prendre de la came sans être dépendant / PsychoACTIF

prendre de la came sans être dépendant

Publié par ,
29532 vues, 60 réponses
borofan 
Nouveau membre
000
Inscrit le 02 May 2014
25 messages
Salut,

Ça fait 1 an que je prends de l'héro et du skénan, à  peu près toutes les semaines, et sans être dépendant physiquement.
Par contre je pense être bien addict psychologiquement.

J'ai pris beaucoup de came (en mode toxico dépendant) pendant 4 ans puis j'ai arrêté (pendant 1 an), donc aujourd'hui je n'ai pas trop envie de retomber dans les 1 grammes par jour juste pour ne pas être en manque. Je précise que je sniffe je ne fais jamais de IV. Je précise aussi que je n'ai (plus) aucun toxico dans mes potes.

Donc je tape pendant 2 jours, souvent le week-end, et je fais bien attention de ne pas acheter trop d'un coup : 1 gramme d'héro c'est ok si y'a une occasion, une teuf et des potes (qui tapent que en soirée), sinon c'est du skénan et je n'achète jamais plus de 2-3 gellules (de 100mg) résultat au grand max en 3 jours j'ai tout fini.

Ensuite je me force à  ne rien prendre pendant au moins 2 jours, de préférence 4 jours de pause. Parfois je me fais des petites frayeurs genre "allez quoi 100mg de codéine c'est rien" résultat je me retrouve à  faire 4 jours avec des opiacés mais au final ça va. Il y a un an j'avais fait l'erreur d'acheter 6 skénan d'un coup et ça m'avait fait 4-5 jours franchement j'étais à  la limite de replonger (après la dernière trace je n'ai pas été bosser pendant deux jours parce que j'étais un peu démotivée de tout, et heureusement que j'ai pu prendre ces deux jours sinon j'aurais re-pécho juste pour être en forme pour bosser), c'est comme ça que j'ai appris que c'était mieux de choper que  2 gellules smile

À mon avis c'est pas difficile de prendre des opiacés sans être dépendant (physiquement) surtout si  personne n'est là  pour vous pousser à  tomber dans l'addiction.

Et c'est assez cool parce qu'il n'est pas question de taper juste pour ne pas ressentir le manque : en fait il y a beaucoup plus de plaisir à  consommer comme ça.

Vous en pensez quoi ?

C'est combien la limite de la dépendance physique au fait ? Je dirais 5 jours pour les premiers symptômes de déprime et 2 semaines ça commence à  rendre vraiment malade d'arrêter ?

Dernière modification par borofan (02 mai 2014 à  12:58)

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
200
Inscrit le 14 Oct 2013
2030 messages
Blogs
tu as entièrement raison...la prise d'opiacés telle que tu la pratiques est la meilleure: pour le kiff et seulement pour le kiff....mais ATTENTION; on a vite fait de se retrouver dedans sans s'en rendre compte...

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
000
Inscrit le 24 Feb 2014
718 messages
Pour le temps "d'accrochage" on peut pas dire. En plus t'as un passé de dépendant, donc en 1 semaine ou 2 de conso un peu poussée tu peux retomber dedans a l'aise.

Perso je te conseillerais de consommer qu'un week end sur deux (parce que là  c'est tout les week si j'ai compris ?) Parce qu'a long terme, meme en consommant pas tout les jours, le manque physique va revenir, meme en espassant de 2-3j tes consos.

gaffe a toi, on est jamais a l'abri ... Et ca serait con de replonger. Donc ecarte un peu plus tes consos et là  oui, tu pourras vivre en consommant de l'hero OCCASIONNELEMENT (parce que TOUT les week, c'est pas occasionnel mais une habitude !) sans problémes.

J'ai un ami qui consomme de l'hero a l'occas (il n'en achétes jamais, c'est que si on lui proposes) ou du sken, ou autre opiacé, mais en IV lui (ancien heroinomane qui a arreté avec la metha y'a quelques années). Il gére parfaitement sa conso grace a des régles : ne jamais acheter, sauf du sken mais 3 gellules MAX, ne jamais consommer deux jours de suite, toujours laisser 12j d'ecarts entre deux prises, ne jamais prendre plus d'1g dans la soirée (et c'est son grand maximum, sachant que c'est de la came non coupée du pays), et bien d'autres régles dont je n'ai pas connaissance.
Ca fait donc 2 ans qu'il tourne comme ca. Il se fait donc plaisir de temps en temps en soirée ou quoi, ce mode de vie lui convient tres bien car il claque pu ses thunes dedans (c'est pas 6 gellules de sken -s'il tape pas de came dans le mois- qui vont le ruiner !). Il a trouvé son equilibre comme ca. Mais ses régles comme il nous le répéte souvent sont INDISPENSABLES a une conso occasionnelle de drogue dure. Surtout quand on a un passé de dépendance avec ce prod.

Donc construit toi tes régles, mets en place des mecanismes (genre : ne jamais taper seul, .. ce genre de truc) et trouve un equilibre au niveau du temps d'intervalle entre deux prises qui soit convenable. Là  taper 2/3j pour 4/5j de repos, c'est trop, au long terme tu va finir par avoir de + en + de mal a t'en remettre (la semaine) jusqu'a finalement etre en chien.
Donc pour moi, pour une conso occasionnelle, le minimum entre deux prises c'est 10j (le temps d'un sevrage physique quoi). De 1) tu sentiras mieux la came, de 2) t'es sur de pas retomber accro si tu respecte ces 10j d'intervalle.
Autre chose : la dose. Jamais dépasser une certaines dose (je peux pas dire dans ton cas, connais pas ta qualité de prod) mais en sken je dirais pas + de 2 gellules par session. 3 pour les grandes occasions.

Fin voilà  aprés a toi de faire a ta guise, mais si tu n'as pas de régles, que tu t'y tiens pas, alors t'es grillé. Faut avoir un cadre strict pour t'auto aider.
Reputation de ce post
 
tout à  fait Zigg
 
complètement d'accord. Clairette
 
Un week/2 est la bonne frequence, bien qu'ils peuvent destabiliser un brin.

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
200
Inscrit le 14 Oct 2013
2030 messages
Blogs
tu as raison @lex; tous les week end si on veut rester VRAIMENT INdépendant c'est déjà  trop...

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
200
Inscrit le 21 Jul 2008
1932 messages
Blogs
Oui une fois par semaine est bien trop, sur le plan seulement physique

la règle d'or permettant de revenir à  0 entre deux consos est calculé à  environ 15jours, certains diront 3 semaines. POur le physique uniquement.


POur le mental, la pluaprt des UDs chevronnés parlent de 2-3 consos par an maxiumu sans quoi le psychique se met en branle, ce qui tot ou tard condamne à  raccrocher.

Si tu tapes tous les 15 jours, ton état vis à  vis de l'intoxication physique restera stationnaire : pas d'augmentation de la tolérance, pas d'augmentation du manque. C'est la règle d'or.

Dès lors que tu consommes plusieurs fois même espacé sur une première de 15 jours, tu ne laisses pas assez de temps pour une évacuation complète et un retour 100% à  la normale. Bien sur, en espaçant de quelques jours - ça peut limiter la casse au début mais de mois en mois, la tolérance se fait sentir progressivement donc il faut de plus en plus chargé chaque week end, de mois en mois, les jours d'après se font plus durs, les cravings plus violents et forcément en consommant une fois par semaine régulièrement arrive le moment où tu vas forcément reconsommer un peu dans la semaine (parce que pas bien, parce que stressé, parce que fatigué parce que envie, parce que plus de patience etc...), c'est déjà  trop tard, le keuche revient au galop c'est foiré...

y a bien longtemps j'ai réussi à  consommer pas mal de came sans accrocher, ça a duré exactement 2 ans et tant que je tapais AU MAXIMUM une fois par quinzaine, il y avait 0 conséquences. Mais le mental m'a rattrapé et à  partir du momnt ou je le faisais tout les weekends, c'était bien le début de la fin.

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

clairette 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 21 Mar 2014
337 messages
moi ça avait commencé comme ça....
Avec mon mari, qui lui avait été très dépendant (5g pra jour en snif pendant 7 ans), moi perso jamais consommé, on se faisait des petits week en d juste pour kiffer. Au début, 1 week end par moi, puis une fois tous les 15 jours, puis tous les week end....Au début 1g à  2, puis 2gr, et on a fini par taper presque tous les jours 5gr à  2.........
C'est très rare d'arriver à  consommer de l'héro occasionnellement, juste pour le kiff. Certains y arrivent, mais combien finissent par metttre la tronche dedans? C'est dangereux.....
J'étais persuadée de ne pas être dépendante, juste psychologiquement, et à  force d'etre de plus en plus en chien de plus en plus longtemps après chaque week end, j'ai fini par taper dans les sub de mon mari, puis je suis allée voir un médecin, et me suis retrouvée sous TSO, à  jongler entre prises d'héro (que par sniff aussi) et TSO.
Aujourd'hui, je ne fais plus d'extras, je suis enceinte de 6 mois, je prend mon traitement et c'est tout, mais c'est difficile. J'avais bel et bien la gueule dedans.
Pour mon mari c'est super dur, car lui il était dépendant fortement avant, il s'était sevré, donc là  il a du tout recommencer à  zéro...Alors que connaissant le produit il pensait "gérer"...
On n'a pas de controle très longtemps sur la came, je trouve, et en particulier sur l'héro. Assez vite, c'est elle qui te contrôle , qui contrôle ta vie, tes émotions, tes actes .....
Alors attention, danger.....
Prend soin de toi!

Hors ligne

 

borofan 
Nouveau membre
000
Inscrit le 02 May 2014
25 messages
C'est super intéressant d'avoir vos expériences !

Le truc c'est qu'une fois tous les 15 jours ça oblige à  gérer le craving. Alors qu'une fois par semaine il n'y a pas vraiment de craving : bien défoncé 2 jours, ensuite pendant 2 jours plus envie de se défoncer (une trace pourquoi pas mais pas 1 gellule de sken entière dans la soirée), puis des trucs à  faire, du boulot, hors de question de se mettre la tête, puis revient le week-end suivant.

Alors oui il y a des légers effets physiques, plus ou moins légère constipation selon ce que j'ai bouffé, un peu fatigué comme un lendemain de cuite, mais ça reste très soft, le plus dûr à  gérer étant la facilité de décalage horaire. Et c'est sûr que comme ça je suis complètement addict psychologiquement..

Conclusion c'est une stabilité précaire, et c'est vrai que ça fait réfléchir d'entendre vos histoires et ça montre que trouver une stabilité avec ça ce n'est vraiment pas évident.

Clairette : oui tu illustres parfaitement comment j'avais commencé il y a 4 ans, un pote qui était tox, pendant 6 mois et quelques on se faisait des soirées ensemble ou je passais le voir avant une soirée, mais que un week-end sur deux, et un lundi après un de ces week-end j'ai fini par lui taxer de la métha et 1/10ème de g d'héro "pour être en forme à  une réunion au boulot", et voila.

Dernière modification par borofan (02 mai 2014 à  13:44)

Hors ligne

 

roulmapoule 
Psycho junior
000
Inscrit le 11 Jun 2013
215 messages
Yes le mieux c'est de rien taper du tout, comme ça pas de risque.

Hors ligne

 

