Au-delà  des cannabinoïdes : les flavonoïdes, terpènes et terpénoïdes / PsychoACTIF

Au-delà  des cannabinoïdes : les flavonoïdes, terpènes et terpénoïdes

Publié par ,
31617 vues, 17 réponses
filousky 
Modérateur
France
10400
Inscrit le 14 Dec 2008
9840 messages
Blogs
Chaque variété à  son propre arôme et son propre effet. Cette signature unique n'est pas seulement le résultat des cannabinoïdes, mais elle est aussi due à  des molécules moins connues : les flavonoïdes, les terpènes et les terpénoïdes.

Certaines variétés sont sédatives, d'autres énergisantes, certaines vous emmènent vers le pays de l'euphorie, certaines sont très efficaces comme analgésique naturel, certaines ouvrent un flot d'inspiration dans votre cerveau et d'autres offrent un peu de toutes ces caractéristiques. Mais les cannabinoïdes ne sont pas les seuls à  être responsables pour ces différents effets : d'autres molécules moins connues, les flavonoïdes et les terpénoïdes jouent un grand rôle dans l'arôme et les effets d'une variété.
Souvent, la qualité d'une variété est mesurée par son contenu en THC et, bien sûr, quelques bouffées d'une bonne herbe avec une bonne quantité de THC fait sont effet. Mais c'est une approche trop concentrée sur un seul composant, le THC dans ce cas. Cette même fixation se retrouve dans le monde pharmaceutique et son obsession pour le « principe actif ». Que ce soit le THC ou la vitamine C, beaucoup des travaux du siècle dernier concernaient l'isolation du composant actif et son extraction de son environnement naturel. Et il existe de bonnes raisons pour ce mode de pensée : il permet un dosage plus précis et une standardisation de la qualité. La recherche est plus facile sur un seul composant, éliminant ainsi les interférences des systèmes naturels complexes. Enfin, l'isolation des composants actifs permet de rendre le procédé rentable, ce qui est bien plus difficile avec des préparations naturelles.
Tout le monde s'accorde à  dire qu'une bonne tête est plus qu'un simple niveau en THC. Actuellement, les cannabinoïdes sont bien connus et le CBD est devenu le deuxième « ingrédient actif » le plus important. Mais ce que cette approche ignore, c'est qu'une bonne herbe est un équilibre complexe entre tous les ingrédients, plutôt qu'un simple pourcentage d'un composant isolé. Ceci est particulièrement vrai dans le cas d'une plante complexe comme le cannabis, qui produit plus de 220 composants. Environ 85 d'entre eux sont des cannabinoïdes, 120 autres sont appelés terpènes et 20 autres sont des flavonoïdes.

Que sont les flavonoïdes ?

L'odeur et le goût uniques d'une variété de cannabis sont produits en partie par ses flavonoïdes, des molécules aromatiques. Certains flavonoïdes, comme la quercétine, la lutéoline et le kaempférol, sont naturellement présents dans beaucoup de plantes différentes. Mais les flavonoïdes uniques au cannabis sont appelés cannaflavines, et il font plus que sentir bon, ils sont actifs d'un point de vue pharmacologique. Par exemple, la cannaflavine A a démontré son action anti-inflammatoire en inhibant la molécule inflammatoire PGE-2, et elle le fait 30 fois plus efficacement que l'aspirine.
De même que le CBD, les flavonoïdes modulent également les effets du THC. Grâce à  de complexes mécanismes biochimiques, les flavonoïdes interagissent avec de nombreux sites de l'organisme. Certains interagissent avec les récepteurs estrogènes, d'autres agissent comme de puissants antioxydants ou inhibent des processus enzymatiques.

Que sont les terpènes et les terpénoïdes ?

Les terpènes apparaissent naturellement et en abondance chez l'homme, les plantes et les animaux, souvent pour éloigner les parasites. Tout comme les flavonoïdes, les terpènes émettent également de forts parfums et odeurs. Les terpènes sont des molécules volatiles qui s'évaporent facilement et qui contribuent à  la constitution de l'arôme des têtes. La recherche a découvert que les terpènes étaient psychoactifs et qu'ils contribuaient à  l'effet général d'une variété. Ils provoquent un large éventail d'effets : sédation, anti-anxiété, anti-inflammatoire, et bien d'autres.
Peut-être est-ce une surprise, mais jusqu'à  30 % de la fumée du cannabis est composée de terpènes et de terpénoïdes.
La différence entre les terpènes et les terpénoïdes est que les terpènes sont de simples hydrocarbures alors que les terpénoïdes comportent des groupes fonctionnels additionnels. Dans la nature, les hydrocarbures simples comme les terpènes sont souvent des matériaux de construction pour de plus grandes et complexes molécules, comme les stéroïdes, les pigments et vitamines. Dans le cannabis, les terpènes et le THC ont un précurseur biochimique en commun, le géranyl phyrophosphate, qui est développé dans les glandes à  résine de la plante, et qui évolue ensuite pour donner les cannabinoïdes et les terpènes.
Tout comme beaucoup d'autres fleurs et plantes à  l'odeur prononcée, le cannabis développe ces terpènes pour attirer les insectes bénéfiques et pour repousser les prédateurs. De nombreux facteurs, dont le climat, le temps, le niveau de maturité de la plante, les engrais utilisés, le type de sol dans lequel la plante pousse et même le moment de la journée ont tous une influence sur le développement des terpènes de la plante.
La grande diversité d'arômes dans les variétés de cannabis est déjà  impressionnante, mais la caractéristique la plus fascinante des terpènes est leur capacité à  interagir avec les autres composants actifs de la plante. Les terpènes peuvent modifier la façon dont le THC passe à  travers la barrière hémato-encéphalique. Mais leur influence s'étend jusqu'à  la régulation de neurotransmetteurs comme la dopamine et la sérotonine, en altérant leur taux de production et de décomposition, leur mouvement et leur disponibilité pour les récepteurs.

Alors que plus de 100 différents terpènes et terpénoïdes ont été identifiés dans le cannabis, nous ne listons ci-dessous que certains parmi les plus importants. Voici donc une courte liste de terpènes, avec leur arôme et leurs bénéfices médicinaux.

Bornéol
Arôme : Épicé - Menthol, camphre
Effets: Sédatif, calmant
Valeur médicale : Utilisé en médecine traditionnel chinoise en tant que moxa, aussi pour réduire le stress.
Également présent dans : Cannelle, galanga, et absinthe
Variétés riches en Bornéol: The church, Diamond Girl, Green-o-matic

Carène
Arôme: Doux - cèdre, piquant
Effets: inconnu
Valeur médicale : En aromathérapie, utilisé pour assécher les fluides excessifs, les larmes, les nez qui coulent, les flots menstruels et la transpiration en excès
Également présent dans : Cèdre, pin, romarin
Variétés riches en Carène: El Nià±o, Lemon Skunk, King’s Kush

Caryophyllène
Arôme : Épicé - doux, sucré, boisé
Effets : inconnu
Valeur médicale : anti-inflammatoire et analgésique. A hautes doses, bloque les canaux ioniques du calcium et du potassium. L'un des composants qui contribue au piquant du poivre noir.
Également présent dans : Poivre noir, houblons, lavande, romarin, clou de girofle, origan.
Variétés riches en Caryophyllène : Arjans Haze #2, Super Silver Haze, Nevilles Haze

Eucalyptol
Arôme : Épicé - menthe, camphre
Effets : Recentrant, équilibrant et stimulant
Valeur médicale : Utilisé comme antitussif. Antibactérien, utilisé dans les bains de bouche et poudre pour le corps.
Également présent dans : Romarin, sauge, absinthe, basilic, arbre à  thé, camphre laurier
Variétés riches en Eucalyptol : Kings Kush, ChemDawg, Bubba Kush

Limonène
Arôme : Acide - Agrume (citron, orange, pamplemousse)
Effets : Réconfortant, rafraîchissant
Valeur médicale : Antibactérien, antifongique, anti-cancérigène, améliore l'humeur
Également présent dans : Agrumes, romarin, menthe poivrée
Variétés riches en limonène : OG Kush, Damn Sour, Diamond Girl, Super Lemon Haze, Jack the Ripper, Lemon Skunk

Linalool
Arôme : Sucré - Fleuri, agrumes, comme un bonbon
Effets : Réconfortant et sédatif
Valeur médicale : Aide contre l'anxiété, améliore l'humeur
Également présent dans : Plus de 200 plantes produisent du linalool ; Lavande, menthes, bois de rose, agrumes, sapins, et même certains champignons.
Variétés riches en linalool : Amnesia Haze, Grape Ape, G-13, Lavender, Deep Purple, LA Confidential

Myrcène
Arôme : Sucré - fruité, végétal, tropical, terreux
Effets : Sédation et relaxation
Valeur médicale : antimicrobien, antiseptique, analgesique, antioxydant, anti-cancérigène, améliore l'humeur.
Également présent dans : Mangue, houblons, citronnelle, thym, guava, Pimenta racemosa, verbena et mercia
Variétés riches en myrcène : White Rhino, Sweet Mango Auto, K. Train, El Nià±o, Skunk #1, White Widow

Pinène
Arôme : Pin
Effets : Concentration mentale, vivacité, aide la mémoire, contrecarre certains des effets du THC
Valeur médicale : Broncho-dilatateur, aide contre l'asthme, antiseptique, antibiotique, repousse les insectes
Également présent dans : Aiguilles de pin, romarin, basilic, persil, aneth
Variétés riches en pinène: Trainwreck, Cheese, ChemDawg, Super Critical, Jack Herer, Bubba Kush, Super Silver Haze

Terpinéol
Arôme : Sucré - Floral, agrumes, lilas
Effets : Forte relaxation physique, responsable de l'effet « cloué au canapé » ?
Valeur médicale : inconnue
Également présent dans : Fleurs de pommier, orange
Variétés riches en Terpinéol: Money Maker, White Rhino, Superbud
Source : Zamnesia.fr

Source : cannabis-infos.org

Dernière modification par filousky (19 mai 2019 à  17:45)

Reputation de ce post
 
Je decouvre la vaporisation et du coup les terpenes. merci pour ces précisons.0
 
géant !!!
 
La classe/petit conton
 
autre titre possible: au delà des effets, le goût (et l'odeur)
 
J’étais passée à côté de ce post qui remet bcp de croyances en question (Stelli)

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
11831
Inscrit le 04 Aug 2014
7353 messages
Je me suis demandé quel était le meilleur moyen de réaliser une extraction pour conserver un max de saveurs, autrement dit les terpènes et les flavonoïdes.
Le séchage est une étape où les composés aromatiques se vaporisent. L'odeur des plantes qui sèchent peut-être très lourde en particulier les premières heures tant qu'elle n'a pas rendu son dernier souffle.
Pour extraire du hasch, vous pouvez le faire à  partir du moment où vos plantes sont sèches soit en tamisant à  sec, soit en tamisant dans de l'eau froide. Le tamis à  sec vaporise trop et durant l'opération, vos naseaux profitent de l'odeur qui se barre du hasch récolté.
Une extraction à  l'eau offre la possibilité de moins vaporiser ces terpènes.
En pratique, ce sont les deux techniques les plus répandues, j'esquive les techniques utilisant un solvant car elles ne respectent pas et ne restituent pas ou très peu les "aromatiques".
D'ailleurs, j'écarte également la notion de rentabilité ; l'idée est de préserver les aromatiques dans l'extraction.
Pour cela, une troisième option ouvre la voie.
Les plus grandes quantités d’arôme présentes dans les plantes se retrouve quand la plante est mure et surtout fraiche.
Certains utilisent congèlent l'herbe sèche (ou la manuc) afin de réaliser une extraction sur du matériel aux odeurs captives.
Une extraction dans l'eau froide semble par la suite s'imposer.
Il s'agit à  mon avis le meilleur moyen d'extraire tout ce qui constitue les arômes et les odeurs et participent au plaisir et à  l'alchimie des effets.
Je me demande si cette technique d'extraction offre le même ratio qu'une extraction classique à  l'eau froide mais sur des plantes sèches. (certains passent le matos au freezer avant de lancer l'extraction à  l'eau, mais en général ce sont des plantes sèches qui sont utilisées)

