dépendance psychologique amphétamine 4-FA

Publié par ,
17044 vues, 12 réponses
avatar
raatus homme
Psycho junior
Inscrit le 06 Oct 2013
251 messages
Bonjour,
J'aurai besoin de votre aide pour m'aider à  séparer ce qui est lié à  l'amphétamine et ce qui est de ma responsabilité.
Voilà  en faisant rapidement, j'ai consommé de façon un peu épisodique sur 10 ans. Parfois longtemps sans rien prendre.

Un jour j'ai du tomber sur quelque chose qui m'a excité alors que j'étais high et depuis chaque consommation de speed (4-fa) me plonge dans ce genre d'état. Je reste chez moi à  regarder des pornos et à  me masturber mais de façon violente et durant des heures. Ce qui abouti à  des dommages physiques et ensuite je regrette, je me dis plus jamais.

Ce n'est pas l'effet du produit qui me manque, mais le plaisir sexuel pris avec. J'ai lu sur des articles canadiens et américain que la dépendance sexuelle associée à  la méthamphétamine était pour beaucoup d'utilisateurs un facteur décisif.

Apparemment je dois faire parti de ce type d'utilisateur, parce que ma dernière consommation date de 1 an et demi.
J'ai l'impression que c'est du au 4-FA vu certains rapports, parce que ni la mdma, ni la cocaine, le speed et la M1 m'avaient fait ça. Est-ce que pour ceux qui ont déjà  pris le 4-FA ont cette augmentation de la libido aussi, ou c'est moi qui est associé les deux ?

Hors ligne

 

avatar
@lex homme
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
Inscrit le 24 Feb 2014
718 messages
Salut,

Je ne saurais te répondre n'ayant jamais pris de 4-FA, mais pourquoi ne pas changer de mollécule, avec tout les RC amphét qu'il existe ? En prenant le soin de lire des TR pour en trouver un qui n'augmente pas la libido, ce qui diminuerai (enfin stopperai meme) tes "soucis" (regrets, dégats physiques).

D'ailleurs ca te permettrais de voir si c'est toi qui associe ce genre de mollécules au sexe/a une augmentation de la libido, ou si c'etait le prod qui provoquait ca sur toi. Ce qui te permettrait de prendre du 4-FA que quand t'en as envie avec un(e) partenaire (si c'est bien le 4-FA qui augmente ta libido) et le reste du temps un autre RC non aphrodisiaque !

Prends tout ce que je dis avec des pincettes, je ne connais que peu le monde des RC, je n'en ai testé que peu et a petites doses, donc j'evite en general les posts sur le sujet, mais là , ca me parait logique comme conseil, que de changer de RC en espérant ne plus avoir cet effet indésirable (puisque tu dis regretter par la suite).

Dans mon cas, c'est mes débuts a l'heroine, qui augmentait ma libido tres fortement, qui ont parfois été problématiques (rapports longs, qui parfois pouvaient devenirs douloureux, et quand j'etais seul, idem, orgasme dur a atteindre donc pas cool.) bien que la majorité du temps, vu que j'etais en couple, j'en profitais largement -et madame aussi, puisque meme aprés notre rupture elle trompait son nouveau mec avec moi réguliérement lol- . Aprés avec le temps, ca a eu l'effet inverse, ca a baissé un peu ma libido, bien que c'etait pas autant que chez certaines personnes quand meme, moi j'ai toujours reussis a avoir des rapports, bien que laborieux parfois.

Du coup j'peux comprendre ta situation, parce que moi aussi j'avais associé pendant un temps la prise de came au sexe. Meme quand j'etais pu en couple, j'avais une nana "sexfriend" comme on dit maintenant, avec qui j'couchais réguliérement. Mais c'etait des rapports de plusieurs heures et les lendemains etaient parfois douloureux physiquement. Mais seul comme je disais, c'etait vraiment pas cool, car masturbation "intensive" pour essayer de jouir, parce que de prendre de la came etait forcément associé au sexe pour moi. Et vu que j'avais pas un plan chaque soir hein ... Bref, en espérant avoir été utile.

Hors ligne

 

avatar
mikykeupon homme
Modérateur à la retraite
Inscrit le 10 Mar 2009
9631 messages
Pour ma part un bon nombre d'amphet stimul ma libido, tant que je n'en abuse pas et que mon corps conait le produit. Mais je 'en prend pas tous les jours, pour ainsi dire uniquement les week-ends, et encore, je fait une pause depuis presque 3 semaines.

Sinon pourquoi ne vas-tu pas voir unE prostituéE avant ta session ? Ton désir sera peut-être calmé...

Hors ligne

 

avatar
raatus homme
Psycho junior
Inscrit le 06 Oct 2013
251 messages
Merci pour vos conseils et explications.
Pour clarifier le 4-FA semblerait avoir une action sur le toucher si bien que le contact sexuel est agréable. C'est physique. Il n'y a pas du tout le côté aware des stimulants.
Les autres stimulants, je peux me concentrer et être passionné à  écrire, jouer d'un instrument, tout est plus grisant, idem le sexe mais rien à  voir avec le 4-FA.

J'aimerai pouvoir retrouver cette ivresse (avec cette fois une trip-sitteuse de mes amies), mais vu que les deux dernières fois ça a fini à  l'hôpital, dont une ou le chirurgien a du sortir son couteau pour réparer les conneries, je me suis super méfiant.

Je flippe aussi de pirater encore mon système de récompense comme ça, ça m'emballe pas spécialement cette idée.
Je sais pas les gens qui "slam" ils sont peut-être aussi accroché à  cette sensation là , celle du combo sexe+produit.

Hors ligne

 

avatar
mikykeupon homme
Modérateur à la retraite
Inscrit le 10 Mar 2009
9631 messages
Là  je pense qu'il vas falloir essayer de faire une petite pause de quelques semaines.

Hors ligne

 

avatar
Tomboy
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 13 Apr 2013
1006 messages
Pour avoir "slamé"(dans un contexte lesbien) avec des cathinones (méphédrone, 3 mmc...) et de la MDMA. Je dirais qu'on devient autant accro au sexe qu'au produit, les 2 fonctionnent bien ensemble. Et comme tu le dis, le toucher, les sensations sont différentes sous l'effet des produits. J'ai connu quelqu'un que ça rendait très violent, il a essayé de violer une fille sous l'effet d'un de ces produits, tellement il était remonté et avait envie de "tirer sa crampe"...C'est peut-être un cas extrême, mais ça prouve que certains prods agissent fortement sur les pulsions sexuelles. Comme Miky, je ne peux que te conseiller de faire une bonne pause...Et dans l'avenir essaye peut-être d'autres prods plus soft, qui agissent moins sur le physique...Prends soin  de toi.

"Mieux vaut être une exactitude dans la marge qu'une erreur dans le texte..."

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
Inscrit le 15 Sep 2006
16690 messages
raatus,
dans ce témoignage : https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 83#p127559

Tu as quelqu'un qui utilise la 4-FA pour slammer. Ca doit donc etre un aphrodisiaque aussi !

Pierre

Hors ligne

 

avatar
Oxymoron homme
Banni
Inscrit le 10 Jan 2017
285 messages
Laisse tomber, avec mon ex copine sous 4-fa on faisait l'amour pendant des heures, et la sodomie passait bien pour elle sous cette molécule  gne  drogue-peace

"Pas un jour sans une ligne" Sartre

Hors ligne

 

splinK homme
PsychoHead
Inscrit le 31 Oct 2014
1116 messages

raatus a écrit

Bonjour,
J'aurai besoin de votre aide pour m'aider à  séparer ce qui est lié à  l'amphétamine et ce qui est de ma responsabilité.
Voilà  en faisant rapidement, j'ai consommé de façon un peu épisodique sur 10 ans. Parfois longtemps sans rien prendre.

Un jour j'ai du tomber sur quelque chose qui m'a excité alors que j'étais high et depuis chaque consommation de speed (4-fa) me plonge dans ce genre d'état. Je reste chez moi à  regarder des pornos et à  me masturber mais de façon violente et durant des heures. Ce qui abouti à  des dommages physiques et ensuite je regrette, je me dis plus jamais.

Ce n'est pas l'effet du produit qui me manque, mais le plaisir sexuel pris avec. J'ai lu sur des articles canadiens et américain que la dépendance sexuelle associée à  la méthamphétamine était pour beaucoup d'utilisateurs un facteur décisif.

Apparemment je dois faire parti de ce type d'utilisateur, parce que ma dernière consommation date de 1 an et demi.
J'ai l'impression que c'est du au 4-FA vu certains rapports, parce que ni la mdma, ni la cocaine, le speed et la M1 m'avaient fait ça. Est-ce que pour ceux qui ont déjà  pris le 4-FA ont cette augmentation de la libido aussi, ou c'est moi qui est associé les deux ?

Salut, alors moi c'était pas le 4-FA, mais le 3MMC qui agit de manière similaireau niveau du cerveau.
Pareil que toi, je pouvais en taper jusqu'à 4h du matin et me faire des marathons de branlette pendant des heures.
L'a-pvp et l'a-php me plonge aussi dans un état d'excitation sexuel intense, à tel point que je me suis retrouvé à certaines soirées à m'isoler dans les chiottes pour me vider (c'est pas la même excitation par contre, mais c'est plus irrésistible je trouve).
Du coup je prends plus ces prods, car comme toi le cocaine et la MDMA ne me mettent pas une bitte dans la tête comme ça, et je profite mieux de mes soirées quand j'en prends occasionnellement :)

Hors ligne

 

avatar
Oxymoron homme
Banni
Inscrit le 10 Jan 2017
285 messages
De toute façon ça bouffe tellement le cerveau le 4-fa, ça puise a fond dans les systèmes de sérotonine surtout.
Encore un DRI comme l'ethylphen tu peux binge une semaine avant de dormir.

"Pas un jour sans une ligne" Sartre

Hors ligne

 

splinK homme
PsychoHead
Inscrit le 31 Oct 2014
1116 messages

Oxymoron a écrit

De toute façon ça bouffe tellement le cerveau le 4-fa, ça puise a fond dans les systèmes de sérotonine surtout.
Encore un DRI comme l'ethylphen tu peux binge une semaine avant de dormir.

Ouais enfin après c'est comme tout faut pas en abuser wink
la MDMA ça te bouffe encore plus le cerveau à ce compte là wink

Hors ligne

 

avatar
Oxymoron homme
Banni
Inscrit le 10 Jan 2017
285 messages
Cest kiff kiff, j'attend de prendre Quelques  g d'eph. Cette

"Pas un jour sans une ligne" Sartre

Hors ligne

 

avatar
mikykeupon homme
Modérateur à la retraite
Inscrit le 10 Mar 2009
9631 messages
D'après mon expérience personnelle, l'ETH tapent plus sur les nerfs pour un dosage équivalent que la MDMA, la redescente peut-être sévère en cas d'abus, mais je n'ai jamais ressenti le grand vide qui survient souvent quelques jours après une prise de MDMA.
Après à l'époque où je prenais beaucoup de MDMA je n'ai jamais pesé ce que je prenais, mais aujourd'hui je peux à peu près faire la comparaison entre les 2 au vue de mes nombreuses expériences avec ces 2 substances.

Concernant le 4-FA, je n'en ai jamais pris mais les personnes que j'ai vue sous l'effet de cette substance ne me donnaient pas l'impression d'être sous effet d'un stimulant. J'avais l'impression que le coté ampato l'emportait.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Expériences - 4-FA (4-fuoro-amphetamine) la grosse discussion
par pierre, dernier post 18 octobre 2017 par Yog-Sothoth
  46
logo Psychoactif
[ Forum ] [AIDE]J'ai envie de retenter LE 4-FA (fluoroAmphétamine)
par MysName, dernier post 16 août 2017 par Anonyme7126
  2
logo Psychoactif
[ Forum ] Drogue info - 2-FA, 3-FA, 4-FA, qui a testé ?
par pierre, dernier post 18 octobre 2017 par Oxymoron
  20
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] 4-FA (4-fluoroamphetamine), effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Amphétamine-Méthamphétamine, effets, risques, témoignages

Pied de page des forums