Vivre avec l'héroine ou sans l'héroine ? / PsychoACTIF

Vivre avec l'héroine ou sans l'héroine ?

Publié par ,
67345 vues, 107 réponses
raatus 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 06 Oct 2013
Messages: 251
Blogs
Bonjour,
C'est mon deuxième post (j'irai me présenter vite fait après promis). Pour faire simple j'ai connu les opiacé il y a 15 ans, j'en ai 32 maintenant. J'ai été substitué pendant 1 1/2 avec de la métadone à  60 mg que j'ai arrêté dinde froide. Ca m'a bien dissuadé d'y revenir.

Pourtant je suis à  un moment de ma vie ou ayant stoppé l'alcool récemment (avec le baclofène), je me retrouve toujours avec le même problème : je m'ennuie, je me sens toujours vide. J'ai une famille super, un filleul adorable, un métier qui me plait beaucoup. Mais aucune vie affective pour moi (pas de vie de couple ou très rarement).

J'ai accès depuis peu à  de l'héroine et j'y pense tout le temps. Hier je n'ai pas pu m'en procurer à  cause de l'argent et j'étais hors de moi. Je voudrais me donner comme objectif de conso 2 jours on, puis 15 jours off ainsi de suite. Mais je doute que ça tienne.

Je voudrais savoir est-qu'il y a des gens qui consomme et qui sont heureux avec ça ? Est-ce que ça génère obligatoirement des dégats sociaux et professionnels ?
Faut savoir aussi que ça m'arrive souvent de m'injecter de la nalbuphine et du tramadol au taf (en ampoules). Je les sens un peu, sans plus, mais je trouve ça moyen sur le principe. L'héro je la sniffe car j'ai peur d'augmenter drastiquement ma tolérance en l'injectant et aussi parce que je n'ai pas de plaisir au rituel de l'injection.

merci pour vos avis et conseils

Hors ligne


DeadCanDance 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 21 Aug 2012
Messages: 415
Blogs
Salut a toi raatus!

Je vais te donner mon avis personel, je pense que certaines personnes peuvent vivre tout a fait bien avec leur conso on a deja eu des temoignages d'ailleurs la dessus! Mais ca reste rare!!! Surtout que tu as deja été dedans, après il y a plusieurs cas de figures j'imagine, ceux qui comme moi son sous sub et tape de temps a autre mais assez rarement, j'ai aussi autre exemple mon copain qui lui peut en consommer etc pdt plusieurs jours ou semaines et arreter sans soucis!! Tu as aussi ceux qui consomment par exemple commme tu le dis 2 jours on et 15 jour off mais faut reussir a se tenir a ca!! Ty en a d'autres ou c'est genre tous les week end ou une week end sur deux et d'autre qui vivent tous les jours avec ca et qui le suporte bien! Mais ca reste rare!!!

Alors attention car je pense que la majorité ce n'est pas le "club med" tous les jours!! ca tu dois bien le savoir et puis avec tous les temoignages qu'on a ici....

Alors on te connait pas on ne peux savoir comment tu reagiras a tout ca!!!

Et derniere option: reprend un TSO metha ou sub!! peut etre ca pourra t'aider! et dans ce cas essay de voir un centre d'addicto!

Après comme tu dis tu as l'ocas d'avoir de l'hero et tu y pense tout le temps! alors le 2jours off et 15 jours on risque detre compliqué!

Mais encor une fois je ne te connais pas et puis c n'est qu'un avis!! tu va en avoir d'autres d'ici la!!!

Sur ce prend soin de toi! et donne des news!

Amicalement!

Hors ligne


Disturb 
Anim' à  la retraite
100
Date d'inscription: 21 Aug 2013
Messages: 1363
salut raatus , bienvenu à  toi.


  Alors je vais faire une réponse qui va soulever des commentaires ( je commence à  vous connaitre les amis wink  ) mais pour te répondre , et juste avec ce que tu expliques dans ton message , moi je vais te dire : NON, QUASI IMPOSSIBLE à  plus ou moins long terme!

  Il suffit de te citer " je m'ennuie dans ma vie " , " je m'injecte de la nalbuphine et du Tramadol au taf "  ( !!!!  ) ,  "j'ai connu les opi , et j'ai été en TSO pendant 1 an 1/2 "

   Tu connais toi meme la réponse au final ^^ surtout effectivement avec 2 jours pour 15 jours ...


   Alors bien sur , des gens y arrivent , j'aimerais d'ailleurs connaitre le pourcentage ...??? 5% ? 10 % des UD ???

  Toi seul  (et mo^^i ,  ( mdr, c'est de l'humour hein smile  )  connais la réponse. Mais on en a tous révé , t'inquiete wink
Reputation de ce post
 
Completement d'accord...dure de gérer sa conso, surtout quand on y pense !
 
l'héroine est comme une jument sauvage, elle doit être dressée.

Tout ce qui monte doit redescendre...

Hors ligne


Caïn 
PsychoHead
500
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1888
Blogs
J'ai tenu longtemps avec une conso de fin de semaine sans jamais être accro, ou alors sans m'en rendre compte. Et pourtant je shootais, c'était les années 80 côté rockn'roll. Mais j'ai repris plus tard, l'occasion faisant le larron. Je m'étais fixé une règle simple. Je consomme 1 jour sur deux. Si je tiens pas le truc et consomme deux jours de suite, j'arrête deux jours, si c'es trois jours, j'arrête trois jours etc. Plus les périodes de vacances où je faisais de plus longues pauses. J'ai tenu là  aussi longtemps, plusieurs années à  peu près dans cette idée. Jusqu'au jour où... Comme je l'ai dit dans mon post de présentation et sur TSO. Le produit est plus fort que toi, point barre. Et pourtant, je peux te dire que j'étais une exception, genre Le Mec qui contrôle, mais queudalle, il a fallu un peu plus de temps c'est tout. Donc aujourd'hui, je contrôle le suboxone en dosage minimum, ça va à  peu près.

Dernière modification par Caïn (06 octobre 2013 à  17:43)


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne


raatus 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 06 Oct 2013
Messages: 251
Blogs
Merci vivement pour ces réponses. Sans doute il existe des UDs à  qui ça ne causera pas d'ennuis, mais définitivement je n'en ferais pas parti, c'est hélas évident dans mon cas. La seule option serait d'être sous TSO et consommer de loin en loin mais j'en ai franchement pas envie pour l'avoir déjà  connu.

J'ai eu l'adresse de votre forum par une personne qui travaille dans un CARUUD et il m'a bien orienté. Je vous souhaite une bonne continuation à  vous trois.

Hors ligne


ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
1510
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1815
Blogs
Encore heureux que c'est possible... il y a sur la planète des millions de morphinomanes et d'heroinomanes. Le truc pour bien le vivre, c'est l'approvisionnement. Si celui ci est continu, c'est tout à  fait vivable. La ou les complications arrivent avec l’héro (ou opiacés) c'est lorsque le produit se raréfie ou quand on a pas les moyens de suivre.... ce qui est mauvais c'est la consommation en "yoyo", là  c'est le chaos assuré puisque c'est le grand 8 en permanence, le corps ne comprend plus rien.

C'est tout à  fait possible de consommer de la came en shoot pendant des années et des années... il faut simplement savoir le faire, l'expérience permet d'apprendre à  mieux consommer et à  gérer la molécule. Au début il parait évident que c'est manifestement ingérable : l'effet est nouveau, fort, intriguant attirant, le corps est peu habitué, on est trop défoncé, on pique du blaire... avec le temps, tout comme les effets secondaires de n'importe quel médoc, tout ces effets disparaissent. Le plaisir diminue aussi, la défonce (et le piquage) disparait presque entièrement. Certains appellent "consommer pour se maintenir normal" et trouvent ça sans intérêt. J'admets qu'il y a des moments ou l'on se demande à  quoi ca sert mais bon en 10 ans, j'avoue que le shoot du matin me fait toujoours un bon putain d'effet, qui jusqu'à  aujourd’hui, me maintient motivé pour continuer la dedans.

je sors d'une année à  temps plein, et ca va niquel. J'ai dix ans d'opiacés dans les pattes avec un creux de 3 ans de break. Je peux dire sans soucis que je gère beaucoup mieux aujourd’hui qu'auparavant. J'ai des mois de méthadone d'avance. Je ne crains aucun manque, et ca va je me sens bien en forme. Il faut dire aussi que mon corps s'est vraiment extrêmement habitué et s'est adapté. Du coup j'ai une vie normale en terme de cycle physique. Je me lève le matin à  07-08h, je me couche vers minuit. Je mange 3 repas par jour, aux heures prévues. Je suis disponible et je peux bosser. Je vis normalement. Franchement à  bien des égards, je me sens un peu comme sous méthadone mais avec du plaisir en plus, du coup ma dépendance a un sens : je ne le suis pas pour rien, comme parfois je le ressens avec la méthadone - dont les effets me paraissent assez transparents., bon instruement pour se sevrer mais dans l'idée d'etre sous opiacés, je prefere le faire avec ceux dédiés pour...

je connais un paquet de monde, pour ne pas dire, la plupart des gens qui sont dans le shoot (skenan et came) et qui y restent, c'est parce que ca se passe si mal... après c'est pas un long fleuve tranquille non plus, y'a toujours des embrouilles, des gardaves, des galères, des plans à  attendre des plombes, des boulettes magiques etc... bref tout les désagrément générés par la prohibition. Finalement j'en viens presque même à  penser que la seule chose qui empêche les gens de gérer leur conso c'est les chiées de galère liées à  l'interdiction... et je dirais par la aussi que c'est un avantage attractif du substitut, être en règle avec l’administration et les institutions nationales..

Donc gérer OUI et ça s'apprend. Y a 4 ans, je t'aurai dit IMPOSSIBLE et je me surprend moi meme à  voir à  quel point c'est qu'une question de savoir gérer et d'accepter pleinement son addiction... les problemes sont aussi souvent liées aux gens qui ne supportent pas le concept d'etre accro : ils se prennent tellement la tete avec ça qu'ils se créent leur merde tout seul. Alors qu'au bilan il suffit d'accepter d'en avoir besoin sans culpabilité et ça le fais.

Voila pour moi ca n'a pas toujours été ainsi mais j'avoue qu'il est tout à  fait possible de gérer sa consommation d’héroïne un peu comme on le ferait avec un subtstitut. Je fais 3 injections par jour, matin, après midi et soir.
Reputation de ce post
 
+1

Life on Mars ..........................................

Hors ligne


y091792k 
en Fauteuil et bientôt en RETRAITE d'ici 1 ans
France
000
Lieu: De la banlieue Sud
Date d'inscription: 20 Aug 2008
Messages: 636
Quel âge as tu Ziggy ?

la mort ne viendra pas me prendre de mon vivant....
Fumier ....JE suis Toujours Vivant ....!    PAPILLON  .

Hors ligne


Roubz26 
Ex-polytoxico
France
000
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 16 Sep 2013
Messages: 203
Blogs
Salut raatus. salut à  tous .

Pour ma part, je pense que pour parler d'être capable de gérer sa consommation d'héro, il faut avoir largement dépassé un certain stade avec le produit, passer un cap. Pour ce, ce n'est que mon avis, je pense qu'il est indispensable d'avoir déjà  fais un bout de chemin avec le produit, de savoir à  quoi on s'attend, de ce connaître, savoir comment on réagis avec le produit et ensuite une fois que t'en a plu, il faut que tu ai déjà  je pense, repris les consos depuis un petit moment pour parler de stabilisation de la conso, parce qu'annoncer la couleur à  l'avance, parler de la réaction que t'aura avec l'héro en te disant oui risque toi y t'y arrivera 2jours/15 à  taper ou l'inverse, ce serait juger de ta gestion du produit sans te connaître. Il y a que toi et toi seul qui peux savoir ce genre de choses, et encore, normalement tu t'en est fait une bonne petite idée en 32 ans de vie,
Cette maîtrise, ce savoir faire avec l'héroïne que certains, comme ziggy, on réussi à  obtenir, ce n'est vraiment pas donné à  tout le monde, et c'est obtenu avec beaucoup de sérénité en soit je pense, une certaine aisance, faire qu'un avec sa consommation certes, mais savoir l'oublier le reste de la journée, ne pas en faire son activité quotidienne, ne pas modifier ses prises ( sa "posologie") .
Parce que quand on met les pieds dans un CSAPA pour se faire aider, la première chose qu'on nous explique, pour ma part en tous cas, c'est bien que l'héroïne est l'opiacé par excellence pour lequel on a besoin sans arrêt d'augmenter sa consommation pour essayer de ressentir au mieux les effets recherchés, crescendo tout le long de sa consommation.
Savoir gérer sa consommation, c'est donc savoir se restreindre dés le départ, de façon à  ne pas tolérer des trop grandes quantités d'héro de façon à  ce que son corps n'en demande pas plus que ce qu'on va lui apporter tous les jours.
C'est bien pour ça, je pense, que tout ce qui est 2jours came/2jours sans , ou 2jours came/ 15jours sans, c'est pas praticable, ou du moins pas longtemps, parce qu'on craque rapidement le vendredi qui suit les deux jours came, et qu'on a vite tendance a casser ce rythme rapidement en rentrant vite dans une consommation excessive et hors de ce qu'on s'était prévu.
Chacun de vous pour qui la conso est gérée au mieux, comme ziggy, a accepté a 100% d'être héroïnomane  pour une période indéterminée, avec toutes les contraintes que ça impose, dont la dépendance.
Je veux dire par là  qu'il faut avoir passé ce stade où on se demande si il faudrait qu'on arrête ou qu'on continue, depuis bien longtemps. Alors le stade de "est-ce que je dois me remettre à  consommer", celui là  ça fait déja bien longtemps qu'on l'a passé, pour se permettre de dire qu'on va pouvoir se gérer.

Moi je pense qu'on nous dit quand même pas que du faux sur la toxicité de l'héroïne et l'impacte qu'elle a sur le corps humain, je pense que c'est tout de même la drogue qui peux se tenir le plus sur long terme, avec une consommation forcément quotidienne sinon on s'inflige trop de souffrances mentales et/ou physiques, mais qu'on se restreint à  une espérance de vie plutôt courte en consommation continue toute sa vie, et qu'on peux s'attendre à  vieillir avec pas mal de difficultés, sans parler du fait de se shooter quand on commence à  être vraiment vieux, ou même taper et chasser le dragon. Enfin, chacun connait des vieillards qui le font et qui tienne encore bien le coup, mais même se shooter ou taper après le corps doit plus bien supporté le geste et le produit en vieillissant....

Je respecte totalement ceux qui choisisse de vivre avec, c'est un choix de vie que je comprends bien mieux que beaucoup d'autres, tant qu'à  se droguer autant le faire correctement et surtout sans que ça empêche de vivre tout ce qu'il y à  a vivre a côté de la drogue. c'est à  dire avoir un boulot, une femme, des enfants, voyager, réaliser ses rêves. Ne pas se suffire d'une situation médiocre dans le but de satisfaire uniquement son besoin de came en se renfermant completement là  dedans en ayant plus que ce seul plaisir, là  c'est pas bon pour le moral.

Voila pour moi, c'est qu'mon avis. Moi j'ai choisi de vivre sans.
Bon courage à  tous, et au plaisir.
Amicalement,
Roubz'
Reputation de ce post
 
si on pouvait trouver un came pure aussi...

On a qu'une seule vie, il faut faire en sorte d'être réellement heureux.
Il faut se donner de l'importance par ce qu'on est, ce qu'on entreprend,
pas par ce que l'on possède .
et ce n'est pas bon de laisser ses émotions guider sa vie.

Hors ligne


ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
1510
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1815
Blogs
Bonsoir ici,

un Zigg de retour après un fabuleux coq au vin et en guise de dessert une ptite cuillère ornée de 300mg - bing en plein dedans dès le premier trou...Zen zen...

Alors pour préciser, j'avais l'age du christ il y a encore quelques semaines.

Merci à  Roubz pour son message qui fait sens wink Pas grand chose à  ajouter et je suis tout à  fait d'accord. Gérer la came c'est en tout cas ce que s'efforce de faire tout ceux qui sont dedans chaque jour. Certains y arrivent mieux que d'autre. Chacun ses petits trucs... Au Caarud, je croise quotidiennement  des gens venus de tout horizon et il y a finalement assez peu de gens qui se plaignent de la conso. "Gérer" c'est un tout, c'est aussi "anticiper" sur les phases de dérapage. Par exemple, j'ai essayé plusieurs fois d'acheter ma conso à  la semaine et en 48H, j'avais torché ma semaine. Donc ça ne marche pas pour moi, je le sais, j'anticipe le truc, je ne fais aucun stock ni provision : j'achète à  la journée. Une boulette et si j'assure, j'arrive à  garder un shoot pour le lendemain matin mais c'est plutôt rare...

Donc dans ce que j'appelle "gérer" la came, il ne s'agit pas de restreindre, au contraire, mais de faire avec et d'accepter le truc. Il s'agit de pas "se battre" avec les processus. Ce serait idiot de se dire arbitrairement je dois consommer tant par jour et de lutter pour y arriver... c'est pas le but. Le but c'est d'être bien. Je prends ce que je sens, c'est le concept. Si je consomme c'est pas pour me priver. Et avec le shoot, la tolérance s'installe direct et il n'est pas possible de garder les dosages de départ. C'est obligatoire et ça fait parti du jeu. Partant d'en bas, les keps tiennent au départ généralement la journée et permettent 4-5 beaux shoots mais au fil des semaines, ça s'amenuise. Ca finit à  taper le keps en deux fois - ça fait des shoots à  400 mg, c'est déjà  costaud. Ceci dit, comme avec tout prodz, il y a un plafond à  partir duquel ça se stabilise. C'est le cas avec la morphine aussi. C'est surtout sur les premiers palliers qu'il y a une progression rapide de la tolérance ensuite ça s'écrase et ça bouge plus. Par ex, depuis des mois, ma tolérance est fixe : j'achète un paquet/jour. Parfois 2, qui permet de mordre sur la journée suivante. Je n'ai pas besoin d'augmenter mais parce que j'ai accepté de "monter" assez haut....

Viens aussi le moment ou la came ne fait plus trop d'effet, ou les thunes viennent à  manquer, ou tout ça devient pesant, ou les veines se referment... c'est le moment de faire une pause salutaire. C'est aussi ça gérer la came - c'est réussir à  s'arrêter au bon moment, repartir se reposer un temps sous metha régulièrement de manière à  ne pas être totalement envahi....

Donc ca nécessite pas mal de choses au final. Pour moi c'est le résultat d'un apprentissage qui a duré 10 ans, qui fait que c'est toujours pareil- que j'ai appris à  switcher, appris à  gérer un TSO, etre capable de marquer les bonnes pauses aussi...

bonne soirée à  tous,
Zig
Reputation de ce post
 
on passe forcément par des moments moins bien dans la drogue, ça se gère
 
Très bonne gestion des opiacé je compte m'en inspirer bravo

Life on Mars ..........................................

Hors ligne


raatus 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 06 Oct 2013
Messages: 251
Blogs
Vos posts m'ont révélés une facette de la consommation que je ne connaissais pas mais qui au vu des prods qui me sont familiers (alcool, métha) prend vraiment beaucoup de sens.

- le circuit, la disponibilité : effectivement l'héro est ingérable pour moi parce que c'est du deal de cité. La qualité est bien, mais la quantité c'est la loterie. En plus aller pécho limite c'est se mettre en danger (je suis pas costaud, je suis pas du coin). Aussi pour ça que j'ai laissé tomber. Je déteste le milieu que je connais, et des années en arrière, c'était pareil. Les mêmes genre de loustics, les mêmes conversations. Il y a des gens que ça uniformise, qui sont réglés sur le même tic-tac. Ca ne me convient pas.
                                        comme certains ici j'aimerai qu'elle soit légale, ça laisserait le choix de décider. J'arrive pas non plus à  stocker, ni a me restreindre, j'ai plus envie d'investir du temps et de l'énergie juste pour m'en procurer.

la tolérance : je ne savais pas que ça finissait par plafonner. Des fois j'ai entendu des mecs dire qu'ils se mettaient 4 à  5 g par jour, ça me semblait énorme. Possible aussi que le sachant le fourgue lui donne une machine pas trop dosée. J'essaye d'y faire gaffe quand même pour avoir le plaisir de me dire : wah une plaquette de mosco 30 mg. Quand j'étais sous métha (80mg) au bout d'un moment je devenais indifférent émotionnellement. Jamais heureux mais jamais déprimé vraiment. Dans la zone grise quoi. C'est ce qui m'a motivé pour arrêter. Je me suis toujours tenu à  l'écart de l'iv avec l'héro. Les rares fois où j'ai consommé comme ça c'était en fin de képa avec une blanche dont j'ai appris plus tard qu'elle contenait du fentanyl. Il restait une mini-trace que j'envoyais comme ça. Largement satisfait du sniff et me disant qu'ici le mieux serait l'ennemi du bien.

Là  j'en suis où je suis frustré de ne pas en prendre, et que je constate que je peux pas assumer d'en consommer non plus. J'espère que la frustration va diminuer avec le temps.
Portez-vous biens les gars (les filles aussi)

Hors ligne


seba59 
Banni
000
Lieu: Marcq-en-Baroeul
Date d'inscription: 21 Aug 2012
Messages: 959
Blogs
Salut raatus,

Comme j'ai lu que tu avais quand même quelques heures de vol (+/-15 ans), je vais essayer de te donner un conseil simple et efficace. Les seuls consommateurs que je connais qui arrivent à  prendre de temps en temps (1x semaine, 2x mois) sont sous TSO et ont une source d'approvisionnement "coolos" (genre un autre conso qui deale pour payer sa conso et qui ne balancera jamais). Tout élément manquant à  cette équation mènera automatiquement à  des problèmes de conso ingérable/santé/police/fric/agression.

Je suppose que point de vue affectif tu as peut-être une peur maladive de l'abandon, qui t'empêche de te lier de peur de morfler encore plus en cas de rupture... Si c'est exact, fais super gaffe parce que l'héro est une compagne fidèle mais difficile. Et oui, la vie sans amour est chiante et ne vaut pas grand'chose.

Donc, si tu veux un conseil de "grand frère", laisse tomber la came et trouve-toi un psy qui te botte et qui puisse t'aider à  régler ton "souci" affectif.

Amicalement,


Seba59           rasta

Dernière modification par seba59 (28 octobre 2013 à  00:39)


"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne


Roubz26 
Ex-polytoxico
France
000
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 16 Sep 2013
Messages: 203
Blogs
Vois la chose du bon côté raatus !
T'en es où avec la rabla ? t'as arrêté de consommer ou tu continue ? tu peux parler avec franchise ici personne te jugera.

En cas ne soit pas frustré, vois surtout l'avantage de t'éviter des longues années dans la came à  pédaler dans la semoule pour te réveiller un jour et rendre compte que t'as perdu ton temps et qu'il est trop tard pour beaucoup de choses.
pense que si on te dis tout ça, tu le sais au fond de toi, c'est pas parce que t'es moins malin qu'un autre,c'est le produit qui est plus malin que la majorité, c'est surtout une question de chance de pas accrocher desuite avec cette drogue plus qu'addictive qu'est la came.

Dire qu'on est accroc à  l'héro dès la première prise, on est d'accord ça veux rien dire, c'est nimportequoi.
Mais sur le fond, on pense ne pas être dedans du temps qu'on a pas ressenti le manque physique qui nous fais comprendre qu'on a passé un stade, alors qu'en fait on peux dire que dés les premiers jours/semaines, sans avoir ressenti le manque, et sans s'en douter le moins du monde,
on est déjà  dedans, on pense maîtriser mais on est déja submergé et dépassé par le produit,
le destin fais que soit par chance ça s'arrête net avant qu'il soit trop tard (coupure avec le milieu, changement complet d'environnement),
soit on continuera tous les jours, à  se tester en quelquesorte, répondre "non trop pas j'vais arrêter là " quand on te dis "ah sa y est t'es tombé dedans toi aussi", mais tu continue quand même à  t'en remettre le lendemain et tous le surlendemains qui suivront sans te laisser le temps de voir si t'es en manque ou pas, histoire de continuer à  croire à  ton propre mensonge: t'es pas dedans .

C'est pourquoi ce produit est si vicieux et s'installe doucement sans que tu te méfie, et on a même tendance à  l'oublier avec le temps qui passe, c'est ça le plus grave !! On devrais s'en rappeller du malheur, plus que du bonheur de la défonce, qui dure pas longtemps à  être là  plus souvent que le manque.
C'est très dure de gérer une conso d'héro, faut l'accepter dans tous les sens et en être à  un certain point de sa vie. Et surtout se connaître par coeur, sur le bout des doigts par rapport au produit en lui-même. Ca implique des années de conso, avec multiples sevrages, des années en l'ayant dans un coin de la tête, pour finir par l'accepter et vivre avec. Et le peu qui le font reviennent quand même à  leur traitement de substitution à  un moment ou un autre.

C'est de la drogue, ça peux être la meilleure comme la pire, c'est courageux de vivre sans drogues alors qu'on les connais et qu'on s'est déja risqué à  les apprivoiser. Ca demande des efforts sur soit-même, de la matûrité, au moins autant qu'il en faut pour gérer sa consommation. A ta place j'opterais pour la numéro , choisir de faire sans.

Bon courage dans ton périple raatus !
Au plaisir,
Roubz'

On a qu'une seule vie, il faut faire en sorte d'être réellement heureux.
Il faut se donner de l'importance par ce qu'on est, ce qu'on entreprend,
pas par ce que l'on possède .
et ce n'est pas bon de laisser ses émotions guider sa vie.

Hors ligne


raatus 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 06 Oct 2013
Messages: 251
Blogs
Pour comprendre la où j'en suis faut que j'apporte deux ou trois précisions. Je retappe ma dernière année pour être infirmier. Il y a pas mal d'enjeu pour moi en ce moment. Jusque là  ça va bien (j'ai de bons retours des collègues, tuteurs et patients). J'aime vraiment ce métier et parfois je crains que mes compulsions me posent des problèmes.

Pourquoi ? Quand je dois administrer de la morphine, je ne me pose même pas la question je la donne tout de suite au patient. Je ne me pose même pas la question de magouiller. C'est plus tard, je sais qu'il existe des astuces et j'ai pas envie de les connaître. Les palliers 2 (codeine, tramadol) ou même certains 3 (nalbuphine) c'est pas dans les stups. Une ou deux fois par semaine je consomme 400 mg de tramadol. Je suis "raisonnable" disons.

Pour le dreu je me suis mis dans le rouge niveau argent et je n'ai plus de CB, donc plus de liquide. Ca évite les tentations. Pourtant je n'envisage pas de reconsommer maintenant. Je me dis, plus tard dans 6 mois ou un an. Je me dis ça parce que le notion de "plus jamais" pour moi est anxiogène.

Je consomme par contre plus d'alcool. J'avais arreté avec le baclofène (qui me rendait hypomane) cet été. Je picolais à  raison de deux bouteilles de vin tous les jours.

Pour le volet psy, je peux dire que je suis sensible, ce qui a ses bons côtés je suis intelligent, doux, créatif mais je prends tout en pleine gueule trop souvent. J'ai pas d'armure, elle ne se construit pas. Et pourtant j'ai ramassé mon lot comme tout un chacun.
Aussi loin que je remonte depuis mes quinze ans j'ai toujours été addict a au moins une drogue (cannabis, benzo, alcool, héro, cocaine, Rcs, metha, sub) l'une chassant l'autre à  chaque fois. De bons psychiatres et addicto j'en ai rencontré et j'ai pu bien avancer. Chez moi la consommation de drogues c'est un symptôme d'un mal être qui semble ne pas vouloir me quitter. Quand je prends rien et même après plusieurs mois clean, je suis inquiet, je réfléchi toujours "trop", c'est mon tempérament disons.

C'est pas toujours simple parce que j'en viens à  me dire que si je préférerai ne rien consommer, je ressens souvent que je vies mieux avec que sans mes drogues. J'ai eu une très belle histoire d'amour l'an dernier et à  l'état naturel je souriais (rarissime pour moi). Je sais que je ne dois pas tabler mon bonheur sur la présence d'un autre être mais voilà  je suis plus heureux quand je suis en couple.

Merci encore pour vos réponses et soutiens. Je suis moi aussi attaché à  cette idée d'entraide qui fait trop souvent défaut dans notre quotidien.
Amicalement - Beubeu

Hors ligne


Caïn 
PsychoHead
500
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1888
Blogs
La solution que tu as trouvée Ziggy paraît assez enviable, la dope sans les inconvénients du manque. Mais bon, je vois mal comment on peut gérer cette conso quotidienne sans avoir touché un héritage ou un pactole au loto. Des boulots où tu peux gagner de quoi financer cette conso, il y en a peut-être mais je ne les connais pas, surtout qu'il te faut aussi une bonne disponibilité pour t'occuper du plan quotidien. Bref, tant mieux pour toi si tu y arrives mais je pense que ton cas n'est pas fréquent. Déjà  que le mien, consistant à  gérer le manque par une conso ultra-modérée, voire homéopathique, est rare... Explique-moi, si tu as un moment.

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne


MissTrip 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 14 Nov 2013
Messages: 103
Salut raatus,

je comprend tout à  fait ton cas
"depuis mes quinze ans j'ai toujours été addict a au moins une drogue (cannabis, benzo, alcool, héro, cocaine, Rcs, metha, sub) l'une chassant l'autre à  chaque fois. "  je pense qu'on est pas mal dans ce cas et ça fait chier. c'est une spirale infernale et interminable. sans cesse entrain de "substituer" une addiction par une autre

donc si j'ai bien compris, tu es sevré des TSO, alcool, benzo, et tu prends seulement tramadol, codéine, nubain (ça fait de l'effet ça dailleurs??) et tu fais comme moi, tu mets ta vie pro en danger...

Mon doc ma sortit une fois " et ta libido?", étonnée de cette question je lui ai répondu clairement que d'une ça ne le regardait pas et de deux je ne voyais pas le rapport avec mes conso. "mais t'as pas de petit ami depuis un moment" , oui c'est vrai.... et il me disait tout simplement que mes conso étaient pour pallier au manque dans ma vie amoureuse et affective. et la il a surement raison!!
je suis comme toi, et comme beaucoup je pense, on est bien mieux en couple que seule !! mais pas facile de trouver l’âme sœur, alors que , et je rejoins seba59, l'héro et toute autre drogue d'ailleurs, et un compagnon fidèle qui ne nous déçoit que rarement...

Donc tout à  fait d'accord avec seba59 :" Donc, si tu veux un conseil de "grand frère", laisse tomber la came et trouve-toi un psy qui te botte et qui puisse t'aider à  régler ton "souci" affectif."


Car je pense qu'une fois qu'on est "tombé dedans" que ça soit l'héro, la coke, l'alcool, consommer juste de temps en temps est impossible, c'est mon point de vue. par exemple moi j'arrive à  consommer sans soucis de la coke md etc le weekend pour m'amuser, mais parce que je suis jamais tombé accro, par contre l'héro c'est une autre histoire...

En tous cas bon courage !!

Dernière modification par MissTique (20 novembre 2013 à  18:31)

Hors ligne


2deal 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 01 Feb 2014
Messages: 14

ziggy a écrit

Encore heureux que c'est possible... il y a sur la planète des millions de morphinomanes et d'heroinomanes. Le truc pour bien le vivre, c'est l'approvisionnement. Si celui ci est continu, c'est tout à  fait vivable. La ou les complications arrivent avec l’héro (ou opiacés) c'est lorsque le produit se raréfie ou quand on a pas les moyens de suivre.... ce qui est mauvais c'est la consommation en "yoyo", là  c'est le chaos assuré puisque c'est le grand 8 en permanence, le corps ne comprend plus rien.

C'est tout à  fait possible de consommer de la came en shoot pendant des années et des années... il faut simplement savoir le faire, l'expérience permet d'apprendre à  mieux consommer et à  gérer la molécule. Au début il parait évident que c'est manifestement ingérable : l'effet est nouveau, fort, intriguant attirant, le corps est peu habitué, on est trop défoncé, on pique du blaire... avec le temps, tout comme les effets secondaires de n'importe quel médoc, tout ces effets disparaissent. Le plaisir diminue aussi, la défonce (et le piquage) disparait presque entièrement. Certains appellent "consommer pour se maintenir normal" et trouvent ça sans intérêt. J'admets qu'il y a des moments ou l'on se demande à  quoi ca sert mais bon en 10 ans, j'avoue que le shoot du matin me fait toujoours un bon putain d'effet, qui jusqu'à  aujourd’hui, me maintient motivé pour continuer la dedans.

je sors d'une année à  temps plein, et ca va niquel. J'ai dix ans d'opiacés dans les pattes avec un creux de 3 ans de break. Je peux dire sans soucis que je gère beaucoup mieux aujourd’hui qu'auparavant. J'ai des mois de méthadone d'avance. Je ne crains aucun manque, et ca va je me sens bien en forme. Il faut dire aussi que mon corps s'est vraiment extrêmement habitué et s'est adapté. Du coup j'ai une vie normale en terme de cycle physique. Je me lève le matin à  07-08h, je me couche vers minuit. Je mange 3 repas par jour, aux heures prévues. Je suis disponible et je peux bosser. Je vis normalement. Franchement à  bien des égards, je me sens un peu comme sous méthadone mais avec du plaisir en plus, du coup ma dépendance a un sens : je ne le suis pas pour rien, comme parfois je le ressens avec la méthadone - dont les effets me paraissent assez transparents., bon instruement pour se sevrer mais dans l'idée d'etre sous opiacés, je prefere le faire avec ceux dédiés pour...

je connais un paquet de monde, pour ne pas dire, la plupart des gens qui sont dans le shoot (skenan et came) et qui y restent, c'est parce que ca se passe si mal... après c'est pas un long fleuve tranquille non plus, y'a toujours des embrouilles, des gardaves, des galères, des plans à  attendre des plombes, des boulettes magiques etc... bref tout les désagrément générés par la prohibition. Finalement j'en viens presque même à  penser que la seule chose qui empêche les gens de gérer leur conso c'est les chiées de galère liées à  l'interdiction... et je dirais par la aussi que c'est un avantage attractif du substitut, être en règle avec l’administration et les institutions nationales..

Donc gérer OUI et ça s'apprend. Y a 4 ans, je t'aurai dit IMPOSSIBLE et je me surprend moi meme à  voir à  quel point c'est qu'une question de savoir gérer et d'accepter pleinement son addiction... les problemes sont aussi souvent liées aux gens qui ne supportent pas le concept d'etre accro : ils se prennent tellement la tete avec ça qu'ils se créent leur merde tout seul. Alors qu'au bilan il suffit d'accepter d'en avoir besoin sans culpabilité et ça le fais.

Voila pour moi ca n'a pas toujours été ainsi mais j'avoue qu'il est tout à  fait possible de gérer sa consommation d’héroïne un peu comme on le ferait avec un subtstitut. Je fais 3 injections par jour, matin, après midi et soir.

Salut Ziggy, j'ai 40 piges et quasi autant dans la meumeu lol, sincèrement je sais pas comment tu fais, je suis même sur le uc ! surtout quand je lis ton topic en entier. Je connais très très bien le monde de la came et si tu te comportes avec le produit comme tu le dis ? alors chapeau bas Ziggy

PS : je pense que tu tapes de la bonne meumeu ?

Dernière modification par 2deal (02 février 2014 à  08:53)

Hors ligne


ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
1510
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1815
Blogs

2deal a écrit

Salut Ziggy, j'ai 40 piges et quasi autant dans la meumeu lol, sincèrement je sais pas comment tu fais, je suis même sur le uc ! surtout quand je lis ton topic en entier. Je connais très très bien le monde de la came et si tu te comportes avec le produit comme tu le dis ? alors chapeau bas Ziggy

PS : je pense que tu tapes de la bonne meumeu ?

salut deale2r,
je vois pas bien ce que tu trouves d'exceptionnel à  ça... quand je suis dedans, je tape des cuillères de 300-400 mg de cheuble plusieurs fois par jour, donc je peux difficilement faire pire et ma tolérance a grimpé jusqu'à  ce stade (qui correspond environ à  800mg de skenan jour) ou là , ca se stabilise niveau accoutumance depuis 18 mois ca n'a plus bougé. cette addiction me revient à  40e jours (les petits) et ça peut monter à  120e//// pour éviter de péter un plomb, je me limite à  un achat quotidien et aucun réserve, c'est là  mon secret. La dernière fois j'ai acheté 6 boules pour le prix de 5 pour tenir une semaine.... le lendemain midi j'avais tout tapé, et j'étais tout engrisé et envapé d'une atroce nuit blanche dissociative après avoir tout shooté, demi heure après demi heure en frénésie...;

et comme je le disais ailleurs, gérer c'est apprendre à  alterner, faire des pauses souvent, prendre soin de soi etc... donc oui La je suis en pause, le premier jour j'étais malade avec 120 mg de métha. Bon 10 jours après, ça va 500 fois mieux et je tourne plus qu'à  40 mg... effectivement j'avais arrêté 3 ans, à  l'époque je tapais par le zen de la marron pourrave et avec la coupe j'étais tout le temps empoisonné... nov dernier on m'a ramené en "terre promise" , la ZSP 93 St Denis, ou le commerce d'hero est l'emploi numéro 1. Il y a une telle concurrence entre les plans (après un an et demi, je dois avoir 25 numéros actifs + 5 ou 6 spots plein air ouvert 9-21h) et en fouillant bien, on arrive toujours à  trouver des cames qui tabassent bien (20-25 points je dirais) car elles sont largement moins bonnes que celles de mon plan exclusif 2013 qui a sauté suite à  un décès par overdose et dont les chtars nous ont appris de faire attention tant ils trouvaient ça rare (37%hero dans 75%de derivés opiacés...). De l'aussi bonne, j'avoue que j'ai pas retrouvé... mais de la assez bien qui flashe la gueule avec 80-100 mg à  la reprise, c'est banal dans le quartier...

/forum/uploads/images/1391/1391329063.jpg

Life on Mars ..........................................

Hors ligne


2deal 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 01 Feb 2014
Messages: 14
Hello Ziggy,

j'ai aussi un poto qui arrive plus ou moins a bien gérer sa conso, perso pour moi j'ai de mauvaises habitudes (je pense) je suis très voir trop gourmand avec la meumeu wink actuellement je suis @ 120 de méth car plus grand chose du côté de chez moi, je viens de partir dans une petite ville mais je vois que le problème reste le même, tu peux être @ Montpellier, Paris, Lyon ou le trou d'uc de la FRANCE et tu trouves tjrs de la came. Maintenant je pense qu'il est possible de vivre avec mais @ petite dose surtout quand tu trimes. Avec l'âge tu gères mieux le produit (j'espère), le seul bémol c'est d'avoir un produit propre à  la conso, trop de merde depuis quelques années, je souhaite revenir dans les années 90 super

Hors ligne


Lisatpe 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 03 Feb 2014
Messages: 1
Bonjour à  tous, dans le cadre des TPE(oral passé en classe de première) j'aimerai avoir un petit témoignage de personnes consommatrices d'héroine. Si votre témoignage est utilisé il sera bien évidemment anonyme. J'aimerai savoir se que cette drogue vous apporte, votre consommation au quotidien ou plus rarement, et si vous avez réussis à  en sortir, si oui comment? merci de votre coopération, bonne journée.

Hors ligne


Bicicle
Rat de laboratoire
100
Date d'inscription: 08 Aug 2011
Messages: 1701
Blogs
Perso, je pense que le débat de si c'est possible de vivre avec de l'héro toute sa vie mériterait une étude en donne et due forme, en se déconnectant au possible des idées diabolisatrices et observer les choses de façon objective.

Mais bon, justement, puisqu'on est dans un régime de prohibition, et que l'héro coûte assez cher (40 euros en effet à  l'unité), comment on peut faire pour se payer tout ça toute sa vie sans avoir un travail de classe moyenne supérieure ? Moi j'étudie dans cette optique, mais je n'imagine pas comment je pourrais claquer toute ma vie l'intégralité de mon salaire dans la came ? Objectivement y'a quand même d'autres plaisirs dans la vie : sortir, s'habiller un peu correctement, partir en vacances, voyager, restaurant, etc etc.

Et puis comme énormément d'usagers finissent marginalisés parce qu'ils ont perdu pieds, trop déprimés, etc, le seul moyen pour se payer la conso c'est l'illégalité... Avec tout ce que ça peut engendrer comme problèmes !


Alors moi j'ai une petite question à  Ziggy justement qui estime sa conso à  environ 40 euros par jour (max 120) : ça représente 1200 euros par mois si tu tapes tous les jours. Sachant qu'il faut au grand minimum, allez 400 ou 500 balles pour vivre, se nourrir, avoir un minimum de vie quand même (et encore c'est très précaire ! En France, on estime le seuil de précarité à  800 euros par mois...), comment tu fais ?

L'aspect financier est quand même une donnée essentielle à  prendre en compte dans le débat d'une vie entière sous héro je trouve.

Dernière modification par Bicicle (03 février 2014 à  10:54)

Reputation de ce post
 
1docu existe demontrant ds le cadre dIV d'1H pharma/seul pbm=constip° WD2

"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne


fk69 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 30 Jan 2014
Messages: 3
Salut, je réponds a ce post car je suis exactement dans le méme cas que beaucoup ici.
je consomme de l'hero en sniff depuis maintenant 9ans, j'ai connu en 1998 dans le sud mais cela été occasionnelle, on va dire une fois par mois surtout en teuf, et je ne connaissais pas du tout le manque mais j'avais quand méme tout de suite accroché a cette drogue, j'avais déjà  tout gouter pratiquement, j'en été a prendre 6 taz par soirée ou des trip a foison mais ce que je préférais c'etais la came mais a l'époque bizarrement je me metais une barriére par rapport a ca car aussi je venais d'étre pére..
C'est quand je suis arrivé sur Lyon, dans un quartier en ville ou il y a, comble de malchance, grave de dealer et de came, et en plus de ca je venais de me separé de ma femme qui m'avais laisser en plus de ca mon fils de 3ans sur les bras donc la garde...etant bien deprimé j'ai commencer a taper pas mal et de plus en plus...mais je bosser dur kan méme et je me mentais a moi-même en me disant que je ne tomberais pas vraiment dedans, que ca m'aider juste a me sentir mieux, oublié mes souffrances moral et moins déprimer, grosse erreur, et puis il y a eu les premières fois ou j'ai ressenti le manque, juste l'horreur quoi!!
Donc c'etais en 2005 et ca yé j'etais vraiment dedans, je tapais 5grm par jour en début de mois(c'étais la com a l'époque..)et me calmé vers le 20 du mois en passant au sub avec bien entendu 2jours horrible de sevrage..et en méme temp je continuais a éléver mon gosse du mieux que je pouvais car jamais je me suis laisser allais de ce coté la, c'est pas parce-que je suis dans la came que mon fils a pas tout ce qu'il faut, juste j'aurais bien plus de thunes si je les mettais pas dans la came c'est vrai(merci de pas me juger....)
En janvier 2007 j'ai rencontré un femme au top, et pour elle j'ai decidé d'arréter, j'ai reussi au bout d'un mois, non sans mal, j'avais TOUT arréter sub et hero, j'ai vachement morflé pendant 1mois mais je me sentais un autre homme, j'etais au top!...malheureusment ca c'est terminer en novembre 2007 avec cette femme et pas du tout a cause de la came, a cause d'un ex a elle mais ca on s'en fous, donc ben ouais j'ai recommencer direct et en puissance 10.....
Maintenant depuis je n'ai jamais réussi a re-arréter, a part parfois pendant 2 semaines, je ne tape pas des masses mais quand méme l'envie et trop forte, je n'arrive pas a vivre sans, quand j'en prend je suis au top malheureusment et je sais que c'est béte mais j'ai une très forte impression d'ennuie mortel et de dégout de la vie quand je tape pas...je pense a faire une vrais cure de desintox mais je pense que ca servirais a rien vu le quartier ou j'habite ou dés que je sors je crois toujours les mémes tétes, les tox avec qui je prend et les dealers par dizaines et c'est du véridique...
Voila en espérant que certains se reconnaitrons un peu dans mon histoire. a bientot

Hors ligne


2deal 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 01 Feb 2014
Messages: 14
Salut fk69, je te comprends car il est vrai (pour moi) étant de vaise (9e) très difficile de faire comme si il n'y avait rien, de toute façon toutes les villes sont maintenant touchées, trop demande pour les drogues, la FRANCE fait partie du top 10 thinking

Hors ligne


virtualfacto
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Fr
Date d'inscription: 26 Mar 2013
Messages: 194
Blogs
slt!

ok, se fournir, en bonne meu, impliquant d'avoir un bon paquet de thune, de se fournir à  des plans qui par definition ne sont qu'aléatoires (suis pas de Paris) car fournis par des mecs qui cherchent avant tout faire du pognon, et pas fournir la meilleure qualité de prod.
Si les dealers étaient des assistants hospitaliers, pétris d'empathie pour les consommateurs, ca se saurait. C'est quand même des gars qui te claquent un coup de tazer si tu critiques leur truc (de + en + souvent).
Bref, tomber sur de la qualité en dents de scie, et sur tout  ce que ca implique, sans oublier les rapports de couple. Taper seul n'implique que soi, mais en couple, et/ou avec des enfants, c'est deja plus le meme délire, et fait forcément que l'on est plus autant dispo pour 's'assumer'. Genre t'es en keum à  l'heure ou tu dois aller chercher es gamins à  l'école!! Tu fais quoi? en chien le matin, faut qd meme se saquer pour les conduire. Peu peuvent se targuer d'être chargé 365jrs/an, et de pouvoir vivre notrmalement au quotidien.

De plus, comme le dit Bicicle, pécho tous les jours de 20 à  40€, ca te ramène à  quasi un SMIC par mois.
Donc quand tu additionnes toutes les contraintes, comme celle aussi de se faire exploser par son/sa compagne(on) qui se supporte plus de voir les mini pupilles et les piquages de nez de son keum (légitime), ca fait beaucoup. Beaucoup de choses à  perdre, pour au final, pas grand chose à  gagner.

Ajoutons la santé, qui en prend forcément un coup, que ce soit par les veines qui sclérosent, les dents qui pourrissent, les effets secondaires de la metha, genre bouffées de chaleur façon dame ménoposée (galère quad t'es un mec de 30piges!!), prise de poids, etc, etc.

Au final, ca fait bcp de contraintes pour au final, avec l'accoutumance, devoir se restreindre sous peine de s'envoyer un G complet sans pour autant le sentir, et donc rester encore plus frustré, et n'avoir qu'une envie, aller racheter, envers et contre tout, quelle qu'en soit les conqéquences. des crédits conso à  la cofidis, c'est tellement facile de sortir des thunes avec une tite carte en plastique.

C'est vrai que lorsque je lis les posts de Ziggy, je suis envieux de voir comment il gére, après sa situation n'est peut être pas celle d'autres. En tout cas, j'ai rarement vu des UD pouvoir rester sur une gestion au quotidien, et sur le long terme. Moi, impossible de gérer comme ca.
  Et de ce que j'ai vu, bien peu savent le faire, même avec l'expérience. Je pense qe l'on est pas tous égaux devant la dépendance, qu'il y a peut être un petite frange des consommateurs qui peuvent savoir gérer le truc, mais genre 1%

Par définition, c'est compulsif. Heureusement que la ou je vis, il n'y en a pas (enfin peu, j'imagine, mais je ne cherche pas, trop risqué ici). Le seul plaisir, c'est de choper un 5g, une ou 2 fois l'an qd je rentre à  Lille, un peu comme les vacances, quoi, si c'était tous les jours, ce serait moins fun! Mais l'héro, c'est pas le club med!!
C'est même un putain de sacerdoce, comme enfiler une soutane et se lier à  elle jusqu'à  la mort, comme un prêtre qui fait vœu de chasteté, avec la trique tous les matins. en espérant au bout du compte, ne pas s'être trompé.
Parler de maîtise de conso et de came, c'est un peu comme rouler à  90km/h avec une porsche de 500ch sur une autoroute vide: frustration extrème.

J'essaie de me dire qu'au final, je fais le choix de consommer car de tte facon, je n'arrive pas à  passer à  autre chose, même si je ne tape presque plus, dans ma tête, je reste un héroïnomane, et ca, je crois que ce sera jusque la fin de mes jours. Autant l'assumer.

Une question me vient à  l'esprit: sur ce fofo, combien de personnes consommant de la came, ne regrettent pas leur première prise, ou du moins ne regrettent pas leur "état" de consommateur d'héro. Qui repasserait le pas, en ayant conscience de toutes les implications qui s'en suivront??
en toute honnêteté!
sur ce, bon dimanche! en chien, ou bien raide, take care.
Psychoactivement votre

Dernière modification par virtualfacto (10 février 2014 à  20:27)

Hors ligne


Bicicle
Rat de laboratoire
100
Date d'inscription: 08 Aug 2011
Messages: 1701
Blogs
Ben écoute, après il faut pas rentrer dans une diabolisation ou quoi qui ne sert strictement à  rien, mais c'est vrai qu'il faut savoir regarder sa situation objectivement, sans enjoliver ou exagérer les choses.

Moi, à  titre personnel, je sais pertinemment que l'héro je n'arrive pas à  gérer. D'une part financièrement, je n'ai tout simplement pas les moyens de me payer une consommation journalière sans tomber dans l'illégalité (ce qui ne me convient pas du tout et ne correspond pas du tout à  la vie que je souhaite mener), et ensuite, quand je consomme, je shoot, et je n'arrive pas à  me contrôler.

J'avais rechuté il y a un an et demi à  peu près après être partie au Plat pays pour chopper (cf mon blog), à  base de 20 grammes en un mois, j'ai complètement perdu pied, je me suis laissée aller à  ne faire rien d'autre de ma journée que shooter jusqu'à  piquer du nez et me réveiller quelques temps après en me disant que "merde, j'étais toute seule, si j'avais fait une OD, on m'aurait retrouvée 3 mois plus tard en décomposition allongée au milieu de seringues et d'un gros pochon d'héro".

J'allais plus en cours, je voyais plus personne, etc. Après ça je me suis auto-sevrée avec le sub (que je shoote toujours), mais même si je le shoote, il me permet de vivre normalement, dans le sens où je continue mes études, etc, et comme ça fait pas d'effet (ou alors si peu), j'ai pas la compulsion de shooter toute la journée, loin de là , donc ça me coûte entre 2 et 4 plaquettes au black par mois, soit 40 à  80 euros par mois, ça va !!


Bref, moi, à  titre très personnel, je n'arrive pas à  gérer l'héro. Et quand bien même quelqu'un arriverait à  gérer tout en restant dans la légalité (avec un salaire de cadre sup alors), il y aurait encore la répression de la consommation qui pourrait tout foutre en l'air...

PS : Ziggy nous a pas dit comment il gère niveau tune, mais j'avais lu dans un autre post qu'il disait avoir claqué son épargne de 10 000 euros et avoir des dettes, des galères etc. C'est aussi à  prendre en compte quand même.

Dernière modification par Bicicle (09 février 2014 à  16:07)


"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne


virtualfacto
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Fr
Date d'inscription: 26 Mar 2013
Messages: 194
Blogs
Cela me fait penser à  un reportage sur Françoise Sagan, ou elle disait ne jamais partir en vacances sans ses 100g de meumeu et idem pour la CC.
C'est clair que vivre sa consommation, sans pb de thune ni d'approvisionnement, c'est le pied.
Je crois que la personne la plus âgée en France est une mamie asiatique (Viet je crois) qui vit sous methadone, âgée de plus de 80 piges, et accro à  l'opium quasi toute sa vie.
Ce qui voudrait dire que si on garde une bonne hygiène de vie, en général, avec des produits peu coupés par de la merde, on peut vivre avc sa dépendance relativement pèpère pendant pas mal de temps.
Mais bon, c'est la théorie!
Ce qui abime le plus, au final, c'est certainement la repression et tout ce qu'elle implique derrière!

Hors ligne


Bicicle
Rat de laboratoire
100
Date d'inscription: 08 Aug 2011
Messages: 1701
Blogs
Ah tiens c'est bien que tu parles de produit non coupé !! Car c'est, tout comme le besoin d'argent, un élément essentiel du débat !! J'avais lu le livre de Keith Richards, Life qui est son autobiographie, où il raconte justement entre autre sa conso de drogue par le passé..

En ce qui concerne l'héro, à  l'époque, il me semble que c'était légal aux USA (je sais plus les dates exactement), en tout cas il se fournissait en fioles d'héroïne pharmaceutique uniquement. Il le dit lui même, c'est la qualité du produit qui l'a préservé à  long terme ! Et aussi son mode de consommation selon lui, en effet il ne shootait jamais en intraveineuse, toujours en intramusculaire, mais dans l'ensemble il shootait rarement, il prenait surtout en snif ou fume.

Et après, il raconte qu'il a fini par se sevrer. Mais ce qu'on retient de son histoire, c'est qu'il avait les moyens (multimillionnaire au moins 100 fois le gars), un accès à  de l'héro de qualité pharmaceutique et mode de conso pas en IV : surtout du sniff.

Quant à  Sagan que j'adore, j'avais lu plusieurs biographies d'elle, notamment une de Marie Dominique Lelièvre, Sagan à  toute allure (Super ! Passionnant à  lire, à  toute allure comme le dit le titre !) : elle a très vite gagné de très grosses sommes d'argent avec ses bouquins, donc elle avait les moyens elle aussi... Et donc elle s'achetait sa coke par centaines de grammes sans problèmes... Elle ne comptait jamais sa thune et a tout claqué jusqu'au dernier centime. Elle a fini malheureusement seule et un peu grabataire, endettée (1,5 million d'euro et quelques de dette !!!), et je crois qu'elle consommait encore dans ses derniers instants...

C'est de très bons exemples que tu cites, car tous deux, drogués notoires, avaient largement les moyens de leur défonce, et le premier avait accès à  de l'héro pharmaceutique, et selon lui même, s'il est encore là  c'est parce qu'il a arrêté. Et la seconde n'a pas arrêté la coke, elle a malheureusement fini avec une santé très détérioriée, dans la solitude et de gros soucis financiers, je sais pas s'il y a un lien de cause à  effet dans son cas, mais en tout cas elle ne se souciait pas de l'argent, elle claquait tout, et consommait la C à  outrance.

Dernière modification par Bicicle (09 février 2014 à  17:36)

Reputation de ce post
 
Keith Richrads est anglais, de Dartford, com Mick.C au RU les ordos H&C jusk1968

"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne


virtualfacto
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Fr
Date d'inscription: 26 Mar 2013
Messages: 194
Blogs
Bien vu, ca interpelle!

Hors ligne


noibé 
Psycho sénior
000
Lieu: Entre le 93 le92 ,75 et en GAV
Date d'inscription: 30 Jan 2013
Messages: 786
Blogs
Ça me fait doucement marrer quand j entends quelqu'un gérer soi disant sa coso,que ça soit coke ou héros d'ailleurs,en général les mecs te disent pas toutes leurs galères,genre ils disent qu'aujourd'hui ils vont pas pécho c qil ont pas de tunes,ces 2 drogues et la méthamph que j'ai du l'occasion de goûter en Asie ne sont pas gerables,faut arrêter les conneries,ça fait des années que je suis à  fond dedans et j'arrive pas a arrêter,c si bon et si craignos en même temps,un mec qui fout 10000€ la dedans vs appellez ça gérer vous?  Noibé

Hors ligne


noibé 
Psycho sénior
000
Lieu: Entre le 93 le92 ,75 et en GAV
Date d'inscription: 30 Jan 2013
Messages: 786
Blogs
Savez vous que des scientifiques ont fait une expérience avec l'hero et la coke en mettant à  dispo à  des souris divisées en 2 groupes:un groupe avait libre accès à  l'hero et le second groupe libre accès à  la coke : au bout de 15 jours celles qui avaient accès à  la coke étaient toutes mortes tellement elles en ont pris compulsive ment..par contre celle à  l'héroïne étaient encore toutes vivantes,chaque étant libre d'en tirer ses propres conclusions.amicalement,noibé

Hors ligne


Bicicle
Rat de laboratoire
100
Date d'inscription: 08 Aug 2011
Messages: 1701
Blogs
Ben oui, c'est pour ça que l'héro pharmaceutique délivrée dans un centre par exemple peut vraiment aider les consommateurs. En Suisse, je crois que ça marche plutôt bien sur le peu de personnes qui y ont accès (des toxicomanes au long cours qui ont déjà  essayé en vain les traitements de substitution avant).

Ca enlèverait le problème de l'argent qui est central selon moi.. Soit t'es cadre supérieur et t'as accès à  du bon produit, mais la majorité de ton salaire part dans la came, le reste le loyer, et le reste ? ben t'as plus de vie à  part la came à  moins de réussir doser précisément la quantité que tu consommes et pas augmenter ta tolérance.. Mais alors en shoot c'est chaud ! Soit tu pars dans l'illégalité et là  tu risques gros : prison et compagnie sont quand même pas des issues souhaitables... C'est l'enfer ! Et c'est la porte ouverte à  la marginalisation car ça complique l'accès au travail etc.

Bref, à  moins d'avoir une délivrance d'héroïne médicalisée, ou bien de la came de fou et être très riche à  la Keith Richards etc... Ca me paraît chaud de vivre à  long terme dans une addiction quotidienne à  l'héro dans le régime actuel prohibitionniste... Mais y'a peut-être des exemples..

En tout cas, moi à  titre perso j'y arrive pas, c'est aussi ça qui m'a détournée de l'héro finalement, c'était pas possible que toute ma thune y passe, j'étais dégoutée de claquer autant d'argent dedans. Limite même la thune a eu plus d'impact que la santé dans mon cas..

Dernière modification par Bicicle (10 février 2014 à  16:04)


"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

  14
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Apprendre à vivre sans ?
par Neyt, dernier post 15 juillet 2017 à  21:14 par Syam
  2
[ Forum ] Fumer - URGENT : Fumer de l'hero sans savoir?
par Nirvana2, dernier post 30 mars 2018 à  14:13 par Torkem
  4
  [ PsychoWIKI ] Injection heroine brune en photos
  [ PsychoWIKI ] Héroïne, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
12352 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
10381 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Particier à l'étude sur les liens entre deepweb et usage de drogue
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 11hCommentaire de RandallFlag (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 7jCommentaire de Sebdo (80 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin juillet 2019 ?
    04 août 2019Commentaire de Rick (142 réponses)
     Forum UP ! 
    Mélange de molécules
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Utilisation du Lotus bleu
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Extra Tramadol sous BHD 3 mg
    Il y a moins d'1mn
    2
    Commentaire de ismael77 dans [Buprénorphine (Subute...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Extraction - Question pour l'extraction du tramadol, quels cachets utiliser ?
    Il y a 38mnCommentaire de Chêne dans [Tramadol...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Baser - A mon avis il me faut un peu plus de pratique !
    Il y a 53mnCommentaire de Marla Singer dans [Cocaïne-Crack...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Expériences - Récupération d' un speed qui a mal tourné
    Il y a 4hNouvelle discussion de tebar dans [Speed-Amphétamines...]
     Forum 
    Légalisation - Légalisation de toutes les drogues
    Il y a 5hCommentaire de Meumeuh dans [Actualités...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Première fois - Bad trip , besoin de réponse
    Il y a 5hCommentaire de padinspi dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Candy flip (LSD + MDMA) - [TR] Candy flip dans les bois
    Il y a 6hNouvelle discussion de WeAreGolden dans [LSD 25...]
     Forum 
    Le Mexique en passe de dépanaliser l'usage récréatif de cocaïne
    Il y a 6h
    1
    Commentaire de Meumeuh dans [Actualités...]
    (8 réponses)
     Blog 
    Particier à l'étude sur les liens entre deepweb et usage de drogue
    Il y a 8h
    1
    Commentaire de Zozie dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (7 commentaires)
     Blog 
    Tentative de meurtre pour un 30e de teuchi.
    Il y a 17hCommentaire de CoachMigui dans le blog de ismael77
    (13 commentaires)
     Blog 
    Arrêter l'IV
    Il y a 23hCommentaire de Thelma dans le blog de Thelma
    (2 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Orobupré
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    elChapo, Envy, Codequentus, kanatekitanimo nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     1cP-LSD remplaçant du 1P et 1B.
    par Alexcidyk, le 25 Aug 2019
    Rebonjour tout le monde ! ??? Alors voici mon experience au sujet du 1cp lsd . Nous etions 3 ,un debutant n'ayant jamais experimenté le lsd , ainsi que moi et un amis assez fanatique de cette molecule . Pour assurée une bonne cohesion avec tout ce qui allait se passez autour de nous dans les pr...[Lire la suite]
     Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous comment !
    par Brakasse, le 17 Aug 2019
    Quel a été la prise de conscience ? Je déteste fumer de base, je tousse, ça pue, ça reste sur les vêtements et les murs donc c'est tout naturellement que je me suis tourné vers cette nouvelle méthode Quels types de consommateurs de cannabis etiez vous (récréatif, thérapeutique, journa...[Lire la suite]
     Ce fameux Tochka Market
    par Landove, le 24 Aug 2019
    Salut à tous je viens ici rapporter un scam, une grosse arnaque de la part du market Tochka sur le DW. Alors ça fais un moment que je l'utilise ce market et à part au début j'ai eu 0 problèmes. Au début sur 2 commande j'ai fait l'erreur de pas me renseigner sur le profil du vendeur (zéro revi...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Exact. il ferait mieux d'accompagner et soigner plutôt que ns criminaliser - MM dans [forum] Le Mexique en passe de dépanaliser l'usage récréatif de cocaïne
    (Il y a 6h)
    Tout à fait d'accord pps dans [forum] J'ai trouvé ça dans la chambre de mon ado HELP
    (Il y a 8h)
    Tout est bien qui finit bien // vaut mieux prévenir que guérir en même temps. Pp dans [forum] J'ai trouvé ça dans la chambre de mon ado HELP
    (Il y a 8h)
    Travail de psychonaut! Ocram dans [forum] 1cP-LSD remplaçant du 1P et 1B.
    (Il y a 8h)
    toujours le mot juste hyrda dans [forum] Sevrage psychologique: comment faire face à l'ennuie
    (Il y a 9h)

    Pied de page des forums