ARRET DU CANNABIS confessions / PsychoACTIF

ARRET DU CANNABIS confessions

Publié par ,
12921 vues, 56 réponses
romish 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Jun 2018
13 messages
Bonjour à tous,

Je viens d'arreter de fumer le cannabis/shit et je ressens le besoin de vous raconter mon parcours.

Je suis un homme de 37 ans qui a commencé a fumer vers l'age de 20 ans. Ma consommation moyenne était vraiment excessive 100€/semaine avant de réduire à 50€/semaine ce qui est ÉNORME.
Cela représente 7/8 joints par soir sans compter le week end, plus les bedos que l'on ose se faire betement dans la journée lorsque l'on a une occasion.


J'ai pris la décision d'arreter de fumer car tout simplement je n'avancais plus dans ma vie (amour, travail, passion)...

Je n'en suis pas à mon coup d'essai, j'ai déjà arrété de fumer 2 fois dans ma vie grâce a l'hypnose que je recommande vivement. ( ca marche mais faut avoir aussi un peu de motivation) et ne pas replonger a la première proposition de fumer.

J'ai lu sur plusieurs forums certains qui se permettent de fumer quelques lattes sur un bédo en pensant que c'est cool c'est juste comme ca.
Faire ca n'est pas arréter et le croire veux juste dire que vous êtes stupides.
QUAND ON ARRETE ON ARRETE y a pas de une ptite latte par ci. Si vous etes assez crétin pour croire que ca va pas vous faire replonger vous etes débiles et manquez cruellement de motivation.

Lorsque j'ai arrêté de fumer la premiere fois, j'ai stopper la cigarette et le bédo, j'ai donc fait l'hypnose qui a été une sacrée aide. Même si pour cela il a fallu que je m'isole une semaine en maison de campagne, car il faut dire que cela joue énormément sur les nerfs.
A la base je pesais 58 kgs pour 1m78 ce qui est vraiment peu... en 9 mois j'ai pris pas mal de poids (presque 20 kgs) mais attention c'etait voulu de ma part car j'etais un maigre compléxé.
En meme temps, je me suis mis au sport, j'ai bien retrouvé l'appetit et j'ai gagné en motivation.

Lorsque j'ai repris la fumette, cela a eu un effet néfaste puisque rebelotte perte d'appétit et donc de poids. Redescendu a 63kgs en quelques mois.*

J'ai donc re arreter encore une fois grace a l'hypnose et repris du poid me permettant de revenir a 73kgs ce qui est correcte pour ma taille.

Mais encore une fois, j'ai repris car petit moment de faiblesse et des amis autour de moi qui fument.  et donc résultat re perte de poids.

Il faut savoir que j'ai des problemes d'estomac qui bizarrement s'ent vont automatiquement lorsque j'arrete de fumer (aller comprendre) Sachant que j'ai été voir plusieurs fois des gastro qui m'ont fait passé des colo fibro sans jamais trouvé quoi que ce soit.

Aujourd'hui cela fait 2 jours que j'ai arrété et je voulais vous faire profiter de mon expérience au fur et a mesure (en tout les cas cela me fait du bien de le coucher noir sur blanc d'ou mon initiative)

Les problèmes que je rencontre actuellement lors du sevrage sont:
- déprime/triste
- perte d'appétit (quoi que le bédo n'aidait pas non plus)
- anxiété
- HYPER HYPER NERVEUX

je suis vraiment eveillé concernant mon état et j'ai la motivation de ne pas reprendre, je connais les bienfaits d'arreter ces substances. Vous allez me dire que cela ne fait que 2 jours, vous avez raison
mais cela faisait longtemps voir jamais que je passe une journée sans fumer.

Pour m'aider, j'ai mon CD d’hypnose de mes anciennes séances qui m'aide pas mal. mais cela ne fait pas tout il faut avoir la motivation d’arrêter sinon ça ne sert a rien vous replongerez a la première occasion.

N'hésitez pas à vous faire aider par votre médecin avec des anxiolytiques au début.

J'essayerais de vous apporter d'autres précisions au fur et a mesure de l’arrêt.
Reputation de ce post
 
Personne n'est stupide ou débile (choquant), la Vérité n'existe pas (Lecoq)
 
Comment peux tu en être certain.. addictions toutes diff... pépite
 
Stupides débiles. Qui es tu pour juger comme ça ?! Torkem
 
Chez certains la perspective d'un arrêt total ralentit le processus -LCP

Hors ligne

 

refletdesociété 
Testeur d'experience
France
000
Lieu: Montpellier et Genève
Inscrit le 18 May 2018
12 messages
Blogs
Salut Romish,

Déjà bravo pour l'arrêt effectivement on voit les choses autrement et on retrouve pas mal de chose que l'on avait perdu (motivation, appétit, mémoire et j'en passe).

Pour t'es quelques problèmes liés au sevrage si je peux te donner un conseil qui ma servi et qui me sert encore, essaye la méditation, c'est génial et pour ma part ça m'apprend à relativiser smile .

Bonne continuation dans ton arrêt, garde t'as motivation et tout ira bien, le sevrage du cannabis ne dure pas très longtemps comparé à d'autre substance après c'est juste de la force mentale pour ne pas replonger.

Bonne soirée smile

Pas de prise de tête, on est là pour les fumer

Hors ligne

 

romish 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Jun 2018
13 messages
Merci pour tes encouragements ca fait chaud au coeur.

peux tu juste me dire combien de temps a duré ton sevrage? (meme si j'ai arréter deux fois je me souviens plus combien de temps j'ai galéré lol)

Tu as raison concernant la méditation je vais le faire avec mon hypnose sur CD,

Petite info complémentaire, avant d’arrêter de fumer j'ai ressenti l'envie d'aller voir un psy et pour faire simple, j'ai pleuré pendant une heure (le temps de la séance) cette sensation de ne plus être maitre de son corps m'a fait péter un cable...

J'ai lu quelques posts sur ce site et je peux vous dire une chose car j'en ai lu des conneries.

MOTIVATION  sinon ca sert a rien, faut arrêter d'aller trouver des excuses pour aller voir des potes fumeurs pour gratter des lattes.  CA SERT A RIEN. et ceux qui ne sont pas capable de tenir la période de sevrage, oui vous allez galérer mais c'est le revers de la médaille de toutes les merdes que vous avez fumé dans votre vie.

Je suis cru  dans la vie de tous les jours et encore plus depuis que j'ai arrété le bédo ( je me retiens d'insulter tout le monde)

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
2200
Inscrit le 02 May 2016
1918 messages
Blogs

romish a écrit

Cela représente 7/8 joints par soir sans compter le week end, plus les bedos que l'on ose se faire betement dans la journée lorsque l'on a une occasion.

Que TU "oses" te faire "bêtement" dans la journée, fumer la journée n'est pas obligatoirement bête pour tout le monde.

romish a écrit

J'ai lu sur plusieurs forums certains qui se permettent de fumer quelques lattes sur un bédo en pensant que c'est cool c'est juste comme ca.
Faire ca n'est pas arréter et le croire veux juste dire que vous êtes stupides.
QUAND ON ARRETE ON ARRETE y a pas de une ptite latte par ci. Si vous etes assez crétin pour croire que ca va pas vous faire replonger vous etes débiles et manquez cruellement de motivation.

Eeeeuuuuh... thinking On se CAAAAALME un peu^^

On évite de traiter ceux qui n'arretent pas brutalement de "stupides" et d' "assez crétin", certains n'arrivent pas du tout à arreter brutalement, pour certains c'est là solution, et c'est très bien pour eux, mais souvent, quand on arrête brutalement, quelques semaines, mois ou années plus tard, on y retourne tête baissée au moindre moment de faiblesse parce que justement on a arreté trop brutalement....

D'ailleurs ça a l'air d'être plus ou moins ton cas... :

romish a écrit

Lorsque j'ai repris la fumette, cela a eu un effet néfaste puisque rebelotte perte d'appétit et donc de poids. Redescendu a 63kgs en quelques mois.*

J'ai donc re arreter encore une fois grace a l'hypnose et repris du poid me permettant de revenir a 73kgs ce qui est correcte pour ma taille.

romish a écrit

Mais encore une fois, j'ai repris car petit moment de faiblesse et des amis autour de moi qui fument.  et donc résultat re perte de poids.

romish a écrit

Pour m'aider, j'ai mon CD d’hypnose de mes anciennes séances qui m'aide pas mal. mais cela ne fait pas tout il faut avoir la motivation d’arrêter sinon ça ne sert a rien vous replongerez a la première occasion.

Beaucoup de consommateurs comme des addictictologues trouvent ça stupide d'arreter une substance d'un coup sans y aller progressivement, donc chacun voit midi à sa porte wink

J'te souhaite bonne chance pour ton sevrage, moi aussi ces jours ci j'suis en sevrage de canna, j'ai passé quelques semaines pour baisser de 7-8 à 4-5 douilles de tabac/shit par jour, et depuis le 8 juin 23h j'coule que des douilles de tabac (sauf hier où j'me suis accordé 5 douilles moitié moins chargées que d'habitude)
Bah putain, ces quelques jours ont étés ultra hardcore, anxiété, insomnie impossible à regler sans morphine/methadone, perte d'appetit, crises d'angoisse fulgurantes comme j'en ai jamais fais avant, nervosité et irritabilité également fulgurantes, en compensant avec des injections de methadone et de morphine j'ai réussi à calmer les tremblements et l'agitation qui étaient assez génants et intenses, j'avais envie d'me taper d'ssus ou d'me taper littéralement la tête contre les murs pour m'calmer physiquement, ça m'était jamais arrivé avant une agitation aussi forte au point d'avoir envie d'm'taper d'ssus pour m'assomer eek
Jamais j'avais eu envie d'me taper d'ssus tout court pour une quelquonque raison d'ailleurs, ça m'a bien fait flipper cette agitation/tremblements/nervosité/irritabilité...


refletdesociété a écrit

le sevrage du cannabis ne dure pas très longtemps comparé à d'autre substance après c'est juste de la force mentale pour ne pas replonger.

Alors pas du tout, le cannabis c'est même l'une des substances qui a le sevrage le plus long en fait x)
Parce que quand t'en consommes tous les jours t'en as dans le sang pour des plombes...
Genre plusieurs semaines, alors que la plupart des autres drogues c'est quelques jours maximum, y a certains benzos et d'autres produits qui mettent longtemps à s'évacuer, genre diazepam, prazepam, mais globalement le cannabis a un sevrage significativement plus long que beaucoup de substances.

Après, difficile ou pas, c'est un autre débat, chacun vit ce sevrage à sa façon mais il est très long.

Dernière modification par L'Apoticaire (12 juin 2018 à  01:54)

Reputation de ce post
 
Entièrement d'accord (Lecoq)
 
L'esprit PA en substance / Drim

J'adore c'que j'fais

Hors ligne

 

samy13013
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 18 Apr 2018
157 messages
Salut Romish et les autres salut

Bonjour à tous,

Je viens d'arreter de fumer le cannabis/shit et je ressens le besoin de vous raconter mon parcours.

Je suis un homme de 37 ans qui a commencé a fumer vers l'age de 20 ans. Ma consommation moyenne était vraiment excessive 100€/semaine avant de réduire à 50€/semaine ce qui est ÉNORME.
Cela représente 7/8 joints par soir sans compter le week end, plus les bedos que l'on ose se faire betement dans la journée lorsque l'on a une occasion.

Salut Romish tu dis que tu as arrêté le cannabis / Shit , mais une question ton shit viens d'ou ?

Car 7 joints X 5 jours tu arrives déjà à 35 pets et de nos jours avec 50 E tu n'as pas plus de 10 gr .
Pour te donner une idée moi avec ça je fait max 20 pétards normal .
Donc vu comme tu es servis, si il vient de la rue je doute fortement de la qualité de ton produit , sur le site ils peuvent te tester tes produits et je peux te dire qu'il y a de grandes chance que tu ne sois pas déçu du résultat . hmm

J'ai lu sur plusieurs forums certains qui se permettent de fumer quelques lattes sur un bédo en pensant que c'est cool c'est juste comme ca.
Faire ca n'est pas arréter et le croire veux juste dire que vous êtes stupides.
QUAND ON ARRETE ON ARRETE y a pas de une ptite latte par ci. Si vous etes assez crétin pour croire que ca va pas vous faire replonger vous etes débiles et manquez cruellement de motivation.

Justement je dois venir de ce fofo je suppose , et OUI c'est ce que je conseillais à titre perso .
Plus qu'une dépendance il y a l'accoutumance et en arrêtant cash tu violentes ton organisme .
Je t'explique en gros :

Le système endocannabinoïde est un ensemble de récepteurs cellulaires et de molécules situés dans notre corps. Ces récepteurs spécifiques, appelés récepteurs cannabinoïdes  sont des protéines qui reçoivent des signaux chimiques de l’extérieur d’une cellule. Lorsqu’un signal chimique se lie à un récepteur, il entraîne une certaine forme de réponse cellulaire. Les récepteurs cannabinoïdes répondent à trois types de liants : les endocannabinoïdes produits par les corps mamillaires (une partie du cerveau situé près de l’hypothalamus), les phytocannabinoïdes produits par les plantes, et les cannabinoïdes synthétiques.Le système endocannabinoïde est composé de deux récepteurs, les CB1 et les CB2.  Le récepteur CB1 est essentiellement présent dans le cerveau et les terminaisons nerveuses. Le récepteur CB2 se retrouve un peu partout dans le corps, dans le système immunitaire et dans les membranes des cellules immunitaire. On retrouve également des récepteurs dans la rate, les os, les amygdales et la thyroïde.A ce stade tu auras compris que ton corps naturellement produit des cannabinoïdes  ok ^^Les endocannabinoïdes désignent des molécules produites par le corps et qui se lient aux récepteurs endocannabinoïdes. Pour le moment, la science distingue surtout deux grands types d’endocannabinoïdes.Le premier est le neurotransmetteur anandamide, ou l’hormone du bonheur. L’anandamide est connue pour être à l’origine de la joie et de la bonne humeur. Sa concentration dans le corps est régulée par l’enzyme FAAH, une molécule agoniste, qui se lie aux récepteurs CB1 et CB2.Le deuxième endocannabinoïde est le 2 arachidonylglycerol ( 2 AG pour simplifier). Celui fonctionne essentiellement avec le récepteur CB2 bien qu’il puisse également se lier avec le CB1.Le THC est un phytocannabinoïde. Celui-ci a les mêmes propriétés que l’anandamide, et se fixe directement sur les récepteurs CB1 et CB2 pour imiter les effets des endocannabinoïdes.Le cannabidiol, ou CBD, lui, ne se fixe pas sur les récepteurs endocannabinoïdes, mais agit sur l’enzyme FAAH. Le CBD l’empêche alors de réguler la concentration d’anandamide. La quantité d’anandamide augmente, ce qui favorise la réponse endocannabinoïde protectrice innée du corps. Le CBD ira également s’opposer à l’action du THC sur le récepteur CB1, allant ainsi contre les effets psychoactifs de la molécule.

En conclusion , tu boosts tes récepteurs en ayant une consommation régulière , comme si tu mettais un V8 dans ta voiture , mais ça consomme ^^
Si tu arrette TOUT d'un coup , tu alimente plus ton moteur , donc ton corps compense car il est pas sensé savoir que le pilote a décidé de plus mettre d'essence .
Donc il envoie tout ce qu'il a et d'un coup plus rien car il ne peut plus soutenir la demande .

Alors que si tu passe à un V6 , tu le sentiras , mais au bout de quelques semaines ton corps aura enregistré le changement , là tu passes à un 4 cylindres et ainsi de suite ....

C'est un coup a faire des crise d'angoisses et avoir la tremblote du mouton pour en moyenne 20 % des consommateurs .

Après , fais attention Romish, je comprends que tu sois dans une optique radicale , je respecte ton choix même si je le partage pas . Mais tout le monde ne s'appelle pas Romish hein !
Tes propos peuvent profondément blesser des gens , et cela ne va en rien les aider au contraire .
Même si toi tu arrive à arrêter ainsi et que d'autres n'y arrive pas en quoi ils sont moins méritant ?
Le jugement n'est jamais constructif , je t'assure .

je suis vraiment eveillé concernant mon état et j'ai la motivation de ne pas reprendre, je connais les bienfaits d'arreter ces substances. Vous allez me dire que cela ne fait que 2 jours, vous avez raison
mais cela faisait longtemps voir jamais que je passe une journée sans fumer.

Ah bon ! moi j'ai 39 ans je fume depuis mes 12 ans .
J'ai une consommation plus encadré fini les douilles place au Mighty  , et à l'huile en sublingual depuis 2015 .
Avec en complément une 10 aines de pet par semaines , soit très soft juste pour le plaisir de tirer dans son pet .

Mais avant ça je fumais en pétard l'équivalent de 150 gr de shit par mois ( hors soirées et rencontre cannabiques ) et je te parle de shit 100 % pur de souches comme la PCK, Taskenti, Peyote purple ....
Rien à voir avec ce que tu trouve dans la rue en général .

Alors certes, je vais pas te dire que le cannabis rend intelligent hein lol mais moi qui ne dort pas , et qui allait à l'hôpital 1 fois par mois pour convulsions et crise d'épilepsie , car après 4 jours sans fermer les yeux je faisais des migraines ophtalmiques démentielle .
Jusqu' a 12 ans , j'ai été un incubateur a médocs sans aucun résultats autre que des ulcères et des perforations stomacales médicamenteuse .

Ben , j'ai 39 ans , ma dernière crise j'avais 16 ou 17 ans .
Alors oui pour moi le canna c'est ma madeleine de Proust , mon rappel d'enfance .

Je peux même faire des pauses de plusieurs semaines sans aucun manque , je prend juste une huile non psychoactive avec du THCA du CBN et du CBD pour dormir au moins quelques heures .

Tout ça pour te dire , que c'est pas parce que pour toi , ça ne passe pas que tu représentes aussi une majorité .
On peut avoir des visions diamétralement opposé , et TOUS avoir raison , c'est juste des points de vues .

Voila , en attendant je te souhaite vraiment de réussir cette fois, mais ne te met pas trop la pression , parfois on rechute plusieurs fois et c'est pas négatif car a chaque fois tu en apprends un peu plus sur toi et ça te rends plus fort .
Allez courage à toi Romish


PS : Toutes mes excuses à Apoticaire qui avait posté avant moi ^^ j'enleverais demain ce qui fait doublon dans mon post pour pas polluer , j'ai mis une plombe a répondre et tu m'a doublé pasdebol

Dernière modification par samy13013 (12 juin 2018 à  03:45)

Reputation de ce post
 
Ne supprime pas ce message de qualité ! /coach
 
Super post plein de lucidité et d'expérience (Lecoq)
 
Parfait.

La seule drogue qui est véritablement dangereuse c'est la nature humaine elle a un tel potentiel de destruction .

Hors ligne

 

Drim 
Psycho sénior
France
1500
Lieu: Rhône
Inscrit le 27 Apr 2018
754 messages
Blogs
Salut, courage pour ton arrêt déjà t'as la motive.

Ça m'a toujours intéresse l'hypnose, ça avait bien marché pour changer mon rapport à la clope.

J'aurais bien répondu plus en détail, discuté et échangé, mais je suis bien trop stupide.

             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

Hors ligne

 

lapepitecrépite 
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Pétaouchnok
Inscrit le 10 May 2018
133 messages
Omg je suis désolé, j'ai mis 10champignons sans le vouloir mon pc a bug... (sur le sujet ppl)

Insociable car ils ne sont pas fiables!

Hors ligne

 

Lecoq 
Psycho junior
France
100
Inscrit le 06 Feb 2018
342 messages

Omg je suis désolé, j'ai mis 10champignons sans le vouloir mon pc a bug... (sur le sujet ppl)

On a pas intérêt à avoir un avis contraire au tien. lol


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne

 

groovie
Adhérent
Angola
200
Lieu: Snake Mountain Castle
Inscrit le 13 Feb 2016
5107 messages
Blogs
En tout cas merci pour le retour , sur ton sevrage cannabique smile

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne

 

Gradak 
Le Diplomate
France
100
Inscrit le 21 Nov 2017
302 messages
Salut Romisch.

J'ai attentivement lu ton topic.
Je voulais mettre un Champi jaune ce matin vers 8 heure après ma lecture et répondre.

Je peux le faire seulement maintenant.
Et je vois que j'ai été précédé.

Il n'est pas débile de vouloir réduire une consommation.
Ni stupide de vouloir faire des extra.
Certains en ont la capacité.
D'autre non.
Certains vont pouvoir arrêter du premier coup d'autres non.

Leurs efforts ne seront pas pour autant inconséquent des deux côtés.


J'avais il y a maintenant 4 ans environ, une consommation similaire à la tienne.
Sauf que moi je fumais du matin au soir.

J'ai réussi en 1 mois a arrêter complètement.
Puis pendant plusieurs mois. Quasiment un an. 2 joints max sur la période.

Depuis je m'autorise de rare extra 2 -3 fois par an j'achète 20 euros .
Le reste de l'année ça m'arrive 2-3 fois de tirer sur un joint en soirée.

Es ce que ma consommation actuelle me plait ?  Oui.
Es ce que je me sens contraint par moi même avec un mal être constant ? Non
Ai je fait le deuil de mes consommations passées ? Oui

devrais je juger les autres car ils n'arrivent pas à faire comme moi? Non

Ou lancer une campagne de désintoxication autoritaire, méprisante et archaïque ? NON

Ton post est blessant pour moi et beaucoup d'autres j'imagine.
Qui es tu pour juger mon propre ressenti et mes émotions ?!

Je te souhaite quand même d'être en phase avec ton choix qui a l'air abstinence totale.
Si cela te convient,  tu m'en voie ravi.

No more money, no more fancy dress
This other kingdom seems by far the best
Until it's other jaw reveals incest
Prefer a Feast of Friends

Hors ligne

 

Mirror 
Lunatik
France
100
Inscrit le 17 Feb 2018
45 messages

Faire ca n'est pas arréter et le croire veux juste dire que vous êtes stupides.
QUAND ON ARRETE ON ARRETE y a pas de une ptite latte par ci.

Avant d'arriver sur PA j'étais rongée par la culpabilité, dans le déni de mes conso et je vous laisse imaginer le cercle vicieux...

Après avoir parcouru le forum quelque mois, je me suis rendu compte que recentrée le problème sur mes conso (déni)
n'était pas la solution...

Je me suis remise en question et me suis demandé pourquoi je consommer autant ?!

Actuellement je suis en pleine diminution, j'ai pris mon courage à deux main, j'ai décidé de consulter un professionnel et j'ai tout avoué à mes proches (choqué/déçu) douloureux sur le moment mais ce fut mon choix, après coup il me soutiennent.

Personnellement je me sens libérer aujourd'hui et j'ai moin envie de conso.

Je suis motivée, déterminer mais la finalité c'est que j'ai compris que je n'avais pas forcément besoin d'être fâcher avec le produit mais que chaque chose reprennent ça place.

Après on est tous différents, la tolérance envers les méthodes de roa/sevrage/pratique des autres c'est ça qui fera changer les choses, le non-jugement, l'empathie...

Je te souhaite de réussir quelque soit la méthode que tu utilises, courage et soit plus empathique à l'avenir, personnellement ça ma fait du mal de lire ce genre de bêtises.

Take care, Mirror.

Dernière modification par Mirror (12 juin 2018 à  23:39)


Je suis responsable
                    de ce que je dis,
              Je ne suis pas responsable
                            de ce que tu comprend .♡

Hors ligne

 

romish 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Jun 2018
13 messages
Bonjour a tous,

a ce que je vois j'ai fais couler de l'encre du fait de ma non tolérence.

Premièrement je tiens à m'excuser si certains ont mal pris mes propos, mais j’étais en plein sevrage avec une tolérance proche de 0.

Aujourd’hui , j'en suis a mon 5eme jour, et je suis beaucoup plus mesurée.

Cependant, j'ai lu beaucoup de personne qui comme moi sont incapable de se limiter a un seul joint par soir ou par jour. Comme je vous l'ai dis cela est la 3 eme fois que j'arrete de fumer (non pas que j'adore la période de sevrage mais j'ai commis des erreurs comme me croire plus fort que la drogue en reprenant une latte puis une autre, apres tu roules ton propre joint ensuite tu pecho)

C'est un gros cercle vicieux, et j'etais plus remonté apres moi, qu'autre chose d'avoir été faible et avoir repris bêtement.

Cher Torkem, désolé de t'avoir blesser par mes propos, c'est juste une rage en moi davoir ete plus faible que la fumette. Je sais que je suis incapable de me mesurer.... j'espere juste que tu ne rentreras pas dans le cercle vicieux d'augmenter progressivement sans ten rendre compte.

Cher samy13013 dans ton cas cela est une aide ou je ressens que tu n'as pas l'addiction. Oui j'ai été radicale dans mes propos mais je sais tout le mal que la fumette a pu me faire sur ces 2 dernieres années (j'avais pas de meuf car je ne cherchais pas du tout, je m'enfermais chez moi avec ma conso, ou lorsque je sortais je cherchais des ambiances fumettes) oui j'ai été extreme...

Pour ceux que ca intéresse, la période de sevrage que je vie:

Je m'aide avec du sedatif PC la journée (homeopathie) et le soir pour les 2 premieres semaines un temesta. Je ne fume pas de cigarette mais jai une cigarette electronique.

Les grosses crises d'angoisses commencent a passer, cependant je transpire énormément quand je dors. J'ai également des problèmes d'estomac qui était jen suis a peu pres sur due a la fumette. Je vois un gastro la semaine prochaine pour mener l’enquête. J'ai perdu pres de 10 kgs en 9 mois a cause de mes conneries. C'est également un des facteur qui ma poussé a arreter.

je continue mes séances d'hypnose que j'ai sur mon teléphone tous les jours, ce qui je pense me sert beaucoup.

NOUVEAUTE: je me suis remis a réver (ca fait bizarre lol) je dors  plus tot et je me leve plus facilement.

Pour finir, je veux juste vous dire que j'ai une haine envers moi, d'etre obligé de passer par cette épreuve HORRIBLE qu'est le sevrage. (je vois un psy pour ca)

Merci a tous pour vos messages gentils ou pas ca me touche smile

je continuerais de vous donner de mes nouvelles au fur et a mesure smile

PEACE

PS que veulent dire les champinons verts a coté de mon post?

Dernière modification par romish (14 juin 2018 à  22:27)

Reputation de ce post
 
Cela veut ire que l'on approuve , ou que le post à une utilité . Samy

Hors ligne

 

samy13013
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 18 Apr 2018
157 messages
Salut Romish

Pas de soucis ^^

J'ai bien compris que tu étais en colère plus après toi qu'autre chose .
Les champignons verts c'est quand une personne fait un post qui apporte a la communauté qui est utile par exemple ....
Comme là, je t'en met un pour t'encourager , le fait de reconnaître avoir dépassé les bornes et avoir pu blesser des gens et s'en excuser et très bien .

On est ici pour s'entraider , le mépris et les jugements n'y ont pas leur place hmm
Des propos comme tu avais eu , peuvent être destructeur pour une personne fragile ,sans parler qu'ils n'étaient en rien constructif et sensée et ici cela ne peut être accepter et toléré ^^

Content que tu ailles mieux , courage Romish et si besoin n'hésite pas .

Samy

La seule drogue qui est véritablement dangereuse c'est la nature humaine elle a un tel potentiel de destruction .

Hors ligne

 

Dégun 
notre drapeau rouge est noir
1400
Inscrit le 03 May 2018
372 messages

samy13013 a écrit

S
de nos jours avec 50 E tu n'as pas plus de 10 gr .
Pour te donner une idée moi avec ça je fait max 20 pétards normal .

Sérieux??? Putain....eek

Dernière modification par Dégun (15 juin 2018 à  12:44)


Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Hors ligne

 

Lecoq 
Psycho junior
France
100
Inscrit le 06 Feb 2018
342 messages
Bonjour romish,


Ma consommation moyenne était vraiment excessive 100€/semaine avant de réduire à 50€/semaine.

17 ans de consommation à ce rythme là, c'est en effet beaucoup. Vouloir arrêter en un coup à partir d'un tel niveau de consommation depuis aussi longtemps est illusoire.

Faire ca n'est pas arréter et le croire veux juste dire que vous êtes stupides.
QUAND ON ARRETE ON ARRETE y a pas de une ptite latte par ci.
Si vous etes assez crétin pour croire que ca va pas vous faire replonger
vous etes débiles et manquez cruellement de motivation.

Je suis désolé mais tous les consommateurs n'en sont pas à tes niveaux de consommation, qu'ils n'ont jamais atteints et qu'ils n'atteindront sans doute jamais.

Je fais partie de ces crétins qui pensent qu'on peut avoir une consommation modérée, régulière et longue et suis persuadé d'ailleurs, que c'est le cas de la majorité des consommateurs.

Les problèmes que je rencontre actuellement lors du sevrage sont:
- déprime/triste
- perte d'appétit (quoi que le bédo n'aidait pas non plus)
- anxiété
- HYPER HYPER NERVEUX

puis dans ton deuxième commentaire :

Les grosses crises d'angoisses commencent a passer, cependant je transpire énormément quand je dors.

Vois-tu le paradoxe ? tu mets en lettres majuscules "QUAND ON ARRETE ON ARRETE" pour écrire plus bas les problèmes que tu rencontres au bout de seulement quelques jours sans consommer.

Franchement, cela ne donne pas envie de suivre tes conseils et à leur lecture, on préfère rester crétin et débile.

Ton cri "QUAND ON ARRETE ON ARRETE" ressemble plus à un phénomène d'auto-persuasion, plutôt qu'à un conseil donné aux autres.

Tu es pressé d'en finir une bonne fois pour toute, tu as un côté impulsif et ce n'est pas péjoratif.

tout le mal que la fumette a pu me faire sur ces 2 dernieres années

A ces niveaux de consommation, pourquoi en douter ?


Cependant, j'ai lu beaucoup de personne qui comme moi sont incapable de se limiter a un seul joint par soir ou par jour.

Entre 100€ la semaine et un bedo le soir, il y a tout un panel de consommateurs qui arrivent à trouver leur voie.

Comme je vous l'ai dis cela est la 3 eme fois que j'arrete de fumer
(non pas que j'adore la période de sevrage...)
C'est un gros cercle vicieux, et j'etais plus remonté apres moi, qu'autre chose d'avoir été faible et avoir repris bêtement.

Le cercle vicieux n'est pas là où tu l'imagines.

Pour moi, tu te trompes d'objectif. Tu produis ton effort principal sur l'arrêt de la consommation.
Il semble que pour toi, arrêter de consommer est le but ultime à atteindre.

Sans vouloir te démoraliser, ce but est bien illusoire et tu n'y arriveras pas si ce n'est en payant un prix très élevé qui peut se chiffrer en années de souffrance : frustration, insatisfaction, rechutes, culpabilité et mal-être au mieux...dépression voir pire au plus.

Arrêter de consommer n'est pas un but, c'est un moyen.

Le but du sevrage, celui que tu devrais te fixer comme point ultime à atteindre c'est d'arrêter d'y penser.


Le but d'un sevrage n'est pas d'arrêter de consommer, mais d'arrêter d'y penser.




Le sevrage n'est réellement terminé qu'à cette condition.


Si tu comprends l'importance de cette dernière affirmation, tu devrais à cet instant même, observer en toi,
un changement radical dans ta façon d'appréhender la manière de procéder.

Pour pouvoir atteindre ce but, tu dois comprendre comment se forme une pensée et comprendre à quelle point elle est origine de tout : ta consommation, tes envies, tes cravings, ton addiction, ton anxiété, tes angoisses, tes déprimes, ta tristesse, ton hyper nervosité... ton PAWS.


Ce n'est pas le cannabis, ni ta consommation qui sont les causes de tes troubles, ce sont tes pensées.


Au tout début de ta consommation il y a 17 ans, l'action de consommer était l'aboutissement d'un raisonnement intellectuel qui est un ensemble de processus cognitifs utilisant le "big data" de la mémoire pour décider des actions de faire ou non.

C'est ce que l'on appelle un choix.

Lorsqu'un raisonnement intellectuel aboutit à une action simple, comme par exemple consommer et lorsqu'il est utilisé de nombreuses fois pour aboutir toujours à la même action, le cerveau met en place un raccourci que l'on appelle un conditionnement.

/forum/uploads/images/1529/1529061800.jpg



L'avantage du conditionnement est d'être extrêmement rapide et surtout d'utiliser beaucoup moins de ressources (neurones et énergie) qu'un raisonnement intellectuel.

Le cerveau peut utiliser entre 25 et 50% de l'énergie totale dépensé par un individu.
On comprend alors pourquoi on peut être épuisé tout en restant au lit toute la journée.

L'inconvénient du conditionnement est son manque total de souplesse par rapport à un raisonnement intellectuel. Le conditionnement n'a pas accès au "big data" de la mémoire, ce serait trop long.

Or la mémoire est en constante évolution, elle enregistre constamment de nouvelles informations en lien avec le niveau émotionnel généré par l'information : souffrance, expérience des autres etc.

Quand il est sollicité, le conditionnement produit de la même façon toujours le même résultat.

Du point de vue neuronal, le conditionnement est un câblage en dur alors que le raisonnement intellectuel génère une pensée.


La transformation d'un raisonnement intellectuel (répété et générant une action précise) en conditionnement quasi instantané est un phénomène naturel indispensable à la vie.

Par exemple, c'est ce mécanisme qui sert au sportif pour transformer l'apprentissage des gestes en actes réflexes.

Une fois câblé, un conditionnement se renforce à chaque utilisation.

Dans le cas d'une consommation, la chaîne du conditionnement peut se décrire ainsi :
"Pensée originelle (se rouler un joint pas exemple)-Envie-Craving-Consommation"

Un conditionnement se déclenche par la présence d'un stimuli.

Le stimuli est un évènement qui peut être intérieur ou extérieur.

Une souffrance générée par un traumatisme vécu ou imaginé est un stimuli intérieur.

Pendant toutes ces années de consommation, ton mental à créé une relation neuronale entre les stimuli extérieurs et les conditionnements produits par tes raisonnements intellectuels du début de ta consommation.

Ils sont multiples et divers.

Si tu es habitué à démarrer ton premier joint à 15h00 alors 15h00 (à ton horloge interne) est
un stimuli. Si tu t'es habitué à fumer après le repas alors la fin d'un repas est un stimuli.
La seule vue d'un ami avec qui tu consommes est un stimuli, le bruit du voisin qui quitte son logement,
le constat que tu es seul tranquille, l'ennui, ta femme qui va faire une course, la musique, une odeur, un bruit...

/forum/uploads/images/1529/1529060600.jpg



Tout peut être un stimuli. De la température à l'éclairage, le stimuli extérieur est généré par une sensation produite par un de tes sens.

Lorsque les raisonnements intellectuels s'effacent au profit des conditionnements, le consommateur est dans l'addiction.

Ce n'est pas grave quand on connait les processus sous-jacents.

Après 17 ans de consommation, tout autour de toi est un stimuli qui déclenche le conditionnement suivant : "Pensée originelle-Envie-Craving-Consommation".

La répétition de l'action, année après année, a renforcé tes conditionnements. Ils sont
désormais forts et puissants. La probabilité qu'ils apparaissent est extrêmement élevée.

Le problème est que depuis 17 ans, ta mémoire a changé et donc tes raisonnements intellectuels aboutissent à des conclusions différentes.

Il y a une dichotomie entre tes raisonnements actuels et tes conditionnements. Elle provoque un sentiment de culpabilité qui t'amène à vouloir arrêter de consommer.

Mais tu ne résoudras pas le problème par l'emploi de raisonnements intellectuels. C'est une erreur !
Une fois mis en place, un conditionnement est totalement imperméable aux résultats d'un raisonnement intellectuel.

Ce dernier n'a aucune prise.

Un raisonnement intellectuel n'a aucun pouvoir sur un conditionnement.

L'affirmation "il suffit d'avoir de la volonté et de la motivation" révèle une incompréhension du fonctionnement du mental.

C'est ce qu'éprouve, sans vraiment le comprendre, un consommateur compulsif.
Il sait par raisonnement intellectuel qu'il ne doit pas consommer et pourtant il consomme.

Pour le sortir de ce cercle vicieux, il faut d'abord lui expliquer ce processus.


Actuellement tu n'as pas entamé de sevrage. Tu as simplement remplacé le mot consommation de tes conditionnements par le mot frustration.

Après 17 ans d'utilisation de conditionnements bien rodés et acceptés par ton mental tu décides de changer brutalement les règles du jeu.

le "Stimuli-Pensée originelle-Envie-Craving-Consommation" se transforme en
"Stimuli-Pensée originelle-Envie-Craving-Frustration-Souffrance".

Tu trouves cela mieux parce que c'est en adéquation avec le résultat de tes raisonnements intellectuels. Ca flatte ton ego. Il croit avoir raison. Que nenni !

Vois ce qu'en pense ton cerveau : "déprime/triste, anxiété, HYPER HYPER NERVEUX"

Tu as raison (il n'y a aucun doute la dessus) puisque que c'est le résultat de tes raisonnements intellectuels. C'est ta Vérité mais tes raisonnements intellectuels n'ont aucun pouvoir sur tes conditionnements et ton mental n'arrête pas de te le crier.

Tu te mets dans la situation suivante : tous les stimulis que tu ressens du matin au soir se transforme en "Frustration-Souffrance". C'est énorme aux vues de tes années de consommation.

Ton ego a décidé de transformer ta vie en cauchemar et de te torturer plutôt que d'accepter
de se voir reléguer au second plan.

En plus et c'est le pire, comme les stimulis provoquent toujours la chaîne "Pensée originelle-Envie-Craving-Frustation-Souffrance", ils continuent de renforcer les conditionnements.

Tu peux vivre ainsi des années, une vie entière.

C'est cela ton cercle vicieux.


Alors comment faire ?


Pour éliminer un conditionnement il faut ne pas l'utiliser, le détourner à la source, dés l'apparition du stimuli.

Des neurones non sollicités finissent rapidement par se déconnecter et disparaître (ou se reconnecter pour une autre utilisation).


1- Changer d'environnement :

Beaucoup de consommateurs en sevrage éprouve le besoin de changer d'environnement.
C'est d'ailleurs, pour eux, un des facteurs indispensables au succès.
Pour eux, c'est un constat empirique. Il vont mieux.

C'est normal. En changeant d'environnement, ils diminuent de manière importante le nombre de stimulis.
Fini les "ta femme qui va faire une course", "ton ami qui t'appelle", "le bruit du voisin qui ferme sa porte" etc. etc.

Tous ces stimulis en moins vont réduire considérablement l'usage du conditionnement qui va s'affaiblir.

C'est vrai pour les stimuli extérieurs. Cette méthode ne marche pas quand le stimuli est dans l'inconscient (un traumatisme enfoui par exemple) car en changeant d'environnement, l'individu emporte avec lui son stimuli.

Il faut alors utiliser (dans un premier temps) d'une psychothérapie qui va permettre de détecter ce stimuli intérieur. Ca marche très bien mais ce n'est pas suffisant, elle ne fait que révéler le stimuli.


2- Utiliser une substitution (produit, activité) :

Le "Stimuli-Envie-Craving-Consommation" se transforme alors en "Stimuli-Envie-Nouveau produit ou Nouvelle activité".


3- Utiliser la pleine conscience :

C'est extrêmement efficace mais seulement si on connait la nature du stimuli.

Cette méthode permet d'observer la chaîne du conditionnement et donc de reconnaitre point par
point "Stimuli-Envie-Craving-Consommation".

Une fois reconnu, on s'efforce de couper (en utilisant la conscience introspective) le conditionnement à la racine, dés que le stimuli arrive. Couper signifie détourner associer au stimuli une autre pensée que celle de la pensée originelle (se rouler un joint par exemple).

Non utilisés, tous les conditionnements finissent par disparaître.


En résumé, en te forçant à arrêter de consommer avant d'avoir travailler tes conditionnements,
tu mets la charrue avant les boeufs.

Détruit tes conditionnements et tu stopperas forcément ta consommation puisque c'est le résultat
désormais de tes raisonnements intellectuels.

L'arrêt de la consommation doit être la conséquence du travail effectué en amont sur ton mental.

Il doit donc être naturel et sans souffrance.

Faire l'inverse est non seulement extrêmement difficile mais c'est en plus contreproductif.


Bon courage à toi,

Dernière modification par Lecoq (15 juin 2018 à  14:27)

Reputation de ce post
 
Limpide / Drim
 
T'as pris le temps. C'est bien fait! Torkem
 
Wow, très instructif, merci. Mirror
 
Wow, encore une fois, post très perninent je trouve /Agartha
 
Intéressant, ça m'aide à comprendre mes pb d'alcool / NeoX
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne

 

Dégun 
notre drapeau rouge est noir
1400
Inscrit le 03 May 2018
372 messages
Super intéressant comme théorie Lecoq, je vais tester super

Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Hors ligne

 

romish 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Jun 2018
13 messages
Bonjour Lecoq,

merci beaucoup pour ton message plein de sens ou tu dis énormément de chose vrai.

Cependant, dans mon cas l’arrêt de fumer a été provoqué par un traumatisme (évanouissement suite à un bad trip). J'ai eu vraiment tres peur de ne plus pouvoir contrôler quoi que ce soit (impression d’être dans un corps étranger, impossibilité de maîtriser mes pensées)

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi sur le conditionnement qui amène a l’arrêt. J'ai la volonté de d’arrêter et comme je lavais écrit c'est mon 3eme arrêt et j'ai appris de mes erreurs.

Lorsque je donne des conseils, c'est un constat des mes erreurs si je peux aider ne serait ce qu'une personne qui se reconnaîtrait dans mes paroles alors tant mieux.

Je suis quelqu'un d’extrême incapable de me contenter d'un seul joint...

J'étais conditionné à me rouler un joint après le travail a peine arriver chez moi, parfois pas le temps d'enlever ma veste,ensuite je les enchainaient... certes tout le monde n'est pas aussi addict je suis dans l’excès.

quand tu dis

Je fais partie de ces crétins qui pensent qu'on peut avoir une consommation modérée, régulière et longue et suis persuadé d'ailleurs, que c'est le cas de la majorité des consommateurs.

J'aurais aimé être comme toi mais non lol.

c'est quand même mon 3 eme arrêt donc je connais trop bien les effets du sevrage, c'est difficile et je prend cela comme une punition pour ce qu'on va appeler une hygiène de vie médiocre. (quand on fume comme un trou, on a une hygiene de vie moyenne oui oui)

Je relativise sur ma condition, maintenant que je commence a ne plus m'enfumer la tête.

Les raisons qui font que je fumais beaucoup, c'est que je suis quelqu'un d'hyper anxieux et la fumette me calmait. Mais bon, je pense que ce n’était que l'arbre qui cache la foret.


La vie est faite d'angoisse, faut l'accepter et ne pas trouver un échappatoire qui n'en est même pas un, lorsque la défonce est passé les angoisses sont toujours là. Ca c'est une réalité.

le fait que je dise QUAND ON ARRETE ON ARRETE, je ne reviens absolument pas dessus, c'est comme un alcoolique, quand il arrête il ne peux meme plus se permettre une gorgée d'alcool.
c'est ce qui m'a toujours fait replonger, me croire plus fort que le bédo. En tous les cas, j'en suis incapable, je préfère être extrême, c'est mon choix. Et bien entendu je parle de ma condition de fumeur abusif...

Oui cette méthode d’arrêt est brutal, mais si c'est pour regagner ma pleine conscience alors oui ca vaut le coup. Tout est dans la tête, la volonté joue un rôle primordiale. L'hypnose et l'homéopathie m'aide un tout petit peu, mais ne contredit pas que c'est une question de volonté.

Pour conclure, on est tous capable d’arrêter il faut juste ce conditionner en se disant j’arrête et je reprend plus, en ne refaisant pas les erreurs du passé.

LA VOLONTE MES AMIS, LA VOLONTE

Hors ligne

 

Anonyme7507
Invité

romish a écrit

Bonjour à tous,

Je viens d'arreter de fumer le cannabis/shit et je ressens le besoin de vous raconter mon parcours.

Je suis un homme de 37 ans qui a commencé a fumer vers l'age de 20 ans. Ma consommation moyenne était vraiment excessive 100€/semaine avant de réduire à 50€/semaine ce qui est ÉNORME.
Cela représente 7/8 joints par soir sans compter le week end, plus les bedos que l'on ose se faire betement dans la journée lorsque l'on a une occasion.


J'ai pris la décision d'arreter de fumer car tout simplement je n'avancais plus dans ma vie (amour, travail, passion)...

Je n'en suis pas à mon coup d'essai, j'ai déjà arrété de fumer 2 fois dans ma vie grâce a l'hypnose que je recommande vivement. ( ca marche mais faut avoir aussi un peu de motivation) et ne pas replonger a la première proposition de fumer.

J'ai lu sur plusieurs forums certains qui se permettent de fumer quelques lattes sur un bédo en pensant que c'est cool c'est juste comme ca.
Faire ca n'est pas arréter et le croire veux juste dire que vous êtes stupides.
QUAND ON ARRETE ON ARRETE y a pas de une ptite latte par ci. Si vous etes assez crétin pour croire que ca va pas vous faire replonger vous etes débiles et manquez cruellement de motivation.

Lorsque j'ai arrêté de fumer la premiere fois, j'ai stopper la cigarette et le bédo, j'ai donc fait l'hypnose qui a été une sacrée aide. Même si pour cela il a fallu que je m'isole une semaine en maison de campagne, car il faut dire que cela joue énormément sur les nerfs.
A la base je pesais 58 kgs pour 1m78 ce qui est vraiment peu... en 9 mois j'ai pris pas mal de poids (presque 20 kgs) mais attention c'etait voulu de ma part car j'etais un maigre compléxé.
En meme temps, je me suis mis au sport, j'ai bien retrouvé l'appetit et j'ai gagné en motivation.

Lorsque j'ai repris la fumette, cela a eu un effet néfaste puisque rebelotte perte d'appétit et donc de poids. Redescendu a 63kgs en quelques mois.*

J'ai donc re arreter encore une fois grace a l'hypnose et repris du poid me permettant de revenir a 73kgs ce qui est correcte pour ma taille.

Mais encore une fois, j'ai repris car petit moment de faiblesse et des amis autour de moi qui fument.  et donc résultat re perte de poids.

Il faut savoir que j'ai des problemes d'estomac qui bizarrement s'ent vont automatiquement lorsque j'arrete de fumer (aller comprendre) Sachant que j'ai été voir plusieurs fois des gastro qui m'ont fait passé des colo fibro sans jamais trouvé quoi que ce soit.

Aujourd'hui cela fait 2 jours que j'ai arrété et je voulais vous faire profiter de mon expérience au fur et a mesure (en tout les cas cela me fait du bien de le coucher noir sur blanc d'ou mon initiative)

Les problèmes que je rencontre actuellement lors du sevrage sont:
- déprime/triste
- perte d'appétit (quoi que le bédo n'aidait pas non plus)
- anxiété
- HYPER HYPER NERVEUX

je suis vraiment eveillé concernant mon état et j'ai la motivation de ne pas reprendre, je connais les bienfaits d'arreter ces substances. Vous allez me dire que cela ne fait que 2 jours, vous avez raison
mais cela faisait longtemps voir jamais que je passe une journée sans fumer.

Pour m'aider, j'ai mon CD d’hypnose de mes anciennes séances qui m'aide pas mal. mais cela ne fait pas tout il faut avoir la motivation d’arrêter sinon ça ne sert a rien vous replongerez a la première occasion.

N'hésitez pas à vous faire aider par votre médecin avec des anxiolytiques au début.

J'essayerais de vous apporter d'autres précisions au fur et a mesure de l’arrêt.

C'est sur que vu ce que tu dit comme dit plus haut sa donne pas envie d'arreter !
Personellement j'ai eu les meme symptomes ne serait ce qu'en voulant diminuer la quantités de weed que je vaporise tout les jour et je peut t'assuré que j'ai pas tenu 3 jour tellement j'était nerveux , anxieux , angoisser etc , c'est ce que j'appelle de la torture mental qui a la longue abime , fatigue , rend frustré , avec un sommeil de merde , le système hormonal qui est dérégler du au fait que tu lui enleve un moment de détente , c'est des coup a ce que le cerveau te joue des tour !
En plus quand tu pese le pour et le contre dans la balance bienfait/méfait je voit pas ou est le problème de vaporiser du cannabis pour tout simplement vivre bien correctement en ayant de l'appetit , un meilleur sommeil le soir , un moment de détente ou tu met un stop avec ta journée , tu met aussi un stop a tes penser que sa soit proffessionelle ou amoureuse etc , personellement j'aurai plus peur de devenir bipolaireou skyzophrene a arreter le cannabis que le contraire !
Bien entendu le problème c'est comme tout c'est l'abus , mais la encore l'abus n'est pas valable qu'aux drogues (bien que je considere pas le canna comme une drogue ) c'est aussi valable pour le sport , les fruits , le sexe etc .
Si tu a des soucis d'appetit quand tu fume tu devrait plutot stopper le tabac que tu fume dans tes joints , et le fait d'abuser mais perso je vaporise 0.6 gramme de weed tout les soir , j'ai AUCUN problème je dirait meme que c'est vital sa me permet de relativiser , de moins me prendre la tete etc , alors certes le matin c'est un peu dure de ce lever quand faut aller charbonner mais au moins j'ai bien dormi je me reveille le matin tout frais bien réparer !
Puis ya eu plusieurs études sur le fait que le cannabis tue les cellules cancereuse sa a des propriete anti oxydante vraiment puissante , surtout si tu fait une plante de qualités qui n'est pas bourré d'hormone de croissance de booster en tout genre pour augmenter la quantités et la rapidité de la plante a pousser et fleurir .
Puis en attendant je sait que le cannabis en vaporisation ma permis d'arreter le tabac depuis 2 ans a peu prés , l'heroine pareil , j'ai diminuer la méthadone , j'ai retrouver une vie bien stable , et tout sa grace en partie au cannabis qui sans lui je pense que j'aurai surement peter un plomb et jamais j'aurai pu en arriver la !

Faut arreter de diaboliser cet plante qui pour moi et pour beaucoup de gens c'est une bénédiction de la planète que d'avoir cet plante parmis nous !

 

Anonyme7507
Invité
LA volonter mdrr on est en 2018 garçon faut arreter avec ce vieux discourt de propagande de merde , alors certes la volonter c'est un atout mais seulement un atout parmis d'autre mais sa fait pas tout loin de la !
La volonter c'est typique le discourt d'un mec qui arrete quelques jours qui doit surement penser aux joint h24 en mode grosse frustration qui au final replonge la tete la première quelques semaines plus tard , a te forcé a te dire en mode warrior que la volonter c'est la base la t'est en train de te mettre l'esprit en PLS tellement tu reste buter dans cet optique d'arret , on dirait presque que c'est ton objectif de vie , une obsession , on dirait meme que c'est devenu un TOC ou un passage inévitable dans ta vie , mais la tu est en train de souffrir mentalement parce que tu est buter dans le fait que seul la volonter marche dans ce cas mais justement sur ce forum on voit plein de témoignage ou justement la volonter c'est ce qui te mene a l'echec , justement si la volonter était vraiment efficaces , y'aurai surement beaucoup de gens qui auraient tout arreter , mais le problème meme d'un sevrage au cannabis c'est que ya comme avec les opiacés le fameux syndromes de PAWS qui fait qu'on voit la vie en noir et blanc a trouver la vie fade en trouvant le temps long a etre sur les dents h24 etc , du coup meme avec la meilleur volonter du monde tu fini par te casser la geules parce que tout simplement au bout de quelques semaines t'est user de cet vie la et c'est humain !
L'humain est pas fait pour souffrir pendant des années comme sa sans problème , on y laisse forcément des plumes !
Alors que tu peut faire un sevrage en deggressif avec le cannabis qui est déja beaucoup plus agréable a passer , comme si la souffrance te faisait mieux réussir que sans souffrance ...
On est en 2018 mec !
 

romish 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Jun 2018
13 messages
Cher Momon,

ton cas est différent du mien, tu prenais d'autres drogues beaucoup plus puissantes. Que tu as remplacé par la weed. Je ne te sens pas motivé a arreter (c'est ton choix) tu vie bien la fumette, tant mieux, moi j'ai pas réussi.

tu met aussi un stop a tes penser que sa soit proffessionelle ou amoureuse etc , personellement j'aurai plus peur de devenir bipolaireou skyzophrene a arreter le cannabis que le contraire !

Si tu pars avec ces a priori, tu n'es pas pret d'arreter. Apres je sens que tu nen as absolument pas envie.

Tu es plus dans l'appologie a la weed,

Faut arreter de diaboliser cet plante qui pour moi et pour beaucoup de gens c'est une bénédiction de la planète que d'avoir cet plante parmis nous

Si tu avais un cancer ou une maladie grave je dis pas, mais c'es pas le cas non?

Petit rappel car j'ai l'impression que tu as oublié un léger détail: c'est de la drogue lol

LA volonter mdrr on est en 2018 garçon faut arreter avec ce vieux discourt de propagande de merde

Libre a toi de continuer a fumer, tu n'es pas obligé d'emettre des critiques envers ceux qui ont mal vécu la fumette et qui veulent arreter.

6 eme jour sans fumer, je me sens déjà mieux, c'est un constat! la route est encore longue mais quand on connait la finalité ca vaut le coup.

Hors ligne

 

samy13013
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 18 Apr 2018
157 messages
Salut les amis

Si tu a des soucis d'appetit quand tu fume tu devrait plutot stopper le tabac que tu fume dans tes joints , et le fait d'abuser mais perso je vaporise 0.6 gramme de weed tout les soir , j'ai AUCUN problème je dirait meme que c'est vital sa me permet de relativiser , de moins me prendre la tete etc , alors certes le matin c'est un peu dure de ce lever quand faut aller charbonner mais au moins j'ai bien dormi je me reveille le matin tout frais bien réparer !
Puis ya eu plusieurs études sur le fait que le cannabis tue les cellules cancereuse sa a des propriete anti oxydante vraiment puissante , surtout si tu fait une plante de qualités qui n'est pas bourré d'hormone de croissance de booster en tout genre pour augmenter la quantités et la rapidité de la plante a pousser et fleurir .

AFFIRMATIF

Le plus important , c'est savoir ce que tu fume .

Une culture Bio en utilisant des bactéries, des lacto bacilles et des EM et respectant le cycle biologique sans un engrais minéral , ni aucun additif de merde . Ca te donne un produit SAIN . La culture autonome te donne un produit qui n'a rien a voir avec ce que tu achêtes dans la rue .

Et si en plus tu vapotes , avec tes 0,6 gr tu tiens à l'aise la soirée comme si tu fumais 5 voir 6 pétards  , c'est déjà une conso pas mal. Mais sans combustion c'est plus sain que si tu avais ne serait ce fumé qu'un seul pétard .
Rien a voir , sans parler des propriétés anti inflammatoires aussi .....


Merci Momon de le souligner car c'est fondamental , 90% des personnes qui ont des soucis de cet ordre consomment du shit ou des weed de la rue ou sous minéral .
Il y a forcement des interférences à un moment donné .

Samy

Dernière modification par samy13013 (15 juin 2018 à  16:11)


La seule drogue qui est véritablement dangereuse c'est la nature humaine elle a un tel potentiel de destruction .

Hors ligne

 

Mirror 
Lunatik
France
100
Inscrit le 17 Feb 2018
45 messages

romish a écrit

J'ai la volonté de d’arrêter et comme je lavais écrit c'est mon 3eme arrêt et j'ai appris de mes erreurs.

LA VOLONTE MES AMIS, LA VOLONTE

Je te comprends j'avais le même discours il y a quelque mois, si tu veux savoir ça va être mon 5eme arrêt, cette fois si je vais y aller progressivement méthode chinoise et utiliser la technique de Lecoq.

15 ans de fumette, mes autres arrêt je les est faite en mode brutal, la volonté de fer, après 3 semaine mes proche avais craqué, moi non, ça fumer à côté de moi, le dernier arrêt, j'avais libre accès ---> savonette à volonté mais j'ai résister...4 mois.

A chaque fois que j'ai recommencé, parce que j'ai eu ce fameux effet rebond, puis je me suis dis que j'allais être raisonnable ce qui ce passé les 1er semaines, puis après j'ai culpabiliser puis je suis repartie dans mes tourments --- culpabilité ---> augmentation de la conso ---> culpabilité d'avoir abusé ---> conso incontrôlé... mur

Voilà je te partage un peu de mon parcours, la volonté ne fait pas tout parfois et tu peu me croire c'est pas ce qui me manquait.

Take care. drogue-peace

Mirror.


Je suis responsable
                    de ce que je dis,
              Je ne suis pas responsable
                            de ce que tu comprend .♡

Hors ligne

 

BoilingBlood 
Psycho sénior
000
Inscrit le 02 Feb 2013
1283 messages
Merci Lecoq d'avoir rendu le thread intéressant, c'était quand même mal parti entre les jugements, les idées reçues et le côté "Moi j'ai la solution, seule ma voie est la bonne, faites un effort vous pouvez y arriver vous aussi".
Enfin, romish ne sera sûrement pas le dernier à s'inscrire pour nous apprendre à arrêter la drogue le lendemain du début de son Xème sevrage.
Bon courage romish, je te souhaite d'arriver à tes fins, mais surtout d'être heureux.

Hors ligne

 

Anonyme7507
Invité

romish a écrit

Cher Momon,

ton cas est différent du mien, tu prenais d'autres drogues beaucoup plus puissantes. Que tu as remplacé par la weed. Je ne te sens pas motivé a arreter (c'est ton choix) tu vie bien la fumette, tant mieux, moi j'ai pas réussi.

Exactement je ne suis pas motivé a arreter tout simplement parce que je me sent bien avec le cannabis , et j'aurai beaucoup plus a perdre qu'a gagner en arretant , j'aurai trop peur de perdre ma stabilité emotionelle d'aujourd'hui que je trouve optimal.

tu met aussi un stop a tes penser que sa soit proffessionelle ou amoureuse etc , personellement j'aurai plus peur de devenir bipolaireou skyzophrene a arreter le cannabis que le contraire !

Si tu pars avec ces a priori, tu n'es pas pret d'arreter. Apres je sens que tu nen as absolument pas envie.

Tu es plus dans l'appologie a la weed,
Peut etre mais sa ma tellement fait de bien cet plante ainsi qu'a plusieurs ami qui ont arreter plein de chose plus nocives nottament certains médicament grace a quelques mg de weed vaporisé le soir aprés le taff que forcément pour moi c'est une bénédiction comparé aux benzodiazepine ou autres.

Faut arreter de diaboliser cet plante qui pour moi et pour beaucoup de gens c'est une bénédiction de la planète que d'avoir cet plante parmis nous

Si tu avais un cancer ou une maladie grave je dis pas, mais c'es pas le cas non?

Petit rappel car j'ai l'impression que tu as oublié un léger détail: c'est de la drogue lol

Si je part dans ton raisonement , le sucre est une drogue , le sexe est une drogue , le sport est une drogue , le travail est une drogue , la nourriture est une drogue , la vie est une drogue tout simplement.
Pour moi ta phrase va dans le sens de la propagande de TF1 et autre bétise ....
Le cannabis c'est comme tout a partir du moment ou tu en abuse pas que tu le vaporise je voit pas ou est le gros soucis ....

LA volonter mdrr on est en 2018 garçon faut arreter avec ce vieux discourt de propagande de merde

Libre a toi de continuer a fumer, tu n'es pas obligé d'emettre des critiques envers ceux qui ont mal vécu la fumette et qui veulent arreter.

Déja je ne fume pas je vaporise , j'ai arreter le tabac depuis belle lurette avec aucune envie de recommencer , je suis sur un petit 0.2 sur l'echelle du désir !
Je te critique pas les gens qui veulent arreter mais juste les gens qui sont pas forcément dans une bonne période de leur vie et qui mettent tout sur le cannabis comme si c'était la source des problèmes , heuresement que tu peut mette sur le dos du cannabis sinon tu accuserais quoi ? la sociéter ?


6 eme jour sans fumer, je me sens déjà mieux, c'est un constat! la route est encore longue mais quand on connait la finalité ca vaut le coup.

Temps mieux que tu aille mieu c'est tout le mal que je te souhaite , mais la encore je trouve étrange que tu aille mieux quand tu dit que tu est hyper nerveux angoisser stresser sur les dent etc perso je t'envie pas loin de la pourquoi? parce que j'ai déja vécu une situation similaire quand j'avais ne serait ce que dimminuer le cannabis , et tu peut etre sur que meme en faisant du sport en ayant un taff une trés bonne hygiène de vie , je suis sur que si j'avais pas repris ma dose habituelle que j'ai besoin en weed , j'aurai surement fini sous Anti deppresseur avec tout ce que cela comporte , voila pourquoi plus jamais je veut vivre ce calvaire de quelques jour sans ma dose optimal de THC dans le sang .

 

Agartha 
Modérateur
France
6620
Inscrit le 27 Oct 2016
1446 messages
Blogs
Lecoq merci énormément pour cette participation encore une fois super pertinente, bravo pour ce superbe post qui devrait être mis en avant à mon avis (morceaux choisis par ex) car il est juste parfaitement amené, très clair et super adapté à cette situation. Calme, limpide, pertinent, c'est tout ce qu'on veut!
J'te tire mon chapeau poto, et merci encore une fois!

Bonne journée à tous

I don't need to know what's real or not no more

Hors ligne

 

krakra 
Nouveau Psycho
France
811
Inscrit le 10 Oct 2016
181 messages
bonsoir, le cannabis est très addictif quand on le fume avec tabac,
utiliser l’ingestion ou la vaporisation aide a avoir une consommation raisonnable
séparer l'effet thc du rituel de fumer peut aider.
après la souffrance engendre du plaisir quand on est maso

Hors ligne

 

Lecoq 
Psycho junior
France
100
Inscrit le 06 Feb 2018
342 messages
Bonjour Mirror,


cette fois si je vais y aller progressivement méthode chinoise et utiliser la technique de Lecoq.

Bon si tu veux pratiquer cette méthode, voici comment procéder :

Repère les chaînons "Stimuli-Pensée originelle".

Dés que tu repères ce chaînon, laisse la pensée originelle s'évanouir sans enchaîner
et concentre toi sur ta respiration.

Au début cela demande un effort à ta conscience introspective.

Pour créer une dynamique, essaie petit à petit de réduire au maximum le temps de réaction à partir du stimuli.

A force de répétition, un nouveau conditionnement se crée. Il va remplacer l'autre.

"Stimuli-P...-Rien"

Tu verras qu'assez rapidement, tu n'auras plus d'effort à faire.

L'autre conditionnement disparaîtra et il te faudrait alors faire un effort intellectuel
pour décider de consommer à nouveau.

Prend cela comme un jeu, ça finit par être marrant d'essayer de programmer son mental.

Bonne journée,


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne

 

romish 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Jun 2018
13 messages
Super methode Lecoq!

C'est un peu ce que j'utilise avec mon hypnose sur mon telephone, technique de respiration, avec pensée positive non?

Hors ligne

 

Lecoq 
Psycho junior
France
100
Inscrit le 06 Feb 2018
342 messages

technique de respiration, avec pensée positive non?

Oui ou pas de pensée du tout.

Lors de cette phase (concentration sur la respiration), à un moment tu sentiras comme un soulagement, un relâchement. C'est le signe que tu peux quitter cette concentration pour passer à autre chose.

Et il se trouve, qu'on réalise beaucoup mieux cet exercice mental lorsque l'on a légèrement consommé.

C'est même un jeu d'enfant. Sauf si le stimuli principal est un traumatisme enfoui vécu ou imaginé.

Donc pour un consommateur quotidien, il n'est pas nécessaire au début de différer l'heure de sa première consommation.

Les consommations suivantes vont s'espacer naturellement, puis la première consommation ne sera plus une évidence.

Le mieux dans cette phase est d'utiliser la vaporisation (sans tabac) pour se sevrer d'une addiction éventuelle au tabac.

Bonne soirée,

Dernière modification par Lecoq (16 juin 2018 à  19:51)


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne

 

romish 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Jun 2018
13 messages
Je comprends mieux,

cependant cette méthode tout en continuant de fumer, ne peux s'appliquer a mon cas, je trop dans l’excès, impossibilité de me limiter.

Si cela fonctionne pour d'autres alors tant mieux, mais je pense pas être le seul a être dans l'extrême.

Aujourd'hui cela fait une semaine que j'ai arrêter, je vais bien hormis les maux de ventre et le petit appétit, mais ca va revenir, c'est revenu lors de mes précedents arrets.

objectif reprendre 10 kgs smile

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Participez à l'etude : global drug survey - special covid-19
    Il y a 6jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
    Il y a 18hCommentaire de Rasthay (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 7jCommentaire de pierre (38 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
    Il y a 2jCommentaire de Gremlin-sous-Acides (441 réponses)
     Forum UP ! 
    Codéine + toilettes
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Avez vous testé le 5CL-ADB-A, je l'ai fait et j'ai quelques questi...
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Dosage de MDMA provenant du deep web
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Oklmtv dans [MDMA/Ecstasy...]
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à mars 2020
    Il y a 1h
    30
    Commentaire de SillyCone dans [Anonymat et sécurité...]
    (913 réponses)
     Forum 
    Extraction - La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb'...
    Il y a 2h
    17
    Commentaire de SillyCone dans [DMT, changa et ayahua...]
    (36 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Probleme bad trip LSD
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Litospheric dans [LSD 25...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Analyse de sang: alcool ou médicament?
    Il y a 3hCommentaire de loic879876 dans [Alcool...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Psychowiki - Fumer du nozinan
    Il y a 4hCommentaire de Cusco dans [Utilisation du site P...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Quetiapine et md/ champote
    Il y a 4hCommentaire de Sherazade dans [Conseils généraux de...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Besoin d'aide pour identification de prod
    Il y a 4hCommentaire de Meumeuh dans [Cocaïne-Crack...]
    (4 réponses)
     Blog 
    Quelles sont les qualités d'un psychonaut averti ?
    Il y a 4hNouveau blog de Q-rieux dans [Opinion]
     Blog 
    Le Crack c'est la vie!
    Il y a 8h
    4
    Commentaire de whitejunkee dans le blog de whitejunkee
    (11 commentaires)
     Blog 
    Pas de descente quand on est dépressif !
    Il y a 8hCommentaire de Milania dans le blog de Pinguino Zorro
    (7 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 01:20
     PsychoWIKI 
    Cannabinoïdes synthétiques
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    SipinJuiceDoclulu, G6k, hellfish nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser votre consommation de drogues ?
    par Federicoloco, le 30 May 2020
    Salut, je suis lecteur de psychoactif depuis quelques années maintenant, et ta question m'a décidé à m'inscrire il y a tout juste 5 minutes afin de répondre,(édit après écriture: vu le pavé, beaucoup plus en fin de compte) ... Et bien pour ma chérie et moi, qui prenions de l 'héro depuis...[Lire la suite]
     [TUTORIEL] Injecter le xanax et les autres benzos simplement
    par L'Apoticaire, le 18 Jun 2019
    Bonsoir, On est beaucoup à savoir que le xanax et la plupart des benzos ne sont pas ou presque solubles dans l'eau, et donc de ce fait, non-sniffables et non-injectables avec de l'eau PPI. Mais, les benzos se dissolvent très bien dans le propylène glycol, propylène glycol que l'on peut facilem...[Lire la suite]
     La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek
    par SillyCone, le 22 May 2020
    Coucou les aminches ! Comme je suis en train de me refaire une petite extraction de mimosa, j'en profite pour vous poster la méthode que j'utilise depuis sa sortie en 2012, traduite par Gogole : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek en français A suivre A LA LETTRE, sans changer la moindre virgule. Pas qu...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci beaucoup, la phrase de fin est puissante :) dans [forum] Probleme bad trip LSD
    (Il y a 2h)
    Idem. Cusco dans [forum] Toxicomanie ordinaire - Chaine youtube
    (Il y a 5h)
    C'est triste mais beau ~MG dans [blog] amours et cames
    (Il y a 8h)
    Famille heureuse ! // Cub3000 dans [forum] Première fois LSD
    (Il y a 10h)
    C'est vrai que les mises en garde sur la drogue sont inutiles dans [commentaire de blog] Le Crack c'est la vie!
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums