Arrêter le crack / PsychoACTIF

Arrêter le crack

Publié par ,
43065 vues, 48 réponses
Miatcp
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 10 Jan 2009
Messages: 12
Bonjour,

Je sais que pour beaucoup, il y a pas de sevrage physique au crack. Moi, quand j'arrête, je suis épuisée et me sens en manque dans ma tête.

C'est un sorte de sevrage, pas physique comme l'héro mais un sevrage psychologique...

Je voudrais connaître l'histoire d'anciens consommateurs de crack qui ont réussi à  arrêter.

Comment avez-vous fait ?

Merci d'avance pour vos témoignages.

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
va dans "crack  conséquenes physiques" il y a qq un qui se pose aussi des questions par rapport au crack
je ne sais pas trop si mon expérience peut t'apporter des réponses car j'ai consommer du crack pendant 3 ans après une déccro de l'hero (depuis je n'ai pas retouché à  l'hero) ;je ne me sentais pas acro au crack ,meme si j'en prenais 4 jours sur une semaine; disons que pour moi le plus dur c'etait la descente que je compensais avec des benzos et des lignes de came; j'ai arreté peu à  peu la cc et le crak mais j'ai dû gérer une sale dépression; j'ai mis du temps à  en sortir (car je ne voulais pas de médocs psychiatriques, ayant eu avant une bien sale experience en ce domaine)
je pense  contrairement à  bcp, il existe sevrage à  la coke et au crack : le contrecoup de l'arret est très souvent d'ordre dépressif, avec fatigue, manque de gout pour tout, idées vagues et parfois suicidaires; panne de désirs en fait; et physiquement une intense fatigue, qui se stabilise puis revient à  la normale qq temps après l'arret
c'est un moment très dur à  vivre si on est seul!!
as tu envie d'arreter? as tu essayer des arrets longs dans le temps?

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


behrthram
.
000
Date d'inscription: 21 Nov 2007
Messages: 5989
salut miatcp

bah moi je l'ai arreté en me faisant expulser de rotterdam et en finissant en taule.... serieux. mais pour l'instant ceux qui te reponde c'est les "anciens", nous avons d'abord été acro à  l'heroine, c'est quand l'heroine est descendu de qualité que certain d'entre nous se sont vengé sur la coca dabord en speed boal, puis en basant plus tard la coca. quand je prennais du crack je prennais de l'hero aussi, je n'ai jamais arreté de prendre des opiacés, ce qui fait que la decroche que je ressentais en premier c'etait la decroche qui faisait mal, le coup de barre psychologique venait ensuite, comme une cerise sur le gateau, mais c'était loin d'etre cool et si je n'avais pas eu les moyen de reprendre l'hero j'aurais surement fini par reprendre des benzo pour calmer tous ça.... la taule m'a calmé, j'avais tous le temps de l'hero pendant ma derniere incarceration, et ça m'a aidé à  oublier la coca, aujourd'hui tu viens chez moi avec de la coca je n'en prends pas, je connais trop bien, je me connais trop bien, et j'ai pas envis de me refaire pieger avec ce produit.
bon courage pour ta decrche, mais si tu peux essaye de pas trop forcer sur les benzo et t'en servir juste pour adoucir le sevrage.

Hors ligne


Miatcp
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 10 Jan 2009
Messages: 12
Merci pour ton message ! Enfin quelqu'un qui est d'accord avec moi et qui confirme qu'il existe bien un sevrage physique au crack ! Je ne suis pas folle !

Tout ce que tu as décrit, je l'ai vécu et j'avoue que c'est pour ça, en plus du flash que provoque le crack, que j'ai du mal à  arrêter.

Mais plus ça va, moins j'ai envie de consommer, plus j'ai envie d'arrêter et de m'orienter vers d'autres plaisirs plus sains, gérer mes journées, être heureuse sans cette drogue qui a une longue liste d'effets négatifs, très négatifs pour moi.

J'ai réussi des arrêts longs dans le temps, en fait un peu comme toi. J'ai arrêté l'héro que je ne touche plus du tout (j'en ai été dégouté) et je suis restée un an sans sombrer à  nouveau dans le crack. Puis, là , ça fait depus avril 2008 que je consomme tous les 3/4 jours par semaine, avec un temps d'arrêt maximum de 20 jours mais en milieu hospitalier.

