PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : lolo666

Culture drogues » Drogues et littérature » 02 février 2014 à  23:41

lolo666
Replies: 146

Aller au message

Exact, je m'intéresse plus à  la musique et la littérature qu'aux drogues, par contre je me demande si toi tu as lu un autre livre que le Vidal vu la teneur de tes contributions .... Tu devrais faire quand même faire attention car il me semble que c'est illégal de donner ce genre de conseil quand on appartient pas au corps médical ;). (Sincèrement ---------- T pas de taille contre moi alors mets la en veilleuse STP - dernier avertissement)

Cannabis » Fumée passive du cannabis et test positif » 31 janvier 2014 à  23:50

"Mais voilà , je suis très très souvent exposer a de la fumée de joint étant donner que mes parents fument quand ils sont à  la maison. Si on regarde en filme je me prends 3-4 joints dans la gueule vous voyez, ce n'est pas 10 minutes par jours, c'est vraiment très très fréquent."

Une blague? - perso j'ai deux enfants et je me suis tjrs abstenu de fumer devant eux - C la honte et c'est de la psychologie élémentaire !!!!!!!!!!!!!

Culture drogues » Drogues et littérature » 31 janvier 2014 à  23:43

lolo666
Replies: 146

Aller au message

C'est bien d'avoir transcrit tout cela dans le pyschowiki mais la moindre des choses aurait été de citer l'auteur ... surtout que j'ai reçu un PM comme quoi ce thread était redondant et déjà  traité - J'appelle cela de la récupération

Culture drogues » chansons sur la dope et la zone » 31 janvier 2014 à  23:39

lolo666
Replies: 720

Aller au message

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Xx_naluXFMQ[/youtube]

Un grand classique de STUPEFLIP

Depuis que j'refume du shit
J'ai oublié mes rêves
J'ai plus conscience que le temps passe et que la vie est brève
Je suis mal dans la rue
J'suis mal dans ma tête
Et dans mes affaires j'ai plein de trous de boulettes
J'fais plus de sport j'me lève a plus d'heure
J'fais des grasses mat' jusqu'à  quatre heure
J'suis moins vif et j'me trouve moins gros
Bonjour les yeux rouges ,la parano
Depuis que j'refume du shit
Depuis que j'refume du shit
Depuis que j'refume du shit j'ai plus de conversation
Et j'suis tout seul dans mon coin a flipper comme un con
J'peut plus aborder d'femme parce que j'me pose trop de question
Depuis que j'ai repris les joints j'suis super con
J'me sent a l'ouest j'fume trop de tos
Bonjour les recherches pour un bout de matos
J'ai pas la pêche et j'suis pas sympa
Bonjour les drogues douces scotchées dans mon pyjama
Depuis que j'refume du shit (x8) …

Cannabis » Fumée passive du cannabis et test positif » 29 janvier 2014 à  00:41

ça craint de fumer devant ses enfants, même majeurs .... Tes parents devraient être punis pour cela.

Cannabis » Stop Cannabis » 29 janvier 2014 à  00:39

Voilà , toujours pas refumer - je reprends contact et confiance en moi progressivement. Les neurones fonctionnent mieux, je commence à  faire des nuits donc que du bonheur :)

Cocaïne-Crack » des vraix moyens pour se sortir de la cocaine ? » 28 janvier 2014 à  23:37

Si ton corps ne supporte plus le produit, alors c'est un signal clair que tu dois arrêté et cela ne devrait pas être trop difficile ... J'ai quasiment stoppé MDMA et LSD après quelques crises d'épilepsie sérieuses, la weed parce que j'étais devenu un légume et la coke j'y touche plus depuis longtemps parce que je me mets à  trembler et je suis pas happy. Bref, il faut surveiller et écouter ce que dit ton corps car l'esprit est faible.

Culture drogues » Drogues et littérature » 28 janvier 2014 à  13:43

lolo666
Replies: 146

Aller au message

[b]'Les Chemins de Katmandou' de René BARJAVEL[/b]

Jane, jeune Londonienne paumée, déjà  brisée par la vie, condamnée à  errer jusqu'à  sa rencontre avec Sven, Norvégien hippie, chantant l'amour, les fleurs et les oiseaux, intimement convaincu qu'il faut « enseigner le soleil » à  cette femme. Jane et Sven se mettent en route pour Katmandou, paradis terrestre des hippies. Drogues, musique et ébats amoureux accompagnent leur long voyage.