Dernière modification par Mister No (21 septembre 2016 à  10:51)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

puffandco
Nouveau membre
000
Inscrit le 27 Jun 2017
9 messages
une méthode qui commence à faire son petit bout de chemin chez l'oncle Sam est la "Rosin Tech"
quelques buds fraîchement cueilli directement sous une presse de 6 tonnes..

les flavonoïdes, terpènes et terpénoïdes seront aux rendez-vous smile

le résultat en image:


@filousky merci pour le sujet fort intéressant
Reputation de ce post
 
Une vidéo de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (filousky)

honni soit qui mal y pense

Hors ligne

 

groovie
Adhérent
Angola
200
Inscrit le 13 Feb 2016
5107 messages
Blogs
Sympa" l'huile" qui sort de la presse , même sans chauffe ! que c'est gras et collant  smile

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
10400
Inscrit le 14 Dec 2008
9840 messages
Blogs
J'ai vu faire et gouté du hasch home made par iceolator à partir de fleurs fraiches (non séchées) juste coupées pour l'extraction : très bon produit sous toutes les coutures.

Amicalement

Fil

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

anonyme000 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 17 Oct 2016
45 messages
Salut à tous,
Pour la rosin homemade je connais des mecs qui font ça homemade avec un fer à lisser mais j'ai jamais osé essayé y'en a pleins sur youtube je met une video pour illustrer

[youtube]https://www.youtube.com/embed/y7tWlc3vBa[/youtube]



Sa m'a l'air efficace et pas trop cher comme moyen d'extraction et plus "safe" qu'une extraction au gaz ou autres.

drogue-peace

Hors ligne

 

Tikalmaya 
Nouveau membre
000
Inscrit le 06 Jan 2018
16 messages

Mister No a écrit

.
Le séchage est une étape où les composés aromatiques se vaporisent. L'odeur des plantes qui sèchent peut-être très lourde en particulier les premières heures tant qu'elle n'a pas rendu son dernier souffle.

Dans une étude du Dr Paul G. Mahlberg intitulée THC (Tetrahydrocannabinol) accumulation in glands of cannabis (Cannabaceae), les chercheurs ont voulu savoir où passaient les cannabinoïdes pendant le processus de vieillissement et ils suggèrent qu'ils se volatilisent dans l'atmosphère avec les terpènes, ce qui signifie qu'une plante âgée -ou coupée trop tard - possède également moins de terpènes qu'une plante mature (trichomes translucides).

Voici le lien vers le post que j'avais créé sur ce sujet:
Trichomes translucides VS trichomes opaques et ambrés

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
11831
Inscrit le 04 Aug 2014
7353 messages
J'avoue qu'il y a matière à reconsidérer le moment de la récolte. thinking super merci-1

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

VIsioman 
Banni
France
200
Inscrit le 21 Mar 2019
128 messages
Blogs
cool Man !
un compatriote qui si connait aussi ...


“Ce n'est pas un gage de bonne santé mentale que d'être bien intégré dans une société profondément malade
JC

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
11831
Inscrit le 04 Aug 2014
7353 messages
Si vous souhaitez conserver l'intégralité des terpènes de la plante pas d'extraction et idéalement vaporiser.
Les terpènes se modifient avec ou sans solvant.
Le hascishéne se créée alors au detriment d'autrred composée.

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Vija 
Nouveau membre
400
Inscrit le 07 Mar 2019
21 messages
Salut,

Ce sujet me fait penser à un bouquin que je suis en train de lire : "Interpening" de Max Montrose.

L'auteur explique que la classification traditionnelle Indica/Sativa est à la fois imprécise (dues à des raisons à la fois historiques et sémantiques), mais qu'elle est très éloignée de la réalité du marché d'aujourd'hui, qui ne compte pour ainsi que des hybrides (la grande majorité des graines vendues aujourd'hui seraient des BLMD ou des NLMD, c'est à dire Broad Leaf Marijuana Dominant / Narrow Leaf Marijuana Dominant ou ce qu'on appellerai aujourd'hui des Hybrides tendances Indica vs tendances Sativa). Bref, rien de nouveau là-dedans.

Il est prouvé que ce sont les terpènes (entourage effect comme indiqué plus haut) qui vont dicté le type de défense et non juste la concentration en phyto-cannabinoides ou la génétique seule. Et comme ces terpènes sont une réponse de la plante à un environnement (défense contre insectes et prédateurs), deux plantes avec une génétique identiques plantées à deux endroits différents pourront des profils chimiques très différents. Avec des combinaisons de terpènes et cannabinoides potentiellement très différentes.

Même s’il y a beaucoup de masturbation intellectuelle et qu'on sent la volonté de l'auteur de "marketer" sa classification et sa méthode, il propose néanmoins une approche intéressante afin de jauger le type d’effets qu'une plante va provoquer. Au-delà des caractéristiques physiques de la fleur, de ses pistils, de la couleur des trichromes, il propose plusieurs d'exercices d'inhalation de la fleur avant consommation. Je vous passe sur les exercices en eux-mêmes. Le parallèle avec le sommelier est constant dans ce livre car l'idée est de développer un Nez. A l'issue de cette exercice et avec de l'entrainement on est capable de percevoir le type d’effets (plutôt sédatif vs énergisant). En gros, quand on sent un terpène (ou une huile essentielle), nous le ressentons à différents endroits du visage. Pensez à du citron, ou des branches de pins, ou même des solvants ou du gazoil… Très haut dans le nez, presqu'entre les yeux. A l'inverse une odeur plus "lourde" comme du poivre ou de la lavande est généralement ressenti plus bas/à la base du nez.

Selon l'auteur, plus une odeur sera ressentie "haut dans le nez", plus la concentration en terpènes de type limonène et pinène sera élevée (euphorisant, énergisant). A l'inverse, plus une fleur sera ressentie "bas" et plus elle aura un effet relaxant/sédatifs. Evidement cela se complique quand c'est le milieu du nez mais c'est là ou l'expérience et la sensibilité peut faire la différence.

Pour ma part, ayant actuellement 4 variétés extrêmement odorante à la maison, j'ai pu testé en aveugle et cela semble marché pour les plus contrastées (CAD très haut dans le nez pour une qui m'a variment tenu reveillé une bonne partie de la nuit ou très bas pour celle qui m'a fait fondre dans le canapé).

Je n’ai pas fini le livre pour l’instant mais c’est un beau livre avec de très belles photos et des informations intéressantes je trouve.

cool

Dernière modification par Vija (08 novembre 2019 à  10:33)

Hors ligne

 

EauxDeMars 
Nouveau membre
France
020
Inscrit le 02 Jan 2020
6 messages
Bonjour,

Ton message est extrèmement intéréssant !
J'ai envie de relever une chose qui me saute aux yeux et à la cervelle quand je lis cela :

-> les humains peuvent se soigner grace aux plantes -> ils se droguent avec pour oublier qu'ils sont malades (de la tête, du corps...)

-> cette plante aux milles variétés et nombreuses qualités -> interdite, donc consommé de la façon la plus dérangeante possible, aucun respect pour la terre qui nous fourni cela (qui ici sait planter une salade ou même un pied en exté pour la fumer ? non ? bah moi non plus)

-> en effet, c'est vraiment un COMBLE que la nature nous mette cette merveilleuse plante sous le nez et que nous ne nous intéressions si peu à l'aide qu'elle pourrais prodiguer à la civilisation humaine. -> plante magique ou réel message de la vie ?

-> à la place, on se soigne à coups de médocs, nos vieux se droguent sans le savoir et montrent du doigt ceux qui entendent inconsciemment "l'appel de la nature" (en se soignant seul, parfois en utilisant ce genre de plantes)

-> les incas, les mayas... ils avaient les secrets, ils étudiaient cela. ils avaient les bons remèdes, les techniques pour préserver leur champs (peut être brûlaient-t-ils du chanvre pour protéger les récoltes ? je me suis dit cela en lisant ton post j'ai trouvé ça GÉNIAL)

-> Toute l'ambivalence de ce qu'il se passe dans notre monde s'incarne parfaitement avec nos consos de cannabis : nous ne respectons pas la nature, nous l'asservissons pour notre divertissement, nous la modifions pour arriver à nos fins, nous nous tuons avec pour empêcher les maladies de nous tuer elles même... et pourtant, nous savons qu'elle a peut être le secret, avec toutes les autres plantes, pour nous permettre de vivre en harmonie avec notre planète et les autres animaux de façon pérenne...

-> au final, continents plastiques, totalitarismes, prohibition et désintox pour des jeunes de plus en plus tôt, qu'on bourrera de médicaments a vie sans vergogne pour des "sois disant" maladies (le monde est plus malade qu'eux en tout cas...)

-> Je m'excuse pour mon coté très "reac", mais c'est mon avis perso par rapport aux utilisations de cette plante, c'est important de parler de cela, pour moi ce sujet relève d'une réelle prise de conscience à notre rapport au monde. c'est une grosse métaphore qui nous dit : utilise ta science pour autre chose que pour te défoncer / te divertir ---> parallèle avec les téléphones ---> utilise ta science pour autre chose que poster ta life sur insta -> crée des technologies qui pourront t'aider à comprendre la nature, puisque c'est elle qui porte la raison en elle mais c'est plus simple de regarder Netflixxx en fumant son pet sans se poser la question c'est sur...

J'ai confiance en ceux qui connaissent les sciences, la nature et l'amour de la philo ; puis à toi, qui a toute la légitimité de transformer notre monde.

Tout ça, c'est très "perché" en effet, mais réfléchis y un peu...

Dernière modification par EauxDeMars (02 janvier 2020 à  15:22)

Hors ligne

 

Ocram 
Psycho sénior
Suisse
12510
Inscrit le 25 Jan 2019
3814 messages
Blogs

EauxDeMars a écrit

les incas, les mayas... ils avaient les secrets, ils étudiaient cela. ils avaient les bons remèdes, les techniques pour préserver leur champs (peut être brûlaient-t-il

Ils faisaient aussi pas mal de sacrifice humain... pas sûr que ça passe bien ce genres de trucs actuellement... bleu-trompette

Ocram

Hors ligne

 

EauxDeMars 
Nouveau membre
France
020
Inscrit le 02 Jan 2020
6 messages

Ocram a écrit

EauxDeMars a écrit

les incas, les mayas... ils avaient les secrets, ils étudiaient cela. ils avaient les bons remèdes, les techniques pour préserver leur champs (peut être brûlaient-t-il

Ils faisaient aussi pas mal de sacrifice humain... pas sûr que ça passe bien ce genres de trucs actuellement... bleu-trompette

Ocram

je comprends ton trait d'humour, mais je ne comprends pas pourquoi tu oppose les sacrifices humains (religieux donc, enfin je pense) à ma phrase sur les techniques d'agricultures et de soin par les plantes utilisées par des sociétés d'hommes extrêmement respectueux de la nature. Tu aurais peur si tu allais là bas ? y'a rien qui passe dans nos têtes on est défoncés a la dopamine toute la journée. l'église sonne chaque heure dans chaque ville en france, et elle a fais beaucoup de morts sacrifiés elle aussi... on s'en inspire pourtant toujours pour des grandes histoires, des mythes qui aident certains humains à trouver la force d'avancer, pour un temps. elle passe toujours à la télé le dimanche. bref ton propos ne tiens pas debout à mes yeux...

trompette

Des hommes et femmes sont sacrifiés aujourd'hui encore, que ce soit dans des sociétés considérées comme arriérées, ou pas... Les sacrifices humains en occident aujourd'hui c'est le fat shaming, la misogynie, le culte de la richesse et de la réussite -> en l'honneur de notre dieu consommation et d'internet notre boite de pandore à tous, que les grandes entreprises du CAC40 me protègent et m'aide à devenir heureux pendant les soldes... amen !

respect-2


drogue-peace and love les zamis

Belle fin de journée à toi

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
11831
Inscrit le 04 Aug 2014
7353 messages
On va laisser les mayas tranquilles sur ce coup.

les incas, les mayas... ils avaient les secrets, ils étudiaient cela. ils avaient les bons remèdes, les techniques pour préserver leur champs (peut être brûlaient-t-ils du chanvre pour protéger les récoltes ? je me suis dit cela en lisant ton post j'ai trouvé ça GÉNIAL)

Les mayas ou autres civilisations n'ont jamais cultivé de cannabis.
Le chanvre indien a été introduit par les premiers navigateurs.
Le catholicisme à débarqué en même temps que la ouide. Bien longtemps après les mayas.
Les conquistadors leur ont apporté le chanvre. Les mayas utilisaient d'autres plantes textiles, de la pharmacopée ou chamaniques.

Dernière modification par Mister No (02 janvier 2020 à  16:46)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

EauxDeMars 
Nouveau membre
France
020
Inscrit le 02 Jan 2020
6 messages

Mister No a écrit

Les mayas ou autres n'ont jamais cultivé de cannabis. Le chanvre indien a été introduit par les premiers navigateurs bien longtemps après les mayas.

c'est pas ce que j'ai dit ! smile mais pas grave !(pour ma défense si je puis...) j'ai dit que j'imaginais les mayas le faire, j'ai pas cherché sur google des travaux d'ethnologues pour le fofo sorry x) mais ils devaient avoir beaucoup de techniques oubliées et remplacées par le pétrole : sans ça, peu de rendement car besoin de pétrole pour les insecticides...

en gros bcp de plantes sont oubliées par nos sociétés occidentales alors que beaucoup de secrets résident dans ces plantes dont on ne fais une utilisation que très partielle au final. c'est tellement dommage, une si belle alternative pour s'habiller et tellement d'autres choses... mais merci beaucoup pour ta réponse j'avais très envie de savoir cela pour le coups !

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
11831
Inscrit le 04 Aug 2014
7353 messages
Tu as raison, le lien ethnobotanique est brisé, c'est triste.
Mais c'est hors sujet kwa.

Dernière modification par Mister No (02 janvier 2020 à  16:47)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

sirtween0 
Nouveau membre
000
Inscrit le 21 Jan 2020
15 messages
En ce qui concerne la production de terpènes le spectre lumineux utilisé lors de la floraison joue lui aussi un role.

De plus en plus de cultivateurs étant passé aux leds plutot qu'aux traditionelle hps décrivent un gout plus riche, profond.

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Cannabis
  •  » Au-delà  des cannabinoïdes : les flavonoïdes, terpènes et terpénoïdes

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Le manque de cannabis
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Citron_fr (64 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 2jCommentaire de Stelli (45 réponses)
     Forum UP ! 
    Cannabidiol - Chocolat et beauté
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Dosage - TUSSIPAX SIROP, CONSEIL POUR ÉVITER LES PROBLÈMES
    Il y a 12hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Le manque de cannabis
    Il y a moins d'1mn
    4
    Commentaire de Citron_fr dans [Cannabis...]
    (64 réponses)
     Forum 
    Comment contacter un modo?
    Il y a 13mnCommentaire de Cloud Momo dans [Utilisation du site P...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Film - Films sur la drogue?
    Il y a 50mn
    13
    Commentaire de janis dans [Culture drogues...]
    (131 réponses)
     Forum 
    Blanche vs marron - Pourquoi ne trouve -t-on presque plus d'héroïne blanche?
    Il y a 57mnNouvelle discussion de Docteur Gonzo dans [Heroïne...]
     Forum 
    Moisissure/Contamination - Mousse blanche /vert contamination ?
    Il y a 58mnCommentaire de Matz64 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Bad trip a chaque fois que je fume du shit
    Il y a 1hCommentaire de Mirouf dans [Cannabis...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Actualité - 179 vendeurs du dark web identifiés et interpellés. Tor mis en défaut
    Il y a 1hCommentaire de Marco 68 dans [Répression - Victimes...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Dépistage - Cannabinoïdes de synthèse et test urinaire
    Il y a 1hNouvelle discussion de Psykoz dans [Drogues et travail...]
     Blog 
    Ces nuits blanches qui éclairent ce qu'on cache dans le noir
    Il y a 4hNouveau blog de EmmaMerlin dans [Carnet de bord]
     Blog 
    "Lettre intime aux toxicomanes"
    Il y a 6hNouveau blog de Ecume dans [Tranche de vie]
     Blog 
    Méthadone
    Il y a 9hNouveau blog de Cris dans [En passant]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 12:39
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    canaha, Calypso5, LaPotion nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    par LLoigor, le 13 Sep 2020
    Bon j'ai enfin pu tester cette nouvelle pipe de SAFE. La voilà : J'ai un questionnaire que je vais leur renvoyer avec ceux des personnes a qui j'ai passé une pipe pour qu'ils testent aussi. Moi je l'ai testé avec de la méthamphétamine, mais hélas et j'en avais parlé avec une personne...[Lire la suite]
     TSO Codéine ==> Buprénorphine
    par alex92200, le 12 Sep 2020
    Bonjour à tous, Je reviens 2 ans plus tard pour donner des nouvelles et puis peut-être qu'un petit UP après tout ce temps passé pourra en aider certains qui se posaient les mêmes questions que moi. J'aborderais mon message sous deux formes : personnelle et le TSO en lui même. Au niveau pe...[Lire la suite]
     Témoignage sur l'hyperèmèse cannabinoïde
    par Catelya63, le 11 Sep 2020
    Salut à tous. Je viens poster mon témoignage sur le syndrome d'hyperèmèse cannabinoïde, pour expliquer et en espérant que ça puisse aider si quelqu'un était dans ce cas. J'étais consommatrice de cana depuis mes 15 ans, j'en ai aujourd'hui 24, et j'ai stoppé cette année. Presque 9 ans de...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Compte rendu très documenté (Prescripteur) dans [forum] Zolpidem et croisement
    (Il y a 1h)
    Merci prescripteur pour ce rappel important. Stelli dans [forum] Le manque de cannabis
    (Il y a 2h)
    Conseils judicieux et réponse intelligente - Toto dans [forum] Mary Kate Codéine
    (Il y a 10h)
    Merci pour ce TR gustatif ^^ à tester la prochaine fois que je passe au mag' /MT dans [forum] Chocolat et beauté
    (Il y a 15h)
    Comme un mouton je suis le troupeau : 1 rouge comme 1 mouton tu juges. Cusco dans [forum] Premier shoots
    (Il y a 16h)

    Pied de page des forums