Dehors, j'ai trop de mal à  m'en passer. Suffit que j'aie envie et vlam, je deviens obsédée par l'idée d'en avoir et de consommer, cette obsession ne prenant fin que lorsque je consomme.

En effet, après j'ai une intense fatigue physique, des idées suicidaires, un manque de goût pour tout etc...

Je vais chercher le post dont tu me parles.

Merci d'avoir partagé !

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs

Miatcp a écrit

Merci pour ton message ! Enfin quelqu'un qui est d'accord avec moi et qui confirme qu'il existe bien un sevrage physique au crack ! Je ne suis pas folle !

Tout ce que tu as décrit, je l'ai vécu et j'avoue que c'est pour ça, en plus du flash que provoque le crack, que j'ai du mal à  arrêter.

... Puis, là , ça fait depus avril 2008 que je consomme tous les 3/4 jours par semaine, avec un temps d'arrêt maximum de 20 jours mais en milieu hospitalier.

Dehors, j'ai trop de mal à  m'en passer. Suffit que j'aie envie et vlam, je deviens obsédée par l'idée d'en avoir et de consommer, cette obsession ne prenant fin que lorsque je consomme.

...

Re-bonsoir Miatcp,

Comme tu as fait deux posts, je réponds également à  celui-ci qui t'est plus personnel ; tu n'es pas folle, rassures-toi. Lorsque je t'ai écrit dans mon autre message que la dépendance au crack était surtout une dépendance psychique, cette dépendance n'empêche pas moins de ressentir un syndrôme de sevrage lorsqu'on en consomme en quantité importante.

Et c'est quand même ce qui semble être ton cas. 3-4 jours par semaine c'est une conso régulière. Et je ne sais pas quelles sont les quantités que tu prends. C'est donc tout à  fait normal que tu ressentes un manque physique à  certains moments.

Mais le plus dur pour toi est sans doute de résister à  l'appel et l'envie de cracker... A ce qui tourne à  l'obsession et c'est de cela dont je parlais et qui est difficile à  combattre ; une bonne solution étant de s'écarter de toute source du produit...

Comme Bertrand, j'ai consommé du crack alors que je prenais d'autres produits. De la coke en sniff, de l'héro, des taz, des benzos,... L'arrêter n'a pas été un "problème" pour moi car je me suis rabattu inconsciemment sur un autre produit à  ce moment-là ... Lequel ? A bien réfléchir, je dirais que j'ai surtout combattu mon psychisme, je me suis coupé du produit, et j'ai peut-être bien augmenté les benzos (ce qui n'était pas une solution en soit mais je n'avais que ça "sous la main", j'en étais déjà  consommateur).

Donc je ne te conseillerais pas de tomber dans les benzo, elles sont dangereuses et peuvent accrocher très rapidement physiquement et psychologiquement parlant. Il faut y aller "en douceur", commencer si tu choisis cette alternative par des dosages très faibles qui peuvent se révéler très suffisant surtout si ta tolérance est très faible et que ton addiction "psy" est développée.


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs

Miatcp a écrit

En effet, après j'ai une intense fatigue physique, des idées suicidaires, un manque de goût pour tout etc...

Cela peut provenir surtout du fait du mode de conso du crack ; l'inhalation. Le passage dans le sang et la montée au cerveau sont extrêmement rapides au niveau des alvéoles pulmonaires. D'où le "flash" qui ne dure d'ailleurs pas très longtemps (enfin en ce qui me concerne à  l'époque). "15 secondes de plaisir" chèrement payées... C'était un peu rhédibitoire pour moi... mais ça incite à  reconsommer de plus belle et ça peut provoquer une accoutumance et une tolérance importante au produit.

Le crack agit sur le système nerveux et il te cabosse le crâne en moins de temps qu'il ne faut pour le fumer surtout si c'est à  répétition. Ce que tu ressens comme fatigue après, c'est un effet secondaire bien connu. Tu te propulses très haut et tu redescends trop bas, beaucoup trop bas pour être bien...

