[Urgent] Effet Suboxone pour re-prendre de la Codéine sans risque / PsychoACTIF

[Urgent] Effet Suboxone pour re-prendre de la Codéine sans risque

Publié par ,
11848 vues, 29 réponses
Arth 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Mar 2015
13 messages
Bonjour,

Je suis déjà  passé ici et là  sur ce forum, surtout pour lire, et aujourd'hui j'ai besoin de votre aide si possible.

Je suis sous traitement substitutif de Suboxone 8mg 1/jour depuis maintenant 1an et demis suite à  une addiction au tramadol qui à  évolué en addiction à  la codéine. (Neo-codion, Padéryl, prontalgine etc).

Mon probléme est le suivant, ma derniére prise remonte à  Mercredi soir, et pour le long week end du 14juillet je suis partis en vadrouille avec des potes et j'ai pommé ma sacoche avec portefeuille, carte vital etc "et" ma boite de suboxone qui était dedans.
J'ai toujours un duplicata de mes 3 dernières ordonnances dans un bagages au cas ou, je sais que ça peu aider.

Seulement voilà , je suis trop loin de chez moi pour pouvoir rentré comme ça, le cabinet de mon médecin est fermé pour toute la durée du week end (jusqu’à  lundi) et impossible d'avoir une ordonnance ou une aide ou du moins la secrétaire ne peu rien faire (ou ne veux pas ? mais je sais que la suboxone est très réglementé donc je peu comprendre).
Idem pour ma pharmacie habituel (j'ai pas le numéro perso de la gérante).

Je suis allez voir toutes les pharmacies autour de la ou je suis, aucune ne veux me délivré le médicament malgré les anciennes ordonnances, je suis donc allez voir un médecin qui ne m'as pas cru et m'as renvoyer après 5min, je suis allez voir un deuxième, plus ou moins pareil, sans carte vitale pas facile d'être crédible et je pense que je serrais tout autant méfiant qu'eux à  leur place.

J'ai appelé SoS médecin, mais impossible pour eux de faire quoique ce soit à  parement ...

Bref, c'est l'impasse et les effets de manques commence à  être de plus en plus rude.

La seul solution que j'entrevoie pour ne pas être mal comme un chien et de prendre de la codéine, même à  faible dose, juste le temps du week end, puis d'attendre les 48h réglementaire et reprendre mon traitement de suboxone une fois rentrée.



Ma question:

Combien de temps dois je attendre aprés ma derniére prise de suboxone pour prendre de la codéine (sous forme de paderyl) ?
Quel dosage dois je prendre ? je suis sous 8mg, 1/jour.


PS: je sais que c'est peu au regard de ce que d'autre peuvent prendre, mais je ne tiendrais pas 3 jours comme ça et j'ai très peur de la douleur physique qu'apporte le manque, je l'ai déjà  subit plusieurs fois et je n'ai jamais tenu le coup assez longtemps, je ne veux pas risqué un moment de folie ou je me jetterai et me bourrer de cacheton pour faire une overdose derrière...

Merci de votre aide, de votre temps et de m'avoir lu.

Dernière modification par Arth (15 juillet 2016 à  19:25)

Hors ligne

 

Horrorshow 
Psycho sénior
France
000
Inscrit le 09 May 2014
851 messages
Salut, faut attendre vraiment très longtemps je dirais plus de 72h au minimum.

J'ai l'histoire d'un pote qui a voulu se sevrer du sub tout seul, il en prenait à  très haut dosage et c'était y'a une vingtaine d'année, même deux semaines après il c'est fait un shoot de morphine il est devenu encore plus malade.

Moi à  ta place j'irais pécho du sub au marché noir .

Hors ligne

 

kameo 
Mi humaine mi animale
000
Inscrit le 16 Mar 2012
345 messages
Blogs
Salut!
Alors normalement c'est 48h minimum pour switcher bupré/métha donc je suppose que c'est +/- la même chose. Si t'es en festival tu devrais trouver du sub. Sinon en ville va voir la zone ça sera + simple pour toi que de prendre de la codéine, enfin je sais pas si c'est très rdr mais c'est mon avis! Good luck!
Kameo

Hors ligne

 

Arth 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Mar 2015
13 messages
je suis pas en festival, et le probléme, (si si, s'en est un) c'est que je ne suis jamais allez dans la rue acheter quoi que ce soit, ni marché noir ni rien.

Je suis toujours allez me fournir en pharmacie avec des medocs sans ordonnance contenant de la codéine, donc pour moi tout ça c'est l’inconnue et ça ne me rassure pas, c'est d'ailleurs car j'en était à  un point proche d'aller la dedans que j'ai voulu stopper.

Je ne saurais ni ou allez ni quoi faire, encore moins les prix, bref, c'est pas la peine.

Merci quand même, je verrais bien ce qui ce passe.

Hors ligne

 

Horrorshow 
Psycho sénior
France
000
Inscrit le 09 May 2014
851 messages
Bah tu connais personne qui pourrait t'aider ? 10 euro la plaquette de 7 cachet cest le prix du marché noir plus ou moins quoi. Le pire cest que j'ai un tiroir remplit de suboxone qui me sert à  rien parce que je suis sous métha depuis un moment maintenant .. Si t'habiterais à  coté de chez moi je te les donnerais volontiers hmm

Hors ligne

 

Syam 
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
300
Inscrit le 26 May 2015
3356 messages
C'est sans doute gentil Horror, mais n'oublie pas que même si tu ne fais pas payer, cela reste légalement du deal, donc passible des mêmes peines ET totalement interdit par le règlement de notre forum de proposer ce genre de choses.

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Arth 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Mar 2015
13 messages

Syam a écrit

C'est sans doute gentil Horror, mais n'oublie pas que même si tu ne fais pas payer, cela reste légalement du deal, donc passible des mêmes peines ET totalement interdit par le règlement de notre forum de proposer ce genre de choses.

Ho cas ou, je ne l'ai pas contacter, ni lui ne l'as fait de quel que manière autre que ce soit.
La proposition est gentil et j'apprécie le geste, merci quand même.

Hors ligne

 

Horrorshow 
Psycho sénior
France
000
Inscrit le 09 May 2014
851 messages
Bah tant que j'assume  ce que je fais ou est le problème ?

Hors ligne

 

Arth 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Mar 2015
13 messages
ça dois être pour des questions légale tout bêtement, pour le site aussi, qu'ils ce fassent pas attaquer pour laissé des gens dealer ici, ont peut facilement comprendre.

Merci quand même, pour le moment ça ce passe encore pas trop mal, je tiens comme je peu mais impossible de dormir, trop tendu.

Hors ligne

 

Anonymousse au chocolat
٩(^ᴗ^)۶
100
Inscrit le 12 Nov 2013
2953 messages
De plus en plus d'hosto ont des médecins addicto, voir des services entiers pour les plus grandes villes.

Va aux urgences et explique ta situation de manière posée, puis demande a voir l'addicto en leur expliquant bien que ton but est de t'en tenir a ta substitution et pas d'aller chopper n'importe quoi dans la rue.

Tu seras surement mal reçu mais qui ne tente rien n'a rien, et puis avec un peu de chance tu peux tomber sur un médecin de garde qui fait bien son taf.

Avec un peu de chance.....

@Horrorshow je suis sur que tu assumes tes ecris et tes actes (si il y en a) mais Syam te disait ça dans un but de préservation du forum.
Si le forum sert par quelque moyen que ce soit a l'échange de substances, c'est répréhensible.
Y'avais rien contre toi directement a mon avis wink

240 g de chocolat noir cassé en morceau.
    60 g de beurre.
    6 œufs jaunes et blancs séparés.
    60 g de sucre et une pincée de sel.

Hors ligne

 

Arth 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Mar 2015
13 messages
je suis allez, comme proposé, aux urgence, ont m'as gentillement renvoyé en me disant que ici c'était pas un distributeur pour zonar ... (pour infos je suis en costar cravatte ...)

Joie !

Donc mas fois, ça fait plus de 24h, les nausées arrives, tremblement, anxiété, agitations, transpirations, c'est plus possible et j'attendrais pas lundi.

En fouillant un peu sur le forum je suis tombé la dessus:
http://www.infirmiers.com/pdf/table-con … ioides.pdf

comme je suis sous 8mg de suboxone je me dis que la conversion dois être un bon choix mais y'a un truc qui cloche je pense ...

Buprénorphine sublingual -> 0,2mg de buprénorphine =6mg de morphine
Codéine -> 60mg de codéine = 10mg morphine

Donc, 8mg/0.2mg = 40 soit 40x6mg = 240mg de morphine
et donc 240/10 = 24x 60mg de codéine soit 1440mg de codéine ...

sauf que (pour du paderyl) c'est 15.22mg de codéine de base par comprimé
1440/15.22 = 94.61...

je vais pas prendre 94 cachet quand même, c'est délirant comme chiffre, une boite ça fait 20 comprimés et avant d'être sous suboxone je consommai environ une à  une boite et demis par jour.

Quelqu'un pour me dire ce qu'il en est ? le liens est faux ? je zape un truc ?

Hors ligne

 

Syam 
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
300
Inscrit le 26 May 2015
3356 messages

Horrorshow a écrit

Bah tant que j'assume  ce que je fais ou est le problème ?

Aucun problème, en l'occurrence tu n'as rien fait qui soit une proposition, mais si tu le fais, le résultat sera un bannissement définitif et sans préavis si on s'en tient au règlement. C'est juste strictement interdit par notre charte que tu as ratifiée en t'inscrivant ici. Moi j'ai rien contre personne et si ça tenait qu'à  moi, les lois antidrogues ne seraient pas ce qu'elles sont à  l'heure actuelle, mais je préfère prévenir les gens que voir des participants intéressants bannis à  vie, comme c'est déjà  arrivé à  mon grand regret (ça coûte quand même pas grand chose de respecter la charte pour protéger la plateforme psychoactif dans notre intérêt à  tous).

https://www.psychoactif.org/forum/misc.php?action=rules

Arth, il ne sert en général à  rien du tout de dépasser 600 mg de codéine car la métabolisation par le foie est limitée, ce qui explique peut-être tes difficultés. Pour l'équivalence, il n'en existe pas de fiable pour des produits aussi différents, et sachant que la métabolisation de lda codé varie beaucoup d'un individu à  l'autre. On a juste un ordre de grandeur : 0,2 de bupré sublinguale -> 6 de morph -> 36 de codé orale.
Soit 1 de bupré -> 180 codé
Donc ton 8 mg de bupré donne 1440.
Même si tu prenais 1440 tu serais limité à  600, soit un peu moins de la moitié de ta dose de pubré, mais ce n'est qu'un ordre de grandeur.
Comment es-tu arrivé à  de telles doses de bupré si la bupré n'a servi qu'à  substituer la codé? Je n'ai peut-être pas tout compris à  ton cas.

Dernière modification par Syam (16 juillet 2016 à  16:32)


Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Arth 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Mar 2015
13 messages
En fait pendant très longtemps (prés de 2-3ans) je ne prenais pas grand chose, de manière récréative sans addiction ou dépendance forte, des petit envie parfois (craving) mais facilement gérable à  l'époque.

Et puis une vis de merde, ont arrête pour quelqu'un et ont reprend par chagrin, etc etc
Le temps passe, ont augmente les doses...

Et je suis arrivé à  un point ou même la dose max de codéine de ne me suffisait plus.
Je me bourrais de cacheton, j'ai essayer les sirop, des mélange, le pamplemousse, l'alcool en plus, nada, c'était pas assez.


Et je suis passé sous morphine via un ami à  l'époque qui était interne en psy dans un endroit sans grand contrôle et qui m'as fournis.
ça n'as pas durée longtemps, 2semaine environ et quand j'ai voulu retourné à  la codéine impossible, quelque soit les doses que je prenait j’étais mal, c'est là  que je suis allez en addicto en enfonçant toute les portes possible pour être pris en charge rapidement.
Comme je le disais plus haut, la prochaine étape aurais pu être je ne sais quel autre substance à  allez cherché au black je ne sais où et (sans aucun jugement !) c'est une chose qui m'est totalement étrangére et qui me fait peur, c'est une étape que je ne tiens pas à  franchir, une sorte de limite que je m'impose pour ne pas tomber au fond du trou.

Encore une fois aucun jugement, je sais que pour moi c'était sûr a 100% que je sombrais en allant plus loin, je ne dis pas que c'est le cas si vous le faites, après tout, je ne connais pas.

Bref, quand je suis allez en addicto ils ont mis longtemps pour me donner un traitement et il ont commencé par 2mg de Suboxonne mais c'était pas assez, donc je suis passez à  4 dés le lendemain, le manque était revenue trop vite avec 2mg.
avec 4mg ça allait mieux mais sur le lendemain, peu avant le moment de prendre le traitement du jour, environ 4 à  6h avant et le temps que ça aggise je sentais bien que ça n'allait pas, j'en ai parlé et je suis passé de 4mg à  8mg, j'aurais préféré 6 mais ils m'ont dis que c'était pas possible à  cause des dosage prévu dans les boîte ... pure connerie de mon point de vue.
J'ai voulu essayer de couper les 8 en morceaux pour essayer de redoser chez moi à  6mg mais pleins de comprimé perdait à  parement en qualité d'effet une fois en contact de l'air une fois cassé.

Je me suis pas pris la tête et je suis rester à  8mg, vue que l'un comme l'autre ne me procurais aucun effet comme la codéine pouvait le faire, je n'avait que le manque qui disparaissais, et ça me convenais très bien.

Hors ligne

 

Syam 
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
300
Inscrit le 26 May 2015
3356 messages
Et bien le retour à  la codéine semble vraiment difficile, la codé risque de ne jamais satisfaire le besoin opiacé, même à  la dose maximale. Ca n'empêche pas d'essayer bien entendu... Environ 2 boites de neo/padé/tussi... toutes les 6 heures.

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Arth 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Mar 2015
13 messages
j'ai tester... un désastre.

vomissement, tremblement, transpiration de plus belle et surtout démangeaison puissance 100.
Je pense que c'est à  cause de la naloxone dans la suboxone encore présent dans l'organisme et un de ces effet antagoniste machin dont je n'ai jamais compris (inutile de m’expliquai, je ne retenterais jamais plus l’expérience)

J'avais pourtant attendu bien plus de 24h, 78h pour être exact, et bien après 6h passé entre les  toilettes, la douche et à  me retenir de me gratter et de hurler et forcé de ne pas succombé à  une crise de nerf, c'est enfin passé.

il est dimanche, 6h du mat. et je vais essayer de dormir maintenant que tout ce calme. Demain pharmacie habituel, je connais bien la gérante elle m'avance parfois une boite le temps de voir le médecin pour la nouvelle ordonnance.

Le pire dans tout ça c'est que je n'ai même pas ressentie le moindre petit effet "récréatif" ... je n'ai pris qu'une boite, j'imagine pas ce que ça aurais donné avec deux et je préfère pas y penser.

Je préfère encore le mal du manque que revivre ça.

Merci quand même pour le soutien ici, les conseils etc.

Et j'irais de mon petit commentaire pour tout ceux qui un jour ce trouverai dans ma situation.
Si vous êtes sous suboxone pour un traitement d'une dépendance, que ce traitement vous conviens et que vous avez réussi à  vous défaire de ce que vous preniez (suboxone à  part).
En cas de perte de votre traitement ou autre, essayer bien sur de voir un médecin ou d’allée aux urgence, ont ne sais jamais, mais éviter de retourné dans vos anciens penchant par peur des effets du manque, le risque de vivre un truc encore pire est présent, cours mais intense au point que j'échangerai 1 semaine sans traitement plutôt que de re subir les 6derniéres heures.

c'est pas facile je sais bien et tellement facile de craqué, c'est ce que j'ai fait, j'ai craqué et j'ai eu peur.

aujourd'hui, ma vie est plus stable, ça fessai 7ans que j’étais dépendant et 1ans et demi que je suis sous suboxone sans jamais rien avoir retouché jusqu’à  il y à  quelque heure.
Si votre nouvelle vie loins de vos anciennes dépendance vous conviens, ne retentez jamais le coup.
Et peut être même que pour certains, vous serrez fier de ne pas avoir craquer.


Bon courage à  tous.

Hors ligne

 

away
Banni
France
100
Inscrit le 20 May 2013
2612 messages
Salut Arth,

pour la même raison que toi, je suis sous TSO mais moi c'est sub tout court.
Ton message précédent (tout comme l'ensemble de la discussion d'ailleurs) m'a touché parce que je me dis qu'un jour je pourrais me retrouver dans la même situation.
Quand je lis qu'après avoir attendu 78h, en reconsommant de la codé tu t'ai tapé le keukeu de ta vie, c'est bien flippant.
78h, je ne te demande pas si tu t'es gourré sur l'heure car je suppose que tu les as bien senti passer.
Moi je suis à  12 mg de sub, ce qui reviendrais à  consommer en équivalence plus de 2G, ce qui ne serait pas possible.
Comment faire dans ces cas là  à  part stocker ce que tu peux quand par exemple tu as eu un chevauchement d'ordo et qu'il te reste "un peu d'avance"?
Perso, au bout d'un moment....je ne résiste pas et me fais un petit plaisir. Après, quant à  l'utilité réel de la chose pour ce qu'elle peut éventuellement apporter, c'est une autre histoire.
Que faire ? Parce que finalement, même en étant sous TSO, sous traitement légal donc, il y a une telle méconnaissance du produit de la part des praticiens, de tels préjugés, que finalement on se sent quand même pas totalement sereins.
Qu'en dis-tu Arth ?

Bon dimanche.
Remets-toi bien mon pote

Away

Dernière modification par away (17 juillet 2016 à  09:54)

Hors ligne

 

bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 19 Mar 2007
8506 messages
Blogs
arth
c est pour cela que prescrire du suboxone au gens sans leur dire vraiment à  quoi ça peut mener , perso je trouve cela abuser...avec ASUD on etait fort inquiet avec ce nouveau produit, et on avait raison ..même si on va venir me dire que c mal de critiquer le suboxone!
en fait je suis pour à  condition que l usager sache vraiment qu il ne peut absolument pas consommer d opiaces derrière , avant un long moment ( crée un manque atroce ) ; ce médicament est vraiment bien pour ceux qui sont convaincus de vouloir cesser leur conso (il y en a ; quand on a trop longtemps galérer avec les prod par ex on peut vouloir qq chose de vraiment fort afin de ne pas céder à  des tentations )
Reputation de ce post
 
Information fausse - Archi fausse
 
Tu bosses chez asud maintenant, t'es plus psy???
 
la suboxone sauve des vie et familles même sans donner toutes les infos... POINT

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne

 

mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
000
Inscrit le 10 Mar 2009
9631 messages
Blogs
@big: mais que va-t-on faire de toi. Parcours le forum et tu verras que des personnes injectent le subodore sans soucis.

Et toute mes félicitations pour ton embauche à  ASUD.

Hors ligne

 

Syam 
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
300
Inscrit le 26 May 2015
3356 messages
Est-ce vraiment les symptômes d'un manque du à  l'antagonisme du naloxone après 78 heures? J'ai un sérieux doute. Je pensais qu'après la prise d'un antagoniste (naloxone, bupré), le principal risque de mettre un opiacé derrière c'est de le gaspiller. Dans le sens inverse, la bupré prive brusquement les récepteurs de leur morphine, d'où un manque carabiné, mais dans le sens bupré->opiacé, l'opiacé à  ma connaissance ne chasse pas violemment l'effet de la bupré pour expliquer une expérience aussi négative. Certes je ne connais pas tous les détails, mais une réaction histaminique due à  la codéine à  laquelle tu n'es plus tolérant me semble une explication alternative à  envisager.

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 19 Mar 2007
8506 messages
Blogs
oui je sais bien que des gens utilisent le suboxone sans problème ; c'est un produit complexe, dont l'usage est fort simple quand il n y a pas de conso avec ; voilà  tout

asud ? embauche? non
Reputation de ce post
 
je partage ce point de vue Mr No

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne

 

Arth 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Mar 2015
13 messages
Je n'ai pas choisir une conso récréative mais d'aide pour évacuer le manque BigHorsse, je suis informé sur le produit, j'ai du attendre 6mois avant qu'on m'en donne, puis j'ai du venir tout les jours chercher le comprimé à  heure précise (et avec 1h de trajet allé puis 1h retour).
ça à  durée comme ça 3mois, puis idem mais en pharma, 3mois ... avec à  chaque fois les même conseils #AlaCon

C'est pas moi qui dois être mieux informé ni les patient, pas en priorité, les praticien eux c'est pas la même hein ... idem pour les aide soignante et pharmacien et pharmacienne.

Le probléme est là , les explications dans la notice de la boite parle d'une chose "overdose" par ci et par là  pour faire peur et aucune indication qui aide en dehors de vouloir de foutre suffisamment la pétoche au cas ou tu voudrais re plonger.

Et dans un cas comme le miens, ont ce fait bien **** (auto-censure)


@away:
Je pense que comme l'as dis Syam, il est possible en faite que le passage horrible que j'ai eu était une réaction histaminique, mais je suis pas toubib et je me garderai bien de parler de cet épisode de peur que le toubib refuse de continué à  me prescrire l’ordonnance (j'aime la laisse).

Je fonctionne un peu comme toi, en soit je peu tenir facilement 24h sans rien voir 48h si pas trop de fatigue, week end posé etc. Mais là  avec la chaleur, mauvaise nuit pas dormis etc, ça n'as pas aidé.
Quand ça je me sent bien et que je sais que je peu m'en passé je ne prend rien et comme ça j'ai un peu de stock au cas ou (ont sais jamais) et il m'arrive parfois d'en prendre deux quand ça vas pas histoire d’espérer un petit effet, mais en dehors d'une petite euphorie passagère ou d'un petit bien être, rien, pas d'effet couverture ou autre. Je me demande (et c'est peut être même sur que c'est le cas) si ce n'est pas purement psychologique, mais que ce soit le cas ou pas, ça détend parfois et d'avoir ce petit stock me permet d'être plus serein, j'ai horreur de cette laisse du médecin à  allez voir régulièrement.

En plus de ça j'ai d'autre probléme de santé qui me force à  le voir tout les mois... relou.

Après j'ai la chance d'avoir une pharmacienne très tolérante et sympathique qui ne me dis jamais non pour m'avancer une boite en cas de perte ou autre bêtise et le toubib est assez coulant en cas de petit chevauchement.
Bref, j'ai clairement pas à  me plaindre, je suis bien loti et je sais que d'autre sont dans des position bien pire que la mienne. (bon courage à  eux)

Sinon j'ai belle et bien attendu 72h, un peu plus même.
ça m'étonne même pas que l'effet dure au delà  ... j'aurais du m'en douté !

Si je devais détaillé mieux, après la prise de la codéine, rien pendant 2h environ.
Entre 2h et 2h30 après la prise j'ai sentie que je commençai a avoir chaud, pas vraiment mal aux ventre mais un peu tendu ou crisper bizarrement pour rien.
Puis (comme d’habitude avec la codéine pour moi) je commence à  avoir des petites démangeaison au niveau des pieds et très légère au bout des doigt (très rare pour moi les doigt).
Jusque là  rien d'anormal, c'était tolérable et ça m'arrivait parfois à  l'époque ou je consommai.

Puis en 10min (2h40 - 2h45 après la prise), les démangeaison là  où je me grattait devenais dérangeante, et j'avais vraiment chaud. Jusque là  toujours aucun effet récréatif, rien nada !
Je vais à  la salle de bain pour me mettre un coup de flotte sur le visage et je vois que je suis bien rouge et pas à  cause du soleil (il est 3h30 du mat environ).
Allez hop, sous la douche, et là  horreur ! 
J'ai une petite barbe et me lavant le visage, la barbe pique un peu (les barbu savent de quoi je parle) et ça démange, encore et encore, et ça devient ouf, insupportable, je fou ma tête sous l'eau froid et je résiste.
ça s’atténue mais là  c'est les pieds qui prennent le relai, je me suis coupé les ongles pour évité de m’arrachè la peau par réflexe tellement c'était intenable.

Ma compagne me propose un massage crânien avec shampoing, je me dis que ça aidera... 2éme horreurs, c'est pire que tout et me voilà  a vouloir m’arrachè les cheveux, recroquevillé en position fœtale à  me retenir de hurler me mordant l’intérieure des joue.

Finalement ça passe doucement, je me rince et me retrouve apeurer de m'essuyer, ayant peu qu'en frottant tout reprenne, mais surprise, c'est la nausée qui prend le relai, crampe d'estomac, je tombe au sol, me cogne au passage et vomis, retour à  la douche.

après quelque autre régurgitation et avec l'aide de ma compagne, elle m’installe dans le lis, pas vraiment séché, allongé sur des serviette et couverture, tanto chaud, tanto froid, ça démange de partout, je serre les dents, je vomis par intervalle et je me tord de douleur, ma compagne en larme à  coté ne sachant pas quoi faire.

Et ça dure comme ça plus de 6h, retour sous la douche, mal comme tout, j'ai découvert que du tissu mouillé froid sur la peau aux endroit où ça démange aidé un peu à  calmer. je me suis cassé une dent à  trop serrer la mâchoire et je me suis mordu jusqu'au sang l’intérieur des joues.

une fois les démangeaison partie c'était les douleur articulaires qui ont pris le relai, surement du au stress et crispation, tête qui tourne, impossible de me levé, je me suis même pissé dessus sans m'en rendre compte.

une fois que tout c'est calmer j'ai pu dormir un peu, environ 4 - 5h. et je suis rester alité, tremblotant, chaud et froid et sueur froide, nausée sans rien à  vomir et lundi a 8h30 ma compagne est allez me cherché de la suboxone.
une fois que ça à  fait effet je me santé revivre, une vraie résurrection.

J'ai dormis 12h.


Pour finir et car je crois que j'ai pas vraiment répond @away, je te dirais que pour être plus tranquille, saute quelque prise, essaye de te faire un petit stock et garde toi d'y toucher, tu auras peut être envie mais si un jour tu en as besoin tu serras soulagé comme jamais d'avoir ça à  porté de mains. Un petit stock!! , pas un gros pour éviter la tentation de "ha bah y'en à  pleins, ça changera rien si je pioche dedans un peu seulement"
Moi ma resserve d'urgence je la confie à  ma compagne, elle la cache et je ne sais pas ou elle ce trouve.

Je t'encourage à  toujours avoir tes dernières ordonnance sur toi ainsi que ta feuille de protocole de soin signé par ton médecin traitant ou le centre d’addictologie ou autre. Moi je ne l'avait pas sur moi à  ce moment là  à  cause du vole mais avec ça ont peut pas te dire non normalement, idem pour la carte vitale (à  jour)

Autre astuce, avoir le numéro perso de ton médecin et/ou de ces collaborateur et/ou remplaçant, voir de la pharmacie (si tu as de bon rapport avec eux) car ils peuvent faxer ton dossier et ta pharmacie prendra en charge ce que tu prendra là  où tu te trouve, comme un genre de prêt par la pharmacie où tu es.

Enfin privilégie les hôpitaux qui ne sont pas affilié militaire, ils sont beaucoup trop strict et peu rigoureux je trouve. (mais c'est plus un filinge personnel du à  ma propre expérience)


Sur ce, le sujet est clos, ça va mieux et plus jamais je ne retenterais l'expérience... et je vais prendre un coffre fort portable pour mon traitement avec ouverture digital, je peu perdre la clé, pas mon pousse :p


Merci à  tous de votre intérêt et pour le soutien, si j'ai détaillé plus mon expérience dans ce derniers post ce n'est pas pour faire peur ou découragé, après tout ont réagis tous différemment.
Mais faites attentions, ont ne réalise jamais vraiment combien il est facile de ce faire mal soit même avec des médicaments et combien ça peut être douloureux à  vivre.


Bon courage à  tous.





PS: @ Syam je pense que tu as raison pour la réaction, mais ça reste bizarre car j'ai quand même était soulagé du manque quelque temps après tout ces effets désagréable, peut être un mix des deux ? je ne sais pas. mais je n'ai jamais rien vécu d'aussi violent. C'était comme la petite démangeaison du à  la codéine puissance 1000 cumulé au manque, vraiment bizarre.
Merci quand même pour ton aide et ton intérêt.

PPs: désolé pour la quadruple notion de post, c'est involontaire, un lagg ou autre, (trop clicer ?) mais dans un sens ça reflète bien ma pensé.
ceux qui n'ont que vue sans le vivre devrait parfois ne rien dire et évité tout jugement...
Aucun médecin quel qu'il soit ne peu réalise ce que l'ont ressent peut importe sont intellect et ses connaissance technique. Pour ressentir il faut le vivre.

Hors ligne

 

Syam 
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
300
Inscrit le 26 May 2015
3356 messages
En tout cas ne mélange pas la codé au soboxone, je pense qu'au mieux tu perds la codé tout en gardant les effets secondaires... Au pire je ne comprends pas comment la naloxone interfère mais ça semble plus ou moins clair qu'elle aussi pour but de faire merder les consos parallèles.
Maintenant si jamais tu devais reprendre de la codé, après avoir patienté, il faudrait certainement éviter le dosage max au début et adapter un antihistaminique pour éviter la réaction.

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Arth 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Mar 2015
13 messages
c'était un dernier recours de peur et de panic, jamais je ne reprendrais quoique ce soit si je le peu.

Hors ligne

 

corbac 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 May 2015
32 messages
Bonjour tout le monde! Il m est arrivé exactement la même chose pendant ce week-end. Je suis aussi a 8mg de suboxone pour la codéine que je consommais. Je suis parti dans le sud sur un coup de tête avant ma délivrance hebdomadaire.
Du coup 3 boite de paderyl (une par jour) commander à  une
Pharmacie la bas.
J'ai attendu 36h pour tester et ce que je peut dire c'est:
Ca m'a regratté comme les premières fois même pire.
Ca ne m'a pas presque pas procuré de plaisir même au bout de 4 jours.
Je n'ai pas été en manque.
Conclusion:
Prodigy en live c'est énorme!
Corbac

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
5610
Inscrit le 04 Aug 2014
7848 messages

c'était un dernier recours de peur et de panic, jamais je ne reprendrais quoique ce soit si je le peu.

Quelle attente pouvons nous avoir de notre traitement ? Qu'il nous empêche toute conso ? Qu'il nous accompagne, que l'on consomme ou pas en parallèle ?
Big a reçu une avalanche d'étoiles rouges, mais je trouve qu'elle a eu raison de souligner ce point.
Il n'y a pas si longtemps, pour "soigner" les alcooliques, on prescrivait un médoc à  l'effet antabuse ; la moindre conso d'alcool devenait synonyme d'effets secondaires, de graves à  très graves. Ces traitements inhumains et inefficaces ont totalement disparu. Le parallèle avec le suboxone est intéressant et nous amène à  nous interroger sans d'emblée rejeter cette asso de molécules. La bupré a déjà  ce potentiel "antabuse", sans que ce soit comparables aux médicaments prescrits eux pour déclencher des graves manifestations physiques...
Vos témoignages sont précieux, les "coup de gueule" de Big aussi. L'effet "antabuse", même si ce n'est pas tout à  fait le cas ici, cela revient à  soigner sous la contrainte. Là  aussi, le postulat de base peut être bancal. L'information sur la spécificité des TSO par rapport à  la gestion de la conso est encore tabou et pas voulue.

Dernière modification par Mister No (19 juillet 2016 à  10:33)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

corbac 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 May 2015
32 messages
Re! Pour qu'il n'y est pas de confusion ce message n'est pas pour comparer car il y a des différences de doses, mais pour dire que j'ai l'impression que la naloxone ne doit pas agir longtemps comparé à  la buprenorphine elle-même.
Salut!

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
5610
Inscrit le 04 Aug 2014
7848 messages

la suboxone sauve des vie et familles même sans donner toutes les infos... POINT

Au(x) lanceur(s) d'étoiles rouges zanonymes :
Je ne nie pas ce point, mais c'est bancal et même contreproductif ; tu vas placer aussi des personnes en situation d'échec d'office avec leur TTT de substitution. L'un dans l'autre, je préfère que l'on dise la vérité aux patients et qu'on les laisse décider pour peu qu'ils aient la possibilité d'être écoutés dans leur choix.
Ce ne sera jamais une avancée d'imposer des traitements ou de mentir aux patients... même par omission. L'enfer est pavé de bonnes intentions. demon1

Dernière modification par Mister No (19 juillet 2016 à  11:43)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

away
Banni
France
100
Inscrit le 20 May 2013
2612 messages
C'est Arth qui les avait mis ; il le précise à  la fin de son post ; il n'y a donc pas de lanceurs d'étoiles anonymes.........

Away

Hors ligne

 

Caïn 
PsychoHead
210
Inscrit le 04 Oct 2013
1968 messages
Blogs
La durée d'action de la naloxone est d'une heure (et encore si c'est par injection, sinon c'est moins). Autant dire que 76 heures après, il n'y a plus rien. Le problème peut venir de la bupré mais comme le dit Syam, son action dans le sens bupré pui codé est plus d'annihiler les effets que de provoquer un manque.
Bref cette crise avec démangeaisons et symptômes de manque me semble inexplicable.
Corbac explique en dessous qu'une boîte/jour de padéryl lui a au moins enlevé le keum. Même s'il a eu aussi des démangeaisons.
Je retiens que la codé peut être une solution en cas de pénurie de bupré même si apparemment c'est loin d'être l'idéal. Bref vaut mieux éviter...

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

Arth 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Mar 2015
13 messages

Mister No a écrit

la suboxone sauve des vie et familles même sans donner toutes les infos... POINT

Au(x) lanceur(s) d'étoiles rouges zanonymes :
Je ne nie pas ce point, mais c'est bancal et même contreproductif ; tu vas placer aussi des personnes en situation d'échec d'office avec leur TTT de substitution. L'un dans l'autre, je préfère que l'on dise la vérité aux patients et qu'on les laisse décider pour peu qu'ils aient la possibilité d'être écoutés dans leur choix.
Ce ne sera jamais une avancée d'imposer des traitements ou de mentir aux patients... même par omission. L'enfer est pavé de bonnes intentions. demon1

Alors, je ne suis pas anonyme, comme je l'ai dis et m'en suis excuser pour avoir trop clicer vue que ça ne validai pas, lag ou autre, et un modo à  ensuite supprimé les surplus.

Par contre, si ce que tu dis n'est pas faux, je trouve que tu noircie vachement le tableau, mon expérience à  peut être voir surement était différent, mais en dehors de personne dans des cas très particuliers (surement des cas extrême ? je ne sais pas, dernier recours peut être), je ne pense pas qu'ont puisse imposé un traitement à  qui que ce soit.