Substance: H, heroïne
Rating: **

Livre assez pessimiste et rempli de clichés (manifestement, Barcajel n'a pas vécu le flower power)

MDMA/Ecstasy » MD - comment bien en profiter en contexte club ? » 26 janvier 2014 à  21:35

Je ne suis pas sûr qu'espacer les prises permet de retrouver les sensations des premières prises. Apparemment, chiffre à  prendre avec précaution, il y aurait un seuil autour de 50 à  100 prises après lequel le produit apporte des sensations différentes: engourdissement, léthargie, vertiges, confusion, amnésie, ...

Il y a également risque d'OD sous forme d'arrêt cardiaque, oedeme pulmonaire, épilepsie et risque renforcé quand pris en association avec alcool/coke/speed.

Culture drogues » Drogues et littérature » 24 janvier 2014 à  01:11

lolo666
Replies: 146

Aller au message

[b]'Retour à  Brooklyn' (Requiem for a Dream) de Hubert Selby Jr[/b]

Substance: Héroine
Rating : ****

C'est le premier roman de Hubert Selby Jr où il dresse un portrait très noir de la dérive d'un petit groupe de junkies dans les années 70. (A lire aussi 'Le Démon' (The Demon) du même auteur, un de mes livres favoris dont on ne sort pas intact (il n'y est pas question de drogues mais de la désintégration de l'être))

Culture drogues » Drogues et littérature » 23 janvier 2014 à  23:21

lolo666
Replies: 146

Aller au message

Bonjour,

Je suis passionné de littérature, j'aime notamment les récits d'expériences consacrées à  la prise de drogue et accessoirement l'alcool. Je suis toujours à  la recherche de nouveaux auteurs. Je vous propose de parler ici de vos livres préférés. [b]Merci de vous limiter à  des œuvres présentant un intérêt littéraire[/b]

Je commence avec deux de mes livres préférés:

_________________________________________________________
[b]'Roman avec cocaine' de M. AGUEEV (USSR)[/b]

Substance: cocaïne
Rating: *****

Cet auteur russe aurait quitté la Russie après la Révolution d'octobre 1917, aurait ensuite été vu en Allemagne, puis en Turquie, d'où il aurait adressé son manuscrit à  Paris, au début des années trente. L'histoire est celle de la déchéance d'un jeune étudiant.
_________________________________________________________

[b] 'Envoie-moi au ciel, Scotty' (Beam me up, Scotty) de Michael GUINZBURG[/b]

Substance: crack
Rating: ****

Ce livre raconte l' histoire d' Ed, un américa …

Cannabis » Stop Cannabis » 23 janvier 2014 à  22:53

Merci pour vos réponses, loin de moi l'idée d'incriminer un produit naturel, la cannabis, qui est un remède à  petite dose mais pris quotidiennement a des effets pervers. En ce qui me concerne, cette montée en puissance s'est faite sur des décades et a masqué certains problèmes psy hérités de l'enfance. Le pire je crois est que je n'arrive plus à  faire ce que je n'ai pas envie de faire et puis je n'en profite presque plus. Mon objectif est donc de pouvoir réduire ma conso au weekend mais quand on est seul c pas évident et encore moins quand vos potes eux continuent à  se défoncer. Je sais que j'aurais pu tomber dans l'héro ou que j'aurai pu tuer des gens à  force de conduire avec 50% de mes capacités donc je devrais arrêter de me plaindre :)
ça va faire deux semaines que j'ai arrêté, je dors très mal et je m'énerve un peu plus facilement (c'est un de mes problèmes récurrents), je me sens vide et autres symptômes propres à  mes troubles. Si vous vous sentez mal aussi de temps à  autre, …

Cannabis » Stop Cannabis » 22 janvier 2014 à  22:22

salut psychodi,

Je ne connaissais pas ce terme:
"En psychiatrie, la comorbidité est la présence simultanée de plusieurs diagnostics. Elle n'implique pas nécessairement la présence de multiples maladies, mais l'impossibilité d'émettre un seul diagnostic."

Apparemment les psys français ne veulent pas entendre parler de la classification US DSM-IV ou CIM-10, ce qui est une connerie à  mon sens et explique le peu d'efficacité des traitements. Un borderline ou un bipolaire sont deux malades qui ont tendance à  utiliser des drogues mais les symptômes et troubles comportement sont différents. Je doute que l'on puisse être PMD et TPL à  la fois ... Pouvoir se positionner dans une case c'est reconnaître sa pathologie et trouver des remèdes efficaces autres que l’interminable psychanalyse (3-6-9)

Echanges entre professionnels et usagers » pleine conscience » 22 janvier 2014 à  21:42

La méditation pleine conscience est un outil utilisé dans la psychothérapie dialectique comportementale qui est une approche spécifique au traitement du trouble de l'état limite développée par Marsha Linehan à  l'Université de Washington à  Seattle dans les années 1980.

Cannabis » Stop Cannabis » 22 janvier 2014 à  13:48

Je n'ai pas refumé depuis 9 jours mais j'ai des problèmes d'insomnie et je me sens évidemment plus déprimé qu'avant. Je vois un psychothérapeute une fois par mois au CSAPA. On me dit que ce n'est pas assez ... mais je n'ai pas le choix. Je ne vois pas trop d'issue à  mes problèmes malheureusement. Je n'ai pas envie non plus de prendre des médicaments qui me rendraient encore plus raplapla. Donc en résumé, pas de manque mais un retour brutal et douloureux de l'état dépressif.

Cannabis » Haschisch pakistanais pour calmer les nerfs » 19 janvier 2014 à  22:04

Complètement d'accord avec toi, psychodi, j'ai commencé à  fumer pour calmer mon anxiété et ma nervosité/agressivité mais à  la longue, l'effet obtenu est un renforcement.

Les médocs ne sont pas non plus une solution. Reste la psychothérapie mais c'est un investissement lourd en temps et en argent pour obtenir des vrais résultats et s'attaquer aux causes de la névrose, souvent héritées de l'enfance. Et il y a tellement de fumistes dans ce milieu que ce n'est pas non plus gagné.

la méditation ou le yoga peuvent, me semble t'il, remplacer efficacement joints, medoc, alcool ou autre intoxicant.

Familles, amoureux(euse), collègue : je t'aime moi non plus ? » Que dire à  ses enfants sur la drogue quand on est UD ou ancien UD » 19 janvier 2014 à  19:59

Je pense que dans des situations comme la tienne, il vaut mieux qu'ils l’apprennent de toi que d'un tiers - c sans doute le bon choix car les enfants ont tendance à  reproduire les erreurs de leurs parents.

Cannabis » mon histoire avec le cannabis » 18 janvier 2014 à  21:40

Et bien nous verrons - je me suis toujours débrouillé seul et je suis mûr pour passer à  autre chose que la fumette. Lundi ça fera une semaine et sans médoc ni hospitalisation.

Au coin du comptoir.... » Alfred Métraux (à  la mémoire de) » 18 janvier 2014 à  21:35

Alfred Métraux (1902 - 1963) était un anthropologue suisse spécialiste des peuples d'Amérique latine, d'Haïti et de l'île de Pâques, son œuvre touche de nombreux domaines : histoire, archéologie et ethnographie.

Il s'est suicidé le 11 avril 1963, son corps ne fut retrouvé que le 20 avril dans la forêt de la vallée de Chevreuse. Il a succombé à  l'absorption de barbituriques et enregistré sur un carnet les étapes de son intoxication.

Il protesta dans sa lettre d'adieu contre l'indifférence de la société envers les personnes âgées, d'une cruauté sans équivalent dans les sociétés qu'il avait étudiées sur la planète, et qu'il présenta comme raison de son suicide.

Cannabis » mon histoire avec le cannabis » 18 janvier 2014 à  10:58

J'ai vu des 'thérapeutes' et j'ai décidé de m'en sortir seul plutôt que de perdre une semaine dans un hôpital à  bouffer des cachetons et sentir la souffrance des vrais malades. Je m'en sortirai seul ou pas. C'est d'ailleurs sans doute le problème n°1 des toxicomanes, reprendre confiance en soi et retrouver une perception décente de soi même. C'est un travail qui peut s'effectuer en psychothérapie mais aussi seul car finalement qui peut mieux te comprendre et te pardonner que toi même. Le dialogue tel qu'il s'effectue sur ce forum me semble aussi appréciable et j'en profite pour vous adresser ma gratitude. La compassion n'a rien à  voir avec les consultations en officine contre du fric. Le thérapeute rentre chez lui et t'oublie jusqu'à  la prochaine séance. Désolé pour mon cynisme ;)

Drogues et travail » UD Salariés » 18 janvier 2014 à  01:23

J'avais oublié les militaires, ils se font tellement chier en temps de paix que nos braves soldats peuvent fumer en tout impunité dans les casernes. Ceux qui ont fait leur SM savent que l'alcool n'a jamais été un problème dans l'armée --- ça picolait grave au mess à  midi, le soir à  l'apéro et généralement pendant les gardes. A quand le paquet de gauloises vertes au cannabis ;)

Cannabis thérapeutique » Sativex : l'académie de médecine sort un communiqué de presse » 18 janvier 2014 à  01:16

Cette histoire de cancer de testicules n'est pas nouvelle --- la peur de la castration joue au niveau le plus bas (cf Freud). Manger trop de chocolat pourrait aussi donner le cancer du foie.

Cannabis » "Et si on légalisait le cannabis?" » 18 janvier 2014 à  01:13

La solution serait de légaliser, contrôler et taxer pour conserver des prix légèrement prohibitifs similaire à  l'alcool. L'argent servirait à  informer la jeunesse, aider les toxicomanes et lutter contre le trafic clandestin (qualité) . Maintenant, on se doute tous que cela ne se passera pas comme ça une fois la boîte de Pandore ouverte et que l'argent sera utilisé à  tout autre chose comme financer les campagnes des politiques. Le fait que l'on autorise le cannabis de synthèse en France et non le cannabis naturel me semble révélateur. Et pourtant cela pourrait sauver notre agriculture qui en plus besoin que l'industrie pharmaceutique.

Culture drogues » Taper tranquille dans les toilettes, une exception berlinoise » 18 janvier 2014 à  01:00

J'ai pas dit que j'ai vécu plus (bien que cela reste de l'arithmétique), j'ai dit que je préfère le Berlin trash que le Berlin fashion. J'ai été 4 fois à  Berlin et c'était de moins en moins bien et de plus en plus clean et 'commercial'. Voilou :) Pour la soirée à  Pâques - infos par MP.

Ya du bon hardcore en Allemagne? savait pas ... Nous les français, on tient la route dans ce style. Ce we je vais voir Fatima Hadji (SP) et ça risque de déchirer grave pour l'avoir vu déjà  une fois à  Monégros. Quand à  la trance, je parle de psytrance qui bastonne parfois autant que du hardcore.

Cannabis » mon histoire avec le cannabis » 18 janvier 2014 à  00:52

Ricoson,
Sortons de cette dialectique: je me sens mal, je prends des produits, je me sens encore plus mal, c'est la faute des produits.
Rien n'existe en dehors de la conscience mais l'abus de weed, d'alcool ou autre défonce tend à  amplifier les maux initiaux sous-jacents qui deviennent omniprésents.

J'ai longtemps été un consommateur occasionnel mais je me suis piéger moi même par faiblesse et 10 ans d'oisiveté m'ont mis à  genoux. Il y a plein d'exemples dans ce forum de gens apparemment sains qui sont tombés dans la toxicomanie pour des raisons externes, entre autre pour vivre COMME son conjoint.

En ce qui me concerne, j'étais déjà  dépressif étant enfant. Fumer m'a aidé à  tenir et oublier momentanément certaines choses que j'aurai pu sans doute régler si j'avais eu plus de volonté et était resté à  un usage festif et occasionnel comme au tout début

Familles, amoureux(euse), collègue : je t'aime moi non plus ? » question con ! mais pourquoi on se drogue ?? » 18 janvier 2014 à  00:23

On se drogue pour s'amuser, atténuer sa douleur, oublier sa peine, on aime ça, on recommence et on devient dépendant sans s'en apercevoir. Je suis étonné que personne n'est remarqué que nos sociétés modernes veulent nier la douleur, la faim, le froid, la peine, la fatigue, la vieillesse, la maladie, le chagrin, la mort qui sont devenus des choses négatives alors qu'elles ne sont que l'autre face du plaisir, de la joie, de la vie et ont donné naissance aux plus belles créations de l'homme, qu'il s'agisse d'art ou de technique.

dans Lorenzaccio (Musset), on lit que les plus belles œuvres d'art naissent dans les périodes de guerre, famine, disette - l'art est comme une fleur qui pousse sur un tas de fumier (oublié la citation exacte). Peut on aller au delà  de soi même, se dépasser, sans souffrir?

Le législateur hypocrite prohibe les drogues naturelles mais autorise des centaines de molécules bcp plus dangereuses que l'on nous ingurgite dès le plus jeune âge. Enfant turbulent, ma mèr …

TSO - maintenance aux opiacés » Votre avis sur les centres de soins (CSAPA) que vous fréquentez » 18 janvier 2014 à  00:08

lolo666
Replies: 277

Aller au message

J'ai fréquenté un CSAPA du sud de la France (sans le citer) 6 mois et j'ai décidé hier de mettre fin à  ces entretiens stériles. Si j'ai décidé de me sevrer ce n'est pas grâce à  ses employés mais de mon propre chef. Mon educ était surprise de cette décision et ne s'intéressait plus bcp à  moi après que j'ai refusé l'hospitalisation et autres traitements palliatifs. Elle ne m'a ni félicité , ni encouragé lors que je lui ai annoncé que j'avais arrêté (cela me semble pourtant la base) mais paraissait sceptique voir déçu ... J'ai dû la consoler après qu'elle m’ait expliqué ses problèmes familiaux et professionnels.

Mes observations sont peut être subjectives mais voilà  ce que je ressens:

1- les budgets ont été réduits et il n'y a plus d'activités extra-CSAPA: sorties, sport, tables rondes, groupes de paroles. Les drogués n'ont aucun contact entre eux

2 - le personnel vieillissant (ici moyenne d'âge 45 ans) semble démotivée par cette baisse des budgets et un contrôle croissant de leur …

Cannabis » Stop Cannabis » 17 janvier 2014 à  20:35

5eme jour sans joint, bizarrement plus personne ne me passe le pétard, je retrouve un peu de coordination, j'oublie moins et fait plus de choses mais c'est comme si je regardais une télé en noir et blanc.

Je dors mal et mes articulations et mon dos me font mal, je sens la dépression qui s'engouffre dans le vide laissé par le départ de la plante. J'ai de la weed planquée mais je sais que je ne prendrai plus de plaisir à  fumer alors je n'y vais même pas. D'ailleurs est ce que je sais encore ce que c'est que le plaisir?

La nourriture est sans goût, deux verres d'alcool ne provoquent aucune ivresse, je ne baise plus du tout, plus de femme, plus de copines ... Aller voir les p..tes? Je pense qu'il faudra un pompier d'une 1/2 h pr réveiller popol et à  quoi bon, j'éjaculerai mais sans plaisir. Du bon son en perspective ce we mais pas envie de danser sans être défoncé alors je vais rester chez moi et ne rien faire. J'ai une télévision, des Go de films que je n'ai pas vu mais non rien ne m …

Cannabis » mon histoire avec le cannabis » 17 janvier 2014 à  20:17

En ce qui me concerne:
15-22 ans: fumette le we only (because etudes)
22-38 ans: fumette quotidienne mais le soir only (because job)
38-46 ans: fumette 10x/jour tous les jours (because ma vie tourne mal)

C'est la force du cannabis, elle est ta meilleure copine et ne te fait pas de mal mais année après année, elle te grignote de l'intérieur, de manière insidieuse. Elle s'immisce dans tes passions, fait le tri dans tes amis, te soulage de tes obligations familiales et professionnelles. Rien n'a vraiment plus d'importance et un jour tu découvres qu'il ne reste plus qu'une chose qui t'intéresse: fumer et que tu es un SOMNAMBULE de la vie.

Je n'ai presque jamais eu de bad trip sauf peut être au début, dans des plans chelou style les catacombes et je n'ai jamais eu envie de décrocher. Une fois, j'ai arrêté 3 mois parce que j’avais déménagé et ne connaissait pas de dealer. Grosse déprime et je me mets à  planter sérieusement. 2010 - 2011 - 2012 - 2013 entre 800g et 1.3 kg de récolte direct …

Culture drogues » Taper tranquille dans les toilettes, une exception berlinoise » 16 janvier 2014 à  23:28

Je vois que tu es aussi fort en économie qu'en alchimie, sinon tu saurais que Berlin n'a aucune industrie et que les seuls gens qui ont un travail en dehors du secteur marchand sont des fonctionnaires. Encore une fois je suis plus du côté de Nina Hagen que de Ellen Alien (une fille très sympa au demeurant), c'est une génération qui nous sépare. Ce que j'ai vécu il y a 20 piges, je doute que tu ai l'occasion de le vivre, autres temps, autres gens, autres drogues, autres mœurs. On va mettre fin à  ce dialogue de sourds et pour me faire pardonner je t'invite à  Pâques à  une soirée trance-formiste digne des années 30 à  Berlin (que je n'ai pas vécu :( dans mon club favori.

Remonter

Pied de page des forums