Ampoule injectable testostérone, comment la prendre en plusieurs fois ? / PsychoACTIF

Ampoule injectable testostérone, comment la prendre en plusieurs fois ?

Publié par ,
709 vues, 12 réponses
guygeorges 
PsychoHead
7911
Inscrit le 12 Mar 2015
1290 messages
Blogs
Bonjour à tous,

J'ai une petite question technique. Mettons que j'ai une ampoule de 250 mg de testostérone enanthate de 1 mL (androtardyl), et que j'aimerai l'injecter en plusieurs fois tout en étant au top niveau conditions aseptiques. Par exemple tous les 3.5 jours au lieu de l'ampoule totale toutes les 2 semaines.

Quelles sont mes options ?

Je sais que je ne peux pas filtrer ce genre de solution huileuse avec un filtre toupie.
Une de mes options serait de mettre directement le mL de solution dans une fiole à bouchon plastique (perforable par une aiguille) stérile dès que j'ouvre l'ampoule non ?

Est-ce que je peux mettre la main sur ce genre de fiole en tant que particulier ?

Est-ce que certains ici ont déjà pratiqué ce petit jeu ?

Merci d'avance !

Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
6200
Inscrit le 22 Jun 2020
849 messages
Au niveau pratique le plus simple et le moins risqué ? C'est peut être de prélever les différentes fractions dans des seringues dans une asepsie la plus parfaite possible (mains propres et désinfectées, ampoule desinfectée avant de l'ouvrir...), puis de les boucher avec soit un bouchon stérile ou à défaut une aiguille et de remettre le tout dans l'emballage de la seringue laissée stérile. Ensuite mettre les seringues dans le frigo pour éviter le développement bactérien.

Normalement une solution huileuse n'est pas propice au développement bactérien, mais c'est jamais l'idéal de conserver un produit déjà ouvert.

Plus on fait d'opération ou d'etapes différentes avec un produit, plus on augmente le risque de le contaminer au final
Reputation de ce post
 
Merci pour l'idée ! GuyG

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho sénior
3510
Inscrit le 23 Jul 2016
625 messages
Salut,

Tu n'a pas encore commencer si j'ai bien compris ?
Quand j’étais à fond dans la muscu je m’y suis énormément intéressé mais les retours de bâtons me font vraiment peur et autant je me met un peu tout et n’importe quoi comme substance dans le cerveau autant toucher à mes hormones me fait vraiment peur.
Rien que le fait de voir sa vie s'amélioré si rapidement + son physique ect puis voir tout ça repartir presque aussi vite que c'est venu ça doit être dur ...
Après il y a les relances mais ça ne marche pas toujours super bien puis c'est mettre le doigts dans un engrenage et petit à petit les relances ne sont plus efficaces si j'ai bien compris.

Après il y a moyen d'utiliser ça comme une automédication en mode TRT, mais en se fournissant au black et en étant jeune je suis pas sur que ce soit une si bonne idée ...
Mais il me semble que en france les traitement pour les problème de testostérone sont assez ridicule  comparé aux states par exemple.

Je pense que j'aurai beaucoup moins de scrupule à faire ça passé la 40/50taine.

C’est suite à ton résultat de testosterone à l’hôpital ?
(Désolé je veux pas être intrusif non plus)
Si jamais tu es toujours en phase d’hésitation je te recommanderai de laisser passer un peu de temps pour être vraiment sûr m’enfin c’est toi qui vois...
Fin bref j’imagine que tu connais très bien les risques.
En tout cas si jamais je serai très intéresser que tu nous fasse un report détaillé si tu en as l’envie !

Bon j’apporte rien à la question cela dit.

Dernière modification par fafefifofu (13 octobre 2021 à  21:03)

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7911
Inscrit le 12 Mar 2015
1290 messages
Blogs
Merci biscuit, j'avais aussi pensé à cela. Mais j'ai réussi à trouver des flacons stériles. Stérile, mais pas sûr qu'ils n'aient pas une microparticule dans l'ampoule, qu'ils soient totalement apyrogène, ce qui me refroidis... En tout cas un mec qui fait du bodybuilding utilise ceux que j'ai acheté pour voir.

Et ouais en fait un endocrino m'as prescrit de la testostérone énanthate, mais à une dose de 250 mg toutes les 2 semaines, pour 2 mois, pour voir ce que ça me fait. Il me dit que ça peut m'aider, 2 autres endocrino me disent "non faites pas ça" (mais me proposent pas non plus de solution miracle à côté quoi). Ça fait juste 1 mois et quelque que je ponce le sujet le plus possible que je le peux, mais ça m'a l'air d'être totalement antique comme manière de procéder le coup des 250 mg toutes les 2 semaines. L'idée serai de me mettre la dose la plus faible possible de testostérone en TRT, genre du 50 mg tous les 3.5 jours. Je voudrais le moins d'effets secondaires possible et envoyer carrément 250 mg direct puis attendre 2 semaines, c'est juste ... Pas ça que je veux faire, si je le fais. Mais en France, on n’a que cette préparation en ampoule, comme si les hormones tu pouvais avoir une dose pour tous... Moyen age.

Parce que bien dosé, j'ai l'impression que c'est meilleur pour la santé d'être sous testostérone que d'avoir un taux près de la fourchette basse. Sans parler des effets positifs sur la qualité de vie. Après les effets secondaires possibles sont hardcores. On le voit chez les bodybuilders c'est bien renseigné, ça fait pas rèver. Et traitement potentiellement à vie.

C’est suite à ton résultat de testosterone à l’hôpital ?
(Désolé je veux pas être intrusif non plus)

Pas de soucis. Oui, c’est suite à cela. J'ai fait 2 autres tests depuis, je ne suis pas totalement dans les choux, mais très loin d'avoir un taux optimal.

C'est une décision qui peut être lourde. Mais les effets potentiels sur la qualité de vie sont vraiment alléchants. Pour moi le sport ça serai vraiment secondaire, mais au niveau de la récupération, du PAWS, de l'abus de drogue de manière générale, je commence tout juste à voir l'importance des hormones.

Genre, tu prends des alcooliques en manque. Tu regardes leur taux de testostérone, la quantité te permet de prédire l'intensité de leur manque.

Enfin que je me lance ou que je ne fasse rien, je reviendrai en parler, car effectivement il y a un fort potentiel pour les UD et je pense que c'est totalement méconnu ! Ne serai-ce que de savoir qu'en tapant n'importe quel dissociatif, vous défoncez votre taux de testostérone en impactant votre production de LH/FSH, en tout cas si vous êtes sensible à cet effet comme moi.

Dernière modification par guygeorges (13 octobre 2021 à  23:02)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho sénior
3510
Inscrit le 23 Jul 2016
625 messages
D'accord,
Je ne pensais pas que tu te l'étais fais prescrire, quand je m'étais renseigné j'avais l’impression que c'était compliqué et avec des dosages pas forcément adapté.
Mais en effet je comprends ta démarche surtout si tu te le fais prescrire et que en plus tu peux avoir un suivi.

Moi quand j'y avais songé c'était avec les SARMS donc bon ...
J'avais déjà expliqué mais au final j'ai baissé de moitié mon dosage de méthadone (passé de 30 à 15mg en 1 mois) et ma testostérone avait plus que doublé et je me retrouvais juste en dessous de la moitié de la fourchette du coups ça m'a calmé car j'ai vu que c'était pas fichu.
D'ailleurs c'est mon médecin traitant qui m'avais prescrit la 2 ieme prise de sang (la premiere c'est moi qui l'ai demandé à mon docteur addicto qui me croyait pas quand je lui disais que je pensais avoir des pb de testo).
Du coups mon médecin traitant m'avais dit que il m'enverrai chez un endocrinologue mais que ça serait bien que je baisse la métha d'abord pour voir si c'était pas simplement du a ça (chose que j'étais déjà entrain de faire) puis au vu du résultat de la 2 ieme c'était plus la peine (même si il me semble que les taux sont assez variables selon le contexte mais je ne pense pas que les écart soient aussi énorme que du simple au double).

Mais ça m'a fais pété un cable et arrêter la métha brutalement.
Je n'ai pas refais des test depuis, car je me traine quelques PAWS (ça va de mieux en mieux même si c'est très long), mais en réalité j'ai juste l’impression que c'est la continuité d'un état vers lequel je tendais depuis longtemps (avant même mes premiers opiacés ou même mes premières consos) c'est cet état qui m'a fais glissé dans les consos d'ailleurs je pense, juste maintenant c'est encore plus à vif, et trop conscient pour être ignoré mais ça ne s'est pas declaré à l’arrêt de la métha.

Ca aurait été intéréssant que je refasse un test pour voir à différent dosage de métha ainsi que suite à l'arrêt complet de la métha.
Mais je n'ai pas forcément envie de faire le test car si il est bas ça va me faire badé je le sais ... et déjà ma libido est remonté en flèche depuis et ça c'est cool ! (mais ce n'est pas forcément une preuve de bonne testostérone non plus).

Mais c'est claire que les hormones jouent un rôle énorme dans tout ça, et les consos influent beaucoup je pense, et vis-versa surement que un manque de testo peut pousser à consommé.
Puis c'est vraiment quelque chose à moins d'être renseigné on ne sait pas réellement comment ça se traduit en symptômes, puis ces symptômes peuvent être liée à beaucoup d'autres facteurs auxquels on aura tendance à pensé avant de pensé aux hormones surtout quand on est jeune ...
En plus faisant de la muscu à fond, j'étais plutot musclé j'ai vu que ça a fais bugué un peu les médecins (surtout le premier qui me croyait pas du tout)

Je schématise surement, mais perso j'ai l’impression que c'est une sorte de dépression que je traine depuis un moment qui m'a fais glissé vers les consos, et j'imagine que un état dépressif à un role négatif sur la testo donc tout ça est lié je pense, tout comme le manque de testo lui même entraine la dépréssion.
Après je pense que il y a des substances qui ont plus d'action sur les hormones que d'autres et les opiacés au niveau de la tésto ont l'air assez balaise (ou alors c'est que les autres substances n'ont pas été assez étudié c'est possible), il y a eu des études sur l'hypogonadisme des patients de longue date sous métha, et rien que l'effet sur la libido assez flagrant doit y être pour quelque chose je pense.

Ne serai-ce que de savoir qu'en tapant n'importe quel dissociatif, vous défoncez votre taux de testostérone en impactant votre production de LH/FSH, en tout cas si vous êtes sensible à cet effet comme moi.

J'y suis très sensible aussi visiblement car tout les symptome dont je me pleignais le médecin n'en revenait pas, j'ai perdu mon calme à plusieurs reprise car c'est limite si il me traitait pas de mytho ou il me disait que j'éxagérais ... car aucun des 500 autres patients se peignaient de ça (du moins pas dans la même mesure) alors que moi j'étais a à peine 30mg de métha.
Il à fait une drole de tête quand je lui ai ramené l'analyse sanguine lol pour la testo puis il m'a sorti "heureusement que je te l'ai prescrit la prise de sang" ...(pour rappel c'est moi qui lui ai demandé il ne me croyait pas et me disait que ça servirait à rien.)
Alors il y a surement une question de sensibilité je suis relativement sensible sur beaucoup de points, mais il y a peut être un problème de communication entre UD et addicto, pour avoir côtoyé plusieurs personnes sous traitement de substitution opiacés (sans vouloir faire de généralité) ils étaient plutot du genre à vouloir écourté le rdv prendre l'ordonnance et se barer.

Désolé du HS encore une fois mais je trouve le sujet intéréssant.

Dernière modification par fafefifofu (13 octobre 2021 à  23:31)

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7911
Inscrit le 12 Mar 2015
1290 messages
Blogs
Ouais moi je pense que j'ai un état de "fatigue" chronique qui va et qui viens, depuis que j'ai fait une période forte en DXM. J'ai perdu totalement ma libido à ce moment et sur plusieurs mois, et c'est revenu, mais jamais à 100% depuis cette époque. Et ouais depuis j'ai l'impression que j'ai souvent des coups de fatigues qui précèdent mes "rechutes", ou parlons plutôt de moments de reconsommation. Là ça fait carrément 2 ans que je suis en PLS avec ma thèse, mais avant ça j'ai eu 2 ans de presque sobriété on va dire, et j'étais toujours beaucoup sensible au stress, sommeil jamais top. Problèmes de confiance en moi avec les présentations orales, j'en ai déjà parlé plusieurs fois ici. Peut être que je me traine un taux moyen/bas depuis quelques années et que j'ai tanqué ces derniers mois avec le stress accru.

Quand je vois que les médecins veulent me prescrire antidépresseur, anxiolytiques, et en parallèle la testostérone sur le papier pourrai jouer sur tous ces tableaux de façon positive, je m'interroge.

L'idée avec les hormones, c'est que d'en avoir trop ou pas assez, c'est super néfaste. Si je me supplémente avec juste ce qu'il faut, que j'arrête tous les benzos, que ma qualité de vie triple avec un meilleur sommeil, meilleure motivation, plus d'énergie pour bosser sur mes projets... Ça m'as l'air d'être un bon deal et être accroc à 2 piqûres par semaine pour cela, ça me dérange pas outre mesure.

Y'a tout un soucis d'apprentissage, d'optimisation quand on joue avec ses hormones, mais moi j'adore ça. C'est pas du tout quelque chose qui me rebute.

J'ai fait 1 ou 2 sondage sur des reddits au niveau de l'impact sur les consommations de stupéfiants et d'alcool. Et t'as environ 10 personne pour qui ça augmente les consommations, 40 pour qui ça change rien, et 50 pour qui ça diminue les consos. J'essaye de trouver des articles parlant de TRT pour faciliter la sobriété, pas encore trouvé grand chose, mais ça m'as l'air de pouvoir faire un effet positif à ce niveau.

Dernière modification par guygeorges (14 octobre 2021 à  12:23)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho sénior
3510
Inscrit le 23 Jul 2016
625 messages

Et ouais depuis j'ai l'impression que j'ai souvent des coups de fatigues qui précèdent mes "rechutes", ou parlons plutôt de moments de reconsommation.

La même, moi je suis sur les stimulant depuis justement à cause de ça, je ne supporte plus les jours ou je me traine pour tout ... (j'ai trop pris de disso je ne supporte plus les after-effect et les lendemains).
Je fais des commande de rc surtout, et les jours ou j'atttend la commande bah j'ai plus de facilité à me motivé à faire les choses car je sais que j'ai la "carotte" au bout ...

Je pense également que la testostérone me calmerai beaucoup sur les consommation mais en vrai j'en sais rien, puis je me méfie du "renforcement positif", parce que je suis le premier à consommé quand ça va mal, mais quand ça va bien je trouve aussi des raisons de consommé ...
Mais oui les hormones jouent sur des choses que l'on est pas mal à recherché dans la drogue je pense.

Je sais pas si c'est lié aux hormones, mais je pense plutôt à l’estime de moi même, en ce moment je fréquente une femme (ça faisait longtemps que ça ne m'étais pas arrivé suite à une longue relation qui s'est mal fini) et ça calme beaucoup les envies de conso je trouve big_smile

D'ailleurs tu le connais peut être déjà, mais si c'est pas le cas c'est en lien avec le sujet des conso et du passage sous TRT (bon les doses ne sont surement pas les mêmes que en France ...)

Dernière modification par fafefifofu (14 octobre 2021 à  15:20)

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
6200
Inscrit le 22 Jun 2020
849 messages
Et pour l'injection ne pas oublier de bien être en IM strict avec aiguille assez grosse et vérification du reflux parce que les produits huileux en intravasculaire c'est dangereux !

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7911
Inscrit le 12 Mar 2015
1290 messages
Blogs

Je pense également que la testostérone me calmerai beaucoup sur les consommation mais en vrai j'en sais rien, puis je me méfie du "renforcement positif", parce que je suis le premier à consommé quand ça va mal, mais quand ça va bien je trouve aussi des raisons de consommé ...

On peut se taper dans la main à ce niveau ^^

Ah ouais je regarde ce mec de temps en temps, il m'exaspère franchement ! L'évolution de sa chaine, c’est tout ce qui m'énerve dans psychonaut haha. À faire des grands discours sur le psychédélisme au début, donneur de leçon, des grandes leçons de vie, puis finir par abuser des stimulants, du kratom, etc... La preuve qu'il a choppé aucune sagesse durable de ses défonces aux psychédéliques. Et la plupart de ses vidéos sont des trucs pute-à-clic et j'ai honte pour l'imprécision de ce qu'il peut sortir. Mais je regarde quand même de temps en temps juste pour voir haha.

Mais oui ça tombe pile poil son truc merci de me le rappeler j'avais pas eu le temps de voir hier ! Et ouais il s'est mis à la TRT y'a quelques semaines, j’ai suivi le truc. Y'a un postcast de lui avec moreplatemoredates (un type passionnant même si je n’aime pas trop son format de vidéo dédié à faire pleins de vues, au moins lui connaît son sujet a mort).

Mais psychedsubstance passe la moitié de la vidéo à essayer de justifier sa dose abusée de testostérone. Il est allé chez 2 médecins, et du coup malgré les conseils avisés qu'il a reçu, il s'injecte 200 ou 250 mg par semaine et essaye de faire dire à moreplatemoredates que ça ne risque pas tant que ça, que ce n’est pas une si grosse dose... Assume que tu veux faire un cycle de testostérone plutôt que d'essayer de te voiler là face, tout ça filmé au vu et su de tous ! Hahaha.

Et pour l'injection ne pas oublier de bien être en IM strict avec aiguille assez grosse et vérification du reflux parce que les produits huileux en intravasculaire c'est dangereux !

Merci pour la précision ! Effectivement j'ai juste l'habitude des IM de dans le quadriceps, mais apparemment c'est pas le bon plan. Et j'ai l'impression que y'a plus de risque que ça fasse mal ? Il faut que je me renseigne mieux. Après j'ai une ordonnance pour qu'une infirmière vienne chez moi me faire une picqure haha. Je ne savais pas que ça se faisait. J'imaginais qu'un médecin puisse prescrire un K-hole, et qu'une infirmière vienne te l'administrer à la maison hahaha, ça serai un délire big_smile


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho sénior
3510
Inscrit le 23 Jul 2016
625 messages
J’avoue que je suis plus trop non plus ce qu’il fait sur les « drogue » mais j’ai vu que il a commencer sa TRT y a pas longtemps, et là il faut un retour je me suis dit que ça pouvait t’intéresser, j’ai regarder la vidéo vite fais j’ai pas tout capter par rapport aux 2 docs ni même au dosages que il prend.
Sinon ouais je connais moreplatemoredate je le trouve marrant et ouais il connaît a mort son sujet, je le regardais beaucoup quand j’étais à fond dans la muscu.
J’aime bien aussi coachgreg même si il peut vite être relou avec sa voix et à gueuler tout le temps !
Lui il avais arrêter sa TRT je ne sais plus pour quel raison mais il avais un pb de santé je crois j’ai pas suivi depuis je sais pas si il a repris.

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7911
Inscrit le 12 Mar 2015
1290 messages
Blogs
Je viens de la mater. Il n’a pas passé 3 mois à 200 mg, qu'il parle d'augmenter la dose ou de rajouter des trucs haha typique ! Je n’ai rien contre les bodybuilders mais appeler ça une thérapie de remplacement de testostérone, j’ai un peu du mal contre ça ^^ Mais au final a sa décharge, il est clair dans sa vidéo, il explique qu'il fait ça pour le muscle, alors que ce n’était pas évident dans le dernierpodcast. Donc ça va il est tout de même transparent au final.

Ah j'irai voir coachgreg alors ! Après à la base moi je ne suis pas intéressé trop par la prise de muscle, peut être pour être plus sec. C'est surtout pour les effets psychologiques. D'ailleurs il le décrit bien, il se sent plus en confiance, plus affirmé. L'énergie d'entreprendre.

Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
6200
Inscrit le 22 Jun 2020
849 messages
Les medicaments huileux peuvent faire mal à l'injection oui, sans compter que comme l'aiguille doit être suffisament grosse pour que le produit passe avec sa viscosité importante ca aide pas (l'androtardyl est sur base d'huile de ricin, à savoir l'huile végétale naturelle la plus visqueuse...).
De base c'est la 21g verte qui est la référence, peut être qu'on peut aller jusqu'à 23g pour être sympa mais pas au dela c'est sûr (avec une certaine résistance à l'injection mais sur une petite quantité ça devrait aller je pense, à condition de pas appuyer trop fort non plus pour pas que l'aiguille saute de la seringue lol ).

La meilleure zone ça reste la fesse, dans le quart supero-externe pour éviter le nerf sciatique, mais à faire tout seul c'est pas possible, et je trouve que seul ça semble toujours plus douloureux ce type d'injection.
Et j'insiste dessus mais vérifier l'absence de reflux sanguin c'est important avec un médicament huileux, déjà sans injection vasculaire il y a des risques de micros embolies pulmonaires de décrit donc autant faire attention !

oui pour tout type d'injection le médecin doit faire une ordonnance pour qu'une infirmière vienne la faire, par contre dans ce cas elle applique la prescription du médecin forcément, elle ne fera pas l'injection en 3 fractions si tu lui demandes par exemple.

Ça se fait des médecins qui prescrivent de la keta quune infirmiere vient injecter, mais pas dans ces conditions ahahahah c'est avec un diffuseur ect lol

Dernière modification par Biscuit (14 octobre 2021 à  22:38)

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7911
Inscrit le 12 Mar 2015
1290 messages
Blogs
Super merci pour tes informations précises. D'ailleurs j'ai vu que c'est pas recommandé dans le quadriceps comme je faisais avec la kétamine, du coup si je ne peux pas faire facilement dans la fesse tout seul, je ne sais pas trop ou je vais pouvoir injecter. Deltoïde ? Certains parlent de pas se faire chier et de faire du sous-cutané lorsque c'est des faibles dosages. C'est l'aspect que je dois encore bosser.

Et effectivement je vais devoir faire ça tout seul étant donné que je ne préfère pas faire plutôt que de faire d'une manière que je sais sub-optimale et qui a un plus grand potentiel de créer des effets secondaires. J'ai trouvé des flacons stériles apyrogènes de bonne qualité, commandé des US à prix d'or, mais je ne veux pas jouer au feu avec ma santé. Je pense qu'avec ça je serai dans les meilleurs conditions possibles. D'un côté, ce n’est pas non plus idéal, étant donné que je passerai outre la prescription du médecin en utilisant un schéma de dosage différent...

Pas évident, pas évident.

Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 2jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 15hCommentaire de Dans un coin d'ombre (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    24 novembre 2021Commentaire de Effy69 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    23 novembre 2021Commentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum 
    Clonazolam - Le clonazolam
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Euphori_a3 dans [RC Benzodiazépines...]
     Forum 
    Effets secondaires - Veine qui devienne rouge avec injection iv de morphine sulfate
    Il y a 4mnCommentaire de Stelli dans [Opiacés et opioïdes...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Une plante ( ou autre ) stimulante à fumer pour compenser le geste ?
    Il y a 21mnCommentaire de Sertralino dans [Tabac et cigarette el...]
    (4 réponses)
     Forum 
    La mémoire et la coke
    Il y a 30mnCommentaire de petibaj701 dans [Cocaïne-Crack...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Switch - Prise de métha suite rupture de bupré
    Il y a 34mnCommentaire de CartoonTex dans [Méthadone...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Je prend de la cocaïne et je crache noir après que je tousse
    Il y a 45mn
    3
    Commentaire de prescripteur dans [Cocaïne-Crack...]
    (22 réponses)
     Forum 
    Effets - Aucune euphorie
    Il y a 1hCommentaire de Morning Glory dans [LSD 25...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Expériences - Descente morphine
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de PetitRancor dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (4 réponses)
     Blog 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 2hCommentaire de filousky dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    La filtration lors de la préparation de l'injection intraveineuse
    Dernier quizzZ à 16:46
     PsychoWIKI 
    Tramadol, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Satanas76 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Voie oral info ?
    par MecRandom, le 03 Dec 2021
    Yop, Merci de ton message ! Je vais faire un petit retour maintenant que j’ai repris pleinement mes esprits mdrr. Donc voilà que hier matin je m’enfile à 9h20 220 mg d’un shit de rue acheter en septembre. Je ne l’avais pas fini parce que à fumer je le trouvais bof bof (et j’arrête...[Lire la suite]
     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    merci Hyrda du Quebec je vis ça je suis en descente et l,enfer dans [forum] Descente morphine
    (Il y a 7h)
    Mdrr '' des rafles party '' dans [forum] [TripReport] Speed première fois
    (Il y a 17h)
    Super synthétique MAIS complet pour la cc, oui pour la guerre à la drogue. DUCO dans [forum] De la fabrication à la consommation : les trafics de trois drogues exp
    (Il y a 17h)
    Bien vu, la fumée peut être le principal coupable - Ladrague dans [forum] Je prend de la cocaïne et je crache noir après que je tousse
    (Il y a 17h)

    Pied de page des forums