Cannabis et terpènes / PsychoACTIF

Cannabis et terpènes

Publié par ,
6008 vues, 2 réponses
Hypnos-bleu 
Swiss-ID
Suisse
200
Lieu: Riviera
Date d'inscription: 09 Feb 2015
Messages: 182
Blogs
Hello tout le monde !

Je suis tomber sur cette extrait de livre, sur les effets des différents terpènes.

https://www.cannaway.net/dossiers/botan … -cannabis/

Du coup je me demande si l'ont peut, avec l'utilisation d'huile essentiels potentialiser certains effets.

La j'ai rajouter à  mon bain 50gts de 1,8-cineol ont
verra ce que ça donne.

Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles "o.w"
NE SOIT PAS SAGE, MAIS, SOIT PRUDENT!

Hors ligne


pierre
Web-Administrateur
9500
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 13928
Blogs
J'ajoute les différents terpène du cannabis :

Les terpènes les plus abondants dans la marijuana sont décrits ci-dessous dans l’ordre général de leur abondance. Des échantillons particuliers peuvent varier fortement, autant au niveau du pourcentage des terpènes, que dans leurs ratios.

Le myrcène est le plus répandu des terpènes retrouvé dans la plupart des variétés de marijuana, mais il n’est pas présent dans le chanvre textile. Il est également présent en grande quantité dans le houblon, la citronnelle, l’arbre « West Indian Bay » (utilisé pour faire du « Bay Rhum »), et la verveine. Le myrcène apparaît également en faible quantité dans les huiles essentielles de nombreuses autres plantes.
Son odeur est diversement décrite comme proche du clou de girofle, terreuse, verte, agrumes, fruitée avec des nuances de mangue tropicale et de menthe.
Les variations d’odeur sont le résultat d’infimes différences dans la composition générale de l’huile essentielle.
Toutes ces saveurs et odeurs sont communément utilisées pour décrire le cannabis.
Le myrcène est un puissant analgésique, anti inflammatoire et antibiotique. Il bloque l’action du cytochrome, de l’aflatoxine B, et d’autres pro-mutagènes cancérigènes. Il est présent en petites quantités dans de nombreuses huiles essentielles associées à  l’anti-dépression et à  l’amélioration de l’état d’esprit.
Le myrcène agit probablement en synergie avec le THC : une combinaison de ces deux molécules provoque une expérience plus puissante que le THC seul. Le myrcène affecte probablement la perméabilité des membranes des cellules, ce qui permet à  plus de THC de rejoindre les cellules du cerveau.

Le limonène se trouve dans la peau des agrumes et de nombreux autres fruits et fleurs. C’est le second, troisième ou quatrième terpène le plus repandu dans la résine de cannabis. Tout le monde est familier des odeurs de résines d’agrumes. Elles explosent dans l’air lorsqu’un fruit est épluché. L’odeur exacte est déterminée par la structure du terpène.
]Le limonène possède des propriétés anti bactériennes, anti fongiques et anti cancer. Il empêche la cascade du gène du cancer RAS, qui favorise la croissance de tumeurs.
Il est utilisé pour promouvoir en synergie l’absorption des autres terpènes en pénétrant la membrane des cellules. Des sprays au limonène sont utilisés pour soigner la dépression.
Comme le limonène est un puissant agent anti fongique et anti cancer, il protège contre le champignon Aspergillus et les cancérigènes que l’on retrouve dans la fumée de cannabis.
Les plantes utilisent le limonène pour repousser les prédateurs. Par exemple, les mouches possèdent un groupe de récepteurs similaires à  ceux que l’on a sur la langue. L’un d’entre eux détecte les molécules nocives, et réagit au limonène comme si il était toxique. C’est en circuit direct avec le cerveau de la mouche.
Chez les humains, la conception du limonène facilite une réponse directe en pénétrant rapidement la barrière hémato-encéphalique. Le résultat est une augmentation de la pression sanguine systolique. Lors d’un test, des participants ont rapportés une vigilance et une agitation relatives. Divers analogues de limonène peuvent conduire le cerveau à  la sexualité, à  l’allégresse, ou encore à  une augmentation de la concentration mentale.

Le caryophyllène est l’un des principaux terpènes que l’on retrouve dans le poivre noir (15-25%), le clou de girofle (10-20%), et le coton (15-25%). Il se trouve en plus petits pourcentages dans de nombreuses autres herbes et épices. Il possède une douce, boisée et sèche odeur de clou de girofle, et un gout épicé de poivre avec des notes de camphre et d’agrumes astringents. Il contribue au goût épicé du poivre noir. L’huile est utilisée industriellement pour améliorer la saveur du tabac.
Le caryophyllène, lorsqu’il est absorbé en grandes quantités, bloque les ions Calcium et Potassium. Comme résultat, il ralentit la pression exercée par les muscles du cœur.
C’est aussi un analgésique local et l’un des principes actifs de l’huile de clou de girofle, un remède efficace contre le mal de dents.

Le pinène est l’odeur familière associée aux pins et à  leurs résines. C’est le composant principal de l’essence de térébenthine et on le retrouve en quantité visible dans de nombreuses huiles essentielles de plantes telle que le romarin, la sauge et l’eucalyptus. De nombreuses autres huiles de plantes contiennent d’infimes quantités de pinène.
Le pinène est utilisé médicalement comme expectorant et comme antiseptique local. Il traverse facilement la barrière hémato-encéphalique où il agit comme inhibiteur de l’acétylcholinestérase. Ainsi, il empêche l’activité d’une molécule qui détruit une molécule de transfert d’information. Cela résulte en une meilleure mémoire. En bonne partie grâce à  la présence de pinène, le romarin et la sauge sont tous les deux considérés comme étant des « plantes pour la mémoire ». Des concoctions préparées à  partir de leurs feuilles ont été utilisées durant des milliers d’années en médecine traditionnelle pour conserver ou rétablir la mémoire.
Le pinène donne probablement de vraies variétés Skunk (= putois), celles qui sentent vraiment comme l’animal. C’est également un bronchodilatateur. La fumée semble se dilater dans vos poumons et l’effet arrive vraiment rapidement vu qu’un haut pourcentage de la substance passera dans le réseau sanguin et dans le cerveau. Il améliore également la concentration, la satisfaction personnelle et l’énergie, mais cela peut être contrebalancé par la présence de terpinéol.

Le terpinéol possède une odeur de lilas, d’agrumes ou de fleurs de pommiers et de tilleul. C’est un composant secondaire de nombreuses huiles essentielles de plantes. Il est utilisé dans des parfums et des savons pour son bouquet.
Le terpinéol est obtenu commercialement par le traitement d’autres terpènes. Il réduit la mobilité (la capacité de mouvement) de 45% dans des tests sur des rats. Cela peut expliquer les effets cassants (« couchlock ») de certaines variétés de cannabis même si l’odeur n’est d’habitude pas associée aux effets corporels.
Toutefois, le terpinéol est souvent retrouvé parmi les variétés de cannabis possédant un haut niveau de pinène. Son odeur peut être masquée par les arômes puissants et boisés du pinène.

Le bornéol sent beaucoup comme l’arôme mentholé du camphre, et se convertit facilement en camphre. Il se retrouve en petite quantité dans de nombreuses huiles essentielles. Commercialement, il est dérivé des plantes de la famille Artamisia (les armoises), comme par exemple l’absinthe, et certaines variétés de cannelle. Il est considéré comme « calmant sédatif » dans la médecine chinoise. Il est prescrit contre la fatigue, le rétablissement d’une maladie ou le stress.
Les connotations de camphre de la variété « Silver Haze » sont sans ambigüité. L’effet de cette variété est autant relaxant que psychédélique. Cela signifie probablement qu’il y a une grosse quantité de bornéol présent.

Le Delta3 – carène possède une douce odeur âcre. C’est un composant des résines du pin et du cèdre mais on le retrouve dans de nombreuses autres plantes comme le romarin. En aromathérapie, l’huile de cyprès, riche en D3-carène, est utilisée pour sécher les excès de fluides, le nez qui coule, les règles menstruelles abondantes et la transpiration. Il pourrait contribuer aux yeux secs et à  la bouche sèche que ressentent les consommateurs de marijuana.

Le linalool possède une odeur florale rappelant les fleurs de printemps comme les lys de la vallée, mais avec des notes épicées. Il est raffiné à  partir de lavande, de fleurs d’oranger et d’autres huiles essentielles. Les humains peuvent détecter son odeur à  des taux aussi faibles dans l’air que 1 PPM (particule par million).
Le linalool est actuellement testé pour le traitement de plusieurs types de cancers. C’est aussi un composant de plusieurs huiles essentielles calmantes. Lors de tests sur des humains qui en ont inhalé, cela provoqua une lourde sédation. Lors de tests sur les rats, cela à  réduit leur activité de presque 75%.

Le pulégone possède une odeur camphrée/mentholée et une saveur qui est utilisée dans l’industrie du bonbon. Il peut causer des dommages au foie s’il est consommé en très grosses quantités. Il se retrouve en infime quantité dans la marijuana.
Le pulégone est un inhibiteur de l’acétylcholinestérase. Ainsi, il stoppe l’action de la protéine qui détruit l’acétylcholine, qui est utilisée par le cerveau pour conserver la mémoire.
Cela peut contrebalancer l’action du THC, qui mène à  une diminution des taux d’acétylcholine. Le résultat est que vous oublieriez plus de choses avec du THC pur qu’avec du THC accompagné de pulégone.

Le 1,8 – cinéole est le principal ingrédient de l’huile d’eucalyptus. Il possède une odeur de camphré/mentholé. Il se trouve aussi dans d’autres plantes parfumées et en faible quantité dans la marijuana. Il est utilisé pour augmenter la circulation sanguine, soulager la douleur, et d’autre usages particuliers. Le cinéole traverse facilement la barrière hémato-encéphalique et déclenche une forte réaction olfactive. L’huile d’eucalyptus est réputée comme aidant à  la concentration, à  l’équilibre et à  l’excitation. C’est probablement ce qui apporte l’excitation et l’aide à  la réflexion dans la fumée de marijuana.
Reputation de ce post
 
bien pour reconnaître les effets grâce aux différents goûts

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
10900
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6157

Source:
Ed Rosenthal (Big book of buds vol.3)
Traduction:
LeMarcel

Merci pour la traduction.

Dernière modification par Mister No (02 mars 2015 à  12:08)


Just say no prohibition !

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Actualité - Un analogue du cannabis sans cannabis
par prescripteur, dernier post 29 octobre 2018 à  10:20 par Mister No
  3
[ Forum ] Info cannabis
par sativa67, dernier post 04 mars 2013 à  09:26 par mikykeupon
  24
[ Forum ] Santé - Cannabis sur ordonnance
par ElSabio, dernier post 26 septembre 2017 à  17:03 par ElSabio
  0
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
33839 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
48819 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Venez partager vos expériences de la fete !
    22 novembre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    19 novembre 2019Commentaire de ismael77 (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 5jCommentaire de elossh (23 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    06 novembre 2019Commentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Simple question de reduction de risque
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Expériences - Le TRIP QUI VIENT DE CHANGER MA VIE
    Il y a 2mnCommentaire de ca_ira_mieux dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Mon shit est coupé a quoi ?
    Il y a 14mnCommentaire de RawBeefTeK dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Première fois - DXM Trip Report 1ère fois, plateau 1
    Il y a 21mnCommentaire de trve_vmbra dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Buprénorphine + 5-thp
    Il y a 46mnCommentaire de Paco Rabanne dans [Buprénorphine (Subute...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Addiction - Début d’une addiction?
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de Morning Glory dans [Cocaïne-Crack...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Quel drogué a le bon choix
    Il y a 2hCommentaire de Abrak dans [Familles, amoureux(eu...]
    (3 réponses)
     Forum 
    CT jour 3: 1 mois d'utilisation de kratom
    Il y a 2h
    6
    Commentaire de plotchiplocth dans [Kratom...]
    (59 réponses)
     Forum 
    Rester perché ? - [LSD][collector] : j'ai mis 20 buvards sur mes chevilles et je sui...
    Il y a 3h
    7
    Commentaire de plotchiplocth dans [LSD 25...]
    (41 réponses)
     Blog 
    C'était simplement pour dire que j'ai passé une excellente journée
    Il y a 2hCommentaire de plotchiplocth dans le blog de Rick
    (3 commentaires)
     Blog 
    Ode à l'alcool
    Il y a 5h
    6
    Commentaire de Escape dans le blog de Isoretemple
    (24 commentaires)
     Blog 
    Trip Lsd Seul
    Il y a 17h
    3
    Commentaire de Cub3000 dans le blog de Inconnitotester
    (22 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 10:51
     PsychoWIKI 
    Méphédrone (4-MMC), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    ZeroAxion, Bobmapy, Deirdre, Ryze nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Fabriquer flacon benzo en goutte
    par Nemesia, le 06 Dec 2019
    Salut, Je vais vous donner ma méthode pour fabriquer de l'Etizolam (ou autre benzo, tant qu'il est pur, vérifier la solubilité possible dans le diluant) en gouttes, pour ne pas avoir à le doser à la pipette. Le matériel : - Etizolam en poudre - Un diluant, je conseille le propylène glycol...[Lire la suite]
     Retour d'XP --- 20 ans apres --- !!
    par xinxio, le 29 Nov 2019
    salut à tous, je voudrai vous faire part de mon retour d'experience 20 ans apres ma derniere prise Aujourd'hui je ne prends plus rien, je suis comme qui dirait tombé dans la marmitte comme Obelix Je peux produire sur demande avec mon cerveau ce que je shouaite ( c'est pas de la VOD mais de la D...[Lire la suite]
     Trip report 4HO-MIPT
    par Kattio, le 26 Nov 2019
    Bonjour, voici mon premier trip report, j'en posterai de temps en temps sur psychoactif :) Âge: 20 ans. poids: 60kg. Taille: 1,75m. Bonne santé physique et psychique. But de la consommation: aborder des problèmes que je peux rencontrer différemment, réfléchir sur moi-même, le côté découv...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    ~MG dans [forum] Début d’une addiction?
    (Il y a 1h)
    Encore merci pour le retour en béton [rick] check mon billet de bloc page2 dans [forum] CT jour 3: 1 mois d'utilisation de kratom
    (Il y a 4h)
    oups ! / Cub3000 dans [forum] Débutant - Culture indoor baie vitrée
    (Il y a 8h)
    Une sacrée affaire, la chance ! Vivel dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums