A l'aide... arrêt paroxétine / PsychoACTIF

A l'aide... arrêt paroxétine

Publié par ,
46113 vues, 3 réponses
mila 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 May 2016
2 messages
Bonjour,
Je suis nouvelle sur le forum, et je viens vous demander à  l'aide concernant les effets secondaires liés, il me semble, à  un arrêt de la paroxétine...
Je vais essayer d'être brève : je suis dans une année difficile (nouveau travail, période d'essai intense et extrêmement stressante). Il y a 5 mois je me suis rendue chez mon médecin car grosse fatigue, angoisse, irritabilité, insomnies... Je dormais peu et n'arrivais plus à  récupérer. Ne pouvant me mettre en arrêt, nous convenons que je prenne de la paroxétine à  raison d'un comprimé de 20mg le matin, jusqu'à  ce que je me sente mieux.
Les effets sont immédiats, un peu dérangeants mais efficaces (sensation d'être dans du coton - comme après avoir fumé un joint -, perte de l'angoisse, sommeil lourd et profond. Mais aussi perte des émotions, de la libido...). Malgré tout, je me sens très fatiguée en fin de journée (je m'écroule sur le canapé en rentrant, mon copain est obligé de me porter au lit...) donc je retourne voir le médecin qui me dis de ne pas arrêter mais de prendre le comprimé le soir au lieu de le prendre le matin. C'est un peu mieux.
Néanmoins cela a porté ses fruits car je suis arrivée au bout de la période d'essai (il y a quinze jours), elle a été concluante !
J'ai alors décidé d'arrêter. Je suis passée à  un demi comprimé il y a quinze jours, et j'ai tout arrêté il y a une semaine. Le médecin m'avait dit qu'il n'y avait pas d'effet d'accoutumance mais que mes symptômes d'angoisse pouvaient revenir à  l'arrêt du médoc.
Seulement, depuis c'est l'horreur : je passe du rire aux larmes, grosses sueurs nocturnes, angoisse (obligée de laisser toutes les lumières allumées la nuit), cauchemars, maux de ventre, diarrhée, etc.
Je ne veux plus du tout en reprendre, et j'aimerais avoir vos conseils...
Est-ce-que ces symptômes sont provisoires ? Si oui, je suis prête à  en baver quelques jours... Mais je veux surtout retrouver mon intégrité physique d'avant tout ça... et au plus vite...

Merci par avance à  tout ceux qui pourront m'éclairer... A bientôt.
Mila

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
6530
Inscrit le 04 Aug 2014
7642 messages
Salut,

autant un sevrage sec de paroxetine est invivable, autant un sevrage progressif et un protocole de sortie avec un comprimé un jour sur deux la dernière semaine s'était réalisé en douceur et facilement. Mais cela fait un bail et je ne suis pas certain de me souvenir de la procédure avec exactitude...
Je crois bien que je ne prenais plus qu'une dose par jour, (en même temps me souviens plus si c'est une prise ou deux) et à  la fin, il me semble un comprimé ou un demi tous les deux jours sur une semaine.
Puis plus rien ou quelques "fourmillements" fugaces... pas d'effet rebond comme la fois où je me suis retrouvé à  sec de TT.
En même temps, ce n'est pas que moi qui ai pris la décision d’arrêter, je l'ai fait en accord avec mon médecin, pasque nous estimions que cela pouvait être envisagé.
Tu devrais retourner voir ton médecin, peut-être qu'un benzo le soir sur une petite semaine t'aiderait à  laisser le traitement au rayon souvenirs ?
Tout devrait rentrer dans l'ordre rapidement, mais le mode d'action de ce médoc est assez particulier ; il prend plusieurs semaines pour modifier la configuration de ton cerveau, c'est assez "normal" et pas surprenant que cela prenne du temps pour retrouver un fonctionnement plus "normal".
Tiens nous au courant.

Dernière modification par Mister No (17 mai 2016 à  12:08)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

ItsMe
Illettré
000
Inscrit le 17 Jul 2014
455 messages
Tu peux t'aider des travaux du docteur Ashton, qui traite du sevrage "easy" des benzo.
C'est la meilleure référence que je connaisse.

il y a toute une partie sur les antidepresseurs dans le "tuto"

http://benzo.org.uk/freman/index.htm


la page pour les AD :
http://benzo.org.uk/freman/bzcha03.htm#20
http://benzo.org.uk/freman/bzcha03.htm#t2

Bon courage.




Le sevrage des antidépresseurs. Plusieurs utilisateurs des benzodiazépines à  long terme ont aussi été prescrits des antidépresseurs à  cause de la dépression qui en suit l'utilisation que ce soit durant leur période d'utilisation chronique (longue période) ou durant leur sevrage. Les antidépresseurs doivent aussi être diminués graduellement car ils peuvent causer des effets secondaires indésirables (les psychiatres appellent cette période: réaction d'interruption des antidépresseurs, quel euphémisme !). Si vous utilisez les antidépresseurs et les benzodiazépines en même temps, il est recommandé de cesser l'utilisation des benzodiazépines avant de commencer la diminution graduelle des antidépresseurs. Une liste des antidépresseurs ainsi qu'une courte note sur comment en cesser l'utilisation est donnée au programme 13 de ce chapitre. Certains symptômes du sevrage des antidépresseurs sont décrits au Chapitre III, Tableau 2.

Les paragraphes mentionnés ci-dessus s'appliquent aux personnes qui ont l'intention de contrôler leur sevrage soit probablement la majorité des lecteurs. Ceux qui reçoivent le soutien d'un médecin ou d'un conseillé bien informé et compréhensif feront en sorte qu'ils puissent partager leur fardeau. Dans ma clinique de programme de sevrage, j'avais l'habitude d'établir un programme dont je discutais avec chacun de mes patients.

La plupart de mes patients portaient un grand intérêt au programme et y suggéraient des changements occasionnellement. Cependant, il y en avait qui préféraient ne pas trop penser aux détails, simplement suivre le programme de façon rigide jusqu'à  la fin. Ce groupe réussit tout autant. Très peu, probablement 20 patients sur 300, souhaitaient ne rien savoir au sujet du programme, si ce n'étaient que les instructions: certains d'entre eux se sont joints à  un programme aveugle de sevrage. Pour ce groupe, (avec leur accord) de faux comprimés remplacèrent petit à  petit les benzodiazépines. Cette méthode fut aussi un succès et à  la fin du processus, les patients furent agréablement surpris de découvrir qu'ils étaient sevrés complètement des benzodiazépines et que depuis les 4 dernières semaines, ils absorbaient de faux comprimés. Comme on dit souvent, il y a plusieurs chemins qui mènent à  Rome.

Dernière modification par ItsMe (17 mai 2016 à  12:55)

Hors ligne

 

mila 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 May 2016
2 messages
Merci beaucoup Mister No et ItsMe pour vos réponses.
En effet, il apparait peut être plus confort d'arrêter progressivement... J'ai pris rdv avec mon médecin demain, je verrais bien s'il propose une solution assez rapide pour en finir vite avec ce médoc (pas vraiment envie de continuer pour continuer... surtout que ma période dure au boulot est passée).

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    23 avril 2021Commentaire de pierre (7 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 1jCommentaire de Psyborg (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 6jCommentaire de Ods (39 réponses)
     Forum UP ! 
    Culture - Mycélium "nuageux"
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    SOS Addictions , constate l'échec de la prohibition des stups
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Vidéo - Webinaire "psychédélique et autismes"
    Il y a moins d'1mnCommentaire de sulli dans [Culture drogues...]
    (1 réponse)
     Forum 
    4-HO-MET - Moi , ma balance imprecise et le 4aco met( cherche une bonne balance
    Il y a 10mnCommentaire de Garsduso dans [RC Psychédéliques...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Première fois - Truffes magiques : set & setting, descente et autres questions
    Il y a 10mnCommentaire de Mélatonine2 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Addiction - Pourquoi l'alcool
    Il y a 1hCommentaire de Doo-J dans [Alcool...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Hello les gars jsuis nouveau
    Il y a 2h
    4
    Commentaire de baputesuto dans [DMT, changa et ayahua...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Dosage - Mystérieux sirop lean Triple M Syrup
    Il y a 6hCommentaire de cependant dans [Codéine et dihydrocod...]
    (7 réponses)
     Forum 
    RC agissant que sur la noradrenaline
    Il y a 6hNouvelle discussion de ymaaah dans [Research Chemicals (R...]
     Forum 
    Kétamine et douleurs abdominales
    Il y a 7hCommentaire de Meumeuh dans [Kétamine et PCP...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Sex addict
    Il y a 12mnNouveau blog de Edennnnn dans [Tranche de vie]
     Blog 
    Narco tourisme dans le croissant d'or
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de OrgaWZ dans le blog de Heroin is my wife
    (21 commentaires)
     Blog 
    Rendement maximum post-culture
    Il y a 15hCommentaire de RaveOn dans le blog de Vend des tas
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommation de crack : problèmes rencontrés
    Dernier quizzZ à 07:05
     PsychoWIKI 
    Research Chemicals, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    EuphorieAddict, drunkensnake420, ChicheKebab, Biyach2, Vend des tas, Dragan nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    +1 Fil dans [forum] Methode chinoise
    (Il y a 54mn)
    Très intéressant ce doc, merci ! Lise-Ergique dans [commentaire de blog] La Condition Pavillonnaire
    (Il y a 7h)
    Déçue mais je te mets un champi - Un poscaille dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 14h)
    Merci des infos, fais attention à toi (Mychkine) dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 14h)
    merci pour ton aide, encore une fois ! j'étais absent - rick dans [forum] Ma vie avec le GBL et la cocaine. Suis-je en danger ? ou est-ce que ça va ?
    (Il y a 19h)

    Pied de page des forums