Enfin moi je l'ai toujours ressenti ainsi... Je pense que les quantités inhalées sont "insuffisantes" pour procurer un plaisir sur une longue période mais c'est un avis perso. L'élimination semble rapide mais le produit laisse des effets désastreux derrière lui dans l'organisme au niveau cérébral, musculaire, cardiaque, etc...


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


Miatcp
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 10 Jan 2009
Messages: 12
Vous êtes vraiment super sur ce forum ! Wouaw ! Réponses rapides et constructives.

Rarement trouvé un lieu où on peut parler franchement des produits.

Je comprends comment tu as arrêté. Mon parcours a été: héro, puis coke, puis free-base et maintenant crack.

J'ai réussi à  arrêter l'héro mais j'avais encore de grosses pulsions pour la coke que je basais moi-même. Mais en région parisienne, ce sont les dealers qui le font à  ta place et je trouvais ça moins nocif que l'ammoniac (ça m'arrachait les poumons, fini l'ammoniac pour moi)

Le plus dur, c'est tout le rituel, l'envie qui se transforme en obsession et blam je cracke. Donc, oui, malgré mon envie d'arrêter, les signals que m'envoient mon corps, j'ai du mal à  penser à  autre chose, à  tenir le coup.

Mon addiction psy est très développé, vu que ce soir je peux pas en chercher mais ça passera.

En fait, ce qui me fait peur, c'est combien de temps je vais avoir ces fortes envies de conso ? Une semaine, un mois, un an ?

Pas envie de tomber dans les benzos mais si ça peut me calmer la première semaine, c'est pas à  négliger.

J'ai déjà  fait des actions pour m'éloigner du produit, j'évite les gens qui consomment mais le souci, c'est que c'est pas eux qui m'appellent, c'est moi qui va en chercher.. Le problème réside dans ma tête.

C'est pour ça que vos témoignages et expériences m'aident beaucoup.

Merci encore !

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs

bighorsse a écrit

...
je ne sais pas trop si mon expérience peut t'apporter des réponses car j'ai consommer du crack pendant 3 ans après une déccro de l'hero (depuis je n'ai pas retouché à  l'hero) ;je ne me sentais pas acro au crack ,meme si j'en prenais 4 jours sur une semaine; disons que pour moi le plus dur c'etait la descente que je compensais avec des benzos et des lignes de came; j'ai arreté peu à  peu la cc et le crak ...

Salut Bighorsse,

Quand tu dis que tu as compensé aveec des benzos et des lignes de came, la came (puisque tu avais arrêté l'héro si je t'ai bien compris), c'était des rails de coke c'est ça, si ce n'est pas indiscret ?

C'est aussi comme ça que je me suis débarassé du crack sans souffrir particulièrement (et d'après ce que j'ai pigé, Bertrand lui a "continué" sur les opiacés). Donc nous n'avons pas de témoignage de sevrage sans compensation du crack...

Est-ce que quelqu'un a pu compenser avec du Thc ? Je n'y serais sûrement pas parvenu perso, vu que le cannabis provoquait déjà  chez moi des effets secondaires redoutables à  cette époque mais j'aimerais savoir ce qu'il en est à  ce sujet... Même si je pense que le thc et le crack ne font pas "bon ménage" ; c'est une idée perso sur laquelle j'aimerais avoir vos avis...


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs

Miatcp a écrit

...
En fait, ce qui me fait peur, c'est combien de temps je vais avoir ces fortes envies de conso ? Une semaine, un mois, un an ?

Pas envie de tomber dans les benzos mais si ça peut me calmer la première semaine, c'est pas à  négliger.

...

Franchement je ne saurai pas répondre à  ta question. Toi seule pourra apporter une réponse dans quelques temps. Perso je suis passé "à  autre chose" et je n'ai pas eu de mal à  ne plus y repenser. Les souvenirs sont  toujours présents, je peux tout à  fait repenser à  cette époque-là  pas si lointaine, mais je n'ai plus aucune tentation en la matière.

Cela te prendra peut-être un mois, deux mois, un an, ou quelques jours si les circonstances sont favorables. Tu dis avoir réussi à  stopper en étant hospitalisée pendant une vingtaine de jours. C'est dommage d'avoir remis le couvert ensuite... Mais je ne te jetterai pas la pierre ! Ca te prouve déjà  que tu peux y arriver et espacer ses consos est à  mon avis un excellent moyen de s'écarter du produit.

Essaies de te limiter et de te fixer un nombre de jours que tu réduis au fur à  mesure chaque semaine... Tu peux aussi essayer de réduire la conso quand tu prends du crack. Passé un certain moment, je sais que perso, ça ne m'apportait plus rien. Je sentais que je tournais dans le vide, il m'en aurait fallu encore plus et je finissais par ressentir de moins en moins ce que j'avais ressenti la première fois... C'est aussi cela qui m'a "dégoûté"...

Je te souhaite en tout cas plein de courage, et une bonne nuit wink Essaies d'oublier le produit pour ce soir... Je connais bien cette spirale...


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


luna
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 08 Jan 2009
Messages: 25
salut,
Bien mon avis sur la question, c'est qu'avec la base ou le crack (c'est a peu prés pareil, l'un es pret a l'emplois!!!) c'est le temps et chacun appréhende sa différement mais c'est quand sensiblement la meme pour tout le monde, plus les prises sont espacés, moins t'y retourne et moins tu y repense. Il faut du temps et sa on sera tous d'accord on est plutot impatient dans ces cas la.

"Qui se plie restera entier,
Qui s´incline sera redressé,
Qui se tient creux sera rempli,
Qui subit l´usure se renouvellera, Â…" Tao de king

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
alain
oui c'est par des lignes de cc que j'ai arreté le crack..passez de la "claque" à  qq chose de plus "soft" m'a aidée, mais chacun a ses solutions..
moi non plus je n'ai jamais pu encaisser le thc avec la cc ou le crack; incompatible pour moi: trop flippant!
je remarque que plus on consomme la coke, le crack, plus on en a envie; et cela devient une torture atroce!! une des solutions est en effet d'espacer les prises, et de prendre des benzos en cas de trop grosses angoisses; comment arreter dans compenser??? je ne vois pas, sincèrement

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


Miatcp
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 10 Jan 2009
Messages: 12

bighorsse a écrit

alain

je remarque que plus on consomme la coke, le crack, plus on en a envie; et cela devient une torture atroce!!

Ca c'est le produit qui est ainsi. D'où mon envie d'arrêter. smile

Merci pour vos témoignages, connaître l'expérience des autres ça aide.

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
c'est à  la fois le produit ET celui qui le consomme! tous on ne s'accroche pas également à  la CC !

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


Miatcp
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 10 Jan 2009
Messages: 12

bighorsse a écrit

c'est à  la fois le produit ET celui qui le consomme! tous on ne s'accroche pas également à  la CC !

Je comprends ce que tu veux dire smile

Ce que je voulais expliquer, c'est qu'au niveau physique la CC nous donne envie de consommer, encore et encore.
En effet, ça varie mais en gros la CC libère de la dopamine dans le cerveau tout en saturant les récepteurs, ce qui fait que la dopamine est dans la synapse mais ne peut pas être recapturée par les neurones. Et pour calmer, soit on reprend une ligne ou on en refume si c'est en free base ou crack, soit on consomme autre chose.

Maintenant, on est pas égal face à  la drogue. Certains seront plus sensibles, d'autres moins.

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
je crois qu'on nous leurre pas mal avec ces histoires de neuromédiateurs!!!!! il y a plus de 30 ans que les labo annonce les pillules miracles grace à  ce type de recherche;or on ne connait presque rien du véritable fonctionnement du cerveau! on oublie tjs la dimension plaisir, l'équation homme/prod!!!

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


baddog
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 18 Apr 2008
Messages: 58
j' ai été aussi salement accro au crack/caillou/base (pour moi c'est kif kif c'est de la cocaine prête à  fumer) et même après des mois d'arrêt quand ça me remontait dans la tête, c'était foutu fallait que j'aille pécho même si je devais des centaines de km pour ça.
ce qui m'a aidé, c'est déjà  de déménager dans 1 coin paumé (j' habitais alors à  paris à  coté de stalingrad...) et puis comme je déprimais méchant mon doc m'a prescrit du zoloft et je dois que cet antidepresseur  m'a beaucoup aidé à  me libérer de cette irresistible envie de coke qui me pourissait la vie, paske même à  la campagne y'en a d'la coke.
le zoloft semble avoir cette particularité d'aider à  casser le craving de la cc
http://nsa04.casimages.com/img/2009/01/16/mini_090116104133892760.jpg
mais je me garde 1 ptit kil de coté en cas de pénurie de zoloft, hé on n'est jamais trop prudent

veine qui roule n'amasse pas dope

Hors ligne


Kao
ça s'en va et ça revient
100
Date d'inscription: 12 Apr 2007
Messages: 373
Comme dit Bighorse, on est pas tous égaux...

Autant la came je crois que je pourrais jamais arrêter, et d'ailleurs, pour l'instant en tout cas, je n'ai pas du tout l'intention d'arrêter, autant la coke et la base...

J'adore ça, je peux en consommer tous les jours pendant un mois, ou même pendant 6 mois si l'occasion s'en présente (quoique pour la freebase j'ai jamais consommé non stop pendant si longtemps), mais je peux arrêter du jour au lendemain, j'aurai juste envie de dormir pendant quelques jours et pas le goût à  autre chose, un peu fatiguée quoi, mais sans plus.

Il m'arrive même fréquement de refuser un (ou plusieurs) shoot de coke. Et ce même si elle vient direct de Colombie et que y a pas meilleur !

Alors que si tu me proposes de la came, quleque soit la qualité (bon à  part si c'est tellement de la merde que c'est plus du tout de la came) et le moment, là  je refuse jamais.

Mais il y a aussi le fait que je suis d'un naturel assez (beaucoup) angoissée, et que la coke comme la base favorisent souvent mon angoisse. Donc je n'en consomme que quand je suis bien. Alors que l'héro apaise tout ce bordel dans ma tête.

Mais c'est vrai que d'en parler ça me donne envie de fumer quelques bases, tiens ! En plus ça fait un moment...

Dernière modification par Kao (22 janvier 2009 à  05:29)


"La valeur éthique d'une société se mesure à  la manière dont elle traite ses membres les plus vulnérables" (Roland Gori)

Hors ligne


ORNITHO
taquineuse en chef
000
Lieu: POITIERS
Date d'inscription: 28 Mar 2009
Messages: 316
ALLU ALLU
j ai eu aussi ma periode freebase ;;;dure dure je consomais au moin dix grames de cc par jours autant dire que je faisais des aller retour non stop;
je fumais sur la route;;;;l arrache totale quand j y repense 10jours sans manger regulierement;
le squat desemplisais pas j ai arreter cette conso excessive le jour ou un parfait inconnu c est presentais sous ma fenetre pour me demander de lui vendre un truc et qu il vennait de la part d un tel; ce meme jour pour la 1 er fois j ai ete en retard pour ma fille ;;;;;;en arrivant au centre j ai du me taper 2 g de rabla pour pouvoir redecendre; j ai tj honte de moi;
heureusement que ma fille est etais la sinon j aurais surement finie par etre arrete ou par faire une od;;;;;
j aime tj autant fume la cc mais je me contente d un gros extra par an;
ce qui arrange bien mon porte monnaie et ma sante mentale;
enfin il me semble
courage plus la lumiere semble loin plus on l aprecie en y arrivant

Dernière modification par ORNITHO (02 avril 2009 à  21:12)


ORNITHO

SI TU NE SAIS PAS QUI TU VEUT ETRE SACHE QUI TU NE VEUT PAS ETRE

Hors ligne


DAMS
Nouveau membre
000
Lieu: 45
Date d'inscription: 18 Jan 2009
Messages: 23
salut tout le monde sa faisait un moment que je n'etais pas passer dans le coin...mais je me permet d'apporter mon petit témoignage quant au crak que j'ai fumé et injécter pendant ans et plus quotidiènement en plus des autres truk que je consomais déja (skenan benzo etc) et j'ai^payer cher avec la galette...je me suis retrouver a vendre tout mon petit mobilier de mon appart' de l'époque (micro onde aspiro,télé,hi-fi etc) dans un magasin bien connue cash ........,bréf tout ca pour dire que j'ai arreter la galette le jour ou j'ai quitter paris pour ma petite ville en cambrousse (ou l'on peut facilement trouver mais bon....)et pour moi le plus dure avec le crak/base c'etait psychologiquement aprés avoir tirer ton kiff...j'en venais a faire n'imp' pour ravoir un cailloux!et quand je n'avais soit plus de liquide ou de truk a échanger je me gaver de benzo etc pour ne plus y penser!pour moi le crak c'est quasi a 100% dans la téte c'est la déscente qu'il faut gérer et,c'est pas évidant!!donc pour moi le crak c'est fini a part lors de rare occaz' bien poser et encore...

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs

DAMS a écrit

... pour ne plus y penser!pour moi le crak c'est quasi a 100% dans la téte c'est la déscente qu'il faut gérer et,c'est pas évidant!!donc pour moi le crak c'est fini a part lors de rare occaz' bien poser et encore...

Salut Dams, bienvenue avec du retard sur le forum wink

Merci pour ton post ! J'ai déjà  donné mon "opinion" sur le sujet ; je dois reconnaître qu'un des meilleurs moyens perso pour avoir arrêté cette consommation qui n'était pas incontrôlée sauf pendant une très courte période (et encore), les benzos en petite quantité (juste ce qu'il fallait, pas plus surtout) m'ont bien aidé dans les "descentes"...


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


Dale
Nouveau membre
000
Lieu: Argenteuil (95)
Date d'inscription: 21 Apr 2009
Messages: 6
J'ai fumé du crack pendant quelques mois à  une fréquence d'une à  deux fois par semaines.

C'est le seule prode que j'ai réussi à  arrêté du jour au lendemain. J'suis de nature anxieuse et j'en ai eu marre des descente vertigineuse où tu te mets à  chercher des cailloux partout par terre, où tu te sens une merde, où tu paranoies...

Non vraiment j'ai été dégoûté, comme avec les amphètes.

Mais je n'ai pas arrêté la coke pour autant. Je me suis remis à  sniffé. En fait je préfère sniffer c'est tout. Donc j'ai pas vraiment arrêté.

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
je crois en effet que lorsque les crises d'angoisse deviennent si grandes qu'elles dépassent le plaisir du crack , on arrete du jour au lendemain, et que s'en est même un sacré soulagement! c'est là  une sacré différence avec l'héro je crois qui fout mal, très mal, quand on est en manque, mais là  on ne s'arrete pas pour autant; c'est toute la question du plaisir réel et fantasmé qui se pose ;du moins je crois
que tu sniffes le cc n'est pas en effet avoir arreté vraiment mais quand même! ce n'est pas comparable donc plus vivable à  gérer je pense...

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
2300
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9607
Blogs
Pour ce qui est du THC pour compenser le manque de crack, je pense qu'il faille un bang, ou pipe à  eau, car si l'on mets du tabac bien sec dans le mélange, on se prend une "claque" appréciable pour certain(e)s, et trop forte pour d'autres.

Miatcp, pour ton sevrage de crack, c'est sûr qu'il vas falloir compenser, mais pas forcément par un autre produit. Tu parlais de la dopamine, pour en avoir fait l'expérience, le sport intensif ma procurer à  une période (première cure) une patate que je n'avais eu que très rarement, super speed et super cool, le premier soir j'avais enchainé 103 pompes (tu me verrai tu ni croirai pas), et j'ai arrêter car je commencer à  avoir une crise de rire incontrôlable parce que j'étais en train d'halluciner sur mes performances.
Au final j'ai dû être calmer par le corps médical, pourquoi, je ne leurs avais jamais demander.

Aujourd'hui, c'est le fait de cuisiner qui me calme, je cuisine, je goutte, et j'y trouve un certains plaisir, car il y as encore peu je n'avais plus de goût.

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
concernant le thc comme aide à  la descente de crack, là  je ne suis pas vraiment ok avec toi!! bcp de personnes trop speed, angoissés, ne le supportent pas bien du tout, cela peut accentuer l'impression de malaises!
quant au sport...faire 103 pompes , ça peut etre mauvais pour le coeur non?? en tout cas moi si j'avais fait ça pour pallier à  l'angoisse après le crack, je ne serai plus là  pour vs répondre!  par contre faire du sport comme moment de détente oui c'est pas mal , mais bon ça c'est pour "s'occuper" ; faire du sport de façon intensive comme tu l'as fait peut etre aussi une came non? on y retrouve l'excès, les sensations de dépasser les limites..mais ç'est pas donner à  tout le monde....ni bon d'ailleurs à  un certain niveau

au fait: tu n'avais plus de gout; c'est à  dire: tu avais perdu le gout des choses ou le sens du gout?

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


ifautvoir
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 08 Jul 2009
Messages: 4
salut a tous
je suis venu au caillou apres l hero je suis sous metha a 1mg proche de 0
mais pour le crack s est tres dure d arreter totalement tu peut passer 2 mois sans y penser et crack tu fonce a paris vers le premier vendeur sans arriver a te retenir
en risquand de revenir avec de l arnaque

Hors ligne


ifautvoir
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 08 Jul 2009
Messages: 4
salut a tous

j habite paris et on dirais que la seul solution s est de demennager dans la creuse
pour ne plus consommer (trop de consommateur sur paris )
le crack te rend totalement parano moi je ne cherchais pas les caillou par terre mais j imaginais les flics derrirre la porte ou la fenetre (je suis au 6 em etage)

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
je peux t'assurer que la creuse est aussi bien fournie en dope que n'importe quel autre département!!

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


Amaia
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 21 Nov 2009
Messages: 17
Ben moi je trouve que la drogue la +perverse c est bien la coke -en base ou taket-,contrairement aux idées reçues sur l héroïne ...en mettant de cote le besoin physique vital de l hero ,la coke elle a une montée brève mais très puissante ...avec une rede aussi puissante!tellement horrible que tant qu il y en a ou la possibilité d' en avoir on ne peux plus s arrêter ...en ce moment je commence a en prendre régulièrement -en shoot- et j y pense tous jours et n en peux plus au bout de 2,3jours Max car je suis pas bien,fatiguee..je me réveille en pensant a ça !!!le mieux c est vraiment que ça reste occasionnel ...

Et puis on dit souvent que la came ça rend les gens tares .quand t en manque d' accord tu és capable de tout mais ...la coke c est pire !ça rend stresse parano agressif et mon ex a cause de ça m a même vole pour la coke (on vivait ensemble depuis 2ans mais des qu il en prenait ça le rendait fou,une autre personne dont je ne pouvais MM plus avoir confiance

Hasta la liberta!!!

"Tout dans l excès est mauvais "

Hors ligne


babyloniaa
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 16 Nov 2008
Messages: 46
hello,

mouais, je la fais simple,
ok y à  bientôt 1 an que me suis pas connectée!!! par lacheté !!! par peur !!!vas savoir .....;
bref le sujet n'est pas là !!!
ben voilà  en bref mon histoire....
3 ans de cc en alu..., la dernières qlq shoots....,
mouais c bon c clair, mais bon je ne vivais plus ke pr cette jolie cc...
te promet tt mes jours étaient calvaires... à  savoir si etc......

bien t'c koi ....
g rencontré 1 alcoo....
ô s'cours il m'a sortit de la coke, mais là  suis mal bar niveau alcool...j'me fais peur "bordel"...
je me répète c clair....
mais, perso!!! je pense k'il vaut mieux sevrer "l'alcool par la coke" que l'inverse.......;
là  je flippe solide .....c bon le "havana" mais franchement on me lache ds la rue et ont me dit t'as le choix!!!
no soucis!!! coke tt court parceque ce n'est qu'1" addict psycho" pour ma part plus seraine à  sevrer que tt ls ôtres conneries......;

ceci dit : ben la sagesse t'emmènera là  où tu le veux....

mon signe astro chinois c dragon.......ben t'c koi ???.......c pas gagné

kiss bella ,

A trop vouloir trouver...me suis perdue...

Hors ligne


Papyfeelgood
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 10 Nov 2009
Messages: 7
Concernant le  Crack & cc, il y a bien sur un sevrage Psy & physique, plus ou moins marqué il est vrai en fonction de chaque usager, mais qui existe bel et bien.
Ne pas le savoir relève de la meconnaissance.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Arrêter le crack
par crackers belin, dernier post 25 mars 2019 à  16:15 par blastfunk
  1
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Sos besoin daide pour arrêter le crack :(
par Oceane2018, dernier post 13 juin 2018 à  13:30 par Oceane2018
  1
[ Forum ] J'essaye d'arrêter le crack...
par jOhhh, dernier post 04 février 2016 à  09:50 par jOhhh
  14
  [ PsychoWIKI ] Arrêter la méthadone
  [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Particier à l'étude sur les liens entre deepweb et usage de drogue
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 5hCommentaire de RandallFlag (15 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 10jCommentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum UP ! 
    O-DSMT hcl. Ou fumerate
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Expériences - Que faire sous cocaine
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Cusco dans [Cocaïne-Crack...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Anésthésie & douleurs - Subutex 10mg et anesthésie générale
    Il y a 1mnNouvelle discussion de Virginia dans [Buprénorphine (Subute...]
     Forum 
    Problème avec plafond coin base.
    Il y a 25mnNouvelle discussion de feliz dans [Anonymat et sécurité...]
     Forum 
    Problème avec plafond coin base.
    Il y a 31mnNouvelle discussion de feliz dans [Anonymat et sécurité...]
     Forum 
    Ne pas savoir s'arrêter
    Il y a 1hCommentaire de Cusco dans [Alcool...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Dosage - Dormir pendant la monté de Tramadol
    Il y a 1hCommentaire de Marcel79 dans [Opiacés et opioïdes...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Mdma prix ?
    Il y a 1hCommentaire de Vivel dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Drogue info - Quelques infos sur un adduit méconnu du LSA : Cinnamylidene-bislys...
    Il y a 2h
    4
    Commentaire de Rick dans [LSA - Morning Glory -...]
    (14 réponses)
     Blog 
    Trip Lsd Seul
    Il y a 4h
    2
    Commentaire de Cub3000 dans le blog de Inconnitotester
    (15 commentaires)
     Blog 
    Sans des psychotropes je plonge
    Il y a 11hNouveau blog de Téméraire dans [En passant]
     Blog 
    Scaws 1
    Il y a 13hNouveau blog de Brekhounov dans [Poèmes]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Sevrage des benzodiazépines
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    berniOUAT nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     S'informer des modélisations scientifiques récentes <3
    par Heashka, le 06 Sep 2019
    Comme vous devez commencer à le remarquer, j'adore les schémas. Explicite, compréhensif, simple pour tous, bref. En voici qui devrait vous plaire : 1) Reconnaître l'origine de l'intoxication (si y en a en ambulatoire ici vous privez pas de télécharger l'image) : 2) Quels effets après baiss...[Lire la suite]
     Dépendant à la codéine au moment de la fin de sa vente libre, (juillet 2017) qu'êtes vous devenus ?
    par 4lex, le 05 Sep 2019
    Plop o/ Pour les livres d'histoires je me permet de mettre ma petite histoire perso à ce sujet. J'ai pris de la codéine avant l’arrêté pendant près de 10 ans. Avec le recule, sur les derniers mois, je prenais des doses assez forte (vu mon gabarit). Ceci étant, avec ça je me sentais sur un...[Lire la suite]
     plug et sodomie avec la 3MMC
    par Daane-El, le 02 Sep 2019
    Salut, J'ai testé pour vous: marque Durex ça pète au bout de 20 minutes en moyenne* marque Mannix ça pète au bout de 20 minutes en moyenne* aussi marque repère de chez Intermarché ça pète en moins de 5 minutes marque repère de chez super U ça pète pas mais alors ça pète pas du tout j...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    J approuve ! Cusco dans [forum] Jugement d'un pharmacien
    (Il y a 19mn)
    intéressant merci Hyrda dans [forum] Jugement d'un pharmacien
    (Il y a 3h)
    Merci pour la lecture M'sieur Prescripteur ! Lise-Ergique dans [forum] Envoyé spécial 21/02/19 - "Antidouleur : l'Amérique dévastée"
    (Il y a 10h)
    Exactement! dans [forum] première fois
    (Il y a 12h)
    A force de signaler dans le vide on s'essouffle des fois. Randall dans [forum] Cherche un sitter
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums