PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : brekhounov

Cocaïne-Crack » J’ai l’impression de devenir folle » 04 décembre 2019 à  22:29

[quote=Eileza]Parfois la parano est tellement forte que je m’imagine que je suis restée perchée ou que je commence à développer un trouble psychiatrique (j’ai de lourds antécédents familiaux donc c’est pas si con)[/quote]
La parano c'est une chose mais c'est aussi ce qui peut parfois mener aux troubles psychiatriques. Et bien sûr l'usage de toxiques n'aide pas.

Cocaïne-Crack » Etes-vous ouvert sur votre conso de crack? » 04 décembre 2019 à  22:23

[quote=T2n]Salut moi j'en consomme depuis près d'un an et effectivement ça ne jouit pas d'une superbe réputation un peu a cause de l'image que renvoi les cracker de la colline ou autre...
Alors j'en parle pas du tout dans mon entourage bien que je ne soit pas dans une addiction maladive.. j'ai une vie remplie entre travail et famille j'arrive a m'en détacher si nécessaire et je trouve que l'effet destructeur et moindre que d'autre drogues tel qu héroïne par exemple bien qu'il m ai arrivé de croiser des personnes très "atteinte" en tout cas pour ce qui me concerne je remarque que le retour n'est pas du au manque physique mais plutôt à l'envi de passer un "bon moment"
Bref je l'écarte du sujet et donc non en parler n'es pas aussi simple qu avec le shit ou même la cocaïne qui procure le même effet en plus lent[/quote]
C'est tout à fait vrai pourtant je lis parfois que le crack a une plus haute incidence personnelle et sociale que l'héroïne.
Mon problème avec l'hydrocloride c'est que je n …

Cocaïne-Crack » Etes-vous ouvert sur votre conso de crack? » 19 novembre 2019 à  20:27

Pour ma part je mens à des amis proches sur ma conso et je leur parle seulement de ma consommation de hashish.
J'ai vraiment peur de l'image qu'ont la plupart des gens du crack, et je n'assume clairement pas ma consommation même auprès de mes proches.

Seule ma binôme est au fait de ma conso au gramme près.

J'ai vraiment perfectionné le rituel et optimisé mon setup, et la galette est devenue une sale habitude dont je ne peux pas parler, ni à mon psychologue, ni à mon psychiatre, ni à mes parents, ni à mes amis.

Mais d'un autre côté voilà, le crack c'est mon seul vrai moment de relâchement dans la semaine, j'en consomme actuellement entre 2 et 3g par mois.
Je ressens une grande culpabilité.

Cocaïne-Crack » Que faire sous cocaine  » 05 octobre 2019 à  15:10

Moi je crack en écoutant le Buena Vista Social Club.
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=tnFfKbxIHD0[/youtube]

Cocaïne-Crack » Quantité max de crack session  » 28 août 2019 à  11:24

Si bien sûr qu'il y a un risque d'OD avec le crack. Après c'est une question de tolérance... :)

Cocaïne-Crack » Help - j'arrive pas à faire du crack besoin d'aide » 08 août 2019 à  13:13

Ce que tu décris ça ressemble à du bica...
Si ça pétille dans tous les sens quand tu chauffes c'est que tu entames ta coke.

Cocaïne-Crack » Cocaine et benzodiazepines » 04 août 2019 à  08:51

J'ignore s'il y a un rapport mais je suis sous antipsychotiques atypiques et le chlorhydrate de cocaïne ne me fait rien non plus. Même avec des doses de 0,6g.
Le crack par contre...

Cocaïne-Crack » Cocaine et benzodiazepines » 03 août 2019 à  16:39

Pour rappel l'arrêt des benzodiazépines doit se faire très progressivement, ne surtout pas stopper le traitement [i]cold turkey[/i].
En effet ils abaissent considérablement le seuil épileptique. Donc stopper le traitement trop brutalement peut mener à des crises d'épilepsie avec convulsions et perte de connaissance, mais aussi et de façon non exhaustive:

Troubles du sommeil
Irritabilité
Anxiété et/ou crises de panique
Tremblements
Déficit de la concentration
Nausées
Tachycardie
Douleurs et raideurs musculaires
Céphalées

Bonne journée et restez prudents.

Cocaïne-Crack » Témoignage et appel à l'aide » 03 août 2019 à  15:31

Je suis moi-même usager de la psychiatrie.
Si tu as des appréhensions à en parler à ton psychiatre ou à tes infirmiers, tu pourrais par exemple demander à modifier ton traitement pour un médicament tel que l'Aripiprazole (si tu souffres de bipolarité de type I). Ça pourrait peut-être t'aider à retrouver tes phases up et ta motivation, sans l'aide de produits stupéfiants.
Les recherches sont encore au stade expérimental mais il est avéré que ce traitement réduit drastiquement les phases de craving de cocaïne chez les mammifères.
Néanmoins la meilleure solution serait peut-être effectivement de couper les ponts avec ton entourage consommateur et de demander une cure. Ce n'est pas un aveu de faiblesse de demander de l'aide.

Courage à toi, je sais que les gens aussi experts qu'ils soient dans leur domaine voient d'un œil particulier les consommateurs de cocaïne.

Cocaïne-Crack » Baser la C au bica - déchêts? » 31 juillet 2019 à  11:00

Bonjour à tous.

Alors voilà ça fait à peu près un mois que je fume de la freebase (que j'appelle du crack) avec de la C que je base moi-même à l'ammoniaque. J'obtiens de beaux cailloux et les résidus quand il y en a sur la cuillère sont de même composition que le caillou.

Mais depuis quelques jours j'ai appris sur le tas à baser au bica, au début en perdant du matériel. Je me suis rodé et j'arrive maintenant à produire des cailloux.
Le seul truc, c'est que contrairement à l'ammoniaque, le bicarbonate de soude me fait des résidus de bica dans la cuillère, notamment sous forme de poudre plus ou moins agglomérée.
Ces résidus ne fondent pas lorsque je les chauffe.
J'essaie quand même de les fumer à la bouteille mais pensez-vous qu'il s'agit d'un mix bica/C ou que je fume simplement du bicarbonate?

Merci de vos réponses.

Remonter

Pied de page des forums