Maitrise conso vs sevrage : premier RDV / PsychoACTIF

Maitrise conso vs sevrage : premier RDV

Publié par ,
1059 vues, 15 réponses
cependant
animatrice sans remède
4700
Inscrit le 25 Mar 2018
1554 messages
Blogs
Salut à tous,

je viens vers vous pour avoir quelques retours sur vos expériences.

Dans votre expérience, est-ce que l'argument de vouloir maîtriser sa conso est entendable auprès des addictos ?

Je m'explique (ou j'essaye).

Je consomme des opiacés depuis bien 8 ans maintenaient, de façon irrégulière mais constante.
Dès le début, j'ai eu une bonne accroche psy, mais j'ai toujours réussi à éviter de tomber trop accro physiquement.

Depuis deux mois environ, j'enchaine la conso de came (avec des petites pauses, dont la dernière il y a deux semaines, en ayant baissé à 40mg de codéine sur la fin), moins de 0.5g par jour.

J'ai pas un manque de ouf, mais ça devient de plus en plus chiant j'avoue...et aussi ça commence à me poser sérieusement problème d'envisager de rester sans rien, comme ça du jour au lendemain...
J'ai pris RDV dans un CSAPA pour la semaine prochaine. Il n'est pas spécialement bien réputé auprès des potes qu'ils l'ont déjà fréquenté, mais bon c'est le seul à avoir des places dans un délai raisonnable...

J'aimerais bien commencer une alliance thérapeutique sincère et efficace, mais je me pose des questions.

Ce que je souhaite ce n'est pas un arrêt définitif des opiacés, ni une vraie maintenance de substitution.

J'aimerais d'abord avoir un accompagnement médical pour décroitre doucement et faire une pause plus ou moins longue, histoire surtout de baisser ma tolérance et ne pas creuser la dépendance physique.
J'avoue que si j'avais accès à de la codéine ou du tramadol, je pourrais comme dans le passé d'envisager un arrêt progréssif par mes soins (mais là j'en ai pas).

Prescripteur avait fait un document qui me correspond assez bien, un protocole de sevrage rapide

prescripteur a écrit

https://www.psychoactif.org/forum/t1359-p1-protocole-sevrage.html

https://www.psychoactif.org/forum/uploa … 898709.pdf

Dans votre expérience, ça paye vraiment d'être sincère avec l'addicto en disant que pour moi une consommation maitrisée a bien plus d'effets positifs que négatifs ? Que je vais le voir pour pouvoir arrêter...pour continuer ?

Tout au long de mes années de conso, j'ai toujours fonctionné de cette manière...et ça me convient. Là, si ça a dérapé c'est à cause de toute une série de raisons, y compris une nouvelle relation avec une personne qui consomme beaucoup plus que moi.
Mais j'ai l'impression que j'ai très envie tout au moins d'essayer à continuer comme je l'ai fait jusqu'à là...(quitte à passer au TSO, si ce n'est pas possible autrement).

Après je sais que ce n'est pas évident, que le corps s'habitue, etc etc

Mais je voudrais vraiment une aide experte pour maitriser au mieux ma conso.

J'ai l'impression que ça bascule un peu les dogmes de l'addictologie (d'antan ?), mais j'ai cru comprendre que par exemple c'est quelque chose qui est de plus en plus envisagé en alcoologie...

Je plane total à votre avis ?

Avez-vous déjà exprimé une telle requête à un addicto ?
Avec quels résultats ?

Merci beaucoup pour vos retours et avis

Hors ligne

 

Marco 68 
Psycho sénior
Italy
2401
Inscrit le 29 Jan 2019
835 messages
Oui tu as tout à fait le droit de vouloir continuer à consommer comme tu le souhaite.
J'étais dans ton cas aussi et j'étais franche avec le centre qui me suive en France ( marmottan) et ils m'ont aidé dans mon sens.

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

cependant
animatrice sans remède
4700
Inscrit le 25 Mar 2018
1554 messages
Blogs

Marco 68 a écrit

Oui tu as tout à fait le droit de vouloir continuer à consommer comme tu le souhaite.
J'étais dans ton cas aussi et j'étais franche avec le centre qui me suive en France ( marmottan) et ils m'ont aidé dans mon sens.

