PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : cataplasme

Fentanyl et dérivés » Usage plus simple des patchs de fentanyl.  » 25 mai 2022 à  22:20

[quote=prescripteur]Bonjour, en principe le labo ne recommande pas de découper les patchs en arguant d'une possible non homogeneité de concentration mais cela semble plutot par sécurité juridique.

https://pharmacie.hug.ch/infomedic/utilismedic/patchs.pdf

Amicalement[/quote]
C’est tout à fait vraie effectivement. Que un patch ne soit pas homogène. J’ai tester justement de découper un patchs de 100 ug\H pour en voir les concentrations. Et effectivement la quantité est variable. Il convient donc d’utiliser les patchs les plus proche de la dose nécessaire possible et surtout de prendre cet état de fait en compte

Fentanyl et dérivés » Usage plus simple des patchs de fentanyl.  » 21 mai 2022 à  10:29

Bonjour.

Je vois souvent des gens faire des bêtises sur l’utilisation des patchs de fentanyl en matriciel. C’est à dire sans poche de liquide apparent. Le fentanyl est déposé de en poudre collante entre la couche de patch sur laquelle il y a les inscriptions du dosage de fentanyl et la couche mir oppresse qui se coller sur la peau.

Par exemple un patch de 100 micro grammes par heure de délivrance contient en réalité 11 mg de fentanyl. C’est indiqué clairement sur l’emballage du patch. Et à la fin des trois jours d’utilisation il reste environ la moitié du fentanyl dans le patch. Par contre la diffusion baisse de environ 15% par jour au bout des trois jours d’utilisation d’après la pharmacocinétique du médicament en patch matriciel.

Je vois que beaucoup décident de découper le patch et de le mâcher mais de cette façon là la dose de fentanyl absorbée peut-être mortelle car mal dosée et je déconseille FORMELLEMENT cette façon de faire.

Pour une VRAIE sécurité je vous recommande …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Injection buprenorphine sous cutanée » 19 septembre 2021 à  09:59

Merci pour toute ces ressources.
Je vais donc injecter en IM.

J’ai déjà essayer avec des seringues de steribox. Si le muscle est très proche sous la surface de la peau cela fonctionne bien.
Pour ma part j’ai injecter dans le biceps en m’efforçant de bien le détendre avant pour éviter les douleurs inutiles. La résorption du produit s’est faite en environ une heure.
Pendant une heure je sentais légèrement une douleur à l’utilisation du muscle mais plus rien après quelques heures.
Par contre il est clair que la filtration à la toupie et l’utilisation de matériel sterile est indispensable pour ce type d’injection.

Je vais me permettre une supposition quand à l’injection sous cutanée. Pour ma part j’ai fait comme me la montrer mon infirmière, autour du ventre éloigné du nombril.

La boule de produit est restée pendant plusieurs heure et je n’ai pas vraiment senti le produit agir. Malgré tout les douleurs était vraiment atténuée mais au bout de 2 bonne heures je dirai.
J’ai donc l’i …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Injection buprenorphine sous cutanée » 18 septembre 2021 à  20:37

Je n’arrive pas à trouver de documentation fiable sur le net concernant la biodisponibilité de la BHD en fonction du type de prise.

Je vois que l’on part de 100% dans le cas d’une injection intraveineuse mais c’est un mode de consommation que je ne souhaite pas car je ne veux pas m’abîmer les veines alors que je dois déjà faire souvent des prises de sang pour des soucis de santé mineur.

En gros je me pose la question pour l’injection sous cutanée ou intra musculaire.
Pour IM j’ai trouvé 68% mais sans aucune sources pour remonter à la connaissance de base qui annonce cela. Pour le sous cutanée je ne trouve rien.

Quelqu’un a de la ressource sur le sujet ?

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Injection buprenorphine sous cutanée » 17 septembre 2021 à  10:20

J’ai une nouvelle question un peu technique mais je suis sûr de trouver des connaisseurs ici. L’eau PPI est hypotonique donc il ne faut pas l’injectée seule si j’ai bien compris. Par contre une fois mélangée à la buprenorphine puis filtrée à la toupie cela ne pose plus de problème ?

J’ai des questions existentielles qui m’assaillent comme ça parfois.

Merci de vos explications éclairées.

Thomas #autistic

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Injection buprenorphine sous cutanée » 05 septembre 2021 à  17:35

Oui tu a raison j’ai l’impression d’être seul à gérer ma douleur. Je vais demander à mon médecin de voir un centre antidouleur. J’espère que les délais sont pas trop long.

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Injection buprenorphine sous cutanée » 05 septembre 2021 à  13:22

Le principal problème n’est pas le goût du médicament mais plutôt que j’ai des douleurs à géométrie variable et que je cherche si l’injection sous cutanée peut être une solution pour augmenter la biodisponibilité les jours ou les douleurs sont plus importantes sans devoir faire des ordonnances avec des chevauchements en permanence.

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Injection buprenorphine sous cutanée » 05 septembre 2021 à  12:40

Bonjour,

Je viens à la recherche de conseils. Je consomme de la buprenorphine non pas comme un TSO mais comme anti douleur. Le goût étant infect (je le vomi si je le prend en sub lingual) je le prend en plug depuis plusieurs années.

Pour la petite histoire, c’est à cause d’un stress post-traumatique et des douleurs rebelle aux antalgiques traditionnelles que je suis obligé de prendre de la buprenorphine tous les jours.

Parfois les douleurs sont plus intense et je cherche comment me soulager avec le même dosage. C’est ainsi que j’ai lu que la buprenorphine pouvait être utilisée en sous cutanée si correctement filtrée avec une toupie.

Quel type de matériel me conseillez vous pour ce faire lorsque les pics douloureux ne sont pas assez soulager par la ROA plug ?

Cordialement
Thomas

Remonter

Pied de page des forums