clairette 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 21 Mar 2014
337 messages
@borofan: es tu sur de ne pas etre déjà  un peu dépendant physiquement?
Tu dis que si tu tape tous les week end tu n'as pas à  gérer le craving, donc......
Attention!!!
si tu arrive à  continuer à  gérer comme ça , tant mieux, mais j'ai bien peur que tu ne finisse par remettre la tête dedans...
N' y vois pas de jugement, juste de la bienveillance...
Car moi aussi, par la suite, avant ma grossesse, je me suis sevrée et j'ai tenté de gérer quelques extras de temps en temps....J'y pensais dès le mercerdi, le jeudi j'étais blasée ça me paraissait loin (!) et le vendredi yooupi c'était fête..Et le dimanche toute déprimée, la fête était finie....
Je me sens mieux maintenant que je ne prend plus rien, même si c'est encore difficile.
Une coupure nette c'est plus facile à  gérer sur du long terme, je trouve (enfin c'est mon ressenti)
en plus, tu dis que tu n'as plus de potes toxico, idem j'avais fait le ménage,mais fatalement en continuant à  consommer et bien tu auras à  nouveau des potes toxicos qui te tenteront....Enfin c'est ce qui m'est arrivé.
Ceci dit, je ne veux pas généraliser autour de mon histoire, chaque histoire set différente, c'est bien plus compliqué que ça la dépendance.
Mais je voulais la partager....
même en connaissant le piège, j'ai sauté dedans à  pieds joint à  plusieurs reprises...
Là  je tiens bon, et je pense que ma grossesse m'aide beaucoup, mais qu'en sera t il après, je n'en sais rien, j'espère que j'aurai assez de recul et de volonté pour pas me remettre là  dedans....Après ce n'est pas facile car le fait d'être en couple avec quelqun qui consomme aussi c'est à  double tranchant là  on a arrêté à  deux c'est très motivant mais difficile aussi car le manque joue sur l'humeur, au début c'était pas la fête à  la maison....Et il n'y a pas longtemps il a craqué, ila  ramené 1gr, c'était super dur de pas me taper une petite trace...Alors ce jour là  j'ai tenu bon, mais en sera t il toujours ainsi? Et puis quelque part je lui en ai voulu d'avpir fait un extra, et en même temps, il fait bien ce qu'il veut, je peux pas lui interdire...Bref, on se soutient, mais etre à  deux ca peut faire replonger très vite....
Comme quoi, c'est bien compliqué, tout ça!

Hors ligne

 

virtualfacto
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 26 Mar 2013
194 messages
Blogs
Aie aie, la conso en couple, c'est clair que c'est un sacerdoce!!!
Toutes les merdes en x2, le plaisir aussi, enin ls premiers temps, car après c'est plus malsain qu'autre chose.
Enfin, c'est mon avis, en tout cas mon vécu.

Consommer à  2, et surtout au début de la consommation, quand les effets sont encore au top, l'excitation sexuelle, la libido, la symbiose, c'est vraiment sympa, mais, après tout ca:0
Arrêter à  2, sans mentir, partager en 2 le stock, quand il ne reste presque plus rien, piquer dans le pochon de sa nenette, et inversement, quand l'autre dort,.....
Bref, ca part vite en couille, alors on essaie de se soigner, d'aller en cure. Trouver un centre qui accepte les couples, je ne sais pas si ca a changé, mais à  l'époque, c'était pas évident.

Et c'est là  que cela s'empire, car autant quand l'un tape encore et que l'autre sort de sa cure, l'un va forcément être un boulet pour l'autre, ne serait ce qu'avec des mini pupilles qui peuvent créer un sale craving à  l'abstinent.

Et même si la cure a été faite à  2, la tentation de replonger est forte, et à  2, ben simplement ca multiplie par 2 les risques, qui sont déjà  élevés, de retaper.
Il est plus facile de se laisser tirer vers le bas, que de monter à  2, à  la même vitesse, sur la cordée.
D'ailleurs, il me semble que les centres qui acceptent les couples sont de moins en moins nombreux, à  cause de ca, justement..
Reputation de ce post
 
tellement vrai...Clairette

Hors ligne

 

borofan 
Nouveau membre
000
Inscrit le 02 May 2014
25 messages

ziggy a écrit

Oui une fois par semaine est bien trop, sur le plan seulement physique

la règle d'or permettant de revenir à  0 entre deux consos est calculé à  environ 15jours, certains diront 3 semaines. POur le physique uniquement.

c'est empirique comme règle ou ?

si je prends ma tolérance comme indicateur :
1-  elle a évoluée assez lentement sur 4 mois quand j'ai commencé à  prendre de la came plusieurs fois par mois, disons que je vomissais de moins en moins.
2- puis en 2 semaines quand j'ai commencé à  en prendre tous les jours elle a été multipliée par x3
3- sur deux ans elle a été multipliée par x3 ou x5 ou x10 à  force d'être tox
4- gestion de la dépendance pendant 1 an avec des phases métha/diminution etc, tolérance plus ou moins stable
5- subutex puis 100% clean pendant presque 1 an : tolérance qui revient en 2- donc x3 par rapport à  quelqu'un de naïf aux opiacés
6- consommation régulière à  peu près tous les week end mais sans dépendance physique pendant 1 an : tolérance stable, toujours x3 ou x4 par rapport à  quelqu'un de naïf

l'autre indice c'est que le dimanche ou le lundi je suis un peu barbouillé comme un lendemain de cuite, le transit intestinal n'est pas terrible, mais ce n'est pas du manque, et le mardi je suis clean à  100%, pour moi la seule dépendance que j'ai est psychologique et pas du tout physique (même si j'aime bien les effets physiques des opi, quand je n'en prends pas je me sens normal, rien à  avoir avec l'époque ou je consommais en UD ou celle où je prenais un TSO).

en fait je ressens à  peu près le mêmes effets que dans ma phase 1- et que je découvrais les opi, sauf que j'ai une tolérance x3 par rapport à  cette époque, tolérance que je pense être irreversible..

Dernière modification par borofan (02 mai 2014 à  16:11)

Hors ligne

 

clairette 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 21 Mar 2014
337 messages
@borofan: alors je te souhaite d'arriver à  rester dans cette phase que j'appelle "la lune de miel avec les prod"...Mon mari ça lui a fait ça aussi, ça a duré environ six mois, et puis un jour il m'a dit que ca devenait très très dur pour lui....Ca voulait dire en fait "faut qu'on arrete" mais moi je m'éclatais avec ça j'ai pas venu venir le danger.....Et on est tombé dedans tous les 2..
@virtualfacto: complètement d'accord sur ce que tu dis de la conso en couple...Au début c'était génial, niveau sexe et osmose, bref limite ça "enrichissait" notre vie de couple....Mais plus on était en chine, moins c'était la fête...Les mensonges, les soupçons, un qui est tenté et pas l'autre, les reproches....
On s'aime plus que tout et on a failli se séparer. Nous qui nous étions jurés de ne pas tomber dans les travers des couples tox, à  la fin j'en étais à  comparer la taille des traces...
On a mis les choses à  plat: plus de mensonges. on essayait de pas taper l'un sans l'autre, lmais si ça arrivait, on se le disait. Tout en essayant d'arreter parce que c'était le but, on en avait marre, on avait envie d'un autre enfant, plein de bonnes raisons....On a tenu bon, bébé s'est annoncé, perso je tiens bon (1 écart une fois) et lui aussi (3 traces en 6 mois.....). Plus de came= plus de disputes, une ambiance plus sereine pour tout le monde, plus de fric aussi, des projets....
Ce qui me manque parfois, c'est nos premières nuits avec prod' ou on était pas dépendants, on tapait parec qu'on en avait envie, on se tapait des nuits de malade....Mais je sais que si on en reprenait, nous connaissant, ça ne durerait pas longtemps ces sensations là  car très vite on remettrai la tronche dedans...
C'est marrant, le concept de dépendance....Quand je n'avais jamais consommé, pour moi un tox c'était quelqun qui prenait de l'héro.Puis quand j'ai commencé à  en prendre, un tox c'était qqun qui en prenait quotidiennememt. Puis, quand ça a été quotidien, un tox c'était quelqun qui avait besoin d'un traitement. Quand j'ai eu mes sub, pour moi un tox se piquait....Le jour ou je me suis piquée , ben....Ca faisait belle lurette que j'étais toxicomane. Mais je faisais l'autruche, tellement plus simple...
Zut! j'ai encore raconté ma vie! désolée.....
C'est ce que j'aime sur ce forum, notamment, des tranches de vie....
Borofan: je te souhaite d'arriver à  en rester là , comme ça dans ton rapport avec la came. perso, j'en serai incapable. Prend soin de toi.
Reputation de ce post
 
joliment dit
 
Tout est trop vrai

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
200
Inscrit le 21 Jul 2008
1932 messages
Blogs
si ton but est vraiment de gérer au mieux sans t'accrocher vois déjà  si tu peux faire une phase de 15 jours sans et à  arriver à  vivre un week end et prendre du plaisir en OFF... à  taper chaque semaine, l'usure se cumule, ça tient toujours quelques mois mais ca s'écroule toujours à  terme. En tout cas pour moi, je sais que tant que j'arrive à  espacer un extra à  hauteur d'une fois tous les 15 jours, il se passe vraiment rien ça redescend vite et tout rentre dans l'ordre. En consommant plus regulierment, les choses se passent bien au démarrage et progrssivement insidieusement le prisme s'installe indéniablement...

à  mon sens, c'est presque incompatible avec la came de ne pas accrocher , d'autant plus je parle pour moi, que les effets plaisants ne sont pas toujours vraiment là  le premier jour... j'ai comme besoin de me rhabituer pour que ca le fasse, hors 4 jours de suite, c'est niqué., le nez qui coule et 5 jours de keuche assuré.

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

borofan 
Nouveau membre
000
Inscrit le 02 May 2014
25 messages
Non mais je vous rassure j'ai compris. La conclusion est très claire vous me l'avez tout de suite faite comprendre : c'est facile de consommer comme ça 6 mois, 1 an, ou 2, mais c'est très rare de ne pas finir par retomber dans la dépendance.

Dernière modification par borofan (02 mai 2014 à  16:59)

Hors ligne

 

borofan 
Nouveau membre
000
Inscrit le 02 May 2014
25 messages

clairette a écrit

Le jour ou je me suis piquée , ben....Ca faisait belle lurette que j'étais toxicomane.

Borofan: je te souhaite d'arriver à  en rester là , comme ça dans ton rapport avec la came. perso, j'en serai incapable. Prend soin de toi.

oui j'ai déjà  eu envie d'essayer l'injection, j'ai juste eu du bol de ne jamais le faire.

pareil pour fumer : j'ai déjà  essayé mais jamais avec des doses suffisantes pour avoir un vrai "flash", juste du bol ...

quand je vois ceux qui ont fumé et injecté, ils ont augmenté les doses beaucoup plus vite et surtout eu une consommation plus .. intense avec des doses qui te mettent somnolent, pas euphorique.

clairette je vois que tu es très lucide sur le sujet donc de toute façon je ne m'en fais pas trop pour toi. en fait les gens qui viennent sur les forum la plupart sont assez bien renseignés et c'est la base de la RDR, il faudrait faire des statistiques mais je pense qu'ils vont mieux dans l'ensemble que les mecs de barbès qui après le sken tentent le crack dans le parking parce qu'ils se font chier.

Dernière modification par borofan (02 mai 2014 à  17:04)

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
200
Inscrit le 21 Jul 2008
1932 messages
Blogs

borofan a écrit

l'autre indice c'est que le dimanche ou le lundi je suis un peu barbouillé comme un lendemain de cuite, le transit intestinal n'est pas terrible, mais ce n'est pas du manque, et le mardi je suis clean à  100%...

c'est certainement plus impression qu'autre chose étant donné que des métabolites de came sont détectables dans les urines jusqu'à  j+5, et l'impact meme d'une conso irrégulière au niveau neuronal induit un déséquilibre qui prend en moyenne une quinzaine de jours pour un résorbtion complete.

C'est pour cela qu'en envoyant chaque weekend, les choses évoluent doucement - les 5 jours OFF permettent un bon nettoyage de fond - mais évoluent quand meme.

Au bout de quelques mois à  taper chaque semaine, je ne connais personne qui n'ait soit pas abandonné ou accroché.... mais cela semble difficile de tenir sans déraper.

Et puis le côté mental est extrêmement puissant en tapant chaque semaine, car c'est passé une seule bonne soirée par semaine et d'etre fatigué 50% du temps (jusqu'au mardi mercredi) ne pas arreter d'y penser le jeudi pour s'y vautrer le vendredi... et se réveiller un peu malade le  dimanche.

Un cycle qui a tout intérêt à  tourner sur un cycle de 15 ou 20 jours pour éviter l'hyper répétition et l'usure... enfin c'est comme ça que je le vois smile


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

virtualfacto
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 26 Mar 2013
194 messages
Blogs
@clairette, tu as raison, tant qu'on voit qu'il y a pire que soit, on se dit que ca va. C'est comme avec l'alcool, une étude disait que lorsque on pose la question, 'qu'est ce quune conso moyenne?', la réponse la plus courant, c'est 'la mienne', et une conso élevée, c'est les autres. Un grand classique en fait...
Par cntre, la came, même si on tient un temps, quand on aime la meuc, qu'on kiffe les poutrasses dans le blaze, on finit toujours par consommer plus que les limites qu'on a pu se "fixer" au début.
Je pense que ca fait parti de l'équation. Après, la dépendance peut mettre 6 mois ou 6 ans à  arriver, mais au final, on arrive au même point, pour la plupart.
@borofan: Et quand tu tapes ta dernière trace de ta session??? Que ressens tu, quel est ton état d'esprit à  ce moment là  et dans les suivants???
Tu ne te sens pas frustré, un peu dégouté de devoir attendre avant la prochaine?? Ou soulagé que ca se termine parce que marre, au final, des effets et de la tête cassée?? J'aimerais bien avoir ton avis là  dessus.

ciao

Hors ligne

 

borofan 
Nouveau membre
000
Inscrit le 02 May 2014
25 messages

ziggy a écrit

c'est certainement plus impression qu'autre chose étant donné que des métabolites de came sont détectables dans les urines jusqu'à  j+5, et l'impact meme d'une conso irrégulière au niveau neuronal induit un déséquilibre qui prend en moyenne une quinzaine de jours pour un résorbtion complete.

oui et non, la demi-vie elle existe quand même ! elle dit bien que toutes les 2-3h tu as 2x moins d'opi dans le corps. après le déséquilibre neuronal il n'est pas forcément dû directment à  la molécule d'opi mais peut très bien être une conséquence des conséquences des effets de l'opi, et rien n'interdit de supposer que le craving n'est pas une fonction linéaire de la dose de la durée de consommation et de la fréquence, et qu'il y ait un pallier au delà  duquel le craving augmente exponentiellement --> dépendance psychologique qui augmenterait brusquement après 6mois ou 2ans de consommation "raisonnée".

pour la demi-vie, concernant un autre opi, il semblait qu'il y avait aussi une histoire d'accumulation dans les graisses, qui causait une libération prolongée au dessus d'une certaine dose, mais il fallait vraiment dépasser les doses "normales" pour commencer à  ressentir cette demi-vie allongée due à  l'accumulation dans les graisses.

je pense que c'est aussi le cas pour la méthadone (peut-être pas avec les graisses mais l'idée y est) la demi-vie augmentant énormément avec la dose.

Dernière modification par borofan (02 mai 2014 à  17:15)

Hors ligne

 

clairette 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 21 Mar 2014
337 messages
En ce qui concerne l'injection j'aimerai vous fairte oart de mon expérience.
Avec mon mari on avait hésité vachement longtemps avant de sauter le pas, lui ne savait pas trop comment s'y prendre et avait un peu peur des conséquences, moi assez aventureuse de nature, ayant déjà  piqué dans le cadre professionnel, je savais faire des injections en IV , et lui savait comment préparer. En fait, il s'était jamais piqué avant parce que tous ses potes tapaient et personne ne se piquait -enfin, pas officiellement, parce que à  mon avis certains le faisaient mais ans le dire-.
Donc, me voilà , excitée comme une gamine, partie à  la pharmacie chercher des stéribox (oui on a toujours fait vachement gaffe , meme quand on tapait on avait notre paille à  nous pas question de sniffer dans celle d'un pote, et moi je me rincais toujours le pif au sérum phy en fin de soirée)
Voilà  le grand soir, mon homme prépare, je repère ses veines, on a convenu que je le piquerai, puis s'il est trop défoncé qu'il profite un peu et il me piquera ensuite (on est toujours moins à  l'aise sur soi..). Je lui ai montré comment faire, ce n'est pas sorcier, c'est parti!
la came est bonne , on connait bien le mec, on l'a goutée avant, nickel.
J'injecte....Je vois qu'il kiffe....Il me pique...mouais....
J'attendais tellement que franchement j'ai été décue.
On a passé la nuit main dans la main à  voyager c'est vrai, c'était cool, mais pas de stimulation sexuelle, pas d'osmose comme on avait en tapant.
on a fait 2 soirées comme ça, puis on a jamais recommencé.
Nous notre truc c'était de taper, on aimait le geste, les effets...
Complètement déchirés, comme des larves sur le canapé, bof. C'était pas notre truc.
C'est terrible l'hérO ce que ca nous fait faire....Commencer à  taper à  30 piges, dans le milieu paramédical, en étant maman, je trouvais déjà  pas ça super glorieux.
Mais injecter à  34 ans, connaissant les risques en plus, et aller toute excitée à  la pharmacie chercher des stéribox, je me sens nulle avec le recul.....JE veux dire par là  que je connaissais les risques, c'était prémédité et réfléchI....On a 2 enfants, et si on avait fait une OD? Si l'un de nous 2 avait fait un malaise? sI on avait été trop déchirés ensuite pour assurer avec les enfants s"='ils se réveillaient?
Pourtant, je suis assez prudente et plutot maman poule...Mais là , franchement...
Pour moi, l'héro, quand j'en prend, prend trop de place dans ma vie.
Je pense que j'ai été dépendante quasi dès le départ -au moins psychologiquement- et physiquement ça a été assez vite aussi...J'ai fait n'importe quoi, ça a failli briser mon couple....Mais putain qu'est ce que j'aimais cette drogue!!!
voilà , après ca dépend des gens, de l'organisme, du mental...Etsi tu kiffe vraiment le produit ou pas....
Perso je la tiens éloignée de moi , parce que sinon, je sais que c'est foutu.
Et pourtant, les risques j'en ai conscience, je  suis lucide sur un tas de trucs...Mais je crois qu'elle est plus forte que moi!

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
200
Inscrit le 21 Jul 2008
1932 messages
Blogs
oui m'enfin, ce que je te dis simplement et je le maintiens, c'est que il est physiquement impossible que tu sois clean à  100 % après 3 jours suivant un extra,

5 jours étant un grand minimum pour une personne peu imprégné et 7 à  10 jours pour un ud chronique...

quand je dis "clean", je ne parle pas d'effet psychoactifs j'entends, revenu à  l'homéostasie c'est à  dire l'équilibre naturel qui précède la prise d'opiacés hors les dérèglements induit par la consommation d'opiacé dépasse très largement le temps d'élimination. Pour moi clean ca veut dire "rerégler", revenu au point zéro, quand les conséquences liées à  la conso sont resorbées... 3 jours, ce serait trop beau ! Je kifferai smile

Concernant la demi vie d'action, tu as certain un peu mal capté la notion notamment par rapport au fait que ce n'est pas linéaire dans le temps. Il ne faut pas deux demi vie pour une élimination complète = si 50% de la morphine est très rapidement évacué, c'est de plus en plus lent, la plupart des molécules exigent de 7 à  15 demi vies pour être à  peu pres éliminé, c'est une courbe -ln, et donc pour arriver à  100% évacué - c'est super long - plus que 3 jours assurément....

Ok on sait que l'heroine n'est pas psychoactive plus de 4-6 H, mais les métabolites restent dans ton corps bien bien longtemps au delà ... Si la demi vie de l'héroïne est même de 2-10 minutes en réalité puisqu'elle immédiatement métabolisée en 6mam et morphine dans l'organisme et qu'ensuite la demi-vie de la morphine est en moyenne de 4 H  sais tu combien de demi vie il faut pour une élimination complète ?c'est ça la vraie question.

Après c'est ta conso... ce que je te dis c'est que des gens qui rablataient tous les week end à  la douce, j'en ai croisé des dizaines et des dizaines, je ne crois connaitre une seule personne qui ne soit pas intoxiqué à  assez court terme en tapant chaque vendredi, à  part ceux qui ont senti le vent tourné et qui ont su se détacher pile au bon moment.... autant dire une minorité, meme si il y en a qui sentent le truc venir et s'en prémunissent efficacement...

Pour le substituts, c'est encore autre chose effectivement...
Reputation de ce post
 
Idem j'en connais aucun qui a tenu ce rythme en dehors du pote cité + haut. @lex

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
200
Inscrit le 21 Jul 2008
1932 messages
Blogs

la demi-vie elle existe quand même ! elle dit bien que toutes les 2-3h tu as 2x moins d'opi dans le corps....

sans vouloir faire le correcteur, non, c'est pas tout à  fait ça, la demi vie d'action est le temps mis par une substance (molécule, médicament ou autres) pour perdre la moitié de son activité pharmacologique... ce qui n'est pas la meme chose ! Cela veut dire qu'après 3H, la morphine a perdu 50% de son action physiologique. Cela ne veut pas dire pour autant qu'elle soit éliminée, les métabolites sont présents dans ton organisme 5 à  7 jours. Pourquoi crois tu qu'on se fait grillé parfois  5 jours après avec les tests urinaires ? 5 jours apres un extra on pisse encore de la 6mam... et pour les traitements nalorex, il est préconisé d'attendre 7 jours pour commencer, pour etre ccertain que l'élimination de l'opiacé soit terminée...


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

Lalu 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 02 May 2014
3 messages
Bonjour à  tous.
Je passais par hasard et j'ai été émus de vos témoignages, je voulais vous faire partager mon expérience.
J'ai 55 balais, j'ai sniffé du bourrin, la première fois en 1976 !
Longue descente aux enfers jusqu'en 1998(ma fille !),j'ai tout fait ,tout vécu entre autre ce que vous  vivez chacun de vous et force est de constater que Clairette me parait la plus lucide.
Borofan, ça va te chagriner, mais une si longue dépendance m'a appris qu'on ne peut  rien contre l'héro si on a pas  une volonté Extraordinnaire ou une motivation surnaturelle !
J'ai tout essayé, tous  les médocs, les dérivés, les cures, le sevrage sauvage(et douloureux),une fois, j'ai tenu 5 ans environ(après 2 mois de HP), j'y rêvais toutes les nuits, un jour ,j'ai craqué, depuis j'ai baissé les bras, j'ai compris que je ne faisais pas le poids et qu'il fallait s'attacher à  seulement limiter les dégâts, ce que j'arrive plus ou moins à  faire
C'est sur, plus les barrières sont flexibles, plus c'est aisé ?
D'accord, mais on y laisse moins de plumes, d'energie, et ça redevient presque LE produit festif dont il faut quand même se méfier comme de la peste !
Je travaille toujours, j'espace les prises avec le sub,je me mets minable une fois par mois maintenant, (je me cache de tous !),et si il n'y en a pas ce jour la, c'est pas mortel, on verra demain !
Croire que l'on peut maitriser, avoir un régime, je n'y crois pas. Ca sera :   1 fois/semaine......, bof, bof aujourd'hui, exceptionnellement un schouia, allez, 2 fois par semaine, jamais plussss ... etc...
Il y a toujours une bonne raison !
Soyez forts, la naissance de ma fille a brisé mon couple, mais sauvé ma vie.
Nous avons été incapables de nous arrêter quand nous étions ensemble, toujours les mêmes raisons, un qui craque, l'autre qui le maudit, un qui en parle, etc .... Aujourdhui, on m' a dit qu'elle était encore dedans(voyages à  Bombay)
C'est la meilleure des dopes, mais  elle se paye cher

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
200
Inscrit le 21 Jul 2008
1932 messages
Blogs

Lalu a écrit

Croire que l'on peut maitriser, avoir un régime, je n'y crois pas.

Maitriser, tout dépend de ce qu'on met derrière ce mot. Et si assurément, le critère c'est l'indépendance physique - c'est strictement impossible à  moins... de ne pas aimer ça, de n'avoir pas été beaucoup croché par le passé et d'en taper sans enthousiasme deux fois par an maxi quand quelqu'un t'en file gratos... sinon le propre et le devenir de toute consommation opiacé est de se régulariser, c'est le fonctionnnement et nul n'y échappe.

Donc effectivement croire que l'on peut maitriser, si c'est avoir un régime, taper tres souvent tout en ayant le luxe d'aucun assujetissement, ben faut changer de produit, là  faut aller fumer des joints...

Prendre de la came pour moi revient minime à  en accepter les conséquences, à  savoir la dependance qui est inévitable. Par contre si "maitriser" est pas possible, il est possible de gérer. Gérer ca veut dire aussi comme tu dis, arrondir les angles, ca veut dire aussi se préparer à  l'ingérable. Si dominer la came est un bon vieux mythe et je crois que quasiment personne ici n'est dupe, on a passé l'age et avec les années, on la connait l'histoire et c'est toujours la meme. Apres avec un TSO, il est quand meme possible de vraiment réduire à  mort, de taper tres rarement et à  un moment qu'on choisit, il est aussi possible de prendre assez peu d'opiacé et de se maintenir en pleine forme. Par contre, arreter totalement... autre histoire, autre mythe. Y 'a tellement de mg à  diminuer ca prend tellement de temps, deux ans pour diminuer, quatre jours pour repartir case départ, à  ce rythme y a moyen d'y passer.... un paquet de décennies clairement. Après y a moyen de faire avec et voire meme d'en tirer certains bénéfices (dixit le smillee apres un bon gros taquet).


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

clairette 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 21 Mar 2014
337 messages
Voilà , 6 mois d'abstinence, mon mari se fait un extra ce soir, il a pas rangé son matos, et ça me fait une putain d'envie.......
J'ai le CD avec le petit tas devant moi.....
Ca illustre bien tout ça, je suis enceinte, il faut pas...Et pourtant, bien envie de craquer et d'en taper une....
Pourtant sous TSO bien équilibré, et pas envie de faire du mal a mon bébé.....
C'est trop dur, sérieux. Je suis vraiment faible face à  la came.
J'essaie de résister. Aller faire un tour????
On peut considérer que je ne suis plus dépendante, au bout de 6 mois d'arret. Et c'est super dur, comme quoi, la notion de dépendance, elle commence ou, elle s'arrete ou....
Comme quoi en couple c'est compliqué. Voir ton partenaire super bien et te retenir, c'est duuuur
j'espère tenir bon.
Je sais que si je tape une trace c'est pas ça qui me remettra dedans ce soir. Mais je ne veux pas.....Fière de ces 6 mois, et surtout aucune idée de ce que ça pourrait faire à  mon bébé....
Mais pas le moral aujouyrd'hui, c'est plus dur que d'habitude.....
Faut que je tienne

Hors ligne

 

clairette 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 21 Mar 2014
337 messages
OUF!!!! pas craqué, suis allée faire un tour...
A mon retour, il s'est aprecu de sa boulette, et pour ne pas me tenter davantage, a jeté le reste (un de:mi)! pas cool le gaspillage, mais j'ai trouvé ça cool de sa part....
Si c'est pas de l'amour....

Hors ligne

 

virtualfacto
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 26 Mar 2013
194 messages
Blogs
Wahou, en effet!!
Je ne pense pas que cela soit une faiblesse de ta part: tout le monde aurait la même, et j'imagine le stress que tu dois ressentir, entre la culpabilité si tu te paies l'extra que ton mari t'as laissé, via à  vis de ton bb, et l'envie qui surgit et t'agrippe à  la gorge. C'est pas humain.

Par contre, permets moi de dire que je trouve l'attitude de ton homme pas très cool à  ton égard!
C'est pas humain de montrer un képa à  qqu'un qui essaie d'arrêter depuis 6 mois, enceinte.
C'est à  dire que ton choix de retaper impliquera qqu'un d'autre, ton BB en l'occurrence qui lui n'a rien demandé. Ca va au delà  de ta propre personne, et ca, il aurait pu s'en rendre compte avant!!

Il pourrait taper dans la bagnole, avant de rentrer, et te le cacher, pour éviter la tentation. Déjà  qu'il n'a pas à  souffrir de la grossesse, alors il pourrait au moins t'épargner le craving.
Je trouve que c'est le minimum légal, merde!
Surtout avec 6 mois d'arrêt, c'est déjà  génial ce que tu as fait, alors que ton mec te fasse remettre tout ca en cause, alors que ta volonté n'y est, à  la base, pour rien. Pas cool!
Et avec tes dents qui se sur ajoutent à  tout ca, et peut être, te font dire "ca pourrait aussi m'aider à  voir moins mal".
Bref, demande lui d'inverser la situation, 2 mn, et si lui, devant le tas de poudre, si il cracherait dessus, en étant en cloque.
En tout cas, moi, ca me ferait bien cogiter. trop d'ailleurs.
J'espère vraiment qu'il ne l'a pas fait exprès..

Courage clairette!!

Hors ligne

 

virtualfacto
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 26 Mar 2013
194 messages
Blogs
désolé!!!
croisement de post!!
ben ca répond à  la question: bien vu ton homme!
chapeau bas même!

Hors ligne

 

@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
000
Inscrit le 24 Feb 2014
718 messages
Pour en revenir au sujet, comme j't'ai dis tu fais ce que tu veux ... Mais si on te dis qu'il faut MINIMULM 10 a 15j entre deux prises, c'est pas pour te faire chier, mais parce que c'est la realité !!

Au rythme ou tu va, je te donne 1an avant de re-tomber dedans. Physiquement, 2 à  4j de repos c'est vraiment tres tres (trop) peu !!

Bref, t'es majeur et vacciné tu fais c'que tu veux de ton pif ... Mais si t'es venu ici, que t'as fait la démarche, c'est bien que t'es conscient que t'es dans un mauvais engrenage. Nous on t'as repondu, maintenant tu prends ou tu prends pas ... A toi de voir.

Bonne chance ...

Dernière modification par @lex (03 mai 2014 à  23:22)

Reputation de ce post
 
complètement d'accord. Clairette
 
grave ! Zigg

Hors ligne

 

Lalu 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 02 May 2014
3 messages
Clairette, si tu veux avoir peur et tenir une "motivation suplementaire, lis ça :
Mon ex et moi on prenait du sub (8mg), et de temps en temps, un extra, alors qu'elle était enceinte.
Le généraliste était au courant pour le médoc et nous a dit, "beaucoup de précautions à  prendre, mais compatible avec la grossesse, sous surveillance.
A l'accouchement, on n'en a parlé à  personne et résultat, le bébé a avalé le mucomium(? liquide amniotique) à  cause d'une insuffisance respiratoire.
3 jours entre la vie et la mort(assistance respiratoire et  un tas d"essais pour décoller les poumons), jusqu'à  J+3, le pédiatre me dit, "c'est fini", je ne sais pourquoi, je lui dis "rien à  voir avec le fait qu'on prenait du Sub ? ", il ne m'a même pas répondu, parti en courant administrer de l'elixir parégorique à  ma fille qui, 3 à  4 jours après, se portait comme un charme, mais accro !
J'ai énormément culpabilisé, et encore maintenant que cette plante magnifique de 16 ans me sourit ou m'embrasse, je ressens une honte immense et incosolable.
J'aurais tant voulu que sa mère décroche et que moi je continue mon train train égoïstement. Pas possible quand on se dit en couple, donc on a transigé sur le traitement, et quand je prenais un extra, je tournais la tête pour ne pas voir qu'elle faisait de même.
La dope est mère de lâcheté, on le sait tous, mais là , c'était ignoble de notre part, et j'en souffrirai toute ma vie.
Ne tombe pas dans le même ecceuil, et surtout ne cache rien au toubib,ça peut être fatal !
Après, quand tu auras ton enfant, tu comprendras qu'il y a des plaisirs à  venir plus heureux que la dope, et je pense que c'est là  que ton compagnon devra faire un choix, si ce  n'est déjà  fait, car te mettre le képa sous le nez, pas très délicat, surtout assassin si tu as lu ce qui précède.
Beaucoup de femmes autour de moi ont choisi de garder leur mec maigré qu'il  soit indécrottable, c'est l'enfant qui en pâtit
Courage le travail est psychologique, après c'est seulement l'amour de ta progéniture qui t'aidera
C'est mes conseils, malheureusement à  l'époque je ne les ai pas  suivis, et on ne reviens jamais en arrière !
Reputation de ce post
 
merci de ton témoignage...Encore une motivation supplémentaire. Clairette
 
Super témoignage

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
200
Inscrit le 21 Jul 2008
1932 messages
Blogs

virtualfacto a écrit

désolé!!!
croisement de post!!
ben ca répond à  la question: bien vu ton homme!
chapeau bas même!

la même !!! Quand j'ai lu le premier message, je me suis dit "pas malin le mec". Loin de moi l'idée de vouloir juger mais déjà  que c'est pas cool de laisser de la came sous le nez d'un ex-consommateur qui bataille chaque jour pour arrêter... mais alors une nana au 6eme mois ! J'allais presque faire un reply et puis j'ai vu le message correctif : bien vu le mister...


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Addiction - Durée et quantité d'héro pour devenir dépendant
par Chou Riken, dernier post 02 décembre 2015 à  12:47 par clem
  27
[ Forum ] Expériences - Vivre avec l'héroine ou sans l'héroine ?
par raatus, dernier post 20 mai 2017 à  01:17 par Mammon Tobin
  107
[ Forum ] Effets secondaires - Mal être après prise d’héroïne
par LOxyCestLaVie, dernier post 02 mars 2022 à  20:34 par LOxyCestLaVie
  9
  [ PsychoWIKI ] Injection heroine brune en photos
  [ PsychoWIKI ] Héroïne, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
16022 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
16025 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
26 juin 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Prise de 3MMC dans la nuit suite à 3FMA et 4FMPH d’hier..
Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Overdose - Oycodone 10mg sans tolérance
Il y a moins d'1mnCommentaire de cependant dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
(6 réponses)
 Forum 
Ma consommation de cannabis est-elle problématique ?
Il y a 5mnNouvelle discussion de memoirelunaire dans [Cannabis...]
 Forum 
Tails - Mise à jour de Tails
Il y a 18mnCommentaire de Mochecommeunepou... dans [Anonymat et sécurité...]
(4 réponses)
 Forum 
Gérer sa consommation - Cocaine : Suis-je addict / dépendante !!!
Il y a 24mn
3
Commentaire de Oyazumi dans [Cocaïne-Crack...]
(22 réponses)
 Forum 
Je ne trouve aucun psilo
Il y a 46mnCommentaire de Ocram dans [Psilocybe - Champigno...]
(5 réponses)
 Forum 
Diazépam - Je suis insensible a la codeine, tramadol, diazépam et au dxm...
Il y a 1hCommentaire de cependant dans [Benzodiazépines...]
(8 réponses)
 Forum 
Dosage - Dosage 4F-MPH.. 25mg plus d’effets :-/
Il y a 1hCommentaire de Figuration dans [Research Chemicals (R...]
(3 réponses)
 Forum 
Comparatif AD - Agonistes dopaminergiques pour dépression réfractaire
Il y a 2hCommentaire de g-rusalem dans [Antidepresseurs...]
(13 réponses)
 Blog 
Avertissement sur l usage des drogue
Il y a 7mnCommentaire de cependant dans le blog de Kanekilife
(4 commentaires)
 Blog 
Obstiné.
Il y a 44mn
2
Commentaire de Zénon dans le blog de Finn Easter
(10 commentaires)
 Blog 
J'ai jeté mon GHB
Il y a 9hCommentaire de CaptainCrox' dans le blog de TrotinetteElectrique
(3 commentaires)
 
  QuizzZ 
Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
Dernier quizzZ à 23:55
 PsychoWIKI 
LSD, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Abéache, Alexbasket, maxiarmer, Papy Moko nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Mon rapport aux substances - Vers un sevrage progressif
par CaptainCrox', le 11 Aug 2022
Attention, long texte... Certains m'ont probablement déjà lu sur le forum. Vous aurez ainsi remarqué ma curiosité pour divers produits et leur rapport avec la santé. Pour résumer, j'ai développé une forte dépendance aux opiacés dû à d'intenses douleurs depuis plusieurs années. De là...[Lire la suite]
 Première expérience 2CC, 30mg : le psychédélique saveur opium
par Wolfyy, le 01 Aug 2022
Substance : 2CC. Cobaye : Homme, 60kg, la vingtaine. Contexte : En soirée, seul dans mon appart. Expérience : Cliquer sur mon profil, produits testés en bio (une 30taine) TRIP REPORT 2CC N°1 - 28/07/2022 30mg Oral Après m'être décidé à me lancer dans la catégorie des 2C-X, je me suis tou...[Lire la suite]
 2CB-FLY : l'école du lâcher-prise
par Cub3000, le 30 Jul 2022
Je suis un homme de 47 ans, 1,84m pour environ 95kg. J'ai testé hier pour la première fois le 2cb-fly, en compagnie d'un ami qui était déjà familier de la substance et l'apprécie beaucoup, et de mon chéri qui n'en a pas pris mais a assisté à notre trip. Le mindset était bon à part un pe...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

respect moyen et mots grossiers !! MM dans [forum] Cocaine : Suis-je addict / dépendante !!!
(Il y a 2h)
+1 - idem pour moi pr les stims- MM dans [forum] Cocaine : Suis-je addict / dépendante !!!
(Il y a 2h)
J'approuve ton analyse , par contre serflex = collier de sevrage, NON: Serrage dans [commentaire de blog] Obstiné.
(Il y a 3h)
dito / tout dépend le contexte- MM le bot dans [forum] Êtes vous plutôt cannabis sativa ou cannabis indica ?
(Il y a 4h)

Pied de page des forums