Merci beaucoup, ça me rassure pas mal...
De toute façon il ne me restera qu'à voir leur réaction...drapeau-blanc

Hors ligne

 

Meumeuh
~ Animateur PA ~
5800
Inscrit le 21 Nov 2017
2801 messages
Blogs
Yep en espérant que ton Csapa  ne soit pas du moyen âge lol

Perso , que ce soit à mon médecin traitant, ou à l'addicto dans un csapa , j'ai toujours dit ce que je souhaitais faire au niveau de mes conso... Etc


drogue-peace

MM

Dernière modification par Meumeuh (27 mai 2021 à  12:13)


☆Keep Calm & Smoke Cr∆ck☆

Hors ligne

 

Carambar 
Nouveau Psycho
800
Inscrit le 27 Aug 2020
109 messages
Bonjour,

Mes camarades ont raison.
Ce qu'il faut dire, c'est la vérité.
Sinon il n'y a pas d'alliance possible et tout démarre sur une mauvaise base, qu'il faudra bien un jour rattraper.

Par la suite tu peux être déçue dans ta démarche comme ne pas l'être, mais ce serait une perte de temps que de chercher à feindre.

Bon courage pour ton RV.

Hors ligne

 

cependant
animatrice sans remède
4700
Inscrit le 25 Mar 2018
1554 messages
Blogs

Meumeuh a écrit

Yep enã espérant que ton Csapa  ne soit pas du moyen âge lol
MM

Plutôt l'âge de pierre, vu les retours des potes et un premier contact que j'avais eu il y a quelques annees...

C'est pour ça que je me pose toutes ces questions !

Merci de vos avis, je vous tiens au courant prezb

Hors ligne

 

cependant
animatrice sans remède
4700
Inscrit le 25 Mar 2018
1554 messages
Blogs
Salut,

Carambar a écrit

Bonjour,

Mes camarades ont raison.
Ce qu'il faut dire, c'est la vérité.
Sinon il n'y a pas d'alliance possible et tout démarre sur une mauvaise base, qu'il faudra bien un jour rattraper.

Par la suite tu peux être déçue dans ta démarche comme ne pas l'être, mais ce serait une perte de temps que de chercher à feindre.

Bon courage pour ton RV.

Mais en fait la question que je me pose c'est est-ce que ça vaut le coup d'attendre les temps d'une consult en CSAPA où ma démarche ne sera pas forcément comprise ou juste chercher un généraliste vite fait pour un ordo de sub ou tramadol et puis diminuer doucement par mes propres soins ???

Bien sur je sais que la première option est la meilleure en soi, mais avec beaucoup de contraintes et des temps pas cool !

Hors ligne

 

Marco 68 
Psycho sénior
Italy
2401
Inscrit le 29 Jan 2019
835 messages
Oui, si tu te sent capable de faire ça, peut-être c'est la solution plus vit. Moi j'ai fait avec tramadol en dégressif ( 400mg le premier jour, 350 le deuxième etc.) Lysansia 10, tercian, une comprimé contre les impatiences dans les jambes et phisiotens pour la tension ( seulement en milieu hospitalier). Les 3premiers jours sont les plus dures mais après on se sent de mieux en mieux
Bonne continuation

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

Carambar 
Nouveau Psycho
800
Inscrit le 27 Aug 2020
109 messages

cependant a écrit

Mais en fait la question que je me pose c'est est-ce que ça vaut le coup d'attendre les temps d'une consult en CSAPA où ma démarche ne sera pas forcément comprise ou juste chercher un généraliste vite fait pour un ordo de sub ou tramadol et puis diminuer doucement par mes propres soins ???

Bonjour,

C'est difficile de savoir à ta place.
Cependant, tu consommes depuis 8 ans, de manière irrégulière et tu as fini par accrocher, si j'ai bien compris.
A toi de savoir si ça te pose problème.
Pour te parler franchement, le risque (ou l'avantage, c'est selon ) avec le CSAPA c'est de se retrouver avec un traitement que tu n'arriveras jamais à arrêter car cette fois ci tu prendras des opiacés de qualité pharmaceutique, et tous les jours.
Comme tu le sais, il est très difficile de se débarrasser de ce traitement, et pour cause. Les témoignages en sont nombreux. Il y a d'autres inconvénients, mais aussi des avantages.
C' est souvent un bien pour l'usager, qui peut néanmoins se transformer en une colère et une rébellion, justifiée ou non, contre la substitution et le système de soin car le traitement peut durer après la stabilisation sans qu'il semble qu'on puisse avoir prise dessus.
En effet, dans le cas général, les psychiatres du CSAPA auront tendance à "pousser" leur traitement, ils ont leurs raisons, qui sont multiples, et c'est leur métier. Le plus souvent on en est bien content, du moins au début et même plus tard pour certains. Le dégressif, pour ce qui concerne les opiacés en tout cas, c'est pas vraiment dans l'esprit CSAPA ni de la politique générale de santé publique qui comme son nom l'indique fait peu dans la personnalisation. Le plan, c' est la substitution. Et crois-moi c'est subtil , je pourrais t'en parler longuement.
Personnellement j'ai 26 ans de substitution derrière moi. J'ai arrêté, depuis peu de temps, j'ai pas encore compris comment j'ai fait. Et au départ j'étais dans une situation bien moins problématique que toi au niveau de la durée de conso.

C'est à toi de voir, t'as les données.
J'ai même pas d'avis personnel car je ne te connais pas, ni ton histoire, ni tes consos, ni ton état esprit. Je ne peux rien conseiller ni déconseiller.
Malgré tout, dans un cas général j'aurais tendance à dire que, si l'on veut se séparer des opiacés, autant commencer par essayer un sevrage dégressif. Ce que nombre d'usagers à essayé de faire (dégressif ou non), pour reprendre après avoir bien souffert.
À l'opposé on a le CSAPA et sa substitution, un choix plus sûr mais qui engage généralement pour une longue durée. A savoir que tu peux aussi demander la substitution à ton généraliste, qui n'aura pas forcément le même point de vue quant à la durée du traitement.

Mais bref, si tu le sens bien pour toi, que ça marche bien au départ et que tu es satisfait , tant mieux, faut tenter le dégressif !
Il faut juste considérer que t'en prends tout de même depuis 8 ans, et que ça te questionne.
A toi de savoir aussi si ta santé ou ton mode de vie ne sont pas trop impactés.
Tu peux aussi en parler à un généraliste, qui sera peut-être plus ouvert sur les modalités à apporter à ton sevrage. A bien y réfléchir, peut-être peux-tu commencer par cela comme tu l'as dit ? Et puis en parler déjà c'est bien, ça débloque des trucs pour trouver son chemin, ça donne des idées.
Peut-être aussi trouveras-tu un fonctionnaire du CSAPA, oups pardon un médecin psychiatre du secteur public, compréhensif et à l'écoute, et si j'étais toi j'irais tout de même à mon rendez-vous quoiqu'il arrive, ne serait-ce que par curiosité mais en connaissance de cause. T'es pas obligé d'adhérer au discours (s'il y en a un) et tu as une solution de repli, le généraliste.

À noter également que les CSAPA sont des structures qui visent à être complètes (mais pas partout), on y trouve divers intervenants du secteur de santé et on peut y pratiquer la "thérapie de soutien", une forme de psychothérapie plus ou moins abâtardie, et gratos. Certains diront que ça vaut ce que ça coûte et qu'ils le proposent simplement pour fidéliser l'usager mais il faudrait être complètement parano pour penser ça...

Ce que je pense vraiment de tout cela est entre les lignes.

Tiens nous au courant !

Dernière modification par Carambar (29 mai 2021 à  10:50)

Hors ligne

 

Abracabrantesque 
Psycho sénior
France
900
Inscrit le 13 Jul 2019
641 messages
Blogs
Salut!
Perso dans mon CSAPA, en tout cas mon addicto est assez moyenâgeux. Il préconise l'abstinence totale, lui ramener les prods, même un petit vapo de weed le soir. Quand je suis arrivé j'etait parti pour une relation franche et sincère mais alors je me faisais limite engueulé genre "vous êtes libre de faire vos conneries".

Pour qu'il accepte de me prescrire du tramadol et de la codeine en dégressif j'ai du lui rapporter le tramadol que javais encore (20 grammes). Je sais pas si c'est parceque il ne me croyais pas ou il pensais que je venais juste pour des prescriptions sans l'intention de me sevrer.

J'avais spécifié mes attentes en arrivant. Je voulais arrêter le tramadol mais sans sombrer dans la dépression. Ben une partie du contrat est respectée  car jai reussi a arrêter le tramadol, tout du moins la semaine, mais je me sens vraiment pas au top et il ne ma rien proposé d'autre que le psychologue du CSAPA qui est sois dit en passant super.

Il me regarde de travers quand je lui dit que je souhaite continuer à consommer le week-end.
D'ailleurs il ne me suis même plus. Il pourrait très bien me prescrire le tramadol que je consomme le week-end,  ça ferait genre 1 boite par mois, c'est pas fou quoi. Il y a toujours un risque que sur le DW ce soit une contrefaçon ou un prod plus dangeureux. Il pourrait au moins limiter ce risque la.

Bref moi je suis aussi pour la franchise mais bon si en face tu n'as pas la considération attendue, pour ton bien un petit mensonge, surtout si c'est dans le but de te sevrer vraiment, ça sera pas forcement mauvais pour toi.

Tu peux très bien dire que tu souhaite te sevrer vraiment et ensuite revenir pour la même raison  prétextant une rechute. Ce ne sera pas très éloigné de la réalité et au moins tes attentes légitimes trouveront leur réponse.

Hors ligne

 

Carambar 
Nouveau Psycho
800
Inscrit le 27 Aug 2020
109 messages

Abracabrantesque a écrit

Salut!
Perso dans mon CSAPA, en tout cas mon addicto est assez moyenâgeux. Il préconise l'abstinence totale, lui ramener les prods, même un petit vapo de weed le soir.

Tu vois ça c'est drôle, le mien c'était tout le contraire.
Réduction des risques à fond, investi en CAARUD, etc, l'essentiel pour lui c'était de ne pas perdre le contrôle, c'est ce qu'il me disais.
Comme quoi l'addictologie c'est pas fait d'un corpus homogène et on ne sait vraiment jamais qui a raison.

Hors ligne

 

cependant
animatrice sans remède
4700
Inscrit le 25 Mar 2018
1554 messages
Blogs
Avant tout merci pour vos réponses...

Marco 68 a écrit

Moi j'ai fait avec tramadol en dégressif ( 400mg le premier jour, 350 le deuxième etc.) Lysansia 10, tercian, une comprimé contre les impatiences dans les jambes et phisiotens pour la tension

C'est tout à fait ce que j'ai fait la dernière fois. Par contre 150mg de tramadol me suffisaient...

Un peu de tercian avant de me coucher, un prazepam au besoin, imodium+spasfon pour le bide (éventuellement).
Dit comme ça, ça fait beaucoup, mais je me sentais plutôt bien. Le seul souci c'est que j'ai diminué de 150mg à 50mg en une petite semaine et à 50mg j'étais pas au top. Et la raison de la diminution rapide c'était juste par manque d'approvisionnement.

Mais à moins de raconter de bobards (chose que je n'ai pas envie de faire à la base), je ne trouverais pas facilement de médecin qui me prescrive deux boites de tramadol pour que je puisse diminuer toute seule...

Carambar a écrit

Pour te parler franchement, le risque (ou l'avantage, c'est selon ) avec le CSAPA c'est de se retrouver avec un traitement que tu n'arriveras jamais à arrêter car cette fois ci tu prendras des opiacés de qualité pharmaceutique, et tous les jours.

Exact. Je ne nie pas ma dépendance psychologique bien ancrée, mais à niveau de l'accroche physique, mon manque n'est pas de plus horribles pour l'instant. Je n'ai jamais (encore) eu d'impatiences, les symptômes sont désagréables mais pas handicapants : j'arrive à dormir, « juste » une grande fatigue, le moral dans les chaussettes et tout est compliqué, je suis à fleur de peau, désagréable pour les autres, les éternuements et le nez qui coule passe pas bien en public à cause du covid, les larmoiements aussi, les frissons et le froid intérieur c'est le plus difficile à supporter et j'ai une sacrée tendance à me réfugier dans la bouffe.

Un traitement sur le long terme avec des molécules puissantes (BHD ou métha) augmenteraient surement ma tolérance et empireraient le manque à un éventuel arrêt. C'est pour ça que je souhaiterais plutôt du dicodin par exemple, en plus j'ai toujours eu un rapport thérapeutique avec la codéine, alors que le sub ou la métha j'en ai consommé plutôt en récréatif.
Et vu que mon but c'est plutôt de pouvoir continuer à me défoncer de temps en temps, j'ai tout à gagner à ne pas exploser la tolérance...

Carambar a écrit

Malgré tout, dans un cas général j'aurais tendance à dire que, si l'on veut se séparer des opiacés, autant commencer par essayer un sevrage dégressif.

Oui, mais c'est bien là la question. Non, je ne veux pas me séparer des opiacés, je voudrais pouvoir continuer ma conso occasionnelle. Juste j'amerais avoir de l'aide pour la maitriser comme j'ai toujours fait. Et là, si ça ne passe pas par un arrêt progressif pour une pause, je vais avoir bien plus envie de consommer juste pour me mettre bien.
Comme je disais, j'ai bien réussi à diminuer avec le tramadol, mais la diminution ça a été trop rapide par manque de prod, du coup j'étais pas bien et j'ai craqué pour de la came.
Si j'arrive à diminuer doucement sans trop d'effets désagréables, ça sera plus facile pour moi de gérer mon envie de défonce et me concéder un kiff de temps à autre.

J'aimerais bien diminuer, puis faire une pause de genre un mois et espacer de plus en plus en arrivant à appliquer le conseil RdR de ne pas enchainer deux jours de suite et laisser au moins deux semaines. Mais peut-être c'est trop tard, mon corps et ma tête y sont trop habitués ?


Carambar a écrit

si j'étais toi j'irais tout de même à mon rendez-vous quoiqu'il arrive, ne serait-ce que par curiosité mais en connaissance de cause. T'es pas obligé d'adhérer au discours (s'il y en a un) et tu as une solution de repli, le généraliste.

Oui, c'est ce que je compte faire...

Carambar a écrit

pratiquer la "thérapie de soutien", une forme de psychothérapie plus ou moins abâtardie, et gratos.

J'ai déjà un suivi psy depuis quelques année et un très très mauvais contact avec le psy qui bossait au centre (parti à la retraite heureusement)

Abracabrantesque a écrit

Tu peux très bien dire que tu souhaite te sevrer vraiment et ensuite revenir pour la même raison  prétextant une rechute. Ce ne sera pas très éloigné de la réalité et au moins tes attentes légitimes trouveront leur réponse.

Oui, comme tu dis, ça me fait chier de ne pas être sincère, mais je suis consciente que mon parcours n'est pas très commun aux yeux des médecins...même si bien plus de ce que l'on croit, (j'avais trouvé une super étude sur des consommateurs de longue date d'héro en occasionnel, si je le retrove, je vais mettre un lien), mais biaisé par le fait que ce n'est pas forcément des UD qui s'adressent à des médecins/CSAPA en général, du coup ça passe à la trappe de l'addictologie, comme si ça n'arrivait pas et jamais...alors que oui, c'est possible et ça existe (et d'ailleurs, pour l'alcool, qui est quand même un produit très addictif, avec une dépendance lourde, est socialement accepté).

Ah, le voici : https://www.psychoactif.org/forum/uploa … 637101.pdf
C'est justement là : https://www.psychoactif.org/forum/t1532 … roine.html

Breffff, on verra

Merci en tout cas smile

Hors ligne

 

Marco 68 
Psycho sénior
Italy
2401
Inscrit le 29 Jan 2019
835 messages

cependant a écrit

trouverais pas facilement de médecin qui me prescrive deux boites de tramadol pour que je puisse diminue

Mais  une boîte de 30cp est suffisant pour une bonne semaine


La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

cependant
animatrice sans remède
4700
Inscrit le 25 Mar 2018
1554 messages
Blogs

Marco 68 a écrit

Mais  une boîte de 30cp est suffisant pour une bonne semaine

Ça fait 30cp une boite de 50 de tramadol ?

J'avoue j'en ai toujours eu en dépanne mais jamais vu une sortir de la pharma...

Bon je verrais, si je me fais envoyer chier par l'addicto, je sais que j'ai déjà eu une tendinite des coiffe des rotateurs pour lesquels à l'époque j'avais réfusé une prescription d'antalgiques girl_devil

Nan je déconne, je trouverais une si=olution j'espère

mais de vivre sans opiacés du tout ça m'en semble pas une

monde de merdeee ???

(sorry je suis petée un peu)

Hors ligne

 

Marco 68 
Psycho sénior
Italy
2401
Inscrit le 29 Jan 2019
835 messages

cependant a écrit

Ça fait 30cp une boite de 50 de tramadol

Oui mon amour!


La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

cependant
animatrice sans remède
4700
Inscrit le 25 Mar 2018
1554 messages
Blogs
Salut,

Bon voilà, aujourd'hui ce n'était que l'as au final...et pour me dire que d'habitude c'est sub ou metha...mais je peux parler de mon cas spécifique au médecin addicto...dans un mois !

Super. C'est vraiment à moi de décider maintenant, sans aide sad

Ou je continue à consommer pendant un mois de plus (quand même plus de la moitié de ma conso quotidienne jusqu'à là) ou je me demerde pour trouver de la codéine/tramadol/etc et d'ici un mois j'aurais entrepris une pause (et voilà bien moins besoin de l'addicto en urgence).

Fais chier en attendant, j'ai pomé un pochon de came, ça me met hors de moi (et je commence à être en chien et n'attend un pote qui se pointe pas...)

Vivement que les structures publiques aient plus de moyens pour des prises en charge plus rapides !!!

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Cannabis : E. Dupond-Moretti veut garder son fond de commerce !
    Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 20hCommentaire de Morning Glory (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 7jCommentaire de Effy69 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    Il y a 8jCommentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum 
    Première fois - Oxycodone M30
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Zazou2A dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Meth BMK
    Il y a 14mnNouvelle discussion de Anonyme25 dans [Crystal meth (méthamp...]
     Forum 
    Ingérer - Est-ce possible de remplacer le space yaourt par un verre de lait?
    Il y a 16mnCommentaire de filousky dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Expériences - TR salvia après 6ans sans salvia
    Il y a 28mnCommentaire de Ackermys83 dans [Salvia Divinorum...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Quelle benzo pour l'anxiété généralisée ?
    Il y a 29mnCommentaire de prescripteur dans [Médicaments psychotro...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Sertraline - Sertraline + champignons ?
    Il y a 31mnCommentaire de Mychkine dans [Antidepresseurs...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Sniffer - Je me suis défoncé avec mon Sub...
    Il y a 36mn
    4
    Commentaire de Dans un coin d'ombre dans [Buprénorphine (Subute...]
    (100 réponses)
     Forum 
    Codéine ou tramadol ?
    Il y a 46mnCommentaire de Mychkine dans [Médicaments psychotro...]
    (4 réponses)
     Blog 
    Ma vie n'est pas réduite à consommer.
    Il y a 2mnCommentaire de 3MMCBro dans le blog de Meumeuh
    (1 commentaires)
     Blog 
    Les tatouages nous bloquent-ils dans le passé ?
    Il y a 6h
    1
    Commentaire de prescripteur dans le blog de Clancy
    (9 commentaires)
     Blog 
    Un nouveau départ de vie
    Il y a 6h
    1
    Commentaire de attkoiiii dans le blog de ectatrip
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 15:10
     PsychoWIKI 
    Psilocybe, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Soniride, way12, Antidoxa, JMlaverte nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
     Les Benzos après le ban
    par HouseMD, le 25 Nov 2021
    Recopie d'un post précédent de HouseMD Salut, bon je vais essayer de te faire une réponse complète :) Un site vend tjr les produits mais que en bitcoins… Cherche bien. Mais à tes risques et périls... Sinon moi dans un premier temps j’ai pris du fluclotizolam pour remplacer l’etizolam...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Oui t'as raison de clarifier, me suis pas trop bien exprimé^^' /Agartha dans [forum] aucun effet récréatif avec le GBL
    (Il y a 18h)
    J'ai ri - Ladrague dans [forum] Sniffer par la bouche comme dans Le Loup De Wallstreet
    (Il y a 19h)
    Et merci d’avoir laissé cette place au dialogue, toutes mes excuses pour le HS. dans [forum] Etude spray anti DrugWipe
    (Il y a 21h)
    Merci infiniment ! /HIML dans [forum] Je me suis défoncé avec mon Sub...
    (Il y a 22h)

    Pied de page des forums