PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : captaincrox'

Opiacés et opioïdes » Iv métha sans tolérance opiacés ? » 15 août 2022 à  22:11

Je ne vois pas de ta part un manque de respect envers les gens ayant une dépendance et essayant de s'en sortir. Tu dis toi-même être perdu et chercher n'importe quelle solution imaginable.

Il est important que tu réalises qu'une nouvelle dépendance aux opiacés ne va pas magiquement remplacer tes dépendances aux benzos et à l'alcool.

Imagine une seconde réussir, par n'importe quelle manière, à avoir un tso tout en ayant toujours une addition à l'alcool et aux benzos. Le cocktail explosif des trois et leurs interactions va te mettre encore plus mal que tu ne l'es maintenant. N'espere pas résoudre tes soucis comme cela, tu ne feras que t'enfoncer.

Je le répète mais le sevrage de benzo tout comme celui d'alcool est physiquement dangereux. Il passe obligatoirement par une baisse progressive des doses.

Je dois cependant souligner le fait que si tu ressens probablement être sous une masse d'effets secondaires, outre ta dose de benzo, c'est aussi dû à la combinaison benzos/alcool.

Je …

Cannabis » Par où commencer  » 15 août 2022 à  21:02

Je me permets de reposter pour vous raconter comment ça s'est passé. Je n'en fais pas un nouveau sujet vu qu'un tr de cbd n'a pas beaucoup de sens.

J'ai commencé par deux gouttes d'huile de CBD 30% vers 15h00 et n'ai pas senti grand chose. Deux heures plus tard, j'ai repris 2-3 gouttes.

Vers 18h00, et je n'ai pas l'impression que cela ait été du psychosomatique, des premiers effets se font sentir: relaxation, sensation de légèreté et yeux qui se ferment. Je me suis endormi très tôt pour me lever vers 11h00 du matin. J'en ai raté ma prise d'opiacés du matin et je l'ai senti sinon j'aurais dormi plus longtemps.

J'étais de base fatigué mais je doute que ce soit l'unique raison pour laquelle je me suis endormi si rapidement et facilement.

Le lendemain, je n'ai pas apprécié la difficulté à me lever. J'ai l'impression d'avoir passé ma journée à moitié endormi. Bon, je voulais dormir, j'ai été servi.

J'ai vraiment été surpris. Il y a tellement de témoignages disant qu'il n'y a pas d' …

Opiacés et opioïdes » Iv métha sans tolérance opiacés ? » 15 août 2022 à  20:34

J'ai peut-etre mal compris ton message mais tu souhaites faire arrêter ton traitement de benzo et de somnifère benzo-like et le remplacer par un traitement de substitution [i]opiacé[/i]. Tu dis avoir aucune tolérance aux opiacés donc je suppose aucune dépendance à ces derniers.

Comme son nom l'indique, pour avoir un tso, il faut avoir consommé et crée une dépendance physique à un opiacé. Il y a d'ailleurs un test urinaire pout déceler la présence d'opiacés avant tout début de tso.

Tu pourrais tromper la chose en prenant de la metha une douzaine d'heures avant le test mais il faut réaliser que tu vas te créer une dépendance très très dure à enlever.

Je ne sais pas à quel point tu as développé une dépense à ton traitement de benzo mais il est recommandé d'arrêter progressivement en baissant les doses plutôt qu'un arrêt brutal pouvant te mettre en syndrome de sevrage benzo avec, dans certains cas, de fâcheuses conséquences (délire, anxiété, effet rebond, épilepsie). Tu dis toi-meme …

Cannabis » Par où commencer  » 14 août 2022 à  17:18

Salut

J'ai tiré 2x d'un joint traditionnel et c'était en 2016. Pas retouché depuis.

Je viens d'acheter un flacon de cbd. C'est cher ce truc... j'ai l'impression de m'être fait en... pourtant toutes les boutiques ont ces tarifs.

J'aime beaucoup le paradoxe de ces boutiques physique. Lorsque j'ai demandé conseil, on m'a répondu que les vendeurs n'étaient pas autorisés à conseiller les doses max ou la posologie. Qu'ils ne pouvaient garantir les effets ou pour quelle indication. Ils sont là pour vendre, proposer du matos sans expliquer l'utilisation.

Le vendeur lui-meme était très sympa mais avec ma tête de gentil garçon, il a dû se dire que j'étais là pour un contrôle car il n'a pas lâché un mot à part sur les concentrations, les types (huile, infusion, fumette) et encore, pour l'huile, il ne pouvait donner un mode d'utilisation.

J'ai demandé conseil aux autres clients qui se sont révélés être très sympa, une en particulier. [i](hors-sujet: oui, j'avoue, la jeune fille, en plus d …

Opiacés et opioïdes » Iv métha sans tolérance opiacés ? » 14 août 2022 à  16:20

Tu viens de sortir d'un service de réanimation ? Tu veux tester une metha dont tu n'as aucune preuve du contenu vu que commandée sur le dw ?

Qui sait s'il n'y a pas d'autres opis surpuissants ou tout autre produit ne s'injectant pas.

Tu es conscient que ta tolérance est tombée à 0. En plus tu veux utiliser la voie veineuse.

Tu vas te tuer avec les doses les plus petites. Il n'y a rien de rdr. Filtrer ton contenu c'est une chose mais s'envoyer un produit clean ou pas, tu vas te tuer avant d'avoir un risque infectieux ou tout autre risque liée à la méthode qu'est l'injection.

Personne ne va te donner de dose. On n'est pas médecins.

Si tu decides de le faire et que mes arguments ne te font pas réfléchir, essaie au moins:

- D'analyser ton produit
- Envisager un autre mode d'administration laissant un peu de plus de marge de manœuvre
- ne prends pas seul et fais en sorte d'avoir de la naloxone. Tu ne pourras pas te l'administrer si tu fais une od donc ne pas être seul est importa …

Conseils généraux de réduction des risques » Pregabaline : mini "trip" report+renseignements  » 14 août 2022 à  15:46

La tolérance à la pregabaline monte très vite, de l'ordre de quelques jours.

J'ai longtemps été traité au lyrica 2x300 mg. Les trois quatre premiers jours me donnaient une sensation de légèreté, envie de dormir, tête qui tourne.

Les effets arrivent environ une heure après la prise.

La tolérance s'est installée en moins d'une semaine. Attention à l'arrêt, au bout de 24h sans prise à la suite de consommation continue, il y a des symptômes physiques: agitation, anxiété, sueur froide, frissons.

Ne pas commencer directement à une haute dose au risque d'avoir des effets secondaires déplaisants.

A des doses au dessus des 500 mg, personnellement, j'ai des effets secondaire de ce type: crispation des muscles, mouvements involontaires des jambes (alors qu'à dose thérapeutique, ça calme les jambes sans repos) et en cas de fatigue extrême, on est tellement sedaté et endormi que bah... il m'est arrivé de me faire dessus en fin de sommeil (ça, c'est dit). Pour en revenir aux mouvements musc …

Cocaïne-Crack » Une autre addiction » 14 août 2022 à  07:25

Avoir un psychiatre à qui parler de tes addictions peut entre autre t'aider à comprendre ta consommation. T'aider à la contrôler avec le temps. Une thérapie va plus loin que parler et évacuer (c'est déjà pas mal).

Avec un psy ou addicto, vous allez pouvoir travailler sur les soucis.

Ta maman semble avoir été une personne formidable. Venir emménager près de chez toi pour t'aider, c'est un beau geste de maman. Navré de savoir qu'elle est partie. Son départ a dû être dur à vivre vu ce qu'elle représentait pour toi et ce qu'elle t'apportait en sécurité vis-à-vis de tes consommations.

As-tu des personnes ressources qui pourraient te soutenir à ce jour ?

Heroïne » Aide pls » 14 août 2022 à  07:18

Si tu as une ordonnance nominative, ou est le problème ? Tu utilises l'ordonnance de qqun ? Ou tu dis nominative car liée à la pharmacie fermée?

Si tu veux une solution avant lundi, présente toi aux urgences et montre leur la preuve que tu as un protocole meth qui t'a été interrompu.

Concernant les règlements, on a tous été mal un jour. Et on est tous mal tous les jours et l'on respecte les règles pour que ce forum marché. Aussi horrible que soit un sevrage, ça ne dispense pas d'une lecture des règles.

Cannabis » Par où commencer  » 14 août 2022 à  07:13

Bonjour

Oui, j'ai lu le wiki, les posts importants mais pour un gros naïf au niveau cannabis, j'aurais besoin de vos lumières car je n'arrive pas à cocher toutes les cases de connaissance necessaires pour découvrir ce produit. Il y a des zones d'ombres.

Le cannabis, j'ai essayé une fois, en aspirant max 2 fois, je me suis retrouvé à dormir dans le tram, visage collé à la vitre, pendant 45 minutes, avec des gens qui me pensaient mort ou malade.

Je n'aime pas fumer mais il s'avère que j'aime dormir et en ce moment, j'ai de fortes insomnies et des douleurs. J'ai donc repensé à ce jour-là.

Le joint que j'ai testé il y a des années, il contenait du thc et d'autres trucs j'imagine.

Je n'ai pas envie de recourir à un dealer mais acheter du CBD. J'ai vu qu'il y avait des huiles à laisser passer par la muqueuse de la bouche.

Le cbd seul a-t-il une réelle action sur le sommeil? Lors de ms première xp au joint, j'imagine que c'est le thc qui m'a mis KO ? Je cherche un truc qui soit vra …

Cocaïne-Crack » Une autre addiction » 14 août 2022 à  06:44

Donc la C est toxique pour too tant littéralement car elle détruit ta santé mais aussi au figuré car cela t'isole socialement et détruit tes relations.

Je me répète mais vois tu un professionnel? Arrêter avec l'aide d'un médecin est recommandé.

Comment as-tu réussi à t'en séparer la première fois?

Avant d'arrêter, il te faudrait réussir à te stabiliser dans le sens de te limiter. Pas plus de X par X jours.

Cocaïne-Crack » Une autre addiction » 14 août 2022 à  06:34

Tu es avare d'explications, pas évident d'interagir.

Tu n'as pas les épaules pour supporter de t'injecter de la c. Est-ce du à ta santé ou ta vie sociale/amoureuse? En quoi ça pue comme tu dis.

Ton objectif c'est de rester sous metha et arrêter les injections?

Es-tu suivi par un psy / addicto / médecin généraliste?

Quelle piste veux tu prendre pour faire face à ton souci ?

Cocaïne-Crack » Une autre addiction » 14 août 2022 à  06:23

Désolé de l'incompréhension.. tu n'es pas très clair dans tes msgs. Dans le précédent tu me disais injecter du sub.

Donc pour résumer, tu as consommé de l'héroïne dans le passé. Tu as été substitué au sub que tu t'injectais pour passer à la methadone. Ça se passe bien ? Aujourd'hui ton souci c'est une dépendance à la fois au geste de l'injection, à son rituel et tu t'injectes de la c ?

Quand tu commences, tu dis ne plus contrôler. Si après premier shoot tu n'as plus rien à mettre, es-tu dans la situation où tu t'injecterais du nacl pout calmer le toc d'injection(s'il s'agit de cela)

Désolé suis long à la détente.

Heroïne » Aide pls » 14 août 2022 à  06:15

Je suis navré mais bien que nous compatissons tous à ta douleur, personne ne te filera de plan sur ce forum. Si tu avais lu les règlements, tu le saurais.

Ta pharmacie à fermé. Soit. Tu peux pas contacter ton médecin pour une dispensation ailleurs ?

Si tu es au pire de la situation, aller dans un csapa près de chez toi en urgence ?

Si les symptômes physiques sont insupportables, j'irais aux urgences près de chez moi.

As-tu des documents/ attestations ou vieilles fioles de metha prouvant que tu es sous tso ?

Désolé de ne pouvoir faire plus. N'attend de plan hero ou metha illégale de personne. Si tu as des questions sur des alternatives légales pout te soulager, peut-être que les autres membres auront de meilleures idées.

Je trouve dommage que la Pharmacie nait pas prévu le coup pour toi s'ils savaient qu'ils allaient fermer. Inversement, il est aussi de ton devoir de prévoir à l'avance tes prises pour périodes vacances ou fériés.

Courage. …

Cocaïne-Crack » Une autre addiction » 14 août 2022 à  06:06

Beaucoup de membres sous buprenorphine se l'injectent malgré les risques des excipients.
Je ne suis pas expert en sub mais le co n'est-il pas fabriqué de telle sorte pour former une pate une fois diluée dans l'eau ? Justement dans l'idée d'empêcher les injections?

En usant de tes cp de la sorte, te retrouves-tu en manque? Ça fait le même job ?

Il existe du sub a prendre une fois par mois sous forme injectable: BUVIDAL est un médicament à base de buprénorphine en solution injectable à libération prolongée. Il est indiqué dans le traitement de la dépendance aux opioïdes

C'est une méthode décriée et je trouve ça hard car si tu as besoin d'une antalgique urgente, ça bloque. D'un autre côté, tu n'as plus de cp à t'injecter ? C'est une idée.

Il y a en Suisse des implants durant 6 mois. C'est encore plus hard mais ça donne une stabilité si le sub te convient.

De mon point de vue, ce ne sont pas des solutions. Je t'en informe sait on jamais. Il faudrait pouvoir travailler ce toc d'inje …

Cocaïne-Crack » Une autre addiction » 14 août 2022 à  05:49

Tu es libre d'aborder ce que tu veux. Il était dur de répondre à un message sans le passif ni de questionnement. Et tu n'es pas obligé d'en avoir. Disons qu'en savoir plus sur toi et connaître tes questionnements aident à lancer un échange.

Visiblement le geste de piquer devient compulsif. Depuis quand est-il arrivé ? Quand a-t-il dépasse l'envie de produit pour devenir plus important ?

Pour lancer une discussion, c'est plus simple avec plus d'informations. Ce n'est pas de la curiosité mal placée ou du jugement.

Si tu arrivais à gérer les envies de piquer, pourrais-tu contrôler la prise de substance ? Qu'est-ce qui te gêne?

Ce sont des questions pour développer ce sujet. Libre à toi d'y mener le ton voulu. Si on peut t'apporter quelque chose, on le fera.

Cocaïne-Crack » Une autre addiction » 14 août 2022 à  05:24

En écrivant cela, tu parles du rituel de préparation du matériel, de la recherche de veine ou plutôt la sensation physique de la piqûre initiale ? Ou rien que de sentir de l'eau poussée par la seringue est satisfaisant ?

J'ai connu des gene sous traitement de substitution sans réel cravings de produits mais qui n'arrivaient pas à abandonner leur tradition, leur rituel d'injection. Toutes les étapes étaient comme relaxantes. Un peu comme un toc que tu dois satisfaire?

Est-ce de cela dont tu parles ?

Je ne saurais t'aider pour l'injection, ne l'utilisant pas. J'ai cependant moi aussi une forme de toc liée à une dépendance. Je ne respectais plus la méthode de prise du médicament et maintenant que j'ai arrêté, c'est surtout le geste de détournement que j'ai envie de répéter.

Mon psy m'aide là-dessus. Peux-tu nous en dire plus que 2 lignes à ton sujet? Pas évident de répondre avec peu d'éléments ou questions …

Opiacés et opioïdes » Médicaments à base de morphine  » 14 août 2022 à  05:13

Salut

Ce médicament ne contient pas vraiment de morphine.

Il contient un mélange de paracetamol et de poudre d'opium.

Avec les opiacés, on ressent une sensation de bien-être, d'euphorie pouvant chez certains soit leur donner un boost de productivité soit chez d'autres leur donner un effet relaxant tel que rien que de fermer les yeux, ne rien faire en est satisfaisant, apaisant. On devient plus bavard.

Les effets secondaires généraux des opiacés vont des nausées, aux démangeaisons, à la constipation et à une dépression respiratoires en cas d'abus.

Le souci avec ce que tu as, c'est que pour ressentir quelque chose tu risques d'abord de t'intoxiquer au paracetamol également présent.

Donc ne va pas te goinffrer car tu seras bien malade avant même de pouvoir profiter de la poudre d'opium.
Tu as 500 mg de paracetamol pour 25 mg de poudre d'opium.

Je ne connais que très peu la poudre d'opium mais c'est moins puissant que la morphine. Il y a des connaisseurs de ce produit qui saur …

Cocaïne-Crack » Peut on vraiment arrêter et s’en sortir ? » 14 août 2022 à  03:28

L'idée de l'arrêt maladie, comme suggéré par oyazumi, pour la durée d'une cure, si c'est ce que tu souhaites, est tout à fait possible.

A moins que ta situation pro soit particulière ? Indépendant sans assurance perte de gain ?

Concernant ta famille, si tu estimes qu'ils ne comprendront pas, tu peux dans l'absolu ne pas leur en parler bien que la franchise soit meilleure à long terme. Après tout, c'est de toi dont il s'agit. Je suis perplexe cependant. Voir que tu te lances dans une démarche de soin devrait les rassurer. C'est leur donner un message positif disant que tu reconnais avoir un souci, avoir besoin d'un cadre medical. Il n'y a rien de mauvais à cela. Si la famille n'apporte rien de positif dans tes demarches, je ne vois même pas l'intérêt d'avoir leur "confiance". Une relation familiale va dans les deux sens. Tu montres faire des efforts, ils devraient te faire confiance et te soutenir. Si c'est vouloir leur confiance absolument car il y a des contraintes morales mais qu …

Opiacés et opioïdes » Skenan LP 200mg » 14 août 2022 à  00:19

200 mg pour quelqu'un de naïf aux opioides, c'est énorme. Tu dis vouloir en prendre le quart mais sans balance précise tu ne sauras pas trop combien tu prends.

Tu as une libération prolongée donc les effets récréatifs vont être légers car la montée est légère et répartie sur le temps, même si tu prends les billes. Il faudrait les écraser pour une libération immédiate. Avec les risques qui vont avec.

Dans la morphine LI pharma, il n'y a généralement pas plus de 20 mg par cp donc commencer à 20-40 max, en supposant que tu trouves le moyen de doser, et y aller progressivement.

Pour une soirée techno cependant, je doute que les opis soient les plus adaptés. Tu auras une douce euphorie qui donne surtout envie d'être posé. Chacun a une relation différente au produit.

La dernière fois que tu avais reçu de la morphine, sais-tu à quelle dose ? Tu étais naïf a l'époque et l'es de nouveau ajd. Ça permettrait d'avoir une échelle plus sécuritaire des doses que tu supportes. …

Cocaïne-Crack » Allergie à la cocaine » 14 août 2022 à  00:05

Je me permets de poser une question toute bête.... ta coke, elle passe par ton nez ?

Non parce qu'entre le produit lui-même et les produits de coupe pas toujours glamours, le nez qui coule et qui fait mal ne me choque pas surtout qu'à chaque prise tu n'as pas eu les mêmes substances.

Si tu penses vraiment à l'allergie, arrêter d'en prendre avant de provoquer un odeme de quincke, qui est une réaction allergique fâcheuse des voies aeriennes sup.

Maintenant, après 5 prises en supposant qu'il y ait un vrai produit commun (coupe ou cocaïne) que tu ne supportés pas, tu risques dempirer après chaque prise. Je penche surtout vers les produits de coupe.

J'ai trouvé cet article qui y fait mentions des réactions allergiques aux produits de coupe:

https://faits-chiffres.addictionsuisse.ch/fr/cocaine/effets-risques/risques-consequences.html
[quote]Produits de coupe

La cocaïne est généralement coupée avec diverses substances : des produits avec effet pharmacologique, comme le Levamisole et …

Alcool » Ca fait quoi de boire de l’alcool ? » 13 août 2022 à  23:54

Les conseils donnés ici sont parfaits si tu débutes. J'aurais aimé les connaître quand j'ai fait mes découvertes.

En termes de conseils, je mettrai vraiment l'accent sur l'hydratation avant, pendant et après si tu veux limiter la casse. Un verre d'eau entre chaque prise d'alcool au moins.

Si mal de tête le lendemain, faire attention à ne pas abuser du paracetamol car le foie sera déjà fatigué.

Un conseil que je me serais donné pour la première fois que j'ai bu c'est de faire attention au courage tout relatif que peut donner la boisson. On est heureux, euphorique et on s'imagine pouvoir tour dire, tout faire pour le regretter.

Je fais une fois encore mon rabat-joie mais fais très attention à la relation que tu vas créer avec l'alcool. Tu veux découvrir, il n'y a rien de mal à cela. Dans quelle condition et réel objectif ? Ce qui m'inquiète c'est le fait de boire seul. Tu dis avoir une bouteille et vouloir tester. Peut-être seras-tu avec des amis et que tu ne consommeras qu'occas …

Opiacés et opioïdes » Bouteille de seringues mais pas de CAARUD » 12 août 2022 à  22:23

Salut

Tu peux faire jeter en pharmacie. Ils ont des poubelles à aiguilles/objets tranchants contaminés.

Tu peux aussi demander à la pharmacie une mini poubelle à aiguille que tu donnes une fois remplie et ils t'en filent une autre. Selon les pharmacies, la première poubelle est à payer ou offerte.

Dans tous les cas, pour te dépanner les pharmacies prennent ce type de déchets.

Benzodiazépines » Puis-je faire une seconde ordonnance  » 12 août 2022 à  21:19

Arrives-tu à lui demander à ce qu'il faxe une ordonnance à la pharmacie en attendant le prochain rdv?

Sinon il va te falloir rationer. Le sevrage précipité de benzo peut être plus ou moins dangereux selon les doses (anxiété ++, delire, convulsion) et la durée de traitement.

Essaie de rationner pour avoir au minimum 1 cp par jour jusqu'au renouvellement. Si tu peux couper les comprimes pour faire une descente plus douce ?

Combien de cp te restent-ils et quand peux-tu avoir un rdv ?

Lundi, demande à sa secrétaire qu'il te fasse une ordo par fax. Ça se fait fréquemment ce genre de choses.

Actualités » Suisse - prescription de cannabis medical simplifié » 12 août 2022 à  18:30

J'ai remarqué la présence de suisses sur le forum, je me permets de partager une actu concernant le cannabis medical dont la prescription est facilitée depuis le 1er août 22 en Suisse. (J'espère que cela ne pose pas soucis vu que le public cible de cette section concerne surtout la France. Au besoin, supprimez le post avec mes excuses)

Je me permets d'aborder ce sujet car je me posais la question à ce sujet pour les frontaliers soignés en Suisse, qu'ils soient français ou suisses. En France, le cannabis semble interdit pour usage médical à l'exception de projets expérimentaux jusqu'au 31 mars 2023.

Il reste donc interdit pour un frontalier de se faire prescrire en Suisse un tel traitement puisque ce dernier passera la frontière française où une telle prescription et [i]consommation[/i] restent interdites. Qu'en est-il si la consommation se fait sur territoire suisse, que la préparation est gardée en pharmacie ? Il y a énormément de personne vivant en France, travaillant en Suisse …

Benzodiazépines » Puis-je faire une seconde ordonnance  » 12 août 2022 à  17:49

J'ai lu des témoignages sur le forum de membres qui ont eu des ordonnances parallèles de divers médecins dans plusieurs pharmacie voire chez certains de fausses ordonnances.

Sur l'ordonnance de ton médecin habituel, as-tu déjà pris les deux renouvellements ? L'ordre est-elle finie ?

Sur l'ordonnance du remplaçant, tu peux toujours t'arranger avec ta pharmacie si elle est compréhensive pour prendre en avance ton traitement, tant que tu ne demandes pas plus que ce que représenterait un mois de traitement, ça passe.

Le souci, c'est si tu prends tout ton traitement d'un moi et que tu débarques avec une nouvelle ordonnance dans une semaine.

S'il y a une explication valable à ton passage, posologie pas suffisante et que sur la nouvelle ordonnance il est précisé que ton médecin est au courant, ça ne posera pas soucis.

Si par contres tu prends sur deux ordonnances en même temps, en avance, avec des posologies différentes, sans accord des médecin, en supposant que la Pharmacie ne te gr …

Benzodiazépines » Puis-je faire une seconde ordonnance  » 12 août 2022 à  16:39

Salut,

Tout est question de la façon dont tu présentes la chose à ton médecin habituel et la pharmacie.

Tu es allé voir un médecin car le tiens n'était pas présent. Forcément, un remplaçant ne va pas te donner ta dose habituelle. Il ne te connaît pas.

Ton doc habituel connaît-il tes doses réelles ? Si tu vas le voir en lui disant qu'il y a une ordonnance en cours mais pas aux doses usuelles. Il peut faire une nouvelle ordonnance corrigeant la posologie ce qui te permettra d'aller récupérer ton traitement.

Si ton but est de garder deux ordonnance, ça passera peut-être une fois en disant à la pharmacie que tu revois désormais ton médecin mais il va te falloir choisir une des deux prescription.

Si tu veux tout cacher et avoir deux pharmacies, j'avais lu que les pharmacies en france pouvaient voir les dernières prescriptions pour éviter les interactions via ta carte vitale.

Cela n'empêche pas de nombreux membres du forum d'avoir x pharmacies, x médecins réels ou inventés. Tout …

Cocaïne-Crack » Tachycardie, bêtabloquant et cocaine  » 11 août 2022 à  13:12

Salut

Le calcul est relativement "simple".
Tu as d'un côté un bêta-bloquant qui stabilise ta FC et ta tension. De l'autre, la cocaïne qui fait exactement l'inverse en plus de causer des dégâts.

Ta FC de base a tendance à monter haut. Ton taux de potassium est bas et vu la canicule + beta-bloquant qui évacue les sels, tu empires ton déséquilibre électrolytique.

Priorité, régler les soucis électrolytiques pouvant causer des soucis cardiaques, diarrhées, vomissements, déshydratation, etc.

Concernant ta consommation, c'est un choix que seul toi peux faire. A l'heure actuelle, tu diminues voire annule l'action de ton bêta-bloquant à cause de la c. Comme tu ne prends pas de c en permanence (je suppose), tu créés des pics et ne permet pas à ton système cardio-vasculaire de se stabiliser.

Un bêta-bloquant ne fera pas le poids face à la cocaïne sur le temps. Monter les doses pour contrebalancer n'est pas vraiment une option, surtout en été.

N'oublie pas que tout médecin, proche de la …

Benzodiazépines » Première commande Fanax ou clonazolam  » 11 août 2022 à  10:23

En mettant de côté les changements de version (pour les rats, 5x50 mg....) de l'histoire et des dosage, si ton benzo actuel ne te convient pas, il y a de fortes chances que tu ne fasses que décaler ton problème dans le temps et sur une autre molécule.

Tu veux tester les RCs legaux de type benzo, soit. Tu ne demandes pas vraiment d'avis (et personne ne te pointera dans une direction) vu que tu tiens à essayer.

4 sujets pour une question. As-tu utilisé Google ?

Le gros problème avec les RCs, c'est qu'on n'a pas de recul suffisant pour t'assurer une relative sécurité. De plus, un rc peut être légal & disponible un jour, puis disparaître le suivant, en étant classé illégal.

Imagine ne pas pouvoir substituer ton RC par un benzo traditionnel. Tu te retrouveras face à trois options: revenir à un rc traditionnel avec son lot de symptômes de sevrage, faire face à un sevrage à sec ou continuer la course aux benzos les plus forts en achetant le successeur de ton RC devenu illégal et intro …

Benzodiazépines » Attaques de panique et changement de personnalité avec prazepam et zolpidem? » 11 août 2022 à  03:00

Salut,

Mis à part la prise de benzo, as-tu remarqué d'autres éléments déclencheurs ?

Arriverais-tu à tenir un journal qui te permettrait à toi et ton psy de constater les éléments en commun avant tes crises. Activités avant, durée sommeil, sources de stress, médicament, pendant la crise, sensations, durée, réaction, disparition de la crise, comment, pourquoi?

Je constate que cela t'arrive au réveil, souvent brusque. Te souviens-tu généralement bien de tes rêves/Cauchemars ? Les benzo me font faire des rêves bizarres personnellement. Si je ne les notes pas immédiatement au réveil, ils deviennent flous mais continuent à me hanter. Le fait de les noter et m'en souvenir me permet de dédramatiser et comprendre ce qu'il m'arrive. C'est personnel bien sûr.

Tu prends la quietapine en cas de crise ou en prévention? A voir avec ton médecin mais prise avant le coucher, son action sédative t'aidera à dormir et limiterait les crises.

Les benzo sont à double tranchant chez toi. Il faut réada …

Benzodiazépines » Seresta et Hallucination » 10 août 2022 à  21:17

Hello

J'ai eu des effets similaire avec du zopiclone. Ce n'est pas un benzo au sens propre du terme mais il est relativement proche.

On m'avait alors répondu sur le forums que cela pouvait être un des effets paradoxaux de ce type de médicament et l'on m'a aussi parlé de paralysie du sommeil.

Je me suis renseigné sur la paralysie du sommeil et ça concorde pour moi. Cela se déclenche à la prise de certains médicaments.

Remonter

Pied de page des forums