Par ailleurs j'ai était très bien avertis avant de prendre de la suboxone, je connaissais les tenant et aboutissant, je ne comptai pas reprendre quoi que ce soit et ont m'as dis que ce serrait dangereux etc etc.
Bref, ont est très loin de ce que tu décris, aucune des praticiens ne m'as "mentis" et c'est moi qui ai choisi d'être traité.
Si ensuite certaines personne n'ont pas la possibilité de choisir, il doit y avoir des raisons, et je ne préfère voir le bon coté du traitement sans ignorés les mauvais coté plutôt que de noircir un tableau.

Avant que faisions nous ? rien ou presque, pas efficace, famille détruite, personne détruite par leurs addiction et à  l'écart car ont ne savait pas comment géré ça ou de manière terrible (en HP etc)

Lle coup de "l'enfer est pavé de bonne intention" ... faut pas poussé non plus; je suis pas d'accord avec toi, désolé.

Dernière modification par Arth (20 juillet 2016 à  20:49)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Fanzine N°4 : nous voulons connaitre le taux de pureté de nos drogues
    Il y a 5jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 2jCommentaire de youyou09 (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    Il y a 5jCommentaire de Caïn (38 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    Il y a 1jCommentaire de filousky (32 réponses)
     Forum UP ! 
    Ingerer Dmt + IMAO
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Addiction - Grossesse allaitement et cannabis
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à aujourd'hui.
    Il y a moins d'1mn
    38
    Commentaire de MarqueeMoon dans [Anonymat et sécurité...]
    (1327 réponses)
     Forum 
    Est-ce de la 3mmc ? Sinon quoi d’autre ?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de JohnDoe69 dans [Cathinones et RC stim...]
    (33 réponses)
     Forum 
    International - [débat] La paix sociale (économique) est elle le dernier frein à l...
    Il y a 24mn
    2
    Commentaire de Johan89 dans [Répression - Victimes...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Effets - Aucun effet des opiacés malgré aucune tolérance
    Il y a 42mnCommentaire de Magi dans [Opiacés et opioïdes...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Actualité - En finir avec la guerre aux drogues.
    Il y a 49mn
    4
    Commentaire de Johan89 dans [Répression - Victimes...]
    (5 réponses)
     Forum 
    1er TRIP dans des conditions très désagréable et conseils pour le...
    Il y a 53mnCommentaire de zizitaupe_meille... dans [LSD 25...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Sniffer - Sniff de cock: effet contraire
    Il y a 56mnCommentaire de Alexandre1950 dans [Cocaïne-Crack...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Partage d'émission de radio/podcast autour des drogues
    Il y a 1hCommentaire de sulli dans [Culture drogues...]
    (2 réponses)
     Blog 
    J'ai récidivé
    Il y a 36mnCommentaire de Rick dans le blog de L autre Lebowski
    (7 commentaires)
     Blog 
    Sam, 19 ans, lycéenne et ex-prostituée 2
    Il y a 1hCommentaire de Rick dans le blog de IsadoraD
    (10 commentaires)
     Blog 
    Stress Omniprésent
    Il y a 20hNouveau blog de holipton dans [Tranche de vie]
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 10:38
     PsychoWIKI 
    Les outils pour le sniff a moindre risque
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Batlor, Ymae, Maxime78, juba013, Slacka nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Premier trip sous truffes
    par Xaxaxahehehe, le 07 Sep 2021
    Coucou Je vais vous raconter mon trip aux truffes hallucinogènes plutôt étonnant que j’ai vécu récemment. Pour information je suis un homme de 20 ans, 1,74m, 60kg, débutant dans la drogue dite dure. C’était ma première expérience avec la psilocybine. J’ai acheté il y a un mois en...[Lire la suite]
     Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    par L'Apoticaire, le 15 Jul 2021
    Les stéribox sont pour moi (et beaucoup d'autres usagers qui sont passés à du matos plus adapté à l'IV de drogues que les stéri) carrément obsolète, certes c'est évidemment infiniement mieux que d'utiliser une cuillère à soupe sale avec de l'eau du robinet, de filtrer sa solution avec un...[Lire la suite]
     1 ère expérience 1cp-LSD
    par Cartooner, le 12 Jul 2021
    1 ère fois au 1cp lsd : 220 mcg en 2 drop Je suis chez ma copine il est 16h, je m’envoie 110mcg et elle 75 Les effets commencent à se faire ressentir rapidement pour moi, nous sommes en intérieur pour le moment. Soudainement une envie folle de manger du chocolat kinder x) J’en mange, je ne s...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Très éclaircissant cette graphique! Zztop dans [forum] En finir avec la guerre aux drogues.
    (Il y a 1h)
    Un autre champi pour mon concurrent Prescripteur xD Merci! MG ~ dans [forum] Paracetamol et grossesse . Attention !
    (Il y a 2h)
    Merci pour le retour - Johan dans [forum] Ritalin + Venlafaxine / Effexor
    (Il y a 3h)
    un+++ pour ta façon de conseiller un UD, tjrs bien amené et très humble //pps dans [commentaire de blog] Santé des veines et du bras
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums