire ou éliminer la souffrance est une condition pour réduire et éliminer sa propre souffrance.


Et la cessation de la souffrance correspond au début et à la manifestation du bonheur.


Prends soin de toi,

Dernière modification par Lecoq (18 juin 2018 à  08:31)


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Anonyme1756
Invité

romish a écrit

Cependant, dans mon cas l’arrêt de fumer a été provoqué par un traumatisme (évanouissement suite à un bad trip). J'ai eu vraiment tres peur de ne plus pouvoir contrôler quoi que ce soit (impression d’être dans un corps étranger, impossibilité de maîtriser mes pensées)

Faut arrêter les bêtises. D'abord nous sommes tous différents et ne réagissons pas de la même façon dans les mêmes situations, aussi généraliser à partir de son cas personnel (ou d'un autre cas personnel) est faire preuve d'ignorance et de présomption.

Tu débarques en annonçant que tu as déjà foiré 3 tentatives d'arrêt, que la dernière date de la veille - donc n'est pas confirmée - et qu'Eurêka, tu as trouvé la solution, tu sais mieux que tout le monde et tu en profites pour insulter ceux qui échouent à se sevrer. 

Pour ne pas généraliser, souvent la consommation chez les addicts a des fondements émotionnels. En consommant on cède à l'émotion (le conditionnement y participe). C'est probablement ce que l'on appelle le craving. A ce moment-là consommer devient désirable et on peut tenter de faire intervenir la raison pour s'opposer à la consommation, si l'émotion est plus forte que la raison pure, cela ne marche pas.

Ton cas est particulier, car ton arrêt a été provoqué par une énorme émotion qui au lieu d'associer le cannabis à un tas d'images agréables a tout d'un coup comme totalement masqué ces souvenirs agréables et associé le cannabis à un malaise très désagréable. Sans compter qu'évidemment en cas de malaise toute reconsommation est effectivement ressentie comme désagréable et la motivation à consommer s'effondre.

Par la suite et par dessus tu as fait intervenir la raison qui opportunément t'as conforté dans le sens de tes émotions. Evidemment à partir du moment où il n'y a plus de conflits et que de tous les côtés tu es motivé pour l'arrêt, cela devient beaucoup plus facile d'arrêter et de rationnaliser cela en disant que ce n'est qu'une question de volonté. By the way, qu'est-ce que la volonté?

Sauf que, avec le temps l'émotion suscitée par ton malaise va se dissiper dans ta mémoire, et si cela arrive avant que les émotions positives plus anciennes aient perdu sérieusement en intensité, le craving peut revenir sans que la peur issue des émotions négatives ne suffise plus à le contrer.

Après tu peux brandir ta volonté en étendard, mais si la volonté c'est la capacité à mettre sous tutelle toutes ses émotions je ne suis pas prête de croire qu'elle existe. S'il s'agit de leur adroite manipulation pour réorienter la motivation, je veux bien croire que certaines circonstances se prêtent bien à la manifestation et à l'exercice de la volonté.

Bonne chance pour la suite,

ILE


Mélatonine2 
Lucide, j'hallucine
France
1800
Lieu: Paris
Date d'inscription: 18 Oct 2016
Messages: 755
Blogs
L'Apoticaire

Pourquoi tu ne prends des benzo ?
C'est plus indiqué contre angoisse / tremblement que la morphine non ?
Surtout que si je me rappelle bien la morphine a une demi vie assez courte en comparaison avec certains benzo

Par contre je savais pas que le sevrage pouvait être aussi violent, les divers témoignages sont très instructifs. Après c'est sur qu'une dizaine de joints / jour c'est pas pareil qu'un bédodo pour arrêter

Et oui ça a déjà été dit, mais ceux qui reprennent, c'est idiot de dire qu'ils sont idiots et qu'il n'ont pas de motivation.
On peut être motivé pour un sevrage mais la caractéristique du sevrage est de supprimer la motivation surtout quand c'est en cold turkey. => Reprise imminente

Léodagan : Et à quoi ils ressemblaient ces champignons ?
Perceval : Ah oui, vous auriez vu ces couleurs... Rouge vif tout tacheté !
Karadoc : Non vraiment, ils étaient beaux.

Hors ligne


L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
8200
Date d'inscription: 02 May 2016
Messages: 1863
Blogs

Mélatonine2 a écrit

L'Apoticaire

Pourquoi tu ne prends des benzo ?
C'est plus indiqué contre angoisse / tremblement que la morphine non ?
Surtout que si je me rappelle bien la morphine a une demi vie assez courte en comparaison avec certains benzo

Bah parce que j'prefère utiliser de la morphine et de la methadone pour me calmer que d'utiliser des benzos, c'est une question de goûts, et une question de mémoire courte, les opis ça nique quasiment pas la mémoire courte, surtout comparé aux benzos, et puis je trouve que c'est plus efficace pour me calmer, en grosse partie parce que c'est plus euphorisant que les benzos.
Là j'viens juste de finir ma "pause", j'ai re-fumé du shit ce soir, ces 2-3 derniers jours j'suis plus parti sur de la codéine et du kratom, histoire de pas toujours utiliser les mêmes opis et de peter ma tolérance, mais surtout pour le moral plus qu'autre chose, niveau tremblements/insomnies ces derniers jours ça allait, il me fallait surtout un anxiolytique finalement, et l'effet anxiolytique des opis a l'air plus efficace sur moi que des benzos, enfin plus adapté à m'procurer c'que j'recherche dans un depresseur que des benzos, carrément plus, après c'est mes goûts.

Ouais la morphine ça a une demie vie courte, mais quand j'en prenais pour m'calmer je la mélangeais systématiquement avec de la méthadone, morphine + methadone dans la même injection, "Métamorph" que j'appelle ça, tel le putain d'pokémon x) Donc du coup au niveau de la demie-vie ça va, celle de la methadone est très élevée, même si je l'injectais.

Mélatonine2 a écrit

Par contre je savais pas que le sevrage pouvait être aussi violent, les divers témoignages sont très instructifs.

Ouais le sevrage de canna, surtout dans mon cas le cannabis en douilles avec du tabac, et inspirée en une seule inspiration, ça peut être ultra chaud un fois que t'as vraiment l'habitude de fumer plusieurs fois par jour...

C'est Groovie qui disait j'sais plus trop quand sur l'forum qu'il trouvait le sevrage de cannabis aussi difficile voir même plus difficile que celui du kratom....  Et même si tout le monde a un avis différent sur tout, et qu'on a pas forcement à être d'accord avec lui, Groovie j'imagine qu'il sait c'qu'il sait de quoi il parle quand il parle de difficultés de sevrages, il a déjà fais un ou plusieurs sevrages de GHB/GBL, de kratom, et d'autres opiacés j'crois bien, et le GBL c'est réputé clairement comme l'un des trucs où les sevrage est le plus dur, avec le plus de tentatives de suicides, qui découlent fatalement d'une depression intense, et un sevrage qui doit quasi systematiquement se faire en hosto une fois passé un certain seuil de dépendance physique.
J'ai jamais été dépendant physiquement au kratom, ni à un quelconque opiacé, donc je sais pas, mais ça m'a pas l'air  démesuré comme comparaison quand on voit l'état de certaines personnes en sevrage brutal de cannabis...


J'adore c'que j'fais

Hors ligne


romish 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jun 2018
Messages: 13
Bonsoir a tous,

J'ai commencé cette discussion, et après 16 jours sans fumer je vais pouvoir vous donner quelques informations.

Transpiration intensive la nuit mais ca commence a ce calmer.
Je commence a me sentir très triste avec parfois des idées noir. (je suis en train de créer une entreprise et parfois l'envie de tout laisser tomber)
Agressivité, je parle très mal a mon entourage, limite intransigeant.
Colère envers moi même pour tout le temps perdu a m'isoler des gens pour fumer.
Hyper tendu, ce week end impossibilité de sortir, les bras et jambes tendu, et envie d'agressivité.
Grosses crises d'angoisses que j'ai du mal a calmer.
Je commence a ressentir une envie de m'isoler car j'en ai marre de ruminer mon mal être. Marre de raconter a mes proches comment je me sens, donc envie de plus répondre a qui que ce soit.
Je passe par des crises ou je souffle tout le temps comme blasé.
Perte d'appétit, aujourd'hui je n'ai pas réussi a me nourrir. (pourtant je suis passé m'acheter un plat chez le traiteur qui n'attend que moi)
Ce soir craquage j'ai pris un demi temesta, car envie de pleurer et angoisse
Petit bouton sur le crane et dans le dos (certainement boutons de stress)
Je ne me supporte plus lol


Les points positifs:
Je recommence a rêver ou cauchemarder peu importe
Aucune envie de refumer vraiment(j'ai réalisé tout le mal que cela ma fait)
Idées plus clair.
Je suis tout de même plus sympatrique qu'avant (avant j’étais complètement éteind)

Donc a tous ceux qui se trouvent dans le dur, accrochez vous on va y arriver, j'ai l'impression de parfois tomber en dépression tellement je me sens mal, mais j'essaye de relativiser en me disant que ca m'apprendra pour ne pas avoir été maître de ma consolation et de ma vie.

Dernière modification par romish (25 juin 2018 à  22:04)

Hors ligne


Lecoq 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341
Bonjour Romish,


merci à toi de nous donner de tes nouvelles.


je suis en train de créer une entreprise

Ma parole tu les accumules. D'une consommation de 100€/semaine tu décides de stopper brutalement et comme si cela ne suffisait pas tu te lances, en même temps, dans la création d'entreprise.

Tu n'aurais pas décidé de t'attaquer au record du monde du 110 mètres haies ou
de résoudre les problèmes engendrés par un voyage dans le temps ? lol

a me sentir très triste

est incompatible avec la création d'entreprise.

des idées noir.

est incompatible avec la création d'entreprise.

Colère envers moi même

est incompatible avec la création d'entreprise.

Hyper tendu

est incompatible avec la création d'entreprise.

envie d'agressivité

est incompatible avec la création d'entreprise.

Grosses crises d'angoisses

est incompatible avec la création d'entreprise.

une envie de m'isoler

est incompatible avec la création d'entreprise.

Tu ne cherches pas la difficulté. Tu recherches l'impossible. Tu recherches ce qui va te faire chuter comme pour donner raison a quelqu'un qui t'aurait toujours murmuré que tu étais nul et que tu ne pouvais pas y arriver.

Sans vouloir faire de la psychanalyse de comptoir, je pense que tu as quelque chose à te prouver et donc à prouver à quelqu'un.

Et cela peut provenir de traumatismes enfouis provenant d'une dévalorisation permanente que tu aurais subie étant plus jeune. Le pire pour un homme étant d'avoir été dévalorisé et humilié par sa mère.

Ta consommation excessive et non contrôlée correspond parfaitement au stimuli enfoui correspondant à une souffrance générée par un traumatisme passé.

Si tu ne vois pas ce que je veux dire, je te conseille de passer par la case psychanalyse.



j'en ai marre de ruminer mon mal être

J'ai eu une période de ma vie ou j'ai eu cette réflexion au point ou à un moment je me demandais ce que je faisais sur terre.

Je ne m'étais alors fixé que deux buts : la mort ou l'arrêt de cette souffrance désormais pour moi pire que la mort.

J'ai choisi une solution : le jeûne et la méditation.
(Je n'incite personne à jeûner, je n'en ai pas le droit. C'est simplement le récit d'un vécu.)

Après plus d'une semaine passée seul et sans manger, le chant d'un oiseau était la plus belle musique qui soit et l'odeur du pain ou le goût d'un hamburger le plus beau trip de ma vie.

Le reste n'avait aucune importance.


Je ne trouvais plus de raison

a me sentir très triste

Je n'avais plus aucune

idées noir.

ni de

Colère envers moi même

ou envers les autres.

J'étais le contraire d'être

Hyper tendu

sans aucune

envie d'agressivité

Les

Grosses crises d'angoisses

avaient totalement disparu.

et je n'avais plus aucune

envie de m'isoler

La méditation m'a permis de ressentir mes souffrances comme celles engendrées par la faim :

illusoires, impermanentes et sans aucune consistance propre.

Après cette expèrience, la vie était redevenue belle et d'une simplicité confondante.
Je m'extirpais enfin, après des années de souffrance, de l'enfer dans lequel j'étais plongé.

Je goutais à chacun de ses instants comme à un paradis perdu retrouvé.


/forum/uploads/images/1530/1530190347.jpg




Mes souffrances n'étaient qu'une création de mon mental au service d'un ego qui cherchait à asservir ma vie. Nul ne peut aujourd'hui asservir ma vie, pas même et surtout pas mon ego.


Toute souffrance aussi importante soit-elle est générée par une pensée parfois très anodine.

Contrôler ses pensées, c'est contrôler sa vie et se libérer de la souffrance.


Si je te connaissais physiquement, je t'inviterais à passer une semaine à méditer avec moi dans le silence absolu des bruits de la nature. En cette saison, c'est le top.





En revenant, on pourrait parler de ton projet d'entreprise autour d'un bon repas.

Prends soin de toi,

Dernière modification par Lecoq (28 juin 2018 à  15:09)

Reputation de ce post
 
Beau témoignage et tellement VRAI Samy
 
Paulo Coelho, c'est pas un traumatisme enfoui, c'est un SEVRAGE à la dure! ILE
 
Trés bon conseils ! Momon

La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Lecoq 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341

c'est pas un traumatisme enfoui, c'est un SEVRAGE à la dure

Et le sevrage à la dure il vient d'où ?

D'une consommation excessive, incontrôlée et d'une répétition dans la consommation d'un produit jusqu'au dégoût malgré une volonté ferme d'arrêter et ce peut-être depuis des années.

Tous les consommateurs sont-ils destinés à subir le même sort ?
La cause est-elle le produit ?
N'existe t'il pas des consommateurs qui consomme de manière modérée et avec plaisir ?
Et d'autres qui arrêtent sans grande difficulté ?

Pour moi si, à l'évidence !

Il y a donc quelque chose de différent entre ces derniers et romish.

Ce ne peut être le produit qui est le même donc c'est quelque chose qui pousse certains dans
une consommation compulsive et pas d'autres.

Et donc le problème est en amont : c'est la cause de ce besoin de consommer de cette manière.

Le craving est un produit du mental. Il y a donc quelque chose qui le stimule plus chez certains que
chez d'autres.

LIL, mon amie, je te laisse le soin d'expliquer à romish ce que c'est. drogue-peace

Attention, si tu n'y arrives pas, romish peut rester bloqué dans un cercle vicieux toute sa vie.

souffrance=>consommation=>consommation compulsive=>arrêt à la dure=>souffrance=>consommation=>consommation compulsive...


Bien amicalement,

Dernière modification par Lecoq (28 juin 2018 à  18:46)


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Anonyme1756
Invité
Lecoq,

Je ne doute pas que tes interventions ont beaucoup de succès, à l'image de l'inflation des rayons développement personnel /ésotérisme de toutes les librairies de France, et ceci aux dépens de la surface de rayonnage dédiée aux ouvrages scientifiques, réduite à peau de chagrin quand elle n'a pas tout simplement disparu.

J'ai un ami qui nomme cela le "Feel Good", j'adore son expression qui correspond tellement au besoin exprimé par les clients.

Quand tu balances des trucs comme:

Cette méthode fonctionne à merveille.

Je te le garantis, c'est une certitude absolue.

J'ai les clignotants qui entrent en zone de tachycardie.

Alors romish n'est peut-être pas comme tout le monde (les modérés), en même temps ce n'est pas un scoop, personne n'est comme tout le monde.

Non, je ne vais pas arriver à expliquer à romish ce qu'est le craving avec des jolis mots un peu creux mais tellement séduisants, d'ailleurs je ne vais même pas essayer, et si effectivement il existe un risque qu'il reste bloqué dans un cercle vicieux toute sa vie je ne m'en sentirais pas responsable.

Je ne fais pas commerce du malheur des autres, je n'ai pas l'âme d'un gourou, et les autres je les préfère un peu déprimés mais lucides que béats mais niaisement envoûtés.

ILE


Lecoq 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341
Bonjour LIL,


J'ai les clignotants qui entrent en zone de tachycardie.

J'ai aussi écrit que même si la technique est simple, la méthode n'est pas facile.

As-tu au moins essayé une fois pour te prononcer ? Sais tu de quoi tu parles ?

La méditation est pour certains une mode qui date de plusieurs millénaires et elle est maintenant reconnue comme étant un excellent moyen thérapeutique.
N'achète pas de bouquins, internet suffit à en comprendre les bienfaits.


Alors romish n'est peut-être pas comme tout le monde

Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit.


les modérés

Il n'y a pas de modérés dans ton sens. Il y a ceux qui souhaitent consommer et ceux qui veulent arrêter quelque soit la raison ou leur niveau de consommation.


Je ne fais pas commerce du malheur des autres, je n'ai pas l'âme d'un gourou,

Je respecte ta position, respecte celles des autres même si de prime abord elles te paraissent ésotériques.

Je ne suis pas salarié de PA, ni écrivain et encore moins gourou (quelle horreur). Tout ce que je raconte est le vécu de quelqu'un qui est passé par des très mais alors des très très bas dans la vie et qui a cherché empiriquement les solutions qui marchent.

Du traumatisme enfoui qui déclenche des envies irrépressibles de consommer (de l'alcool à l'époque) et donc du rôle que peut avoir une psychothérapie, à la recherche introspective qui m'a permis de constater le rôle des conditionnements, c'est du vécu pas du blabla d'un dernier livre à la mode. Tu peux chercher longtemps le livre duquel serait tiré mon commentaire, il n'existe pas. Je n'ai d'ailleurs jamais lu un des livres dont tu parles, mes problèmes remontant maintenant à presque 20 ans.


je les préfère un peu déprimés mais lucides

La dépression n'étant pas une fatalité, pour ma part je les préfère pas du tout déprimés, lucides et libres.


Bien amicalement,

Dernière modification par Lecoq (28 juin 2018 à  18:36)


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Anonyme7507
Invité
Salut a tous ,

En effet romish ce que tu entreprend (sans vouloir te critiqué) on dirait que c'est comme si ta l'impression d'avoir perdu ton temps a avoir fumé que tu veut absolument rattraper en faisant tout ce que tu n'avait pas les couilles quand tu fumait , alors c'est je trouve une bonne intention mais déja on rattrape pas le temps perdu et surtout méfie toi des coup de tete comme sa dans la vie regarde zizou sa lui a couté une carrière lol non je déconne mais je veut dire une décision comme monter une entreprise sa ce réfléchie énormément ya beaucoup d"études a faire etc aprés je te souhaite que tout aille pour le mieux mais fait gaffe quand meme a bien prendre ton temps .

Je suis d'accord avec lecoq perso je pratique pas la méditation je fait du sport je suis hyperactif j'ai du mal a rester en place je suis trés nerveux j'ai vraiment du mal a ne rien faire mais je sent que sa me ferait du bien d'ailleur de nombreux grand sportif dont Franck Roppers champion de penchak silat pratique la méditation , je me suis renseigné la dessus sa te permet justement de te calmer de prendre du recul sa t'apaise énormement , tu met un belle uppercut a ton stress tes angoisse ton anxieter etc , aprés ce qui est du jeun je le fait mais le jeun intermitent j'ai déja essayer les jeune plus long mais au finale moi qui boss et qui aime le sport je peut plus rien faire puisque tu a plus de carburant enfin tu vie sur tes reserve mais moi qui fait 1m78 pour 72 kilo des reserve j'en ai pas des masses , je prefere le jeune intermittent en gros tu mange le soir a 19h puis le lendemain tu prend pas de petit dej tu remange juste le midi a 12h comme sa tu fait 16h de jeun ce qui est trés salvateur , tu te sent moins fatigué puisque faut savoir que manger est la chose qui fatigue et stress le plus l'organisme lors de la digestion , ta une meilleur sensibilité a l'insuline ce qui fait que ta testosterone et hormones de croissance est au top , et puis faut savoir que si tu fait ne serait ce 20 minute de sport a jeune tu augmente ton hormones de croissance de 2000% ce qui est éNORME et trés interessant pour booster le système hormonal , puis faut savoir qu'en général l'anxieter les angoisses etc vienne beaucoup d'un système hormonal qui est deregler donc le jeun peut faire que du bien , aprés pour ce qui est des long jeune a savoir une semaine je trouve que sa commence a faire long et au contraire sa peut aussi faire l'effet inverse fatigué , perdre ta testo etc ce qui peut etre contreproductif aprés la encore sa dépend des gens , et justement romish quand tu dit que tu est mal dans ta tete par moment trés vite enerver etc c'est surement du au fait que ton système para sympathique est trop stimuler en gros ton cerveau est tout le temps en alerte comme si un danger peut ce produire a tout moment et sa faut savoir que a court terme c'est pas archi mauvais mais a longterme c'est mauvais et surtout tu perd cet facilité que tu avait surement avant l'arret de la fume a te calmer , j'ai connu le meme soucis quand j'avais arreter le cannabis et au final sa te met dans une sorte de mal etre nerveux permanent qui est trés long et trés dure a gerer !


C'est une des raisons pour lesquells je refume enfin je vaporise maintenant mais je veut dire que je trouvais sa trop mauvais sur le long terme le manque de cannabis induit un comportement trop nerveux , les moment de détente ce font de plus en plus rare , je sentais que j'était toujours a mille a l'heure trés survolter toujours sur les dents etc  je faisait du sport jusqu'a un stade ou je me fatigué plus les risque de blessure etc .

En tout cas bon courage a toi mec et je te souhaite le meilleur pour l'avenir !

Dégun 
Heureux comme Ulysse
500
Date d'inscription: 03 May 2018
Messages: 248
Je me délecte smile

Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Hors ligne


BoilingBlood 
PsychoHead
000
Date d'inscription: 02 Feb 2013
Messages: 1283

Lecoq a écrit

As-tu au moins essayé une fois pour te prononcer ? Sais tu de quoi tu parles ?

La méditation est pour certains une mode qui date de plusieurs millénaires et elle est maintenant reconnue comme étant un excellent moyen thérapeutique.

L'urinothérapie est aussi pratiquée par certains depuis des millénaires, certains (même parmi les pros de la santé) la reconnaissent également comme étant un excellent moyen thérapeutique.

Pour autant, je ne me sens pas le besoin d'essayer une fois pour me prononcer, je pense même ne pas en avoir besoin pour savoir de quoi je parle.

Bref, je doute pas qu'il y ait des vrais arguments pour promouvoir la méditation, mais certains ne sont juste pas valables je trouve.

Et puis je pense qu'il faut se méfier des beaux discours promettant des solutions miraculeuses...
Ya quand même beaucoup d'éléments de communication qui me dérangent (me font peur en fait) dans ces derniers posts.
Je suis plutôt d'accord avec ILE en fait.

Hors ligne


Anonyme1756
Invité

Lecoq a écrit

As-tu au moins essayé une fois pour te prononcer ? Sais tu de quoi tu parles ?

La méditation est pour certains une mode qui date de plusieurs millénaires et elle est maintenant reconnue comme étant un excellent moyen thérapeutique.
N'achète pas de bouquins, internet suffit à en comprendre les bienfaits.

Je ne vois pas le rapport, entre le fait que j'aie ou non essayé, et la possibilité que je sois choquée par l'affirmation péremptoire d'une certitude absolue...

Lecoq a écrit

Je respecte ta position, respecte celles des autres même si de prime abord elles te paraissent ésotériques.

Je ne suis pas salarié de PA, ni écrivain et encore moins gourou (quelle horreur). Tout ce que je raconte est le vécu de quelqu'un qui est passé par des très mais alors des très très bas dans la vie et qui a cherché empiriquement les solutions qui marchent.

Du traumatisme enfoui qui déclenche des envies irrépressibles de consommer (de l'alcool à l'époque) et donc du rôle que peut avoir une psychothérapie, à la recherche introspective qui m'a permis de constater le rôle des conditionnements, c'est du vécu pas du blabla d'un dernier livre à la mode. Tu peux chercher longtemps le livre duquel serait tiré mon commentaire, il n'existe pas. Je n'ai d'ailleurs jamais lu un des livres dont tu parles, mes problèmes remontant maintenant à presque 20 ans.

Je ne remets pas en cause ta position, tu peux parfaitement faire part de ton expérience personnelle et de ton point de vue; je remets en cause le ton que tu emploies, excessivement affirmatif, professoral, sans commencement de nuance ou doute.

Que connais-tu de romish pour être aussi affirmatif? La seule chose que l'on sache c'est qu'en ce moment il vit un sevrage difficile et est particulièrement nerveux, et potentiellement plus vulnérable au blabla, et toi tu reviens, déroule ton bazooka apostolique, et plaque sur son cas un schéma que tu as en tête, sans même envisager que tu puisses te tromper, ce qui offrirait au moins la garantie de ta sincérité.

Par ailleurs je partage ta conviction que les conditionements déterminent beaucoup de choses; toutefois je n'en fais pas une explication unique à toutes les addictions, sans discrimination.

Lecoq a écrit

je les préfère un peu déprimés mais lucides

La dépression n'étant pas une fatalité, pour ma part je les préfère pas du tout déprimés, lucides et libres.

Cela c'est facile et de mauvaise foi. Je compare A à B, et tu me dis que tu préfères C. Tu bottes en touche quoi, et tu suggères que je préfère A ou B à C. Tu préemptes le politiquement correct et me fais passer pour une facho. Enfin tu vois l'idée.

Sans compter que tu déformes mon propos que tu avais toutefois certainement compris. Déprimé faisait référence à déprime; pour être clair puisque tu m'y contrains, je disais que si le prix de la lucidité est d'encaisser parfois des informations désagréables, un peu déprimantes, et que si le prix du feel-good temporaire est de se faire gourouter, je n'hésite pas. Ton non plus apparemment, mais dans l'autre sens.

ILE

Reputation de ce post
 
Plein de bon sens !
 
Merci pr tes interventions, je me retrouve svnt dans tes posts / Marla

Lecoq 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341
Ces posts sont avant tout adressés à romish chez qui j'ai reconnu de nombreux points communs avec
ce que j'ai vécu à une certaine période et dont je me suis sorti.

Difficile à comprendre peut-être avant d'avoir connu cette sensation d'être dans une prison de laquelle on croit ne pas pouvoir sortir.

d'éléments de communication qui me dérangent

Ils sont faits justement pour cela car, pour moi, romish ne choisit pas les solutions les plus faciles.


me font peur en fait

Arrêtez avec la parano !!!! Il n'y a vraiment aucune raison d'en avoir peur.
Vous n'êtes pas d'accords, dont acte. Il n'y a aucun mal à cela.

Il n'y a d'ailleurs rien de mystérieux ni d'ésotérique dans mes posts.

La consommation d'un produit psychoactif ne peut pas à elle seule auto justifier l'addiction.

Cela a aussi été prouvé par Stuart Mc Millen et son parc à rats.
http://www.stuartmcmillen.com/fr/comic/parc-aux-rats/

La plupart des soldats américains de la guerre du Vietnam accrocs à l'héroïne ont
arrêté leur consommation à la fin de la guerre, à la grande stupéfaction des autorités.

La situation, l'état d'esprit, l'environnement et donc la souffrance joue un rôle fondamental dans l'addiction.

je sois choquée par l'affirmation péremptoire d'une certitude absolue

Parce que commencer la méditation en pensant que cela ne marche pas, c'est le meilleur moyen de ne pas continuer. Les débuts sont pénibles et ennuyeux.
Par contre, si elle est utilisée régulièrement et aussi longtemps que nécessaire, la méthode fonctionnera, c'est une certitude. J'ai aussi parlé des cas des traumatismes enfouis qui peuvent faire obstacle à cette méthode.

C'est une voie à expérimenter pas à croire. De très nombreuses personnes qui l'ont expérimentée (dont moi) se sont sorties d'affaire grâce à elle.

Je compare A à B, et tu me dis que tu préfères C.

je les préfère un peu déprimés mais lucides que béats mais niaisement envoûtés.

Tu es certaine que la vie se résume à choisir entre A et B. Tu n'as jamais entrevu un C ?

se faire gourouter,

Gourouter par qui ? Par moi ?
Pourquoi faire ? l'argent ? Le pouvoir ? Le sexe ? La notoriété de Lecoq ? lol


Bien à vous,

Dernière modification par Lecoq (28 juin 2018 à  21:07)


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Dégun 
Heureux comme Ulysse
500
Date d'inscription: 03 May 2018
Messages: 248
/forum/uploads/images/1530/1530214242.gif
Reputation de ce post
 
Le gourou regardant les commentaires sur PA (Lecoq)

Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Hors ligne


romish 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jun 2018
Messages: 13
Merci pour vos messages et ces discussions plutots enrichissantes.

Merci beaucoup a ILE, je me retrouve dans tes dires.

Oui ma facon de rompre avec le cannabis est radicale, mais ma consommation l'etait d'autant plus. Je ne maitrisais plus, j'ai glissé dans une spirale malsaine avec ce produit jusqu'a ce que j'identifie que j'avais perdu pieds. Oui cela est passé par un évanouissement, un peu traumatisant, mais cela m'a révéillé et engendrer la décision d'arreter.

Je ne regrette absolument pas mon arrêt aussi brutale soit il, si il faut en passer par la pour retrouver ma vie, alors je le referais 1000 fois. Quel bonheur d'avoir retrouvé ces esprits, parler aux gens qui m'entourent,  sous consommation je fuyais les contacts ou plutôt je trouvais mon bonheur dans la fumette solo (c'est con)

LECOQ tu as raison et tort en meme temps sur le fait de créer une entreprise pendant le sevrage, cependant ce que tu ne sais pas c'est que je suis déjà chef d'entreprise dans un secteur sérieux (je travail en costume), je monte un nouveau projet. Je ne vais pas le monter du jour au lendemain, cela prendra le temps que ca prendra, mais tu as raison sur le fait que je devrais peut être faire une pause le temps de retrouver toutes mes capacités. Rome ne s'est pas monté en un jour, et je suis encore dans l'etude de tous les parametres avant de monter ce projet.

Le pire pour un homme étant d'avoir été dévalorisé et humilié par sa mère.

, sur ce point tu fais fausse route, j'ai eu des parents aimant qui m'ont tres bien éduqués avec des valeurs exceptionnel, donc la tu as parlé un peu vite, mais c'est pas grave, j'apprécie tout ce que tu as écrit et je t'en remercie.

N'existe t'il pas des consommateurs qui consomme de manière modérée et avec plaisir ?

je n'ai jamais été modéré dans ma consommation, c'est le problème, mais je suis content d'avoir pu ouvrir les yeux sur le mal que ce produit a pu me faire (me concernant je parle pas pour les consommateurs modérés.)

La méditation, je n'ai pas essayé, peut etre que cela marcherais peut etre pas. Je fais de l'hypnose un soir sur deux, on doit pas en être loin.

Le sport me parait etre une super alternative pour me calmer, c'est prévu pour bientot et je sais que cela me ferait un bien fou.

les autres je les préfère un peu déprimés mais lucides que béats

C'est exactement ça smile on parle le meme langage ILE

La dépression n'étant pas une fatalité, pour ma part je les préfère pas du tout déprimés, lucides et libres.

je suis pas en dépression, j'en suis au stade de la déprime et du ras le bol de mon état, comme je l'avais dis dans un autre message je vois un psy smile

Point positif, je ne pense jamais a refumer un bédo, j'ai passé quelques soirs avec des amis fumeurs, pas venu a l'idée de refumer, alors qu'on ma proposé j'ai gentiment décliné.

18eme jour sans bédo, je suis content mais franchement le sevrage c'est durrrr lol

Hors ligne


Lecoq 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341
Bon courage et bonne chance à toi et mille excuses pour BoilingBlood et ILE si mes écrits les ont choqués.

Ils n'avaient absolument pas cette vocation.

Dernière modification par Lecoq (28 juin 2018 à  21:57)


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Anonyme1756
Invité
Romish, c'est toi qui a le dernier mot en ce qui te concerne. Je suis heureuse de voir que tu as tenu et que cela se présente vraiment bien. super

Pour la partie de ping-pong, merci à mon adversaire, aux supporters et aux spectateurs à pop-corn. drogue-peace

Drim 
Psycho sénior
France
5510
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 619
Blogs
Salut, romish, ça fait plaisir que tu sois toujours aussi déterminé. Cest clair que ce qui marche pour toi c'est toi qui en est a la base. Les conseils  de lecoq sont pleins de bonnes intentions, Prendre ce dont tu as besoin là ou tu veux, tant que ça sert ton objectif et te motive c'est ce qu'il faut.
Chacun sa façon. Et les façons sont les moyens d'arriver a un même but, être bien, droit dans ses bottes et en accord avec soi-même.

Bonne continuation, moi c'est le tabac contre lequel je me bats ces temps ci

             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

Hors ligne


Dégun 
Heureux comme Ulysse
500
Date d'inscription: 03 May 2018
Messages: 248
Oui oui de bien beaux échanges d'idées bravo

Sinon perso j'ai essayé pour la première fois la méditation hier soir avant de me coucher.
J'ai chopé sur Youtube le premier truc qui venait avec "méditation pleine conscience". (pleine conscience de quoi d'ailleurs? J'ai pas trop saisis mais bon).
J'ai mis les écouteurs, le tel sur la table de nuit et zou.

Ben en fait c'est vachement dur de penser à rien, enfin de penser juste à quoi il faut penser. surpris
J'ai galéré.
J'avais trop de THC dans le sang peut-être. A réessayer.

Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Hors ligne


Drim 
Psycho sénior
France
5510
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 619
Blogs
L'hypnose aussi marche bien chez certain pour communiquer avec l'inconscient, il fait bien sûr trouver un hypnotiseur en qui on a une grande confiance.

             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

Hors ligne


romish 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jun 2018
Messages: 13
24eme jour depuis mon arrêt, il y a 4 jours j'ai eu un petit moment de moins bien mais depuis ...

AU TOP, une résurrection, le plus dur est derrière moi, je peux vous dire que j'ai vraiment morflé durant ce sevrage (si vous m'avez lu) mais je me suis accroché.

j'avais dis tout au départ Volonté, eh ben oui les médisants je peux vous dire qu'il faut une sacrée volonté pour affronter ces moments.

Moi qui cherchais la réponse concernant le temps de sevrage cela m'a pris 3 semaines.

Maintenant j'ai l'impression de revivre, je n'ai jamais eu aucune envie de refumer (je pense que j'ai fait le deuil du pétard des le moment ou j'ai pris la décision d’arrêter de fumer.

Je remange avec appétit, mes maux d'estomac ont disparu, je ressors, le moral est revenu,  demain soir sport.

Un vrai kiffe, je fais ce post pour aider ceux qui comme moi, ont le souhait d’arrêter.

Ça vaut le coût !

Hors ligne


Anonyme7507
Invité

romish a écrit

24eme jour depuis mon arrêt, il y a 4 jours j'ai eu un petit moment de moins bien mais depuis ...

AU TOP, une résurrection, le plus dur est derrière moi, je peux vous dire que j'ai vraiment morflé durant ce sevrage (si vous m'avez lu) mais je me suis accroché.

j'avais dis tout au départ Volonté, eh ben oui les médisants je peux vous dire qu'il faut une sacrée volonté pour affronter ces moments.

Moi qui cherchais la réponse concernant le temps de sevrage cela m'a pris 3 semaines.

Maintenant j'ai l'impression de revivre, je n'ai jamais eu aucune envie de refumer (je pense que j'ai fait le deuil du pétard des le moment ou j'ai pris la décision d’arrêter de fumer.

Je remange avec appétit, mes maux d'estomac ont disparu, je ressors, le moral est revenu,  demain soir sport.

Un vrai kiffe, je fais ce post pour aider ceux qui comme moi, ont le souhait d’arrêter.

Ça vaut le coût !

Salut !

Content pour toi que sa aille mieux , meme si dans mes messages j'ai était un peu virulent étant donner que je pensait que c'était pas la meilleur solution de stopper radicalement , je pensait aussi que tu était pas forcément trés bien dans ta tete et que tu avait tendance a ciblé le cannabis comme étant la cause de toute tes souffrances , je te dit sa parce que moi meme j'ai souvent rejeter la faute sur le canna comme étant la source de tout mes soucis alors que non c'est pour sa que je t'avait un peu taclé dans mon premier message , mais le principal c'est que sa aille mieux , justement le fait de faire du sport va te faire un bien fou tu va regagner de la confiance en toi en augmentant ta testostérone , tu va rejeter toute cet mauvaise haine et rage qu'on accumule tout au long d'une journée sa fait un bien fou , perso sans le sport j'en serait pas la aujourd'hui c'est ce qui ma permis d'etre au top actuellement c'est grace au sport , pour moi c'est la meilleur drogue du monde elle est saine et naturelle !
Vive le sport je persiste !

TU aura peut etre encore quelques symptomes mais qui vont disparaitre au fil du temps donc lache pas l'affaire mec tu est sur la bonne voie continue comme sa , c'est vrai que moi j'adore le cannabis mais ya aussi quelques inconvénient a en etre dépendant , notamment quand tu veut partir a l'étranger sa fait chier de ce taper des symptomes de sevrage pendant un bon moment qui est un voyage !
Aller courage mec !


romish 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jun 2018
Messages: 13
Merci Momon pour ton message, je ne t'en veux absolument pas, cela faisait parti d'un débat ou d'une discussion. Tous les avis sont bons a prendre et a lire.

Voila que j'entame ma 6ême semaine de sevrage, tout va plutôt bien.

Juste quelques excès d'humeur qui sont pas tous les jours facile a vivre, la moindre contrariété joue sur l humeur du jour.

Mes potes fument autour de moi, cela ne me dérange pas tant qu'ils ne me soufflent pas dans la tronche, ou sinon il suffit que je m'écarte (après tout c'est moi qui ai décidé d’arrêter) Je refuse gentiment lorsque l'on m'en propose.

Arrêter de fumer fut la meilleur décision prise, la prise de poids est toujours en cours, déjà 2 kgs en plus sur la balance smile Je mange avec appétit, avant je mangeais plus...

Hors ligne


Massa 
Banni
Mexico
431
Lieu: Culiacan
Date d'inscription: 10 Jul 2018
Messages: 266
Blogs
Merci pour ce partage, je suis sur les starting blocks pour un nouveau sevrage. Je prend un neuroleptique et c'est vraiment pas compatible avec la weed. Crois en toi, ne cède pas ( genre bourré dans une soirée hop une taf ) Un jour tu refumeras par pur plaisir.

Live and let die

Hors ligne


romish 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Jun 2018
Messages: 13
Salut Massa,

courage dans ton sevrage, ne lache rien et surtout ne sois pas faible au point daller fumer un joint ou une latte des que tu montre des signes de faiblesses. Si jamais tu as des crises d'angoisses tu peux t'aider au début et uniquement au début par des anxiolitiques tel que XANAX ou LEXOMIL ou TEMESTA, pour ma part Temesta je lai mieux tolérer mais jen ai pris vraiment avec parcimonie, l'objectif etant de ne pas remplacer une drogue par une autre.

Tu peux relire tous les messages que j'ai posté lors de mon sevrage, j'ai fait en sorte de donner un maximum de détail afin que d'autres puissent en profiter.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Cannabidiol - Arrêt cannabis THC pour cannabis CBD
par Dutch, dernier post 10 août 2019 à  15:43 par Stal'Cair
  3
[ Forum ] Arrêt du cannabis
par mikykeupon, dernier post 11 mars 2011 à  13:01 par mikykeupon
  61
[ Forum ] Arret Du Cannabis
par drogbatus, dernier post 21 août 2018 à  20:20 par drogbatus
  6
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
31812 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Etude sur les liens entre le deep web et la consommation de drogues
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    05 août 2019Commentaire de Morning Glory (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 2jCommentaire de Arcalys (79 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin juillet 2019 ?
    04 août 2019Commentaire de Rick (142 réponses)
     Forum 
    Première fois - Précisions sur la lean
    Il y a moins d'1mnCommentaire de doceny dans [Codéine et dihydrocod...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a 17mn
    164
    Commentaire de Ocram dans [Conseils généraux de...]
    (1175 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Effets visuels beaucoup trop puissants
    Il y a 17mnCommentaire de Haupayy dans [LSD 25...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Shit Afghan
    Il y a 21mnCommentaire de Deutsch Nepal dans [Cannabis...]
    (9 réponses)
     Forum 
    TOR - Quelques question sur tor et electrum
    Il y a 42mnCommentaire de Izza-belle dans [Anonymat et sécurité...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Culture - Demande avis sur culture de mexicains
    Il y a 1hCommentaire de Vivel dans [Psilocybe - Champigno...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Addiction - Un appel à l'aide pour un accros au crack en détresse
    Il y a 2h
    2
    Commentaire de RandallFlag dans [Cocaïne-Crack...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Le Fentanyl comme traitement de substitution pour les anciens cons...
    Il y a 2h
    3
    Commentaire de Droitdedirenon dans [Fentanyl et dérivés...]
    (6 réponses)
     Blog 
    3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    Il y a 3h
    9
    Commentaire de Ocram dans le blog de Ocram
    (33 commentaires)
     Blog 
    Le grand mirage
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de Drim dans le blog de Nils1984
    (3 commentaires)
     Blog 
    Cocktail psychés/noid/protox éprouvant
    Il y a 1jCommentaire de Arcalys dans le blog de Arcalys
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Kétamine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Cleminou, chmed, Blackwormhole, Arcalys, petero nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Encyclopédie du PTC
    par rit, le 11 Aug 2019
    Bonsoir psychoactif, Mon premier message sur ce forum que je lis depuis +2 ans maintenant parlera du noïd qui m'a poussé à m'inscrire parmis-vous : le 5f-akb-48. Alors je vais tenter d'être le plus clair et précis possible car je sais que c'est une drogue assez méconnue et qui pourtant explo...[Lire la suite]
     CIHKAL - Le troisième livre perdu.
    par LenaÀLaRechercheDuParadis, le 29 Jul 2019
    C’est un fait peu connu, à plusieurs reprises, Alexander et Ann SCHULGIN ont eu l’opportunité de se rendre en Europe, à l’occasion de colloques et autres rencontres de sommités scientifiques. Notamment en France, où ils y avaient quelques connaissances, universitaires de toutes nationalit...[Lire la suite]
     Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    par Daane-El, le 19 Jul 2019
    Salut, Le fait de pratiquer un test est déjà un changement de comportement en lui même. Je me souviens du 1° test que j'ai acheté: un Marquis et un Ehrlich sur un site de e-commerce comme un autre. C'étais quand j'ai commencé la 3-MMC et que les questions de sa qualité revenaient souvent su...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Tellement belle et terrifiante à la fois..../Vivel dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 2h)
    Réponse pleine de bon sens. Tête de crêpe dans [forum] Un appel à l'aide pour un accros au crack en détresse
    (Il y a 3h)

    Pied de page des forums