L'arrêt par dose decroissante

Publié par ,
1127 vues, 5 réponses
avatar
AIIchiro4 non binaire
Fleure de lotus
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Jul 2020
94 messages
Hey salut à tous

Question simple : peux ton se sevrer de l'oxy en rabaissant ses doses petit à petit jusqu'à arrêter ?

Est ce efficace



Merci d'avance drogue-peace

On n'est jamais vraiment habillé sans un sourire

Hors ligne

 

avatar
Gazaza homme
Briseur de réalité
champi vert8champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 10 May 2023
91 messages
Bonjour,

Bien sûre, c'est même bien plus efficace (de mon point de vue) qu'un sevrage sec.
Ton cerveau est habitué à fonctionner avec l'oxy, autant l'habituer à s'en séparer progressivement plutôt que d'un coup sec, imagine le bordel là dedans, je trouve sa trop "violent" surtout quand on est à fleur de peau à cause du manque.

Il me semble avoir lu quelque part que la diminution progressive jusqu'à l'arrêt total présentait moins de risque de rechute en comparaison à un arrêt brusque (pas moyen de trouver la source, je ne sais plus où j'ai lu sa).

Hors ligne

 

avatar
Marco 68 homme
PsychoHead
Italy
champi vert21champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Jan 2019
1975 messages
Oui bien sur. Faut faire doucement doucement, sans souffrir si tu veux éviter les rechute. Vois avec ton docteur mais c'est method efficace
Enjoy

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

oxyco65 homme
Nouveau membre
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 May 2023
2 messages
Bonjour,

Je vais raconter mon expérience avec l'oxycodone. Je l'ai consommée sur un an. D'abord par intermittence (3 mois), puis en continu, pour ses effets à titre récréatif. Il y a eu 3 x 3 mois : d'abord à 10 mg, puis 20 mg, puis 30 mg (augmenter la dose pour garder les mêmes effets). Dans les derniers temps je montais souvent à 35 mg et même une fois à 40 mg.

À un moment j'ai eu peur de devenir trop addict. J'ai donc décidé d'arrêter. Mon plan de sevrage a consisté à réduire la dose par paliers de 5 mg, chaque palier maintenu sur une semaine. L'état de manque a été bien présent, mais je suis passé à travers. Certains paliers n'ont d'ailleurs duré que 4 à 5 jours. Mon dernier palier, 5 mg, n'a duré que 3 jours. Aujourd'hui, je suis à 0 et ça va.

Mon expérience étant donnée à titre d'exemple.

Cordialement.

Hors ligne

 

avatar
AIIchiro4 non binaire
Fleure de lotus
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 24 Jul 2020
94 messages

oxyco65 a écrit

Bonjour,

Je vais raconter mon expérience avec l'oxycodone. Je l'ai consommée sur un an. D'abord par intermittence (3 mois), puis en continu, pour ses effets à titre récréatif. Il y a eu 3 x 3 mois : d'abord à 10 mg, puis 20 mg, puis 30 mg (augmenter la dose pour garder les mêmes effets). Dans les derniers temps je montais souvent à 35 mg et même une fois à 40 mg.

À un moment j'ai eu peur de devenir trop addict. J'ai donc décidé d'arrêter. Mon plan de sevrage a consisté à réduire la dose par paliers de 5 mg, chaque palier maintenu sur une semaine. L'état de manque a été bien présent, mais je suis passé à travers. Certains paliers n'ont d'ailleurs duré que 4 à 5 jours. Mon dernier palier, 5 mg, n'a duré que 3 jours. Aujourd'hui, je suis à 0 et ça va.

Mon expérience étant donnée à titre d'exemple.

Cordialement.

Merci bien. J'ai dors et déjà établie mes prises. Je sais que je vais tourner à loxy pour stopper la codéine (je sais ça va paraître super bizarre mais j'ai mes raisons). Je vais disposer d'une boîte de 28 gélule et compte prendre 20mg pendant 3 semaines, puis 10 pendant 2 puis 5mg pendant 2 semaines à nouveau pour vraiment y aller en douceur. En espérant tout de même passer de bosn moment :)


On n'est jamais vraiment habillé sans un sourire

Hors ligne

 

oxyco65 homme
Nouveau membre
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 May 2023
2 messages
Bonjour,

Compte tenu de l'expérience que je viens de traverser avec l'oxycodone, je vous recommanderais d'établir un palier à 15 mg. Plutôt que de rester à 20 mg pendant 3 semaines, je vous suggère de n'y rester que 7 à 10 jours (comme vous le sentez) et ensuite de faire un palier à 15 mg et y rester 7 à 10 jours. Puis viendra votre palier de 10 mg, puis, comme vous le prévoyez, votre palier de 5 mg.

Combien de temps rester sur chaque palier ? C'est à vous de le sentir. Personnellement, je suis parti du principe que je devais rester sur mon palier jusqu'à ce que l'état de manque disparaisse. Quand je me sens tout-à-fait bien sur la fin de mon palier, c'est qu'il est temps de descendre la dose. Il se trouve que dans mon cas, les paliers ont duré une semaine (5 mg par palier également, venant d'une dose de 30 mg).

Vous ressentirez un état de manque sur chaque début de palier. C'est pourquoi je vous recommande de prévoir un palier à 15 mg, parce que passer de 20 à 10 brutalement vous causera trop d'inconfort. Ne perdez pas de vue que le sevrage de cette substance est un parcours difficile, et qu'il faut tenir sur la durée, jusqu'à se retrouver à une dose de 0. Il est important de ne pas aller trop vite, mais pas trop lentement non plus. Au début de chaque palier, l'état de manque ne se manifestera que sur une durée de quelques jours (encore une fois, je ne peux témoigner que de ce que j'ai vécu personnellement - il est possible que votre sevrage soit plus long que le mien). Soyez à l'écoute de votre corps, qui vous dira quand il est temps de diminuer votre dose d'un palier de 5 mg.

À côté de cela, vous avez votre problème de codéine. Arrêter cette substance avant, pendant ou après l'arrêt de l'oxy, à vous de voir. Ce qui pourrait peut-être vous aider, c'est de noter que les deux substances sont des opioïdes, et que donc les effets de sevrage de l'une sont comparables aux effets de sevrage de l'autre, à des intensités différentes. Alors, pourquoi ne pas procéder à la réduction progressive des deux en même temps ? Je ne suis pas médecin, et je vous livre mon expérience et mes réflexions à titre indicatif. Car moi aussi, j'avais contracté une double dépendance pendant ma consommation de l'oxycodone. En effet, j'ai eu la brillante idée de le mélanger avec de l'alprazolam. Cette benzodiazépine possède également un fort pouvoir addictif, et donc quand j'ai entamé mon sevrage, j'étais bien accroc aux deux substances. Eh bien, j'ai géré mon arrêt de l'alprazolam en même temps que mon arrêt de l'oxucodone. Comme quoi, il est possible de gérer l'arrêt de deux substances à la fois. Après, la décision vous revient d'arrêter la codéine avant, pendant ou après l'arrêt de l'oxycodone. Pour être sûr de ce que vous faites, je vous recommande de consulter au minimum un médecin, si possible un psychiatre, et au mieux un addictologue.

Je vous souhaite bon courage dans votre parcours de sevrage. N'hésitez pas à demander de l'aide auprès d'un professionnel de la santé, qui ajustera peut-être votre plan de sevrage en fonction de votre ressenti. Vous pouvez également trouver du soutien auprès de groupes de paroles.

Cordialement.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Overdose - Dose letale
par Jizel, dernier post 21 novembre 2021 par prescripteur
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Overdose - Info dose limite
par martinedu13, dernier post 07 décembre 2022 par martinedu13100
  77
logo Psychoactif
[ Forum ] Quelle dose maximale pour l oxycontin
par nounours3306, dernier post 15 décembre 2018 par réponse42
  6
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage

Pied de page des forums