Prise de 90mg de Lexomil et 12mg de Xanax / PsychoACTIF

Prise de 90mg de Lexomil et 12mg de Xanax

Publié par ,
2642 vues, 44 réponses
Cusco 
Bénévole PsychoACTIF
France
4500
Lieu: Ouest
Date d'inscription: 15 Sep 2015
Messages: 2217
Blogs
Bonjour,

Daze, au début recreativement je prenais du Lexomil par  1 comprimé puis 2 etc... jusqu'à en prendre 30/J + plus du Rohypnoll 2mg (médicament interdit n est plus en vente)
Je faisais n importe quoi sans me souvenir... plusieurs réveils à l hôpital ou GAV.
Fait quelque chose avant que le pire arrive.
Amicalement

La vie est une période aléatoire entre le néant et le néant (L.B)

Hors ligne


marvin rouge 
Psycho sénior
1711
Lieu: nowhere
Date d'inscription: 05 Jun 2012
Messages: 729
+1 pr chêne et prescripteur

J'y pensais hier soir, tu devrais aller ds une clinique du sommeil, entamer un travail sur toi, et diminuer crescendo.
La ta consommation excessive ne fait qu'aggraver le pb.

Tu ne veux pas l'entendre, mais ya pas non plus 36 solutions si veux vivre correctement..

Je sais que tu ne veux pas d'une hospitalisation
Mais pr moi c LA Solution

Ça te fait peur, mais la vie peut faire peur. Heureusement qq part

Pense y, tu es jeune bon sang

Dernière modification par marvin rouge (08 juin 2019 à  08:15)


Poupout papillon !! poupout..
falling, floating, flying..
L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voix bien qu'avec le coeur ! St Ex
ROSA PANTOPON !

Hors ligne


Chêne 
Banni
France
5102
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 598
Sans compter qu'il vaut mieux une hospitalisation de son plein gré plutôt que finir aux urgences (psychiatriques ou "normales") parce que t'as poussé trop fort les dosages et fait une connerie...

De toutes façons, en poussant encore plus les dosages :
1/ tu prends le risque de faire une crise d'angoisse au moindre manque ou à la moindre baisse (j'en ai fait les frais) ;
2/ tu aggraves tes problèmes de sommeil ;
3/ tu prends le risque de faire une réaction paradoxale (agressivité, gestes inconsidérés et j'en passe) ;
4/ tu prends le risque de te faire attraper par la sécu qui va finir par se demander qui est ce jeune homme qui va voir de multiples médecins pour avoir des doses loin d'être thérapeutiques (soupçons de revente et compagnie) ;
5/ tu niques ta mémoire. On sait que les benzos jouent un rôle dans le développement de la maladie d'Alzheimer. En commençant jeune et avec de tels dosages si t'arrives à te rappeler comment tu t'appelles à 40 ans je te tire mon chapeau ;
6/ tu risques de faire de la merde pour toutes les raisons suscitées lors de tes formations/stages...

Bref, je trouve que ça fait beaucoup de raisons de vouloir réduire voire arrêter, parce que là tu brûles la chandelle par les deux bouts.

T'as de problèmes de sommeil ? Y a des cliniques spécialisées.
Tu crains d'arrêter les benzos à cause des angoisses et des insomnies ? Comme l'a rappelé Sufenta, les benzos aident dans un premier temps puis aggravent la situation.
Tu veux faire passer ta formation et tes stages avant une prise en charge ? Dis toi que tu vas forcément finir par merder quelque part et te faire virer, donc baisse de moral, donc nouvelles angoisses, donc nouvelle augmentation des dosages...
Tu te brouilles avec ton vieux ? Ton addiction n'y serait-elle pas liée (modification du comportement) ? J'en sais rien hein, j'émets une supposition mais souvent addiction aux benzos ça rime avec dégradation des liens avec les proches...

Là ton objectif c'est d'avoir une nouvelle benzo qui va t'assommer, le clonazépam. Et tu fais quoi une fois que ton corps s'est accoutumé et que ça fonctionne plus ? Tu vas gentiment demander du midazolam aux urgences pour pouvoir trouver le sommeil ? Non, c'est pas comme ça que ça marche.

Depuis que je suis sur le forum - quelques années maintenant vu que j'ai changé de compte - je me suis vraiment inquiété pour un autre membre qui refusait d'entendre raison quant à son addiction (et qui refuse toujours d'ailleurs...). Là t'es le deuxième.

Alors s'il te plait, prends en compte nos avis. On est plus expérimentés que toi, on a plus de vécu avec ce genre de molécules, y a même un professionnel (Prescripteur) qui te donne des conseils... Fais pas le con, fais toi aider.

Dernière modification par Chêne (08 juin 2019 à  08:54)

Hors ligne


marvin rouge 
Psycho sénior
1711
Lieu: nowhere
Date d'inscription: 05 Jun 2012
Messages: 729
Bravo chêne
Rien de + à rajouter

Réfléchi y bien, car là tu va droit ds le mur
Il y a bcp de déni ds ton discours

Tu as peur des hospitalisations et autres rdv en clinique, c'est normal
Mais je me répète encore, tu n'y arrivera pas tt seul c'est évident.

Tu gagnerais tellement en qualité de vie.
Autorise toi à être heureux bordel!

Dsl d'être un peu sec, mais écoute les conseils de professionnels, et de personnes qui sont passés par là et connaissent le problème.

Bonne journée
(Et bne réflexion :-)    )

Dernière modification par marvin rouge (08 juin 2019 à  09:39)


Poupout papillon !! poupout..
falling, floating, flying..
L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voix bien qu'avec le coeur ! St Ex
ROSA PANTOPON !

Hors ligne


Daze
Banni
France
400
Date d'inscription: 22 Aug 2018
Messages: 243
Blogs
Je viens de lire tout vos posts, je prend note, je tiens cependant à préciser que mes insomnies on lieu quand je n'ai pas de somnifère justement, sinon quand j'en ai sous la main là ça va, idem pour les angoisses, pas d'anxiolytique ça va mal et quand j'en ai ça va bien mais ça vous l'avez comprit, pour ce qui est du suivie je suis suivie par 3/4 choses, un médecin généraliste, un psychiatre, un psychologue du centre de santé mentale, et une addictologue de la Source, donc oui je suis bien suivie, après de là à aller dans un hôpital ou une clinique ça sera certainement pas de mon plein grès, et de toute façon, je ne suis pas dans une optique suicidaire, bien qu'on pourrait le croire au vu de ma gestion de la médication qui laisse à désiré, c'est pas facile c'est vrai, mais je vais arriver à garder le cap parfois on a des rechutes comme quand j'ai écrit ce post initialement et parfois on suit le traitement et on s'en sort comme sur des roulettes, et je ne remet pas en cause votre sacro-sainte sagesse dû à votre âge supérieur, à bon entendeur

La vie est suffisamment étrange pour être vécue smile

Hors ligne


Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
8245
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 917
Blogs

Daze a écrit

Je viens de lire tout vos posts, je prend note, je tiens cependant à préciser que mes insomnies on lieu quand je n'ai pas de somnifère justement, sinon quand j'en ai sous la main là ça va, idem pour les angoisses, pas d'anxiolytique ça va mal et quand j'en ai ça va bien mais ça vous l'avez comprit

Bonjour,

Sauf que... Sauf que tu le dis toi-même en première page, tu as développé une très forte tolérance à ces produits, et du coup je m'interroge : peut-être une dépendance?

Aujourd'hui - et non lors de tes premières prises - est-ce que les benzos te soignent de tes angoisses et insomnies ou de ton manque de benzos?

Est-ce que finalement en rebasant à zéro ta tolérance tu ne pourrais pas arriver à gérer cela tout(e) seul(e) assez rapidement?


Ils manquent seulement d'imagination Je manque seulement d'imagination

Hors ligne


Daze
Banni
France
400
Date d'inscription: 22 Aug 2018
Messages: 243
Blogs

Hilde a écrit

Daze a écrit

Je viens de lire tout vos posts, je prend note, je tiens cependant à préciser que mes insomnies on lieu quand je n'ai pas de somnifère justement, sinon quand j'en ai sous la main là ça va, idem pour les angoisses, pas d'anxiolytique ça va mal et quand j'en ai ça va bien mais ça vous l'avez comprit

Bonjour,

Sauf que... Sauf que tu le dis toi-même en première page, tu as développé une très forte tolérance à ces produits, et du coup je m'interroge : peut-être une dépendance?

Aujourd'hui - et non lors de tes premières prises - est-ce que les benzos te soignent de tes angoisses et insomnies ou de ton manque de benzos?

Est-ce que finalement en rebasant à zéro ta tolérance tu ne pourrais pas arriver à gérer cela tout(e) seul(e) assez rapidement?

Oui il y a certainement une dépendance car quand j'en ai pas au bout d'un certain temps je ne me sens pas bien, j'ai des crispations, tremblements, nervosité,etc..
Aujourd'hui oui les benzos me soignent encore mes angoisses et mes insomnies, mais à une dose un peu plus élevée bien-sûr, sauf si je switch de benzo comme par exemple une fois je suis passé du Xanax au Lexomil et au début 1  cachet de lexomil ça remplacait mes 2/3 cachets de xanax 0,5 niveau effets


La vie est suffisamment étrange pour être vécue smile

Hors ligne


marvin rouge 
Psycho sénior
1711
Lieu: nowhere
Date d'inscription: 05 Jun 2012
Messages: 729
Ya pas de sacro-sainte sagesse daze, ne le prend pas comme ça

Juste des conseils de personnes qui sont passés par là
Et qui ne veulent pas que tu endure ce que nous avons eu ds notre parcours.

Au vu de tout tes posts, c'est plutôt de la bienveillance envers toi, même si tu ne le perçois pas comme ça.

C'est pas si dure que ça la cure
Ça faisait même longtemps que je ne m'étais pas fendu la gueule comme ça !

Tu en as une fausse image.
Toutes les cures ne sont pas chiante.
Là je fini la mienne. J'ai plus avancé en 5 semaines qu'en 3 ou 4 ans..
(Au niveau physique, psychique, administratifs et j'en passe. Une équipe géniale, en permanence à l'écoute)

Poupout papillon !! poupout..
falling, floating, flying..
L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voix bien qu'avec le coeur ! St Ex
ROSA PANTOPON !

Hors ligne


Daze
Banni
France
400
Date d'inscription: 22 Aug 2018
Messages: 243
Blogs

marvin rouge a écrit

Ya pas de sacro-sainte sagesse daze, ne le prend pas comme ça

Juste des conseils de personnes qui sont passés par là
Et qui ne veulent pas que tu endure ce que nous avons eu ds notre parcours.

Au vu de tout tes posts, c'est plutôt de la bienveillance envers toi, même si tu ne le perçois pas comme ça.

C'est pas si dure que ça la cure
Ça faisait même longtemps que je ne m'étais pas fendu la gueule comme ça !

Tu en as une fausse image.
Toutes les cures ne sont pas chiante.
Là je fini la mienne. J'ai plus avancé en 5 semaines qu'en 3 ou 4 ans..
(Au niveau physique, psychique, administratifs et j'en passe. Une équipe géniale, en permanence à l'écoute)

Ah d'accord, je comprend mais c'est juste que j'ai la fâcheuse habitude à me sentir agressé (un peu paranoïaque sur les bords) , c'est gentil de vouloir m'aider, pour ce qui est de la cure de désintox je m'imagine ça un peu comme dans les films où l'on voit des gens étranges qui crient pour qu'ils aient leur dose quotidienne de je sais pas quoi et qu'on les enferme dans des cellules.. ça doit être pour ça que j'ai pas envie d'y aller mais je me suis pas renseigné non plus là dessus


La vie est suffisamment étrange pour être vécue smile

Hors ligne


Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
8245
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 917
Blogs

Daze a écrit

Oui il y a certainement une dépendance car quand j'en ai pas au bout d'un certain temps je ne me sens pas bien, j'ai des crispations, tremblements, nervosité,etc..
Aujourd'hui oui les benzos me soignent encore mes angoisses et mes insomnies, mais à une dose un peu plus élevée bien-sûr, sauf si je switch de benzo comme par exemple une fois je suis passé du Xanax au Lexomil et au début 1  cachet de lexomil ça remplacait mes 2/3 cachets de xanax 0,5 niveau effets

Je ne connais pas le détail de ton histoire et ne sais d'ailleurs pas si tu l'as racontée, mais, à supposer qu'une situation particulière t'ait fait commencer à prendre ces médicaments pour soulager angoisses et insomnies à un moment où tu ne pouvais absolument pas gérer cela seul(e), peut-être aujourd'hui as-tu récupéré un certain nombre de forces ou une capacité de résilience plus élevée qui serait masquée ou neutralisée par la dépendance qui s'est installée entre temps, et te conduirait à augmenter les doses alors qu'en fait tu devrais pouvoir les réduire si la tolérance n'existait pas?

Je mets tout cela au conditionnel bien entendu.

Je ne connais pas la dépendance aux benzos, mais je connais celle à l'alcool suite à une surconsommation chronique. Une surconso excessive qui s'était installée en deux temps pour pallier provisoirement à des accès d'anxiété et des coups de stress a rapidement (en quelques mois) entraîné une dépendance (à supposer qu'elle n'existait pas déjà), jusqu'à ce que la conso ne puisse plus être réduite en raison des effets de manque, alors que ce qui était à l'origine du besoin de départ avait été surmonté... Évidemment ce n'est qu'une fois le chemin inverse parcouru, celui du sevrage complet, physiologique puis psychologique, qu'on peut se rendre compte parfaitement ce que l'on est ou non capable de gérer sans la substance. On peut être surpris.

Sinon, d'expérience, je suis d'accord avec les autres intervenants pour ne pas mettre la charrue avant les bœufs, i.e., d'abord régler le problème de dépendance avant les autres objectifs de vie.. à moins qu'il n'y ait dans ta vie actuelle des sources de stress très importantes que tu ne puisses éliminer sans d'abord atteindre tes objectifs professionnels, car être exposé à un stress permanent peut rendre extrêmement difficile le sevrage des GABAergiques...

Take care.


Ils manquent seulement d'imagination Je manque seulement d'imagination

Hors ligne


marvin rouge 
Psycho sénior
1711
Lieu: nowhere
Date d'inscription: 05 Jun 2012
Messages: 729
On est plus ds les années 60 ou 70

Tu peux avoir des autorisations de sortie
On fait plein de jeux, tt en travaillant sur soit même, sur la gestion de ses émotions (tu en as besoin), sur la gestion de stress face à la vie ou face à des évènements compliqués.

Tout les patients et soignants sont super bienveillant. J'ai rencontré de belles personnes.

Après ya cure et cure.. renseigne toi

Ce dont tu parle c'est plutôt les cures où tu es placé contre ton gré. Ou les hospit pr les gens skyzo ou avc des pathologies lourdes, et qui représente un danger pr les autres et pr eux même.

Dernière modification par marvin rouge (08 juin 2019 à  11:16)


Poupout papillon !! poupout..
falling, floating, flying..
L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voix bien qu'avec le coeur ! St Ex
ROSA PANTOPON !

Hors ligne


Daze
Banni
France
400
Date d'inscription: 22 Aug 2018
Messages: 243
Blogs
Oui enfin ça va, je vais gérer ça sans en passer par cette institution

La vie est suffisamment étrange pour être vécue smile

Hors ligne


marvin rouge 
Psycho sénior
1711
Lieu: nowhere
Date d'inscription: 05 Jun 2012
Messages: 729
Que tu crois, j'ai tenu le même discours pendant longtemps..

Mais c'est tout ce que je te souhaite!

Soit fort

(Tu changera peut être d'avis ds qqs années. Il n'y a ke les cons qui ne change pas d'avis. )

Et vu tes posts, tu n'est pas con :-). Juste bcp stressé, e un peu paumé (ce n'est grave, on est souvent passe par là)

Vois y de la bienveillance envers toi, et des conseils de gens qui ont le double de ton âge, MS qui ne sont pas sage pr autant ;-)

Ya pas bcp de site hormis PA qui tiendrais le même discours..
Enjoy, tu es au bon endroit !
Bne journée

Dernière modification par marvin rouge (08 juin 2019 à  15:38)


Poupout papillon !! poupout..
falling, floating, flying..
L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voix bien qu'avec le coeur ! St Ex
ROSA PANTOPON !

Hors ligne


Chêne 
Banni
France
5102
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 598
Salut,

Je viens de lire tout vos posts, je prend note, je tiens cependant à préciser que mes insomnies on lieu quand je n'ai pas de somnifère justement, sinon quand j'en ai sous la main là ça va, idem pour les angoisses, pas d'anxiolytique ça va mal et quand j'en ai ça va bien mais ça vous l'avez comprit

Quant t'as absolument besoin d'un somnifère pour dormir et absolument besoin d'un anxiolytique pour pas angoisser constamment, c'est a priori que tu es dépendant à ces molécules (et quand je vois ta conso quotidienne je veux bien y croire).

C'est un peu comme un héroïnomane qui dirait que tout va bien quand il a de l'héro, et que les emmerdes commencent quand il en a plus. Ça veut pas dire que l'héro soigne une maladie qui revient sans cesse quand elle vient à manquer, juste que la personne y est physiquement dépendante.

Et d'après tes dires tu as développé une dépendance aux benzodiazépines : psychologique c'est sûr, physique aussi sans aucun doute (tu mentionnes des crispations, des tremblements... c'est assez caractéristique).

pour ce qui est du suivie je suis suivie par 3/4 choses, un médecin généraliste, un psychiatre, un psychologue du centre de santé mentale, et une addictologue de la Source, donc oui je suis bien suivie

Mais est-ce que ces professionnels sont au courant de l'existence des autres, ou du fait que tu fréquentes un CSAPA ? Tu leur dis tout ? Chacun sait que l'un a prescrit X boîtes de Xanax, l'autre X boîtes de Lexomil etc etc ?

Si c'est pas le cas, et que ces professionnels ignorent tout des différentes prescriptions que tu reçois chaque mois, alors pour moi ça s'apparente plus à une forme de nomadisme médical visant à obtenir plus de benzos qu'un véritable suivi.

après de là à aller dans un hôpital ou une clinique ça sera certainement pas de mon plein grès, et de toute façon, je ne suis pas dans une optique suicidaire, bien qu'on pourrait le croire au vu de ma gestion de la médication qui laisse à désiré, c'est pas facile c'est vrai, mais je vais arriver à garder le cap parfois on a des rechutes comme quand j'ai écrit ce post initialement et parfois on suit le traitement et on s'en sort comme sur des roulettes

On te demande pas d'y aller là maintenant tout de suite, mais réfléchis-y... Pas besoin d'être suicidaire pour être admis à l'hôpital ou en cure, suffit de le vouloir, ou d'y être forcé par certaines institutions parfois (justice par exemple) ce que je te souhaite pas.

Quant à ta bonne gestion des médicaments, vu les dosages quotidiens (sans même parler de tes dosages exceptionnels comme ceux en titre de topic) et le fait que tu aies plusieurs prescripteurs, permets moi d'en douter. En tout cas je doute que cette médication t'aide autant que tu l'affirmes.

et je ne remet pas en cause votre sacro-sainte sagesse dû à votre âge supérieur, à bon entendeur

On connait pas l'intégralité de ton vécu, donc y a plein de choses sur lesquelles on ne peut se prononcer.

Mais en ce qui concerne ta dépendance aux benzos, ta croyance selon laquelle rajouter du clonazépam améliorera la situation et celle selon laquelle tu vas réussir à gérer les choses tout seul, ben... c'est des situations qu'on voit quelques fois sur PA, qu'on a vécu parfois (moi en tout cas), et des discours qu'on a souvent entendus, lus, voire prononcés.

Donc il ne s'agit pas d'une "sacro-sainte sagesse due à [notre] âge supérieur", juste des conseils de personnes qui ont vécu cette dépendance (avec des variations, des causes différentes bien sûr), qui en ont fait l'expérience et les frais, qui ont le recul et les connaissances empiriques suffisants pour t'affirmer que continuer à consommer comme tu le fais va t'attirer des problèmes.

Je comprends que tu te sentes parfois agressé sur ce topic, à cause de mon ton, de certains propos mal formulés ou mal interprétés, et parce qu'on est tous d'accord pour dire qu'il faut une prise en charge particulière pour réduire ta consommation de benzos, et qu'il est probable que tu n'y arrives pas seul. Mais c'est par bienveillance qu'on dit ça, vraiment.

Et la cure, je connais pas mais mon paternel est passé pas mal de fois par là, c'était dans un vieux manoir transformé en clinique de désintoxication, y avait un joli parc, les patients pouvaient sortir se balader le portail était ouvert, et il trouvait que l'ambiance était sympa, il s'y est fait des potes... Bref, c'est pas Vol au-dessus d'un nid de coucou ou une espèce de prison glauque avec des gens qui hurlent et se cognent la tête contre les murs façon Shutter Island.

Enfin, si j'insiste autant sur la nécessité de faire une cure et d'avoir une bonne prise en charge pour le sommeil, c'est non seulement parce que ça me semble nécessaire vu les doses que tu t'enfiles et les "solutions" que tu envisages pour réussir à dormir, mais également parce que tu parles formations/stages et qu'une fois entré dans la vie active 1/ tu te diras sans doute que t'as pas le temps pour aller en cure, qu'il faut bosser, que ça va te mettre en difficulté avec ton employeur etc etc 2/ ben le boulot ça peut être anxiogène (un manager chiant, un relationnel compliqué avec des clients/usagers/fournisseurs ou que sais-je) et là personne sait comment tu réagiras à ce stress nouveau.

Dernière modification par Chêne (09 juin 2019 à  08:56)

Reputation de ce post
 
Bonne synthèse, il a les cartes en main, à lui de jouer! / Hilde

Hors ligne


marvin rouge 
Psycho sénior
1711
Lieu: nowhere
Date d'inscription: 05 Jun 2012
Messages: 729
De bonnes paroles chêne
Bonne journée à ts les psycho

Poupout papillon !! poupout..
falling, floating, flying..
L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voix bien qu'avec le coeur ! St Ex
ROSA PANTOPON !

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Equivalence entre benzos - Bromazepam (lexomil) 12mg = 1mg de xanax ?
par Isopode, dernier post 26 août 2019 à  09:52 par anonyme778979897781
  11
[ Forum ] Bromazepam ou Xanax ?
par TheRealSlimShady, dernier post 01 septembre 2017 à  11:50 par Alexandre
  7
[ Forum ] Alprazolam - Besoin d'un conseil XANAX (Alprazolam)
par Miss_C, dernier post 14 septembre 2019 à  21:33 par RandallFlag
  21
  [ PsychoWIKI ] Benzodiazépines, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
10622 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    20 décembre 2019Commentaire de pierre (0 réponse)
     Appel à témoignage 
    Passage des flacons aux gélules de méthadone
    Il y a 6jCommentaire de C.naya123 (26 réponses)
     Forum UP ! 
    Nicotiana Rustica
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    L'astuce (edifiante) des 3 cuillères ;)
    Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Drogue info - Cannabis a Mayotte 976
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de AnonKameleon dans [Cannabis...]
     Forum 
    Effets secondaires - Descente de taz très special.
    Il y a 2mnCommentaire de Albatros dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Actualité - Des psychotropes inattendus !!
    Il y a 13mnCommentaire de Rick dans [Médicaments psychotro...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Gérer sa consommation - Savoir si je risque d augmenter ma tolérance
    Il y a 16mn
    1
    Commentaire de Charlink dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Culture - Substrat de culture Psylocybes cubensis
    Il y a 30mnCommentaire de Alcamix dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Effets - Grandes question sans réponses.
    Il y a 1hCommentaire de Trippouw dans [LSD 25...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Market - Arnaque/phising Apollon , Prudence !
    Il y a 1hNouvelle discussion de Desperadoss dans [Anonymat et sécurité...]
     Forum 
    Drogue info - Quel psychédélique 1ere fois
    Il y a 2h
    2
    Commentaire de Ocram dans [Psilocybe - Champigno...]
    (11 réponses)
     Blog 
    Compilation de bonnes adresses pour apprendre la chimie
    Il y a 29mnNouveau blog de Rick dans [En passant]
     Blog 
    Violence symbolique
    Il y a 3hCommentaire de JPM dans le blog de JPM
    (3 commentaires)
     Blog 
    Vapos VS joints
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de Rick dans le blog de ALLOVERTHENIGHT
    (25 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 13:45
     PsychoWIKI 
    Kratom, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Toxicophobie mon amour
    par Mascarpone, le 14 Jan 2020
    Tellement fort que pour ceux qui auraient la rame de cliquer sur le lien, je le copie ici : Etes-vous toxicophobe ? “C’est des délires de camé, ça n’a donc aucune espèce de crédibilité”, “quand on veut se mettre hors du système, on a rien à recevoir de ce système”, “Quand...[Lire la suite]
     Le premier Trip LSD de Rick au Frioul (2009)
    par Mister No, le 13 Jan 2020
    Merci du partage. Je repense à mon premier trip au LSD, à la fin des années 80. J'ai aussi connu la phase qui fait peur où je me demandais si ce que je vivais allait devenir permanent, plus savoir si je parlais ou si je pensais ce qui ne rendait pas forcément l'échange difficile. Ça dure...[Lire la suite]
     Trip Report: accompagnement d'un bad-trip aprés prise de truffes Atlantis 15g.
    par Flopyx, le 12 Jan 2020
    J'ai écris ce trip-report le soir même après avoir consommé les truffes à midi, encore à vif. D'où le style un peu bizarre. Je ne l'ai retouché que pour ajouter deux ou trois guillemets par ci par là pour rendre plus lisible, autrement tout y est. Pour clarifier, voici un bref report con...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Super merci ça confirme ce que je pensais je reste prudent merci dans [forum] Savoir si je risque d augmenter ma tolérance
    (Il y a 10mn)
    Très sympa comme TR, Merci Mr braisé. Stup dans [forum] TR - 15g dolphin delight, bad trip ?
    (Il y a 43mn)
    Merci ! Despe. dans [forum] Mise en place d'un "Bridge" ?
    (Il y a 2h)
    Sympa le tr! dans [blog] Combo LSD/ MERCALM, l'enfer sur terre
    (Il y a 4h)

    Pied de page des forums