PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de Drim » Essai Tramadol » 27 août 2020 à  16:34

Foxx
Replies: 7

Aller au message

[quote=Drim]Haha, alors ouais mais non, en fait j'ai récup' la boîte hier :drugs:
Je vise de l'oublier et d'y retourner dans un avenir indéterminé :merci:[/quote]
Personnellement, je me fais une perche au tramadol toutes les deux semaines. C'est le temps qu'il faut pour redescendre ta tolérance à zéro.

De cette manière tu évites toutes addiction, et perches pas top dû à l'accoutumance qui augmente. De temps en temps, contrôlé, ça fait vraiment pas de mal. (Ne surtout pas dépasser les 400mg/jour, mais avec tes 37.5 on en est loin).
Stay safe !

Le blog de Drim » Essai Tramadol » 27 août 2020 à  10:04

Foxx
Replies: 7

Aller au message

Les joies du tramadol !

J'ai découvert ça il y a quelques mois aussi. Je m'en suis servis pour arrêter la fumette, à base de 1 kiff de tramadol par semaine. De bons petits trips à 100, 200, voir 300 pour les grosses chep.

Molécule très sympa, mais qui accroche beaucoup. Pas si bête de tout jeter !

Le blog de Johan89 » 1P-LSD 200ug, "When the Rain Begins to Fall" » 16 juillet 2020 à  15:30

Foxx
Replies: 6

Aller au message

Génial ton trip report !

Ayant côtoyé de nombreuses drogues après ses 5 ans de teuf derrière moi, je n'ai jamais eu le courage de tester cette molécule (j'ai 23ans). Tant de retours d'amis qui ont passés des moments incroyables, tout comme les pire moments de leur vie. Je pense que quand tu connais réellement la portée de ce truc, tu y réfléchis à deux fois avant de te lancer.

Les champignons m'ont donné un nano aperçu de ce que donnais les psyché (Très sympa !). Mais pour autant, je pense ne pas me presser pour toucher à ce fameux LSD. Un jour peut-être, quand je serais parfaitement bien dans ma vie, et dans ma tête.

En tout cas belle histoire, tu as du vivre quelque chose de sacrément fort, et pourtant difficilement descriptible.
Comme tu en parlais dans ton histoire, j'ai pu expérimenter une dissociation (k-hole) sous kéta. C'est très psychédélique aussi au final (Voyage spacial entres planètes multicolores et dénué de toute vie/mort). C'était sans doute la chose la plus forte que j'ai vécu jusqu'ici, mais j'imagine peu comparable au LSD, de par sa durée et son environnement (k-hole = coma). Donc tu baves juste sur un lit, c'est moins glam'.

Attention tout de même avec ces jouets, ça peut laisser des traces à vie, comme le mentionnait ismael77
Take Care, peut-être à une prochaine sur la route de la perche ! …

Remonter

Pied de page des forums