PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : syldar

Morphine (Skenan, Moscontin) » Dosage actisknan per os » 21 mars 2020 à  15:43

Salut salut !

Merci beaucoup pour ta réponse, je sais désormais ou je vais

Le test allergique a déjà été fait, ces médocs proviennent d'une opération que j'ai subi il y a quelques mois. J'en ai pris quelques-uns pour la douleur a l'époque mais il m'en reste.
Je suis du genre très sensible à tous les prods que j'ai pu tester jusque la, et très prudent (carrément trouillard en fait) en plus de ça quand je ne connais pas. Du coup, pas de risque que je tente une héroic dose ou des redrop sauvages.

J'ai déjà poncé le wiki (pas que opiacé d'ailleurs), je suis du genre boulimique d'infos.

Et pour la synergie, eh bien... let's check that (un de ces jours) maintenant que je sais comment m'y prendre.

La bonne journée !

Syldar

Morphine (Skenan, Moscontin) » Dosage actisknan per os » 19 mars 2020 à  10:25

Bonjour

Avant tout j'espère que ca va bien pour tout le monde en ce moment.

En cette belle journée de confinement (lol), je me suis dis qu'il était temps d'utiliser les quelques gélules d'Actiskenan 10mg qu'il me reste.

Voila le plan :
Il parait qu'il y a synergie "plutôt sympa" (dixit les infos que j'ai pu trouver) entre opiacés et cannabis.
Étant donné que je dispose de 60mg d'actiskenan (6x10mg), d'un peu de shit, que je suis totalement vierge des opiacés, que j'ai du temps et un moral au top (confinement BEAUCOUP plus sympa que prévu), il est temps de tenter le combow !

Du coup mes questions :
- Quel dosage d'Actiskenan dans un but récréatif ? (per os, je ne sniffe ni n'injecte)
- Est ce que cette synergie existe vraiment ? (c'est con mais quand on connais pas l'effet d'un produit sur les deux...)

Et je suis preneur de toute info utile

Merci à ce forum d'exister, vous avez sauvé des soirées (peut être des vies/visites a l’hôpital) a des potes et a moi-même grâce a la sacro- …

Codéine et dihydrocodéine » Addiction : se sevrer ? Méthadone ? Subutex ? Détresse. » 03 octobre 2019 à  02:42

Syldar
Replies: 19

Aller au message

Bonjour Xoit

Je n'ai pas de solution immédiate a te proposer.

J'ai lu ton message en entier, je vais tenter d'y répondre dans la limite de mes capacités

Je bosse dans la santé (non prescripteur) et, tout d'abord, si tu tombe sur un professionnel qui te sors des conneries du genre "c'est dans ta tête" (et consorts), tu as le droit (le devoir ?) de l'envoyer se faire foutre.
Après avoir écouté ET entendu son argumentaire, bien sur (si il n'en a pas --> la porte)

Maintenant que cela est posé, a MON avis, tu as besoin de décharger toute cette pression ! J'entends bien que ces migraines qui te poursuivent n'y sont sûrement pas étrangères, mais tu semble de plus en plus a bout (la seule longueur de ton post me fait penser a cela, sans parler de ce que tu y développe) a cause de ton travail, et ça a l'air de déborder sur ton couple.

Un psy est un pro de santé comme un autre, et si il peut t'aider a "temporiser" (putain c'est dur d'écrire ça) ou a "diluer" le stresse auquel tu es soumi …

Zolpidem (Stilnox) et zopiclone » Passer du zolpidem et lexomil au CBD ? » 03 août 2019 à  08:25

Bonjour

Merci beaucoup pour vos réponses, je lui ai transmis, c'est en cours de cogitation

En tout cas, passage chez l'addicto obligatoire pour éviter le mode zombie pendant plusieurs semaines

Encore merci, bon week end

Syldar

Zolpidem (Stilnox) et zopiclone » Passer du zolpidem et lexomil au CBD ? » 25 juillet 2019 à  14:59

Bonjour a tous

J'ouvre cette discussion pour une amie qui a besoin de réponses.

Il s'agit d'une jeune fille entre 20 et 30 ans qui consomme du Zolpidem et du Lexomil depuis une douzaine d'année à cause de fortes insomnies. Sa consommation est quotidienne et sans interruption depuis 5 ans maintenant à raison d'un comprimé de Zolpidem et d'un demi de Lexomil le soir, pour dormir.
Elle m'a fait part récemment d'un ras-le-bol de ne pas pouvoir vivre sans ces molécules et aimerai tenter de les remplacer/supprimer dans un futur proche.
Elle a fumé un peu de CBD dernièrement et se dit que ce serai peut être une solution, elle a senti un effet "relaxant" qu'elle connaît uniquement par les médocs.

Mais du coup, deux questions se posent :
- Existe-t-il un sevrage avec ces molécules ? Oui, surement, surtout après tant d'années de consommation quotidienne, mais a quoi ca ressemble ? Combien de temps ca dure ?
- Certains ont-il déja tenté ce genre de switch ? Nous sommes preneurs de tout témoig …

Remonter

Pied de page des forums